LA MALADROITE

MONOLOGUE POUR ENFANTS

Prix : 50 centimes

M DCCC LXXXXIX

PAR LEMERCIER DE NEUVILLE

PARIS, LIBRAIRIE THÉÂTRALE, 14, rue de Grammont, 14.

13129. Dijon-Paris, Imprimerie Régionale. - Dr : J. CHAVALIER.


© Théâtre classique - Version du texte du 30/04/2023 à 23:12:13.


PERSONNAGE

L'ENFANT, de 8 à 12 ans.

Ce monologue est extrait du volume "Les Enfants au salon" du même auteur.


LA MALADROITE

L'enfant tient une tasse cassée à la main.

Ne le dites pas, surtout à ma mère,

Car je n'aurais pas de dessert ce soir ; -

Vous ne savez pas comme elle est sévère !

Quand j'ai mal fait, rien ne peut l'émouvoir !

     

5   J'ai cassé... - Pourtant, j'avais bien pris garde !

- La tasse qui sert à ma grand'maman

Elle y tenait tant !... Quand je la regarde,

J'ai le coeur bien gros, bien triste vraiment !

     

Que faire à présent ? La tasse est cassée !

10   Elle, qu'on tenait tant à conserver !

Quand dans le buffet je l'ai replacée,

Ça se voyait trop, j'ai dû l'enlever.

     

La raccommoder ?... Ce n'est pas possible !

Dans quel embarras je suis ! Oh ! mon Dieu !

15   J'aperçois déjà ma mère, inflexible

Quand je lui ferai ce pénible aveu !

     

Elle était placée, au haut de l'armoire,

À côté des fruits, et, - le cou tendu -

J'allais m'emparer d'une belle poire,

20   - Car il est si bon, le fruit défendu -

     

Lorsque, patatras ! - Ma chaise chancelle,

Je perds l'équilibre et j'étends mon bras

Qui vient attraper toute la vaisselle,

Et, dans un clin d 'oeil, je me trouve à bas !

     

25   Je me croyais morte, et, chose étonnante

Je n'eus pas de mal ; mais, l'effroi passé,

Voici que je fus pleine d'épouvante,

En voyant l'objet que j'avais cassé

     

Que faire ? - Un conseil ? Mettons que j'avoue,

30   Et je suis punie... et l'ai mérité.

Mais alors, - c'est sûr ! - je ferai la moue,

Car, enfin, je suis un enfant gâté !

     

Et je bouderai ! Je serai vilaine !

Adieu les baisers si doux de maman !

35   Et je pleurerai comme une fontaine...

Et plus de dessert... de jeu !... Quel tourment !

     

- D'un autre côté, si je dissimule,

J'aggrave le fait ! - On accuserait

Ma bonne ! Eh bien, non ! Je me fais scrupule

40   De charger autrui du mal que j'ai fait.

     

- Il faut avouer, avouer bien vite !

Oui, je ne saurais mieux faire, je crois !

Mais, - car j'ai bien peur ! - je vous sollicite,

Mes chers auditeurs, d'avouer pour moi.

     

45   Dites... - Mieux que moi, vous savez que dire,

Dites que je suis trop vive, - c'est vrai, -

Que l'on ne peut pas, enfin, me maudire...

Et qu'à l'avenir je m'amenderai.

     

Que je ne serai plus jamais gourmande,

50   Ne toucherai plus aux objets proscrits,

Que j'ai des remords, que je deviens grande,

Et ne mangerai que les fruits permis..

     

Enfin, que je veux, pour calmer mes peines,

Au premier janvier, pour mon châtiment,

55   Que petite mère, en place d'étrennes,

Donne une autre tasse à ma grand'maman.

     

 



Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /htdocs/pages/programmes/edition.php on line 603

 [PDF]  [TXT]  [XML] 

 

 Edition

 Répliques par acte

 Caractères par acte

 Présence par scène

 Caractères par acte

 Taille des scènes

 Répliques par scène

 Primo-locuteur

 

 Vocabulaire par acte

 Vocabulaire par perso.

 Long. mots par acte

 Long. mots par perso.

 

 Didascalies


Licence Creative Commons