COCHON DE COCHER !

1894. Tous droits réservés.

de GEORGES COURTELINE.

PARIS, ERNEST FLAMMARION, ÉDITEUR, 26, rue RACINE, près l'Odéon.

ÉMILE COLIN - Imprimerie de Lagny.


Texte établi par Paul FIÈVRE, décembre 2021

Publié par Paul FIEVRE, janvier 2022

© Théâtre classique - Version du texte du 30/11/2022 à 23:05:24.


PERSONNAGES..

TIRACINQ.

LE PASSANT.

UN VOYOU.

LE COCHER.

Extrait de COURTELINE, Georges, "Ombres parisiennes", Paris, Ernest Flammarion, 1894. pp 173-177


COCHON DE COCHER !

TIRACINQ, debout près d'une fiacre vide et consultant le cadran éclairé de la gare de Lyon.

Cochon de cocher, qui me dit : « Ne bougez pas, je reviens. Le temps d'aller satisfaire un besoin... » Et qui en donne plus signe de vie !... Ce que je le plaquerais de bon coeur, lui et son fiacre, s'il était facile, possible même, de trouver, gare de Lyon, à trois heures du matin, un cocher acceptant de vous conduire à Levallois pour la sommes de quarante-cinq sous ? Mais voilà ; allez donc trouver cet oiseau rare !... Débarqué par le train de 1 h 55, j'ai sondé plus de trente automédons, et habilement, notez bien !... Tâchant à exercer sur eux des séductions irrésistibles : « À Levallois ? Il y en a pour dix petites minutes : Cinq sous de pourboire à la clé ! » Ouat !... Ils m'ont tous envoyé au bain avec une...   [ 1 Automédon : Dans la mythologie, nom du conducteur du char d'Achille. ]

UN PASSANT ATTARDÉ.

Vous êtes libre ?

TIRACINQ, froissé de la méprise.

Allez donc au bain ! Imbécile !

LE PASSANT.

Ah ! Pardon !

Il s'éloigne.

TIRACINQ.

... Avec, dis-je, une touchante unanimité. En sorte que, désespéré... - Trois heures dix !.... Cochon de cocher qui ne revient pas ! - ... J'allais frapper à la porte d'un hôtel, quand

Au cheval, qui donne des signes d'impatience.

... Eh là !... Le hasard m'a fait... - Eh là !... ... Mettre la main... - Eh là donc ! Il ne se tiendra pas tranquille, ce carcan-là !...

Il empoigne le cheval au mors et poursuit sa narration.

... mettre la main sur le titulaire de cette voiture, qui a daigné accepter de me mener bon train à Levallois en échange de quarante-cinq sous payés comptants, bien entendu. « Ne bougez.... »

UN VOYOU qui passe.

Va donc, Collignon !

TIRACINQ.

Je vais aller t'enlever le derrière, moi... « Ne bougez pas, a-t-il ajouté, je reviens. un petit besoin à satisfaire. » Je consentis ! Il y a de ça vingt minutes, et mon homme ne reparaît pas ?... Cochon de de cocher !... Qu'est-ce qu'il peut faire ?... Je vais être chez moi à une heure insensée !

Scutant les ténèbres de la nuit.

Mais n'est-ce pas lui qui vient là-bas ?

Un temps. Le cocher s'approche.

C'est lui-même !

Au cocher.

- Vrai, alors,vous y avez mis le temps !

Ouvrant la portière du fiacre.

Eh bien, à Levallois ! Au trot, hein!

LE COCHER.

Impossible.

TIRACINQ.

Comment, impossible !

LE COCHER.

Oui, je vas remiser, rue de Lyon.

TIRACINQ, stupéfait et exaspéré.

Et vous ne pouviez pas me dire cela tout à l'heure ?

LE COCHER, simple.

Si, Monsieur ; mais en mon absence, qui aurait gardé ma voiture ?

 



Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /htdocs/pages/programmes/edition.php on line 573

 

Notes

[1] Automédon : Dans la mythologie, nom du conducteur du char d'Achille.

 Version PDF 

 Version TXT 

 Edition

 Répliques par acte

 Caractères par acte

 Présence par scène

 Caractères par acte

 Taille des scènes

 Répliques par scène

 Primo-locuteur

 

 Vocabulaire par acte

 Vocabulaire par perso.

 Long. mots par acte

 Long. mots par perso.

 

 Didascalies


Licence Creative Commons