MASCARADE DE LA FOIRE SAINT-GERMAIN

concert d'instruments, récit grotesque.

BAPTISTE et DU MOUTIER


Publié par Paul Fièvre © Théâtre classique - Version du texte du 07/04/2017 à 09:56:42.


ACTEURS

LA FOIRE SAINT-GERMAIN.

UN BALAYEUR.

UN BADAUD.

UNE NOURRICE.

UNE SERVANTE.

TROIS RAMONEURS.

LA CRIEUR DE RATONS.

QUATRE PAGES.

UN DANSEUR DE CORDES.

DEUX MAURES.

DEUX FILOUS.


RÉCIT DE LA FOIRE SAINT-GERMAIN.

LE RÉCITANT.

Beautés qui m'avez fait la cour  [ 2 Pipeur : Filou qui trompe au jeu, qui joue de mauvaise foi. [F]]

Dont je me tiens fort honorée,

Je viens vous la faire à mon tour

De mes plus beaux habits parée.

     

5   Je suis la Foire Saint-Germain,

Où vos beaux yeux avec leurs charmes ?

Et les filous avec leur main

Ont fait souvent de beaux faits d'armes.

     

Parmi mes plus hardis pipeurs

10   Il n'en est point qui ne vous craigne,

Tant vous avez pipé de coeurs

Dans le temps qu'a duré mon règne.

     

Je vous amène ici des gens

De qui les coeurs se laissent prendre?

15   Et qui font métier de marchands

Quand ils trouvent des coeurs à vendre.

     

Ceux que vos beaux yeux ont volés

Ne touchent pas leur convoitise,

Pour les vôtres, si vous voulez,

20   Ils mettront jusques à leur chemise.

     

PREMIÈRE ENTRÉE.
Un Balayeur, représenté par Monsieur Séguier.

UN BALAYEUR, aux dames.

Ô malheur du temps où nous sommes,

Je suis le plus adroit des hommes,

Et suis réduit à balayer :

Mais si vous voulez m'employer

25   Au charmant métier de vous plaire,

Vous verrez ce que je sais faire.

Si je n'en sors à mon honneur,

Ne vous fiez jamais au balayeur.

     

Un valet est de bon usage

30   À qui veut être proprement,

Je ne sache point d'instrument

Qui nettoie mieux un ménage ;

Si vous voulez avoir le vôtre toujours net,

Belles, prenez le mien pour votre cabinet.  [ 3 Cabinet : Le lieu le plus retir? dans le plus bel appartement des Palais, des grandes maisons. Signifie aussi une pi?ce d'appartement, o? l'on ?tudie, o? l'on se s?questre du reste du monde, et o? l'on serre ce qu'on a de plus pr?cieux. [F]]

     

DEUXIÈME ENTRÉE.
Un badaud, une nourrice et une servante, représentés par Messieurs de Fercour, de Bourneuf et de Signieris.

UN BADAUD, UNE NOURRICE et UNE SERVNTE, aux Dames.

35   Ne vous étonnez pas de voir notre ignorance,

Et nous voir éblouis parmi tant de beautés ;

Faut-il pas s'abaisser avecques révérence,

Et porter le respect à des Divinités.

TROISIÈME ENTRÉE.
Trois ramoneurs, Deux orfèvres, représentés par Monsieur de Morfontaine et le sieur Verbec.

TROIS RAMONEURS, aux dames.

Bourges, cette ville frontière,

40   Que le Prince aime comme choux.

À des orfèvres tels que nous,

Qui chôment, faute de matière.

Belles Dames, qui nous voyez

Bien adroits et mal employés.

45   Fournissez, s'il vous plaît, de fournaise et l'enclume,  [ 4 Fournaise : On lit "fournaix" dans l'édition originale. Cette forme n'est pas attestée dans le dictionnaire Furetière.]

Mais surtout de riches métaux ;

Et nous vous fournirons, selon notre coutume,

Notre travail et nos marteaux.

QUATRIÈME ENTRÉE.
Trois ramoneurs, représentés par les Sieurs Cormis, le Vacher et de Lorge.

TROIS RAMONEURS, aux dames.

Beautés, qui triomphez et mettez tout à bas,

50   Laissez-nous ramoner toujours de haut en bas.

CINQUIÈME ENTRÉE.
Une Mercière et un Crieur de Raton, représentés par les sieurs Du Moutier et Baptiste.

LE CRIEUR DE RATONS, aux Dames.

Je suis illustre en mon métier,

Et l'on me tient dans mon quartier

Pour un faiseur de tartelette ;

Belles, si vous voulez en acheter de moi,

55   Ma marchandise est belle et nette,

Et vous y trouverez de quoi.

SIXIÈME ENTRÉE.
De quatre Pages, représentés par Messieurs Séguier, Fercour, de Bourneuf et le Sieur Desers.

QUATRE PAGES, aux dames.

Belles, dont le doux visage

Cache une extrême rigueur,

Qui gagnerait votre coeur,

60   Ferait un bon tour de page.

SEPTIÈME ENTRÉE.
Un danseur de corde, représenté par le sieur Cormis.

UN DANSEUR DE CORDE, aux dames.

Je n'aime que la paix, l'amour et la concorde,

Je danse bien dessus, et fais danser la corde.

HUITIÈME ENTRÉE.

DEUX FILOUS, représentés par Monsieur de Mortefontaine et le sieur Verbec.

Objets si charmants et si doux,

Et vous, braves et galants hommes

65   Qui nous prenez pour des filous,

Savez-vous quels filous nous sommes ?

Nous n'attrapons pas seulement

L'argent des simples et des dupes,

Mais nous faisons également

70   Trembler les manteaux et les jupes ;

Prenez garde au sortir d'ici

Que la chose n'arrive aussi.

NEUVIÈME ENTRÉE.
Deux Maures, représentés par Monsieur Séguier et le sieur Desers; et deux Égyptiens représentés par les Sieurs le Vacher et de Lorge.

DEUX MAURES, aux Dames.

Beautés pleines d'appas,

Qui brûlez qui vous adore !

75   Au nom de Dieu n'allez pas

Nous traiter de Turc à Maure.

 


Notes

[1] Filou : se dit par extension d'un trompeur subtil, d'un escroc, et de tous ceux qui se servent de mauvaise voies pour s'emparer du bien d'autrui. Se dit aussi d'un coupeur de bourse ; de celui qui vole par adresse, ou par surprise. [F]

[2] Pipeur : Filou qui trompe au jeu, qui joue de mauvaise foi. [F]

[3] Cabinet : Le lieu le plus retiré dans le plus bel appartement des Palais, des grandes maisons. Signifie aussi une pièce d'appartement, où l'on étudie, où l'on se séquestre du reste du monde, et où l'on serre ce qu'on a de plus précieux. [F]

[4] Fournaise : On lit "fournaix" dans l'édition originale. Cette forme n'est pas attestée dans le dictionnaire Furetière.

 Version PDF 

 Version TXT 

 Répliques par acte

 Caractères par acte

 Répliques par scène

 Vers par acte

 Vers par scène

 Vocabulaire du texte

 Primo-locuteur

 Didascalies