Didascalies

L'INCONNU

CORNEILLE, Thomas (1675)

Libellé Type Acte Scène Source Personnage
La scène est dans le Château de la Comtesse. location Entête (Initiale) didascalie (sans objet)
DÉCORATION DU PROLOGUE. La Décoration est une Montagne toute de rochers, aux côtés de laquelle on découvre plusieurs Arbres, avec cette différence, que les Montagnes qui ont été vues jusqu'ici au Théâtre, sont d'une peinture plate qui représente le relief, et que celle-ci est d'un relief effectif. C'est en ce lieu que Thalie, qui est celle des Muses qui préside à la Comédie, rencontre le Génie de la France, avec qui elle s'était déjà déclarée sur la peine où elle se trouvait touchant quelque Nouveauté qu'elle avait dessein de faire paraître, et comme elle ne pouvait sortir d'embarras par elle-même, elle lui adresse les Paroles suivantes. decor Acte 1 Scène 1 didascalie entête
On voit ici la Montagne se remuer ; elle est en un moment couverte d'arbres, et il s'en détache des pierres qui sont changées en hommes. Ces hommes touchent d'autres pierres, et elles deviennent des Violons entre leurs mains. Ils en jouent un air dont la vitesse du mouvement rend Thalie toute surprise. decor/music Acte 1 Scène 1 didascalie LE GÉNIE
En même temps on voit deux morceaux de Rocher se changer en une Nymphe et en un Berger. Ils s'avancent, et chantent les paroles qui suivent. decor/sing Acte 1 Scène 1 didascalie LE GÉNIE
Les arbres qui ont paru sur la montagne, s'en séparent, et forment successivement des buissons, des allées et des berceaux. decor Acte 1 Scène 1 didascalie LE GÉNIE
LE GÉNIE, poursuit. continue Acte 1 Scène 1 locuteur LE GÉNIE
LA NYMPHE ET LE BERGER chantent ensemble. sing/together Acte 1 Scène 1 locuteur NYMPHE, BERGER
Ils passent en s'en retournant par-dessous une allée qui occupe le milieu du théâtre, et qui en tient toute la longueur ; et lorsqu'ils sont tout à fait retirés, cette grande allée forme trois petits monts, qui se changent en un instant en plusieurs arbres. Ces arbres se retirent un moment après, et les violons jouent une ouverture. decor/narration Acte 1 Scène 1 didascalie THALIE
LA MONTAGNE, revenant. back Acte 1 Scène 1 locuteur LA MONTAGNE
CHANSON ITALIENNE DU MORE. title Acte 1 Scène 7 didascalie LA COMTESSE
OLIMPE, reprenant le carquois de l'Amour, d'où elle tire un billet parmi les flèches. get/open Acte 1 Scène 7 locuteur OLIMPE
BILLET. title Acte 1 Scène 7 didascalie LA COMTESSE
La Comtesse lui donne un diamant. give Acte 1 Scène 7 didascalie LA COMTESSE
Le Marquis sort. exit Acte 2 Scène 6 didascalie entête
Il fait signe à des paysans qui s'avancent, et qui forment un berceau composé de dix figures isolées en forme de termes de bronze doré, cinq de chaque côté, l'une d'homme, et l'autre de Femme, tenant chacune en l'une de leurs mains un bassin de porcelaine rempli de toute sorte de fruits en pyramide. Ces figures depuis la ceinture, se terminent en gaines, et ces gaines sont environnées de pampres de vigne chargés de raisins. Chaque figure est portée sur son piédestal de marbre d'Orient, où il y a de petites consoles dans les saillies qui soutiennent des porcelaines de différentes manières, remplies de pyramides de fruits aussi beaux que les autres. Du milieu de ces consoles pendent des festons de fleurs. Toutes les figures de ce berceau portent sur leurs têtes de grands vases de porcelaine qu'elles soutiennent d'une main et qui sont remplis en confusion de fleurs naturelles. Les cintres naissent de ces fleurs, et ornent des Figures cintrées de différentes manières de verdure coupée, d'où pendent des festons de fleurs, et de toile d'or. L'optique de ce berceau où devrait être un buffet, est d'une manière toute extraordinaire. On y voit plusieurs degrés de gazon, et sur le plus élevé paraît un Bacchus tenant d'une main un vase d'or, et de l'autre une coupe. Il est environné de plusieurs vases d'or et d'argent. La Déesse des fruits est à son aile droite, et à sa gauche Cérès tient dans une corbeille ce qui est de son ministère. Flore est un peu plus bas. On voit à ses côtés de grandes corbeilles de fleurs, et comme elle en tient encore beaucoup, on connaît qu'elle en couvre tout le gazon qui l'environne ; ce qui se remarque par celles qui sont déjà sur ce gazon. Au-dessous de Flore on voit l'Abondance avec deux cornets qu'elle vide dans deux corbeilles que tiennent deux Satyres qui sont sur un degré plus bas, à demi courbés, et en posture de Gens qui reçoivent. Entre toutes ces figures paraissent Pan et Sylvain, accompagnés d'Orphée qui tient son Luth, et les deux autres des flûtes. Le tout est fini par un degré de gazon, aux deux bouts duquel il y a deux scabellons fort riches ; et portant chacun un grand vase d'or ; de sorte que sans avoir dressé un Buffet de la manière ordinaire, on en voit paraître un beaucoup plus beau ; et auquel il ne manque rien, puisque Bacchus et Cérès y apportent ce qu'on peut attendre d'eux, et que Flore elle-même prend soin de le venir orner. narration Acte 2 Scène 6 didascalie COMUS
LE CHEVALIER, à la Comtesse. toward Acte 2 Scène 6 locuteur LE CHEVALIER
Pomone et Vertumne s'avancent, et chantent le dialogue qui suit. entrance/sing Acte 2 Scène 8 didascalie entête
La Comtesse s'avance avec Olimpe et le Chevalier vers les Corbeilles de Fruits ; et tandis que chacun choisit ce qui flatte le plus son goût, les Paysans qui ont ordre de divertir la Comtesse, après avoir fait quelques figures pour marquer leur joie, font un Jeu avec des Bâtons, et l'ont à peine fini, que sans sortir du lieu où ils sont, ils paraissent tous en un moment vêtus en Arlequins, et réjouissent la Comtesse par mille figures plaisantes. narration Acte 2 Scène 8 didascalie COMUS
TOUS LES DEUX ENSEMBLE. together Acte 2 Scène 9 locuteur POMONE, VERTUMNE
Il se met à genoux, et baise la main de la Comtesse. kneel/kiss Acte 3 Scène 3 didascalie entête
LE CHEVALIER, à Olympe. toward Acte 3 Scène 5 locuteur LE CHEVALIER
Ils entrent tous au bruit des Castagnettes, et des tambours de Biscaye. entrance/music Acte 3 Scène 6 didascalie entête
Toute la Troupe de Bohémiens donne des marques d'admiration, par une figure qu'elle fait en regardant la Comtesse. danse Acte 3 Scène 6 didascalie entête
La petite Bohémienne danse, et après qu'elle a dansé, une Bohémienne chante les deux couplets suivants sur l'air de la sarabande. danse/sing Acte 3 Scène 6 didascalie LA COMTESSE
Cette Chanson étant finie, les Bohémiens font encore quelques figures en marchant ; après quoi, la même Bohémienne chante ces autres Paroles sur un autre Air que celui de la Sarabande. danse/sing Acte 3 Scène 6 didascalie LA-BOHEMIENNE
LA COMTESSE, au Marquis. toward Acte 4 Scène 2 locuteur LA COMTESSE
LE MARQUIS, bas. low Acte 4 Scène 4 locuteur LE MARQUIS
LE MARQUIS, bas. low Acte 4 Scène 4 locuteur LE MARQUIS
CHANSON title Acte 4 Scène 7 didascalie LE VICOMTE
Ces vers étant chantés, les Maures du petit Théâtre, se joignent aux amours pour faire une Entrée, laquelle étant finie, la Comtesse dit. sing/entrance Acte 5 Scène 4 didascalie entête
Ils prennent tous place, et ils ne sont pas plutôt assis, qu'on fait rouler vers eux un Théâtre dont le devant est orné d'un fort beau tapis où pend une très riche campane. Ce théâtre représente une chambre. Au-devant des deux premiers pilastres qui sont de chaque côté, il y a deux guéridons faits en Maures, portant chacun une girandole. Au-dessus de la corniche de ces pilastres qui sont fort enrichis, on voit deux corbeilles de fleurs. La frise qui règne sur la façade, représente deux grandes Consoles d'or, avec des festons de fleurs qui ceignent le fronton ; et entre les deux consoles il y a un Rond orné d'une Bordure dorée, dans lequel on voit une médaille. La suite de la chambre est enrichie d'arcades, de pilastres, de panneaux remplis d'ornements différents, de coloris, de festons de fleurs, de porcelaines, de vases d'or, d'argent et de lapis, et d'ovales percées à jour. Dans cinq arcades ou niches, qui sont d'azur rehaussé d'or, on voit cinq Statues toutes d'or, représentant des Amours ; et dans le fond de la chambre il y a encore deux guéridons comme les premiers, garnis pareillement de Girandoles. De fort riches ornements en embellissent le plafond ; il est percé en cinq endroits, d'où sortent cinq lustres. Plusieurs esclaves magnifiquement vêtus marchent au-devant de ce théâtre, et semble le conduire quand il s'avance. decor Acte 5 Scène 4 didascalie LE COMEDIEN
UN MAURE paraît sur le petit Théâtre, et chante ces vers. entrance/sing Acte 5 Scène 4 locuteur UN-MAURE
En même temps quatre amours sortent de leurs niches, et dardent leurs flèches vers la Comtesse ; après quoi le même Maure chante ce refrain avec une femme Maure. entrance/sing Acte 5 Scène 4 didascalie UN-MAURE
LE MAURE, seul. alone Acte 5 Scène 4 locuteur UN-MAURE
TOUS DEUX ENSEMBLE. together Acte 5 Scène 4 locuteur UN-MAURE, FEMME-MAURE
TOUS DEUX ENSEMBLE. together Acte 5 Scène 4 locuteur UN MAURE, FEMME MAURE
On joue les trois scènes suivantes sur le petit Théâtre. explicit Acte 5 Scène 4 didascalie LE VICOMTE
Il se tourne vers l'Amour qui sort de la niche, et ôte le masque qui lui couvrait le visage. turn/show Acte 5 Scène 7 didascalie entête
ZÉPHIRE, à la Comtesse. toward Acte 5 Scène 7 locuteur ZEPHIRE
OLIMPE, à la Comtesse. toward Acte 5 Scène 7 locuteur OLIMPE
LA COMTESSE, au Marquis. toward Acte 5 Scène 7 locuteur LA COMTESSE
LE MARQUIS, bas. low Acte 5 Scène 7 locuteur LE MARQUIS
À Olimpe. toward Acte 5 Scène 7 didascalie LE MARQUIS

 Version PDF 

 Version TXT 

 Edition

 Répliques par acte

 Caractères par acte

 Présence par scène

 Caractères par acte

 Taille des scènes

 Répliques par scène

 Vers par acte

 Vers par scène

 Primo-locuteur

 

 Vocabulaire du texte

 Long. mots par acte

 Long. mots par perso.

 

 Didascalies

Licence Creative Commons