Occurences de l'expression

St

pour CORNEILLE, Thomas

Options de recherche : partie de mot et  insensible à la casse

THÉODAT (1673)

  1. Il n'est rien dont l'éclat ne cède à votre gloire ; v.2 (Acte 1, scène 1, EUTHAR)
  2. Votre sort est égal au sort des plus grands rois, v.3 (Acte 1, scène 1, EUTHAR)
  3. Pour vous sa confiance est si forte et si pleine, v.6 (Acte 1, scène 1, EUTHAR)
  4. C'est son nom qui paraît lors que vous résolvez. v.8 (Acte 1, scène 1, EUTHAR)
  5. Mon destin tu le vois, n'a rien que d'éclatant, v.15 (Acte 1, scène 1, THÉODAT)
  6. C'est peu de partager la grandeur souveraine ; v.22 (Acte 1, scène 1, TH?ODAT)
  7. La Reine vous estime, et fera tout pour vous, v.28 (Acte 1, scène 1, EUTHAR)
  8. C'est de quoi ses regards m'instruisent tous les jours. v.32 (Acte 1, scène 1, THÉODAT)
  9. Il est doux, il est beau de porter la Couronne , v.45 (Acte 1, scène 1, EUTHAR)
  10. C'est outrager la Reine à qui vous devez tout. v.48 (Acte 1, scène 1, EUTHAR)
  11. C'est à vous d'y penser, vous connaissez la Reine. v.54 (Acte 1, scène 1, EUTHAR)
  12. J'ignore entre eux, Seigneur, quel amour s'est formé ; v.60 (Acte 1, scène 1, EUTHAR)
  13. Non, Euthar, elle peut, sans que j'y mette obstacle, v.65 (Acte 1, scène 1, THÉODAT)
  14. S'il t'en souvient, Euthar, qu'ils ont eu d'injustice ! v.73 (Acte 1, scène 1, TH?ODAT)
  15. C'est, quand je l'examine, un si cruel outrage... v.85 (Acte 1, scène 1, THÉODAT)
  16. L'espérance du trône est un grand avantage. v.86 (Acte 1, scène 1, EUTHAR)
  17. Que qui fut son esclave est devenu son maître ; v.94 (Acte 1, scène 1, THÉODAT)
  18. Et plus elle me hait, plus mon heureux destin v.95 (Acte 1, scène 1, TH?ODAT)
  19. L'image en est douce, et vous flatte ; v.98 (Acte 1, scène 1, EUTHAR)
  20. Les reproches souvent sont des restes d'amour. v.100 (Acte 1, scène 1, EUTHAR)
  21. M'eût fait de l'inconstance une nécessité, v.104 (Acte 1, scène 1, THÉODAT)
  22. Quel fruit ai-je tiré de ce triste artifice ? v.121 (Acte 1, scène 1, TH?ODAT)
  23. L'Ingrate a joint pour moi l'outrage à l'injustice, v.122 (Acte 1, scène 1, TH?ODAT)
  24. C'est ce qui doit, Seigneur, après son arrogance v.125 (Acte 1, scène 1, EUTHAR)
  25. Honoric, Trasimond, tout choix vous est égal. v.127 (Acte 1, scène 1, EUTHAR)
  26. Mais, Euthar, c'est toujours me donner un rival. v.128 (Acte 1, scène 1, THÉODAT)
  27. C'est par là que je feins de n'oser m'appliquer v.143 (Acte 1, scène 1, THÉODAT)
  28. Enfin Justinian n'a pu voir sans alarmes v.149 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  29. Ce n'est pas là ma plainte. v.166 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  30. Votre sang m'est d'un prix à qui tout doit céder, v.167 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  31. Et c'est me servir mal, que de le hasarder. v.168 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  32. N'a mis de vous à moi qu'un degré de distance, v.170 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  33. Comme l'ingratitude est un défaut extrême, v.173 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  34. Avec toute l'ardeur dont le mien est capable, v.189 (Acte 1, scène 2, THÉODAT)
  35. J'en fais gloire, on le sait, je hais les injustices ; v.197 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  36. Sur ce qui vous est dû m'ont trop ouvert les yeux, v.199 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  37. Pour ne vous faire pas un destin glorieux. v.200 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  38. Mais lors que mes faveurs justement attendues v.201 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  39. Jugez mieux de mon coeur, il n'en est point capable. v.206 (Acte 1, scène 2, THÉODAT)
  40. D'un si brillant destin m'accordant l'avantage, v.209 (Acte 1, scène 2, TH?ODAT)
  41. C'est tout ce que j'en dois, tout ce que j'en veux croire ; v.213 (Acte 1, scène 2, TH?ODAT)
  42. Si ma gloire s'en plaint, c'est à vous de trembler. v.220 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  43. Il est des mouvements où le coeur se dispense v.225 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  44. Et c'est dont je me plains. v.232 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  45. Quel que soit son respect n'en est point alarmé. v.240 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  46. Le temps pour vous guérir est un faible secours, v.243 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  47. Et son nom est si bien sorti de ma mémoire, v.250 (Acte 1, scène 2, THÉODAT)
  48. Mais il est outrageant qu'elle me le préfère, v.254 (Acte 1, scène 2, TH?ODAT)
  49. L'éclat en fut injuste, et je l'en ai blâmée ; v.257 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  50. L'obstacle qu'à son feu vous auriez apporté, v.263 (Acte 1, scène 2, THÉODAT)
  51. Et jurer mille fois à mon auguste Reine, v.269 (Acte 1, scène 2, TH?ODAT)
  52. Que pour les mériter il n'est ni voeux ni soins... v.271 (Acte 1, scène 2, TH?ODAT)
  53. Un hommage contraint n'est point ce que je veux ; v.275 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  54. Et qu'il est dangereux, quand j'ai fait ce faux pas, v.279 (Acte 1, scène 2, AMALASONTE)
  55. Un pur zèle pour vous est tout ce qu'il écoute, v.289 (Acte 1, scène 3, GEPILDE)
  56. Mais ce n'est point son coeur qui s'offre, qui se donne, v.294 (Acte 1, scène 3, AMALASONTE)
  57. C'est moi qui le mendie, et dont l'abaissement v.295 (Acte 1, scène 3, AMALASONTE)
  58. Ah, le respect n'est point un tyran si sévère, v.301 (Acte 1, scène 3, AMALASONTE)
  59. La raison par l'amour est bientôt affaiblie, v.305 (Acte 1, scène 3, AMALASONTE)
  60. Mais jamais jusque-là Théodat n'est venu ; v.311 (Acte 1, scène 3, AMALASONTE)
  61. Point d'oubli, point de trouble, il s'est toujours connu, v.312 (Acte 1, scène 3, AMALASONTE)
  62. Mais enfin, c'en est fait, je ne m'en puis dédire, v.329 (Acte 1, scène 3, AMALASONTE)
  63. Où l'outrage demande une juste colère, v.337 (Acte 1, scène 3, AMALASONTE)
  64. La rigueur à punir est toujours nécessaire. v.338 (Acte 1, scène 3, AMALASONTE)
  65. Désavoué par tout cet injuste pouvoir ? v.348 (Acte 1, scène 3, GEPILDE)
  66. L'indifférence est forte, et n'a pu me déplaire, v.354 (Acte 1, scène 3, AMALASONTE)
  67. Je le vois, mais enfin mon coeur n'est point content. v.356 (Acte 1, scène 3, AMALASONTE)
  68. N'ajoute à ce qu'il est, le grand titre de Roi. v.364 (Acte 2, scène 1, VALMIRE)
  69. Il est aimé du Peuple, et tous à haute voix v.367 (Acte 2, scène 1, VALMIRE)
  70. Théodat est heureux, d'avoir tant de suffrages. v.369 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  71. Et le trône n'est pas un prix trop haut pour lui, v.371 (Acte 2, scène 1, VALMIRE)
  72. Et sur ce grand hymen dont chacun est en peine, v.373 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  73. Il en est donc charmé ? v.377 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  74. Pourquoi ? N'est-elle pas maîtresse de ses voeux ? v.380 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  75. Du moins c'est par mépris que d'une âme jalouse v.393 (Acte 2, scène 1, VALMIRE)
  76. S'est vu cent et cent fois... v.402 (Acte 2, scène 1, VALMIRE)
  77. Aux dépens de mon coeur c'est lui qui me fit croire v.409 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  78. C'est là qu'était le mal, je sentis la blessure ; v.434 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  79. L'inconstance eut pour moi l'image d'un affront, v.436 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  80. Ce n'est que le chagrin de cette préférence v.461 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  81. Si ce supplice est tel, je l'aurais prévenu, v.467 (Acte 2, scène 1, VALMIRE)
  82. Je perds en Théodat l'objet de mon estime, v.477 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  83. Et je m'immolerai d'un coeur ferme et constant v.479 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  84. À tout ce que de moi son injustice attend. v.480 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  85. Je l'aime, je le sens, mais malgré est cet amour, v.483 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  86. C'est un mal sans remède, il n'y faut plus songer. v.488 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  87. C'est qu'aimant Théodat, vous puissiez endurer v.491 (Acte 2, scène 1, VALMIRE)
  88. Me marquât sur son âme un reste de pouvoir. v.500 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  89. Ce supplice est perdu, je ne suis point vengée, v.510 (Acte 2, scène 1, ILDEGONDE)
  90. Enfin de Théodat la gloire est assurée, v.513 (Acte 2, scène 2, HONORIC)
  91. La Reine en sa faveur s'est tout haut déclarée, v.514 (Acte 2, scène 2, HONORIC)
  92. Qu'elle s'est résolue à faire enfin connaître v.521 (Acte 2, scène 2, HONORIC)
  93. Que son choix à l'État le destine pour maître. v.522 (Acte 2, scène 2, HONORIC)
  94. Sa joie est grande à voir le glorieux partage... v.525 (Acte 2, scène 2, ILDEGONDE)
  95. Ah, puis que votre flamme est propice à la mienne... v.545 (Acte 2, scène 2, HONORIC)
  96. Allez, si mon hymen est un bonheur si doux, v.547 (Acte 2, scène 2, ILDEGONDE)
  97. Qu'avez-vous dit, Madame, et par quelle injustice v.549 (Acte 2, scène 3, VALMIRE)
  98. Il est dur, je l'avoue, et promettant ma main, v.551 (Acte 2, scène 3, ILDEGONDE)
  99. Ce n'est pas sans trembler que j'en prends le dessein ; v.552 (Acte 2, scène 3, ILDEGONDE)
  100. Le Destin l'a voulu, Théodat est heureux, v.555 (Acte 2, scène 3, ILDEGONDE)
  101. Son feu récompensé m'est un objet affreux, v.556 (Acte 2, scène 3, ILDEGONDE)
  102. M'en fâcher, le haïr, c'est avoir de l'amour ; v.560 (Acte 2, scène 3, ILDEGONDE)
  103. Je l'aime donc, Valmire, et ce m'est une honte v.565 (Acte 2, scène 3, ILDEGONDE)
  104. Mon coeur se le permet, parce qu'il est à moi, v.568 (Acte 2, scène 3, ILDEGONDE)
  105. Est-ce pour me braver que Théodat s'avance ? v.578 (Acte 2, scène 3, ILDEGONDE)
  106. Ils m'ont fait un destin, si grand, si beau, si doux, v.587 (Acte 2, scène 4, THÉODAT)
  107. C'est un malheur qu'en vain j'ai voulu détourner ; v.591 (Acte 2, scène 4, THÉODAT)
  108. Ait de vos duretés arrêté l'injustice. v.594 (Acte 2, scène 4, TH?ODAT)
  109. L'outrage est réparé par tant d'heureux effets... v.607 (Acte 2, scène 4, THÉODAT)
  110. De mes vives douleurs la triste image offerte v.617 (Acte 2, scène 4, THÉODAT)
  111. Qui de vos fiers mépris sur lui seul s'est vengé, v.628 (Acte 2, scène 4, THÉODAT)
  112. Ne vous reprochent trop vos injustes dédains ; v.636 (Acte 2, scène 4, THÉODAT)
  113. Par quel constant effort avez-vous mérité v.639 (Acte 2, scène 4, ILDEGONDE)
  114. Ah, si votre injustice a pu le présumer, v.643 (Acte 2, scène 4, THÉODAT)
  115. Est-il voeux, soins, devoirs, complaisances, services v.645 (Acte 2, scène 4, TH?ODAT)
  116. Vous en êtes le maître, est-ce que je m'en plains ? v.648 (Acte 2, scène 4, ILDEGONDE)
  117. C'est ce que j'attendais, quand mon coeur étonné v.651 (Acte 2, scène 4, THÉODAT)
  118. Pour la Reine à vos yeux s'est feint passionné. v.652 (Acte 2, scène 4, TH?ODAT)
  119. Il est beau, Théodat, que le Trône l'emporte, v.658 (Acte 2, scène 4, ILDEGONDE)
  120. M'outrager, m'accabler, c'est se plaindre de moi ? v.664 (Acte 2, scène 4, THÉODAT)
  121. Et si vous m'estimez, vous avez dû connaître v.670 (Acte 2, scène 4, ILDEGONDE)
  122. C'est vous en dire trop ; mais quoi que j'en rougisse, v.681 (Acte 2, scène 4, ILDEGONDE)
  123. Non, c'en est fait, jamais je ne vous veux aimer. v.700 (Acte 2, scène 4, ILDEGONDE)
  124. Que de vous adorer le reste de ma vie, v.702 (Acte 2, scène 4, THÉODAT)
  125. Il vous perdrait. Suivons nos fières destinées. v.705 (Acte 2, scène 4, ILDEGONDE)
  126. Elle s'est déclarée, il la faut épouser, v.708 (Acte 2, scène 4, ILDEGONDE)
  127. Que toujours vos refus par d'obstinés combats... v.719 (Acte 2, scène 4, THÉODAT)
  128. J'ai promis d'être à lui, ma main est toute preste. v.722 (Acte 2, scène 4, ILDEGONDE)
  129. Tout ce que je puis faire est de vous assurer v.723 (Acte 2, scène 4, ILDEGONDE)
  130. Enfin, Euthar, enfin la victoire est à moi, v.751 (Acte 2, scène 5, THÉODAT)
  131. Ah, Seigneur, quelle triste victoire ! v.753 (Acte 2, scène 5, EUTHAR)
  132. Elle m'aime, te dis-je, et ma gloire est certaine. v.757 (Acte 2, scène 5, THÉODAT)
  133. C'est mourir satisfait, que de mourir aimé. v.764 (Acte 2, scène 5, THÉODAT)
  134. Il vous était permis d'en croire cette estime, v.765 (Acte 3, scène 1, AMALASONTE)
  135. Il est fier, orgueilleux, difficile à toucher ; v.771 (Acte 3, scène 1, AMALASONTE)
  136. Vous devez d'autant plus en estimer la gloire, v.774 (Acte 3, scène 1, AMALASONTE)
  137. Madame, il persuade, et c'est un sûr appui, v.779 (Acte 3, scène 1, HONORIC)
  138. La Princesse à ma flamme a dû quelque justice ; v.781 (Acte 3, scène 1, HONORIC)
  139. Il sait combien l'amour est libre dans son choix, v.800 (Acte 3, scène 1, AMALASONTE)
  140. C'est lui qui me convie à les favoriser. v.803 (Acte 3, scène 1, AMALASONTE)
  141. D'Ildegonde à son sort joindre la destinée, v.810 (Acte 3, scène 2, AMALASONTE)
  142. C'est à vous seul qu'il doit, en touchant ce grand jour, v.811 (Acte 3, scène 2, AMALASONTE)
  143. Le résoudre à demain, c'est le précipiter ; v.816 (Acte 3, scène 2, THÉODAT)
  144. Est-ce qu'on vous a dit que toujours insensible v.821 (Acte 3, scène 2, AMALASONTE)
  145. Que c'est sans son aveu qu'il cherche mon appui ? v.823 (Acte 3, scène 2, AMALASONTE)
  146. Un sincère conseil est toujours écouté. v.827 (Acte 3, scène 2, THÉODAT)
  147. Elle est prompte, et ce m'est une surprise extrême v.829 (Acte 3, scène 2, AMALASONTE)
  148. Pour vos peuples encor n'est pas bien assurée, v.834 (Acte 3, scène 2, THÉODAT)
  149. Et que si Belissaire est ailleurs arrêté, v.835 (Acte 3, scène 2, TH?ODAT)
  150. Son destin l'asservit aux devoirs de son rang, v.840 (Acte 3, scène 2, TH?ODAT)
  151. Et peut-être ce n'est que par son hyménée v.841 (Acte 3, scène 2, TH?ODAT)
  152. Justinian honteux de nous combattre en vain, v.843 (Acte 3, scène 2, TH?ODAT)
  153. L'empereur, il est vrai, s'il se porte à la paix, v.847 (Acte 3, scène 2, AMALASONTE)
  154. Est encor à donner, et vaudra bien la sienne. v.850 (Acte 3, scène 2, AMALASONTE)
  155. Si je vous ai permis, preste à vous nommer Roi, v.851 (Acte 3, scène 2, AMALASONTE)
  156. Il le fait éclater, et c'est sous votre aveu ; v.859 (Acte 3, scène 3, AMALASONTE)
  157. Mais pour n'en douter pas, son rapport est trop peu v.860 (Acte 3, scène 3, AMALASONTE)
  158. Parlez, expliquez-vous, c'est vous que j'en veux croire. v.861 (Acte 3, scène 3, AMALASONTE)
  159. Son destin, je le sais, doit dépendre de vous ; v.876 (Acte 3, scène 3, THÉODAT)
  160. C'est la contraindre, v.881 (Acte 3, scène 3, AMALASONTE)
  161. Il est vrai, mais elle est en pouvoir de s'en plaindre ; v.882 (Acte 3, scène 3, AMALASONTE)
  162. Il n'est pas toujours bon de montrer tant de zèle. v.886 (Acte 3, scène 3, AMALASONTE)
  163. C'est un coeur orgueilleux qui ne peut rien aimer, v.892 (Acte 3, scène 3, THÉODAT)
  164. Rien n'est à déguiser, l'aimez-vous ? v.897 (Acte 3, scène 3, AMALASONTE)
  165. C'est toujours un dédain, une dureté d'âme v.898 (Acte 3, scène 3, THÉODAT)
  166. C'est ce qu'à ma douleur vous pouvez accorder. v.912 (Acte 3, scène 3, THÉODAT)
  167. Toute injuste qu'elle est, daignez lui faire grâce. v.913 (Acte 3, scène 3, TH?ODAT)
  168. Votre coeur est à vous, voyez ce qu'il ordonne ; v.918 (Acte 3, scène 3, AMALASONTE)
  169. Ont rendu vos bontés à mon destin propices, v.934 (Acte 3, scène 4, THÉODAT)
  170. Cette obstination commence à me lasser, v.936 (Acte 3, scène 4, AMALASONTE)
  171. C'est trop, et par pitié, vous avez vu, je pense, v.937 (Acte 3, scène 4, AMALASONTE)
  172. Plaignez-vous, murmurez ; quand le mal est extrême, v.945 (Acte 3, scène 4, AMALASONTE)
  173. De ma triste raison vous m'ôtez le soutien, v.959 (Acte 3, scène 5, THÉODAT)
  174. Je vous demanderais ce qui vous reste à faire, v.962 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  175. Que mon indifférence à voir votre injustice. v.966 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  176. Qui cherche, veut, poursuit tout ce qui m'est contraire ; v.970 (Acte 3, scène 5, THÉODAT)
  177. Elle aimait, vous vouliez mettre obstacle à son feu, v.982 (Acte 3, scène 5, THÉODAT)
  178. C'en est fait ; quand enfin tu me ferais paraître v.993 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  179. Le Destin est toujours plus fort que la raison. v.1015 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  180. C'est un crime pour toi qui ne peut s'effacer. v.1019 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  181. Ce sont d'obscurs témoins qu'on traite d'imposteurs, v.1027 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  182. Mais, ingrat, j'ai parlé, ton crime est sans excuse, v.1029 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  183. Et si sur mon amour rien ne t'est imputé, v.1030 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  184. Il est vrai, cet amour m'assurait trop de gloire, v.1032 (Acte 3, scène 5, THÉODAT)
  185. Aussi, Madame, aussi je vous rendrais justice, v.1036 (Acte 3, scène 5, TH?ODAT)
  186. Du secret de ce coeur par tes plaintes instruite, v.1048 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  187. Qu'après que par le temps la blessure est mortelle. v.1053 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  188. Et je n'obtiendrai point, soit pitié, soit justice, v.1060 (Acte 3, scène 5, THÉODAT)
  189. Et plus que tout, c'est là ce qui m'irrite. v.1065 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  190. Si tes voeux acceptés justifiaient ta foi, v.1066 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  191. Et tout l'éclat du Trône... Ah c'est trop m'outrager, v.1070 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  192. Tout mon sang est à vous, je vous l'ai consacré, v.1079 (Acte 3, scène 5, THÉODAT)
  193. Si le triste spectacle en doit plaire à ma Reine ; v.1081 (Acte 3, scène 5, TH?ODAT)
  194. Le supplice est trop grand, je ne suis point capable, v.1085 (Acte 3, scène 5, TH?ODAT)
  195. Je vois que ce n'est point assez que mon respect. v.1087 (Acte 3, scène 5, TH?ODAT)
  196. Le plaisir de t'ôter par ce triste hyménée v.1092 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  197. Tu l'aimes, c'est assez pour goûter ma vengeance, v.1097 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  198. L'amour au désespoir est capable de tout. v.1118 (Acte 3, scène 5, GEPILDE)
  199. Il est de sûrs moyens pour en venir à bout ; v.1119 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  200. Qu'en s'osant emporter, c'est à lui seul de craindre, v.1121 (Acte 3, scène 5, AMALASONTE)
  201. Il l'estime, et son zèle a toujours fait paraître v.1128 (Acte 4, scène 1, GEPILDE)
  202. C'est de quoi j'ai voulu prévenir le hasard ; v.1131 (Acte 4, scène 1, AMALASONTE)
  203. Honoric est allé de cette populace v.1132 (Acte 4, scène 1, AMALASONTE)
  204. Cet obstacle imprévu ne l'étonne-t-il point ? v.1138 (Acte 4, scène 1, AMALASONTE)
  205. Que plus loin qu'on ne croit l'obstacle ne s'étende, v.1141 (Acte 4, scène 1, GEPILDE)
  206. À ma gloire par là ce coeur rendra justice ; v.1160 (Acte 4, scène 1, AMALASONTE)
  207. Et semblent s'apprêter au plus funeste éclat, v.1166 (Acte 4, scène 2, ATAULPHE)
  208. Accourus vers le Fort, c'est là qu'il font entendre v.1168 (Acte 4, scène 2, ATAULPHE)
  209. Qu'il n'est rien qu'ils ne soient résolus d'entreprendre. v.1169 (Acte 4, scène 2, ATAULPHE)
  210. Lui céder, quelquefois n'est pas une faiblesse, v.1177 (Acte 4, scène 2, ATAULPHE)
  211. Théodat est coupable, et le peuple l'absout ? v.1179 (Acte 4, scène 2, AMALASONTE)
  212. C'est lui, c'est Théodat qui les fait révolter, v.1183 (Acte 4, scène 2, AMALASONTE)
  213. Puis qu'il est leur idole, ils craindront pour ses jours. v.1186 (Acte 4, scène 2, AMALASONTE)
  214. Faisons trembler le peuple, il est lâche et timide, v.1189 (Acte 4, scène 2, AMALASONTE)
  215. Aux honneurs de mon rang j'osais le destiner, v.1198 (Acte 4, scène 3, AMALASONTE)
  216. Il est vrai, mais l'Amour le devait couronner, v.1199 (Acte 4, scène 3, AMALASONTE)
  217. Et de ce trône offert, quand ma gloire est arbitre, v.1200 (Acte 4, scène 3, AMALASONTE)
  218. Votre crainte à l'État immola quelques testes, v.1209 (Acte 4, scène 3, GEPILDE)
  219. Ne souffrit plus d'obstacle à sa rapidité. v.1211 (Acte 4, scène 3, GEPILDE)
  220. Ce vaste embrasement s'éteignit avec peine. v.1212 (Acte 4, scène 3, GEPILDE)
  221. Il peut en abuser, sa mort est nécessaire. v.1217 (Acte 4, scène 3, AMALASONTE)
  222. Est un crime pour lui qui demande sa tête. v.1221 (Acte 4, scène 3, AMALASONTE)
  223. C'est par là...Mais pourquoi m'y résoudre avec peine ? v.1224 (Acte 4, scène 3, AMALASONTE)
  224. Quel est ce trouble ? Quoi, lâche et et peu fière Reine, v.1225 (Acte 4, scène 3, AMALASONTE)
  225. Preste à sentir le coup qui devait t'accabler, v.1230 (Acte 4, scène 3, AMALASONTE)
  226. Est maître de la ville, et s'il le veut, de vous. v.1235 (Acte 4, scène 4, HONORIC)
  227. Sa prison est forcée ? v.1236 (Acte 4, scène 4, AMALASONTE)
  228. La révolte à ma gloire eût été moins funeste, v.1248 (Acte 4, scène 4, AMALASONTE)
  229. Vous eussiez par sa mort épouvanté le reste ; v.1249 (Acte 4, scène 4, AMALASONTE)
  230. Le nombre est peu de chose, où le Chef a manqué. v.1250 (Acte 4, scène 4, AMALASONTE)
  231. Pour la faire régner, c'est l'amour qui le donne. v.1269 (Acte 4, scène 4, AMALASONTE)
  232. Parlez, essayez tout. Souvent un faible obstacle v.1276 (Acte 4, scène 4, AMALASONTE)
  233. Est-il une infortune à ma disgrâce égale, v.1280 (Acte 4, scène 5, AMALASONTE)
  234. Sitôt qu'il est offert, ne soufre plus de haine. v.1285 (Acte 4, scène 5, AMALASONTE)
  235. L'orgueil le plus farouche est par lui désarmé, v.1286 (Acte 4, scène 5, AMALASONTE)
  236. Théodat peut l'offrir, Théodat est aimé. v.1287 (Acte 4, scène 5, AMALASONTE)
  237. Il est aimé ? Non, non, avant qu'il puisse l'être, v.1288 (Acte 4, scène 5, AMALASONTE)
  238. Tout le crime est à moi, puis que je l'ai causé. v.1299 (Acte 4, scène 6, THÉODAT)
  239. De ma coupable audace Ildegonde est l'excuse, v.1301 (Acte 4, scène 6, TH?ODAT)
  240. Et ce n'est qu'à genoux que je veux obtenir v.1302 (Acte 4, scène 6, TH?ODAT)
  241. Est un art si puissant dessus mes volontés, v.1310 (Acte 4, scène 6, AMALASONTE)
  242. Ce reste mal éteint d'une aveugle tendresse v.1316 (Acte 4, scène 6, THÉODAT)
  243. Est un crime... v.1317 (Acte 4, scène 6, TH?ODAT)
  244. Madame, c'est assez de ne rien désirer. v.1319 (Acte 4, scène 6, THÉODAT)
  245. Contre vos intérêts marqué les injustices, v.1333 (Acte 4, scène 6, THÉODAT)
  246. Qu'en gagnant sur soi-même une illustre victoire. v.1337 (Acte 4, scène 7, AMALASONTE)
  247. Maître de mon destin, il me soumet le sien ; v.1339 (Acte 4, scène 7, AMALASONTE)
  248. Dans ce haut rang, Princesse, il est digne de vous. v.1347 (Acte 4, scène 7, AMALASONTE)
  249. C'est un choix dont toujours vous serez la maîtresse, v.1360 (Acte 4, scène 7, ILDEGONDE)
  250. L'appas est sensible, et qui sait bien aimer, v.1370 (Acte 4, scène 7, AMALASONTE)
  251. Avec un sceptre en main, est en droit de charmer. v.1371 (Acte 4, scène 7, AMALASONTE)
  252. Mais l'amorce est trop faible à séduire mon âme, v.1380 (Acte 4, scène 8, ILDEGONDE)
  253. La Reine est outragée, elle soufre, elle est femme, v.1381 (Acte 4, scène 8, ILDEGONDE)
  254. Et sa plus grande force est à dissimuler... v.1387 (Acte 4, scène 8, ILDEGONDE)
  255. D'un changement si prompt quel_que_soit le mystère, v.1388 (Acte 4, scène 8, THÉODAT)
  256. Theudis s'est déclaré ; Trasimond comme lui, v.1390 (Acte 4, scène 8, TH?ODAT)
  257. Tout le peuple est pour moi ; les soldats et l'armée... v.1400 (Acte 4, scène 8, TH?ODAT)
  258. Mais contre une surprise est-il rien d'assez fort ? v.1403 (Acte 4, scène 8, ILDEGONDE)
  259. C'est trop, dispensez-moi de voir à quoi m'expose v.1420 (Acte 4, scène 8, ILDEGONDE)
  260. Ce triste hymen encor aurait même rigueur ; v.1423 (Acte 4, scène 8, ILDEGONDE)
  261. Il suffit qu'il n'est pas le même pour ma gloire. v.1425 (Acte 4, scène 8, ILDEGONDE)
  262. Et lors qu'à l'épouser c'est moi qui vous convie, v.1428 (Acte 4, scène 8, ILDEGONDE)
  263. L'effort est grand sans doute, et marque un coeur sublime v.1432 (Acte 4, scène 8, THÉODAT)
  264. Un coeur qui sous les sens n'est jamais abattu ; v.1434 (Acte 4, scène 8, TH?ODAT)
  265. Mais, Madame, est-ce aimer qu'avoir tant de vertu ? v.1435 (Acte 4, scène 8, TH?ODAT)
  266. Par un hymen auguste assuré d'être Roi, v.1438 (Acte 4, scène 8, ILDEGONDE)
  267. D'une indigne prison endurer l'injustice, v.1441 (Acte 4, scène 8, ILDEGONDE)
  268. Songez que c'est de moi que vous la recevez, v.1447 (Acte 4, scène 8, ILDEGONDE)
  269. Que c'est moi... v.1448 (Acte 4, scène 8, ILDEGONDE)
  270. C'est pour vous que je vis, pour vous que je veux vivre, v.1452 (Acte 4, scène 8, THÉODAT)
  271. Tout mon Rival qu'il est, je cours à son côté v.1466 (Acte 4, scène 9, THÉODAT)
  272. Dites que vous m'aimez, elle est en assurance. v.1473 (Acte 4, scène 9, THÉODAT)
  273. S'est trop laissé surprendre aux erreurs de la nuit ; v.1483 (Acte 5, scène 1, ILDEGONDE)
  274. De Théodat par tout le nom est entendu, v.1486 (Acte 5, scène 1, ILDEGONDE)
  275. L'amour de vos dédains punit bien l'injustice. v.1492 (Acte 5, scène 1, VALMIRE)
  276. Qui soumet son destin à la main qui l'opprime. v.1505 (Acte 5, scène 1, ILDEGONDE)
  277. Il résiste, et contre elle on ne peut l'ébranler. v.1507 (Acte 5, scène 1, ILDEGONDE)
  278. Les destins sont pour nous, que votre crainte cesse. v.1513 (Acte 5, scène 2, AMALASONTE)
  279. Il n'aura plus d'obstacle à ce grand hyménée. v.1520 (Acte 5, scène 2, AMALASONTE)
  280. J'aimais, et ce n'est pas sans trouble, sans horreur, v.1522 (Acte 5, scène 2, AMALASONTE)
  281. Trouble, désordre, horreur, tout est doux à ce prix. v.1526 (Acte 5, scène 2, AMALASONTE)
  282. Mais dans cet instant même, après un cri confus, v.1542 (Acte 5, scène 2, AMALASONTE)
  283. Une rigueur si prompte assure nos destins. v.1547 (Acte 5, scène 2, AMALASONTE)
  284. Plus de chef, plus d'audace ; il est quelques Complices v.1548 (Acte 5, scène 2, AMALASONTE)
  285. Ne vous imputez point un crime détestable ; v.1560 (Acte 5, scène 2, ILDEGONDE)
  286. Si Théodat est mort, j'en suis seule coupable, v.1561 (Acte 5, scène 2, ILDEGONDE)
  287. Par vous, par vos fureurs, c'est moi qui l'ai tué. v.1563 (Acte 5, scène 2, ILDEGONDE)
  288. C'est moi qui vous immole une tête si chère. v.1564 (Acte 5, scène 2, ILDEGONDE)
  289. Il suivit de son feu l'emportement funeste, v.1572 (Acte 5, scène 2, ILDEGONDE)
  290. Combattit mon hymen. Vous avez fait le reste, v.1573 (Acte 5, scène 2, ILDEGONDE)
  291. Oui, par son changement c'est elle qui te tue. v.1580 (Acte 5, scène 2, ILDEGONDE)
  292. C'est donc ce qui le fit à soi-même infidèle ; v.1600 (Acte 5, scène 2, AMALASONTE)
  293. Quelque cruel qu'il soit, c'est ne les punir pas. v.1607 (Acte 5, scène 2, AMALASONTE)
  294. Tu songes, s'il est mort, qu'il n'est mort que par toi ; v.1615 (Acte 5, scène 2, AMALASONTE)
  295. J'élevais son destin à des grandeurs parfaites, v.1617 (Acte 5, scène 2, AMALASONTE)
  296. Ton amour malgré moi s'est rendu son bourreau, v.1618 (Acte 5, scène 2, AMALASONTE)
  297. Toujours preste à mourir sous l'horreur du remords, v.1622 (Acte 5, scène 2, AMALASONTE)
  298. Insultez aux ennuis dont la rigueur funeste v.1624 (Acte 5, scène 2, ILDEGONDE)
  299. Accable d'un amant le déplorable reste. v.1625 (Acte 5, scène 2, ILDEGONDE)
  300. Contre vous, quoi que tard, c'est un crime à poursuivre, v.1636 (Acte 5, scène 2, ILDEGONDE)
  301. Il est des coeurs aigris, qui pour venger ce sang, v.1638 (Acte 5, scène 2, ILDEGONDE)
  302. Vous détestant pour Reine attaquent votre rang. v.1639 (Acte 5, scène 2, ILDEGONDE)
  303. N'en redoutez plus rien, Théodat est vivant. v.1647 (Acte 5, scène 3, ILDEGONDE)
  304. Pour me justifier, j'ai besoin de ma gloire, v.1648 (Acte 5, scène 3, THÉODAT)
  305. Elle est mon seul recours, mais l'en voudrez vous croire, v.1649 (Acte 5, scène 3, TH?ODAT)
  306. Du plus honteux forfait l'indice est contre moi. v.1651 (Acte 5, scène 3, TH?ODAT)
  307. Que s'étant déclaré, rien n'est plus assez fort v.1662 (Acte 5, scène 3, TH?ODAT)
  308. Un des Miens seulement instruit de sa retraite, v.1668 (Acte 5, scène 3, TH?ODAT)
  309. Comme en ce lieu funeste il occupait ma place, v.1672 (Acte 5, scène 3, TH?ODAT)
  310. Je ne sais si par lui le Destin me menace, v.1673 (Acte 5, scène 3, TH?ODAT)
  311. C'est là qu'il a péri ; j'avais seul connaissance v.1676 (Acte 5, scène 3, TH?ODAT)
  312. Le crime est avéré, vous voyez le coupable. v.1681 (Acte 5, scène 3, TH?ODAT)
  313. C'est un amour trompé qui s'emporte, s'oublie, v.1721 (Acte 5, scène 4, THÉODAT)
  314. À ses rigueurs pour moi s'est enfin arraché ; v.1731 (Acte 5, scène 4, THÉODAT)
  315. Laissez verser mon sang, ce sang est trop payé. v.1739 (Acte 5, scène 4, THÉODAT)
  316. Il est des rois voisins chez qui trouver retraite, v.1745 (Acte 5, scène 4, TH?ODAT)
  317. Il le faut ou c'est fait de vos jours. v.1747 (Acte 5, scène 4, THÉODAT)
  318. Madame, s'il est vrai... v.1751 (Acte 5, scène 4, TH?ODAT)
  319. De l'un des Siens en haste ayant saisi l'épée, v.1765 (Acte 5, scène 5, EUTHAR)
  320. Theudis qui lui résiste exprès se fut armé, v.1771 (Acte 5, scène 5, EUTHAR)
  321. L'arrêt que sa justice a fait exécuter. v.1779 (Acte 5, scène 5, ILDEGONDE)

LE GEÔLIER DE SOI-MÊME (1655)

  1. C'est assez que par eux oubliant sa naissance v.5 (Acte 1, scène 1, FEDERIC)
  2. Mais craignez du Destin les revers éclatants, v.15 (Acte 1, scène 1, OCTAVE)
  3. Le sort en est jeté, c'est perdre temps, Octave. v.22 (Acte 1, scène 1, FEDERIC)
  4. À quoi le Destin contre nous puisse oser ; v.32 (Acte 1, scène 1, FEDERIC)
  5. Mais s'il faut y périr, il est juste à mon tour v.43 (Acte 1, scène 1, FEDERIC)
  6. Quel est votre dessein ? v.45 (Acte 1, scène 1, OCTAVE)
  7. Oui, Madame, il est vrai que votre solitude v.57 (Acte 1, scène 2, FLORE)
  8. Ma gloire est de vous voir, et de vous obéir, v.59 (Acte 1, scène 2, FLORE)
  9. Je sais qu'il est fâcheux à celles de notre âge v.65 (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  10. Et dans quel triste sort nous jettent quelquefois v.71 (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  11. Il est vrai que l'humeur du Prince de Salerne... v.77 (Acte 1, scène 2, FLORE)
  12. Dis que son sens aveugle est ce qui le gouverne, v.78 (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  13. Et que par un destin à mes voeux trop contraire, v.81 (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  14. Ce n'est pas que cent fois il n'ait avec éclat v.83 (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  15. On l'estime, et le Roi crut toujours inutile v.85 (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  16. C'est par lui que son Sceptre en ses mains affermi v.87 (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  17. À son trouble inquiet ce calme est préférable ; v.97 (Acte 1, scène 2, FLORE)
  18. Et vous deviez forcer votre juste courroux v.103 (Acte 1, scène 2, FLORE)
  19. L'indignité soufferte est un puisant obstacle v.105 (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  20. Chercher quelque secours n'est pas une faiblesse. v.126 (Acte 1, scène 3, FEDERIC)
  21. De quel fâcheux destin vous ressentez les coups ? v.132 (Acte 1, scène 3, ISABELLE)
  22. Hélas ! Faut-il ici que ma triste mémoire v.133 (Acte 1, scène 3, FEDERIC)
  23. L'inestimable prix d'un bien que je n'ai plus ? v.136 (Acte 1, scène 3, FEDERIC)
  24. Que leur possession, qu'un bon Astre me donne, v.145 (Acte 1, scène 3, FEDERIC)
  25. À mon heureux destin je remets ma conduite, v.154 (Acte 1, scène 3, FEDERIC)
  26. J'éprouve du Destin les ordinaires lois, v.164 (Acte 1, scène 3, FEDERIC)
  27. Et si ma résistance eût animé leur rage, v.170 (Acte 1, scène 3, FEDERIC)
  28. Où la défaite est sûre, et la mort infaillible, v.173 (Acte 1, scène 3, ISABELLE)
  29. Le courage est blâmable autant qu'il est nuisible ; v.174 (Acte 1, scène 3, ISABELLE)
  30. Et c'est d'où la vertu tire le plus d'éclat : v.176 (Acte 1, scène 3, ISABELLE)
  31. Par mes ordres donnés, mettre obstacle à leur fuite ; v.182 (Acte 1, scène 3, ISABELLE)
  32. Cette offre est un doux charme à ma peine secrète, v.186 (Acte 1, scène 3, FEDERIC)
  33. Et je ne puis assez estimer un séjour v.187 (Acte 1, scène 3, FEDERIC)
  34. Madame, c'en est fait. v.193 (Acte 1, scène 4, ALFONSE)
  35. Quelle est cette tristesse ? v.193 (Acte 1, scène 4, ISABELLE)
  36. S'est-il trahi lui-même, et souffrant un Vainqueur, v.195 (Acte 1, scène 4, ISABELLE)
  37. S'ils ont gardé leur poste, ou s'ils l'ont su changer. v.212 (Acte 1, scène 4, ALFONSE)
  38. Son cheval est blessé, lui presque sans défense, v.218 (Acte 1, scène 4, ALFONSE)
  39. Quand ce lâche destin qui l'avait épargné, v.219 (Acte 1, scène 4, ALFONSE)
  40. Ô Dieux, mon Frère est mort ! v.221 (Acte 1, scène 4, ISABELLE)
  41. C'est en vain qu'on me le voudrait taire. v.222 (Acte 1, scène 4, ISABELLE)
  42. L'Assassin est-il pris ? Sait-on quel est le Traître ? v.225 (Acte 1, scène 4, ISABELLE)
  43. Voyez que du Destin l'implacable courroux v.231 (Acte 1, scène 4, ISABELLE)
  44. Mon visage aussi bien n'est connu de personne, v.238 (Acte 1, scène 4, FEDERIC)
  45. Et souvent c'est l'effet des caprices du Sort, v.239 (Acte 1, scène 4, FEDERIC)
  46. Et j'apostrophe en vain ces Nymphes bocagères, v.242 (Acte 1, scène 5, JODELET)
  47. Car mon âme d'amour est toute constipée, v.250 (Acte 1, scène 5, JODELET)
  48. C'est bien jasé ; tu vas, si tu ne fais retraite, v.257 (Acte 1, scène 5, PASCAL)
  49. Gaïette est mon pays, et chacun m'y connaît... v.259 (Acte 1, scène 5, JODELET)
  50. Ton nom est Jodelet, ton emploi ta folie. v.262 (Acte 1, scène 5, PASCAL)
  51. Si l'effet suit la cause, il est à présumer v.271 (Acte 1, scène 5, PASCAL)
  52. C'est donc enchantement que d'avoir en ce bois v.283 (Acte 1, scène 5, PASCAL)
  53. Oui, c'est enchantement, et de plus, bon augure v.285 (Acte 1, scène 5, JODELET)
  54. L'aventure fera le destin des Filous ; v.287 (Acte 1, scène 5, PASCAL)
  55. Quitte-moi si tu veux, la menace est petite ; v.290 (Acte 1, scène 5, JODELET)
  56. C'est faire sagement ; après tout, il peut être v.297 (Acte 1, scène 5, JODELET)
  57. Que dirais-je ? Ma foi, c'est un triste avantage v.301 (Acte 1, scène 5, JODELET)
  58. Songeons aux questions que l'on me pourrait faire. v.305 (Acte 1, scène 5, JODELET)
  59. Votre équipage est beau. Je le sais bien, Compère. v.306 (Acte 1, scène 5, JODELET)
  60. Quel en est l'Ouvrier ? Il vient de Moscovie. v.309 (Acte 1, scène 5, JODELET)
  61. Aux plus questionnants je puis faire la nique. v.314 (Acte 1, scène 5, JODELET)
  62. Ils sont trois ; c'en est fait, je vais être leur proie, v.317 (Acte 1, scène 5, JODELET)
  63. Cette heureuse rencontre en est un sûr témoin v.319 (Acte 1, scène 6, ENRIQUE)
  64. C'est rendre à tout l'État un signalé service ; v.326 (Acte 1, scène 6, UN-SOLDAT)
  65. Le vainqueur de Rodolphe est à craindre pour nous. v.331 (Acte 1, scène 6, UN SOLDAT)
  66. Mais st. v.337 (Acte 1, scène 7, JODELET)
  67. Amis, il faut découvrir ce mystère, v.337 (Acte 1, scène 7, ENRIQUE)
  68. Quelqu'un ici se cache, et s'obstine à se taire. v.338 (Acte 1, scène 7, ENRIQUE)
  69. Usons de stratagème. v.345 (Acte 1, scène 7, ENRIQUE)
  70. Il n'en faut point douter, en effet, c'est lui-même ; v.346 (Acte 1, scène 7, ENRIQUE)
  71. Qui ne rengainera, sa mort est toute prête. v.350 (Acte 1, scène 7, JODELET)
  72. Allons, c'est trop, allons. v.366 (Acte 1, scène 7, ENRIQUE)
  73. C'est prendre trop de part au malheur d'Isabelle, v.370 (Acte 2, scène 1, JULIE)
  74. Dans un plus noir chagrin votre âme s'est plongée, v.374 (Acte 2, scène 1, JULIE)
  75. La perte est différente, et dans un sort contraire v.377 (Acte 2, scène 1, JULIE)
  76. Et que tu connais peu quelle est la différence v.381 (Acte 2, scène 1, LAURE)
  77. Elle pleure sa mort, mais ce n'est que pour pleurer, v.392 (Acte 2, scène 1, LAURE)
  78. Mon mal est si caché qu'on ne le connaît pas. v.400 (Acte 2, scène 1, LAURE)
  79. Ah ! C'est là mon tourment, arrête, car enfin v.407 (Acte 2, scène 1, LAURE)
  80. C'est lui qui fait ma peine ; en mot je l'adore. v.410 (Acte 2, scène 1, LAURE)
  81. (A dit ce triste Prince avec mille soupirs.) v.424 (Acte 2, scène 1, LAURE)
  82. Que dirai-je enfin ? Depuis ce triste jour v.439 (Acte 2, scène 1, LAURE)
  83. Le reste tu le sais. Rodolphe ambitieux v.443 (Acte 2, scène 1, LAURE)
  84. S'est vu par Fédéric, trop jaloux de ma gloire, v.445 (Acte 2, scène 1, LAURE)
  85. Hélas ! Où me réduit ce funeste revers ! v.447 (Acte 2, scène 1, LAURE)
  86. S'il est pris, il est mort, et s'il fuit, je le perds ; v.448 (Acte 2, scène 1, LAURE)
  87. De quoi justifier la plus vive douleur. v.452 (Acte 2, scène 1, JULIE)
  88. L'un et l'autre destin vous donne lieu de craindre, v.453 (Acte 2, scène 1, JULIE)
  89. À vos tristes soupirs permettre peu d'éclat, v.455 (Acte 2, scène 1, JULIE)
  90. S'il pouvait arrêter l'injustice du Sort ! v.472 (Acte 2, scène 2, LAURE)
  91. C'est à quoi d'autant plus moi-même je m'anime, v.477 (Acte 2, scène 2, LE-ROI)
  92. Que l'État est privé de son plus ferme appui ? v.484 (Acte 2, scène 2, LE ROI)
  93. Juste Ciel ! C'est Octave. v.491 (Acte 2, scène 2, LAURE)
  94. Quel trouble à son aspect s'est saisi de mon coeur ! v.492 (Acte 2, scène 3, LAURE)
  95. Ta sûreté consiste à ne rien déguiser. v.496 (Acte 2, scène 3, LE-ROI)
  96. Parle, quel est ce Traître ennemi de sa gloire v.497 (Acte 2, scène 3, LE ROI)
  97. Votre courroux est juste et ma mort légitime, v.502 (Acte 2, scène 3, OCTAVE)
  98. Quand de mon mauvais sort la fatale injustice v.505 (Acte 2, scène 3, OCTAVE)
  99. « À l'Infant de Sicile ! » Ô Ciel, est-il possible ! v.517 (Acte 2, scène 3, LE-ROI)
  100. Enfin, cher Fédéric, ta perte est infaillible. v.518 (Acte 2, scène 3, LAURE)
  101. Pour Rodolphe tué c'est peu que je soupire, v.526 (Acte 2, scène 3, LE-ROI)
  102. Fédéric n'est l'auteur des peines que je sens. v.528 (Acte 2, scène 3, LE ROI)
  103. Il n'est point de malheur sans tache d'infamie v.529 (Acte 2, scène 3, LE ROI)
  104. Ce n'est que dans le sang que je la dois laver. v.532 (Acte 2, scène 3, LE ROI)
  105. Est un crime du Sort, et non de sa vertu. v.540 (Acte 2, scène 3, OCTAVE)
  106. Mais dans mon Ennemi c'est un pur attentat ; v.543 (Acte 2, scène 3, LE-ROI)
  107. Et si le juste Ciel entre mes mains le livre, v.545 (Acte 2, scène 3, LE ROI)
  108. Je sais trop quels conseils il m'est permis de suivre. v.546 (Acte 2, scène 3, LE ROI)
  109. Et j'atteste du Ciel la grandeur souveraine v.549 (Acte 2, scène 3, LAURE)
  110. Cet obstacle sensible aux désirs d'une Amante. v.557 (Acte 2, scène 3, LAURE)
  111. L'Assassin de Rodolphe est en votre pouvoir. v.559 (Acte 2, scène 4, ENRIQUE)
  112. Est contraint de céder enfin au stratagème, v.570 (Acte 2, scène 4, ENRIQUE)
  113. Oui, c'est lui dont le bras v.575 (Acte 2, scène 4, LE-ROI)
  114. S'est noirci du plus grand de tous les attentats. v.576 (Acte 2, scène 4, LE ROI)
  115. Qu'usant d'un stratagème à combattre le nôtre, v.581 (Acte 2, scène 4, ENRIQUE)
  116. Il veut obstinément qu'on l'ait pris pour un autre, v.582 (Acte 2, scène 4, ENRIQUE)
  117. S'il croit nous abuser, son espérance est vaine. v.585 (Acte 2, scène 4, LE-ROI)
  118. Voir l'auteur de sa mort est un nouveau tourment. v.588 (Acte 2, scène 4, LAURE)
  119. Oui, ce lieu pour mon gîte est assez agréable, v.589 (Acte 2, scène 5, JODELET)
  120. La charge est lourde. v.601 (Acte 2, scène 5, JODELET)
  121. La peur d'un juste arrêt vous doit toucher trop peu v.603 (Acte 2, scène 5, LE-ROI)
  122. La feinte est inutile, v.609 (Acte 2, scène 5, LE-ROI)
  123. Vous nommer Fédéric, c'est vous en dire assez ; v.612 (Acte 2, scène 5, LE-ROI)
  124. À cet illustre nom cessez de faire injure. v.613 (Acte 2, scène 5, LE ROI)
  125. À l'erreur qui les trompe ajoutons l'imposture. v.614 (Acte 2, scène 5, OCTAVE)
  126. Mais puisque la Fortune, à vous suivre obstinée, v.617 (Acte 2, scène 5, OCTAVE)
  127. A trahi le secret de votre destinée, v.618 (Acte 2, scène 5, OCTAVE)
  128. Et bien, Octave soit, Octave n'est qu'un sot. v.624 (Acte 2, scène 5, JODELET)
  129. Fédéric est vaillant, mais... v.625 (Acte 2, scène 5, OCTAVE)
  130. Ah ! C'en est trop, enfin v.627 (Acte 2, scène 5, LE-ROI)
  131. Il faut l'abandonner à son lâche destin. v.628 (Acte 2, scène 5, LE ROI)
  132. C'est le Roi qui vous parle. v.633 (Acte 2, scène 5, LE-ROI)
  133. Je sais qu'être Marquis est de ma compétence, v.646 (Acte 2, scène 5, JODELET)
  134. Et bien, rien n'est gâté, v.647 (Acte 2, scène 5, JODELET)
  135. C'est de quoi vous irez avertir Isabelle : v.653 (Acte 2, scène 5, LE-ROI)
  136. Mais pourquoi m'obstiner à ne me point connaître ? v.666 (Acte 2, scène 6, JODELET)
  137. On est plus grand Seigneur quelquefois qu'on ne pense, v.669 (Acte 2, scène 6, JODELET)
  138. Je le suis, il n'est rien de plus vrai, v.671 (Acte 2, scène 6, JODELET)
  139. C'est par votre suffrage, et je m'en souviendrai. v.672 (Acte 2, scène 6, JODELET)
  140. C'est vouloir notre perte avec peu de raison. v.675 (Acte 2, scène 6, ENRIQUE)
  141. Si c'est là mon plaisir, qu'y trouvez-vous à dire ? v.677 (Acte 2, scène 6, JODELET)
  142. Quand on meurt pour le Prince, on est mis dans l'Histoire. v.681 (Acte 2, scène 6, JODELET)
  143. Mais me connais-tu bien, et n'est-ce point adresse ? v.685 (Acte 2, scène 6, JODELET)
  144. Bon, c'est s'humilier. v.696 (Acte 2, scène 6, JODELET)
  145. Mon nom est ? v.697 (Acte 2, scène 6, JODELET)
  146. Ce que c'est que d'avoir la mémoire labile ! v.698 (Acte 2, scène 6, JODELET)
  147. Qu'il soit Roi tout de bon, ou bien par stratagème, v.702 (Acte 2, scène 6, JODELET)
  148. C'est là son ordre exprès. v.705 (Acte 2, scène 6, JODELET)
  149. Quand c'est pour mon profit, j'ai la mémoire bonne, v.706 (Acte 2, scène 6, JODELET)
  150. Je prétends festiner du matin jusqu'au soir. v.707 (Acte 2, scène 6, JODELET)
  151. Je m'oblige moi-même, en vous rendant justice. v.718 (Acte 3, scène 1, ISABELLE)
  152. Mon mérite est si faible, et mon bonheur si grand, v.723 (Acte 3, scène 1, FEDERIC)
  153. Qu'avec juste raison son excès me surprend : v.724 (Acte 3, scène 1, FEDERIC)
  154. La faveur est légère, et ma gloire s'offense v.733 (Acte 3, scène 1, ISABELLE)
  155. La vertu, quand elle est et solide et parfaite, v.737 (Acte 3, scène 1, ISABELLE)
  156. Elle-même est le prix qui la rend satisfaite, v.738 (Acte 3, scène 1, ISABELLE)
  157. Puisque c'est vous déplaire, et quoi que l'on fasse, v.741 (Acte 3, scène 1, FEDERIC)
  158. C'est trahir vos bienfaits, que vous en rendre grâce, v.742 (Acte 3, scène 1, FEDERIC)
  159. Est d'exposer pour vous et mon sang et ma vie, v.746 (Acte 3, scène 1, FEDERIC)
  160. Je m'abandonne entier à ma stupidité, v.747 (Acte 3, scène 1, FEDERIC)
  161. C'est mal prendre mon sens, et ne me pas connaître ; v.749 (Acte 3, scène 1, ISABELLE)
  162. Je m'estimerais lâche autant qu'on le peut être ; v.750 (Acte 3, scène 1, ISABELLE)
  163. Mais il est pour cela des sentiments d'estime ; v.762 (Acte 3, scène 1, ISABELLE)
  164. Quel est votre pays, quelle est votre naissance. v.769 (Acte 3, scène 1, ISABELLE)
  165. Mon nom est Léonard ; et mon pays, Florence. v.770 (Acte 3, scène 1, FEDERIC)
  166. Forceront son estime à suivre votre choix. v.784 (Acte 3, scène 1, FEDERIC)
  167. C'est Fédéric, Madame. v.793 (Acte 3, scène 2, ENRIQUE)
  168. Ô trop funeste asile ! v.793 (Acte 3, scène 2, FEDERIC)
  169. D'un oeil ferme et constant regardons la tempête ; v.798 (Acte 3, scène 2, FEDERIC)
  170. Madame, de ce Fort quel est le Gouverneur ? v.804 (Acte 3, scène 2, ENRIQUE)
  171. C'est aller un peu vite, et je ne puis comprendre v.813 (Acte 3, scène 2, ENRIQUE)
  172. Le Ciel m'a réservé la gloire inestimable v.817 (Acte 3, scène 2, ENRIQUE)
  173. Un stratagème adroit m'ait assuré sa prise. v.822 (Acte 3, scène 2, ENRIQUE)
  174. Quoi, Fédéric est pris ! v.823 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  175. C'est là que tour armé nous l'avons pu surprendre ! v.825 (Acte 3, scène 2, ENRIQUE)
  176. C'en est le Gouverneur que cet ordre regarde. v.830 (Acte 3, scène 2, ENRIQUE)
  177. C'est à quoi, Léonard, il faut vous préparer. v.831 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  178. Que garder Fédéric c'est me garder moi-même ; v.838 (Acte 3, scène 2, FEDERIC)
  179. C'est assez, Léonard. v.843 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  180. Place, place, c'est moi, c'est un Grand qui s'approche. v.846 (Acte 3, scène 3, JODELET)
  181. De mes tristes malheurs fais une raillerie ; v.858 (Acte 3, scène 3, ISABELLE)
  182. Quand un coeur est Lion, j'ai l'âme Léoparde, v.866 (Acte 3, scène 3, JODELET)
  183. Oui, je le suis, la preuve en est facile. v.878 (Acte 3, scène 3, JODELET)
  184. Sachez que votre langue est une malapprise, v.882 (Acte 3, scène 3, JODELET)
  185. N'est-il pas vrai de plus, qu'un jour le Roi mon Père... v.885 (Acte 3, scène 3, JODELET)
  186. Dites, n'est-il pas vrai ? v.886 (Acte 3, scène 3, JODELET)
  187. Que le sort m'est contraire ! v.886 (Acte 3, scène 3, ISABELLE)
  188. Mais c'est trop en souffrir, c'est trop gêner mes yeux v.887 (Acte 3, scène 3, ISABELLE)
  189. Gouverneur, c'est à vous que je remets sa garde. v.890 (Acte 3, scène 3, ISABELLE)
  190. Le vin est-il fort bon dans cette hôtellerie ? v.898 (Acte 3, scène 3, JODELET)
  191. C'est votre appartement. v.903 (Acte 3, scène 3, FEDERIC)
  192. Il est donc à propos. v.903 (Acte 3, scène 3, JODELET)
  193. Je suis las de porter ces instruments ce guerre. v.906 (Acte 3, scène 3, JODELET)
  194. Est-ce une illusion, v.907 (Acte 3, scène 4, OCTAVE)
  195. Il s'est persuadé d'être ce qu'il n'est pas. v.924 (Acte 3, scène 4, OCTAVE)
  196. Et cédant tout à coup à sa juste douleur, v.935 (Acte 3, scène 4, OCTAVE)
  197. C'est elle-même. v.941 (Acte 3, scène 4, FEDERIC)
  198. Enfin, Madame, est-il possible, v.941 (Acte 3, scène 5, FEDERIC)
  199. Et faut-il s'étonner si mon coeur s'est rendu ? v.951 (Acte 3, scène 5, LAURE)
  200. Ah, souffrez que du Sort j'adore l'injustice v.953 (Acte 3, scène 5, FEDERIC)
  201. C'est d'un charmant espoir m'envier l'avantage, v.958 (Acte 3, scène 5, FEDERIC)
  202. C'est voir avec regret que j'ose me flatter v.959 (Acte 3, scène 5, FEDERIC)
  203. L'amour de ma Princesse est un trésor insigne v.961 (Acte 3, scène 5, FEDERIC)
  204. C'est en mourant pour vous qu'il le faut témoigner. v.964 (Acte 3, scène 5, FEDERIC)
  205. Je prends votre destin pour la règle du mien ; v.971 (Acte 3, scène 5, LAURE)
  206. N'est pas d'en recevoir, mais d'en donner l'exemple. v.978 (Acte 3, scène 5, LAURE)
  207. Je croirais faire outrage à des feux si constants v.979 (Acte 3, scène 5, FEDERIC)
  208. Qu'un autre est pris pour moi v.983 (Acte 3, scène 5, FEDERIC)
  209. Nous ne saurions d'Octave estimer trop le zèle, v.1002 (Acte 3, scène 5, LAURE)
  210. Comme j'ignore encor quelle est votre fortune... v.1005 (Acte 3, scène 5, LAURE)
  211. La rencontre sans doute en est fort peu commune ; v.1006 (Acte 3, scène 5, FEDERIC)
  212. Votre Office est vacant, Gouverneur, je vous casse. v.1014 (Acte 3, scène 6, JODELET)
  213. Dont le coeur n'est couvert que d'une peau bien mince, v.1018 (Acte 3, scène 6, JODELET)
  214. C'est un coeur pantelant que vous ferez saigner. v.1020 (Acte 3, scène 6, JODELET)
  215. Que qui saigne du coeur est déjà bien malade. v.1022 (Acte 3, scène 6, JODELET)
  216. Prince, et cette constance au milieu de l'orage, v.1025 (Acte 3, scène 6, LAURE)
  217. De ce que vous valez est un clair témoignage. v.1026 (Acte 3, scène 6, LAURE)
  218. Aussi ce qui de vous s'est ici répandu v.1027 (Acte 3, scène 6, LAURE)
  219. N'a pu me dispenser de ce qui vous est dû. v.1028 (Acte 3, scène 6, LAURE)
  220. Mais ce n'est pas à moi de m'en glorifier. v.1032 (Acte 3, scène 6, JODELET)
  221. L'histoire en parlera ; puis telles vanteries v.1033 (Acte 3, scène 6, JODELET)
  222. Prince, et qu'envers le Roi c'est me noircir d'un crime, v.1045 (Acte 3, scène 6, LAURE)
  223. Qu'oser à son insu vous marquer mon estime. v.1046 (Acte 3, scène 6, LAURE)
  224. Et plaira, qui plus est. v.1052 (Acte 3, scène 7, JODELET)
  225. C'est dans le champ d'honneur, c'est par une victoire v.1073 (Acte 3, scène 7, FEDERIC)
  226. Ah, puisqu'il est bien mort, c'est moi qui l'ai tué ; v.1076 (Acte 3, scène 7, JODELET)
  227. J'y fais réflexion, oui, c'est moi, d'ordinaire v.1077 (Acte 3, scène 7, JODELET)
  228. Elle est digne de vous, v.1087 (Acte 3, scène 7, FEDERIC)
  229. Vous m'honorez, Seigneur, par cet illustre emploi. v.1091 (Acte 3, scène 7, FEDERIC)
  230. Ce port majestueux, cet air et noble et grand v.1095 (Acte 4, scène 1, ISABELLE)
  231. N'avait point mérité sa basse destinée, v.1102 (Acte 4, scène 1, ISABELLE)
  232. Peut-on à la vertu refuser son estime ? v.1109 (Acte 4, scène 1, ISABELLE)
  233. Non, ce n'est que lui rendre un tribut légitime, v.1110 (Acte 4, scène 1, FLORE)
  234. Quelquefois de l'estime on va jusqu'à l'amour. v.1112 (Acte 4, scène 1, FLORE)
  235. C'est sous cette couleur que surprenant une âme, v.1113 (Acte 4, scène 1, FLORE)
  236. Mais c'est aimer un peu que d'estimer beaucoup. v.1116 (Acte 4, scène 1, FLORE)
  237. C'est de me conserver ma douce inquiétude. v.1126 (Acte 4, scène 1, ISABELLE)
  238. Flore, si c'est aimer, je le confesse, j'aime. v.1130 (Acte 4, scène 1, ISABELLE)
  239. À quoi puis-je songer, si telle est ma misère, v.1133 (Acte 4, scène 1, ISABELLE)
  240. C'est de vous voir aimer avec abaissement. v.1140 (Acte 4, scène 1, FLORE)
  241. Elle m'est inconnue, et basse en apparence, v.1142 (Acte 4, scène 1, ISABELLE)
  242. L'oblige parmi nous à cacher ce qu'il est ? v.1144 (Acte 4, scène 1, ISABELLE)
  243. L'ennemi n'est pas loin, le péril fait éclat, v.1159 (Acte 4, scène 1, FLORE)
  244. Il est vrai que le Roi témoigne en apparence v.1165 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  245. Qu'il n'est rien que ses feux ne puissent espérer ; v.1168 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  246. Mais comme avecque moi son âme s'est ouverte v.1169 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  247. Ce favorable aveu n'est qu'un piège à sa perte, v.1170 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  248. Ce traitement est rude. v.1173 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  249. Mais c'est pour le connaître avecque certitude, v.1174 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  250. Car comme Fédéric s'est obstiné d'abord v.1175 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  251. Il est toujours en doute, il craint d'être abusé, v.1179 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  252. C'est sous ce faux appas qu'il cache son courroux. v.1183 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  253. Celle de voir trahir un illustre Vainqueur. v.1192 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  254. Dois-je être lâche Soeur s'il fut injuste Frère ? v.1198 (Acte 4, scène 2, ISABELLE)
  255. Le Prince Fédéric illustre et glorieux, v.1204 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  256. Mon estime pour lui n'a point été trompée. v.1206 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  257. N'était qu'aux yeux de tous il s'est fait trop paraître v.1213 (Acte 4, scène 2, ISABELLE)
  258. L'Amour qui les conduit, pour peu qu'il soit constant, v.1219 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  259. C'est alors, que sans honte une âme s'autorise v.1221 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  260. Voit le mérite en trouble, et n'est point assuré. v.1224 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  261. N'est qu'un faux Fédéric caché sous un nuage ; v.1226 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  262. C'est le vrai Fédéric que l'amour me fait voir. v.1228 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  263. Mais sans examiner un mystère si haut, v.1231 (Acte 4, scène 2, ISABELLE)
  264. Disons que ce qui plaît, est toujours sans défaut, v.1232 (Acte 4, scène 2, ISABELLE)
  265. Condamne la révolte où s'obstine mon coeur, v.1236 (Acte 4, scène 2, ISABELLE)
  266. Ce qui n'est point amour le pourra devenir. v.1240 (Acte 4, scène 2, ISABELLE)
  267. Ce nouveau Gouverneur, c'est lui qui m'a su plaire. v.1253 (Acte 4, scène 2, ISABELLE)
  268. Espérer son aveu, c'est un abus extrême. v.1261 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  269. Mais ce n'est toutefois qu'en subissant la loi v.1275 (Acte 4, scène 3, LAURE)
  270. Qu'elle fît seule obstacle au succès de ma flamme ! v.1278 (Acte 4, scène 3, FEDERIC)
  271. C'est par là que le Ciel traverse mes desseins. v.1283 (Acte 4, scène 3, FEDERIC)
  272. Ce soupçon dans son âme est tout ce que je crains ; v.1284 (Acte 4, scène 3, FEDERIC)
  273. Et sans vous découvrir, quittez ces tristes lieux. v.1288 (Acte 4, scène 3, LAURE)
  274. Éloignement funeste, v.1289 (Acte 4, scène 3, FEDERIC)
  275. Qui détruirait soudain tout l'espoir qui me reste ! v.1290 (Acte 4, scène 3, FEDERIC)
  276. Après mon Ambassade il est sans défiance, v.1297 (Acte 4, scène 3, FEDERIC)
  277. Si près du sacré joug c'est bien la moindre chose. v.1313 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  278. Et puisqu'il m'est permis d'en faire ici l'aveu. v.1315 (Acte 4, scène 4, LAURE)
  279. D'avance, je vous loue. Il est vrai que souvent v.1331 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  280. La récompense est creuse, et non pas si solide v.1333 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  281. Braver d'un fier destin les plus rudes menaces, v.1341 (Acte 4, scène 4, FEDERIC)
  282. C'est dont il fait sa gloire, et par où son ardeur v.1343 (Acte 4, scène 4, FEDERIC)
  283. Cherche une illustre voie à toucher votre coeur. v.1344 (Acte 4, scène 4, FEDERIC)
  284. Il est vrai. v.1345 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  285. Et l'assurer ici qu'il n'est point de danger v.1347 (Acte 4, scène 4, LAURE)
  286. C'est assez, vous m'enchantez l'oreille. v.1349 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  287. C'est ce que j'eusse dit, si mon âme extatique v.1353 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  288. Sachez que c'est à vous à tenir le tacet. v.1355 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  289. C'est pour vous que je parle. v.1361 (Acte 4, scène 4, FEDERIC)
  290. Il n'est pas nécessaire ? v.1361 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  291. Arrêtez, c'est trop Fédériqué. v.1364 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  292. Elle est sotte, elle est grue, elle a l'esprit bourru, v.1371 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  293. Est-ce que je m'abaisse en contant des fleurettes ? v.1381 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  294. Sans doute, et c'est à vous à montrer qui vous êtes, v.1382 (Acte 4, scène 4, FEDERIC)
  295. Faites pour moi l'amour, je n'y résiste pas, v.1384 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  296. S'entend pour le parler, car pour fuir tout conteste, v.1385 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  297. Dès lors ma gravité fait arrêt sur le reste. v.1386 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  298. Je vous aime, et c'est tout ce que je vous puis dire. v.1390 (Acte 4, scène 4, FEDERIC)
  299. C'est par là qu'un beau feu se fait mieux remarquer, v.1395 (Acte 4, scène 4, FEDERIC)
  300. S'il est vrai, comme il l'est, qu'il soit de ma grandeur v.1399 (Acte 4, scène 4, JODELET)
  301. Prince, c'est trop enfin, il n'est plus temps de feindre, v.1421 (Acte 4, scène 5, ENRIQUE)
  302. C'est ce qu'avec vous le Roi veut consulter ; v.1424 (Acte 4, scène 5, ENRIQUE)
  303. L'ennemi par surprise est entré dans Gaïette, v.1426 (Acte 4, scène 5, ENRIQUE)
  304. Il s'en est rendu Maître, et déjà plein d'effroi v.1427 (Acte 4, scène 5, ENRIQUE)
  305. L'ennemi, quel qu'il soit, n'est qu'un sot malhabile. v.1433 (Acte 4, scène 5, JODELET)
  306. Si du courroux du Roi votre âme est alarmée, v.1453 (Acte 4, scène 5, FEDERIC)
  307. Si je n'avais levé tout obstacle à la paix. v.1464 (Acte 5, scène 1, OCTAVE)
  308. C'est ce qu'attend le roi ; mais je me persuade v.1469 (Acte 5, scène 1, OCTAVE)
  309. Vous servir est un bien qu'il craint de partager ; v.1472 (Acte 5, scène 1, OCTAVE)
  310. Est un puissant obstacle à d'injustes desseins. v.1476 (Acte 5, scène 1, OCTAVE)
  311. À dire vrai, Seigneur, c'est ce qui m'embarrasse. v.1478 (Acte 5, scène 1, OCTAVE)
  312. Donc il ignore encor quel heureux stratagème v.1481 (Acte 5, scène 1, FEDERIC)
  313. Se flatte de l'espoir du bien qui m'est promis. v.1488 (Acte 5, scène 1, FEDERIC)
  314. C'est ce que vous devez au Prince votre Frère. v.1494 (Acte 5, scène 1, OCTAVE)
  315. Si le Prince est adroit, l'Infant est généreux. v.1500 (Acte 5, scène 2, ISABELLE)
  316. Et voilà que j'apprends le reste du secret. v.1504 (Acte 5, scène 2, ISABELLE)
  317. Un peu de défiance est-elle condamnable ? v.1521 (Acte 5, scène 2, FEDERIC)
  318. Il est en mon pouvoir de lui prêter secours ; v.1528 (Acte 5, scène 2, FEDERIC)
  319. C'est par de grands effets qu'un grand coeur se fait voir. v.1531 (Acte 5, scène 2, ISABELLE)
  320. Si le trait qui vous blesse est parti de sa main. v.1535 (Acte 5, scène 2, FEDERIC)
  321. C'est un déguisement qui fait sa sûreté, v.1540 (Acte 5, scène 2, FEDERIC)
  322. N'y mettez point d'obstacle, et cessez aujourd'hui v.1543 (Acte 5, scène 2, FEDERIC)
  323. Mais quand j'ose étouffer un si juste courroux, v.1547 (Acte 5, scène 2, ISABELLE)
  324. Prince, daignez songer que ce n'est que pour vous. v.1548 (Acte 5, scène 2, ISABELLE)
  325. Avec vous aujourd'hui la douleur m'est commune v.1554 (Acte 5, scène 3, LE-ROI)
  326. Mais si sa triste mort me pousse à la vengeance, v.1557 (Acte 5, scène 3, LE ROI)
  327. Non, je n'accepte point la paix qui m'est offerte ; v.1565 (Acte 5, scène 3, LE-ROI)
  328. Et l'hymen qui vous porte à cet illustre rang, v.1571 (Acte 5, scène 3, LE ROI)
  329. Assez et trop longtemps une funeste guerre v.1577 (Acte 5, scène 3, ISABELLE)
  330. Il est temps que la paix étouffant vos discords v.1579 (Acte 5, scène 3, ISABELLE)
  331. L'infant seul est celui que je puis écouter. v.1592 (Acte 5, scène 3, ISABELLE)
  332. Un obstacle imprévu s'oppose à mes desseins, v.1600 (Acte 5, scène 3, LE-ROI)
  333. Forme un secret obstacle à mon dernier espoir. v.1608 (Acte 5, scène 4, LE-ROI)
  334. C'est l'Infant de Sicile, et c'est par ses pratiques v.1609 (Acte 5, scène 4, LE ROI)
  335. Que les malheurs publics sont joints aux domestiques. v.1610 (Acte 5, scène 4, LE ROI)
  336. Il n'en faut point douter, mais apprend ce qui reste : v.1613 (Acte 5, scène 4, LE ROI)
  337. Pour fuir une alliance à mon bonheur funeste, v.1614 (Acte 5, scène 4, LE ROI)
  338. Désavouer son rang est toujours lâcheté, v.1636 (Acte 5, scène 4, LE-ROI)
  339. Sire, mon ordre est su de votre Majesté. v.1640 (Acte 5, scène 5, EDOUARD)
  340. Si l'Infant de Sicile en est l'Ambassadeur. v.1644 (Acte 5, scène 5, LE-ROI)
  341. La gloire d'être Prince à mon coeur est trop chère, v.1649 (Acte 5, scène 5, EDOUARD)
  342. Ô d'un coeur vraiment haut illustres sentiments ! v.1651 (Acte 5, scène 5, LE-ROI)
  343. C'est le rendre assez grand qu'oublier son outrage, v.1654 (Acte 5, scène 5, EDOUARD)
  344. Ne se pas souvenir d'une injuste prison. v.1656 (Acte 5, scène 5, EDOUARD)
  345. Quelque juste soupçon que sa feinte me laisse, v.1658 (Acte 5, scène 5, LE-ROI)
  346. On le voit parmi nous en tenir tout le lustre ; v.1669 (Acte 5, scène 5, LE ROI)
  347. Fédéric, ce seul nom est ce qu'il a d'illustre, v.1670 (Acte 5, scène 5, LE ROI)
  348. Ou la haute vertu n'est point ici connue, v.1673 (Acte 5, scène 5, EDOUARD)
  349. Sire, ou de passion votre âme est prévenue. v.1674 (Acte 5, scène 5, EDOUARD)
  350. Comme de la vertu le pouvoir est extrême, v.1677 (Acte 5, scène 5, LE-ROI)
  351. Je lui rendrais justice en mon Ennemi même, v.1678 (Acte 5, scène 5, LE ROI)
  352. Et laissé sans obstacle emporter la balance v.1685 (Acte 5, scène 5, LE ROI)
  353. À l'indigne frayeur de ma juste vengeance. v.1686 (Acte 5, scène 5, LE ROI)
  354. Si son coeur jusques-là s'est osé démentir, v.1687 (Acte 5, scène 5, EDOUARD)
  355. Si sa vie est un bien qu'à l'honneur il préfère, v.1689 (Acte 5, scène 5, EDOUARD)
  356. Et l'heur de la Sicile est trop grand sous nos lois, v.1691 (Acte 5, scène 5, EDOUARD)
  357. Aussi lorsque j'ai vu qu'un honteux stratagème... v.1693 (Acte 5, scène 5, LE-ROI)
  358. Il est vrai, c'est lui-même. v.1694 (Acte 5, scène 5, EDOUARD)
  359. Et ce nez aquilin est mon Frère l'Infant ? v.1696 (Acte 5, scène 5, JODELET)
  360. La conduite est nouvelle. v.1701 (Acte 5, scène 5, EDOUARD)
  361. Il n'est donc pas encor écrit sur vos tablettes, v.1726 (Acte 5, scène 6, JODELET)
  362. Qui méconnaît son frère est digne du carcan, v.1732 (Acte 5, scène 6, JODELET)
  363. Oui dea, c'est moi qui suis le fils du Roi mon père, v.1734 (Acte 5, scène 6, JODELET)
  364. Le moindre châtiment c'est être nasardé. v.1748 (Acte 5, scène 7, JODELET)
  365. N'en déplaise aux baillants, n'est qu'un vrai rien qui vaille, v.1750 (Acte 5, scène 7, JODELET)
  366. Est-ce pour me jouer... v.1752 (Acte 5, scène 7, EDOUARD)
  367. Car j'atteste le Ciel que si dans ce haut rang v.1759 (Acte 5, scène 7, LE-ROI)
  368. Je verrais avec joie une illustre alliance v.1761 (Acte 5, scène 7, LE ROI)
  369. N'est-ce pas Fédéric ? v.1766 (Acte 5, scène 7, LE-ROI)
  370. Juste Ciel ! v.1779 (Acte 5, scène 7, LE-ROI)
  371. Sire, c'est trop enfin, pour une âme bien née, v.1781 (Acte 5, scène 8, FEDERIC)
  372. Aux yeux d'un si grand Roi cacher ma destinée. v.1782 (Acte 5, scène 8, FEDERIC)
  373. Tout ceci pour mon règne est de mauvais augure. v.1790 (Acte 5, scène 8, JODELET)
  374. Que la mort de Rodolphe y semble résister, v.1792 (Acte 5, scène 8, FEDERIC)
  375. J'adore la Princesse, et c'est là mon excuse. v.1794 (Acte 5, scène 8, FEDERIC)
  376. Mais après que le Ciel s'est déclaré pour moi, v.1800 (Acte 5, scène 8, FEDERIC)
  377. Si vous me refusez cette illustre conquête, v.1801 (Acte 5, scène 8, FEDERIC)
  378. Ah ! Sire, c'est beaucoup ; mais l'ardeur qui me presse v.1809 (Acte 5, scène 8, FEDERIC)
  379. C'est un habit d'emprunt que le hasard me prête. v.1818 (Acte 5, scène 8, JODELET)
  380. En effet, c'est celui qu'au sortir du Tournoi, v.1819 (Acte 5, scène 8, FEDERIC)
  381. Ma foi, c'est sans malice, v.1822 (Acte 5, scène 8, JODELET)
  382. Car, et chacun le sait, combien j'ai contesté v.1823 (Acte 5, scène 8, JODELET)
  383. Prince, et que c'est par vous... v.1833 (Acte 5, scène 8, FEDERIC)
  384. Pour un faible service est trop de récompense. v.1834 (Acte 5, scène 8, EDOUARD)
  385. Cependant j'ai besoin de me justifier, v.1840 (Acte 5, scène 8, FEDERIC)
  386. Elle n'est pas indigne de vos voeux. v.1843 (Acte 5, scène 8, LE-ROI)
  387. Mais c'est à la Sicile à disposer de moi. v.1847 (Acte 5, scène 8, EDOUARD)

LES ENGAGEMENTS DU HASARD (1662)

  1. Elle est riche ? v.5 (Acte 1, scène 1, CLARIN)
  2. Son nom est... v.8 (Acte 1, scène 1, CELIE)
  3. Et bien, c'est ? v.8 (Acte 1, scène 1, CLARIN)
  4. Il n'est fardeau si lourd. v.13 (Acte 1, scène 1, CLARIN)
  5. D'un contrepoids bien lourd ta langue est soutenue. v.18 (Acte 1, scène 1, CLARIN)
  6. Il t'est donc bien fâcheux que je ne dise mot ? v.19 (Acte 1, scène 1, CELIE)
  7. Ma foi, tu n'es point Fille, ou le Diable est un sot. v.20 (Acte 1, scène 1, CLARIN)
  8. Sais-tu bien qu'il est plus difficile v.25 (Acte 1, scène 1, CLARIN)
  9. À parler franchement, il en est peu de tels. v.28 (Acte 1, scène 1, CLARIN)
  10. Vois-tu ? Ton sexe infirme est au-dessous du nôtre, v.29 (Acte 1, scène 1, CLARIN)
  11. Si je vois seulement comme ton nez est fait. v.36 (Acte 1, scène 1, CLARIN)
  12. C'est exprès que je cache au plus sot courtisan... v.39 (Acte 1, scène 1, CELIE)
  13. Ah ! C'est trop, arrêtez, Don Fadrique, v.49 (Acte 1, scène 2, ELVIRE)
  14. Ah, si ce n'est pour vous que l'amour me fait vivre... v.53 (Acte 1, scène 2, DON FADRIQUE)
  15. Chercher à vous connaître, est-ce vous offenser ? v.60 (Acte 1, scène 2, DON FADRIQUE)
  16. Si sans trop me flatter il m'est permis de croire v.61 (Acte 1, scène 2, ELVIRE)
  17. Ah, s'il est important au beau feu qui m'anime, v.69 (Acte 1, scène 2, DON FADRIQUE)
  18. Contester plus longtemps serait commettre un crime ; v.70 (Acte 1, scène 2, DON FADRIQUE)
  19. C'est fait, adieu, grand diseur de beaux mots. v.75 (Acte 1, scène 2, CELIE)
  20. Il n'est pas à propos, v.76 (Acte 1, scène 3, DON FADRIQUE)
  21. L'aveu d'aller chez elle éclaircir ce mystère. v.78 (Acte 1, scène 3, DON FADRIQUE)
  22. Cependant elle est riche, elle est noble. v.79 (Acte 1, scène 3, DON FADRIQUE)
  23. C'est là le résultat de tout votre entretien ? v.80 (Acte 1, scène 3, CLARIN)
  24. Croyez-moi, l'une et l'autre est faite au badinage, v.82 (Acte 1, scène 3, CLARIN)
  25. Ta crainte est bien fondée. v.93 (Acte 1, scène 3, DON FADRIQUE)
  26. Demander à la voir, c'est commettre un blasphème, v.110 (Acte 1, scène 3, CLARIN)
  27. La suivre, encore pis, c'est la perdre. Ma foi, v.111 (Acte 1, scène 3, CLARIN)
  28. C'est vous plaire, Monsieur, à vous laisser tromper. v.115 (Acte 1, scène 3, CLARIN)
  29. Car enfin l'entretien est un miroir de l'âme, v.118 (Acte 1, scène 3, DON FADRIQUE)
  30. Et pour leur résister qu'il faut de fortes armes ! v.122 (Acte 1, scène 3, DON FADRIQUE)
  31. Toujours pour ses appas mon triste soeur soupire, v.126 (Acte 1, scène 3, DON FADRIQUE)
  32. Que sa foi par son ordre à Don Lope est promise, v.130 (Acte 1, scène 3, DON FADRIQUE)
  33. Qu'il est parti pour Flandre, et qu'enfin leur traité v.131 (Acte 1, scène 3, DON FADRIQUE)
  34. C'est fort bien avisé, mais vous avez la mine v.133 (Acte 1, scène 3, CLARIN)
  35. Non, Monsieur, mais enfin gardez le stratagème. v.146 (Acte 1, scène 3, CLARIN)
  36. Ta sotte défiance est un étrange mal. v.147 (Acte 1, scène 3, DON FADRIQUE)
  37. J'irai, quand je saurais que le Destin m'apprête... v.149 (Acte 1, scène 3, DON FADRIQUE)
  38. Et pour chasser bien loin tout soupçon d'imposture, v.157 (Acte 1, scène 3, CLARIN)
  39. Vous voyez dans sa flamme un Amant obstiné, v.167 (Acte 1, scène 4, DON CÉSAR)
  40. Cette injuste langueur vous doit être épargnée, v.169 (Acte 1, scène 4, DON FADRIQUE)
  41. Sa Suivante est à vous, vos présents l'ont gagnée, v.170 (Acte 1, scène 4, DON FADRIQUE)
  42. Il est vrai que pour moi Béatrix s'intéresse, v.173 (Acte 1, scène 4, DON CÉSAR)
  43. Don Félix est l'objet de sa secrète flamme, v.178 (Acte 1, scène 4, DON CÉSAR)
  44. Sans l'obstacle fâcheux d'Isabelle et son père ! v.186 (Acte 1, scène 4, DON C?SAR)
  45. Don Félix en triomphe, et c'est là ma disgrâce ; v.189 (Acte 1, scène 4, DON CÉSAR)
  46. Je fuis, mais c'est d'un air qui lui fait trop juger v.191 (Acte 1, scène 4, DON C?SAR)
  47. C'est mettre vos secrets dans un péril extrême, v.198 (Acte 1, scène 4, DON FADRIQUE)
  48. Et fuyant d'être vu du moindre domestique... v.205 (Acte 1, scène 4, DON CÉSAR)
  49. L'abord est familier. v.211 (Acte 1, scène 5, BÉATRIX)
  50. Déclare à ta beauté qu'elle est ma geôlière. v.214 (Acte 1, scène 5, CLARIN)
  51. Un soeur qui s'y rôtit n'est pas trop à son aise. v.218 (Acte 1, scène 5, CLARIN)
  52. C'est un billet d'amour qu'un brave homme t'envoie. v.222 (Acte 1, scène 5, CLARIN)
  53. Ah, c'est de mon rival. v.228 (Acte 1, scène 6, DON FÉLIX)
  54. Il est à Don Fadrique. v.229 (Acte 1, scène 6, ALONSE)
  55. Monsieur, vous avez hâte, il n'en est pas besoin. v.232 (Acte 1, scène 6, CLARIN)
  56. On dirait qu'en effet c'est à lui qu'il s'adresse. v.234 (Acte 1, scène 6, CLARIN)
  57. Qu'avecque ses Rivaux c'est ainsi qu'il s'explique. v.246 (Acte 1, scène 6, DON FÉLIX)
  58. Une juste douleur se peut-elle contraindre, v.253 (Acte 1, scène 7, DON FÉLIX)
  59. Et l'inconstance étant une tache trop noire, v.258 (Acte 1, scène 7, DON FÉLIX)
  60. C'est une nouveauté dont j'ignore la cause, v.269 (Acte 1, scène 7, DON FÉLIX)
  61. C'est donc peu qu'entre ses mains surpris... v.271 (Acte 1, scène 7, DON FÉLIX)
  62. Surpris entre ses mains ! Qu'est-ce ci, Béatrix ? v.272 (Acte 1, scène 7, ISABELLE)
  63. C'est trop continuer, arrêtez, je vous prie, v.278 (Acte 1, scène 7, ISABELLE)
  64. Je le devrais, ingrate, et c'est là mon supplice, v.281 (Acte 1, scène 7, DON FÉLIX)
  65. Ces reproches sanglants, il est vrai, la font naître, v.294 (Acte 1, scène 7, ISABELLE)
  66. Qu'est-ce enfin ? Béatrix est-elle ma complice ? v.301 (Acte 1, scène 7, ISABELLE)
  67. Oui, je me plains sans doute avec trop d'injustice, v.302 (Acte 1, scène 7, DON FÉLIX)
  68. Quel est ce Don Fadrique ? Et quelle jalousie v.305 (Acte 1, scène 7, ISABELLE)
  69. Mais ne rien confesser, c'est confesser le tout. v.308 (Acte 1, scène 7, DON FÉLIX)
  70. "Il est vrai que pour moi Don Fadrique soupire, v.310 (Acte 1, scène 7, DON F?LIX)
  71. Si son feu malgré moi s'est fait enfin paraître, v.313 (Acte 1, scène 7, DON F?LIX)
  72. C'est l'effet d'un amour que je n'approuve pas." v.316 (Acte 1, scène 7, DON F?LIX)
  73. Dois-je pour me trahir taire leur imposture ? v.322 (Acte 1, scène 7, ISABELLE)
  74. Si c'est là, Don Félix, le désir qui vous presse, v.325 (Acte 1, scène 7, ISABELLE)
  75. Que depuis quelque temps c'est pour moi qu'il soupire. v.330 (Acte 1, scène 7, ISABELLE)
  76. Mérite justement les voeux de tout le monde. v.334 (Acte 1, scène 7, DON FÉLIX)
  77. Ah volage, inconstante, âme double et sans foi. v.335 (Acte 1, scène 7, DON F?LIX)
  78. Crains mon juste courroux, v.340 (Acte 1, scène 7, DON FÉLIX)
  79. Et j'ai pris trop de soin de me justifier. v.344 (Acte 1, scène 7, ISABELLE)
  80. Enfin jusques ici l'affaire est bien conduite. v.349 (Acte 2, scène 1, ELVIRE)
  81. Il est de leur honneur certains Frères jaloux, v.351 (Acte 2, scène 1, CELIE)
  82. Avant qu'il me demande, il m'est peu difficile v.357 (Acte 2, scène 1, ELVIRE)
  83. Plus surprise que lui de votre stratagème, v.365 (Acte 2, scène 1, CELIE)
  84. Sais-tu quel est mon but ? v.367 (Acte 2, scène 1, ELVIRE)
  85. Il m'est aisé de voir v.367 (Acte 2, scène 1, CELIE)
  86. Puisqu'il est arrêté qu'à son retour de Flandre, v.370 (Acte 2, scène 1, CELIE)
  87. Qui noble, et d'un tyran bravant l'injuste loi, v.375 (Acte 2, scène 1, ELVIRE)
  88. Oui, mon frère est tyran autant qu'on le peut-être v.377 (Acte 2, scène 1, ELVIRE)
  89. Ainsi Don Lope encor n'est pas sûr de vous plaire ? v.381 (Acte 2, scène 1, CELIE)
  90. Il s'est voulu servir de son autorité, v.383 (Acte 2, scène 1, ELVIRE)
  91. Mais rien n'est tant à nous que notre volonté. v.384 (Acte 2, scène 1, ELVIRE)
  92. C'est pour bien ménager le temps de son absence, v.402 (Acte 2, scène 1, ELVIRE)
  93. Don Fadrique est l'objet de vos peines secrètes, v.405 (Acte 2, scène 1, CELIE)
  94. L'accès vous en est libre, et l'amitié d'un frère v.413 (Acte 2, scène 2, ELVIRE)
  95. Que tout ce que je pense est beaucoup au-dessous. v.424 (Acte 2, scène 2, DON FADRIQUE)
  96. Don Fadrique est flatteur. v.425 (Acte 2, scène 2, ELVIRE)
  97. Il s'obstine à chérir qui le traite si mal. v.436 (Acte 2, scène 2, DON FADRIQUE)
  98. Il croit plaire à l'objet dont son soeur est charmé, v.440 (Acte 2, scène 2, DON CÉSAR)
  99. Mais son aveuglement en ce point est extrême, v.441 (Acte 2, scène 2, DON C?SAR)
  100. S'il est aussi discret que généreux, adieu." v.460 (Acte 2, scène 2, DON FADRIQUE)
  101. Qui me cachant le reste en cette conjoncture, v.469 (Acte 2, scène 2, DON FADRIQUE)
  102. Vous en pourrez savoir le mystère secret. v.480 (Acte 2, scène 2, DON FADRIQUE)
  103. Ma prière au refus obstinément l'engage, v.494 (Acte 2, scène 2, DON FADRIQUE)
  104. Il presse fort, Monsieur, l'affaire est importante. v.502 (Acte 2, scène 2, CELIE)
  105. Tout prisonnier qu'il est, quelle chaîne l'arrête ? v.506 (Acte 2, scène 2, ELVIRE)
  106. Cette aventure est rare, et mon esprit surpris v.507 (Acte 2, scène 2, ELVIRE)
  107. Je m'étonne encor plus d'une autre circonstance. v.510 (Acte 2, scène 2, ELVIRE)
  108. Quelle est-elle, Madame ? v.511 (Acte 2, scène 2, DON FADRIQUE)
  109. C'est me faire un reproche avec peu de raison. v.515 (Acte 2, scène 2, DON FADRIQUE)
  110. Ce que l'on ne sait point est bien facile à taire, v.518 (Acte 2, scène 2, ELVIRE)
  111. J'aime, et de mon destin telle est la cruauté, v.531 (Acte 2, scène 2, DON FADRIQUE)
  112. Que j'aime sans espoir une illustre beauté ; v.532 (Acte 2, scène 2, DON FADRIQUE)
  113. Et par un triste effet de mon malheur extrême, v.537 (Acte 2, scène 2, DON FADRIQUE)
  114. Tandis qu'elle m'estime indigne de sa vue, v.554 (Acte 2, scène 2, DON FADRIQUE)
  115. Don Lope a du mérite, il est le choix d'un frère, v.569 (Acte 2, scène 2, DON FADRIQUE)
  116. Du moins c'est m'offenser que de croire aujourd'hui v.571 (Acte 2, scène 2, ELVIRE)
  117. Et c'est trop la punir que de feindre un amour v.575 (Acte 2, scène 2, ELVIRE)
  118. Dont le railleur aveu n'est permis qu'à la Cour. v.576 (Acte 2, scène 2, ELVIRE)
  119. Par un juste conseil je m'acquitte avec vous. v.580 (Acte 2, scène 2, ELVIRE)
  120. Pour vous entretenir use de stratagème, v.582 (Acte 2, scène 2, ELVIRE)
  121. Et conter ses faveurs, c'est mal les mériter. v.584 (Acte 2, scène 2, ELVIRE)
  122. Quoi, ma soeur s'est déjà retirée ? v.594 (Acte 2, scène 4, DON CÉSAR)
  123. C'est l'effet d'une vieille querelle. v.598 (Acte 2, scène 4, DON CÉSAR)
  124. Tel était du Destin l'irrévocable arrêt, v.604 (Acte 2, scène 4, DON CÉSAR)
  125. Clarin est de retour. v.607 (Acte 2, scène 4, DON C?SAR)
  126. M'est venu régaler d'un plantureux soufflet. v.616 (Acte 2, scène 5, CLARIN)
  127. C'est quand ma langue ensuite a voulu s'égayer, v.619 (Acte 2, scène 5, CLARIN)
  128. C'est pourtant un, oui dea, c'est un, je n'ose dire. v.621 (Acte 2, scène 5, CLARIN)
  129. Qu'eussé-je fait, Monsieur ? Il est sans compliment, v.624 (Acte 2, scène 5, CLARIN)
  130. C'est pour cela, Monsieur, qu'il m'a si bien reçu. v.628 (Acte 2, scène 5, CLARIN)
  131. J'ai parlé, j'ai crié, mais il est si farouche, v.633 (Acte 2, scène 5, CLARIN)
  132. Peste, comme il étrille ! v.637 (Acte 2, scène 5, CLARIN)
  133. Et si c'est par les coups que l'on montre qu'on aime, v.638 (Acte 2, scène 5, CLARIN)
  134. C'est à moi de la prendre, à moi de qui le front v.643 (Acte 2, scène 5, DON CÉSAR)
  135. Est couvert d'infamie après un tel affront ; v.644 (Acte 2, scène 5, DON C?SAR)
  136. L'affront s'est fait au nom, et c'est moi qui le porte. v.649 (Acte 2, scène 5, DON FADRIQUE)
  137. Mais plutôt à quoi bon contester là-dessus ? v.655 (Acte 2, scène 5, CLARIN)
  138. Et c'est moi seulement qu'il faut qu'on désaffronte ? v.657 (Acte 2, scène 5, CLARIN)
  139. Quoi, dans votre dessein vous persistez encore, v.662 (Acte 2, scène 5, DON CÉSAR)
  140. Mais ce n'est qu'un rival que touche cette offense. v.665 (Acte 2, scène 5, DON CÉSAR)
  141. D'un malheureux Amant je plains la destinée, v.670 (Acte 2, scène 6, ELVIRE)
  142. Déjà ce triste soeur en ose soupirer, v.672 (Acte 2, scène 6, ELVIRE)
  143. Pour moi, je ne vois pas quel dessein est le vôtre. v.678 (Acte 2, scène 6, CELIE)
  144. L'honneur est délicat, peu de chose le blesse. v.682 (Acte 3, scène 1, LÉONEL)
  145. À cause qu'à ma porte on s'est battu de nuit. v.684 (Acte 3, scène 1, L?ONEL)
  146. Que l'imposture en vain ose attaquer sa gloire. v.690 (Acte 3, scène 1, L?ONEL)
  147. Il y va de ma gloire, et c'est assez, adieu. v.708 (Acte 3, scène 1, LÉONEL)
  148. Dérobe enfin sa tête à ma juste poursuite. v.722 (Acte 3, scène 2, DON FÉLIX)
  149. C'est ce qui me confond ; il se peut pourtant faire... v.733 (Acte 3, scène 2, ALONSE)
  150. Chassez votre chagrin, sans doute que c'est elle. v.742 (Acte 3, scène 2, ALONSE)
  151. Douter d'être obéie est me faire un outrage. v.758 (Acte 3, scène 3, DON FÉLIX)
  152. Dans un si triste état ma fortune est venue, v.761 (Acte 3, scène 3, ELVIRE)
  153. C'est pour vous que du Sort j'ai sujet de me plaindre, v.766 (Acte 3, scène 3, ELVIRE)
  154. Et quoi que j'y soupçonne un sens mystérieux... v.771 (Acte 3, scène 3, DON FÉLIX)
  155. C'est avec beaucoup d'heur ne vaincre qu'à demi. v.776 (Acte 3, scène 3, ELVIRE)
  156. Par là vous pouvez voir quel péril est le vôtre, v.777 (Acte 3, scène 3, ELVIRE)
  157. Ou si l'éloignement vous est trop difficile, v.782 (Acte 3, scène 3, ELVIRE)
  158. Paieriez-vous mon avis d'un injuste refus ? v.787 (Acte 3, scène 3, ELVIRE)
  159. C'est à tort que pour moi vous trouvez lieu de craindre. v.790 (Acte 3, scène 3, DON FÉLIX)
  160. Et si vous ne fuyez un injuste combat, v.795 (Acte 3, scène 3, ELVIRE)
  161. Un amour si secret est prêt de faire éclat. v.796 (Acte 3, scène 3, ELVIRE)
  162. Est une lâcheté dont je suis incapable. v.810 (Acte 3, scène 3, DON FÉLIX)
  163. Quoi m'empêcher d'entrer ! La défense est nouvelle. v.817 (Acte 3, scène 4, ISABELLE)
  164. Ô Dieux ! C'est Isabelle. v.818 (Acte 3, scène 4, ELVIRE)
  165. Il me connaît si peu... Mais qu'est-ce que je vois ? v.819 (Acte 3, scène 4, ISABELLE)
  166. Quel malheur est le mien ! v.828 (Acte 3, scène 4, ELVIRE)
  167. Non, non, quoi que je pusse avec quelque justice v.829 (Acte 3, scène 4, DON FÉLIX)
  168. Ah ! C'est trop ; si dans ce qui me touche v.833 (Acte 3, scène 4, ELVIRE)
  169. Le respect est trop peu pour vous fermer la bouche, v.834 (Acte 3, scène 4, ELVIRE)
  170. Dont trop légèrement cette Belle est saisie ? v.838 (Acte 3, scène 4, ELVIRE)
  171. Don Félix ! Est-ce ainsi qu'on me garde sa foi ? v.844 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  172. Quand les traits imposteurs d'une main trop hardie v.845 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  173. De ce que j'ai cru propre à me justifier ; v.848 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  174. C'est vous montrer assez que je n'ai point de part v.887 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  175. Persistez maintenant avec même injustice v.889 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  176. À suivre obstinément votre jaloux caprice ; v.890 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  177. Mais il n'est pas nouveau qu'en pareille occurrence, v.893 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  178. Bien loin de m'en fâcher, ma joie en est extrême, v.897 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  179. Si bien qu'à votre avis il est fort légitime v.905 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  180. Un parjure évident n'est point crime pour vous ? v.908 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  181. Est-ce une illusion qu'en une nuit obscure, v.909 (Acte 3, scène 5, DON FÉLIX)
  182. Rougir à mon abord, est-ce une illusion ? v.916 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  183. Mais je ne sais qui c'est. v.918 (Acte 3, scène 5, DON FÉLIX)
  184. Autant en est de moi. v.919 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  185. Et persistez en vain à nier jusqu'au bout, v.927 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  186. Car ne rien confesser, c'est confesser le tout. v.928 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  187. C'est l'effet d'un amour que je n'approuve pas." v.936 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  188. Mais voir que l'inconstance ait pour vous tant de charmes... v.941 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  189. Je vous l'ai déjà dit, elle m'est inconnue. v.950 (Acte 3, scène 5, DON FÉLIX)
  190. D'une débile main c'est repousser mes traits, v.951 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  191. Si c'est là la vengeance où votre esprit aspire, v.953 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  192. Qui perd un inconstant n'est pas beaucoup à plaindre. v.961 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  193. Non, non, ne feignez point, il n'en est plus saison. v.963 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  194. Quel est ce Cavalier captif de vos appas. v.972 (Acte 3, scène 5, DON FÉLIX)
  195. C'est trop, allons. v.976 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  196. Viens, c'est tout de bon. v.976 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  197. Toute ingrate qu'elle est je l'adore dans l'âme. v.982 (Acte 3, scène 5, DON FÉLIX)
  198. Sachez qu'il est à moi. v.993 (Acte 3, scène 6, DON FADRIQUE)
  199. Une juste colère avait mis ce dessein, v.996 (Acte 3, scène 6, DON FÉLIX)
  200. Marchons donc, c'en est trop. v.1001 (Acte 3, scène 6, DON FÉLIX)
  201. Pour rompre ce combat usant de stratagème v.1006 (Acte 4, scène 1, ELVIRE)
  202. C'est de votre amour seul que tout le mal procède. v.1017 (Acte 4, scène 1, ELVIRE)
  203. L'esprit de Don Fadrique est facile à toucher, v.1019 (Acte 4, scène 1, ELVIRE)
  204. Et je crois qu'il n'est rien que de lui je n'obtienne, v.1021 (Acte 4, scène 1, ELVIRE)
  205. Si c'est là ce qui vous inquiète, v.1029 (Acte 4, scène 1, ELVIRE)
  206. C'est là que mon billet lui marque de se rendre. v.1033 (Acte 4, scène 1, ELVIRE)
  207. Son humeur est fâcheuse autant qu'elle peut l'être, v.1046 (Acte 4, scène 1, ISABELLE)
  208. Non, non, c'est un secret qui ne doit voir le jour v.1075 (Acte 4, scène 2, ELVIRE)
  209. Lorsqu'en nous séparant il m'a su protester v.1080 (Acte 4, scène 2, ELVIRE)
  210. Enfin il est rompu, ce triste engagement v.1083 (Acte 4, scène 2, ELVIRE)
  211. Mais l'Inconnue enfin n'est autre que vous-même. v.1090 (Acte 4, scène 2, CELIE)
  212. Il est vrai, mais l'amour, cet orgueilleux vainqueur, v.1091 (Acte 4, scène 2, ELVIRE)
  213. Si c'est pour notre bien, tant mieux, mais Dieu le sache. v.1105 (Acte 4, scène 3, CLARIN)
  214. De mon mauvais destin ai-je su triompher ? v.1108 (Acte 4, scène 3, DON FADRIQUE)
  215. Et dans ce triste soeur sachez ce qui se passe. v.1110 (Acte 4, scène 3, ELVIRE)
  216. C'est montrer de ma gloire un esprit peu jaloux, v.1111 (Acte 4, scène 3, ELVIRE)
  217. Tout s'est passé pourtant sans nommer Isabelle. v.1125 (Acte 4, scène 3, DON FADRIQUE)
  218. Don César est venu troubler notre combat. v.1128 (Acte 4, scène 3, DON FADRIQUE)
  219. Nous contestons tous deux ; cependant le temps passe, v.1134 (Acte 4, scène 3, DON FADRIQUE)
  220. Notre querelle est sue, on nous cherche, on survient, v.1135 (Acte 4, scène 3, DON FADRIQUE)
  221. Tout ce qui me surprend, Don Fadrique, est de voir, v.1143 (Acte 4, scène 3, ELVIRE)
  222. Qu'en lui l'amour ait pu subsister sans espoir, v.1144 (Acte 4, scène 3, ELVIRE)
  223. C'est ce que jusqu'ici je tenais impossible. v.1145 (Acte 4, scène 3, ELVIRE)
  224. Il est vrai qu'aux Amants le mépris est sensible, v.1146 (Acte 4, scène 3, DON FADRIQUE)
  225. C'est bien peu que le plaindre à qui peut autre chose. v.1150 (Acte 4, scène 3, DON FADRIQUE)
  226. Et que depuis longtemps ma disgrâce est extrême, v.1154 (Acte 4, scène 3, DON FADRIQUE)
  227. Je lui rendis justice, et je crus beaucoup faire v.1161 (Acte 4, scène 3, DON FADRIQUE)
  228. Mais sans votre congé c'est ce qu'il n'ose encore, v.1165 (Acte 4, scène 3, DON FADRIQUE)
  229. Don Lope est mort pourtant, et c'est vous que j'adore. v.1166 (Acte 4, scène 3, DON FADRIQUE)
  230. C'est oublier bientôt que j'en sais le secret. v.1180 (Acte 4, scène 3, ELVIRE)
  231. Est-ce être... v.1193 (Acte 4, scène 3, DON FADRIQUE)
  232. Le malheur est qu'il vient par cette même porte, v.1197 (Acte 4, scène 3, BÉATRIX)
  233. Je vous ferais excuse avec plus de justice. v.1210 (Acte 4, scène 4, ELVIRE)
  234. En effet, l'entretien d'Isabelle est si doux, v.1211 (Acte 4, scène 4, ELVIRE)
  235. C'est jusqu'au dernier point vous montrer obligeante. v.1213 (Acte 4, scène 4, ISABELLE)
  236. Il en est peu besoin, v.1219 (Acte 4, scène 4, ELVIRE)
  237. Je n'ose après cela contester davantage, v.1228 (Acte 4, scène 4, ELVIRE)
  238. Mais songes-tu combien le destin m'est contraire ? v.1239 (Acte 4, scène 4, ISABELLE)
  239. St. v.1244 (Acte 4, scène 4, ISABELLE)
  240. Qu'est-ce ? v.1244 (Acte 4, scène 4, BÉATRIX)
  241. Ô Dieux ! C'est Don Félix, sa présence me perd. v.1245 (Acte 4, scène 4, ISABELLE)
  242. C'est à vous d'y mettre ordre. v.1247 (Acte 4, scène 4, BÉATRIX)
  243. Qu'est-ceci, Don Félix ? v.1248 (Acte 4, scène 5, ISABELLE)
  244. C'est lui, je suis perdue. v.1276 (Acte 4, scène 5, ISABELLE)
  245. Ah Dieux, c'est encore pire, v.1279 (Acte 4, scène 5, ISABELLE)
  246. Arrêtez, tous les soirs c'est là qu'il se retire. v.1280 (Acte 4, scène 5, ISABELLE)
  247. C'est là que vous cachez un plus heureux que moi. v.1282 (Acte 4, scène 5, DON FÉLIX)
  248. Pour un faible sujet c'est vous mettre en souci. v.1285 (Acte 4, scène 5, DON FÉLIX)
  249. C'est pour vous avertir d'une trame secrète. v.1287 (Acte 4, scène 6, DON FÉLIX)
  250. Je viens de découvrir que la partie est faite, v.1288 (Acte 4, scène 6, DON F?LIX)
  251. Vous verrez éclater un funeste dessein. v.1290 (Acte 4, scène 6, DON F?LIX)
  252. Juste Ciel ! v.1292 (Acte 4, scène 6, LÉONEL)
  253. Comme il est d'assez bonne famille, v.1292 (Acte 4, scène 6, DON FÉLIX)
  254. La vie est dans la honte un bien fort inutile. v.1303 (Acte 4, scène 6, LÉONEL)
  255. Quand on connaît le mal, le remède est facile, v.1304 (Acte 4, scène 6, DON FÉLIX)
  256. Notre malheur est grand, mais pour le prévenir, v.1309 (Acte 4, scène 6, LÉONEL)
  257. Feignons adroitement d'être un des domestiques, v.1328 (Acte 4, scène 8, DON FÉLIX)
  258. St, st, sortez, Monsieur, sans bruit et sans remise. v.1331 (Acte 4, scène 8, DON F?LIX)
  259. Don Félix s'est retiré d'un pas assez glissant, v.1334 (Acte 4, scène 9, ISABELLE)
  260. Que sans qu'il y soupçonne aucun secret mystère, v.1336 (Acte 4, scène 9, ISABELLE)
  261. Mais quel triste présage à mon âme étonnée ! v.1339 (Acte 4, scène 9, ISABELLE)
  262. Où donc est Béatrix ? M'a-t-elle abandonnée ! v.1340 (Acte 4, scène 9, ISABELLE)
  263. Béatrix ; c'est en vain que je l'ose appeler, v.1341 (Acte 4, scène 9, ISABELLE)
  264. Puisque enfin c'est un crime à mon feu trop crédule v.1351 (Acte 4, scène 10, DON FÉLIX)
  265. Dans un malheur si grand c'est toute ma défense. v.1355 (Acte 4, scène 10, ISABELLE)
  266. Je le sais, je l'avoue ; en est-ce assez, Madame ? v.1364 (Acte 4, scène 10, DON FÉLIX)
  267. Que tout ce que j'ai vu n'est qu'une illusion ? v.1366 (Acte 4, scène 10, DON FÉLIX)
  268. Oui, sans doute, c'est moi v.1377 (Acte 4, scène 10, DON FÉLIX)
  269. C'est me rendre en effet ce que je ne suis pas. v.1382 (Acte 4, scène 10, ISABELLE)
  270. Que c'est bien s'excuser quand on ne sait que dire ! v.1383 (Acte 4, scène 10, DON FÉLIX)
  271. C'en est fait, et mon soeur n'est plus sous votre empire. v.1384 (Acte 4, scène 10, DON F?LIX)
  272. Je ne veux plus d'un soeur dont un autre est le maître, v.1392 (Acte 4, scène 10, DON FÉLIX)
  273. Que qui fut hier aimé, l'est encore aujourd'hui. v.1398 (Acte 4, scène 10, DON FÉLIX)
  274. De quels emportements la vieillesse est suivie ! v.1403 (Acte 4, scène 11, DON FÉLIX)
  275. La menace impuissante est un faible secours. v.1406 (Acte 4, scène 11, DON FÉLIX)
  276. Et si ce lâche Amant persiste à m'outrager, v.1417 (Acte 4, scène 12, ISABELLE)
  277. Un amour si constant n'a rien à redouter, v.1422 (Acte 5, scène 1, DON FADRIQUE)
  278. Lèvera tout obstacle à de si belles flammes. v.1424 (Acte 5, scène 1, DON FADRIQUE)
  279. C'est qu'il cherche un remède à vos tristes ennuis ; v.1434 (Acte 5, scène 1, DON FADRIQUE)
  280. Il n'est pas encor tard, v.1442 (Acte 5, scène 1, CLARIN)
  281. Non, c'est que je médite v.1448 (Acte 5, scène 1, CLARIN)
  282. S'il n'est point à propos que je courre au Barbier v.1449 (Acte 5, scène 1, CLARIN)
  283. L'avertir que je vais me faire estropier, v.1450 (Acte 5, scène 1, CLARIN)
  284. Et pour vous et pour moi la surprise est à craindre. v.1455 (Acte 5, scène 1, DON FADRIQUE)
  285. Quoi, Madame, c'est vous ? v.1457 (Acte 5, scène 2, DON FADRIQUE)
  286. Confessez-le pourtant, votre âme en est surprise ? v.1463 (Acte 5, scène 2, ELVIRE)
  287. Aussi ce qui m'amène est un pressant souci. v.1466 (Acte 5, scène 2, ELVIRE)
  288. Mon âme à ce rapport de douleur s'est saisie, v.1471 (Acte 5, scène 2, ELVIRE)
  289. À venir m'informer quel est votre destin. v.1474 (Acte 5, scène 2, ELVIRE)
  290. Célie, et sa froideur m'est un témoin fidèle v.1479 (Acte 5, scène 2, ELVIRE)
  291. Elle m'est incommode en cette occasion, v.1486 (Acte 5, scène 2, DON FADRIQUE)
  292. Mais puisque le mépris en est la récompense, v.1492 (Acte 5, scène 2, ELVIRE)
  293. Telle est de mon destin l'impitoyable loi ; v.1494 (Acte 5, scène 2, DON FADRIQUE)
  294. Ô rigoureux destin ! v.1506 (Acte 5, scène 2, ELVIRE)
  295. Et c'est de là que partaient vos mépris. v.1509 (Acte 5, scène 2, ELVIRE)
  296. Donc le traître d'une autre est en effet épris ? v.1510 (Acte 5, scène 2, ELVIRE)
  297. Mon repos, mon honneur, ma vie est vos mains. v.1522 (Acte 5, scène 3, DON CÉSAR)
  298. Et je n'en doute point, c'est elle que je vois, v.1529 (Acte 5, scène 3, DON CÉSAR)
  299. On vous a mal instruit, Don César, cette Dame... v.1531 (Acte 5, scène 3, DON FADRIQUE)
  300. Cette cruelle approche est le coup de ma mort. v.1533 (Acte 5, scène 3, ELVIRE)
  301. Augmenter en raillant mon juste châtiment ? v.1538 (Acte 5, scène 3, ELVIRE)
  302. Assez de mon respect mes devoirs vous instruisent, v.1543 (Acte 5, scène 3, DON CÉSAR)
  303. Ô sort, ô triste sort à ma perte obstiné ! v.1546 (Acte 5, scène 3, ELVIRE)
  304. Et son silence en est une preuve certaine ; v.1548 (Acte 5, scène 3, DON FADRIQUE)
  305. Quelqu'un s'est plu sans doute à vous mettre en souci, v.1549 (Acte 5, scène 3, DON FADRIQUE)
  306. Est l'objet inconnu qui seul fait mon destin, v.1553 (Acte 5, scène 3, DON FADRIQUE)
  307. Et dont vous avez su l'histoire ce matin. v.1554 (Acte 5, scène 3, DON FADRIQUE)
  308. Sans plus vous obstiner, Don César, trouvez bon v.1557 (Acte 5, scène 3, DON FADRIQUE)
  309. C'est un bien où mon soeur depuis longtemps aspire. v.1559 (Acte 5, scène 3, DON FADRIQUE)
  310. Don Fadrique, est-ce ainsi que l'on sert les amis ? v.1561 (Acte 5, scène 3, DON CÉSAR)
  311. Pour moi dans votre esprit Don Félix est à craindre, v.1564 (Acte 5, scène 3, DON CÉSAR)
  312. Je ne puis rien pour vous puisque ce n'est point elle, v.1568 (Acte 5, scène 3, DON FADRIQUE)
  313. Mais ne contestez plus sur un point assuré. v.1574 (Acte 5, scène 3, DON CÉSAR)
  314. C'est elle, je le sais de la Suivante même, v.1575 (Acte 5, scène 3, DON C?SAR)
  315. L'avis est stratagème, v.1576 (Acte 5, scène 3, DON FADRIQUE)
  316. Son départ à tous deux, Madame, est important, v.1586 (Acte 5, scène 3, DON FADRIQUE)
  317. Juste Ciel ! Qu'ai-je vu ? Que ma surprise est grande ! v.1591 (Acte 5, scène 3, DON FADRIQUE)
  318. Est-il juste chez vous qu'il me voie, ou m'entende ? v.1592 (Acte 5, scène 3, ELVIRE)
  319. Ah non, dans ce refus persistez jusqu'au bout, v.1593 (Acte 5, scène 3, DON FADRIQUE)
  320. Mais ce n'est point elle, et je vous en assure. v.1596 (Acte 5, scène 3, DON FADRIQUE)
  321. Ah, pour m'en assurer, c'est trop de bonne part... v.1597 (Acte 5, scène 3, DON CÉSAR)
  322. Et peut-être Isabelle en est mal satisfaite, v.1599 (Acte 5, scène 4, DON FÉLIX)
  323. Répondez, Don Fadrique, enfin ce n'est point elle. v.1607 (Acte 5, scène 4, DON CÉSAR)
  324. C'est mal vous souvenir d'une telle promesse v.1611 (Acte 5, scène 4, DON FÉLIX)
  325. J'excuse une chaleur dont l'amour est capable. v.1615 (Acte 5, scène 4, DON FADRIQUE)
  326. S'il se rencontre ici, c'est sans être averti, v.1617 (Acte 5, scène 4, DON FADRIQUE)
  327. De mes soins votre flamme est-elle satisfaite ? v.1627 (Acte 5, scène 4, DON FADRIQUE)
  328. Ciel, quelle trahison ! Est-ce ainsi qu'on me traite ? v.1628 (Acte 5, scène 4, ISABELLE)
  329. Isabelle pourtant n'est pas encor à lui. v.1630 (Acte 5, scène 4, DON CÉSAR)
  330. Enfin je suis ici, votre espérance est vaine, v.1636 (Acte 5, scène 4, DON CÉSAR)
  331. Mon triste soeur s'est pu résoudre d'obéir. v.1642 (Acte 5, scène 4, DON C?SAR)
  332. Ne me pressez point tant, Don César est mon frère, v.1648 (Acte 5, scène 4, ELVIRE)
  333. Tirez-moi de ce lieu, l'occasion est belle, v.1651 (Acte 5, scène 4, ELVIRE)
  334. Il est juste, Madame, et je sais mon devoir. v.1653 (Acte 5, scène 4, DON FÉLIX)
  335. Isabelle est doublée, ils vont jouer beau jeu. v.1662 (Acte 5, scène 4, CLARIN)
  336. Qu'est-ce ci, Don Fadrique ? v.1663 (Acte 5, scène 4, DON CÉSAR)
  337. C'est en vain, Don César, que vos feux mal reçus v.1665 (Acte 5, scène 4, ISABELLE)
  338. Pour me faire céder, Madame, c'est assez ; v.1669 (Acte 5, scène 4, DON CÉSAR)
  339. Emporte mon estime au défaut de mon soeur. v.1678 (Acte 5, scène 4, ISABELLE)
  340. On se tue, on se bat, Monsieur, tout est perdu, v.1697 (Acte 5, scène 6, CLARIN)
  341. C'est... v.1698 (Acte 5, scène 6, CLARIN)
  342. Allons voir à qui notre secours est dû, v.1698 (Acte 5, scène 6, DON FADRIQUE)
  343. Et que je sois réduite en ce triste moment v.1709 (Acte 5, scène 6, ISABELLE)
  344. Ne vous emportez point, c'est tout ce qu'il désire. v.1715 (Acte 5, scène 6, DON FADRIQUE)
  345. Tout mon crime est mon feu trop longtemps déguisé, v.1718 (Acte 5, scène 6, DON FÉLIX)
  346. Mon bonheur est si grand, que je ne sais comment v.1721 (Acte 5, scène 6, DON FÉLIX)
  347. Où s'est-elle cachée ? v.1725 (Acte 5, scène 6, LÉONEL)
  348. Pour ne me point tromper, l'une est là, l'autre ici. v.1730 (Acte 5, scène 6, CLARIN)
  349. Comme ici dès tantôt elle s'est retirée, v.1731 (Acte 5, scène 6, DON FADRIQUE)
  350. Sortez, sortez, Madame, enfin tout est d'accord, v.1733 (Acte 5, scène 6, DON FADRIQUE)
  351. Ah soeur, infâme sour ! Est-ce ainsi qu'on m'affronte ? v.1739 (Acte 5, scène 6, DON CÉSAR)
  352. C'est bien ainsi le diable, ils n'ont pas tous leur compte. v.1740 (Acte 5, scène 6, CLARIN)
  353. Pour condamner la cause, estime trop l'effet. v.1750 (Acte 5, scène 6, DON CÉSAR)
  354. Votre espoir est trop juste après l'aveu d'un frère. v.1756 (Acte 5, scène 6, ELVIRE)
  355. Mes souhaits sont remplis si mon père est content ; v.1758 (Acte 5, scène 6, ISABELLE)
  356. Elle t'est pardonnée, et déjà je l'oublie, v.1760 (Acte 5, scène 6, LÉONEL)

LE BARON D'ALBIKRAC (1669)

  1. Si j'en crois ce billet, Oronte est fort sincère, v.1 (Acte 1, scène 1, ANGÉLIQUE)
  2. Mais ce fut là toujours le style des Amants. v.3 (Acte 1, scène 1, ANG?LIQUE)
  3. Mon maître, croyez-moi, n'est point fait comme un autre, v.10 (Acte 1, scène 1, PHILIPIN)
  4. C'est là de son amour la preuve convaincante. v.14 (Acte 1, scène 1, PHILIPIN)
  5. Il n'est pas de ces gens si fort abandonnez v.15 (Acte 1, scène 1, PHILIPIN)
  6. Ce n'est que savoir lire. v.25 (Acte 1, scène 1, PHILIPIN)
  7. Un peut-être n'est point ce que cherche mon maître. v.26 (Acte 1, scène 1, PHILIPIN)
  8. Qu'est-ce ? v.27 (Acte 1, scène 2, ANGÉLIQUE)
  9. La voila qui descend, elle est à mes talons. v.28 (Acte 1, scène 2, LISETTE)
  10. C'est bien dit. Ah, les sots v.32 (Acte 1, scène 3, PHILIPIN)
  11. Elle est novice encor, mais enfin laisse faire ; v.37 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  12. Qu'en la pressant un peu, si ton maître est discret, v.39 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  13. Et bien soit, la différence est bonne. v.54 (Acte 1, scène 3, PHILIPIN)
  14. D'une Ostrogote faite en dépit de Nature, v.58 (Acte 1, scène 3, PHILIPIN)
  15. De son deuil mitigé la mode est fort nouvelle. v.61 (Acte 1, scène 3, PHILIPIN)
  16. Elle croit du commun se distinguer par elle, v.62 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  17. Qu'on lui dise un mot tendre, elle est soudain éprise, v.66 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  18. Croit tout, prend feu sur tout, et c'est là son destin. v.67 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  19. Aussi sans le doux style on n'est point son cousin. v.68 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  20. C'en est la seule voie. v.73 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  21. Léandre est ami de ton maître, v.77 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  22. Il est saoul de la Tante, et n'en veut plus tâter. v.83 (Acte 1, scène 3, PHILIPIN)
  23. Voyez que c'est bien là de quoi se rebuter. v.84 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  24. Et peut-être il n'est point d'ennuis pareils aux nôtres. v.86 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  25. Ma foi, c'est charité que de nous secourir. v.87 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  26. Et de l'air dont elle est par la Tante gardée... v.89 (Acte 1, scène 3, PHILIPIN)
  27. La nièce n'est jamais en pouvoir d'écouter. v.92 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  28. Depuis neuf ou dix mois qu'est mort notre bon homme, v.93 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  29. Dans le premier venu croit voir un Protestant, v.95 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  30. S'en fait conter par force, et s'offre au même instant, v.96 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  31. Ce Baron_d_Albikrac est longtemps à venir. v.99 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  32. Quelque obstacle maudit l'aura pu retenir, v.100 (Acte 1, scène 3, PHILIPIN)
  33. Par lettres aussitôt de lui s'est informée. v.106 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  34. Qu'il veuille d'elle ou non, ce n'est point notre affaire v.118 (Acte 1, scène 3, LISETTE)
  35. Et notre la_Montagne est un dangereux traître v.126 (Acte 1, scène 3, PHILIPIN)
  36. Léandre est avec lui. v.137 (Acte 1, scène 4, PHILIPIN)
  37. Madame, vous voyez quel pouvoir est le vôtre, v.138 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  38. Que n'est-il vrai ! Mais non, ils ont besoin de nous, v.140 (Acte 1, scène 5, LA TANTE)
  39. Et que les obliger c'est l'obliger lui-même. v.145 (Acte 1, scène 5, LA TANTE)
  40. Qu'à me remarier je me montre si preste... v.150 (Acte 1, scène 5, LA TANTE)
  41. Le veuvage est un don qu'on m'a toujours appris v.151 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  42. Il est vrai, le veuvage a ses commodités, v.160 (Acte 1, scène 5, LA TANTE)
  43. Mais s'il en est à qui le Mariage coûte, v.161 (Acte 1, scène 5, LA TANTE)
  44. Non pas, et la jeunesse est d'un si grand usage v.169 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  45. Mais la difficulté c'est que votre barbon v.171 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  46. Mes ans aux yeux de tous sont-ils si manifestes ? v.173 (Acte 1, scène 5, LA TANTE)
  47. Avec un peu d'emprunt vous avez de beaux restes, v.174 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  48. Qu'il en est à vingt ans qui ne valent pas mieux. v.176 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  49. C'est quelque chose. v.179 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  50. Non, un mari pour vous est un point nécessaire. v.181 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  51. C'est gloire que de nous on s'attache à médire, v.186 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  52. Et j'en sais qu'on verrait pester au dernier point v.187 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  53. C'en est aussi la marque, et sans expliquer rien v.191 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  54. Il est rude en tout temps. v.195 (Acte 1, scène 5, LA TANTE)
  55. Croyez-moi, sur ce point la médisance est vraie, v.197 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  56. En est-il... v.202 (Acte 1, scène 5, LA TANTE)
  57. Tu sais que ce n'est pas... v.210 (Acte 1, scène 5, LA TANTE)
  58. Il est d'heureux moments où l'on trouve son compte. v.217 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  59. Souvent la jalousie est ce qui nous enflamme. v.221 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  60. Elle est si jeune encor... v.225 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  61. Il en est dès douze ans que la fleurette engage, v.226 (Acte 1, scène 5, LA TANTE)
  62. Il est vrai, c'est un oiseau si fin v.227 (Acte 1, scène 5, LISETTE)
  63. Votre coiffure est toute de travers, v.240 (Acte 1, scène 6, LA TANTE)
  64. C'est qu'il me plaît à moi. v.244 (Acte 1, scène 6, LA TANTE)
  65. Rien n'est plus ridicule, et Madame a raison, v.247 (Acte 1, scène 6, LISETTE)
  66. Je déteste. v.249 (Acte 1, scène 6, ANGÉLIQUE)
  67. Voila proprement l'air d'une fille modeste, v.250 (Acte 1, scène 6, LISETTE)
  68. C'est un bien dont chacun est jaloux. v.252 (Acte 1, scène 7, ORONTE)
  69. Est-ce pour inspirer des désirs plus ardents ? v.255 (Acte 1, scène 7, LÉANDRE)
  70. Ce titre est glorieux, vous me l'avez promis. v.268 (Acte 1, scène 7, LÉANDRE)
  71. Et c'est toujours de quoi réparer ce défaut. v.271 (Acte 1, scène 7, LA TANTE)
  72. Il est mille agréments... v.275 (Acte 1, scène 7, LA TANTE)
  73. C'est ce qu'on voit en vous, v.275 (Acte 1, scène 7, LÉANDRE)
  74. Et l'assemblage en est si charmant et si doux v.276 (Acte 1, scène 7, L?ANDRE)
  75. J'ai pourtant eu souvent grand sujet de tristesse, v.290 (Acte 1, scène 7, LA TANTE)
  76. C'étaient de tristes jours. v.292 (Acte 1, scène 7, LA TANTE)
  77. Et de plus tristes nuits. v.292 (Acte 1, scène 7, LISETTE)
  78. C'est en cela... v.304 (Acte 1, scène 7, LÉANDRE)
  79. C'est comme je l'entends. v.312 (Acte 1, scène 7, LÉANDRE)
  80. Qu'il en faudrait, Madame, et qu'il est difficile v.317 (Acte 1, scène 7, LÉANDRE)
  81. En est-il qui ne cède, en voyant éclater... v.319 (Acte 1, scène 7, L?ANDRE)
  82. Puisque c'est vous déplaire v.321 (Acte 1, scène 7, LÉANDRE)
  83. Croyez-vous qu'à la Cour Ariste ait du crédit ? v.323 (Acte 1, scène 7, L?ANDRE)
  84. Si j'ai quelque mérite, il n'est pas raisonnable v.325 (Acte 1, scène 7, LA TANTE)
  85. Et bien, qu'est-ce ? v.331 (Acte 1, scène 8, LA TANTE)
  86. C'est peut-être un galant qu'elle veut emprunter. v.332 (Acte 1, scène 8, LISETTE)
  87. Peste soit de la vieille ! v.335 (Acte 1, scène 8, LÉANDRE)
  88. Quelle est cette Marquise ? v.337 (Acte 1, scène 8, ORONTE)
  89. C'est un original. v.341 (Acte 1, scène 8, LA TANTE)
  90. Il n'est ami qui tienne, v.353 (Acte 1, scène 9, LÉANDRE)
  91. Mais tirer à la rame est un métier plus doux. v.356 (Acte 1, scène 9, L?ANDRE)
  92. C'est l'unique moyen de l'éblouir. v.361 (Acte 1, scène 9, LISETTE)
  93. C'est de perdre l'esprit. v.366 (Acte 1, scène 9, LÉANDRE)
  94. La défaite est naïve. v.366 (Acte 1, scène 9, LISETTE)
  95. Qu'elle est aimable ! Ah Dieux ! v.367 (Acte 1, scène 9, ORONTE)
  96. Son entretien est-il aussi doux que ses yeux ? v.368 (Acte 1, scène 9, LISETTE)
  97. Qu'il est rempli d'appas ! J'en suis charmé, Lisette. v.369 (Acte 1, scène 9, ORONTE)
  98. Moi, Baron ? Et de reste. v.393 (Acte 1, scène 10, LA MONTAGNE)
  99. C'est un gaillard, la peste ! v.394 (Acte 1, scène 10, LA MONTAGNE)
  100. Travestir décemment Monsieur_de_la_Montagne, v.406 (Acte 1, scène 10, ORONTE)
  101. Ce que tu me fais faire est bien précipité ; v.420 (Acte 2, scène 1, ANGÉLIQUE)
  102. Non, mais n'est-ce point trop... v.423 (Acte 2, scène 1, ANGÉLIQUE)
  103. Je crains d'affaiblir son estime. v.429 (Acte 2, scène 1, ANGÉLIQUE)
  104. Un entretien secret n'est pas un si grand crime, v.430 (Acte 2, scène 1, LISETTE)
  105. La vôtre est une Turque, une Arabe, et le Diable v.437 (Acte 2, scène 1, LISETTE)
  106. Ainsi, c'est tout de bon qu'il lui vient un époux. v.448 (Acte 2, scène 1, ANGÉLIQUE)
  107. Est-il assez bien fait pour lui plaire ? v.449 (Acte 2, scène 1, ANG?LIQUE)
  108. Continuez, ceci n'est point mal commencer. v.468 (Acte 2, scène 1, LISETTE)
  109. Sitôt qu'il est parti, je rêve. Quand on aime, v.473 (Acte 2, scène 1, ANGÉLIQUE)
  110. Est-ce là comme on est, Lisette ? v.474 (Acte 2, scène 1, ANG?LIQUE)
  111. Notre tante est à craindre, et je cours l'amuser. v.480 (Acte 2, scène 2, LISETTE)
  112. De mes tristes langueurs soulage les atteintes, v.482 (Acte 2, scène 2, ORONTE)
  113. C'est là que sans réserve en voyant ce qu'on aime v.489 (Acte 2, scène 2, ORONTE)
  114. Ce souhait est beaucoup, mais si j'ose le dire v.498 (Acte 2, scène 2, ORONTE)
  115. S'il n'est que généreux, il n'est point obligeant. v.500 (Acte 2, scène 2, ORONTE)
  116. A moins qu'il soit l'effet d'une estime empressée, v.501 (Acte 2, scène 2, ORONTE)
  117. Craindre de vous aimer plus qu'il ne m'est permis. v.508 (Acte 2, scène 2, ANGÉLIQUE)
  118. Hélas ! Le pouvez-vous quand ma flamme est extrême, v.509 (Acte 2, scène 2, ORONTE)
  119. N'est-ce point déjà trop que vous souffrir ici ? v.512 (Acte 2, scène 2, ANGÉLIQUE)
  120. Quelque obstacle qui tienne un esprit alarmé, v.527 (Acte 2, scène 2, ORONTE)
  121. J'aurais peut-être dû m'en tenir à l'estime, v.529 (Acte 2, scène 2, ANGÉLIQUE)
  122. L'amour est tel en vous que vous me le peignez, v.532 (Acte 2, scène 2, ANG?LIQUE)
  123. La peinture est jolie, v.533 (Acte 2, scène 3, LA TANTE)
  124. Et du moins ce n'est pas à d'honnêtes familles v.541 (Acte 2, scène 3, LA TANTE)
  125. Il n'est ici personne à marier, v.544 (Acte 2, scène 3, LA TANTE)
  126. Comment ? est-ce qu'il veut que vous parliez pour lui ? v.552 (Acte 2, scène 3, LA TANTE)
  127. Que ma Tante voulait rester veuve toujours. v.556 (Acte 2, scène 3, ANGÉLIQUE)
  128. C'est mon dessein sans doute, v.557 (Acte 2, scène 3, LA TANTE)
  129. Et puisque je connais que c'est vous offenser... v.560 (Acte 2, scène 3, ORONTE)
  130. C'est qu'il m'a rencontrée, v.569 (Acte 2, scène 3, ANGÉLIQUE)
  131. Qu'est-ce qu'il vous conte ? v.573 (Acte 2, scène 3, LA TANTE)
  132. Alors, je l'avouerai, c'est en quoi j'ai manqué. v.595 (Acte 2, scène 3, ANGÉLIQUE)
  133. Sensible à l'air touchant dont il s'est expliqué v.596 (Acte 2, scène 3, ANG?LIQUE)
  134. Tout le monde en convient, et c'est être indiscret v.607 (Acte 2, scène 4, ORONTE)
  135. Mais que ne fait-on point quand un mal est extrême ? v.609 (Acte 2, scène 4, ORONTE)
  136. C'est tout ce que je veux pour prix d'un si beau feu. v.615 (Acte 2, scène 4, ORONTE)
  137. Pour prix de votre amour, si sa flamme est constante, v.617 (Acte 2, scène 4, LA TANTE)
  138. Dans un si jeune esprit un secret n'est pas bien. v.620 (Acte 2, scène 4, LA TANTE)
  139. Et devant une Fille il est bon de blâmer v.627 (Acte 2, scène 4, LA TANTE)
  140. On leur en fait un Monstre, et l'on pense autrement. v.632 (Acte 2, scène 4, LA TANTE)
  141. Ce n'est pas qu'il ne soit des douceurs au veuvage v.633 (Acte 2, scène 4, LA TANTE)
  142. L'homme est à la porte, v.642 (Acte 2, scène 5, ANGÉLIQUE)
  143. Non, qu'il revienne. Est-ce fait ? v.643 (Acte 2, scène 5, LA TANTE)
  144. L'étourdie, est-il temps... v.644 (Acte 2, scène 5, LA TANTE)
  145. C'est pour un cabinet ? v.644 (Acte 2, scène 5, ORONTE)
  146. Quelle stupide ! Encor ? L'espoir où je me fonde v.646 (Acte 2, scène 5, LA TANTE)
  147. C'est que me connaissant... v.647 (Acte 2, scène 5, LA TANTE)
  148. Quel est-il ? v.658 (Acte 2, scène 6, ORONTE)
  149. Albikrac. C'est un nom assez connu de tous. v.659 (Acte 2, scène 6, LA TANTE)
  150. Qui n'est pas... v.672 (Acte 2, scène 7, ORONTE)
  151. Il est assez passable, allez, qu'on me le garde, v.673 (Acte 2, scène 7, LA TANTE)
  152. L'ouvrage saute aux yeux, il est égal par tout. v.676 (Acte 2, scène 7, ANGÉLIQUE)
  153. Enfin ma tâche est faite, v.678 (Acte 2, scène 8, ORONTE)
  154. Ah, Madame, il n'est rien plus galant. v.679 (Acte 2, scène 8, LISETTE)
  155. Qui des deux est la Tante ? à l'âge, la voila. v.692 (Acte 2, scène 9, LA MONTAGNE)
  156. C'est une gloire en vous qui n'a point de seconde. v.698 (Acte 2, scène 9, LA MONTAGNE)
  157. Elle s'est déclarée. v.702 (Acte 2, scène 9, LA TANTE)
  158. Mais ce n'est pas à moi qu'on en baille à garder. v.704 (Acte 2, scène 9, LA MONTAGNE)
  159. Mal de coeur en amour est un drôle de mal. v.711 (Acte 2, scène 9, LA MONTAGNE)
  160. Mais qui de notre Tante est donc l'Original ? v.712 (Acte 2, scène 9, LA MONTAGNE)
  161. Sans railler est-ce vous ? v.713 (Acte 2, scène 9, LA MONTAGNE)
  162. Ma nièce est-elle si... v.719 (Acte 2, scène 9, LA TANTE)
  163. Est-il fou de s'être ainsi mépris ? v.720 (Acte 2, scène 9, ANGÉLIQUE)
  164. Le beau jeune Seigneur ! Qu'il est bien fait ! v.721 (Acte 2, scène 9, LISETTE)
  165. Il faut céder, la tante est la même jeunesse, v.726 (Acte 2, scène 9, LA MONTAGNE)
  166. Dieu me sauve, il n'est point... Montrez-vous par derrière, v.730 (Acte 2, scène 9, LA MONTAGNE)
  167. Il en est qui l'ont un peu plus laide. v.734 (Acte 2, scène 9, LA TANTE)
  168. C'est un mal de chagrin dont je crains les accès. v.739 (Acte 2, scène 9, LA MONTAGNE)
  169. Il est à pardonner quand on a des procès. v.740 (Acte 2, scène 9, LA TANTE)
  170. Monsieur en a ? Tant pis. Monsieur est de Province ? v.741 (Acte 2, scène 9, LA MONTAGNE)
  171. Ne se trouve de poids qu'à celui des pistoles ; v.750 (Acte 2, scène 9, LA MONTAGNE)
  172. Est-ce que vous craignez de me sembler mal faite ? v.758 (Acte 2, scène 9, LA MONTAGNE)
  173. Lisette, il n'est pas sage. v.766 (Acte 2, scène 9, ANGÉLIQUE)
  174. C'est un homme enjoué. Qu'il est divertissant ! v.767 (Acte 2, scène 9, LISETTE)
  175. Et que l'un a peu prés est de l'autre le fait, v.771 (Acte 2, scène 9, LA MONTAGNE)
  176. Elle en est plus gentille. v.778 (Acte 2, scène 9, LA MONTAGNE)
  177. Nos amants à leurs feux vont trouver peu d'obstacles, v.793 (Acte 3, scène 1, LÉANDRE)
  178. Ce n'est pas là pour elle une grande infortune, v.802 (Acte 3, scène 1, LISETTE)
  179. Il n'est point de plaisir qui soit égal au vôtre, v.806 (Acte 3, scène 1, LISETTE)
  180. Justement, v.807 (Acte 3, scène 1, LÉANDRE)
  181. C'est comme tu le plains ? v.820 (Acte 3, scène 1, LÉANDRE)
  182. Nous preste ce bonheur, fort grand, pourvu qu'il dure, v.834 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  183. Il est vrai qu'il lui doit être rude v.845 (Acte 3, scène 2, LÉANDRE)
  184. Puisqu'Oronte est pour elle un amant déclaré v.847 (Acte 3, scène 2, L?ANDRE)
  185. C'est mal faire sa cour que s'être retiré, v.848 (Acte 3, scène 2, L?ANDRE)
  186. Mon malheur est fort grand, mais je n'ose m'en plaindre, v.850 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  187. Il me vient d'une part qui m'est trop à chérir v.851 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  188. Car c'est enchantement qu'aimer à soixante ans. v.859 (Acte 3, scène 2, LÉANDRE)
  189. Mon étoile est heureuse, et c'en est une marque. v.865 (Acte 3, scène 2, LÉANDRE)
  190. C'est une rude mer que celle où je m'embarque, v.866 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  191. J'y vois beaucoup d'ardeur, mais je crains sa constance, v.870 (Acte 3, scène 2, ANGÉLIQUE)
  192. C'est de quoi cet ami pourrait vous assurer, v.872 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  193. C'est un autre moi-même, il voit toute mon âme ; v.873 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  194. Et pourvu que toujours et sincère et constante v.877 (Acte 3, scène 2, ANGÉLIQUE)
  195. Est la mort d'un Parent dont vous hériterez. v.884 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  196. Est pour vous tôt après la marque d'un Couvent. v.887 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  197. Du destin qui l'attend veut-elle être éclaircie ? v.893 (Acte 3, scène 3, LA TANTE)
  198. Si j'étais en son âge, il est sûr... v.899 (Acte 3, scène 3, LA TANTE)
  199. Souvent prendre un époux c'est la mort qu'on épouse. v.902 (Acte 3, scène 3, LA TANTE)
  200. Il en est donc beaucoup qui cherchent à mourir ? v.903 (Acte 3, scène 3, ANGÉLIQUE)
  201. Toujours quelque enjouement à son discours est joint. v.907 (Acte 3, scène 3, LA TANTE)
  202. Il est encor là-haut ? v.911 (Acte 3, scène 3, LÉANDRE)
  203. Pour rester avec vous voyez que je les chasse, v.914 (Acte 3, scène 3, LA TANTE)
  204. Si l'on peut le savoir qu'est-ce qu'on en dira ? v.923 (Acte 3, scène 3, ANGÉLIQUE)
  205. Ah détestable tante ! v.925 (Acte 3, scène 3, ORONTE)
  206. C'est trop de la moitié, v.928 (Acte 3, scène 4, ORONTE)
  207. La bonne créature est simple et sans finesse, v.930 (Acte 3, scène 4, LA TANTE)
  208. Il est libre et veut bien voir agir librement. v.936 (Acte 3, scène 4, LA TANTE)
  209. Madame, à tant de gloire élever mon destin ! v.948 (Acte 3, scène 4, ORONTE)
  210. Mais que dis-je, insensé ? c'est bien mal me connaître, v.949 (Acte 3, scène 4, ORONTE)
  211. De quoi se plaindra-t-il ? elle est jeune, assez belle. v.957 (Acte 3, scène 4, LA TANTE)
  212. Ce n'est point mal pensé, mais répondez-vous d'elle ? v.958 (Acte 3, scène 4, ORONTE)
  213. Vous lui faites sans cesse un monstre de l'amour, v.959 (Acte 3, scène 4, ORONTE)
  214. C'est agréablement flatter mes espérances, v.966 (Acte 3, scène 4, ORONTE)
  215. Le temps fera le reste, et prenant toujours soin... v.971 (Acte 3, scène 4, ORONTE)
  216. Lisette étant pour nous, tout est en sûreté : v.980 (Acte 3, scène 4, LA TANTE)
  217. Dans votre Cabinet nous est venu surprendre. v.990 (Acte 3, scène 4, ORONTE)
  218. Est-ce là quelque amant, pour Madame, a-t-il dit ? v.992 (Acte 3, scène 4, ORONTE)
  219. Et si mon triste espoir n'est par vous affermi, v.995 (Acte 3, scène 4, ORONTE)
  220. Oronte, c'en est fait, vous n'avez plus d'ami. v.996 (Acte 3, scène 4, ORONTE)
  221. M'a-t-il dit, c'est à moi de céder à vos feux. v.1004 (Acte 3, scène 4, ORONTE)
  222. Est-ce un sujet de blâme ? v.1021 (Acte 3, scène 5, LA TANTE)
  223. Ces tristes songe-creux valent pis que les autres. v.1025 (Acte 3, scène 5, LA MONTAGNE)
  224. Qu'il est chagrin ! v.1035 (Acte 3, scène 5, LA TANTE)
  225. Il est fort innocent. v.1036 (Acte 3, scène 5, LA TANTE)
  226. Sur Monsieur l'Auvergnac vous faites fonds, mais baste. v.1041 (Acte 3, scène 5, LA MONTAGNE)
  227. C'est à tort que... v.1042 (Acte 3, scène 5, LA TANTE)
  228. Vos yeux ont je ne sais quel faste, v.1042 (Acte 3, scène 5, LA MONTAGNE)
  229. Non, Monsieur, il n'est pas nécessaire. v.1050 (Acte 3, scène 5, ANGÉLIQUE)
  230. Qu'est-ce qu'il vous propose ? v.1051 (Acte 3, scène 5, LA TANTE)
  231. Ah, c'est jouer au fin. v.1052 (Acte 3, scène 5, LA MONTAGNE)
  232. Il est persécutant. v.1056 (Acte 3, scène 5, LA TANTE)
  233. Qu'il est quelques Barons plus mal taillez que moi v.1064 (Acte 3, scène 5, LA MONTAGNE)
  234. Que vous êtes injuste ! on me l'avait bien dit v.1079 (Acte 3, scène 6, LA TANTE)
  235. C'est vous trahir vous-même, v.1093 (Acte 3, scène 6, LA TANTE)
  236. Ne vous obstinez point... v.1094 (Acte 3, scène 6, LA TANTE)
  237. Le terme est un peu fier, et même injurieux, v.1103 (Acte 3, scène 6, LA TANTE)
  238. C'est d'où vient tout le mal, mais j'y vois du remède. v.1109 (Acte 3, scène 6, LA TANTE)
  239. Est-ce en dépit des gens que selon son envie... v.1113 (Acte 3, scène 6, LÉANDRE)
  240. Et bien, qu'est-ce ? v.1126 (Acte 3, scène 6, LA TANTE)
  241. Jugez s'il le peut être, il est votre Neveu. v.1132 (Acte 3, scène 6, LÉANDRE)
  242. Qu'Oronte est fils de votre frère, v.1134 (Acte 3, scène 6, LÉANDRE)
  243. Sois témoin de quel air ma flamme est éprouvée, v.1142 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  244. Elle est étincelante. v.1145 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  245. C'est vous être fort mal adressé qu'à Léandre, v.1158 (Acte 4, scène 1, LISETTE)
  246. Je ne sais pas encor comme il en est sorti, v.1160 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  247. Il est venu nous joindre au jardin avec elle, v.1162 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  248. Jugez si ma joie est la vôtre v.1169 (Acte 4, scène 2, LA TANTE)
  249. Ne craignez rien d'elle, elle est ma confidente. v.1173 (Acte 4, scène 2, LA TANTE)
  250. Un obstacle importun dont votre amour s'étonne v.1177 (Acte 4, scène 2, LA TANTE)
  251. Léandre m'a joué. Qu'est-ce qu'il aura dit ? v.1188 (Acte 4, scène 2, ORONTE)
  252. N'étant instruit de rien je ne sais que répondre. v.1189 (Acte 4, scène 2, ORONTE)
  253. Il ne m'est pas permis... v.1191 (Acte 4, scène 2, ORONTE)
  254. Madame, il est donc vrai ? v.1195 (Acte 4, scène 2, LISETTE)
  255. Juge du reste. v.1197 (Acte 4, scène 2, LA TANTE)
  256. Oronte est fils de votre frère ? v.1197 (Acte 4, scène 2, LISETTE)
  257. C'est qu'étant mon neveu, quelque amour qui l'engage, v.1201 (Acte 4, scène 2, LA TANTE)
  258. Le tour est d'habile homme, il le faut appuyer. v.1203 (Acte 4, scène 2, ORONTE)
  259. Ce m'est quelque chagrin qu'il se cache de moi, v.1216 (Acte 4, scène 2, LA TANTE)
  260. Oronte est le Neveu de ma tante ? v.1225 (Acte 4, scène 3, ANGÉLIQUE)
  261. La seule ardeur du sang est celle que j'écoute, v.1226 (Acte 4, scène 3, LA TANTE)
  262. C'est le fils de mon frère, il m'en a fait l'aveu. v.1227 (Acte 4, scène 3, LA TANTE)
  263. Il est donc mon cousin s'il est votre neveu, v.1228 (Acte 4, scène 3, ANGÉLIQUE)
  264. C'est que je m'imagine v.1230 (Acte 4, scène 3, ANGÉLIQUE)
  265. Pratiquer vos leçons est mon plus grand souci. v.1235 (Acte 4, scène 3, ANGÉLIQUE)
  266. Le cousinage n'est... v.1239 (Acte 4, scène 3, LISETTE)
  267. C'est pour le renverser ; la flatter d'être belle ! v.1241 (Acte 4, scène 4, LA TANTE)
  268. Est-ce qu'elle s'émeut pour une bagatelle ? v.1242 (Acte 4, scène 4, ORONTE)
  269. Ah, qu'une fille est sotte à l'âge de quinze ans ! v.1244 (Acte 4, scène 4, ORONTE)
  270. Vous voyez ce que c'est. v.1246 (Acte 4, scène 4, LA TANTE)
  271. Quoi, vous prétendriez, quand l'amour est extrême v.1253 (Acte 4, scène 4, ORONTE)
  272. C'est trop, je ne vous puis plus longtemps voir en peine, v.1262 (Acte 4, scène 4, LA TANTE)
  273. Il ne m'est rien. v.1264 (Acte 4, scène 4, LA TANTE)
  274. Votre frère l'Anglais n'est pas votre vrai frère ? v.1265 (Acte 4, scène 4, LISETTE)
  275. Et demain en secret... mais quoi c'est vous déplaire, v.1274 (Acte 4, scène 4, LA TANTE)
  276. Pour le fils de mon frère il n'est point d'embarras... v.1279 (Acte 4, scène 4, LA TANTE)
  277. Pour me faire son fils c'est trop user d'adresse, v.1281 (Acte 4, scène 4, ORONTE)
  278. C'est ne rien dire. v.1286 (Acte 4, scène 4, LA TANTE)
  279. Dites donc ce que c'est. v.1291 (Acte 4, scène 5, LA TANTE)
  280. Je sais qu'en mon destin vous prenez intérêt, v.1292 (Acte 4, scène 5, ORONTE)
  281. Non, non, c'est trop vouloir m'éblouir de vos ruses, v.1297 (Acte 4, scène 5, LA TANTE)
  282. Mais enfin quel est-il ? v.1310 (Acte 4, scène 5, LA TANTE)
  283. Si bien que le silence est votre privilège ? v.1314 (Acte 4, scène 5, LA TANTE)
  284. Il faut donc que je meure ; est-ce là votre envie ? v.1321 (Acte 4, scène 5, ORONTE)
  285. Il est vrai, je le connais trop bien, v.1324 (Acte 4, scène 5, ORONTE)
  286. Mais il m'est si honteux que vous sachiez l'affaire. v.1325 (Acte 4, scène 5, ORONTE)
  287. Honteux ou non, enfin ce choix seul est à faire, v.1326 (Acte 4, scène 5, LA TANTE)
  288. La fourbe est commencée, il la faut achever. v.1332 (Acte 4, scène 5, PHILIPIN)
  289. Il est vrai ; vous saurez en tout cas me défendre. v.1341 (Acte 4, scène 6, PHILIPIN)
  290. Aujourd'hui de mon maître est le trouble repos. v.1344 (Acte 4, scène 6, PHILIPIN)
  291. Avec Léandre il est dans le jardin. v.1359 (Acte 4, scène 6, LISETTE)
  292. Ah, c'est fait de mon maître, et j'en crains bien la fin. v.1360 (Acte 4, scène 6, PHILIPIN)
  293. Fit penser la blessure, et puis, c'est là le beau. v.1364 (Acte 4, scène 6, PHILIPIN)
  294. D'autre part le Baron dont l'âme est assez fière v.1377 (Acte 4, scène 6, PHILIPIN)
  295. La_Rapière est pendu soudain par contumace. v.1382 (Acte 4, scène 6, PHILIPIN)
  296. Dont la gloire intéresse une illustre famille, v.1386 (Acte 4, scène 6, LA TANTE)
  297. C'est n'avoir point d'amant que de n'en avoir qu'un ; v.1392 (Acte 4, scène 6, PHILIPIN)
  298. Le voici, je veux voir s'il est si peu traitable. v.1398 (Acte 4, scène 6, LA TANTE)
  299. Il s'en va tout gâter, comment l'oser instruire ? v.1402 (Acte 4, scène 6, PHILIPIN)
  300. Qu'est devenu Léandre ? Il n'est point avec vous. v.1403 (Acte 4, scène 7, LA TANTE)
  301. La consommation n'est pas encor trop sûre, v.1406 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  302. C'est le moins qui lui put être dû. v.1416 (Acte 4, scène 7, LISETTE)
  303. Sans doute il est coupable. v.1417 (Acte 4, scène 7, LA TANTE)
  304. Si jamais il est pris vous lui ferez grand chère. v.1421 (Acte 4, scène 7, LISETTE)
  305. Pour peu qu'il parle encor adieu tout le mystère. v.1422 (Acte 4, scène 7, PHILIPIN)
  306. Ce n'est rien. v.1430 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  307. Plus la naissance est haute, et plus on les ressent. v.1431 (Acte 4, scène 7, LISETTE)
  308. Qu'une fille est partout un meuble embarrassant ! v.1432 (Acte 4, scène 7, LA TANTE)
  309. Voyons auparavant quel sera mon destin. v.1435 (Acte 4, scène 7, LA TANTE)
  310. L'accident est de ceux dont rien ne nous console, v.1442 (Acte 4, scène 7, LA TANTE)
  311. Il est vrai, je sais qu'il serait mieux v.1443 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  312. Mais ma soeur dont le sexe est moins fort que le nôtre v.1445 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  313. Vivons donc s'il vous plaît nonobstant son délit, v.1447 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  314. C'est son affaire. v.1448 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  315. Que de tous cas vilains c'est le plus vilain cas ? v.1452 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  316. Et quand il en est saoul lui tourner le derrière ! v.1457 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  317. Je sais qu'il est coupable, et je l'ai dit d'abord, v.1459 (Acte 4, scène 7, LA TANTE)
  318. Mais il est des moments où l'amour est bien fort, v.1460 (Acte 4, scène 7, LA TANTE)
  319. Le malheureux qu'il est sera... v.1462 (Acte 4, scène 7, LA TANTE)
  320. Les transports dont ma flamme est suivie, v.1469 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  321. Vous est déjà pour lui venu faire la Cour ? v.1472 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  322. Ma nièce est jeune et riche, allez je vous la donne. v.1481 (Acte 4, scène 7, LA TANTE)
  323. Est, dit-on, fort sujette à la fragilité. v.1484 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  324. J'ai pris soin de l'instruire, et je répondrai d'elle. v.1489 (Acte 4, scène 7, LA TANTE)
  325. Elle est riche, et de plus... v.1490 (Acte 4, scène 7, LA TANTE)
  326. C'est à vous que j'en veux. v.1491 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  327. Plaisez-moi, c'est assez. v.1492 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  328. Vous l'avez bien trouvé, c'est par là qu'on m'attrape. v.1502 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  329. Mon bien en l'épousant vous est sûr quelque jour. v.1515 (Acte 4, scène 7, LA TANTE)
  330. L'affront pour un Baron est un outrage indu, v.1531 (Acte 4, scène 7, LA MONTAGNE)
  331. Qu'Oronte est malheureux ! v.1535 (Acte 4, scène 8, LA TANTE)
  332. Ne découvre au Baron qu'Oronte est la_Rapière, v.1538 (Acte 4, scène 8, LISETTE)
  333. La pièce est un peu forte. v.1542 (Acte 5, scène 1, ANGÉLIQUE)
  334. C'est lui qui m'a tiré de l'embarras extrême v.1545 (Acte 5, scène 1, ORONTE)
  335. La Montagne est adroit et jouera bien son rôle. v.1549 (Acte 5, scène 1, ORONTE)
  336. Le bon est que de tout Lisette la console, v.1550 (Acte 5, scène 1, ANGÉLIQUE)
  337. Que par elle ou par moi votre affaire est conclue, v.1554 (Acte 5, scène 1, ANG?LIQUE)
  338. Il lui faut jusques là cacher le stratagème. v.1573 (Acte 5, scène 1, ORONTE)
  339. Qu'importe ? Elle est fort riche, et lui fort endetté, v.1575 (Acte 5, scène 1, ORONTE)
  340. C'est son bien qu'il épouse, et non pas sa beauté. v.1576 (Acte 5, scène 1, ORONTE)
  341. Le reste est effectif, et regarde l'affaire v.1585 (Acte 5, scène 1, ORONTE)
  342. Où de tous vos amis l'appui m'est nécessaire. v.1586 (Acte 5, scène 1, ORONTE)
  343. Et lui devant beaucoup, il m'est doux aujourd'hui v.1591 (Acte 5, scène 1, ORONTE)
  344. Par son grand bien la Tante est pour lui des plus belles, v.1593 (Acte 5, scène 1, ORONTE)
  345. Armez-vous de constance et faites l'esprit fort, v.1595 (Acte 5, scène 2, LISETTE)
  346. Tu vois comme il en a l'esprit tout consterné. v.1603 (Acte 5, scène 2, PHILIPIN)
  347. Pour en amener un l'ordre est déjà donné, v.1604 (Acte 5, scène 2, LISETTE)
  348. Cascaret est couru d'abord chez le notaire. v.1605 (Acte 5, scène 2, LISETTE)
  349. Elle est preste à venir, et le moindre soupçon v.1611 (Acte 5, scène 2, LISETTE)
  350. Je te dois tout, si son coeur est sensible v.1617 (Acte 5, scène 3, ORONTE)
  351. C'est par toi... v.1618 (Acte 5, scène 3, ORONTE)
  352. Croyez-moi, s'il en est qu'on voit s'en affranchir, v.1619 (Acte 5, scène 3, LISETTE)
  353. C'est faute de trouver qu'il les veuille fléchir. v.1620 (Acte 5, scène 3, LISETTE)
  354. Exprès pour n'en point faire est la dupe d'un fat. v.1624 (Acte 5, scène 3, LISETTE)
  355. C'est la même vertu, cependant, c'est tout comme. v.1626 (Acte 5, scène 3, LISETTE)
  356. Beau dehors par la langue, et du reste, à coeur joie. v.1634 (Acte 5, scène 3, LISETTE)
  357. Si l'on trompe vos feux c'est pour vous secourir. v.1647 (Acte 5, scène 4, LISETTE)
  358. Qu'elle fait en tremblant ce triste sacrifice, v.1650 (Acte 5, scène 4, ORONTE)
  359. Plaignez-moi, mon malheur, Oronte, est trop certain. v.1652 (Acte 5, scène 4, LA TANTE)
  360. Vous le savez, pour moi l'hymen est une peine, v.1653 (Acte 5, scène 4, LA TANTE)
  361. Rien ne mettait obstacle au feu qui nous surprit, v.1668 (Acte 5, scène 4, ORONTE)
  362. Voilà que c'est d'occire. v.1684 (Acte 5, scène 4, PHILIPIN)
  363. Que craindrai-je ? Candie est un poste honorable, v.1685 (Acte 5, scène 4, ORONTE)
  364. Qu'un doux et chaste noeud me mette entre vos bras, v.1688 (Acte 5, scène 4, LA TANTE)
  365. Elle est pour lui toujours à dédaigner, v.1691 (Acte 5, scène 4, LISETTE)
  366. C'est pis qu'un hérétique, on n'y peut rien gagner. v.1692 (Acte 5, scène 4, LISETTE)
  367. Madame, si l'on veut elle est incomparable, v.1694 (Acte 5, scène 4, ORONTE)
  368. Il croit que votre hymen est tout ce qui me plaît, v.1700 (Acte 5, scène 4, LA TANTE)
  369. C'est afin qu'on nous tue, v.1709 (Acte 5, scène 4, PHILIPIN)
  370. Il faut que vous ayez l'âme bien contestante. v.1714 (Acte 5, scène 5, LA MONTAGNE)
  371. Est-ce fait ? quant à moi dire et faire n'est qu'un. v.1715 (Acte 5, scène 5, LA MONTAGNE)
  372. Mais c'est mon naturel d'être preste à tout faire. v.1717 (Acte 5, scène 5, LA MONTAGNE)
  373. Signerons-nous ? c'est là ma plus pressante affaire. v.1718 (Acte 5, scène 5, LA MONTAGNE)
  374. Le notaire venu, nous le stipulerons, v.1724 (Acte 5, scène 5, LÉANDRE)
  375. Madame est raisonnable. v.1725 (Acte 5, scène 5, L?ANDRE)
  376. Ce trait de raillerie est de méchante grâce. v.1730 (Acte 5, scène 5, ORONTE)
  377. Criez, pestez autant qu'il vous plaira. v.1739 (Acte 5, scène 5, LA MONTAGNE)
  378. Le rang qu'il tient la charme, elle en est entêtée, v.1749 (Acte 5, scène 5, ORONTE)
  379. Lorsque par les parents un hymen est réglé, v.1751 (Acte 5, scène 5, LA MONTAGNE)
  380. C'est que je goguenarde. v.1765 (Acte 5, scène 5, LA MONTAGNE)
  381. Et se venger du sexe est des petites âmes. v.1770 (Acte 5, scène 5, LA TANTE)
  382. C'est sans aucun appel ; en fille obéissante v.1781 (Acte 5, scène 6, LA MONTAGNE)
  383. Pour réveiller les sens rien n'est plus souverain. v.1787 (Acte 5, scène 6, LA MONTAGNE)
  384. Un Baron tel que moi n'est pas viande pour vous. v.1796 (Acte 5, scène 6, LA MONTAGNE)
  385. Un mets si délicat n'est que pour une Tante. v.1797 (Acte 5, scène 6, LA MONTAGNE)
  386. Venez, voila le beau qu'on vous a destiné. v.1803 (Acte 5, scène 6, LA MONTAGNE)
  387. Il est dispos, alaigre, bien tourné. v.1804 (Acte 5, scène 6, LA MONTAGNE)
  388. C'est là me prendre pour un autre, v.1810 (Acte 5, scène 6, LA MONTAGNE)
  389. Il n'est contrat signé qui m'en put garantir. v.1815 (Acte 5, scène 6, LA MONTAGNE)
  390. Si pour vous de la foi mon hymen est le gage v.1829 (Acte 5, scène 6, ORONTE)
  391. Dépendre la_Rapière est donc compté pour rien ? v.1832 (Acte 5, scène 6, LA MONTAGNE)
  392. Il n'est pas des plus laids. v.1837 (Acte 5, scène 6, LA MONTAGNE)
  393. Il est de prix. v.1838 (Acte 5, scène 6, LÉANDRE)
  394. C'est presque un titre de famille, v.1838 (Acte 5, scène 6, LA MONTAGNE)
  395. L'an est gravé dessous, mille_deux_cent_trente_six. v.1840 (Acte 5, scène 6, LA MONTAGNE)
  396. Le notaire est venu. v.1847 (Acte 5, scène 7, CASCARET)
  397. À son propre repos il n'est rien qu'on ne doive, v.1850 (Acte 5, scène 7, LÉANDRE)
  398. Elle n'est pas novice, v.1853 (Acte 5, scène 7, LA MONTAGNE)
  399. C'est bien mon fait par là. v.1855 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)

LAODICE, REINE DE CAPPADOCE (1668)

  1. Par qui tous ces États vous étaient destinés ! v.24 (Acte 1, scène 1, ALCINE)
  2. J'y pouvais espérer un destin glorieux, v.32 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  3. Me destina pour femme à l'aîné de ses fils ; v.36 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  4. Que sait-on si ce frère enfin n'est point vivant ? v.44 (Acte 1, scène 1, ALCINE)
  5. Si l'on en croit la Reine, il est prêt à paraître. v.45 (Acte 1, scène 1, ALCINE)
  6. Fait à regret le Roi qu'elle est prête à nommer, v.48 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  7. Peut-on être content quand le coeur ne l'est pas ? v.60 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  8. Et ce qu'on met d'obstacle aux traits qu'il fait sentir v.63 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  9. Que l'amour ait voulu destiner tant de gloire ? v.66 (Acte 1, scène 1, ALCINE)
  10. Son mérite est bien rare. v.74 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  11. Je sais bien qu'à l'État il est si nécessaire v.77 (Acte 1, scène 1, ALCINE)
  12. Par ses sages conseils est aussitôt détruit ; v.84 (Acte 1, scène 1, ALCINE)
  13. L'amour, de la raison est-il toujours l'effet, v.91 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  14. Est-il en mon pouvoir de ne l'estimer pas ? v.96 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  15. L'estime est innocente, et fut toujours permise, v.97 (Acte 1, scène 1, ALCINE)
  16. Et dans la liberté de voir et d'estimer, v.99 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  17. N'est d'abord qu'un tribut où la vertu nous force. v.102 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  18. La raison y consent, c'est l'effet du mérite, v.106 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  19. C'est par là qu'ébloui d'une vertu parfaite v.109 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  20. Mon coeur en succombant s'est caché sa défaite, v.110 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  21. Tout ce que des héros l'Histoire nous raconte, v.113 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  22. Au trône par lui seul la Reine est affermie, v.117 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  23. C'est être plus que Roi que maintenir les Rois. v.120 (Acte 1, scène 1, AXIANE)
  24. Est-il assez heureux pour lire dans votre âme ? v.122 (Acte 1, scène 1, ALCINE)
  25. La Reine pour époux vous destina son fils, v.148 (Acte 1, scène 2, ARIARATE)
  26. Oronte en mon destin prend toujours intérêt, v.152 (Acte 1, scène 2, AXIANE)
  27. Comme elle est le partage où régnaient mes aïeux v.155 (Acte 1, scène 2, AXIANE)
  28. Je lui ferais peut-être un peu moins d'injustice, v.182 (Acte 1, scène 2, AXIANE)
  29. Et qui pour la vertu s'est toujours expliqué... v.195 (Acte 1, scène 2, AXIANE)
  30. Que sert cet avantage où le reste a manqué ? v.196 (Acte 1, scène 2, ARIARATE)
  31. Ces défauts au Destin doivent être imputés, v.200 (Acte 1, scène 2, AXIANE)
  32. Un héros n'est garant que d'un mérite extrême, v.201 (Acte 1, scène 2, AXIANE)
  33. Est-ce à moi de porter de si glorieux fers ? v.208 (Acte 1, scène 2, ARIARATE)
  34. Est-ce à moi de prétendre où mon orgueil aspire ? v.209 (Acte 1, scène 2, ARIARATE)
  35. C'est vous avoir trop dit que d'avoir écouté. v.212 (Acte 1, scène 2, AXIANE)
  36. C'est beaucoup, il est vrai, mais si ce pur hommage... v.213 (Acte 1, scène 2, ARIARATE)
  37. Ce que vous m'opposez n'est pas ce qui me gêne, v.217 (Acte 1, scène 2, ARIARATE)
  38. Je ne sais ce qu'il est, v.220 (Acte 1, scène 2, AXIANE)
  39. L'espoir d'une Couronne est fâcheux à quitter, v.228 (Acte 1, scène 3, ARIARATE)
  40. Mais Axiane est ferme, et loin de lui voir craindre ... v.229 (Acte 1, scène 3, ARIARATE)
  41. Et cent fois, quant le trouble est entré dans mon âme v.237 (Acte 1, scène 3, PHRADATE)
  42. Enfin, mon cher Oronte, il est temps de parler. v.239 (Acte 1, scène 3, PHRADATE)
  43. Ce service est le moindre où l'honneur me convie, v.241 (Acte 1, scène 3, ARIARATE)
  44. S'il est vrai que sa main vous puisse rendre heureux. v.248 (Acte 1, scène 3, ARIARATE)
  45. Le coeur d'Arsinoé, c'est tout ce que je veux, v.260 (Acte 1, scène 3, PHRADATE)
  46. Oui, j'atteste les Dieux que sans ambition v.263 (Acte 1, scène 3, PHRADATE)
  47. Ariarate est prêt de paraître en ces lieux. v.268 (Acte 1, scène 3, ARIARATE)
  48. Le secret de son fils n'est connu que de moi, v.272 (Acte 1, scène 3, ARIARATE)
  49. De cinq fils, tous enfants, restez en son pouvoir, v.287 (Acte 1, scène 3, ARIARATE)
  50. Mettait un dur obstacle au succès de ses voeux. v.296 (Acte 1, scène 3, ARIARATE)
  51. L'ordre de ce funeste et dernier attentat. v.300 (Acte 1, scène 3, ARIARATE)
  52. Mais enfin il est temps de rompre le silence, v.317 (Acte 1, scène 3, ARIARATE)
  53. L'Ambassadeur de Rome est plus près qu'on ne pense, v.318 (Acte 1, scène 3, ARIARATE)
  54. Il est bon qu'aujourd'hui ce zèle se surmonte, v.329 (Acte 1, scène 3, ARIARATE)
  55. Rome a donné ce temps à ma juste prière v.333 (Acte 1, scène 3, ARIARATE)
  56. Pour l'appui de son sceptre elle estime mes soins. v.340 (Acte 1, scène 3, ARIARATE)
  57. Vous savez mon espoir, la place est-elle prise ? v.358 (Acte 1, scène 4, ANAXANDRE)
  58. Mais si l'espoir du trône est un bien qui vous flatte, v.361 (Acte 1, scène 4, ARIARATE)
  59. Mais comme c'est par vous que je veux être Roi, v.367 (Acte 1, scène 4, ANAXANDRE)
  60. Le Trône, si j'y monte, est plus à vous qu'à moi, v.368 (Acte 1, scène 4, ANAXANDRE)
  61. Ce que le Ciel a mis de distance entre nous ? v.372 (Acte 1, scène 4, ARIARATE)
  62. Ce n'est pas un défaut pour qui sait vous connaître, v.374 (Acte 1, scène 4, ANAXANDRE)
  63. L'éclat de cet Hymen n'est que le moindre prix... v.375 (Acte 1, scène 4, ANAXANDRE)
  64. Il est vivant, dit-on, et vient de ses aïeux... v.379 (Acte 1, scène 4, ARIARATE)
  65. Mais s'il vous opposait les plus augustes marques v.389 (Acte 1, scène 4, ARIARATE)
  66. Fut-il tout prêt à choir, il est beau de l'attendre ; v.393 (Acte 1, scène 4, ANAXANDRE)
  67. Mais c'est perdre du temps et l'on peut nous entendre, v.394 (Acte 1, scène 4, ANAXANDRE)
  68. Que le trône est à vous si son choix est pour moi. v.396 (Acte 1, scène 4, ANAXANDRE)
  69. Madame, on est surpris que dès aujourd'hui même v.397 (Acte 2, scène 1, CLÉONE)
  70. Qu'il n'est pour moi qu'un choix, ou périr, ou régner ? v.404 (Acte 2, scène 1, LAODICE)
  71. C'est par elle à choisir qu'ils ont crû me contraindre ; v.409 (Acte 2, scène 1, LAODICE)
  72. Et de rester toujours pour qui veut m'asservir v.415 (Acte 2, scène 1, LAODICE)
  73. Il n'est rien qu'à l'amour le temps ne sacrifie. v.421 (Acte 2, scène 1, CLÉONE)
  74. Et quand des droits du trône on me doit voir instruite v.429 (Acte 2, scène 1, LAODICE)
  75. Le prétexte est plausible, on croit mon fils vivant, v.435 (Acte 2, scène 1, LAODICE)
  76. Dis qu'il est étranger, sans appui de naissance, v.446 (Acte 2, scène 1, LAODICE)
  77. Qui soit soumis, qui craigne, et reste sans secours v.451 (Acte 2, scène 1, LAODICE)
  78. Et qu'une insatiable et vaste ambition v.459 (Acte 2, scène 1, LAODICE)
  79. De mon coeur avec lui telle est l'intelligence, v.486 (Acte 2, scène 1, LAODICE)
  80. Ce sentiment est lâche, indigne, bas, infâme, v.489 (Acte 2, scène 1, LAODICE)
  81. Tu m'aides à chercher ce qu'elle est devenue, v.502 (Acte 2, scène 1, LAODICE)
  82. Tout ce que je regarde est un devoir de mère v.522 (Acte 2, scène 2, LAODICE)
  83. C'est ce que je veux faire avec cette tendresse v.525 (Acte 2, scène 2, LAODICE)
  84. C'est de vous jusqu'au bout que j'attends tout pour lui. v.528 (Acte 2, scène 2, LAODICE)
  85. Il est vivant sans doute, et le Ciel qui m'inspire v.529 (Acte 2, scène 2, LAODICE)
  86. Mais pour vos intérêts tel est ce zèle extrême v.537 (Acte 2, scène 2, ARIARATE)
  87. Ce n'est pas que ma fille à mes ordres défère v.557 (Acte 2, scène 2, LAODICE)
  88. Elle se rend justice, et si la faisant Reine v.565 (Acte 2, scène 2, ARIARATE)
  89. Il est d'autres moyens de ne point hasarder v.567 (Acte 2, scène 2, ARIARATE)
  90. Il en est, et j'en sais sans que je la contraigne, v.569 (Acte 2, scène 2, LAODICE)
  91. Ma principale gloire est d'être bonne mère, v.582° (Acte 2, scène 2, LAODICE)
  92. C'est l'assurer pour lui que vous y donner place, v.586 (Acte 2, scène 2, LAODICE)
  93. Ah, pour tant de bontés c'est trop peu qu'une vie v.593 (Acte 2, scène 2, ARIARATE)
  94. Après m'avoir déjà par un effort d'estime v.597 (Acte 2, scène 2, ARIARATE)
  95. Du trône à mon destin vouloir joindre l'éclat, v.600 (Acte 2, scène 2, ARIARATE)
  96. Comme il est résolu je consens qu'il éclate. v.617 (Acte 2, scène 2, LAODICE)
  97. On dit qu'il va paraître, et ce bruit est trop fort v.619 (Acte 2, scène 3, LAODICE)
  98. Ce Fils que les destins vous réservent pour Roi v.623 (Acte 2, scène 3, LAODICE)
  99. Quoi, c'est par votre hymen que nous aurons un roi, v.632 (Acte 2, scène 3, ANAXANDRE)
  100. La naissance est l'appui des têtes couronnées, v.642 (Acte 2, scène 3, ANAXANDRE)
  101. C'est trop, n'achevez pas, v.643 (Acte 2, scène 3, LAODICE)
  102. Oronte est inconnu, son sang peut être bas, v.644 (Acte 2, scène 3, LAODICE)
  103. Je suis Reine, et le sceptre est la foudre des Rois. v.648 (Acte 2, scène 3, LAODICE)
  104. Vous pouviez être sûr du destin de Phradate, v.650 (Acte 2, scène 4, ANAXANDRE)
  105. Qu'on montre Ariarate, Oronte n'est plus Roi. v.660 (Acte 2, scène 4, ARIARATE)
  106. Les restes précieux du règne d'une femme, v.662 (Acte 2, scène 4, ANAXANDRE)
  107. Le temps éclaircira s'il est vivant ou non. v.667 (Acte 2, scène 4, ARIARATE)
  108. C'est ainsi qu'un héros doit se faire un grand nom, v.668 (Acte 2, scène 4, ANAXANDRE)
  109. Et je le crois trop juste, après de si beaux noeuds, v.671 (Acte 2, scène 4, ANAXANDRE)
  110. Sans trouble de sa part votre gloire est certaine. v.673 (Acte 2, scène 4, ANAXANDRE)
  111. Aquilius est tout prêt d'arriver. v.683 (Acte 2, scène 5, THÉODOT)
  112. Ce n'est pas pour lui seul que tant de joie éclate, v.689 (Acte 2, scène 5, THÉODOT)
  113. Quoi ? Ce Prince est vivant ? v.691 (Acte 2, scène 5, ANAXANDRE)
  114. C'est par lui seul enfin qu'Arsinoé se donne, v.694 (Acte 2, scène 5, ARIARATE)
  115. Et c'est aussi par lui v.695 (Acte 2, scène 5, ANAXANDRE)
  116. Du Prince avec chagrin j'eusse reçu l'obstacle, v.701 (Acte 2, scène 5, ANAXANDRE)
  117. Mais votre orgueil puni m'est un si doux spectacle, v.702 (Acte 2, scène 5, ANAXANDRE)
  118. Un Imposteur qu'anime une coupable audace v.713 (Acte 2, scène 6, ARIARATE)
  119. Il est venu de Rome implorer le secours. v.720 (Acte 2, scène 6, ARIARATE)
  120. J'en tire au moins ce fruit, que s'il est quelque traître, v.725 (Acte 2, scène 6, ARIARATE)
  121. Oui, la Nature est forte, v.729 (Acte 2, scène 6, ARIARATE)
  122. Et telle est pour son fils la chaleur qui l'emporte v.730 (Acte 2, scène 6, ARIARATE)
  123. Est sans doute un malheur plus grand que la mort même, v.746 (Acte 3, scène 1, ARIARATE)
  124. Je n'examine point si ma perte est certaine, v.750 (Acte 3, scène 1, ARIARATE)
  125. Ce haut rang où l'élève un destin éclatant v.751 (Acte 3, scène 1, ARIARATE)
  126. Que c'est moi, c'est ma main qui va vous couronner, v.756 (Acte 3, scène 1, ARIARATE)
  127. Malgré mes envieux c'est moi qui vous y place. v.758 (Acte 3, scène 1, ARIARATE)
  128. Est-ce défaut d'amour ? Est-ce excès de vertu ? v.772 (Acte 3, scène 1, AXIANE)
  129. L'un et l'autre de toi m'est un pareil outrage, v.773 (Acte 3, scène 1, AXIANE)
  130. Non, ce n'est point par là que je me plains de toi. v.800 (Acte 3, scène 1, AXIANE)
  131. Je te l'ai déjà dit, il est beau que ton âme v.801 (Acte 3, scène 1, AXIANE)
  132. Aux pompes d'un destin qui remplit vos souhaits ? v.816 (Acte 3, scène 1, ARIARATE)
  133. C'est de quoi je me flatte, v.817 (Acte 3, scène 1, ARIARATE)
  134. Si lui donnant la main ma Princesse est capable v.821 (Acte 3, scène 1, ARIARATE)
  135. Va, tu seras content, et puisque c'est te plaire, v.829 (Acte 3, scène 1, AXIANE)
  136. Il n'est plus rien ailleurs qui m'attire ou me flatte, v.834 (Acte 3, scène 1, AXIANE)
  137. Tu me verrais égale, et tranquille et constante v.841 (Acte 3, scène 1, AXIANE)
  138. S'il m'est permis de croire à ce que j'en présume v.845 (Acte 3, scène 1, ARIARATE)
  139. La Reine vient, et c'est trop t'écouter. v.848 (Acte 3, scène 1, AXIANE)
  140. Par un secret instinct assurait le retour, v.852 (Acte 3, scène 2, LAODICE)
  141. À l'hymen de ma fille ils m'ont vu mettre obstacle v.857 (Acte 3, scène 2, LAODICE)
  142. Si ce miracle est grand, il était dû sans doute v.861 (Acte 3, scène 2, AXIANE)
  143. Tant de gloire est un bien dont le Ciel m'autorise v.869 (Acte 3, scène 2, AXIANE)
  144. Le reste de la terre à cet illustre fils. v.872 (Acte 3, scène 2, AXIANE)
  145. Vos voeux ont pu le rendre à ma juste tendresse, v.873 (Acte 3, scène 2, LAODICE)
  146. Ils se sont joints aux miens, et c'est assez, Princesse ; v.874 (Acte 3, scène 2, LAODICE)
  147. Si le Sénat députe, est-ce l'avoir pour maître v.905 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  148. Le destin de ce fils serait-il pas douteux ? v.908 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  149. Avec tant de mystère Aquilius s'avance v.917 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  150. C'est là, c'est là que tend toute leur Politique, v.921 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  151. Ce fils n'est pas encor assuré d'être Roi. v.932 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  152. Dont par trop de secret le mystère vous pique, v.934 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  153. Mais songez ce que c'est qu'irriter le Sénat. v.936 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  154. Qu'au destin de ce fils vous osiez faire injure ? v.938 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  155. Craindrait un grand pouvoir dans un juste courroux. v.940 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  156. Est-il plus dangereux pour venir de plus loin ? v.948 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  157. C'est un mal où peut-être il est quelque remède. v.954 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  158. En est-il quand déjà son nom seul en ces lieux... v.955 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  159. Comme c'est à lui seul que tout mon coeur aspire, v.966 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  160. Oui, Madame, il est vrai, je pâlis, et je tremble, v.970 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  161. Et quand le sang d'un fils est l'unique moyen... v.971 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  162. Ce choix seul est à faire, il s'agit de résoudre, v.973 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  163. C'est à nous ou d'attendre ou de lancer la foudre, v.974 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  164. Elle est inévitable à quiconque de nous v.975 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  165. Si mon fils ne périt, notre perte est certaine. v.977 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  166. Aussi bien avec vous dont l'âme est un peu tendre v.981 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  167. C'est à vous là dessus à voir ce que peut faire v.997 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  168. C'est mon sang, et ce sang du trône est trop avide v.1001 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  169. Sur mes propres leçons on l'y verrait instruit. v.1004 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  170. Avec Aquilius on dit qu'il est sans suite, v.1006 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  171. Ah, pour rompre un projet à ses jours si funeste, v.1009 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  172. Souffrez qu'il s'abandonne à l'espoir qui lui reste, v.1010 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  173. Vous oppose par moi le sang dont il est né. v.1012 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  174. Croyez en m'écoutant que c'est lui qui vous prie, v.1013 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  175. Être né votre fils n'est pas un si grand crime. v.1018 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  176. Pour en tenir l'arrêt et juste et légitime, v.1033 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  177. C'est par là que son sort est toujours combattu, v.1039 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  178. Et bien, prenez ma vie, elle est à vous, Madame. v.1053 (Acte 3, scène 3, ARIARATE)
  179. C'est trop, n'en parlons plus, tant de vertu me lasse. v.1057 (Acte 3, scène 3, LAODICE)
  180. Par moi votre destin a bravé la fortune, v.1062 (Acte 3, scène 4, LAODICE)
  181. Qu'on n'accorda jamais qu'au plus illustre sang. v.1064 (Acte 3, scène 4, LAODICE)
  182. L'ordre est donné. v.1074 (Acte 3, scène 4, CLÉONE)
  183. Dans le moment qu'Oronte est sorti d'avec vous v.1083 (Acte 3, scène 5, CLÉONE)
  184. En vain tu me fais voir que le peuple est à craindre. v.1089 (Acte 4, scène 1, LAODICE)
  185. Le projet est hardi, mais j'ai dû m'y contraindre, v.1090 (Acte 4, scène 1, LAODICE)
  186. Qui s'est pu dans le trône affermir par le crime, v.1093 (Acte 4, scène 1, LAODICE)
  187. Le dernier qui l'absout est toujours glorieux, v.1096 (Acte 4, scène 1, LAODICE)
  188. Si je ne veux périr sa mort est nécessaire. v.1097 (Acte 4, scène 1, LAODICE)
  189. Ce fils dès son jeune âge instruit de vos desseins v.1099 (Acte 4, scène 1, CLÉONE)
  190. Et dans ce qu'ils auront de juste défiance v.1101 (Acte 4, scène 1, CL?ONE)
  191. C'est ce que vous avez sans doute à prévenir. v.1103 (Acte 4, scène 1, CL?ONE)
  192. C'est un faible secours que vous ne craignez pas, v.1107 (Acte 4, scène 1, CL?ONE)
  193. Ai-je dans son destin quelque intérêt à prendre ? v.1110 (Acte 4, scène 1, LAODICE)
  194. Ce n'est pas qu'il n'ait pris toutes ses sûretés, v.1115 (Acte 4, scène 1, LAODICE)
  195. Qui malgré son refus est prêt de faire éclat, v.1124 (Acte 4, scène 1, LAODICE)
  196. Contre lui dans mon coeur elle est faible, elle est vaine ; v.1126 (Acte 4, scène 1, LAODICE)
  197. De se sentir contraint d'estimer la vertu ! v.1132 (Acte 4, scène 1, LAODICE)
  198. Par le dur ascendant que prend la Destinée, v.1134 (Acte 4, scène 1, LAODICE)
  199. Ma flamme s'est accrue à voir croître sa gloire, v.1141 (Acte 4, scène 1, LAODICE)
  200. C'est afin qu'il me serve à payer sa vertu. v.1144 (Acte 4, scène 1, LAODICE)
  201. C'est par là seulement que ma honte s'efface. v.1149 (Acte 4, scène 1, LAODICE)
  202. Est-ce là ce bonheur dont ils m'offraient les charmes ? v.1162 (Acte 4, scène 2, LAODICE)
  203. Mais enfin s'il est mort, connaît-on le perfide v.1165 (Acte 4, scène 2, LAODICE)
  204. Qui s'est osé souiller d'un si noir parricide ? v.1166 (Acte 4, scène 2, LAODICE)
  205. Ariarate est mort, on ne dit rien de plus, v.1168 (Acte 4, scène 2, AXIANE)
  206. Hélas ! il est donc vrai que mon fils ne vit plus, v.1176 (Acte 4, scène 3, LAODICE)
  207. C'est ce triomphe seul qui lui coûte la vie. v.1182 (Acte 4, scène 3, PHRADATE)
  208. C'est lorsqu'entre deux chefs un intérêt de gloire v.1201 (Acte 4, scène 3, PHRADATE)
  209. Tel est l'emportement qui soutient leurs desseins v.1207 (Acte 4, scène 3, PHRADATE)
  210. Quand d'un funeste coup jusqu'au Prince échappé v.1211 (Acte 4, scène 3, PHRADATE)
  211. Dans ce fatal désordre il est d'abord frappé, v.1212 (Acte 4, scène 3, PHRADATE)
  212. Aquilius ici vient demander justice. v.1218 (Acte 4, scène 3, PHRADATE)
  213. Ce tumulte imprévu cache quelque mystère, v.1221 (Acte 4, scène 3, LAODICE)
  214. Ayant nourri mon fils elle est au même rang, v.1223 (Acte 4, scène 3, LAODICE)
  215. Elle est aux mêmes droits où je suis par le sang ; v.1224 (Acte 4, scène 3, LAODICE)
  216. Même intérêt l'engage à se faire justice, v.1225 (Acte 4, scène 3, LAODICE)
  217. Ce crime du hasard est un crime à punir. v.1228 (Acte 4, scène 3, LAODICE)
  218. L'injustice du sort qui n'y peut consentir, v.1232 (Acte 4, scène 3, LAODICE)
  219. Et le Sénat après réglera mon destin. v.1240 (Acte 4, scène 3, AXIANE)
  220. Et bien, mon fils est mort, Anaxandre ? v.1241 (Acte 4, scène 4, LAODICE)
  221. De ce coup du hasard je perce le mystère, v.1245 (Acte 4, scène 4, LAODICE)
  222. Mais comme enfin par là mon honneur est noirci v.1255 (Acte 4, scène 4, PHRADATE)
  223. Madame il est fâcheux de voir qu'on nous soupçonne, v.1258 (Acte 4, scène 4, ANAXANDRE)
  224. Je ne l'accuse point, mais on est étonné v.1263 (Acte 4, scène 4, ANAXANDRE)
  225. D'apporter quelque obstacle à ce lâche attentat. v.1268 (Acte 4, scène 4, ANAXANDRE)
  226. De tant de perfidie Oronte est incapable. v.1270 (Acte 4, scène 4, AXIANE)
  227. Qu'un vrai héros est ferme, et jamais ne s'oublie, v.1273 (Acte 4, scène 4, ANAXANDRE)
  228. Viens, Oronte, et réponds, c'est en vain qu'on t'excuse, v.1289 (Acte 4, scène 5, LAODICE)
  229. Est-ce à toi que le crime a si bien réussi ? v.1291 (Acte 4, scène 5, LAODICE)
  230. Madame, Aquilius est à vingt pas d'ici, v.1292 (Acte 4, scène 5, ARIARATE)
  231. J'ai du sang à verser, vous lui ferez justice. v.1294 (Acte 4, scène 5, ARIARATE)
  232. C'est être criminel que d'être soupçonné, v.1296 (Acte 4, scène 5, LAODICE)
  233. Peut-être est-ce un peu trop que d'en croire Anaxandre. v.1298 (Acte 4, scène 5, ARIARATE)
  234. Appuyer un soupçon qui ne vous est pas dû ; v.1300 (Acte 4, scène 5, ANAXANDRE)
  235. Vous nous le rameniez instruit par de grands maîtres v.1313 (Acte 4, scène 6, LAODICE)
  236. Et par le dur revers du plus funeste sort v.1315 (Acte 4, scène 6, LAODICE)
  237. Le moment de sa gloire est celui de sa mort. v.1316 (Acte 4, scène 6, LAODICE)
  238. Qu'il est bien malaisé qu'avecque moins d'éclat v.1323 (Acte 4, scène 6, AQUILIUS)
  239. Il est rude sans doute, et quand sa violence v.1325 (Acte 4, scène 6, AQUILIUS)
  240. Si c'est vous soulager que de vous dire ici v.1327 (Acte 4, scène 6, AQUILIUS)
  241. C'est par là seulement qu'aux ennuis où je cède v.1333 (Acte 4, scène 6, LAODICE)
  242. Je sais que d'injustice et d'erreur incapable v.1337 (Acte 4, scène 6, LAODICE)
  243. C'est vous qu'elle en veut croire, ordonnez, punissez. v.1343 (Acte 4, scène 6, LAODICE)
  244. L'outrage est grand pour Rome, et vous le connaissez ; v.1344 (Acte 4, scène 6, AQUILIUS)
  245. Madame, elle est encore plus juste que sévère, v.1346 (Acte 4, scène 6, AQUILIUS)
  246. Dans leur juste défense ils seront écoutés, v.1355 (Acte 4, scène 6, AQUILIUS)
  247. C'est au nom du Sénat que je vous le demande. v.1357 (Acte 4, scène 6, AQUILIUS)
  248. Il n'est rien que sous vous l'innocence appréhende, v.1358 (Acte 4, scène 6, ANAXANDRE)
  249. Madame, et si d'Oronte on s'obstine à douter... v.1359 (Acte 4, scène 6, ANAXANDRE)
  250. Où l'ordre est du Sénat il faut l'exécuter. v.1360 (Acte 4, scène 6, LAODICE)
  251. Si c'est vous faire injure, v.1362 (Acte 4, scène 6, AQUILIUS)
  252. Il n'est pas temps, Prince, d'en murmurer. v.1364 (Acte 4, scène 6, LAODICE)
  253. Quoi, jusqu'à l'injustice v.1365 (Acte 4, scène 6, ANAXANDRE)
  254. Rome en est incapable, et quand vous l'offensez... v.1367 (Acte 4, scène 6, AQUILIUS)
  255. Si le soupçon est faux on saura l'avérer, v.1372 (Acte 4, scène 6, LAODICE)
  256. Mais il est temps qu'ici la vôtre se déploie, v.1382 (Acte 4, scène 7, AQUILIUS)
  257. Il est vivant, Madame, et le bruit de sa perte v.1393 (Acte 4, scène 7, AQUILIUS)
  258. Un juste empressement à peine à se contraindre, v.1410 (Acte 4, scène 7, AQUILIUS)
  259. Si la Lycaonie est jointe à cet Empire v.1421 (Acte 4, scène 7, LAODICE)
  260. C'est le prix d'un malheur dont encor je soupire, v.1422 (Acte 4, scène 7, LAODICE)
  261. Je cherche sa grandeur, elle seule m'est chère ; v.1426 (Acte 4, scène 7, LAODICE)
  262. Ce triomphe est le seul où ma tendresse aspire, v.1429 (Acte 4, scène 7, LAODICE)
  263. Quoi qu'ait fait Théodot s'est saisi d'Anaxandre, v.1438 (Acte 5, scène 1, PHRADATE)
  264. Qu'il n'est bonheur sous vous qu'il n'ait sujet d'attendre. v.1453 (Acte 5, scène 1, PHRADATE)
  265. Il s'est trop déclaré contre son injustice. v.1461 (Acte 5, scène 1, PHRADATE)
  266. C'est trop souffrir l'abîme où sa haine m'a mis, v.1472 (Acte 5, scène 1, ARIARATE)
  267. Connu pour ce qu'il est sera toujours haï. v.1476 (Acte 5, scène 1, ARIARATE)
  268. Le temps de ce triomphe est peut-être arrivé. v.1479 (Acte 5, scène 1, ARIARATE)
  269. Vous l'emportez, Oronte, et mon fils est sauvé, v.1480 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  270. C'est vous qui sur mon coeur plus fort que le Ciel même v.1485 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  271. C'en est fait, cet orgueil n'a plus rien qui m'anime, v.1489 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  272. Ariarate est sûr de vivre et de régner, v.1492 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  273. C'est en vain que je veux empêcher qu'il n'éclate. v.1497 (Acte 5, scène 1, ARIARATE)
  274. Me découvririez-vous cette funeste envie v.1501 (Acte 5, scène 1, ARIARATE)
  275. Je suis juste, et vois trop à quelle défiance v.1509 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  276. C'est là que le Sénat m'autorise à régner, v.1515 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  277. C'est moins pour en jouir que pour vous couronner, v.1520 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  278. Et c'est peu que mon fils trouve grâce en ce jour v.1539 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  279. C'est lui qui pour vous seul me contraignant de vivre v.1541 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  280. C'est lui, c'est cet amour dont l'ardeur me surmonte... v.1545 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  281. Il est vrai, je soupire, et plut au Ciel, Madame, v.1549 (Acte 5, scène 1, ARIARATE)
  282. Du funeste secret que vous m'avez appris. v.1552 (Acte 5, scène 1, ARIARATE)
  283. La constance en amour est digne d'un héros. v.1559 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  284. Mais quand d'amour pour moi votre coeur est surpris, v.1567 (Acte 5, scène 1, ARIARATE)
  285. N'ose de mon destin se faire l'interprète, v.1570 (Acte 5, scène 1, ARIARATE)
  286. C'est là qu'avec plaisir vous trouverez sans doute v.1573 (Acte 5, scène 1, ARIARATE)
  287. Les tristes vérités que vôtre âme redoute ; v.1574 (Acte 5, scène 1, ARIARATE)
  288. Pour combler les malheurs de ce funeste jour v.1575 (Acte 5, scène 1, ARIARATE)
  289. Ah, ce crime est trop grand pour vous le pardonner, v.1612 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  290. Une ardeur à la fois et détestable et chère, v.1618 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  291. Hâtez-vous d'en jouir, je n'y mets point d'obstacle, v.1630 (Acte 5, scène 1, ARIARATE)
  292. Et tel en est pour moi le triste enchaînement v.1647 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  293. Et mon fils n'est sauvé que par l'indigne ardeur v.1651 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  294. Les Dieux l'ont résolu, ma résistance est vaine, v.1653 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  295. Étoufferait l'amour qui s'en est rendu maître, v.1662 (Acte 5, scène 1, LAODICE)
  296. Et si le temps fait tout, il m'est permis de croire... v.1669 (Acte 5, scène 1, ARIARATE)
  297. Au destin de mon fils attacha votre sort, v.1672 (Acte 5, scène 3, LAODICE)
  298. Quand dans l'illustre Oronte ils nous le font connaître, v.1674 (Acte 5, scène 3, LAODICE)
  299. Vous ne douterez point s'il est digne de vous, v.1676 (Acte 5, scène 3, LAODICE)
  300. Ne l'en oser punir c'est perdre Ariarate. v.1694 (Acte 5, scène 4, AXIANE)
  301. La fuite est dangereuse, et dans un pareil sort... v.1695 (Acte 5, scène 4, AXIANE)
  302. Mais il faut le calmer, et c'est ce que je puis. v.1699 (Acte 5, scène 4, ARIARATE)
  303. Seigneur, il n'est plus temps de cacher qui je suis. v.1700 (Acte 5, scène 5, ARIARATE)
  304. Mais ce n'est point assez ; il faut par votre vue v.1705 (Acte 5, scène 5, AQUILIUS)
  305. Non, Seigneur, apprenez quelle est cette disgrâce. v.1718 (Acte 5, scène 6, PHRADATE)
  306. Sur l'appui d'un balcon obstinée à paraître v.1721 (Acte 5, scène 6, PHRADATE)
  307. Va, dit-elle, sans toi je sais ce qui m'est dû, v.1728 (Acte 5, scène 6, PHRADATE)
  308. Le Ciel est équitable, et le fait bien connaître, v.1737 (Acte 5, scène 6, AQUILIUS)

ANTIOCHUS (1666)

  1. C'est redoubler mon mal que m'offrir ce remède, v.2 (Acte 1, scène 1, ANTIOCHUS)
  2. Et l'orgueil de mes voeux ne s'est jamais porté v.7 (Acte 1, scène 1, ANTIOCHUS)
  3. Et quoi qu'elle fut juste au rang où je suis né, v.15 (Acte 1, scène 1, ANTIOCHUS)
  4. Épousant Stratonice il ne couronne un fils ; v.24 (Acte 1, scène 1, TIGRANE)
  5. Souffrez donc que par là d'un auguste hyménée v.29 (Acte 1, scène 1, TIGRANE)
  6. Je sais que Seleucus adore Stratonice, v.34 (Acte 1, scène 1, ANTIOCHUS)
  7. Sa bonté pour un fils vers elle est une injure, v.38 (Acte 1, scène 1, ANTIOCHUS)
  8. Et mette un prompt obstacle à l'injuste projet v.43 (Acte 1, scène 1, ANTIOCHUS)
  9. C'est l'effet du chagrin dont l'excès vous accable. v.50 (Acte 1, scène 1, TIGRANE)
  10. Rien n'en saurait forcer l'abattement funeste, v.53 (Acte 1, scène 1, TIGRANE)
  11. La seule solitude est le bien qui vous reste, v.54 (Acte 1, scène 1, TIGRANE)
  12. Que l'Astre qui nous force, ou le courroux des Dieux. v.64 (Acte 1, scène 1, ANTIOCHUS)
  13. Quoi, d'un astre ennemi la dure violence... v.65 (Acte 1, scène 1, TIGRANE)
  14. Qu'il n'est rien que la mienne ait encor pu vous taire ; v.70 (Acte 1, scène 1, ANTIOCHUS)
  15. C'est trop vous souvenir d'un si faible service v.73 (Acte 1, scène 1, TIGRANE)
  16. Quand par vous la Princesse à ma flamme est propice, v.74 (Acte 1, scène 1, TIGRANE)
  17. Sont au dessous du prix que le Roi me destine ; v.82 (Acte 1, scène 1, TIGRANE)
  18. Suspendant mon bonheur met obstacle à ma gloire ; v.86 (Acte 1, scène 1, TIGRANE)
  19. C'est d'un mal inconnu la guérison certaine. v.90 (Acte 1, scène 1, TIGRANE)
  20. Doit m'approchant du Trône y placer Stratonice, v.94 (Acte 1, scène 1, TIGRANE)
  21. Quand votre inquiétude y semble résister v.96 (Acte 1, scène 1, TIGRANE)
  22. Et c'est aussi par là que mon âme abattue v.97 (Acte 1, scène 1, ANTIOCHUS)
  23. C'est un bien que vos me peuvent obtenir. v.107 (Acte 1, scène 1, ANTIOCHUS)
  24. Et d'une fête auguste où seul je mets obstacle, v.117 (Acte 1, scène 1, ANTIOCHUS)
  25. C'est me servir enfin que d'oser lui parler, v.120 (Acte 1, scène 1, ANTIOCHUS)
  26. Suis le juste projet où l'honneur te convie, v.125 (Acte 1, scène 2, ANTIOCHUS)
  27. Fuis de ces tristes lieux, ou plutôt de la vie, v.126 (Acte 1, scène 2, ANTIOCHUS)
  28. Son destin est d'aimer, il aimera sans cesse, v.134 (Acte 1, scène 2, ANTIOCHUS)
  29. Adorer Stratonice, et violer la foi v.139 (Acte 1, scène 2, ANTIOCHUS)
  30. Par ce gage reçu n'est-elle pas sa femme, v.142 (Acte 1, scène 2, ANTIOCHUS)
  31. Si de ce triste coeur il n'est pas effacé ? v.156 (Acte 1, scène 2, ANTIOCHUS)
  32. Et sans cesse y trouvant mille sujets d'estime, v.161 (Acte 1, scène 2, ANTIOCHUS)
  33. Aimons-donc, puisqu'enfin c'est un mal nécessaire, v.165 (Acte 1, scène 2, ANTIOCHUS)
  34. Et cherchons dans l'exil qui seul est mon recours, v.167 (Acte 1, scène 2, ANTIOCHUS)
  35. Là mon dernier soupir poussé pour Stratonice v.169 (Acte 1, scène 2, ANTIOCHUS)
  36. D'un feu si criminel bornera l'injustice, v.170 (Acte 1, scène 2, ANTIOCHUS)
  37. Et mon secret caché justifiant ma foi v.171 (Acte 1, scène 2, ANTIOCHUS)
  38. Me rendra... mais ô Dieux ! C'est elle que je vois. v.172 (Acte 1, scène 2, ANTIOCHUS)
  39. Ma raison se confond, mon âme en est émue, v.174 (Acte 1, scène 2, ANTIOCHUS)
  40. Quoi, Prince, c'est donc moi qui vous chasse d'ici ? v.176 (Acte 1, scène 3, STRATONICE)
  41. Si vous trouver partout est pour vous un supplice, v.181 (Acte 1, scène 3, STRATONICE)
  42. Prince, résolvez-vous à vous rendre justice ; v.182 (Acte 1, scène 3, STRATONICE)
  43. C'est par où ma raison redouble ses alarmes, v.185 (Acte 1, scène 3, ANTIOCHUS)
  44. Hélas ! est-ce être heureux que se plaire à souffrir ? v.192 (Acte 1, scène 3, ANTIOCHUS)
  45. Un mal n'est-il plus mal s'il flatte en apparence, v.193 (Acte 1, scène 3, ANTIOCHUS)
  46. Qu'un Astre impérieux nous le rend nécessaire, v.198 (Acte 1, scène 3, ANTIOCHUS)
  47. Le charme est dans l'effet beaucoup moins qu'en la cause, v.202 (Acte 1, scène 3, STRATONICE)
  48. Triste, confus, rêveur, si ce mal peut me plaire, v.205 (Acte 1, scène 3, ANTIOCHUS)
  49. C'est sans savoir pourquoi la peine m'en est chère, v.206 (Acte 1, scène 3, ANTIOCHUS)
  50. C'est-là ce qui me gêne, v.210 (Acte 1, scène 3, ANTIOCHUS)
  51. Son déplaisir m'accable, et comme un noir destin v.211 (Acte 1, scène 3, ANTIOCHUS)
  52. Qu'à l'ardeur de mes voeux le juste Ciel réponde, v.221 (Acte 1, scène 3, ANTIOCHUS)
  53. Si le Sceptre en est beau, quoi que vous présumiez, v.223 (Acte 1, scène 3, ANTIOCHUS)
  54. Elle seule en est digne, et pour mieux l'élever... v.227 (Acte 1, scène 3, ANTIOCHUS)
  55. Fuir d'en être témoin est-ce chérir ma gloire ? v.237 (Acte 1, scène 3, STRATONICE)
  56. Penser, fuir, et me taire, est tout ce que je puis. v.240 (Acte 1, scène 3, ANTIOCHUS)
  57. Cherche à cacher un mal dont la source est dans l'âme. v.242 (Acte 1, scène 4, PHÉNICE)
  58. De l'air dont vous parlez, c'est sans trop de courroux... v.251 (Acte 1, scène 4, PHÉNICE)
  59. Fait trembler ma constance à lui donner ma main. v.260 (Acte 1, scène 4, STRATONICE)
  60. Tant qu'on peut résister, se laisse-t-il connaître ? v.282 (Acte 1, scène 4, STRATONICE)
  61. C'est en se déguisant que l'Amour nous surprend. v.284 (Acte 1, scène 4, STRATONICE)
  62. Et de son feu secret l'industrieux pouvoir v.287 (Acte 1, scène 4, STRATONICE)
  63. Un peu d'émotion qui marque ce qu'elle est v.291 (Acte 1, scène 4, STRATONICE)
  64. C'est assez qu'au besoin il en sait le remède ; v.302 (Acte 1, scène 4, STRATONICE)
  65. L'habitude est formée, on n'en peut plus guérir. v.304 (Acte 1, scène 4, STRATONICE)
  66. C'est ainsi que d'abord mon imprudence extrême v.305 (Acte 1, scène 4, STRATONICE)
  67. Ce coeur trop plein pour lui d'une estime empressée v.309 (Acte 1, scène 4, STRATONICE)
  68. Je voulais estimer, et j'aimais en effet, v.312 (Acte 1, scène 4, STRATONICE)
  69. Mais de ce triste amour quel peut être l'espoir ? v.315 (Acte 1, scène 4, PHÉNICE)
  70. Par mon funeste Hymen lui donnât même gêne ; v.322 (Acte 1, scène 4, STRATONICE)
  71. Madame, tout est prêt, et la Syrie en peine v.329 (Acte 1, scène 5, SELEUCUS)
  72. Et Stratonice au trône, et Seleucus heureux : v.332 (Acte 1, scène 5, SELEUCUS)
  73. Et ne pouvant les vaincre, il tâche obstinément v.335 (Acte 1, scène 5, SELEUCUS)
  74. Jamais dans un destin à nos voeux si contraire v.349 (Acte 1, scène 5, STRATONICE)
  75. Pour un fils plus illustre on n'a vu craindre un père ; v.350 (Acte 1, scène 5, STRATONICE)
  76. C'est par là que j'en vois la suite plus à craindre, v.369 (Acte 1, scène 5, STRATONICE)
  77. Ah, tout vous est permis, v.375 (Acte 1, scène 5, SELEUCUS)
  78. Et pour lire en son coeur malgré son noir destin, v.379 (Acte 1, scène 5, SELEUCUS)
  79. Madame, c'est à quoi je ne puis consentir. v.384 (Acte 1, scène 5, SELEUCUS)
  80. Tandis que vos bontés en rompront l'injustice, v.385 (Acte 1, scène 5, SELEUCUS)
  81. Mais, Madame, il n'est rien que n'ose une grande âme, v.402 (Acte 2, scène 1, BARSINE)
  82. L'amitié s'est pu joindre à la reconnaissance, v.406 (Acte 2, scène 1, BARSINE)
  83. C'est ce cruel effort qui l'arrache à lui-même, v.410 (Acte 2, scène 1, ARSINOÉ)
  84. Stratonice ? v.413 (Acte 2, scène 1, BARSINE)
  85. S'il l'a fuit, ce n'est pas son chagrin qui l'en presse, v.418 (Acte 2, scène 1, ARSINOÉ)
  86. Et craindre un bel objet, Barsine, c'est l'aimer. v.420 (Acte 2, scène 1, ARSINO?)
  87. Quoi, c'est-là de sa flamme une preuve certaine ? v.421 (Acte 2, scène 1, BARSINE)
  88. Sa perte est un malheur dont on aime à se taire, v.426 (Acte 2, scène 1, ARSINOÉ)
  89. Tant de profusion, comme elle est peu commune, v.434 (Acte 2, scène 1, ARSINO?)
  90. Et la boîte est d'un prix qui ne fait que trop voir v.436 (Acte 2, scène 1, ARSINO?)
  91. Crois moi, de mes soupçons la preuve est convaincante. v.442 (Acte 2, scène 1, ARSINO?)
  92. S'ils ne vous trompent point, la disgrâce est touchante, v.443 (Acte 2, scène 1, BARSINE)
  93. Car c'en est une enfin sous qui trembler d'effroi v.444 (Acte 2, scène 1, BARSINE)
  94. Mais d'un Roi qui d'ailleurs adore Stratonice. v.446 (Acte 2, scène 1, BARSINE)
  95. C'est exprès que le mien tient la place de l'autre. v.455 (Acte 2, scène 1, ARSINOÉ)
  96. Que je garde en mes mains celui de Stratonice, v.463 (Acte 2, scène 1, ARSINO?)
  97. Seigneur, est-il possible, et pourra-t-on le croire, v.470 (Acte 2, scène 2, ARSINOÉ)
  98. Que vous même ayez mis obstacle à votre gloire, v.471 (Acte 2, scène 2, ARSINO?)
  99. Si j'avais accepté ce qui ne m'est pas du, v.477 (Acte 2, scène 2, ANTIOCHUS)
  100. Dites que de vos sens le chagrin est le maître, v.479 (Acte 2, scène 2, ARSINOÉ)
  101. Il est vrai qu'il m'emporte, et qu'en vain mon adresse v.482 (Acte 2, scène 2, ANTIOCHUS)
  102. La façon est nouvelle, et j'en estime l'art. v.492 (Acte 2, scène 2, ANTIOCHUS)
  103. Toute riche qu'elle est, je la tiens du Hasard. v.493 (Acte 2, scène 2, ARSINOÉ)
  104. Oui, Seigneur, et c'est là ce qui fait ma surprise, v.495 (Acte 2, scène 2, ARSINOÉ)
  105. Pour un travail charmant dont la garde m'est chère v.502 (Acte 2, scène 2, ANTIOCHUS)
  106. J'estimais ce dépôt, et j'en avais sujet, v.505 (Acte 2, scène 2, ARSINOÉ)
  107. Ah, c'est me faire outrage, v.507 (Acte 2, scène 2, ANTIOCHUS)
  108. Et du moins devant vous c'est à moi d'éviter v.516 (Acte 2, scène 2, ANTIOCHUS)
  109. Consent-il au destin dont la rigueur me chasse, v.523 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  110. Il n'est rien qu'à son fils sa tendresse préfère, v.527 (Acte 2, scène 3, STRATONICE)
  111. Mais c'est trop vous flatter de croire qu'aisément v.528 (Acte 2, scène 3, STRATONICE)
  112. Ce dessein l'épouvante, en parler c'est un crime. v.530 (Acte 2, scène 3, STRATONICE)
  113. Que sans cesse une triste et mortelle langueur... v.532 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  114. Ah, ce n'est pas par là qu'il m'en faut éloigner. v.537 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  115. S'il est rien dont l'appas ou me flatte, ou m'attire, v.538 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  116. C'est-là que je le vois, c'est là que je l'admire, v.539 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  117. Et mon chagrin funeste a l'art d'empoisonner v.544 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  118. Où la passion règne elle reste sans forces, v.555 (Acte 2, scène 3, STRATONICE)
  119. Cet illustre mépris sied bien aux grands courage, v.562 (Acte 2, scène 3, STRATONICE)
  120. Aux troubles de l'amour a peine à résister. v.565 (Acte 2, scène 3, STRATONICE)
  121. Il est vrai, je soupire, v.566 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  122. Songez que c'est à vous à ne m'entendre pas. v.569 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  123. Non, non, à mon destin le Ciel veut que je cède, v.590 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  124. Madame, il faut mourir, mon mal est sans remède ; v.591 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  125. Ce n'est pas qu'en effet la douceur d'être plaint v.592 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  126. Ne soulageât les maux dont mon coeur est atteint ; v.593 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  127. Et dans l'obstacle affreux qui s'offre à respecter, v.596 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  128. C'est être criminel que de le souhaiter. v.597 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  129. J'ignore quel obstacle elle vous montre à craindre ; v.598 (Acte 2, scène 3, STRATONICE)
  130. Quelque austère vertu qui la force d'agir, v.600 (Acte 2, scène 3, STRATONICE)
  131. C'est un bien qu'elle peut accorder sans rougir. v.601 (Acte 2, scène 3, STRATONICE)
  132. Et c'est peut-être assez dans un sort si cruel v.616 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  133. Prince, c'est m'outrager que s'en vouloir dédire, v.619 (Acte 2, scène 3, STRATONICE)
  134. Mais j'atteste les Dieux, si je romps le silence, v.630 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  135. C'en est fait, je le vois, j'ai dû, j'ai dû me taire, v.643 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  136. Quand j'en nomme l'Objet, est un crime pour moi . v.645 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  137. De la Divinité c'est l'image visible, v.654 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  138. Le malheur est pour moi, mais le crime est de vous . v.657 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  139. Pourquoi ce long silence à qui tout est permis ? v.661 (Acte 2, scène 3, STRATONICE)
  140. Ce n'est pas de ma main qu'il doit le recevoir. v.665 (Acte 2, scène 3, STRATONICE)
  141. C'est-là que malgré vous j'adorerai sans cesse v.670 (Acte 2, scène 3, ANTIOCHUS)
  142. Prince, adieu, c'en est trop. v.673 (Acte 2, scène 3, STRATONICE)
  143. C'est tout ce que je sais. v.686 (Acte 2, scène 4, ANTIOCHUS)
  144. D'un congé si funeste il condamne l'espoir, v.688 (Acte 2, scène 4, TIGRANE)
  145. À l'exil qui m'est dû c'est par là que j'aspire, v.703 (Acte 3, scène 1, ANTIOCHUS)
  146. Le triomphe éclatant de votre heureux destin, v.705 (Acte 3, scène 1, ANTIOCHUS)
  147. Dans le trouble où l'engage un destin trop contraire v.710 (Acte 3, scène 2, SELEUCUS)
  148. Mais dans mes sens confus, Seigneur, tel est ce trouble, v.714 (Acte 3, scène 2, ANTIOCHUS)
  149. À d'éternels ennuis il se croit destiné, v.717 (Acte 3, scène 2, STRATONICE)
  150. Peut-être est-il aisé d'en trouver le remède, v.719 (Acte 3, scène 2, STRATONICE)
  151. Oui, Seigneur, son chagrin est l'effet de sa flamme, v.723 (Acte 3, scène 2, STRATONICE)
  152. Son coeur de son secret obstinément jaloux... v.724 (Acte 3, scène 2, STRATONICE)
  153. Ah, Madame, est-ce là ce que j'ai crû de vous ? v.725 (Acte 3, scène 2, ANTIOCHUS)
  154. Vois qu'il n'est point de coeur que l'amour ne surmonte, v.727 (Acte 3, scène 2, SELEUCUS)
  155. Aime donc puisqu'enfin aimer n'est pas un crime, v.734 (Acte 3, scène 2, SELEUCUS)
  156. On vous en a trop dit, mais enfin c'est du temps v.740 (Acte 3, scène 2, ANTIOCHUS)
  157. Vaincre ma passion en est le seul remède. v.742 (Acte 3, scène 2, ANTIOCHUS)
  158. Ou s'il te plaît d'aimer dans un destin plus bas, v.748 (Acte 3, scène 2, SELEUCUS)
  159. Je me vaincrai, Seigneur, c'est tout ce qu'il faut faire. v.751 (Acte 3, scène 2, ANTIOCHUS)
  160. Madame, vous savez le reste du secret ? v.753 (Acte 3, scène 2, SELEUCUS)
  161. Seigneur, voyez pour qui son coeur est prévenu. v.760 (Acte 3, scène 2, STRATONICE)
  162. Enfin, l'on sait mon crime, et tout vous est connu, v.761 (Acte 3, scène 2, ANTIOCHUS)
  163. L'Astre qui m'en a fait un destin nécessaire v.762 (Acte 3, scène 2, ANTIOCHUS)
  164. Il ne m'est plus permis de mourir innocent ; v.765 (Acte 3, scène 2, ANTIOCHUS)
  165. Ordonnez-le, Seigneur, et vous faites justice, v.771 (Acte 3, scène 2, ANTIOCHUS)
  166. C'est trop, c'est trop longtemps lui défendre l'espoir, v.777 (Acte 3, scène 2, SELEUCUS)
  167. Mais tout est éclairci, te le dirai-je ? Il aime, v.795 (Acte 3, scène 3, SELEUCUS)
  168. On s'abuse, Tigrane, et c'est en vain qu'on pense... v.810 (Acte 3, scène 3, ANTIOCHUS)
  169. D'un gage si charmant la garde est toujours chère. v.814 (Acte 3, scène 3, SELEUCUS)
  170. Madame, c'est à vous que j'en dois l'avantage, v.818 (Acte 3, scène 3, SELEUCUS)
  171. Et si pour la toucher quelque soin m'est permis, v.824 (Acte 3, scène 3, STRATONICE)
  172. Seigneur, il est donc vrai qu'un revers trop fatal v.828 (Acte 3, scène 4, TIGRANE)
  173. Ah, ce n'est pas de quoi ma passion se plaint. v.833 (Acte 3, scène 4, TIGRANE)
  174. Des sens encor soumis la raison est maîtresse, v.843 (Acte 3, scène 4, TIGRANE)
  175. Et par l'affreux revers d'un trop funeste sort, v.852 (Acte 3, scène 4, TIGRANE)
  176. Le jour de mon triomphe est celui de ma mort. v.853 (Acte 3, scène 4, TIGRANE)
  177. C'est de mon seul repos que le Sort est jaloux, v.856 (Acte 3, scène 4, ANTIOCHUS)
  178. Tigrane, croyez m'en, la Princesse est à vous. v.857 (Acte 3, scène 4, ANTIOCHUS)
  179. Elle est à moi, Seigneur ! Et le puis-je prétendre v.858 (Acte 3, scène 4, TIGRANE)
  180. Quand c'est me l'arracher que me la vouloir rendre, v.859 (Acte 3, scène 4, TIGRANE)
  181. Et que votre vertu par cet illustre effort v.860 (Acte 3, scène 4, TIGRANE)
  182. C'est combattre mon feu, c'est m'apprendre à l'éteindre, v.863 (Acte 3, scène 4, TIGRANE)
  183. Qu'il ne m'est pas permis de me plaindre de vous. v.865 (Acte 3, scène 4, TIGRANE)
  184. Que j'obtinsse plutôt cette triste victoire, v.871 (Acte 3, scène 4, TIGRANE)
  185. On a crû mon silence, il s'est mal expliqué. v.897 (Acte 3, scène 4, ANTIOCHUS)
  186. Mon coeur dont ce mystère augmente l'embarras, v.900 (Acte 3, scène 4, ANTIOCHUS)
  187. Vous engager son coeur c'est ne me rien ôter. v.909 (Acte 3, scène 4, TIGRANE)
  188. En est-ce assez, Seigneur, et vivrez-vous content ? v.913 (Acte 3, scène 4, TIGRANE)
  189. Pour l'espérer jamais ma disgrâce est trop forte. v.914 (Acte 3, scène 4, ANTIOCHUS)
  190. Son désespoir la presse, et c'est lui qu'il en croit. v.917 (Acte 3, scène 5, ANTIOCHUS)
  191. Est l'effet de l'état où vous l'avez réduit. v.925 (Acte 3, scène 5, TIGRANE)
  192. Je me connais, Seigneur, et je vous rends justice, v.927 (Acte 3, scène 5, ARSINOÉ)
  193. Non, Madame, et sa flamme en vain s'est alarmée, v.931 (Acte 3, scène 5, ANTIOCHUS)
  194. Le nom d'Arsinoé ne m'est point échappé, v.932 (Acte 3, scène 5, ANTIOCHUS)
  195. Montrer votre portrait n'est-ce pas assez dire, v.935 (Acte 3, scène 5, TIGRANE)
  196. Son trouble n'est-il pas le témoin de sa flamme ? v.943 (Acte 3, scène 5, TIGRANE)
  197. L'injuste désespoir où ce portrait le jette, v.947 (Acte 3, scène 5, ANTIOCHUS)
  198. Il est vrai qu'on l'a vu, mais sans trop s'alarmer, v.948 (Acte 3, scène 5, ANTIOCHUS)
  199. Ou plutôt du silence où je dois m'obstiner v.952 (Acte 3, scène 5, ANTIOCHUS)
  200. Madame, c'est donc là... v.962 (Acte 3, scène 6, TIGRANE)
  201. Il suffit que c'est moi qui dois le recevoir. v.965 (Acte 3, scène 6, ARSINOÉ)
  202. Contre l'ordre du Roi que peut votre constance ? v.966 (Acte 3, scène 6, TIGRANE)
  203. Tigrane, et c'est assez pour m'acquérir les droits v.968 (Acte 3, scène 6, ARSINOÉ)
  204. Songez-vous que déjà sa langueur est extrême, v.971 (Acte 3, scène 6, TIGRANE)
  205. Le Roi n'a qu'à vouloir, et le Prince est heureux. v.977 (Acte 3, scène 6, ARSINOÉ)
  206. Votre heur est toujours sûr, quelque ombre qui le cache, v.979 (Acte 3, scène 6, ARSINOÉ)
  207. La guérison du Prince au Roi seul est remise, v.983 (Acte 3, scène 6, ARSINOÉ)
  208. Mais il est dangereux en de tels embarras v.984 (Acte 3, scène 6, ARSINO?)
  209. C'est sans m'expliquer rien que je puis vous entendre, v.986 (Acte 3, scène 6, TIGRANE)
  210. Le noble et juste orgueil qui cherche à me le rendre, v.997 (Acte 4, scène 1, STRATONICE)
  211. Oui, pour en arracher cette estime enflammée v.999 (Acte 4, scène 1, STRATONICE)
  212. Vois donc avec mépris tout ce qu'eut d'estimable v.1003 (Acte 4, scène 1, STRATONICE)
  213. Mais d'un pareil effort est-on sitôt capable, v.1005 (Acte 4, scène 1, STRATONICE)
  214. Qu'à nos yeux la plus rude à peine est assez forte ; v.1010 (Acte 4, scène 1, STRATONICE)
  215. C'est moins le dédaigner, que venger sur soi-même v.1015 (Acte 4, scène 1, STRATONICE)
  216. La seule indifférence est la marque certaine v.1021 (Acte 4, scène 1, STRATONICE)
  217. C'est de quoi l'amour se nourrit. v.1025 (Acte 4, scène 1, STRATONICE)
  218. Cependant quand l'Hymen étonne ta constance, v.1026 (Acte 4, scène 1, STRATONICE)
  219. Et dans l'instant fatal qu'un destin trop sévère v.1032 (Acte 4, scène 1, STRATONICE)
  220. Elle sait comme il faut signaler sa constance, v.1040 (Acte 4, scène , PHÉNICE)
  221. C'est assez qu'à Tigrane elle ait donné sa foi, v.1041 (Acte 4, scène , PH?NICE)
  222. Mais dans le pur amour dont elle est possédée, v.1044 (Acte 4, scène , PHÉNICE)
  223. Pour refuser d'aimer n'est-elle point aimée, v.1048 (Acte 4, scène , STRATONICE)
  224. C'est du moins quelque charme à votre esprit jaloux v.1053 (Acte 4, scène , PHÉNICE)
  225. Si le Prince est trompé, Phénice, il l'est sans honte, v.1056 (Acte 4, scène , STRATONICE)
  226. Semblait de son destin m'expliquer la rigueur, v.1066 (Acte 4, scène , STRATONICE)
  227. On croit ouïr son nom, et qu'une autre est nommée ! v.1076 (Acte 4, scène , STRATONICE)
  228. C'est sans doute un chagrin qu'on ne peut concevoir, v.1077 (Acte 4, scène , PHÉNICE)
  229. Mais lors qu'à mon destin le sien est si contraire v.1091 (Acte 4, scène , STRATONICE)
  230. De voir toute mon âme, et c'est mon désespoir. v.1098 (Acte 4, scène , STRATONICE)
  231. N'y pensons plus, Phénice, ou croyons qu'il s'obstine v.1107 (Acte 4, scène , STRATONICE)
  232. Mais du moins c'est beaucoup que malgré sa rigueur v.1117 (Acte 4, scène 3, STRATONICE)
  233. Fait vanité d'aimer autant qu'elle est aimée, v.1120 (Acte 4, scène 3, STRATONICE)
  234. Et que sur sa constance on ne saurait gagner v.1121 (Acte 4, scène 3, STRATONICE)
  235. Madame, le Destin m'est d'autant plus contraire v.1123 (Acte 4, scène 3, TIGRANE)
  236. D'Arsinoé pour moi la constance est extrême, v.1128 (Acte 4, scène 3, TIGRANE)
  237. Rien ne peut mettre obstacle au succès de mes feux. v.1130 (Acte 4, scène 3, TIGRANE)
  238. Son chagrin est plus noir, sa langueur plus traînante, v.1132 (Acte 4, scène 3, TIGRANE)
  239. Et puisqu'à son bonheur il cherche à résister v.1137 (Acte 4, scène 3, STRATONICE)
  240. Et par reconnaissance il s'obstine à son tour v.1145 (Acte 4, scène 3, TIGRANE)
  241. Puisqu'à vous préférer la Princesse constante v.1151 (Acte 4, scène 3, STRATONICE)
  242. C'est par là que mon malheur s'augmente. v.1152 (Acte 4, scène 3, TIGRANE)
  243. Et que si jusqu'au bout il la trouve obstinée v.1155 (Acte 4, scène 3, TIGRANE)
  244. N'aura plus dans ses voeux à rester partagée, v.1160 (Acte 4, scène 3, TIGRANE)
  245. Cédera sans scrupule à des destins meilleurs. v.1162 (Acte 4, scène 3, TIGRANE)
  246. S'il est vrai qu'on m'apprête un si cruel supplice v.1163 (Acte 4, scène 3, TIGRANE)
  247. J'implore vos bontés contre tant d'injustice, v.1164 (Acte 4, scène 3, TIGRANE)
  248. Il suffit de l'effort que mon devoir s'est fait, v.1166 (Acte 4, scène 3, TIGRANE)
  249. Pourquoi presser l'éclat d'un désespoir funeste ? v.1167 (Acte 4, scène 3, TIGRANE)
  250. Ma douleur le commence, elle répond du reste, v.1168 (Acte 4, scène 3, TIGRANE)
  251. Prince, enfin il est temps que ce chagrin s'efface, v.1175 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  252. Non, non, ces tristes maux dont ma flamme est suivie v.1179 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  253. J'avouais que c'est vous qui l'avez allumé ? v.1190 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  254. Il n'est plus temps, Madame, de vous taire v.1191 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  255. Comme un malheur toujours est la source d'un autre, v.1195 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  256. Qu'elle éclate, Madame, elle m'est nécessaire, v.1200 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  257. Mais je dois excuser ce triste excès d'ennuis v.1209 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  258. C'est vous qui me charmez, vous que mon coeur adore, v.1212 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  259. Si c'est sans votre aveu qu'il s'en est rendu maître, v.1215 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  260. Après ce que je souffre, est-ce trop demander ? v.1222 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  261. C'est montrer quelque pente à soulager sa peine, v.1228 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  262. Si c'est moins qu'il ne faut, c'est plus qu'on ne lui doit. v.1230 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  263. Si le Ciel à mon choix... Mais qu'est-il nécessaire... v.1231 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  264. C'est à moi de me taire, v.1232 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  265. Mon destin le demande, il lui faut obéir. v.1233 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  266. C'est alors qu'on m'eût vue en recevant le vôtre... v.1251 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  267. Votre main est promise, il n'y faut point penser. v.1254 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  268. C'est à moi cependant à payer pour ce crime, v.1256 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  269. Non, Prince, et dans l'état où mon âme est réduite v.1260 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  270. J'y consens d'autant plus que sa triste rigueur v.1261 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  271. Et quand je vous estime, un sentiment confus v.1269 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  272. Qui me fait oublier à qui ma main est due, v.1272 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  273. Mais j'écoute, et c'est trop pour qui sait son devoir. v.1274 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  274. Pour ce cruel devoir est sans doute un outrage, v.1276 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  275. Si votre éloignement s'est rendu nécessaire, v.1279 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  276. Et que l'honneur toujours permettant d'estimer... v.1281 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  277. Vivez pour n'aimer plus, c'est moi qui vous en prie, v.1284 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  278. Ou si ce triste effort passe votre pouvoir, v.1285 (Acte 4, scène 4, STRATONICE)
  279. Et bien, il faut survivre à cet adieu funeste, v.1291 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  280. Il faut voir votre hymen, j'ordonnerai du reste ; v.1292 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  281. Mais au moins si l'honneur après ce triste jour v.1293 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  282. Madame, assurez-moi de toute votre estime, v.1296 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  283. Ah, si c'est pour jamais que le Ciel nous sépare, v.1299 (Acte 4, scène 4, ANTIOCHUS)
  284. Avant que lui parler j'ai crû devoir m'instruire v.1303 (Acte 4, scène 5, ARSINOÉ)
  285. Est-ce à moi de braver le pouvoir Souverain ? v.1310 (Acte 4, scène 5, ARSINOÉ)
  286. Et ce qu'obstinément j'aurais toujours caché, v.1321 (Acte 4, scène 5, ANTIOCHUS)
  287. J'adore Stratonice, et l'ardeur qui me presse v.1323 (Acte 4, scène 5, ANTIOCHUS)
  288. M'est un ordre absolu de l'adorer sans cesse. v.1324 (Acte 4, scène 5, ANTIOCHUS)
  289. Tigrane me condamne, et telle est ma contrainte v.1327 (Acte 4, scène 5, ANTIOCHUS)
  290. C'est à vous qui causez le trouble où je me vois v.1329 (Acte 4, scène 5, ANTIOCHUS)
  291. À rompre l'injustice où s'emporte le Roi, v.1330 (Acte 4, scène 5, ANTIOCHUS)
  292. Le Destin par surprise a trahi mon silence ; v.1336 (Acte 4, scène 5, ANTIOCHUS)
  293. Mais si vous m'accusez, il n'est rien que ma foi v.1337 (Acte 4, scène 5, ANTIOCHUS)
  294. Pour se justifier ne tente contre moi. v.1338 (Acte 4, scène 5, ANTIOCHUS)
  295. J'avouerai que c'est vous qui me l'aurez causée, v.1340 (Acte 4, scène 5, ANTIOCHUS)
  296. Mais ce n'est point à moi, Seigneur, à résister, v.1354 (Acte 4, scène 5, ARSINOÉ)
  297. Ce Portrait est à vous, je saurai vous le rendre. v.1355 (Acte 4, scène 5, ARSINO?)
  298. Princesse, enfin c'est trop vous en vouloir défendre, v.1359 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  299. Il est temps de céder, il est temps de vous rendre, v.1360 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  300. Le beau feu dont pour vous mon fils est consumé v.1361 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  301. Ne dites point qu'ailleurs votre main est promise, v.1363 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  302. Pour le bien de l'État l'inconstance est permise, v.1364 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  303. Tigrane de votre ordre a beau voir l'injustice, v.1367 (Acte , scène 1, ARSINOÉ)
  304. Comme au rang que je tiens c'est une peine extrême v.1371 (Acte , scène 1, ARSINO?)
  305. Tigrane est votre choix, j'y puis régler le mien. v.1378 (Acte , scène 1, ARSINO?)
  306. Et mon Trône pour vous est-il d'un si bas prix v.1385 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  307. S'il est quelque remède où le mal semble extrême v.1387 (Acte , scène 1, ARSINOÉ)
  308. C'est en vain qu'il l'écoute, en vain qu'il la veut suivre, v.1391 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  309. Pour étouffer sa flamme il n'est rien qu'il n'ait fait, v.1393 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  310. La langueur qui le tue en est le triste effet. v.1394 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  311. Mais pour donner mon coeur, ce coeur est-il à moi ? v.1398 (Acte , scène 1, ARSINOÉ)
  312. Si votre amour se plaint d'un effort si funeste, v.1399 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  313. Accordez votre main, le Ciel fera le reste, v.1400 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  314. Il y va de ses jours, son destin les menace, v.1404 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  315. Si c'est trop pour un Roi, c'est trop peu pour un père, v.1408 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  316. Qui d'un fils aux abois plaignant le triste sort v.1409 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  317. Ce n'est qu'abattement dans ses sens désolés, v.1413 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  318. Et s'il périt enfin, c'est vous qui l'immolez. v.1414 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  319. Même sort est à craindre où règne même flamme, v.1419 (Acte , scène 1, ARSINOÉ)
  320. Se livra sans scrupule à toute son estime, v.1428 (Acte , scène 1, ARSINO?)
  321. L'effort est grand sans doute, et j'en conçois la peine, v.1432 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  322. Stratonice vous charme, et vous sentez pour elle v.1439 (Acte , scène 1, ARSINOÉ)
  323. J'oserai l'avouer, mais le Ciel m'est témoin v.1445 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  324. C'est promettre en grand coeur le feriez-vous de même ? v.1448 (Acte , scène 1, ARSINOÉ)
  325. L'exemple vous est sûr, qui vous fait balancer ? v.1450 (Acte , scène 1, SELEUCUS)
  326. Si l'exemple est certain vous n'avez qu'à le suivre, v.1452 (Acte , scène 1, ARSINOÉ)
  327. C'est à vous seulement à penser, à bien voir v.1469 (Acte , scène 1, ARSINOÉ)
  328. Promettez-la, Seigneur, c'est sans trahir Tigrane v.1475 (Acte , scène 1, ARSINO?)
  329. Un feu pareil au tien l'attache à Stratonice, v.1487 (Acte , scène 2, SELEUCUS)
  330. Il meurt si tu ne meurs, c'est à toi de choisir. v.1490 (Acte , scène 2, SELEUCUS)
  331. De ses voeux par respect arrêter l'injustice ? v.1495 (Acte , scène 2, SELEUCUS)
  332. Mais si son devoir cède, il cède à Stratonice, v.1496 (Acte , scène 2, SELEUCUS)
  333. Qu'un fils n'ait point borné cet amour à l'estime, v.1500 (Acte , scène 2, SELEUCUS)
  334. Et sans être à pas un il est à tout les deux. v.1518 (Acte , scène 2, SELEUCUS)
  335. C'est un triomphe amer dont tremble la Nature, v.1520 (Acte , scène 2, SELEUCUS)
  336. C'est un triomphe affreux qui fait trembler l'Amour. v.1522 (Acte , scène 2, SELEUCUS)
  337. Si ce que l'on m'a dit est un rapport sincère, v.1536 (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  338. L'aveugle déférence à ma gloire est suspecte, v.1544 (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  339. Qu'avec des cheveux gris il m'est honteux d'aimer, v.1546 (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  340. J'aime à fuir le murmure, et c'est sur vos avis... v.1549 (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  341. Quels qu'en soient les apprêts, ma main n'est pas donnée, v.1556 (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  342. Comme de ma raison le désordre est extrême, v.1559 (Acte , scène 3, ANTIOCHUS)
  343. C'est lui qu'il en faut croire, il connaît seul votre âme, v.1563 (Acte , scène 3, ANTIOCHUS)
  344. Douter si Stratonice est toujours adorable ! v.1566 (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  345. Elle à qui tous les coeurs, gagnez sans résistance... v.1569 (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  346. En tout âge il est beau de brûler de ses feux, v.1574 (Acte , scène 3, ANTIOCHUS)
  347. Vivez pour Stratonice, et rendez-vous heureux. v.1575 (Acte , scène 3, ANTIOCHUS)
  348. Je sais quel coup, mon fils, c'est porter sur ton coeur, v.1583 (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  349. Et pour t'en épargner le funeste supplice, v.1588 (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  350. Je suis prêt, s'il le faut, d'épouser Stratonice. v.1589 (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  351. Pour couronner tes voeux sa main est toute prête. v.1592 (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  352. C'est le désespérer sans rien faire pour moi. v.1595 (Acte , scène 3, ANTIOCHUS)
  353. Le temps fera pour moi, c'est tout ce que je veux ; v.1599 (Acte , scène 3, ANTIOCHUS)
  354. Aimes-tu Stratonice ? v. (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  355. Si j'aime Stratonice ! Ah Dieux, qu'ai-je entendu ? v.1602 (Acte , scène 3, ANTIOCHUS)
  356. Mon hommage sans doute à Stratonice est dû, v.1603 (Acte , scène 3, ANTIOCHUS)
  357. Je la dois révérer, Stratonice est ma Reine, v.1604 (Acte , scène 3, ANTIOCHUS)
  358. Mais que vers Stratonice un fol amour m'entraîne, v.1605 (Acte , scène 3, ANTIOCHUS)
  359. Que Stratonice ait pu m'éblouir, m'enflammer ! v.1606 (Acte , scène 3, ANTIOCHUS)
  360. Va, c'en est trop, mon fils, v. (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  361. Sans que j'en souffre rien, Stratonice est à toi, v.1614 (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  362. D'un coeur aussi content que le sort m'en est doux v.1617 (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  363. Oublier tout sitôt c'est ne rien oublier. v.1622 (Acte , scène 3, ANTIOCHUS)
  364. Épousez-la, de grâce, et si ce n'est assez... v.1625 (Acte , scène 3, ANTIOCHUS)
  365. Parlons-lui, cette épreuve est encor nécessaire, v.1627 (Acte , scène 3, SELEUCUS)
  366. Son zèle m'est connu, qu'on la fasse venir. v.1634 (Acte , scène 4, SELEUCUS)
  367. Il saura l'oublier s'il est ailleurs aimé ; v.1638 (Acte , scène 4, SELEUCUS)
  368. L'une est à vous déjà, l'autre est encore a moi, v.1645 (Acte , scène 4, STRATONICE)
  369. Et si mon hyménée est pour vous une gêne, v.1646 (Acte , scène 4, STRATONICE)
  370. Vous assure le rang qui vous est destiné. v.1649 (Acte , scène 4, SELEUCUS)
  371. L'Hymen où j'aspirais est pour vous un outrage, v.1651 (Acte , scène 4, SELEUCUS)
  372. J'en atteste les Dieux, et si de ma faiblesse, v.1666 (Acte , scène 4, ANTIOCHUS)
  373. Elle est à lui, Seigneur, v.1668 (Acte , scène 5, ARSINOÉ)
  374. Il est temps de résoudre, et non de consulter, v.1673 (Acte , scène 5, SELEUCUS)
  375. Puisqu'elle offre sa main c'est à toi de la prendre, v.1674 (Acte , scène 5, SELEUCUS)
  376. Céder à mon destin. Donnez, Princesse, hélas ! v.1676 (Acte , scène 5, ANTIOCHUS)
  377. Seigneur, c'est de Tigrane assurer le trépas, v.1677 (Acte , scène 5, ANTIOCHUS)
  378. Des jours qu'il m'a sauvez est-la récompense ? v.1678 (Acte , scène 5, ANTIOCHUS)
  379. Ce Portrait confondra son obstiné silence, v.1679 (Acte , scène 5, ARSINOÉ)
  380. C'est tout ce que je puis et connaître et savoir. v.1685 (Acte , scène 5, ANTIOCHUS)
  381. Mais après les efforts que s'est fait ton amour v.1688 (Acte , scène 5, SELEUCUS)
  382. Il est beau que du mien je triomphe à mon tour, v.1689 (Acte , scène 5, SELEUCUS)
  383. Tu dois vaincre ta flamme, et la mienne est vaincue. v.1695 (Acte , scène 5, SELEUCUS)
  384. C'est tout ce que je veux que ton devoir m'explique. v.1703 (Acte , scène 5, SELEUCUS)

LA MORT D'ACHILLE (1673)

  1. Son coeur est trop à moi pour me refuser rien. v.4 (Acte 1, scène 1, BRISEIS)
  2. En vain ce triste roi, pour le corps de son fils, v.7 (Acte 1, scène 1, BRISEIS)
  3. Les cendres d'un héros si justement pleuré. v.20 (Acte 1, scène 1, BRISEIS)
  4. L'illustre Briseis a droit de tout prétendre. v.22 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  5. Par cette majesté dont brillent ses appas v.23 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  6. Quels obstinés refus ne vaincrait-elle pas, v.24 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  7. Elle qui triomphant du destin qui la brave v.25 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  8. C'est en ce grand pouvoir, Madame, que j'espère. v.29 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  9. Pour vouloir mettre obstacle au succès de ma flamme. v.34 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  10. Mais ce n'est point assez pour nous donner la paix. v.44 (Acte 1, scène 1, BRISEIS)
  11. Troie enfin sans défense est sûre de sa perte. v.50 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  12. C'est de là que dépend le repos de ma vie. v.53 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  13. Achille pour ma gloire est un brillant soutien, v.60 (Acte 1, scène 1, BRISEIS)
  14. Disposer de son coeur c'est être plus que Reine ; v.61 (Acte 1, scène 1, BRISEIS)
  15. Ses larmes dans son sort m'ont fait prendre intérest, v.64 (Acte 1, scène 1, BRISEIS)
  16. Songez ce qu'est un coeur qui s'arrache à soi-même. v.69 (Acte 1, scène 1, BRISEIS)
  17. Troie entière était due à sa juste vengeance. v.94 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  18. Les effets ont rempli cette funeste envie, v.97 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  19. C'est peu qu'Achillle ait vu tomber Hector sans vie, v.98 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  20. Et si sa haine en vous n'eut point trouvé d'obstacles, v.101 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  21. C'est de là qu'à toute heure il rend ce roi témoin v.107 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  22. Que satisfaire Hector est son unique soin, v.108 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  23. Mais de ses tristes yeux la langueur, quoique extrême, v.117 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  24. A semblé m'assurer qu'elle est encor la même, v.118 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  25. Prince, s'il est ainsi, je n'ai plus rien à dire, v.121 (Acte 1, scène 1, BRISEIS)
  26. Mon coeur comme le vôtre est tout à Polixène, v.125 (Acte 1, scène 1, BRISEIS)
  27. Madame, en ma faveur daignez lui protester... v.127 (Acte 1, scène 1, PYRRHUS)
  28. Il est, vous le savez, d'un coeur grand, généreux, v.131 (Acte 1, scène 2, POLIXENE)
  29. Assez et trop longtemps une funeste guerre v.137 (Acte 1, scène 2, POLIXENE)
  30. Par ses vastes horreurs désole cette terre. v.138 (Acte 1, scène 2, POLIXENE)
  31. À force de combats Troie en est épuisée, v.141 (Acte 1, scène 2, POLIXENE)
  32. Il n'est mère à gémir qui ne soit exposée ; v.142 (Acte 1, scène 2, POLIXENE)
  33. J'ai pleuré Lycaon, Antiphone, Mestor, v.147 (Acte 1, scène 2, POLIXENE)
  34. L'éclat m'en surprend peu, c'est l'effet de vos soins. v.152 (Acte 1, scène 2, POLIXENE)
  35. Ah, c'en est trop, Princesse, v.165 (Acte 1, scène 2, BRISEIS)
  36. Priam se répond-il que l'injuste Pâris v.171 (Acte 1, scène 2, BRISEIS)
  37. Veuille céder l'objet dont son coeur est épris ? v.172 (Acte 1, scène 2, BRISEIS)
  38. C'est peu pour tant de sang qu'il verse quelques larmes, v.178 (Acte 1, scène 2, POLIXENE)
  39. Cet obstacle levé, réglez la paix vous même, v.181 (Acte 1, scène 2, BRISEIS)
  40. Agréez son hymen, la guerre est sans retour. v.183 (Acte 1, scène 2, BRISEIS)
  41. Oui, Prince, de Priam votre amour eut l'estime, v.193 (Acte 1, scène 2, POLIXENE)
  42. Mais quand je me souviens de ce triste avantage, v.198 (Acte 1, scène 2, POLIXENE)
  43. Qu'Achille est votre père, et qu'Hector ne vit plus. v.200 (Acte 1, scène 2, POLIXENE)
  44. C'est le même, il est vrai, mais les temps ont changé. v.204 (Acte 1, scène 2, POLIXENE)
  45. C'est tout ce qu'à mon coeur ma gloire peut permettre. v.217 (Acte 1, scène 2, POLIXENE)
  46. Laissez la céder seule au destin qui l'entraîne, v.226 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  47. Le crime est assez grand d'avoir Priam pour père, v.230 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  48. C'est empêcher la paix que l'on va proposer. v.232 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  49. Dans l'instant qu'un Traité semble un projet facile, v.237 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  50. Ma main est un présent funeste à vous offrir, v.243 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  51. Et l'oser demander c'est chercher à périr. v.244 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  52. D'un si cruel augure écouter l'injustice ? v.246 (Acte 1, scène 3, PYRRHUS)
  53. La trêve de ses soins est le premier effet, v.251 (Acte 1, scène 3, PYRRHUS)
  54. La paix suivra sans doute, Hector est satisfait, v.252 (Acte 1, scène 3, PYRRHUS)
  55. Et mon amour est-il d'un prix si ravalé v.255 (Acte 1, scène 3, PYRRHUS)
  56. Mon coeur de nos malheurs injustement décide. v.258 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  57. Achille est sans colère, et Priam vous estime. v.262 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  58. Que sur ce triste hymen pénétrant l'avenir, v.268 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  59. Vouloir donner ta main, c'est courir au tombeau, v.271 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  60. Achille est destiné pour être ton bourreau. v.272 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  61. Non, ne m'opposez point que les Destins jaloux v.279 (Acte 1, scène 3, PYRRHUS)
  62. Et que si de Priam la favorable estime v.285 (Acte 1, scène 3, PYRRHUS)
  63. Ah, Pyrrhus, est-ce ainsi que vous rendez justice v.289 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  64. C'est vous faire assez voir ce qui me fait agir, v.299 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  65. Je l'aimais, on le sait. Il n'est plus cet Hector, v.303 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  66. Quand à mes tristes yeux Achille vient s'offrir, v.308 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  67. Je me souviens plutôt qu'Achille est votre père, v.309 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  68. S'efface au souvenir de ce qui vous est dû. v.312 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  69. Si ce n'est point aimer, dites-moi comme on aime. v.318 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  70. Cet Hymen que poursuit ma juste impatience, v.321 (Acte 1, scène 3, PYRRHUS)
  71. N'a rien sans votre aveu qui flatte ma constance, v.322 (Acte 1, scène 3, PYRRHUS)
  72. C'est redoubler mes maux que vous voir plus longtemps, v.332 (Acte 1, scène 3, POLIXENE)
  73. Et l'heureux art de vaincre un si juste courroux v.339 (Acte 2, scène 1, ALCIME)
  74. Chacun en a pour vous redoublé son estime. v.345 (Acte 2, scène 1, ALCIME)
  75. C'est trop peu pour ma gloire, il faut plus faire, Alcime. v.346 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  76. Ah, Seigneur, c'est ici, deux fois victorieux, v.351 (Acte 2, scène 1, ALCIME)
  77. Et c'est en l'épousant que je veux assurer v.359 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  78. L'amour que j'ai pour elle égale mon estime, v.362 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  79. Je ne pus un moment résister à ses larmes, v.370 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  80. Qu'un bel objet est fort quand il verse des pleurs ! v.376 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  81. Il est vrai, Briseis m'aime avec tant d'ardeur v.391 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  82. Est un prix assez grand pour des soupirs perdus. v.400 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  83. L'exemple est peu commun, et l'on voit rarement v.403 (Acte 2, scène 1, ALCIME)
  84. C'est les connaître mal que les confondre ensemble, v.406 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  85. Contente de son choix est toujours elle-même, v.410 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  86. Est une aveugle ardeur dont il n'est pas le maître, v.418 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  87. Et comme elle est contrainte, il en voit le retour v.419 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  88. Mais pour vous Polixène à vaincre est-elle aisée ? v.421 (Acte 2, scène 1, ALCIME)
  89. Son ombre est apaisée, v.422 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  90. Polixène oubliant cette triste victoire, v.425 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  91. Et pour le mériter le nom d'Achille est tout. v.428 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  92. Ce nom est au dessus de tout ce qu'on peut dire, v.429 (Acte 2, scène 1, ALCIME)
  93. C'est un entier oubli de ce qu'on m'a vu faire, v.437 (Acte 2, scène 1, ACHILLE)
  94. Le vôtre s'est pour moi tant de fois déclaré v.447 (Acte 2, scène 2, BRISEIS)
  95. Qu'il m'est de vos bontés un garant assuré, v.448 (Acte 2, scène 2, BRISEIS)
  96. Elle n'est point, Seigneur, digne de ses malheurs, v.451 (Acte 2, scène 2, BRISEIS)
  97. Le reste de son sang tout prêt d'être versé, v.455 (Acte 2, scène 2, BRISEIS)
  98. Achevez d'oublier cette funeste mort, v.463 (Acte 2, scène 2, BRISEIS)
  99. La modeste douleur qui fait parler ses larmes v.465 (Acte 2, scène 2, BRISEIS)
  100. Ainsi de son côté ne craignez point d'obstacle. v.477 (Acte 2, scène 2, BRISEIS)
  101. Par un secret instinct dont la force m'entraîne, v.481 (Acte 2, scène 2, BRISEIS)
  102. De son illustre sang par tout la gloire brille, v.486 (Acte 2, scène 2, BRISEIS)
  103. Il est jeune ; à son âge on tremble à s'engager. v.495 (Acte 2, scène 2, ACHILLE)
  104. Madame, c'est assez, v.500 (Acte 2, scène 2, ACHILLE)
  105. Plein d'un feu dont sur moi le pouvoir est extrême, v.517 (Acte 2, scène 3, ACHILLE)
  106. Et de mon triste sort telles sont les rigueurs, v.519 (Acte 2, scène 3, ACHILLE)
  107. Ah, si des dieux jaloux la sévère injustice v.521 (Acte 2, scène 3, ACHILLE)
  108. Destinait à ma flamme un si cruel supplice, v.522 (Acte 2, scène 3, ACHILLE)
  109. Est-ce à moi d'étouffer une flamme si chère, v.534 (Acte 2, scène 3, ACHILLE)
  110. C'en est fait, tout le veut, ne songeons qu'à lui plaire, v.541 (Acte 2, scène 3, ACHILLE)
  111. C'est que brûlant pour elle, il n'en soit point aimé. v.556 (Acte 2, scène 3, ACHILLE)
  112. Vaines précautions ! Qu'est-ce que je redoute ? v.561 (Acte 2, scène 3, ACHILLE)
  113. Pyrrhus aimé ? Non, non, il ne l'est point sans doute, v.562 (Acte 2, scène 3, ACHILLE)
  114. L'éclat seul qui pourrait faire estimer sa foi, v.563 (Acte 2, scène 3, ACHILLE)
  115. Prend-elle ailleurs des lois que de la destinée ? v.574 (Acte 2, scène 3, ACHILLE)
  116. Mais par où faire voir ce qu'elle est dans mon âme v.585 (Acte 2, scène 4, PYRRHUS)
  117. Et ferai pour la paix, puis qu'elle vous est chère, v.589 (Acte 2, scène 4, ACHILLE)
  118. En l'état qu'est Priam, quel sujet de les craindre ? v.597 (Acte 2, scène 4, PYRRHUS)
  119. Mais quand de ses refus la juste défiance v.601 (Acte 2, scène 4, PYRRHUS)
  120. Une majesté douce, un air incomparable v.609 (Acte 2, scène 4, PYRRHUS)
  121. Elle est sans doute aimable, v.610 (Acte 2, scène 4, ACHILLE)
  122. Que vous rendiez justice au feu qui m'a charmé ! v.612 (Acte 2, scène 4, PYRRHUS)
  123. C'est-là ce qui surtout rend mon bonheur extrême. v.625 (Acte 2, scène 4, PYRRHUS)
  124. Que l'amour l'eut déjà destinée à mon Fils. v.636 (Acte 2, scène 5, ACHILLE)
  125. Étouffe, étouffe, Achille, une ardeur si funeste, v.637 (Acte 2, scène 5, ACHILLE)
  126. De ta raison séduite entends ce qui te reste. v.638 (Acte 2, scène 5, ACHILLE)
  127. Est un bien que l'amour te défend d'espérer. v.640 (Acte 2, scène 5, ACHILLE)
  128. Ce vous serait sans doute une illustre victoire v.657 (Acte 2, scène 5, ALCIME)
  129. Ô d'un Astre fatal trop cruelle influence ! v.661 (Acte 2, scène 5, ACHILLE)
  130. Alcime, tout mon sort est plein de violence. v.662 (Acte 2, scène 5, ACHILLE)
  131. L'injuste Agamemnon m'enleva Briseis, v.664 (Acte 2, scène 5, ACHILLE)
  132. Patrocle est mort, quel sang n'a point coulé pour lui ! v.671 (Acte 2, scène 5, ACHILLE)
  133. M'apprend que cet amour est l'arrêt de sa mort. v.676 (Acte 2, scène 5, ACHILLE)
  134. Briseis qui m'en vient expliquer l'injustice, v.677 (Acte 2, scène 5, ACHILLE)
  135. Le seconde, m'accable, et c'est là mon supplice. v.678 (Acte 2, scène 5, ACHILLE)
  136. La nature est pour l'un, l'autre a reçu ma foi. v.680 (Acte 2, scène 5, ACHILLE)
  137. Mais ces noeuds sont sans force, et ma victoire est vaine v.681 (Acte 2, scène 5, ACHILLE)
  138. Mais pour y renoncer, Polixène est trop belle. v.690 (Acte 2, scène 5, ACHILLE)
  139. Achille avec Priam est encor dans sa Tente, v.698 (Acte 3, scène 1, ANTILOCHUS)
  140. Tout est d'accord entre eux, et la Paix est certaine. v.701 (Acte 3, scène 1, ANTILOCHUS)
  141. Seulement la nouvelle est au Camp répandue v.705 (Acte 3, scène 1, ANTILOCHUS)
  142. Qu'Hélène à Ménélas par l'accord est rendue, v.706 (Acte 3, scène 1, ANTILOCHUS)
  143. Achille est exorable, on le priait, il prie, v.714 (Acte 3, scène 1, PYRRHUS)
  144. Qui l'eut crû que mon feu fut sitôt sans obstacle ? v.717 (Acte 3, scène 1, PYRRHUS)
  145. J'y consens, Polixène est le plus grand des biens, v.740 (Acte 3, scène 2, PYRRHUS)
  146. Et puisque son hymen est le prix de ma flamme, v.741 (Acte 3, scène 2, PYRRHUS)
  147. Accordons tout le reste, il touche peu mon âme. v.742 (Acte 3, scène 2, PYRRHUS)
  148. Et c'est ce qui du Sort vous marque le courroux, v.743 (Acte 3, scène 2, ACHILLE)
  149. C'est un autre que vous qui la doit recevoir. v.752 (Acte 3, scène 2, ACHILLE)
  150. Ou plutôt si toujours votre coeur est le même, v.758 (Acte 3, scène 2, PYRRHUS)
  151. Si c'est Agamemnon, Ajax, Idomenée ; v.774 (Acte 3, scène 2, PYRRHUS)
  152. Il n'est sang chez les Grecs que mon bras ne répande, v.778 (Acte 3, scène 2, PYRRHUS)
  153. C'est pour elle à présent que la douleur m'y jette. v.790 (Acte 3, scène 2, PYRRHUS)
  154. Le revers est fâcheux, mais j'ai beau le savoir, v.803 (Acte 3, scène 2, ACHILLE)
  155. Ce que vous demandez n'est pas en mon pouvoir, v.804 (Acte 3, scène 2, ACHILLE)
  156. Et bien, Seigneur, ma vie est en votre puissance, v.806 (Acte 3, scène 2, PYRRHUS)
  157. C'est en croire un peu trop la douleur qui vous presse, v.814 (Acte 3, scène 2, ACHILLE)
  158. C'est par moi, par mon sang qu'il faudra commencer. v.820 (Acte 3, scène 2, ACHILLE)
  159. C'est peu qu'à mon amour tout espoir soit ôté, v.824 (Acte 3, scène 3, PYRRHUS)
  160. C'est peu que la nature immolant ce que j'aime, v.825 (Acte 3, scène 3, PYRRHUS)
  161. Où d'un père endurci m'expose l'injustice ? v.830 (Acte 3, scène 3, PYRRHUS)
  162. Convaincs-moi s'il se peut qu'il en est de plus grands. v.832 (Acte 3, scène 3, PYRRHUS)
  163. C'est une barbarie à qui rien n'est égal. v.836 (Acte 3, scène 3, PYRRHUS)
  164. C'est mon père, il devait porter par tout la flamme, v.838 (Acte 3, scène 3, PYRRHUS)
  165. Élever un trophée à mes tristes ennuis. v.840 (Acte 3, scène 3, PYRRHUS)
  166. Mais en vain à ma rage il prétend se soustraire, v.845 (Acte 3, scène 3, PYRRHUS)
  167. Et bien, notre retraite est enfin résolue, v.849 (Acte 3, scène 4, BRISEIS)
  168. Achille a vu Priam, et la paix est conclue ? v.850 (Acte 3, scène 4, BRISEIS)
  169. De cette affreuse paix est le funeste fruit. v.852 (Acte 3, scène 4, PYRRHUS)
  170. Il lui cède l'objet dont votre âme est éprise ? v.862 (Acte 3, scène 4, BRISEIS)
  171. Et quel est ce rival ? v.863 (Acte 3, scène 4, BRISEIS)
  172. C'est lui, qu'on me préfère, il n'en faut point douter, v.871 (Acte 3, scène 4, PYRRHUS)
  173. Ah, c'en est trop, Madame, v.877 (Acte 3, scène 4, PYRRHUS)
  174. Par là vous l'épousez ce trop injuste Achille, v.882 (Acte 3, scène 4, PYRRHUS)
  175. J'aurai soin de venger la triste Polixène, v.886 (Acte 3, scène 4, PYRRHUS)
  176. Priam à son parti contre Pyrrhus est joint ? v.891 (Acte 3, scène 5, BRISEIS)
  177. Je n'attendais pas moins, c'est le destin de Troie. v.894 (Acte 3, scène 5, POLIXENE)
  178. Priam résout ma mort, c'est à moi de céder, v.896 (Acte 3, scène 5, POLIXENE)
  179. Par ce que je vous dois m'est le dernier supplice, v.902 (Acte 3, scène 5, POLIXENE)
  180. Punissez en l'audace, elle est dure à souffrir, v.903 (Acte 3, scène 5, POLIXENE)
  181. Si mon coeur est un bien que l'amour vous rend cher, v.907 (Acte 3, scène 5, PYRRHUS)
  182. Songez-vous ce que c'est que de vous l'arracher ? v.908 (Acte 3, scène 5, PYRRHUS)
  183. Songez-vous ce que c'est que de forcer le vôtre v.909 (Acte 3, scène 5, PYRRHUS)
  184. C'est beaucoup, je voudrais la pouvoir imiter, v.936 (Acte 3, scène 5, POLIXENE)
  185. Que je vous vois souffrir l'inconstance d'Achille. v.938 (Acte 3, scène 5, POLIXENE)
  186. Achille est inconstant ? v.939 (Acte 3, scène 5, BRISEIS)
  187. Son amour devant tous s'est fait cent fois entendre. v.954 (Acte 3, scène 5, BRISEIS)
  188. Sa fierté m'est connue, il ne changera pas, v.964 (Acte 3, scène 5, BRISEIS)
  189. Au moins dans les grands maux la vengeance est un bien, v.968 (Acte 3, scène 5, PYRRHUS)
  190. Et vois avec horreur que ma juste colère, v.973 (Acte 3, scène 5, PYRRHUS)
  191. Ah, Madame, vous perdre est-ce un mal si léger, v.975 (Acte 3, scène 5, PYRRHUS)
  192. L'aigreur de mon destin se répand sur le vôtre, v.978 (Acte 3, scène 5, POLIXENE)
  193. N'est de ce dur revers qu'une faible peinture. v.990 (Acte 3, scène 5, POLIXENE)
  194. Et si déjà pour moi c'est plus que le trépas, v.995 (Acte 3, scène 5, POLIXENE)
  195. Si vous lui peignez bien à quel destin affreux v.999 (Acte 3, scène 5, PYRRHUS)
  196. Assure à ses désirs ce qui n'est plus à vous. v.1004 (Acte 3, scène 5, PYRRHUS)
  197. La fortune bientôt s'est changée entre nous, v.1011 (Acte 3, scène 5, BRISEIS)
  198. C'est de loin seulement qu'Achille a vu mes pleurs, v.1016 (Acte 3, scène 5, POLIXENE)
  199. Si pour vous, si pour elle il est inexorable ? v.1022 (Acte 3, scène 6, PYRRHUS)
  200. Attaqué par ses pleurs pourra-t-il résister ? v.1023 (Acte 3, scène 6, PYRRHUS)
  201. Pour peu qu'on se déguise, est facile à surprendre ! v.1030 (Acte 3, scène 6, BRISEIS)
  202. Et telle est de mon sort la funeste rigueur v.1039 (Acte 3, scène 6, BRISEIS)
  203. Mais sans y mettre obstacle ; Agamemnon charmé v.1059 (Acte 4, scène 1, ALCIME)
  204. Et croyant qu'à ses voeux Briseis est acquise, v.1061 (Acte 4, scène 1, ALCIME)
  205. Tout est calme partout. v.1063 (Acte 4, scène 1, ALCIME)
  206. Est un bourreau secret qu'il ne voit qu'en tremblant. v.1068 (Acte 4, scène 1, ACHILLE)
  207. Qu'un grand coeur est gêné d'une telle victoire, v.1070 (Acte 4, scène 1, ACHILLE)
  208. Et qu'il est malaisé que ce honteux appas v.1071 (Acte 4, scène 1, ACHILLE)
  209. C'est peu que mon chagrin me fasse voir sans cesse, v.1073 (Acte 4, scène 1, ACHILLE)
  210. Met ma flamme en désordre, et ma constance à bout. v.1076 (Acte 4, scène 1, ACHILLE)
  211. Songe songe Tyran quelle est ta barbarie, v.1078 (Acte 4, scène 1, ACHILLE)
  212. Il est, il est, Seigneur, encor temps... v.1086 (Acte 4, scène 1, ALCIME)
  213. C'est mon destin. J'en suis le décret immuable. v.1089 (Acte 4, scène 1, ACHILLE)
  214. Mais daignez vous connaître, et me rendez justice. v.1102 (Acte 4, scène 2, ACHILLE)
  215. J'ai des yeux, c'est assez pour n'aimer qu'à vous plaire. v.1105 (Acte 4, scène 2, ACHILLE)
  216. D'un si noble dessein rien ne me peut distraire, v.1106 (Acte 4, scène 2, ACHILLE)
  217. S'obstine de mes voeux à combattre l'ardeur, v.1108 (Acte 4, scène 2, ACHILLE)
  218. Que vous croirez au moins me devoir votre estime, v.1110 (Acte 4, scène 2, ACHILLE)
  219. Cette estime enhardie aille jusqu'à l'amour. v.1112 (Acte 4, scène 2, ACHILLE)
  220. De l'univers entier l'estime vous est due, v.1113 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  221. Seigneur, et quand de vous la mienne est attendue, v.1114 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  222. Que vous la refuser n'est pas en mon pouvoir. v.1116 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  223. Ne rejettent l'honneur que vous me destinez. v.1120 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  224. Ils parlent, c'est assez, je ne m'en souviens plus ; v.1124 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  225. C'est à la trahison joindre l'ingratitude. v.1130 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  226. Montrez ce qu'est Achille, et songez que sur vous v.1131 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  227. Le triomphe est fâcheux, il est dur, difficile, v.1137 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  228. Je le crois, mais enfin il est digne d'Achille, v.1138 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  229. Des efforts qu'il exige est un assez haut prix. v.1140 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  230. Et ne me peint ses feux injustement déçus, v.1147 (Acte 4, scène 2, ACHILLE)
  231. Le défaut n'est pas grand pour me le reprocher. v.1168 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  232. Malgré mes voeux offerts est sensible à sa flamme. v.1170 (Acte 4, scène 2, ACHILLE)
  233. Vous vous reprocherez la barbare injustice v.1181 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  234. Tout est pour Briseis, vous la voyez en moi. v.1200 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  235. C'en est fait, pour jamais je renonce à Pyrrhus, v.1204 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  236. De voir régner Priam sur les restes de Troie. v.1210 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  237. Madame ce n'est pas le moyen de régner. v.1212 (Acte 4, scène 2, ACHILLE)
  238. Résolvez, le destin est assez glorieux. v.1215 (Acte 4, scène 2, ACHILLE)
  239. Et c'est un juste orgueil que ce coeur va trahir, v.1219 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  240. De cet illustre orgueil donnez un fier exemple, v.1221 (Acte 4, scène 2, ACHILLE)
  241. J'y serai. Si ma main est pour vous sans appas, v.1223 (Acte 4, scène 2, ACHILLE)
  242. Je n'irai point sur vous dans ma juste colère v.1225 (Acte 4, scène 2, ACHILLE)
  243. C'est assez qu'aujourd'hui je le puis racheter v.1235 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  244. Pour épargner à Troie un destin si funeste, v.1237 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  245. J'irai porter ma main, les Dieux feront le reste. v.1238 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  246. Qu'auprès de ce tourment tout supplice est léger ; v.1243 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  247. S'ils ont de la justice ils voudront y songer, v.1244 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  248. Que c'est pour mieux punir qu'ils retiennent leur bras. v.1248 (Acte 4, scène 2, POLIXENE)
  249. Que son coeur sans remords succombe à l'injustice, v.1254 (Acte 4, scène 3, BRISEIS)
  250. Qu'il renonce à l'honneur, c'est un monstre pour moi. v.1264 (Acte 4, scène 3, BRISEIS)
  251. J'ai tout fait pour lui plaire, et c'est lui qui me perd. v.1288 (Acte 4, scène 3, BRISEIS)
  252. C'est à moi d'obéir, je suis votre captive, v.1294 (Acte 4, scène 3, BRISEIS)
  253. Quoi que le nom me blesse, il m'est encor plus doux v.1295 (Acte 4, scène 3, BRISEIS)
  254. Trouve qu'une Captive est indigne de lui, v.1304 (Acte 4, scène 3, BRISEIS)
  255. Parce qu'il est perfide, est-il plus qu'il n'était ? v.1308 (Acte 4, scène 3, BRISEIS)
  256. Vous le savez peut-être, Achille est fier, Madame, v.1309 (Acte 4, scène 3, ACHILLE)
  257. Et c'est trop hasarder après ce que j'ai fait, v.1315 (Acte 4, scène 3, ACHILLE)
  258. Qu'irriter un amour qui n'est pas satisfait. v.1316 (Acte 4, scène 3, ACHILLE)
  259. Et c'est, ingrat, c'est-là ma plus sensible peine. v.1317 (Acte 4, scène 3, BRISEIS)
  260. C'est moi qui contre moi vous ai prêté des armes, v.1326 (Acte 4, scène 3, BRISEIS)
  261. C'est moi qui lui faisant embrasser vos genoux v.1327 (Acte 4, scène 3, BRISEIS)
  262. J'irai loin de vos yeux pleurer ma destinée, v.1338 (Acte 4, scène 3, BRISEIS)
  263. Heureuse dans ce triste et déplorable sort v.1339 (Acte 4, scène 3, BRISEIS)
  264. Madame, c'est assez, le dessein en est pris, v.1344 (Acte 4, scène 3, ACHILLE)
  265. Contre un coeur résolu la résistance est vaine, v.1345 (Acte 4, scène 3, ACHILLE)
  266. Soit... J'entends tes regards, c'est trop pour un perfide, v.1362 (Acte 4, scène 3, BRISEIS)
  267. De tes serments faussés ton coeur est satisfait, v.1363 (Acte 4, scène 3, BRISEIS)
  268. Il est temps qu'avec toi ma douleur mette au jour v.1379 (Acte 4, scène 4, BRISEIS)
  269. Peins-toi d'un long espoir, quand l'amour est extrême... v.1385 (Acte 4, scène 4, BRISEIS)
  270. Ne songez qu'à régner, il est doux de reprendre v.1389 (Acte 4, scène 4, PHENICE)
  271. Des plus vastes grandeurs joins les plus doux appas, v.1392 (Acte 4, scène 4, BRISEIS)
  272. En être reine, est moins que régner sur Achille. v.1394 (Acte 4, scène 4, BRISEIS)
  273. S'il s'est donné cent fois, cent fois il l'a reçu, v.1396 (Acte 4, scène 4, BRISEIS)
  274. Une juste douleur ne doit rien épargner, v.1400 (Acte 4, scène 4, BRISEIS)
  275. C'est contre Achille seul qu'il faut tourner mes voeux. v.1408 (Acte 4, scène 4, BRISEIS)
  276. Tâchons à reculer ce funeste hyménée. v.1418 (Acte 4, scène 4, BRISEIS)
  277. La victime, Ilione, est assez bien ornée, v.1422 (Acte 5, scène 1, POLIXENE)
  278. Il plaint le triste sort de Pyrrhus et de vous, v.1427 (Acte 5, scène 1, ILIONE)
  279. Mais dans cet instant même Alcime vient lui dire v.1429 (Acte 5, scène 1, ILIONE)
  280. Briseis presse encor Priam d'y mettre obstacle, v.1434 (Acte 5, scène 1, ILIONE)
  281. O paix, funeste paix, qui sans m'ôter la vie v.1437 (Acte 5, scène 1, POLIXENE)
  282. Que le triste plaisir de jouir de mes pleurs ? v.1444 (Acte 5, scène 2, POLIXENE)
  283. Puisque c'est le dernier que j'aurai de ma vie. v.1446 (Acte 5, scène 2, PYRRHUS)
  284. Ulysse, Ajax, Nestor, contre Achille employés, v.1447 (Acte 5, scène 2, PYRRHUS)
  285. Si Troie à qui ma main preste quelque secours v.1455 (Acte 5, scène 2, POLIXENE)
  286. L'amour de nos destins fut demeuré le maître ! v.1470 (Acte 5, scène 2, PYRRHUS)
  287. Préparer mon Hymen, c'est m'ouvrir le tombeau, v.1475 (Acte 5, scène 2, POLIXENE)
  288. Je vais porter ma teste, Achille est mon bourreau. v.1476 (Acte 5, scène 2, POLIXENE)
  289. Si l'oracle est cruel, au moins il vous éclaire v.1477 (Acte 5, scène 2, POLIXENE)
  290. Ce moment de souffrance est un amas de maux v.1483 (Acte 5, scène 2, PYRRHUS)
  291. Tels que même aux enfers il n'en est point d'égaux. v.1484 (Acte 5, scène 2, PYRRHUS)
  292. Ah, de tous mes malheurs c'est ici le plus grand, v.1492 (Acte 5, scène 2, PYRRHUS)
  293. Vous oublier ! Je vois votre injustice extrême, v.1493 (Acte 5, scène 2, PYRRHUS)
  294. Si j'entends mon devoir, c'est ce qu'il me demande, v.1497 (Acte 5, scène 2, POLIXENE)
  295. Des tendres mouvements qui vous rendent justice, v.1502 (Acte 5, scène 2, POLIXENE)
  296. L'aveu sans doute est fort, il peut blesser ma gloire, v.1506 (Acte 5, scène 2, POLIXENE)
  297. C'est n'immoler pas peu ; quel qu'en soit le supplice v.1513 (Acte 5, scène 2, POLIXENE)
  298. C'est l'unique souhait que l'on m'entendra faire. v.1537 (Acte 5, scène 2, PYRRHUS)
  299. Régnez, vivez heureuse, et s'il est nécessaire v.1538 (Acte 5, scène 2, PYRRHUS)
  300. Donner tous les moments qui me restent de vie, v.1542 (Acte 5, scène 2, PYRRHUS)
  301. Je n'ai rien gagné, Prince, et Troie est la plus forte, v.1549 (Acte 5, scène 3, BRISEIS)
  302. Rien n'est à consulter lors qu'Achille menace. v.1553 (Acte 5, scène 3, BRISEIS)
  303. Et je vois approcher l'épouvantable instant... v.1555 (Acte 5, scène 3, PYRRHUS)
  304. Cachez-moi le destin qui m'attend, v.1556 (Acte 5, scène 3, POLIXENE)
  305. C'en est fait, à mes voeux Polixène est ravie, v.1566 (Acte 5, scène 4, PYRRHUS)
  306. De combien mon malheur est plus grand que le vôtre. v.1578 (Acte 5, scène 4, BRISEIS)
  307. Et je ne pers Achille en ce funeste jour v.1587 (Acte 5, scène 4, BRISEIS)
  308. On ne me l'ôte point, c'est lui seul qui se donne, v.1590 (Acte 5, scène 4, BRISEIS)
  309. Ah, c'est peu que sa mort pour venger cette injure, v.1593 (Acte 5, scène 4, BRISEIS)
  310. Si ce qu'on dit est vrai, l'ardeur qui les engage v.1601 (Acte 5, scène 5, ANTILOCHUS)
  311. Achille est en danger lui même de périr. v.1604 (Acte 5, scène 5, ANTILOCHUS)
  312. Achille est en péril, courez l'en garantir. v.1607 (Acte 5, scène 5, BRISEIS)
  313. Mais lorsqu'à mes regards l'image en est offerte, v.1618 (Acte 5, scène 6, BRISEIS)
  314. Mais d'où vient que Pâris vous est si redoutable ? v.1629 (Acte 5, scène 6, PHENICE)
  315. Que craindre pour Achille ? il est invulnérable, v.1630 (Acte 5, scène 6, PHENICE)
  316. Pyrrhus est-il au temple, et le ciel adouci... v.1635 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)
  317. Il est d'Agamemnon allé chercher l'appui, v.1640 (Acte 5, scène 7, ALCIME)
  318. Il est mort. v.1644 (Acte 5, scène 7, ALCIME)
  319. Il est mort ? v.1644 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)
  320. Il la ramène à Troie, où tristes et confus v.1647 (Acte 5, scène 7, ALCIME)
  321. S'ils gardent quelque espoir, il n'est plus qu'en Pyrrhus ; v.1648 (Acte 5, scène 7, ALCIME)
  322. Pâris l'a découvert, ce coup est son ouvrage. v.1658 (Acte 5, scène 7, ALCIME)
  323. "C'est assez, a-t-il dit, j'ai su me l'immoler, v.1660 (Acte 5, scène 7, ALCIME)
  324. C'est l'ordre du Destin. Puisqu'Achille n'est plus, v.1663 (Acte 5, scène 7, ALCIME)
  325. Il est donc vrai qu'Achille ait pu perdre la vie ? v.1669 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)
  326. Et bien barbare, enfin ta rage est assouvie, v.1670 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)
  327. Triomphe, il t'est permis de jouir de sa mort. v.1672 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)
  328. Dieux, suis-je encor moi-même ? Achille est mort ! Phénice, v.1677 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)
  329. Aurais-tu crû le Ciel capable d'injustice ? v.1678 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)
  330. Le remords de ma perte et de son injustice v.1685 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)
  331. "Il faut céder, dit-il, au destin qui m'abat, v.1692 (Acte 5, scène 7, ALCIME)
  332. S'étant tourné vers moi ; le ciel est juste, Alcime, v.1697 (Acte 5, scène 7, ALCIME)
  333. Plus que ma volonté le Destin est coupable, v.1702 (Acte 5, scène 7, ALCIME)
  334. Dis-lui qu'en la quittant, plein pour elle d'estime, v.1705 (Acte 5, scène 7, ALCIME)
  335. C'est enfoncer le trait où je sens la blessure. v.1709 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)
  336. Et qu'au triste moment qu'Achille perd le jour v.1715 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)
  337. Non, il n'est que trop vrai, ma frayeur était vaine, v.1717 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)
  338. C'est trop, délivrons-nous de ce cruel ennui, v.1723 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)
  339. Puisqu'il est mort fidèle, il faut mourir pour lui. v.1724 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)
  340. Pâris en est la cause, il faut que Pâris meure, v.1726 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)
  341. C'est mal user du temps que le perdre à des pleurs. v.1732 (Acte 5, scène 7, BRISEIS)

Warning: simplexml_load_string() [function.simplexml-load-string]: Entity: line 3: parser error : Start tag expected, '<' not found in /htdocs/pages/programmes/rechercheAuteur.php on line 97

Warning: simplexml_load_string() [function.simplexml-load-string]: Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France in /htdocs/pages/programmes/rechercheAuteur.php on line 97

Warning: simplexml_load_string() [function.simplexml-load-string]: ^ in /htdocs/pages/programmes/rechercheAuteur.php on line 97

L'AMOUR À LA MODE (1651)

  1. Tu sais à quels revers ma fortune est sujette. v.14 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  2. Qu'est-ce ? v.16 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  3. Ouvrons, il m'apprendra quel espoir m'est permis. v.20 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  4. Il n'est rien dont sans peine elle ne vienne à bout. v.23 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  5. Qu'on le dût estimer digne d'un plus grand prix ? v.34 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  6. Sa réponse est adroite autant qu'elle est galante, v.45 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  7. Si le style en est fier, il imite le mien, v.51 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  8. C'est vous payez sur l'heure en la même monnaie. v.53 (Acte 1, scène 1, CLITON)
  9. Pour surprendre mon coeur c'est la plus sûre voie. v.54 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  10. Ou si c'est un défaut, c'est un défaut aimable. v.58 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  11. Bien loin de l'acquérir, c'est mendier un coeur, v.64 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  12. J'estime seulement ce qui me coûte cher, v.68 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  13. N'est point pour moi faveur, à moins qu'on me la vende. v.70 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  14. Mais Flore, qu'en est-il ! v.72 (Acte 1, scène 1, CLITON)
  15. Son règne est achevé, v.72 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  16. Mon âme à ses rigueurs à la fin s'est soustraite. v.73 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  17. C'est une vérité dont on ne doute pas. v.84 (Acte 1, scène 1, CLITON)
  18. Et qui plus est, le don de ne haïr personne. v.86 (Acte 1, scène 1, CLITON)
  19. Votre humeur est d'aimer tout ce que vous voyez, v.88 (Acte 1, scène 1, CLITON)
  20. Et c'est pour Dorotée un bien fort inutile v.89 (Acte 1, scène 1, CLITON)
  21. C'est en dire un peu trop. v.91 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  22. Et même de ces trois dont mon âme est charmée, v.93 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  23. Comme la plus aimable, elle est la plus aimée. v.94 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  24. Le parti donc pour elle est encore assez doux, v.95 (Acte 1, scène 1, CLITON)
  25. Éraste vient à nous, v.96 (Acte 1, scène 1, ORONTE)
  26. La joie est dans vos yeux. v.99 (Acte 1, scène 2, ORONTE)
  27. Et contre cent mépris mon amour obstinée v.101 (Acte 1, scène 2, ERASTE)
  28. Est prête enfin de voir sa flamme couronnée. v.102 (Acte 1, scène 2, ERASTE)
  29. Quoi ? Vous aimiez, Éraste, et m'en faisiez secret ? v.103 (Acte 1, scène 2, ORONTE)
  30. La vertu d'un amant, c'est d'être amant discret. v.104 (Acte 1, scène 2, ERASTE)
  31. De cet aimable objet qui règle mon destin v.107 (Acte 1, scène 2, ERASTE)
  32. S'il n'aime pas encor, qu'il n'est pas loin d'aimer. v.112 (Acte 1, scène 2, ERASTE)
  33. Obtiendrai-je une grâce, et ma joie est parfaite ? v.114 (Acte 1, scène 2, ERASTE)
  34. Il est écris en vers, et je n'en saurais faire. v.118 (Acte 1, scène 2, ERASTE)
  35. C'est m'obliger, adieu. v.122 (Acte 1, scène 2, ERASTE)
  36. La prière est galante. v.122 (Acte 1, scène 3, CLITON)
  37. En lui si c'est sottise, en vous c'est encor pis. v.128 (Acte 1, scène 3, CLITON)
  38. S'il est amant, peut-être est-ce à dessein de rire, v.141 (Acte 1, scène 3, CLITON)
  39. Et tout autre qu'Éraste eût été refusé ; v.144 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  40. Mais si ce même Éraste est frère de Lucie, v.145 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  41. L'une des trois Beautés dont mon âme est ravie, v.146 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  42. Et si par un effet de son heureux destin v.147 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  43. De Dorotée encore il est proche Voisin, v.148 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  44. Puis-je rien refuser à qui m'est nécessaire, v.149 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  45. C'est prévoir de bonne heure à tout, et d'assez loin. v.151 (Acte 1, scène 3, CLITON)
  46. Il n'est si sot Ami qu'on n'emploie au besoin, v.152 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  47. De ma facilité c'est la raison secrète. v.153 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  48. C'est comme je l'entends, v.155 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  49. Ou s'il est régalé, que c'est à ses dépens. v.156 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  50. Éraste, vous osez me demandez le mien ; v.158 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  51. C'est ici mot pour mot tout ce que l'on m'écrit, v.164 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  52. Si j' j'ai l'Original, qu'Éraste a la Copie. v.166 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  53. L'écriture est semblable, et ne diffère point. . v.167 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  54. Vous l'avez deviné, tout son fait n'est que mine, v.170 (Acte 1, scène 3, CLITON)
  55. Pestez, le mal redouble à qui se contraint tant. v.179 (Acte 1, scène 3, CLITON)
  56. Croyez-moi, c'est un cas, Monsieur, à s'en aller pendre. v.182 (Acte 1, scène 3, CLITON)
  57. La pièce est délicate, et je ne cèle pas v.183 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  58. Mais pour moi qui connais ce que c'est que d'aimer, v.187 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  59. Si chaque Objet me plaît, c'est sans inquiétude, v.189 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  60. C'est là l'utilité d'aimer en divers lieux. v.203 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  61. J'aime tant que l'on m'aime, et n'ai point d'inconstance ; v.206 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  62. Votre coeur à ce compte est d'un bon revenu ? v.212 (Acte 1, scène 3, CLITON)
  63. Tel qu'il est, de beaucoup il attire l'envie ; v.213 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  64. En ceci le partage est un étrange point. v.215 (Acte 1, scène 3, CLITON)
  65. Sa conduite est réglée, elle est modeste et sage, v.221 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  66. Quel est-il ? v.224 (Acte 1, scène 3, CLITON)
  67. Et ce défaut est grand ? v.225 (Acte 1, scène 3, CLITON)
  68. Il est des plus notables ; v.225 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  69. Il est beau que l'Objet qui nous tient sous sa loi v.227 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  70. C'est par là qu'en nos coeurs l'Amour se fortifie, v.229 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  71. Il semble qu'il renaît quand il se justifie. v.230 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  72. L'Amour triste et pensif va son train ordinaire, v.237 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  73. C'est toujours, Vous m'aimez et je vous aime aussi : v.240 (Acte 1, scène 3, ORONTE)
  74. C'est intrigue d'Amour ? v.247 (Acte 1, scène 4, ORONTE)
  75. Par mon père à l'hymen je me vois destiné, v.248 (Acte 1, scène 4, FLORAME)
  76. L'affaire de sa part en secret est conclue. v.250 (Acte 1, scène 4, FLORAME)
  77. La personne est aimable, et d'illustre maison, v.251 (Acte 1, scène 4, FLORAME)
  78. Et quoiqu'un grand obstacle à cette amour s'oppose, v.253 (Acte 1, scène 4, FLORAME)
  79. Mon coeur n'est plus à moi si Lucie en dispose. v.254 (Acte 1, scène 4, FLORAME)
  80. Mais qu'on s'obstine en vain à rejeter la loi v.259 (Acte 1, scène 4, FLORAME)
  81. Et ce Dieu, tout aveugle et tout enfant qu'il est, v.263 (Acte 1, scène 4, FLORAME)
  82. Je n'ai pu résister aux charmes de Lucie, v.266 (Acte 1, scène 4, FLORAME)
  83. Sans doute que d'Éraste il lèvera l'obstacle, v.269 (Acte 1, scène 4, ORONTE)
  84. Elle est modeste et sage, v.277 (Acte 1, scène 5, CLITON)
  85. Sa conduite est réglée, et sans ce grand défaut v.279 (Acte 1, scène 5, CLITON)
  86. C'est là que je prétends étaler à leurs yeux v.291 (Acte 1, scène 5, ORONTE)
  87. Cependant ce quartier ne m'est pas si funeste v.301 (Acte 1, scène 5, ORONTE)
  88. Que je n'y sache encor où jouer de mon reste. v.302 (Acte 1, scène 5, ORONTE)
  89. Elle est gaie ? v.317 (Acte 1, scène 5, CLITON)
  90. Passez votre chemin, votre visite est faite. v.318 (Acte 1, scène 5, CLITON)
  91. C'est adresse. v.321 (Acte 1, scène 5, CLITON)
  92. Que trop ; c'est ma Maîtresse. v.322 (Acte 1, scène 5, CLITON)
  93. Elle est vêtue en Dame ! v.323 (Acte 1, scène 5, ORONTE)
  94. Et comme à plus fournir ma bourse est impuissante, v.325 (Acte 1, scène 5, CLITON)
  95. C'est dont ce soir je dois être averti ; v.327 (Acte 1, scène 5, CLITON)
  96. Il est bon cependant que vous preniez parti, v.328 (Acte 1, scène 5, CLITON)
  97. Soyez sûr que pour vous il n'en est plus au monde. v.330 (Acte 1, scène 5, CLITON)
  98. Votre coeur est vacant, et par provision v.331 (Acte 1, scène 5, CLITON)
  99. Il est et du soupçon et de la jalousie, v.346 (Acte 1, scène 5, ORONTE)
  100. Mais chez moi pour Éraste il faut aller écrite, v.350 (Acte 1, scène 5, ORONTE)
  101. En cessant de m'offrir ce qui n'est plus à vous. v.356 (Acte 2, scène 1, LUCIE)
  102. Celui qu'un Inconstant doit attendre de moi. v.360 (Acte 2, scène 1, LUCIE)
  103. Il ne m'est pas permis d'en dire davantage. v.362 (Acte 2, scène 1, LUCIE)
  104. Quoique je sois d'un sexe estimé peu discret, v.363 (Acte 2, scène 1, LUCIE)
  105. Je vous aile, Lucie, et le Ciel m'est témoin... v.367 (Acte 2, scène 1, FLORAME)
  106. Vous vous justifierez quand il sera besoin. v.368 (Acte 2, scène 1, LUCIE)
  107. M'est de grand préjudice, et ne vous sert de rien. v.372 (Acte 2, scène 1, LUCIE)
  108. Que cette retenue est contraire à ma joie ! v.373 (Acte 2, scène 1, FLORAME)
  109. Je vous estime autant que vous le méritez. v.376 (Acte 2, scène 1, LUCIE)
  110. Qu'au moins un peu d'amour suive une telle estime. v.377 (Acte 2, scène 1, FLORAME)
  111. Elle en sait le mystère, adieu. v.383 (Acte 2, scène 1, LUCIE)
  112. Tout est perdu. v.383 (Acte 2, scène 2, FLORAME)
  113. Où contre mes désirs mon Père me destine ? v.385 (Acte 2, scène 2, FLORAME)
  114. Est-il rien si secret, Monsieur, qu'on ne devine ? v.386 (Acte 2, scène 2, LICAS)
  115. Ce n'est que par devoir qu'elle accepte ma flamme. v.390 (Acte 2, scène 2, FLORAME)
  116. Quel est donc votre espoir ? v.391 (Acte 2, scène 2, LICAS)
  117. Où chacun est témoin d'une telle entrevue, v.398 (Acte 2, scène 2, LICAS)
  118. N'est pas pour l'obliger d'écouter à loisir... v.399 (Acte 2, scène 2, LICAS)
  119. Je ne le vois que trop, et c'est mon déplaisir. v.400 (Acte 2, scène 2, FLORAME)
  120. Aussi n'est-ce pas là que j'ose enfin prétendre, v.401 (Acte 2, scène 2, FLORAME)
  121. Depuis huit jours près d'elle est de mes Partisans, v.404 (Acte 2, scène 2, FLORAME)
  122. L'apparence qu'Éraste y consente jamais ? v.412 (Acte 2, scène 2, LICAS)
  123. C'est Dorotée. Ô Dieux ! Coulons-nous doucement. v.419 (Acte 2, scène 2, FLORAME)
  124. La promenade est belle, et ce lieu fort charmant. v.420 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  125. C'est-à-dire, Lisette, autant de menteries... v.425 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  126. Donc le bureau d'adresse en est aux Tuileries ? v.426 (Acte 2, scène 3, LISETTE)
  127. Tu dis vrai, c'est ici qu'on nous en vient conter, v.427 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  128. Puisque enfin la beauté n'est qu'un triste ornement v.431 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  129. Ce n'est pas toutefois que je sois si facile, v.441 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  130. La plainte auprès de moi, n'est jamais fort utile v.442 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  131. C'est en vain qu'on affecte une fausse langueur, v.443 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  132. C'est sans abaissement que je flatte sa peine, v.450 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  133. Un peu d'espoir permis est le prix de l'amour. v.452 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  134. C'est comme il faut aimer pour aimer à la mode ; v.454 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  135. Et s'il n'est à la chaîne on ne le peut garder. v.460 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  136. Si ce jour est trop peu pour vous marquer mon zèle, v.465 (Acte 2, scène 3, LISETTE)
  137. Et que votre secret est sûr entre mes mains. v.467 (Acte 2, scène 3, LISETTE)
  138. J'en estime le bien, et l'esprit, et la mine, v.474 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  139. Éraste aussi m'en veut, un galant d'importance, v.477 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  140. Et propre en un besoin à mourir de constance, v.478 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  141. Il est vrai que depuis, la défaite d'Oronte v.481 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  142. Quoi, sais-tu quel il est ? v.483 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  143. Je l'entends estimer. v.484 (Acte 2, scène 3, LISETTE)
  144. L'air en est noble, aisé, la mine peu commune, v.485 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  145. Sache qu'Éraste et lui m'offrent ici leurs voeux, v.503 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  146. C'est assez de quoi faire un assez plaisant conte. v.505 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  147. Transparente beauté dont le coeur est ouvert... v.515 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  148. C'est fort bien commencer à dépeindre sa flamme. v.518 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  149. Que la moindre pensée est digne qu'on l'admire ; v.522 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  150. Son style du premier sera bien différent. v.523 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  151. Le mot est bon, je pense, v.525 (Acte 2, scène 3, LISETTE)
  152. Dont le coeur est ouvert... Que veut dire ceci ? v.527 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  153. C'est le même. v.528 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  154. Tiens, lis celui d'Éraste, et moi celui d'Oronte. v.530 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  155. Transparente Beauté dont le coeur est ouvert, v.531 (Acte 2, scène 3, LISETTE)
  156. Et ma langueur en est une preuve certaine. v.538 (Acte 2, scène 3, LISETTE)
  157. La pièce est concertée, il le faut avouer ; v.547 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  158. Éraste est trop grossier... v.549 (Acte 2, scène 3, DOROTEE)
  159. Ma pensée est la vôtre. v.549 (Acte 2, scène 3, LISETTE)
  160. Et son style est-il bien différent de l'autre ? v.550 (Acte 2, scène 3, LISETTE)
  161. Oronte est avec lui. v.552 (Acte 2, scène 3, LISETTE)
  162. Dorotée est promise, et l'Hymen arrêté v.559 (Acte 2, scène 4, ARGANTE)
  163. Mais comme elle est voisine, et l'honneur délicat, v.571 (Acte 2, scène 4, ARGANTE)
  164. La remontrance est belle et l'avis important. v.576 (Acte 2, scène 4, ORONTE)
  165. St, st, mon Cavalier, tournez un peu visage. v.578 (Acte 2, scène 5, LISETTE)
  166. C'est moi ; ne me voyez-vous pas ? v.579 (Acte 2, scène 5, LISETTE)
  167. Et pour moi cette coiffe est un supplice extrême. v.581 (Acte 2, scène 5, ORONTE)
  168. Est-ce ainsi que l'on doit agir lorsque l'on s'aime ? v.582 (Acte 2, scène 5, ORONTE)
  169. Le compliment est doux, et c'est bien débuter. v.583 (Acte 2, scène 5, LISETTE)
  170. C'est réciproquement l'effet de nos mérites, v.586 (Acte 2, scène 5, LISETTE)
  171. Et si cette maxime est valable, en ce cas v.591 (Acte 2, scène 5, ORONTE)
  172. Ce n'est pas d'aujourd'hui que je sais qui vous êtes, v.594 (Acte 2, scène 5, LISETTE)
  173. D'ordinaire est un peu sujette à caution. v.596 (Acte 2, scène 5, LISETTE)
  174. Ah, c'est toi ; l'agréable surprise ! v.597 (Acte 2, scène 5, ORONTE)
  175. Te revoir est un bien que j'estime... v.599 (Acte 2, scène 5, ORONTE)
  176. C'est de votre maîtresse. v.602 (Acte 2, scène 5, LISETTE)
  177. Sans doute, il est bon là v.603 (Acte 2, scène 5, LISETTE)
  178. Mais d'ailleurs leur rudesse est assez réparée v.617 (Acte 2, scène 5, LISETTE)
  179. Cet air n'est pas tant sot, ce port est peu commun, v.619 (Acte 2, scène 5, LISETTE)
  180. N'est-ce point là mon Maître avecque ma coquine ? v.622 (Acte 2, scène 6, CLITON)
  181. C'est pour s'aller battre ; et vite, à leurs secours. v.627 (Acte 2, scène 6, CLITON)
  182. De Florame et d'Éraste. v.628 (Acte 2, scène 6, CLITON)
  183. C'est assez que de vous. v.632 (Acte 2, scène 6, CLITON)
  184. J'éprouve en ce rencontre un bizarre destin, v.639 (Acte 2, scène 7, DOROTEE)
  185. Il n'est ni si, ni mais. v.644 (Acte 2, scène 8, ORONTE)
  186. Qu'elle n'est à mes yeux qu'un objet de mépris. v.656 (Acte 2, scène 8, ORONTE)
  187. C'est une beauté fade, et pour moi, je confesse v.657 (Acte 2, scène 8, ORONTE)
  188. Ton obstiné silence à la fin me confond, v.660 (Acte 2, scène 8, ORONTE)
  189. Quoi, Madame, c'est vous ? v.665 (Acte 2, scène 8, ORONTE)
  190. Que vois-je là ? Lisette est métamorphosée ! v.666 (Acte 2, scène 8, CLITON)
  191. Ce n'est pas sans sujet que je suis en courroux. v.687 (Acte 2, scène 8, DOROTEE)
  192. Ce n'est pas sans raison que je me plains de vous. v.688 (Acte 2, scène 8, ORONTE)
  193. Croyant qu'Éraste et vous ne vous déguisiez rien, v.695 (Acte 2, scène 8, DOROTEE)
  194. Et la trahison seule avec trop d'injustice v.697 (Acte 2, scène 8, DOROTEE)
  195. L'excuse est assez froide. v.705 (Acte 2, scène 8, DOROTEE)
  196. Selon les lois de d'amour c'est un crime d'État, v.707 (Acte 2, scène 8, DOROTEE)
  197. C'est vous traiter encor trop favorablement. v.711 (Acte 2, scène 8, DOROTEE)
  198. L'innocence jamais n'est assez manifeste v.721 (Acte 2, scène 8, ORONTE)
  199. Ce soir chez moi vous me direz le reste : v.722 (Acte 2, scène 8, DOROTEE)
  200. Cette retraite est bizarre et bien prompte. v.725 (Acte 2, scène 8, ORONTE)
  201. Ne le demandez plus puisque Éraste s'avance. v.729 (Acte 2, scène 8, CLITON)
  202. Qu'il sache que Florame est épris de Lucie ? v.742 (Acte 2, scène 10, CLITON)
  203. De ce qu'Éraste croit qu'il brûle pour sa Soeur. v.744 (Acte 2, scène 10, ORONTE)
  204. Et s'il craint une fois qu'Éraste ne l'épie, v.746 (Acte 2, scène 10, ORONTE)
  205. Je serai libre alors d'aller lui protester. v.748 (Acte 2, scène 10, ORONTE)
  206. Il est vrai qu'affranchi d'accompagner Florame, v.757 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  207. Mon humeur est hypocondriaque, v.762 (Acte 3, scène 1, CLITON)
  208. C'est bien plutôt de voir qu'elle se sert de vous. v.768 (Acte 3, scène 1, CLITON)
  209. Simple, ne vois-tu pas que c'est ton avantage v.769 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  210. Que par là son mérite est en son plus beau jour, v.771 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  211. C'est ce que j'appréhende, et que par votre adresse, v.773 (Acte 3, scène 1, CLITON)
  212. C'est fort mal reconnaître une faveur si grande. v.777 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  213. Et de ma part alors tu n'auras plus d'obstacles. v.782 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  214. Vos générosités vous mettront dans l'Histoire. v.786 (Acte 3, scène 1, CLITON)
  215. Crois que c'est en user modestement v.791 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  216. Quoi, Maraud, est-ce là le respect que tu dois v.799 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  217. Mais c'est ici le lieu de mes deux rendez-vous, v.812 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  218. Ne me chatouille plus sitôt qu'elle est absente. v.822 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  219. Qu'à trente pas de là c'est autant d'effacé ; v.824 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  220. Et celle que je vois est toujours la plus belle. v.830 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  221. Est-ce Oronte ? v.839 (Acte 3, scène 2, LUCIE)
  222. Oui, c'est moi, v.839 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  223. Si je ne vous croyais trop juste et raisonnable v.841 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  224. Vous m'ôtez votre amour sans m'ôter votre estime. v.854 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  225. De grâce, expliquez mieux un si triste langage, v.858 (Acte 3, scène 2, LUCIE)
  226. Sachons quel est ce crime, ou quel est ce malheur. v.860 (Acte 3, scène 2, LUCIE)
  227. Sans m'estimer coupable autant qu'infortuné. v.864 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  228. Si je vous soupçonnais de la moindre injustice ; v.866 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  229. Ah, c'est trop différer à perdre un misérable, v.870 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  230. Chercher à l'adoucir, c'est redoubler mon mal. v.871 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  231. Que c'est par mes défauts qu'éclate son mérite, v.873 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  232. Ce coup à mon amour sera rude, il est vrai, v.879 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  233. Avec tant de respect, que ma triste présence v.881 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  234. Ne vous reprochera jamais votre inconstance. v.882 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  235. Et ne vois aucun jour à me justifier, v.887 (Acte 3, scène 2, LUCIE)
  236. Et c'est par les soupirs qu'elle s'explique que le mieux. v.896 (Acte 3, scène 2, LUCIE)
  237. Mais enfin s'il est vrai que je sois une ingrate, v.897 (Acte 3, scène 2, LUCIE)
  238. Quelque obstacle imprévu l'empêche de s'y rendre, v.905 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  239. Et c'est ce que demain il viendra vous apprendre. v.906 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  240. Il suffit. C'est donc là ce qui vous rend jaloux ? v.907 (Acte 3, scène 2, LUCIE)
  241. C'est peu que votre amour comble le sien de joie, v.913 (Acte 3, scène 2, ORONTE)
  242. C'est mériter fort peu d'être désabusé, v.916 (Acte 3, scène 2, LUCIE)
  243. C'est mon Frère, sans doute, il faut dissimuler. v.919 (Acte 3, scène 2, LUCIE)
  244. L'heure n'est point réglée, et je ne puis vous dire v.921 (Acte 3, scène 2, LUCIE)
  245. Il est assez gaillard. v.924 (Acte 3, scène 2, CLITON)
  246. C'est Florame. v.930 (Acte 3, scène 3, FLORAME)
  247. Tant pis, ce n'est pas là mon compte. v.930 (Acte 3, scène 3, ORONTE)
  248. L'ardeur de voir Éraste avecque diligence, v.937 (Acte 3, scène 3, ORONTE)
  249. Ma peine cependant s'est trouvée inutile, v.941 (Acte 3, scène 3, ORONTE)
  250. Et j'apprends de sa Soeur qu'il est encore en ville. v.942 (Acte 3, scène 3, ORONTE)
  251. Sans lui nier que j'aime, il est d'autres moyens... v.943 (Acte 3, scène 3, FLORAME)
  252. Il pourra découvrir qu'elle m'est destinée. v.953 (Acte 3, scène 3, FLORAME)
  253. Est-ce elle dont pour vous on traite d'Hyménée ? v.954 (Acte 3, scène 3, ORONTE)
  254. La porte est entrouverte, v.962 (Acte 3, scène 4, LISETTE)
  255. Lorsque tu lui parlas, qu'est-ce donc qu'il te dit ? v.968 (Acte 3, scène 4, DOROTEE)
  256. Et peut-être à dessein s'est-il voulu méprendre. v.970 (Acte 3, scène 4, LISETTE)
  257. Mais il est excusable enfin s'il m'a dit vrai, v.972 (Acte 3, scène 4, DOROTEE)
  258. Et si c'est une fourbe, il l'a si bien conduite v.973 (Acte 3, scène 4, DOROTEE)
  259. C'est Oronte sans doute. v.977 (Acte 3, scène 4, LISETTE)
  260. Éraste, où venez-vous, et quelle est votre audace ? v.981 (Acte 3, scène 5, DOROTEE)
  261. Il est ici tout proche, et reviendra soudain. v.987 (Acte 3, scène 5, DOROTEE)
  262. Qu'est-ce qu'on ne dit point lorsque le coeur soupire ! v.994 (Acte 3, scène 5, ERASTE)
  263. C'est un triste plaisir d'écouter des soupirs v.995 (Acte 3, scène 5, DOROTEE)
  264. Que... mais il est trop tard, je l'entends à la porte, v.998 (Acte 3, scène 5, DOROTEE)
  265. L'avis est assez bon. v.1003 (Acte 3, scène 5, DOROTEE)
  266. Quoi, tout est disparu ? Certes cela m'étonne, v.1005 (Acte 3, scène 6, ORONTE)
  267. En user de la sorte est fort mal procéder, v.1007 (Acte 3, scène 6, ORONTE)
  268. Mon humeur est d'agir toujours avec franchise, v.1010 (Acte 3, scène 6, ORONTE)
  269. Je vous dois adorer inconstante et légère, v.1018 (Acte 3, scène 6, ORONTE)
  270. C'est fort bien vous tirer d'un pas assez glissant, v.1023 (Acte 3, scène 6, DOROTEE)
  271. Le trait est d'habile homme, et bien digne d'Oronte. v.1025 (Acte 3, scène 6, DOROTEE)
  272. Il est vrai, parmi nous il n'est point de mérite v.1029 (Acte 3, scène 6, ORONTE)
  273. J'aspire à votre coeur, mais ce n'est qu'au partage, v.1038 (Acte 3, scène 6, ORONTE)
  274. Je n'y mets point d'obstacle, et vais me retirer. v.1044 (Acte 3, scène 6, ORONTE)
  275. Le voilà, je l'entends, qu'est-ce qu'on en fera ? v.1059 (Acte 3, scène 6, ORONTE)
  276. Mais la voici qui vient éclaircir ce mystère. v.1066 (Acte 3, scène 6, DOROTEE)
  277. Dieux, qu'est-ce que je vois ? v.1067 (Acte 3, scène 7, ORONTE)
  278. Vous-même ? Croyez qu'on ne s'est point trompé. v.1072 (Acte 3, scène 7, DOROTEE)
  279. Mais par ma foi, ce n'est qu'à bonne intention, v.1076 (Acte 3, scène 7, LISETTE)
  280. Chercher ce mari qu'on s'est attribué, v.1079 (Acte 3, scène 8, CLITON)
  281. Console-toi, Cliton, la chance en est commune. v.1082 (Acte 3, scène 8, ORONTE)
  282. Mais c'en est déjà fait. v.1093 (Acte 3, scène 8, CLITON)
  283. Que vois-je ? C'est Oronte. v.1093 (Acte 3, scène 9, ARGANTE)
  284. La mienne est trop valable, v.1097 (Acte 3, scène 9, ORONTE)
  285. Cette nuit avec elle Éraste m'a surpris, v.1100 (Acte 3, scène 9, ORONTE)
  286. Il est vrai qu'on a fait du bruit dans le jardin, v.1104 (Acte 3, scène 9, ARGANTE)
  287. Le demandez-vous ? Éraste. v.1121 (Acte 3, scène 9, ARGANTE)
  288. Voilà le stratagème. v.1122 (Acte 3, scène 9, ORONTE)
  289. Vous nous perdez tous deux si vous restez ici, v.1124 (Acte 3, scène 9, ARGANTE)
  290. Vois quelle est ma fortune. v.1125 (Acte 3, scène 9, ORONTE)
  291. Consolez-vous, Monsieur, la chance en est commune. v.1126 (Acte 3, scène 9, CLITON)
  292. Éraste. v.1129 (Acte 3, scène 10, ARGANTE)
  293. Je ne sais quel est tout ce mystère. v.1129 (Acte 3, scène 10, ERASTE)
  294. Il est temps que chacun se retire, v.1137 (Acte 3, scène 10, ARGANTE)
  295. Votre façon d'agir est bien hétéroclite. v.1161 (Acte 4, scène 1, CLITON)
  296. Et rien à votre goût n'est trop chaud ni trop froid. v.1168 (Acte 4, scène 1, CLITON)
  297. C'est aimer à peu près comme il faut que l'on aime. v.1169 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  298. Je crois que votre amour est quelque amour bâtard. v.1172 (Acte 4, scène 1, CLITON)
  299. Il est vrai que sur lui je garde assez d'empire. v.1173 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  300. C'est ainsi que l'amour jamais ne me surprend, v.1184 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  301. C'est amour ? v.1188 (Acte 4, scène 1, CLITON)
  302. C'est amour, Cliton, et du meilleur. v.1188 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  303. Mais l'Amour, n'est-ce pas une ardeur inquiète, v.1189 (Acte 4, scène 1, CLITON)
  304. C'est l'amour du vieux temps, il n'est plus à la mode. v.1194 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  305. Il n'est plus à la mode ? v.1195 (Acte 4, scène 1, CLITON)
  306. Il est lourd et grossier. v.1195 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  307. Si vous voulez m'instruire, il faut mieux s'expliquer. v.1199 (Acte 4, scène 1, CLITON)
  308. Et les mésestimer toutes séparément. v.1212 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  309. Dorotée est fidèle, et j'en suis satisfait. v.1220 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  310. Mais Éraste caché fait assez voir qu'on l'aime ? v.1221 (Acte 4, scène 1, CLITON)
  311. Vois s'il m'en doit rester quelque scrupule en l'âme. v.1229 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  312. Le bon est pour Florame. v.1230 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  313. De sorte que Lucie à Florame est acquise ? v.1241 (Acte 4, scène 1, CLITON)
  314. Oui, mais ce n'est pas tout d'avoir gagné le Frère, v.1253 (Acte 4, scène 2, FLORAME)
  315. Votre secours, Ami, m'est encor nécessaire. v.1254 (Acte 4, scène 2, FLORAME)
  316. Ce bruit pour mon malheur n'est que trop répandu, v.1256 (Acte 4, scène 2, FLORAME)
  317. Et l'aimable Lucie en est persuadée, v.1257 (Acte 4, scène 2, FLORAME)
  318. Est-ce pour me jouer que vous parlez ainsi ? v.1263 (Acte 4, scène 2, ORONTE)
  319. C'est da la passion une preuve assez claire. v.1266 (Acte 4, scène 2, ORONTE)
  320. Sachez que son amour ne passe point l'estime, v.1270 (Acte 4, scène 2, FLORAME)
  321. Mais ayant su lever le plus fâcheux obstacle, v.1281 (Acte 4, scène 2, ORONTE)
  322. La victoire est à nous, et j'ose m'en vanter. v.1283 (Acte 4, scène 2, ORONTE)
  323. Lucie est toute à vous ; mais quoi qu'on puisse dire, v.1289 (Acte 4, scène 3, CLITON)
  324. Qui tombe entre vos mains, garde le stratagème. v.1293 (Acte 4, scène 3, CLITON)
  325. On la souffre au besoin quand la place est vacante ; v.1298 (Acte 4, scène 3, ORONTE)
  326. Et c'est faute de mieux qu'à la montre elle passe ! v.1301 (Acte 4, scène 3, CLITON)
  327. Lisette un pis-aller ? C'est tout ce qu'elle vaut ? v.1303 (Acte 4, scène 4, LISETTE)
  328. C'est donc faute de mieux qu'à la montre je passe ? v.1309 (Acte 4, scène 4, LISETTE)
  329. Si longtemps sans me voir ! Ah, ce m'est un tourment... v.1315 (Acte 4, scène 4, ORONTE)
  330. C'est... v.1322 (Acte 4, scène 4, ORONTE)
  331. Mais votre amour pourtant n'est chez moi qu'en dépôt, v.1323 (Acte 4, scène 4, LISETTE)
  332. Rien n'est plus vrai. v.1329 (Acte 4, scène 4, ORONTE)
  333. C'est là donner des vôtres. v.1329 (Acte 4, scène 4, LISETTE)
  334. Mais elle me perdait, tant mon style était haut. v.1343 (Acte 4, scène 4, ORONTE)
  335. Que vivre sous tes lois est ma plus grande gloire, v.1361 (Acte 4, scène 4, ORONTE)
  336. Qu'est-ce ? v.1368 (Acte 4, scène 4, ORONTE)
  337. La joie en est commune, et c'est avec regret v.1375 (Acte 4, scène 5, LUCIE)
  338. Oui, mon Maître est un amant de bien. v.1380 (Acte 4, scène 5, CLITON)
  339. Quoi donc, c'est tout de bon que vous jurez ma perte ? v.1385 (Acte 4, scène 5, ORONTE)
  340. Quand un Frère obstiné pour Florame aujourd'hui... v.1387 (Acte 4, scène 5, LUCIE)
  341. Et vous vous obligez en me rendant justice. v.1390 (Acte 4, scène 5, ORONTE)
  342. Et tiens qu'il n'est rien tel que d'aimer à la mode. v.1406 (Acte 4, scène 5, ORONTE)
  343. L'amour en est plus gai s'il est moins délicat, v.1408 (Acte 4, scène 5, ORONTE)
  344. Donc sans raison mon âme en est saisie, v.1410 (Acte 4, scène 5, LUCIE)
  345. Les détourner à gauche est quelquefois le mieux. v.1412 (Acte 4, scène 5, ORONTE)
  346. Nous en ferions un monstre en suivant ces maximes. v.1422 (Acte 4, scène 5, LUCIE)
  347. Est-il légèreté comparable à la vôtre ? v.1429 (Acte 4, scène 5, ORONTE)
  348. Tout le sexe est changeant, hier l'un, aujourd'hui l'autre. v.1430 (Acte 4, scène 5, ORONTE)
  349. L'exemple est dangereux, je renonce à le suivre. v.1434 (Acte 4, scène 5, ORONTE)
  350. Pour un si bel effort votre coeur est trop bas. v.1435 (Acte 4, scène 5, LUCIE)
  351. C'était un brave Amant, c'est pour moi qu'il est mort, v.1439 (Acte 4, scène 5, ORONTE)
  352. N'est-ce rien qu'acquérir une illustre mémoire ? v.1441 (Acte 4, scène 5, LUCIE)
  353. Me préserve le Ciel d'une si triste gloire. v.1442 (Acte 4, scène 5, ORONTE)
  354. C'est Dorotée. v.1448 (Acte 4, scène 6, ERASTE)
  355. Car sans doute à dessein sa Suivante est restée v.1457 (Acte 4, scène 6, ERASTE)
  356. C'est aussi par tes dons qu'on me voit si poupine. v.1473 (Acte 4, scène 7, LISETTE)
  357. Sans rien donner de plus, j'attrape des pistoles. v.1478 (Acte 4, scène 7, LISETTE)
  358. Vois-tu bien ? Cela coûte, et tant d'ajustement v.1487 (Acte 4, scène 7, LISETTE)
  359. C'est bien fait, mais viens ça, dis-moi quels avantages v.1493 (Acte 4, scène 7, CLITON)
  360. En douter, c'est te tromper toi-même, v.1498 (Acte 4, scène 7, LISETTE)
  361. C'est un grand réconfort à soulager une âme. v.1501 (Acte 4, scène 7, CLITON)
  362. Estimes-tu si peu ces marques de ma flamme ? v.1502 (Acte 4, scène 7, LISETTE)
  363. C'est toujours mieux que rien, mais parlons franchement. v.1503 (Acte 4, scène 7, CLITON)
  364. L'Amour, comme tu sais, est un enfant gourmand. v.1504 (Acte 4, scène 7, CLITON)
  365. Dis-moi, ta langue est-elle mercenaire, v.1509 (Acte 4, scène 7, CLITON)
  366. L'effort est grand pour toi. v.1511 (Acte 4, scène 7, CLITON)
  367. Il n'est pas bien compté. v.1516 (Acte 4, scène 7, CLITON)
  368. Ait pu se disposer à ce triste Hyménée, v.1522 (Acte 5, scène 1, DOROTEE)
  369. Je vois quel est le vôtre, et je lis dans votre âme. v.1525 (Acte 5, scène 1, ARGANTE)
  370. C'est l'effet du bruit qui court d'Oronte. v.1530 (Acte 5, scène 1, ARGANTE)
  371. Est-il fourbe ? Inconstant ? v.1555 (Acte 5, scène 1, DOROTEE)
  372. Je ne sais ce qu'il est. v.1555 (Acte 5, scène 1, LISETTE)
  373. Avecque tant de joie il est vers moi couru v.1559 (Acte 5, scène 1, LISETTE)
  374. Qu'une Dame arrivant, c'est là le beau du jeu. v.1564 (Acte 5, scène 1, LISETTE)
  375. Sans dire quoi ni qu'est-ce, au mépris de sa flamme, v.1565 (Acte 5, scène 1, LISETTE)
  376. Le causeur est allé lui chanter même gamme, v.1566 (Acte 5, scène 1, LISETTE)
  377. S'est mis à cajoler fort gracieusement. v.1568 (Acte 5, scène 1, LISETTE)
  378. De mettre lâchement au jour son inconstance, v.1570 (Acte 5, scène 1, DOROTEE)
  379. Mais cette Dame enfin qu'est-elle devenue ? v.1573 (Acte 5, scène 1, DOROTEE)
  380. Et ne sais ce que c'est que vendre ma Maîtresse. v.1586 (Acte 5, scène 1, LISETTE)
  381. Puisque Oronte, en faveur de qui ce triste coeur v.1595 (Acte 5, scène 1, DOROTEE)
  382. Vous l'espérez en vain, la parole est donnée. v.1602 (Acte 5, scène 1, LISETTE)
  383. Pour rechercher jamais cette triste union, v.1607 (Acte 5, scène 1, DOROTEE)
  384. Il est trop averti de mon aversion. v.1608 (Acte 5, scène 1, DOROTEE)
  385. De quelque promenade est peut-être en courroux. v.1616 (Acte 5, scène 1, LUCIE)
  386. Ah, Lucie, est-ce vous ? v.1623 (Acte 5, scène 1, DOROTEE)
  387. C'est moi que le chagrin d'un Frère trop jaloux... v.1624 (Acte 5, scène 1, LUCIE)
  388. Est cause... v.1640 (Acte 5, scène 4, ERASTE)
  389. Croyez-moi, vous rêvez, Éraste. v.1644 (Acte 5, scène 4, DOROTEE)
  390. Ô Ciel ! Quelle surprise à la mienne est égale ! v.1654 (Acte 5, scène 4, DOROTEE)
  391. De votre trahison ce silence est l'aveu. v.1655 (Acte 5, scène 4, ERASTE)
  392. C'est aller trop avant, mais par bonté, je crois v.1659 (Acte 5, scène 4, DOROTEE)
  393. Votre raison, Éraste, est sans doute en défaut, v.1667 (Acte 5, scène 4, DOROTEE)
  394. Est-ce un crime pour moi que d'estimer sa flamme ? v.1670 (Acte 5, scène 4, DOROTEE)
  395. Quoi, me railler encor ! C'est donc là tout le fruit v.1679 (Acte 5, scène 4, ERASTE)
  396. Abandonnez Éraste, et vivez pour Oronte. v.1686 (Acte 5, scène 4, ERASTE)
  397. Je romps mes tristes fers que j'estimai si doux, v.1687 (Acte 5, scène 4, ERASTE)
  398. À qui le fourbe Oronte a si bien protesté, v.1696 (Acte 5, scène 5, LISETTE)
  399. Elle est entre vos mains, la voulez-vous plus belle ? v.1697 (Acte 5, scène 5, LISETTE)
  400. Madame, elle n'a garde, elle est trop éloignée. v.1701 (Acte 5, scène 5, LISETTE)
  401. Et donner prompt obstacle aux desseins de mon traître. v.1705 (Acte 5, scène 5, DOROTEE)
  402. C'est Cliton. Ton Maître tarde bien. v.1707 (Acte 5, scène 6, LISETTE)
  403. Le bonhomme est sorti, qu'il vienne. v.1709 (Acte 5, scène 6, LISETTE)
  404. Si leur amour est né du mépris de mes feux, v.1711 (Acte 5, scène 6, DOROTEE)
  405. L'appas est délicat, vous l'y pourrez surprendre. v.1721 (Acte 5, scène 6, LISETTE)
  406. J'y renonce, et Lisette est à toi désormais. v.1724 (Acte 5, scène 7, ORONTE)
  407. Que c'est vous obéir, et non pas vous aimer. v.1732 (Acte 5, scène 7, ORONTE)
  408. Un Cavalier, madame, est encore avec elle ; v.1733 (Acte 5, scène 7, LISETTE)
  409. C'est Oronte ! Ah ! L'ingrat ! L'infidèle ! v.1734 (Acte 5, scène 7, LUCIE)
  410. C'est prévenir ma plainte assez adroitement. v.1736 (Acte 5, scène 7, DOROTEE)
  411. Peut-être étant forcé n'est pas de grand mérite. v.1746 (Acte 5, scène 7, DOROTEE)
  412. Qu'en vous est le motif qui fait que je vous aime, v.1753 (Acte 5, scène 7, ORONTE)
  413. Et que c'est seulement à cause de vous-même ? v.1754 (Acte 5, scène 7, ORONTE)
  414. C'est ainsi qu'aussitôt que le vôtre soupire, v.1769 (Acte 5, scène 7, DOROTEE)
  415. C'est ainsi que sans crainte et sans émotion v.1771 (Acte 5, scène 7, ORONTE)
  416. Je vous rends mes respects, Éraste vous proteste, v.1773 (Acte 5, scène 7, ORONTE)
  417. Vous avez de bons yeux, qu'ai-je à douter du reste. v.1774 (Acte 5, scène 7, ORONTE)
  418. Et ce reproche adroit est-ce à moi qu'il s'adresse ? v.1782 (Acte 5, scène 7, DOROTEE)
  419. Un peu trop de scrupule à votre amour est joint. v.1783 (Acte 5, scène 7, ORONTE)
  420. Qu'est-elle devenue ? v.1788 (Acte 5, scène 7, DOROTEE)
  421. Elle est entrée ici, v.1788 (Acte 5, scène 7, ORONTE)
  422. Toujours d'un vif soupçon votre amour est taché, v.1791 (Acte 5, scène 7, DOROTEE)
  423. Mais croyez-vous que chez moi si quelqu'un est caché, v.1792 (Acte 5, scène 7, DOROTEE)
  424. Sans m'en avoir parlé, ma Suivante est capable... v.1793 (Acte 5, scène 7, DOROTEE)
  425. C'est parler cette fois vous-même contre vous. v.1795 (Acte 5, scène 7, ORONTE)
  426. Sans doute Éraste est là-dedans. v.1800 (Acte 5, scène 7, CLITON)
  427. Rassurez votre esprit, c'est à tort qu'il s'étonne. v.1805 (Acte 5, scène 8, LUCIE)
  428. Est-ce assez déclamé contre moi ? v.1812 (Acte 5, scène 8, ORONTE)
  429. À l'infidélité c'est joindre l'impudence. v.1822 (Acte 5, scène 8, LUCIE)
  430. Et le trouvant en elle ainsi qu'il est en vous, v.1839 (Acte 5, scène 8, ORONTE)
  431. Je confonds un amour dont l'appas m'est si doux, v.1840 (Acte 5, scène 8, ORONTE)
  432. Qu'honorer son mérite est rendre hommage au vôtre. v.1842 (Acte 5, scène 8, ORONTE)
  433. Mais comme on est réduit à choisir tôt ou tard, v.1843 (Acte 5, scène 8, DOROTEE)
  434. C'est un secret à part. v.1844 (Acte 5, scène 8, ORONTE)
  435. Celle qui me perdrait en mourrait de tristesse. v.1846 (Acte 5, scène 8, ORONTE)
  436. Voilà mon choix est fait, je suis à Dorotée v.1850 (Acte 5, scène 8, ORONTE)
  437. En effet, son bonheur est fort digne d'envie. v.1853 (Acte 5, scène 8, LUCIE)
  438. Toujours d'un faux orgueil la disgrâce est suivie, v.1854 (Acte 5, scène 8, ORONTE)
  439. Vous verrez ce que c'est que de m'avoir perdu. v.1855 (Acte 5, scène 8, ORONTE)
  440. Vous, à qui désormais tout mon amour est dû, v.1856 (Acte 5, scène 8, ORONTE)
  441. Votre coeur est d'accord de cette préférence, v.1858 (Acte 5, scène 8, ORONTE)
  442. Et n'est-ce pas la mode ? v.1861 (Acte 5, scène 8, ORONTE)
  443. Voyez, si tel qu'il est, mon coeur vous accommode. v.1862 (Acte 5, scène 8, ORONTE)
  444. De moi ? Que dites-vous ? C'est ce que je dénie, v.1870 (Acte 5, scène 9, LUCIE)
  445. Mon amour est un bien qu'il ne peut espérer. v.1871 (Acte 5, scène 9, LUCIE)
  446. J'estime en vain l'honneur de me voir votre Gendre, v.1874 (Acte 5, scène 9, FLORAME)
  447. Mais Éraste... v.1876 (Acte 5, scène 9, FLORAME)
  448. Non, non, le sort en est jeté, v.1876 (Acte 5, scène 9, ERASTE)
  449. Et quoi n'est-elle pas l'objet de votre flamme, v.1882 (Acte 5, scène 10, ARGANTE)
  450. Puisque enfin il est temps que je vous désabuse, v.1885 (Acte 5, scène 10, ORONTE)
  451. C'est la fin de mon rôle, il faut bien le vouloir. v.1892 (Acte 5, scène 10, ORONTE)
  452. Cette conclusion est encore imparfaite ; v.1893 (Acte 5, scène 10, CLITON)
  453. Elle est à toi. v.1895 (Acte 5, scène 10, DOROTEE)
  454. C'est à tort. v.1899 (Acte 5, scène 10, CLITON)

LA COMTESSE D'ORGUEIL (1690)

  1. Le mien est tout en feu, v.12 (Acte 1, scène 1, CARLIN)
  2. Mais ce qui m'en dégoûte elle est un peu trop fine, v.26 (Acte 1, scène 1, CARLIN)
  3. Le temps rajuste tout. v.33 (Acte 1, scène 1, CARLIN)
  4. Veux-tu de mon amour savoir tout le mystère ? v.34 (Acte 1, scène 1, CARLIN)
  5. Ton Marquis de Lorgnac est le sot ? v.39 (Acte 1, scène 1, LISE)
  6. Justement. v.39 (Acte 1, scène 1, CARLIN)
  7. Comme il est de naissance et fort riche, il croit être v.41 (Acte 1, scène 1, CARLIN)
  8. Et dans cette folie il est persuadé v.43 (Acte 1, scène 1, CARLIN)
  9. Le Chevalier, son frère, est-il fait comme lui ? v.48 (Acte 1, scène 1, LISE)
  10. Comme lui ? Dieu l'en garde, il est son antipode. v.49 (Acte 1, scène 1, CARLIN)
  11. C'est un homme discret, civil, d'humeur commode, v.50 (Acte 1, scène 1, CARLIN)
  12. Et dont la gueuserie est l'unique défaut. v.52 (Acte 1, scène 1, CARLIN)
  13. La tâche est un peu forte. v.53 (Acte 1, scène 1, LISE)
  14. Être gueux en amour est un malheur extrême ; v.54 (Acte 1, scène 1, CARLIN)
  15. Mais aux beaux yeux d'Olimpe il n'a pu résister. v.55 (Acte 1, scène 1, CARLIN)
  16. Il s'est fait remarquer, mais sans vouloir rien dire. v.62 (Acte 1, scène 1, CARLIN)
  17. Cependant tout d'un coup le frère est arrivé, v.64 (Acte 1, scène 1, CARLIN)
  18. C'est de moi qu'on te parle ? v.80 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  19. D'Orgueil ! Le nom est grand. v.87 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  20. La jeunesse est mon goût, sans cela point de tendre. v.89 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  21. Est-il accommodant ? v.91 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  22. Elle est veuve. v.91 (Acte 1, scène 2, LISE)
  23. Et de quinze à vingt ans il en est d'égrillardes v.93 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  24. La Comtesse est jolie ? v.102 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  25. Elle est votre servante. v.102 (Acte 1, scène 2, LISE)
  26. C'est-à-dire, son coeur en tient déjà pour moi ? v.103 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  27. Il faut la voir ; au moins tu me dis qu'elle est belle ? v.106 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  28. Elle n'est pas ici ? v.109 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  29. Est contraint avec vous de venir à jubé. v.116 (Acte 1, scène 2, CARLIN)
  30. C'est là le Chevalier ? v.122 (Acte 1, scène 2, LISE)
  31. Est-il original qui vaille ton Marquis ? v.123 (Acte 1, scène 2, LISE)
  32. Et bien, n'endurez point, qu'est-ce que vous ferez ? v.131 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  33. C'est là ce que je veux. v.133 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  34. Grâce à votre injustice, v.133 (Acte 1, scène 3, LE CHEVALIER)
  35. Me voir et me parler est pour vous un supplice, v.134 (Acte 1, scène 3, LE CHEVALIER)
  36. Il est vrai, votre vie est gueuse et misérable. v.138 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  37. Est-ce ma faute ? v.141 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  38. Votre Chevalerie est un mets bien léger, v.144 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  39. Et souvent la mâchoire est fort mal occupée, v.145 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  40. Si dans votre chaumière il vous eût plu rester, v.151 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  41. Votre part de cadet vous eût fait subsister ; v.152 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  42. Gueusez, servez, volez, ce n'est point mon affaire. v.157 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  43. L'alliance d'Anselme, est dit-on, votre choix ; v.168 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  44. C'est un trait de beauté des plus accommodants. v.172 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  45. Il est vrai, mon dessein est de prendre une femme, v.174 (Acte 1, scène 3, LE CHEVALIER)
  46. Et comme Anselme est riche, et qu'il manque d'appui, v.175 (Acte 1, scène 3, LE CHEVALIER)
  47. La sienne, je l'avoue, est basse et fort commune. v.177 (Acte 1, scène 3, LE CHEVALIER)
  48. Puisqu'il a du douzain, il est démaraudé. v.179 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  49. Non, c'est un secret gardé. v.180 (Acte 1, scène 3, LE CHEVALIER)
  50. S'allier des Lorgnacs, peste ! v.187 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  51. J'agis de là. La fille est de vous fort éprise ? v.197 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  52. J'ignore encor pour moi quelle estime elle a prise, v.198 (Acte 1, scène 3, LE CHEVALIER)
  53. Votre amour autrement ne s'est point expliqué ? v.200 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  54. Peu vous chaut du reste. v.204 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  55. Tâter du mariage est la misère même, v.206 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  56. Non, Olimpe est pour moi le plus charmant objet. v.208 (Acte 1, scène 3, LE CHEVALIER)
  57. La cause est qu'il n'est point de famille nombreuse v.217 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  58. Et quand l'oncle est Marquis et des plus apparents, v.219 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  59. Va, cours, le temps m'est cher. v.223 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  60. C'est encor un message à faire à quelque belle ? v.225 (Acte 1, scène 4, LE CHEVALIER)
  61. Grand mystère toujours, et toujours bagatelle. v.226 (Acte 1, scène 4, CARLIN)
  62. Un amant bien épris est toujours indiscret. v.228 (Acte 1, scène 4, LE CHEVALIER)
  63. Mais puisqu'à m'y servir il est si disposé, v.231 (Acte 1, scène 4, LE CHEVALIER)
  64. Il est homme pourtant à nous en donner d'une. v.237 (Acte 1, scène 4, CARLIN)
  65. Son coeur est plein pour vous d'une vieille rancune. v.238 (Acte 1, scène 4, CARLIN)
  66. Et que de mon secret malgré moi trop instruit, v.247 (Acte 1, scène 4, LE CHEVALIER)
  67. Enfin donc il n'est rien que l'amour ne surmonte. v.250 (Acte 1, scène 5, LE CHEVALIER)
  68. J'ai pesté jusqu'ici contre le mariage. v.253 (Acte 1, scène 5, ORONTE)
  69. C'est un marché terrible, et qui doit étonner ; v.255 (Acte 1, scène 5, ORONTE)
  70. Le péril en est beau. v.257 (Acte 1, scène 5, LE CHEVALIER)
  71. Telle est ma destinée. v.257 (Acte 1, scène 5, ORONTE)
  72. L'ordre vous en est doux ; mais à quand l'hyménée ? v.258 (Acte 1, scène 5, LE CHEVALIER)
  73. Attend obstinément le retour de ma soeur. v.260 (Acte 1, scène 5, ORONTE)
  74. Parce qu'elle est Comtesse, il s'est mis à la tête v.261 (Acte 1, scène 5, ORONTE)
  75. Olimpe est avec elle. v.270 (Acte 1, scène 5, CARLIN)
  76. Qu'il est d'impertinents ! v.277 (Acte 1, scène 6, OLIMPE)
  77. Olimpe est difficile. v.277 (Acte 1, scène 6, ORONTE)
  78. Quoi, d'abord qu'on vous voit, recourir au doux style, v.278 (Acte 1, scène 6, OLIMPE)
  79. C'est l'usage du monde, et si toutes les Belles v.285 (Acte 1, scène 6, ORONTE)
  80. Pour faire un honnête homme il n'est point d'autre école. v.289 (Acte 1, scène 6, ORONTE)
  81. Tout ce qu'ils ont de rude est soudain adouci. v.292 (Acte 1, scène 6, ORONTE)
  82. Enfin c'est tout de bon, vous êtes mariée. v.294 (Acte 1, scène 7, VIRGINE)
  83. Apprends-nous quel époux mon oncle lui destine. v.302 (Acte 1, scène 7, LUCRECE)
  84. Et de l'heure qu'il est les articles se dressent. v.310 (Acte 1, scène 7, VIRGINE)
  85. Est-il fille aujourd'hui qui se fasse prier ? v.312 (Acte 1, scène 7, VIRGINE)
  86. Fort bien. Chez moi pourtant l'esprit seul est de mise, v.314 (Acte 1, scène 7, OLIMPE)
  87. Et sur ce qu'on en dit, ce n'est pas son défaut v.319 (Acte 1, scène 7, ORONTE)
  88. Pour devenir Marquise il n'est esprit qui tienne. v.329 (Acte 1, scène 7, VIRGINE)
  89. Il est avantageux d'être femme d'un sot. v.332 (Acte 1, scène 7, VIRGINE)
  90. Excuse, adresse, fourbe, il n'est rien qu'il ne croie. v.333 (Acte 1, scène 7, VIRGINE)
  91. C'est par où se prendraient des esprits mal tournés. v.336 (Acte 1, scène 7, OLIMPE)
  92. D'accord, c'est fort bien fait que d'être honnête Femme, v.338 (Acte 1, scène 7, VIRGINE)
  93. Ah, c'est lui faire tort. v.348 (Acte 1, scène 7, ORONTE)
  94. C'est un secret qu'encor je n'ai dit à personne. v.350 (Acte 1, scène 7, OLIMPE)
  95. Jugez si c'est à tort que je le crois stupide. v.357 (Acte 1, scène 7, OLIMPE)
  96. Si le Marquis avait même stupidité. v.360 (Acte 1, scène 7, ORONTE)
  97. Quoi qu'on ait fait sans moi, s'il est tel que vous dites, v.361 (Acte 1, scène 7, OLIMPE)
  98. Informez-vous partout en quelle estime il est. v.379 (Acte 1, scène 7, LUCRECE)
  99. Modeste, accorte, douce, à qui, dès son bas âge v.394 (Acte 2, scène 1, ANSELME)
  100. Où l'esprit est toujours de fadaise rempli, v.395 (Acte 2, scène 1, ANSELME)
  101. Est-elle propre ? v.401 (Acte 2, scène 1, LE MARQUIS)
  102. J'aime l'ajustement. v.405 (Acte 2, scène 1, LE MARQUIS)
  103. La dépense est petite. v.405 (Acte 2, scène 1, ANSELME)
  104. Qu'elle est belle ! Grands parcs pour vaches, boeufs, génisses, v.409 (Acte 2, scène 1, LE MARQUIS)
  105. Grandes foires au Bourg, grandes hautes Justices, v.410 (Acte 2, scène 1, LE MARQUIS)
  106. D'être sorti de Gens renommés dans l'Histoire, v.414 (Acte 2, scène 1, ANSELME)
  107. La race en est célèbre, et d'abord qu'on la nomme... v.417 (Acte 2, scène 1, ANSELME)
  108. De votre noblesse on n'est guère en souci. v.419 (Acte 2, scène 1, ANSELME)
  109. Il est gueux, archigueux. v.425 (Acte 2, scène 1, LE MARQUIS)
  110. Mais son Sang est illustre ; v.425 (Acte 2, scène 1, ANSELME)
  111. Et partout sa vertu lui donne tant de lustre, v.426 (Acte 2, scène 1, ANSELME)
  112. Monsieur On, est un sot. v.427 (Acte 2, scène 1, LE MARQUIS)
  113. À l'ouïr, vous diriez qu'il n'est rien plus traitable, v.429 (Acte 2, scène 1, LE MARQUIS)
  114. C'est un rieur sous cape ; et tous ses beaux semblants, v.431 (Acte 2, scène 1, LE MARQUIS)
  115. L'esprit est un grand fond. Votre Fille en a t-elle ? v.437 (Acte 2, scène 1, LE MARQUIS)
  116. Est-il de rue, ou de ruelle ? v.438 (Acte 2, scène 1, LE MARQUIS)
  117. Jamais de bagatelle, ou c'est la faire taire. v.445 (Acte 2, scène 1, ANSELME)
  118. Quel dommage ! Demain je verrai ce que c'est, v.447 (Acte 2, scène 1, LE MARQUIS)
  119. Du reste, un peu de temps est assez nécessaire v.453 (Acte 2, scène 1, ANSELME)
  120. C'est une jeune Veuve, aimable, alerte, drue. v.461 (Acte 2, scène 1, LE MARQUIS)
  121. Nous la gouvernerons. Elle est riche ? v.463 (Acte 2, scène 1, LE MARQUIS)
  122. On fait florès à moins. Peste, quelle Commère ! v.469 (Acte 2, scène 1, LE MARQUIS)
  123. Elle en est peu touchée. v.472 (Acte 2, scène 1, ANSELME)
  124. Preste ; ici vous gagnerez la toux, v.476 (Acte 2, scène 2, LE MARQUIS)
  125. C'est donc comme il en fait ; fracas contre fracas, v.480 (Acte 2, scène 3, CARLIN)
  126. Tout chat-huant qu'il est, m'a-t-il pu résister ? v.492 (Acte 2, scène 3, LE MARQUIS)
  127. Il l'eût fallu nourrir ; c'est toujours votre frère. v.497 (Acte 2, scène 3, CARLIN)
  128. N'est-ce pas, quand lui-même il vous en vient prier, v.507 (Acte 2, scène 3, CARLIN)
  129. Qu'on ait volé, brûlé, causé famine et peste, v.509 (Acte 2, scène 3, CARLIN)
  130. Mariez-moi les gens, ils sont punis de reste. v.510 (Acte 2, scène 3, CARLIN)
  131. Contre le Chevalier, c'est là ma sûreté. v.520 (Acte 2, scène 3, LE MARQUIS)
  132. Anselme pour sa Fille est bridé comme un âne. v.522 (Acte 2, scène 3, LE MARQUIS)
  133. C'est l'ordre, chacun vit le plus longtemps qu'il peut. v.535 (Acte 2, scène 3, CARLIN)
  134. C'est quelque belle encor. v.537 (Acte 2, scène 3, LE MARQUIS)
  135. C'est toi, Virgine ! v.538 (Acte 2, scène 4, CARLIN)
  136. Il est vrai qu'il faudrait être pis qu'Allobroge. v.562 (Acte 2, scène 5, LE MARQUIS)
  137. Olimpe est donc, Monsieur, tout comme il vous la faut. v.568 (Acte 2, scène 5, VIRGINE)
  138. Vous pouvez pratiquer le haut style avec elle, v.569 (Acte 2, scène 5, VIRGINE)
  139. Comme ton nez est fait, s'il est blanc ou noir ? v.572 (Acte 2, scène 5, LE MARQUIS)
  140. L'amour est pressant, v.579 (Acte 2, scène 6, LE CHEVALIER)
  141. Si c'est Olimpe ? v.596 (Acte 2, scène 6, LE CHEVALIER)
  142. Si de grand sérieux n'est pas dans ce qu'il dit, v.607 (Acte 2, scène 8, VIRGINE)
  143. C'est qu'il a l'humeur gaie et qu'il se divertit ; v.608 (Acte 2, scène 8, VIRGINE)
  144. Qu'il n'est pas les défauts... v.610 (Acte 2, scène 8, OLIMPE)
  145. Croyez-moi, le mal est qu'à trop l'examiner, v.611 (Acte 2, scène 8, VIRGINE)
  146. C'est qu'il enragerait si vous étiez Marquise, v.614 (Acte 2, scène 8, VIRGINE)
  147. J'écoute, c'est lui-même. v.618 (Acte 2, scène 9, VIRGINE)
  148. Son retour est bien prompt. v.619 (Acte 2, scène 9, OLIMPE)
  149. Est-ce vous, belle Olimpe ? v.621 (Acte 2, scène 9, LE CHEVALIER)
  150. Et l'espoir qu'il me souffre est pour moi sans douceur v.631 (Acte 2, scène 9, LE CHEVALIER)
  151. C'est lui qu'à cet espoir l'amour veut qui consente ; v.633 (Acte 2, scène 9, LE CHEVALIER)
  152. N'importe, c'est beaucoup pour flatter votre espoir, v.643 (Acte 2, scène 9, OLIMPE)
  153. Sa parole est donnée, et je sais mon devoir. v.644 (Acte 2, scène 9, OLIMPE)
  154. Ainsi dites un mot, sa victoire est certaine. v.654 (Acte 2, scène 9, LE CHEVALIER)
  155. C'est de vous qu'il la veut, prêt à la refuser v.655 (Acte 2, scène 9, LE CHEVALIER)
  156. Ce n'est pas grand effort que de se rendre maître v.657 (Acte 2, scène 9, OLIMPE)
  157. Le respect, il est vrai, jusqu'ici m'a fait taire, v.661 (Acte 2, scène 9, LE CHEVALIER)
  158. Qu'à l'heur de vous servir rien n'est à préférer. v.680 (Acte 2, scène 9, LE CHEVALIER)
  159. Ce n'est qu'un sot, il ne sait ce qu'il dit. v.683 (Acte 2, scène 9, VIRGINE)
  160. Mais ce n'est que de vous que j'ai le coeur touché, v.696 (Acte 2, scène 9, LE CHEVALIER)
  161. Votre seule personne est tout ce que je vois. v.699 (Acte 2, scène 9, LE CHEVALIER)
  162. Que quand vous seriez que ce qu'est votre frère, v.702 (Acte 2, scène 9, OLIMPE)
  163. Qu'est-ce ? v.706 (Acte 2, scène 9, OLIMPE)
  164. Et je crois qu'il est bon de vous en avertir, v.715 (Acte 2, scène 9, OLIMPE)
  165. Qu'il n'est déjà venu troubler notre entretien. v.720 (Acte 2, scène 9, OLIMPE)
  166. Je le dois épargner puisqu'il est votre frère. v.722 (Acte 2, scène 9, OLIMPE)
  167. Sa personne est bien prise. v.725 (Acte 2, scène 9, OLIMPE)
  168. Il me parait avoir grande stupidité ; v.728 (Acte 2, scène 9, OLIMPE)
  169. C'est qu'on fait quelque bruit, et qu'il écoute. v.735 (Acte 2, scène 9, VIRGINE)
  170. C'est mon frère. v.740 (Acte 2, scène 10, LE CHEVALIER)
  171. C'est mon frère, ou je meure, v.742 (Acte 2, scène 10, LE MARQUIS)
  172. À le voir, vous diriez que c'est la valeur même. v.753 (Acte 2, scène 10, VIRGINE)
  173. Le nombre m'épouvante, et ma peine est extrême. v.754 (Acte 2, scène 10, OLIMPE)
  174. Le Marquis est adroit. Comme il l'a relancé ! v.755 (Acte 2, scène 10, VIRGINE)
  175. La peine m'est cruelle, v.761 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  176. Qui doit à votre sort unir ma destinée. v.766 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  177. Je crains un long séjour si l'ordre est important. v.767 (Acte 3, scène 1, LUCRECE)
  178. Je prends pour moins tarder, la poste au même instant, v.768 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  179. Je crains tout de l'époux qu'Anselme lui destine. v.773 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  180. Le bonhomme lui-même en est scandalisé. v.787 (Acte 3, scène 1, ORONTE)
  181. Est-ce une vérité que l'on vient de me dire ? v.790 (Acte 3, scène 2, OLIMPE)
  182. Le chagrin de l'absence est cruel quand on aime, v.798 (Acte 3, scène 3, OLIMPE)
  183. Que sert de te parler, si ton dessein est pris ? v.804 (Acte 3, scène 3, LUCRECE)
  184. Il te plaît, c'est assez. v.805 (Acte 3, scène 3, LUCRECE)
  185. C'est un vice ordinaire aux gens de qualité, v.812 (Acte 3, scène 3, OLIMPE)
  186. Et peut-être est-il bon, quoi que le monde en cause, v.813 (Acte 3, scène 3, OLIMPE)
  187. Avec moi, pour le moins, il n'est rien plus soumis. v.816 (Acte 3, scène 3, OLIMPE)
  188. C'est un respect si grand, une ardeur si discrète, v.817 (Acte 3, scène 3, OLIMPE)
  189. Mais ce qui me confond, c'est de voir qu'un moment v.819 (Acte 3, scène 3, LUCRECE)
  190. Ce n'est que d'hier au soir que tu le peux connaître, v.822 (Acte 3, scène 3, LUCRECE)
  191. Voilà ce que sur moi fait l'esprit, c'est mon charme. v.825 (Acte 3, scène 3, OLIMPE)
  192. C'est la douceur de voir que tu seras Marquise. v.830 (Acte 3, scène 3, LUCRECE)
  193. Le faste jusqu'ici ne t'a point éblouie, v.833 (Acte 3, scène 3, LUCRECE)
  194. Je l'estime, il viendra, tu verras si j'ai tort. v.836 (Acte 3, scène 3, OLIMPE)
  195. Ce n'est pas seulement son esprit que j'admire, v.837 (Acte 3, scène 3, OLIMPE)
  196. Ce n'est pas le Marquis ? v.842 (Acte 3, scène 4, LUCRECE)
  197. Non, c'est son brave frère. v.842 (Acte 3, scène 4, VIRGINE)
  198. Qu'il me trouve à l'estime un coeur bien disposé. v.848 (Acte 3, scène 4, OLIMPE)
  199. Pour ne pas estimer ce qu'il vous plaît de faire, v.866 (Acte 3, scène 5, OLIMPE)
  200. On en est trop payé par l'honneur de vous plaire. v.874 (Acte 3, scène 5, LE CHEVALIER)
  201. Vous plaire est une gloire au-dessus de toute autre. v.877 (Acte 3, scène 5, LE CHEVALIER)
  202. Est-il stupide ? v.881 (Acte 3, scène 5, LUCRECE)
  203. Mais le Marquis, c'est bien autre chose, il enchante. v.882 (Acte 3, scène 5, OLIMPE)
  204. C'est qu'ils perdent leur grâce en passant par ma bouche ; v.886 (Acte 3, scène 5, LE CHEVALIER)
  205. Paris m'est trop contraire. v.889 (Acte 3, scène 5, LE CHEVALIER)
  206. La Dame est bien cruelle. v.894 (Acte 3, scène 5, OLIMPE)
  207. Ah Dieux, qu'elle m'est chère ! v.894 (Acte 3, scène 5, LE CHEVALIER)
  208. J'en dois subir la peine, en aimer la justice. v.897 (Acte 3, scène 5, LE CHEVALIER)
  209. Il n'est point de rigueur que le temps ne fléchisse. v.898 (Acte 3, scène 5, LUCRECE)
  210. Que je presse ! Non, non, rien n'est plus à tenter. v.900 (Acte 3, scène 5, LE CHEVALIER)
  211. Et tout ce que je crains c'est d'en être vengé. v.912 (Acte 3, scène 5, LE CHEVALIER)
  212. Aux sensibles douceurs de vos heureux destins. v.916 (Acte 3, scène 5, LE CHEVALIER)
  213. Son esprit, tel qu'il est, ne me déplairait pas. v.920 (Acte 3, scène 6, OLIMPE)
  214. Le Marquis est discret. v.927 (Acte 3, scène 6, OLIMPE)
  215. Ce n'est pas toi qu'il aime, v.929 (Acte 3, scène 6, LUCRECE)
  216. C'est Monsieur_le_Marquis, Madame, qui m'envoie... v.933 (Acte 3, scène 7, CARLIN)
  217. Il est là. v.934 (Acte 3, scène 7, CARLIN)
  218. J'admire son épaisse et vaste chevelure. v.938 (Acte 3, scène 7, LUCRECE)
  219. C'est celle-ci ? v.940 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  220. Ce n'est rien. En courant j'eus belle peur de choir, v.944 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  221. Ce n'est que feu partout, j'ai le sang pétillant. v.948 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  222. Je crois qu'en cet instant v.951 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  223. C'est là votre cousine ? v.953 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  224. C'est là ce grand esprit ? v.957 (Acte 3, scène 8, LUCRECE)
  225. Votre Cousine est plus belle que vous. v.972 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  226. C'est là la question. v.975 (Acte 3, scène 8, OLIMPE)
  227. L'amour me cause encor peu d'indigestion, v.976 (Acte 3, scène 8, OLIMPE)
  228. C'est là comme tu dis qu'il a poussé son frère ? v.989 (Acte 3, scène 8, LUCRECE)
  229. À la fin je commence à percer le mystère. v.990 (Acte 3, scène 8, OLIMPE)
  230. De quel étonnement mon esprit est frappé ! v.1000 (Acte 3, scène 8, OLIMPE)
  231. Quel malheur est le mien ? v.1011 (Acte 3, scène 8, OLIMPE)
  232. Lucrèce est un beau nom v.1011 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  233. Est-ce par chasteté que vous l'avez pris ? Non. v.1012 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  234. Si, comme il est encor des Tarquins, par hasard v.1015 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  235. Vous avez lu l'Histoire, v.1017 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  236. De la voir rire. Elle est grassette. v.1020 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  237. Si le nom de bouquin est un nom qui le choque, v.1029 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  238. D'où vient qu'il vieillissait ? C'est pour lui, je m'en moque. v.1030 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  239. Soutenu d'un brillant... C'est toujours le bel âge. v.1034 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  240. Voyez-moi bien, je suis des propres s'il en est. v.1035 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  241. Il est bien entendu, chamarré haut et bas, v.1039 (Acte 3, scène 8, LE MARQUIS)
  242. Est-elle... v.1046 (Acte 3, scène 8, LUCRECE)
  243. Peste, l'heureux Grison ! Qu'il est râblu ! v.1051 (Acte 3, scène 9, LE MARQUIS)
  244. Et c'est... v.1052 (Acte 3, scène 9, ANSELME)
  245. Pareilles questions n'ont jamais été faites. v.1054 (Acte 3, scène 9, ANSELME)
  246. C'est qu'il est gai, ma Fille. v.1057 (Acte 3, scène 9, ANSELME)
  247. C'est contre le chagrin une douce recette, v.1062 (Acte 3, scène 9, LE MARQUIS)
  248. Est-ce depuis longtemps que vous êtes son Père ? v.1066 (Acte 3, scène 9, LE MARQUIS)
  249. Le stupide ! v.1069 (Acte 3, scène 9, LE MARQUIS)
  250. J'entends depuis qu'elle est au monde. v.1069 (Acte 3, scène 9, ANSELME)
  251. C'est aussi là-dessus que je veux qu'on réponde. v.1070 (Acte 3, scène 9, LE MARQUIS)
  252. Pourtant son teint n'est pas trop frais. v.1072 (Acte 3, scène 9, LE MARQUIS)
  253. Un Enfant tient de tout. Elle n'est pas la seule... v.1077 (Acte 3, scène 9, LE MARQUIS)
  254. Il est juste. v.1084 (Acte 3, scène 9, ANSELME)
  255. Si votre Fille est sotte, à son dam. v.1087 (Acte 3, scène 9, LE MARQUIS)
  256. C'est un fruit de l'hymen. v.1095 (Acte 3, scène 9, ANSELME)
  257. Vous est... v.1098 (Acte 3, scène 9, OLIMPE)
  258. Beau-père, mon carrosse est là-bas, et je pense v.1101 (Acte 3, scène 9, LE MARQUIS)
  259. Je ne m'étonne pas si la Fille est têtue. v.1105 (Acte 3, scène 9, LE MARQUIS)
  260. Qu'il aime à contester ! Les Belles, Dieu vous gard. v.1108 (Acte 3, scène 9, LE MARQUIS)
  261. C'est encor pis cent fois que ce qu'on en publie. v.1110 (Acte 3, scène 10, LUCRECE)
  262. Le bonhomme est sorti, je puis paraître enfin. v.1112 (Acte 3, scène 10, VIRGINE)
  263. Mais tu nous le vantais ; où donc est ce mérite ? v.1114 (Acte 3, scène 10, LUCRECE)
  264. Mais devais-je le croire aussi blessé qu'il est ? v.1119 (Acte 3, scène 10, VIRGINE)
  265. Et c'est toi dont le mépris trop rude v.1121 (Acte 3, scène 10, LUCRECE)
  266. L'esprit répare tout, il m'aime, c'est assez. v.1127 (Acte 3, scène 10, OLIMPE)
  267. Il n'est donc plus à Paris à ce compte ? v.1134 (Acte 3, scène 10, VIRGINE)
  268. Ma frayeur est de voir arriver la Comtesse, v.1138 (Acte 3, scène 10, VIRGINE)
  269. Qu'est-ce que tu prétends ? v.1139 (Acte 3, scène 10, LUCRECE)
  270. Le bon est que dès hier, par un pur badinage, v.1165 (Acte 4, scène 1, LISE)
  271. Ce n'est pas ce qui doit alarmer votre flamme. v.1170 (Acte 4, scène 1, LUCRECE)
  272. Tout Gendre lui plaira s'il est de qualité, v.1172 (Acte 4, scène 1, LUCRECE)
  273. Et l'estime d'ailleurs qu'il a pour vous conçue, v.1173 (Acte 4, scène 1, LUCRECE)
  274. L'obstacle le plus fort vient des dix mille écus. v.1175 (Acte 4, scène 1, LUCRECE)
  275. Il est grand, mais enfin nous ne le craindrons plus, v.1176 (Acte 4, scène 1, LUCRECE)
  276. Si Virgine pour vous poussant le stratagème, v.1177 (Acte 4, scène 1, LUCRECE)
  277. C'est de quoi divertir Oronte à son retour. v.1179 (Acte 4, scène 1, LUCRECE)
  278. Il est en bonne main, v.1188 (Acte 4, scène 1, LUCRECE)
  279. J'ai vu le loup, Madame, c'est tout dire. v.1194 (Acte 4, scène 2, VIRGINE)
  280. Jugez de celui-ci, sa conquête m'est due. v.1197 (Acte 4, scène 2, VIRGINE)
  281. Il est vrai qu'avec lui j'eus hier quelque entretien ; v.1199 (Acte 4, scène 2, VIRGINE)
  282. Elle est grande, fort blonde, et toi, brune et petite. v.1210 (Acte 4, scène 2, LISE)
  283. C'est à quoi je réponds qu'il n'aura pas songé. v.1212 (Acte 4, scène 2, VIRGINE)
  284. Il est sur l'escalier où ce soin le retient. v.1215 (Acte 4, scène 3, CARLIN)
  285. C'est l'entendre. v.1219 (Acte 4, scène 3, CARLIN)
  286. Pour lui seul la Comtesse est ici de retour ? v.1220 (Acte 4, scène 3, LISE)
  287. Pour m'avoir, à l'envi chacun faisait instance. v.1233 (Acte 4, scène 4, LE MARQUIS)
  288. Cette maison est belle. v.1235 (Acte 4, scène 5, LE MARQUIS)
  289. Grâce à ma destinée, v.1237 (Acte 4, scène 5, LE MARQUIS)
  290. C'est par là qu'on les prend. v.1241 (Acte 4, scène 5, CARLIN)
  291. Il est toujours en l'air, et ne va pas que par bonds. v.1244 (Acte 4, scène 5, CARLIN)
  292. Du reste il faut voir ce que c'est. v.1248 (Acte 4, scène 6, LE MARQUIS)
  293. Qu'aujourd'hui mon étoile est heureuse ! v.1249 (Acte 4, scène 6, VIRGINE)
  294. L'enflure de l'esprit paraît dans le haut style. v.1262 (Acte 4, scène 6, VIRGINE)
  295. Il est, je l'avouerai, peu d'esprits diaphanes, v.1270 (Acte 4, scène 6, VIRGINE)
  296. C'est pitié ! v.1271 (Acte 4, scène 6, LE MARQUIS)
  297. Il en est qui pour vous auraient pu s'enhardir, v.1287 (Acte 4, scène 6, VIRGINE)
  298. Mais puisque l'on connaît que c'est vous assourdir... v.1288 (Acte 4, scène 6, VIRGINE)
  299. L'ordre est donné chez moi de cacher mon retour ; v.1311 (Acte 4, scène 6, VIRGINE)
  300. Ordonnez du Contrat, tout mon bien est le vôtre. v.1314 (Acte 4, scène 6, VIRGINE)
  301. C'est à vous, Monsieur, à vous sonder. v.1319 (Acte 4, scène 6, CARLIN)
  302. Celle-ci parle juste, est accorte, et sait vivre. v.1321 (Acte 4, scène 6, LE MARQUIS)
  303. Se promettre n'est rien à moins qu'on ne se livre. v.1322 (Acte 4, scène 6, LE MARQUIS)
  304. Qu'au brillant de mon Astre on va porter envie ? v.1325 (Acte 4, scène 6, VIRGINE)
  305. Qu'est-ce ? v.1328 (Acte 4, scène 6, VIRGINE)
  306. Vous savez que Nature est un peu larronnesse, v.1334 (Acte 4, scène 6, LE MARQUIS)
  307. Plus d'amours concubins qu'il n'en est d'épousants. v.1336 (Acte 4, scène 6, LE MARQUIS)
  308. Le Duc est un grand ami de mon frère. v.1337 (Acte 4, scène 6, VIRGINE)
  309. Cette Lucrèce est riche, et c'est ce qui l'a pris. v.1344 (Acte 4, scène 6, VIRGINE)
  310. Est-elle belle ? v.1345 (Acte 4, scène 6, VIRGINE)
  311. Non, c'est un nez... une bouche... v.1345 (Acte 4, scène 6, LE MARQUIS)
  312. Mais il est une Olimpe... v.1351 (Acte 4, scène 6, VIRGINE)
  313. Est si sot que d'Anselme il épouse la Fille. v.1354 (Acte 4, scène 6, LISE)
  314. C'est votre affaire. v.1361 (Acte 4, scène 6, CARLIN)
  315. Ce mariage est trop... v.1368 (Acte 4, scène 6, VIRGINE)
  316. Le dédit est signé d'une fort grande somme. v.1369 (Acte 4, scène 6, LISE)
  317. Rentrez, c'est votre frère. v.1374 (Acte 4, scène 6, LISE)
  318. C'est pour vous seulement v.1376 (Acte 4, scène 6, CARLIN)
  319. Il n'est plus temps ; il m'a vu, le voici. v.1379 (Acte 4, scène 6, LE MARQUIS)
  320. Lise, aucun de ses Gens n'est-il encor venu ? v.1383 (Acte 4, scène 7, ORONTE)
  321. Un portier qui ne m'est pas connu v.1384 (Acte 4, scène 7, ORONTE)
  322. C'est un oeil attirant... v.1391 (Acte 4, scène 7, LE MARQUIS)
  323. Quel est ce bon Seigneur ? v.1392 (Acte 4, scène 7, LISE)
  324. C'est un fou toujours prêt à dire une sottise. v.1394 (Acte 4, scène 7, ORONTE)
  325. En est-il de plus grandes ? v.1397 (Acte 4, scène 7, ORONTE)
  326. Où diable a-t-il les yeux ? S'il en est ? Et par bandes. v.1398 (Acte 4, scène 7, LE MARQUIS)
  327. Ce portrait est le plus beau du monde. v.1405 (Acte 4, scène 7, ORONTE)
  328. Mais si je vous disais que la Comtesse est blonde ? v.1406 (Acte 4, scène 7, ORONTE)
  329. Vous ne me croiriez pas, mon très cher ? c'est tout comme. v.1410 (Acte 4, scène 7, LE MARQUIS)
  330. Ma soeur est du moins connue autant qu'à moi. v.1412 (Acte 4, scène 7, ORONTE)
  331. La Compagnie est belle. v.1419 (Acte 4, scène 8, ANSELME)
  332. Et c'est d'eux que j'ai su que vous étiez ici. v.1423 (Acte 4, scène 8, ANSELME)
  333. Et puisque vous restez, l'affaire qui nous presse v.1425 (Acte 4, scène 8, ANSELME)
  334. Est de voir arriver Madame_la_Comtesse. v.1426 (Acte 4, scène 8, ANSELME)
  335. Le reste à tantôt, v.1436 (Acte 4, scène 9, LE MARQUIS)
  336. N'en eût-on qu'un à dire, il est bon de se taire. v.1438 (Acte 4, scène 9, LE MARQUIS)
  337. L'avis est utile. v.1441 (Acte 4, scène 9, ANSELME)
  338. Qui te le conteste ? v.1449 (Acte 4, scène 9, LE MARQUIS)
  339. Chacun vaut ce qu'il vaut, je ne dis pas le reste. v.1450 (Acte 4, scène 9, ANSELME)
  340. Qu'il est mutin ! v.1451 (Acte 4, scène 9, CARLIN)
  341. Mais comme, à le bien prendre, il n'est bon qu'à noyer, v.1467 (Acte 4, scène 10, LE MARQUIS)
  342. C'est là mon désespoir, qu'un Bourgeoise... v.1471 (Acte 4, scène 10, VIRGINE)
  343. Pour ne troubler en rien l'heur de ma destinée, v.1477 (Acte 4, scène 10, VIRGINE)
  344. À quoi qu'il puisse aller, pour tous deux ce n'est rien, v.1480 (Acte 4, scène 10, LISE)
  345. L'amour n'est guère fort quand il n'est point jaloux. v.1484 (Acte 4, scène 10, VIRGINE)
  346. Rien n'est plus laid. v.1490 (Acte 4, scène 10, LE MARQUIS)
  347. Craignez tout, il n'est rien où je me hasarde, v.1494 (Acte 4, scène 10, VIRGINE)
  348. Adieu, mon Astre, adieu. v.1497 (Acte 4, scène 10, LE MARQUIS)
  349. Avec le Chevalier il est en conférence. v.1506 (Acte 5, scène 1, VIRGINE)
  350. Le bien pour les Vieillards est une douce amorce ; v.1521 (Acte 5, scène 1, OLIMPE)
  351. À consentir à tout c'est par là qu'on les force, v.1522 (Acte 5, scène 1, OLIMPE)
  352. De grand don d'être beau tout entêté qu'il est, v.1535 (Acte 5, scène 2, CARLIN)
  353. Il n'en est plus jaloux, v.1543 (Acte 5, scène 2, CARLIN)
  354. Peste, il y ferait chaud. v.1555 (Acte 5, scène 2, CARLIN)
  355. Il n'est pas toutefois plus méchant qu'il ne faut, v.1556 (Acte 5, scène 2, CARLIN)
  356. Tu prétends l'épouser, et je te la destine. v.1558 (Acte 5, scène 2, VIRGINE)
  357. S'il fallait éclater, il n'est rien qu'il ne fît. v.1564 (Acte 5, scène 3, LUCRECE)
  358. Ainsi des deux côtés la parole est donnée, v.1565 (Acte 5, scène 3, LUCRECE)
  359. Et c'est de ton aveu que dépend l'hyménée ; v.1566 (Acte 5, scène 3, LUCRECE)
  360. Mais enfin pour la forme il est bon qu'on te voie. v.1569 (Acte 5, scène 3, LUCRECE)
  361. C'est bien fait, votre honneur par là serait noirci. v.1571 (Acte 5, scène 3, VIRGINE)
  362. C'est une affaire à part. v.1576 (Acte 5, scène 4, CARLIN)
  363. Il est, sans chercher loin, certains Marquis et Comtes v.1589 (Acte 5, scène 4, CARLIN)
  364. C'est lui, tout est perdu, Dieux ! v.1598 (Acte 5, scène 5, VIRGINE)
  365. C'est la Comtesse. Ah, ma chère. v.1601 (Acte 5, scène 5, LE MARQUIS)
  366. Monsieur, c'est qu'elle a craint qu'Olimpe... Dans son âme v.1605 (Acte 5, scène 5, CARLIN)
  367. Restant chez moi sans vous, mon amour en alarmes v.1613 (Acte 5, scène 5, VIRGINE)
  368. Mais enfin c'est pour moi, vous ne le perdrez pas. v.1628 (Acte 5, scène 5, LE MARQUIS)
  369. La pièce est galante. v.1637 (Acte 5, scène 6, ANSELME)
  370. Qu'en est-il ? v.1646 (Acte 5, scène 6, LE MARQUIS)
  371. C'est depuis un moment qu'on t'a reçue ici, v.1647 (Acte 5, scène 6, ANSELME)
  372. Et déjà... C'est assez, n'en soit point en souci. v.1648 (Acte 5, scène 6, ANSELME)
  373. Vous l'êtes, et je sais ce qu'est votre Famille ; v.1653 (Acte 5, scène 6, ANSELME)
  374. Son hymen avec vous n'est-il pas résolu ? v.1655 (Acte 5, scène 6, ANSELME)
  375. N'est-elle pas... v.1659 (Acte 5, scène 6, ANSELME)
  376. Elle est tout ce qu'il vous plaira, v.1659 (Acte 5, scène 6, LE MARQUIS)
  377. Point. Comme il est doux ! v.1661 (Acte 5, scène 6, LE MARQUIS)
  378. L'affaire est donc conclue ! v.1661 (Acte 5, scène 6, ANSELME)
  379. Oui, plaignez-vous, pestez. v.1662 (Acte 5, scène 6, LE MARQUIS)
  380. La plainte est superflue. v.1662 (Acte 5, scène 6, ANSELME)
  381. L'occasion est belle ; au dédit, promptement. v.1667 (Acte 5, scène 6, VIRGINE)
  382. Pour rester quitte à quitte on n'en a pas besoin. v.1672 (Acte 5, scène 6, ANSELME)
  383. On m'a dit le mystère. v.1685 (Acte 5, scène 7, LE MARQUIS)
  384. Est-ce donc que ses yeux ne lui servent à rien ? v.1688 (Acte 5, scène 7, ANSELME)
  385. En quel temps devient-il plus ou moins domestique ? v.1690 (Acte 5, scène 7, LE MARQUIS)
  386. Vous avez fait la folle, et c'est ce que vous êtes ; v.1698 (Acte 5, scène 8, LE MARQUIS)
  387. Mais vous trouverez bon que fort modestement v.1723 (Acte 5, scène 8, OLIMPE)
  388. Est un dessein fixé que vous ayez dans l'âme, v.1726 (Acte 5, scène 8, OLIMPE)
  389. Vous laisser encor Fille est un tort des plus grands, v.1731 (Acte 5, scène 8, LE MARQUIS)
  390. Trois jours après l'hymen c'est un homme à se pendre. v.1738 (Acte 5, scène 8, LE MARQUIS)
  391. Et la chère Lucrèce, elle n'est point ici ? v.1739 (Acte 5, scène 8, LE MARQUIS)
  392. Il est fort pour Virgine, et ne saurait souffrir. v.1747 (Acte 5, scène 8, ANSELME)
  393. Elle est heureuse, v.1749 (Acte 5, scène 8, ANSELME)
  394. Et tandis que ma Fille est sotte, vieille, gueuse, v.1750 (Acte 5, scène 8, ANSELME)
  395. C'est pour elle un sujet d'Orgueil... v.1751 (Acte 5, scène 8, ANSELME)
  396. Monsieur le Chevalier n'y mettra pas d'obstacle. v.1754 (Acte 5, scène 8, ANSELME)
  397. J'ai repris ma parole, et ma Fille est à vous. v.1756 (Acte 5, scène 9, ANSELME)
  398. C'est mon cadet. Bonjour, Monsieur le gendre. v.1758 (Acte 5, scène 9, LE MARQUIS)
  399. De l'offre d'un amant, c'est lui dont je parlais. v.1750 (Acte 5, scène 9, LE MARQUIS)
  400. C'est de l'hébreu pour moi. v.1758 (Acte 5, scène 9, ANSELME)
  401. Mon cadet est sans bien, je vous l'ai déjà dit, v.1761 (Acte 5, scène 9, LE MARQUIS)
  402. Puisqu'il faut parler franc, c'est qu'il est votre frère. v.1764 (Acte 5, scène 9, ANSELME)
  403. La Seigneurie est belle, et bien digne de vous, v.1769 (Acte 5, scène 9, LE MARQUIS)
  404. Vous croire folle ? Ah non, c'est bien assez de deux ; v.1774 (Acte 5, scène 9, LE MARQUIS)
  405. La Comtesse ! C'est bien mon amour qu'elle brigue ! v.1779 (Acte 5, scène 9, LE MARQUIS)
  406. Virgine que voilà qui n'est qu'une Suivante, v.1784 (Acte 5, scène 9, ANSELME)
  407. Il est bon sur ma foi, v.1785 (Acte 5, scène 9, LE MARQUIS)
  408. Ma soeur est arrivée enfin selon mes voeux, v.1789 (Acte 5, scène 10, ORONTE)
  409. C'est d'elle pour l'hymen que le jour se doit prendre. v.1792 (Acte 5, scène 10, ANSELME)
  410. Elle est civile, douce et connaît son mérite. v.1796 (Acte 5, scène 10, ORONTE)
  411. On a besoin de moi, Qu'est-ce ? v.1801 (Acte 5, scène 10, VIRGINE)
  412. Nous verrons qui de nous est le sot. v.1802 (Acte 5, scène 10, LE MARQUIS)
  413. Garde mon dos, ce n'est plus raillerie. v.1803 (Acte 5, scène 10, CARLIN)
  414. C'est la fin de mon rôle, v.1808 (Acte 5, scène 10, VIRGINE)
  415. Quel est donc ce mystère ? v.1814 (Acte 5, scène 10, ANSELME)
  416. La Virgine est sa soeur, Madame_la_Comtesse. v.1816 (Acte 5, scène 10, LE MARQUIS)
  417. Et c'est uns Comtesse ! Y peut-on rien comprendre ? v.1820 (Acte 5, scène 10, ANSELME)
  418. J'ai levé tout obstacle aux voeux du Chevalier. v.1826 (Acte 5, scène 10, VIRGINE)
  419. Ce valet est à moi ; point de bruit, s'il vous plaît. v.1829 (Acte 5, scène 10, LE CHEVALIER)
  420. C'en est fait, je vois bien qu'en pensant l'attraper v.1833 (Acte 5, scène 10, LE MARQUIS)
  421. À toi sur la crinière, à toi sur la moustache, v.1844 (Acte 5, scène 10, LE MARQUIS)
  422. C'est moi qui dois payer, et je répons pour tous. v.1850 (Acte 5, scène 10, ANSELME)

LE BERGER EXTRAVAGANT (1652)

  1. Aussi, pauvre Soleil, ta faute est sans seconde v.21 (Acte 1, scène 1, LISIS)
  2. Ton Palais de cristal, ni le sein d'Amphitrite. v.26 (Acte 1, scène 1, LISIS)
  3. Si je me régalais par un festin frugal. v.28 (Acte 1, scène 1, LISIS)
  4. Es-tu d'humeur à prendre un pastoral repas ? v.32 (Acte 1, scène 2, LISIS)
  5. Si la soif nous saisit, le ruisseau n'est pas loin. v.35 (Acte 1, scène 2, LISIS)
  6. Il n'en est pas besoin, v.36 (Acte 1, scène 2, CLARIMOND)
  7. C'est avoir de l'esprit que d'être curieux. v.40 (Acte 1, scène 2, LISIS)
  8. Mais quel climat lointain est ta chère patrie, v.45 (Acte 1, scène 2, LISIS)
  9. C'est en juger fort bien. v.48 (Acte 1, scène 2, CLARIMOND)
  10. Cependant dites-moi quel est votre destin ? v.51 (Acte 1, scène 2, CLARIMOND)
  11. Elle est donc belle ? v.72 (Acte 1, scène 2, CLARIMOND)
  12. Enfin figure-toi, Berger, qu'elle est fort belle. v.78 (Acte 1, scène 2, LISIS)
  13. Il n'est arbre déjà ni rocher alentour v.95 (Acte 1, scène 2, LISIS)
  14. Il n'est point de satyre à qui je ne commande, v.102 (Acte 1, scène 2, CLARIMOND)
  15. Car je parle au Dieu Pan, qui s'est dans mes amours v.107 (Acte 1, scène 2, LISIS)
  16. Quoi, c'est vous ? v.121 (Acte 1, scène 3, LISIS)
  17. Oui, c'est moi qu'affrontent tes folies. v.121 (Acte 1, scène 3, ADRIAN)
  18. C'est où chacun de nous doit avoir son refuge, v.125 (Acte 1, scène 3, LISIS)
  19. S'il n'est Pan, d'être au moins Cupidon ou Mercure. v.130 (Acte 1, scène 3, LISIS)
  20. Est-il façon de vivre en douceurs plus féconde, v.133 (Acte 1, scène 3, LISIS)
  21. Et leur nom n'est-il pas aussi vieux que le Monde ? v.134 (Acte 1, scène 3, LISIS)
  22. Jadis les plus grands rois, que gloire m'est de suivre, v.137 (Acte 1, scène 3, LISIS)
  23. Or quant à nos moutons, est-il qui vaille mieux ? v.144 (Acte 1, scène 3, LISIS)
  24. C'est pour vous témoigner, mon cousin Adrian, v.152 (Acte 1, scène 3, LISIS)
  25. Mener paître un troupeau c'est un noble exercice. v.154 (Acte 1, scène 3, LISIS)
  26. C'est comme je prétends qu'on se gouverne ici. v.160 (Acte 1, scène 3, LISIS)
  27. C'est le fruit d'une vaine et mauvaise lecture. v.174 (Acte 1, scène 3, ADRIAN)
  28. Il ne lut que romans, en crut les impostures, v.181 (Acte 1, scène 3, ADRIAN)
  29. Mais quoi qu'il persistât toujours dans son caprice, v.190 (Acte 1, scène 3, ADRIAN)
  30. Le Roman de l'Astrée en ce temps-là parut, v.192 (Acte 1, scène 3, ADRIAN)
  31. Où sans obstacle aucun suivant ses rêveries, v.201 (Acte 1, scène 3, ADRIAN)
  32. Son obstination à voir l'Amaryllis v.207 (Acte 1, scène 3, ADRIAN)
  33. Il est ici venu jouer son personnage. v.218 (Acte 1, scène 3, ADRIAN)
  34. Ce désordre est fâcheux, mais aussi prenez garde v.221 (Acte 1, scène 3, CLARIMOND)
  35. La prison est affreuse au plus solide esprit, v.223 (Acte 1, scène 3, CLARIMOND)
  36. Et c'est là que le faible assez souvent s'aigrit. v.224 (Acte 1, scène 3, CLARIMOND)
  37. Ici, que vous importe ? Il est loin de Paris ; v.227 (Acte 1, scène 3, CLARIMOND)
  38. Elle m'est d'importance, et presse au dernier point. v.239 (Acte 1, scène 3, ADRIAN)
  39. Il nous laisse un trésor d'un prix inestimable. v.241 (Acte 1, scène 4, CLARIMOND)
  40. Que vois-je ? Tout le monde est-il fou comme lui ? v.244 (Acte 1, scène 4, CLARIMOND)
  41. Est-ce Anselme ? v.247 (Acte 1, scène 4, CLARIMOND)
  42. Lui-même tout au long m'a conté son histoire ; v.253 (Acte 1, scène 4, CLARIMOND)
  43. Mais certaine Charite est fort dans sa mémoire ? v.254 (Acte 1, scène 4, CLARIMOND)
  44. Quel est ce rare Objet ? v.255 (Acte 1, scène 4, CLARIMOND)
  45. Vous me nommez Charite, et demandez qui c'est ? v.256 (Acte 1, scène 4, ANSELME)
  46. Quoi, c'est cette Beauté qui vit chez Angélique, v.257 (Acte 1, scène 4, CLARIMOND)
  47. Elle-même est l'objet qui le pique. v.258 (Acte 1, scène 4, ANSELME)
  48. Mais puisque cette Belle est la même Charite v.261 (Acte 1, scène 4, CLARIMOND)
  49. C'est l'effet du pouvoir qu'Angélique a sur moi, v.267 (Acte 1, scène 4, ANSELME)
  50. Et comme la servir m'est une douce loi, v.268 (Acte 1, scène 4, ANSELME)
  51. Et que la Pastorale a toujours su lui plaire, v.269 (Acte 1, scène 4, ANSELME)
  52. Elle s'en mêle aussi, mais son rôle est plus doux, v.271 (Acte 1, scène 4, ANSELME)
  53. C'est un élan d'amour. v.276 (Acte 1, scène 4, LISIS)
  54. La rêverie est belle et bien digne de vous, v.279 (Acte 1, scène 4, ANSELME)
  55. Que fait ce fou seul, et qu'est-ce qu'il médite ? v.286 (Acte 1, scène 5, CHARITE)
  56. Mais Charite m'a dit qu'elle m'aime, est-il vrai ? v.296 (Acte 1, scène 5, LISIS)
  57. C'est fort bien dit, je croirai ton discours v.299 (Acte 1, scène 5, LISIS)
  58. Ou c'est celle de l'arc dont Cupidon se sert. v.312 (Acte 1, scène 5, LISIS)
  59. Nymphe, n'est-ce pas là ce que tu veux entendre ? v.313 (Acte 1, scène 5, LISIS)
  60. Je la vois. Ah, bel Astre. v.319 (Acte 1, scène 5, LISIS)
  61. Il est vrai qu'aux Bergers elle est toujours permise. v.326 (Acte 1, scène 5, LISIS)
  62. Ta rigueur est extrême, et je vois qu'en effet v.343 (Acte 1, scène 5, LISIS)
  63. Il est vrai que leur force est un peu redoutable. v.353 (Acte 1, scène 5, CHARITE)
  64. Mon mal est assez grand, pourquoi le redoubler ? v.360 (Acte 1, scène 5, LISIS)
  65. Tu le posséderas chaste, pur, sans mélange, v.369 (Acte 1, scène 5, LISIS)
  66. Montenor vaut assez pour se faire estimer. v.388 (Acte 2, scène 1, LUCIDE)
  67. C'est être complaisant que d'en faire l'aveu ? v.392 (Acte 2, scène 1, MONTENOR)
  68. Quoiqu'on soit tout de glace, on proteste qu'on brûle, v.394 (Acte 2, scène 1, LUCIDE)
  69. Qu'à l'espoir d'un Amant votre humeur est contraire ! v.397 (Acte 2, scène 1, MONTENOR)
  70. Vous ignorez ses feux s'il s'obstine à se taire, v.398 (Acte 2, scène 1, MONTENOR)
  71. S'il parle, il est suspect d'artifice ou de fard. v.399 (Acte 2, scène 1, MONTENOR)
  72. Un soupir dit beaucoup souvent en un instant, v.403 (Acte 2, scène 1, LUCIDE)
  73. S'il est vrai que le coeur entende ce langage, v.405 (Acte 2, scène 1, MONTENOR)
  74. Mais leurs tristes regards ont su mal l'exprimer, v.411 (Acte 2, scène 1, MONTENOR)
  75. Des plus ardents soupirs l'éloquence est muette v.413 (Acte 2, scène 1, MONTENOR)
  76. Si le coeur n'est d'accord de sa propre défaite, v.414 (Acte 2, scène 1, MONTENOR)
  77. Et leur intelligence a peine à subsister, v.415 (Acte 2, scène 1, MONTENOR)
  78. C'est donc par ce défaut que je n'ai pu comprendre v.417 (Acte 2, scène 1, LUCIDE)
  79. Cruelle, c'est donc là ce que peut aujourd'hui... v.431 (Acte 2, scène 1, MONTENOR)
  80. Mais Hircan est mon Frère, et je dépends de lui. v.432 (Acte 2, scène 1, LUCIDE)
  81. Certes, gentils bergers, ma joie est sans égale v.437 (Acte 2, scène 2, ANGÉLIQUE)
  82. De vous voir imiter si bien la Pastorale. v.438 (Acte 2, scène 2, ANG?LIQUE)
  83. C'est le prendre assez bien, mais j'ai lieu de douter v.443 (Acte 2, scène 2, LUCIDE)
  84. Aussi ce qu'elle dit n'est pas sans fondement, v.448 (Acte 2, scène 2, ANGÉLIQUE)
  85. C'est pour vivre à mon gré tous quatre assez contents. v.451 (Acte 2, scène 2, CHARITE)
  86. Sachant que c'est pour moi que notre Fou soupire, v.461 (Acte 2, scène 2, CHARITE)
  87. Il me doit protester seulement pour en rire. v.462 (Acte 2, scène 2, CHARITE)
  88. C'est ici que Lisis mène son Troupeau paître, v.469 (Acte 2, scène 2, ANSELME)
  89. Qu'en façons de parler il est original ! v.471 (Acte 2, scène 2, ANGÉLIQUE)
  90. Sa cervelle est bien creuse ! v.477 (Acte 2, scène 2, ANGÉLIQUE)
  91. Ah, qu'il est doux de porter la houlette ! v.487 (Acte 2, scène 3, LISIS)
  92. Ah, qu'il est doux de garder les brebis ! v.488 (Acte 2, scène 3, LISIS)
  93. Ah, qu'il est doux d'aimer, belle Bergère ! v.491 (Acte 2, scène 3, LISIS)
  94. Ah, qu'il est doux d'aimer, et d'être aimé ! v.492 (Acte 2, scène 3, LISIS)
  95. C'est en vain que ta flamme, ô Bergère importune, v.495 (Acte 2, scène 3, LISIS)
  96. Se sert d'un compliment qui n'est pas fait pour toi. v.496 (Acte 2, scène 3, LISIS)
  97. Comme un rocher résiste à sa plus forte rage, v.507 (Acte 2, scène 3, LISIS)
  98. De même à ton amour mon résistera. v.508 (Acte 2, scène 3, LISIS)
  99. Si c'est le miel qu'il faut à ta sotte constance, v.535 (Acte 2, scène 3, LISIS)
  100. Ta vie est en hasard d'être fort ténébreuse, v.539 (Acte 2, scène 3, LISIS)
  101. Si ce titre est trop bas pour un si beau mérite, v.541 (Acte 2, scène 3, LUCIDE)
  102. Elle s'obstine donc à vous persécuter. v.551 (Acte 2, scène 4, ANGÉLIQUE)
  103. Elle est toujours Lucide, et Charite, Charite. v.554 (Acte 2, scène 4, LISIS)
  104. C'est par précaution que je soupire ainsi ; v.560 (Acte 2, scène 4, LISIS)
  105. Voyez-la, de ses yeux l'éclat est peu commun, v.571 (Acte 2, scène 4, ANGÉLIQUE)
  106. C'est pour m'accommoder au langage des poètes. v.574 (Acte 2, scène 4, LISIS)
  107. Ce style de tout temps leur est particulier, v.575 (Acte 2, scène 4, LISIS)
  108. Et jurant qu'à charmer son bel oeil est adroit, v.579 (Acte 2, scène 4, LISIS)
  109. La réponse est discrète. v.581 (Acte 2, scène 4, ANGÉLIQUE)
  110. St, écoutons, j'entends le son d'une musette, v.582 (Acte 2, scène 4, LISIS)
  111. Qu'il est mélodieux ! v.583 (Acte 2, scène 4, LISIS)
  112. C'est d'un jeune berger v.583 (Acte 2, scène 4, MONTENOR)
  113. Il est vrai, son habit est différent du nôtre. v.585 (Acte 2, scène 4, LISIS)
  114. C'est ici que j'attends l'effet de tes Oracles, v.598 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  115. Que ne m'est-il permis, hélas ! de vous le dire ! v.601 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  116. Je l'adore en idée, et sans savoir qui c'est. v.604 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  117. Mon nom est Philiris, mon pays, l'Arcadie. v.606 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  118. C'est l'ordre pastoral. v.609 (Acte 2, scène 5, LISIS)
  119. Puisqu'il n'est point de coeurs, point de Bergers si braves v.617 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  120. Et plût au juste Ciel que je pusse douter v.619 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  121. Si le joug qu'il impose est pesant à porter ! v.620 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  122. Sous ses injustes lois ma liberté de range. v.622 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  123. Y joignait la douceur avec la majesté, v.632 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  124. Et si pour résister à l'effort de ses charmes, v.637 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  125. Mais quels tristes revers quand fut la fin du jour v.639 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  126. Du Destin chaque jour se rendre l'interprète, v.654 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  127. Les décrets du Destin font bientôt accomplis. v.658 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  128. Est venu tout à coup dessiller ma paupière ? v.668 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  129. Bergère, c'est donc vous qui m'aviez su charmer, v.669 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  130. Charite est ma Maîtresse. v.674 (Acte 2, scène 5, LISIS)
  131. Et c'est la mienne aussi. v.674 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  132. Cette ardeur est bien prompte. v.675 (Acte 2, scène 5, CHARITE)
  133. Elle est pourtant extrême. v.675 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  134. Si je suis ton Rival, quel espoir t'est permis ! v.677 (Acte 2, scène 5, LISIS)
  135. Souvent l'on obtient moins que l'on ne s'est promis. v.678 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  136. De nos désirs Charite est le plus cher objet, v.690 (Acte 2, scène 5, CLARIMOND)
  137. Oui, va, la chose est faite. v.695 (Acte 2, scène 5, LISIS)
  138. Mais qu'est ceci v.701 (Acte 2, scène 5, LISIS)
  139. Que pourraient contre un fer mes armes pastorales ? v.707 (Acte 2, scène 5, LISIS)
  140. Refuser un combat dont Charite est la cause ? v.712 (Acte 2, scène 5, MONTENOR)
  141. Je n'enfreindrai pour rien le pastoral usage. v.716 (Acte 2, scène 5, LISIS)
  142. Quel est-il cet usage ? v.717 (Acte 2, scène 5, ANSELME)
  143. C'est trop de ce Berger exciter la valeur, v.722 (Acte 2, scène 5, ANGÉLIQUE)
  144. Venez, brave Étranger, la victoire est à vous. v.725 (Acte 2, scène 5, ANG?LIQUE)
  145. Adieu, triste berger. v.735 (Acte 2, scène 5, CHARITE)
  146. L'arrêt est prononcé, c'est à nous d'y souscrire ! v.736 (Acte 2, scène 5, CHARITE)
  147. Ô Dieu, qu'il est épais ! Qu'il est sombre ! Ah je pense v.755 (Acte 2, scène 6, LISIS)
  148. C'est sans doute un Druide en la Magie expert, v.762 (Acte 2, scène 6, LISIS)
  149. Et rends grâce au Destin d'un bien si précieux. v.773 (Acte 2, scène 7, LISIS)
  150. Car tout vous est possible, et d'un coup de baguette, v.775 (Acte 2, scène 7, LISIS)
  151. À ce charme secret il n'est rien qui ne cède, v.780 (Acte 2, scène 7, HIRCAN)
  152. Il n'est point de Berger si malheureux que moi. v.782 (Acte 2, scène 7, LISIS)
  153. Tout accès m'est ravi chez la Nymphe angélique, v.784 (Acte 2, scène 7, LISIS)
  154. Est-il pour un Amant un supplice plus rude ? v.788 (Acte 2, scène 7, LISIS)
  155. Des secrets de mon art c'est le plus aisé ; v.794 (Acte 2, scène 7, HIRCAN)
  156. Mais déguiser ton sexe est tout ce qu'il faut faire. v.795 (Acte 2, scène 7, HIRCAN)
  157. Feins que de ton destin l'influence fatale... v.799 (Acte 2, scène 7, HIRCAN)
  158. Cette métamorphose est assez pastorale. v.800 (Acte 2, scène 7, LISIS)
  159. Ainsi jadis Astrée embrassant Alexis v.801 (Acte 2, scène 7, LISIS)
  160. Quel scrupule est le tien ? v.805 (Acte 2, scène 7, HIRCAN)
  161. La façon si modeste, et le port si charmant, v.809 (Acte 2, scène 7, HIRCAN)
  162. Qu'un rôle de Druide est plaisant à jouer. v.830 (Acte 3, scène 1, HIRCAN)
  163. D'en imiter le geste, et d'en porter l'habit. v.838 (Acte 3, scène 1, ANGÉLIQUE)
  164. J'ai levé tout obstacle à la métamorphose, v.844 (Acte 3, scène 1, HIRCAN)
  165. Ce Berger sans soupçon s'est laissé déguiser ; v.845 (Acte 3, scène 1, HIRCAN)
  166. Quand avec Montenor ma Soeur est arrivée v.848 (Acte 3, scène 1, HIRCAN)
  167. Cette salle est commode à ce que j'imagine, v.860 (Acte 3, scène 1, HIRCAN)
  168. C'est de quoi Clarimond rend un bon témoignage. v.871 (Acte 3, scène 2, ANGÉLIQUE)
  169. À qui plus justement pourrait-il rendre hommage ? v.872 (Acte 3, scène 2, CHARITE)
  170. Ce n'est pas sans sujet, je viens de la fontaine, v.876 (Acte 3, scène 2, CHARITE)
  171. Dont le mouvant cristal, quand je l'ai consulté, v.877 (Acte 3, scène 2, CHARITE)
  172. De ce qu'y peint de rare un pinceau pastoral, v.881 (Acte 3, scène 2, CHARITE)
  173. Et je passe Philis si je ne vaux Astrée. v.884 (Acte 3, scène 2, CHARITE)
  174. De soi-même, à mon gré, c'est faire assez de cas. v.885 (Acte 3, scène 2, ANGÉLIQUE)
  175. La louange est permise où la beauté préside. v.887 (Acte 3, scène 2, HIRCAN)
  176. Il n'est pas nécessaire. v.900 (Acte 3, scène 2, CHARITE)
  177. C'est assez, Montenor vient à nous. v.901 (Acte 3, scène 2, CHARITE)
  178. Je vais donc disposer ce qui nous reste à faire ; v.911 (Acte 3, scène 3, HIRCAN)
  179. Aussi bien ma retraite est ici nécessaire, v.912 (Acte 3, scène 3, HIRCAN)
  180. C'est en Magicien qu'il faut que je m'y montre. v.915 (Acte 3, scène 3, HIRCAN)
  181. Font part de leurs secrets les plus mystérieux, v.926 (Acte 3, scène 4, LUCIDE)
  182. Dont à guérir les maux ils vous ont destinée ; v.928 (Acte 3, scène 4, LUCIDE)
  183. C'est ce qu'elle demande. v.935 (Acte 3, scène 4, LISIS)
  184. Et qu'il rende justice à sa rare beauté ; v.942 (Acte 3, scène 4, CHARITE)
  185. C'est trop, belle bergère, épargnez ma pudeur, v.946 (Acte 3, scène 4, LISIS)
  186. Et quel triste sujet la peut réduire aux pleurs ? v.953 (Acte 3, scène 4, ANGÉLIQUE)
  187. Si l'Astre injurieux qui régit ma naissance v.955 (Acte 3, scène 4, LISIS)
  188. Que d'un illustre sang permet le noble éclat. v.958 (Acte 3, scène 4, LISIS)
  189. Oui, de ma chasteté voulant venir à bout, v.985 (Acte 3, scène 4, LISIS)
  190. Tout leur fait n'est qu'injure et qu'immondicité, v.993 (Acte 3, scène 4, LISIS)
  191. Une, deux, et trois fois, c'est à quoi je m'arrache, v.995 (Acte 3, scène 4, LISIS)
  192. Votre sort est fâcheux, mais non pas déploré, v.997 (Acte 3, scène 4, ANGÉLIQUE)
  193. En pouvez-vous douter, belle et chaste Bergère ? v.1008 (Acte 3, scène 4, CHARITE)
  194. Cet Astre... v.1012 (Acte 3, scène 4, CHARITE)
  195. C'est par réflexion du Soleil de vos yeux. v.1014 (Acte 3, scène 4, LISIS)
  196. Bergère, c'est assez. v.1017 (Acte 3, scène 4, CLARIMOND)
  197. Quelle est cette Bergère ? v.1029 (Acte 3, scène 5, ANSELME)
  198. Oui, Céladon jadis, après moins d'injustice, v.1047 (Acte 3, scène 5, CHARITE)
  199. C'est aller un peu vite à croire son trépas. v.1050 (Acte 3, scène 5, ANGÉLIQUE)
  200. D'un si triste accident m'est un trop sûr présage, v.1052 (Acte 3, scène 5, CHARITE)
  201. Il a péri dans l'onde ? Ah, destins ennemis ! v.1053 (Acte 3, scène 5, CHARITE)
  202. C'est toi, c'est ton amour qui l'a précipité. v.1074 (Acte 3, scène 5, CHARITE)
  203. Dérobe ta présence à me juste colère. v.1076 (Acte 3, scène 5, CHARITE)
  204. Le dessein en est pris. v.1077 (Acte 3, scène 5, CHARITE)
  205. C'est trop, c'est trop souffrir un injuste mépris. v.1078 (Acte 3, scène 5, CLARIMOND)
  206. Oyant parler d'amour, une Fille est honteuse ; v.1088 (Acte 3, scène 5, LISIS)
  207. Je dois me conserver plus chaste que Diane. v.1095 (Acte 3, scène 5, LISIS)
  208. Un baiser est permis, quel pouvoir le condamne ? v.1096 (Acte 3, scène 5, CLARIMOND)
  209. Cette marque d'amour entre nous est permise ; v.1099 (Acte 3, scène 5, LISIS)
  210. Qu'au moins n'ayant pour vous que de chastes desseins, v.1101 (Acte 3, scène 5, CLARIMOND)
  211. Profane, arrête-toi, ta faute est sans égale, v.1103 (Acte 3, scène 5, LISIS)
  212. Tu ne me dois toucher non plus qu'une vestale. v.1104 (Acte 3, scène 5, LISIS)
  213. Vous devez... mais, ô Dieux, que mon âme est confuse ! v.1107 (Acte 3, scène 5, ANGÉLIQUE)
  214. Et nous venons ici dans un juste courroux v.1113 (Acte 3, scène 6, SATYRE)
  215. Vous demander justice et pour vous, et pour nous. v.1114 (Acte 3, scène 6, SATYRE)
  216. Vous croyez qu'elle soit aussi chaste que belle, v.1120 (Acte 3, scène 6, SATYRE)
  217. Avec le grand Dieu Pan s'est passé en silence, v.1124 (Acte 3, scène 6, SATYRE)
  218. C'est de quoi nous venons vous demander justice. v.1132 (Acte 3, scène 6, SATYRE)
  219. C'est un trait que l'envie à ma vertu suscite, v.1135 (Acte 3, scène 6, LISIS)
  220. Et c'est Phèdre en fureur qui veut perdre Hippolyte. v.1136 (Acte 3, scène 6, LISIS)
  221. Ô claire chasteté ! Chasteté cristalline ! v.1139 (Acte 3, scène 6, LISIS)
  222. C'est à ce coup, hélas ! qu'on jure ta ruine. v.1140 (Acte 3, scène 6, LISIS)
  223. Si ce feu chaste et pur épargnera son corps. v.1146 (Acte 3, scène 6, SATYRE)
  224. Chaste, je puis marcher sur des charbons ardents. v.1150 (Acte 3, scène 6, LISIS)
  225. Que j'eusse du respect pour cette injuste loi ! v.1154 (Acte 3, scène 6, CLARIMOND)
  226. Pour rompre les périls où le Destin t'expose. v.1170 (Acte 3, scène 7, HIRCAN)
  227. Ah, de grâce, daignez, illustre et savant Mage, v.1179 (Acte 3, scène 7, LISIS)
  228. Amaryllis est chaste, elle eût bravé le feu. v.1182 (Acte 3, scène 7, HIRCAN)
  229. Ce chemin est-il sûr ? v.1189 (Acte 3, scène 7, LISIS)
  230. Il est temps de partir, sus, prends courage, et crois v.1193 (Acte 3, scène 7, HIRCAN)
  231. Qu'il n'est point de périls qu'on n'affronte avec moi. v.1194 (Acte 3, scène 7, HIRCAN)
  232. Ainsi sans injustice il ne m'est plus permis v.1201 (Acte 4, scène 1, HIRCAN)
  233. Pour forcer ce devoir qui s'obstine à se taire, v.1212 (Acte 4, scène 1, ANSELME)
  234. Si cet obstacle seul à son bonheur s'oppose, v.1215 (Acte 4, scène 1, HIRCAN)
  235. Je l'adore, et son Frère est propice à mes voeux ; v.1221 (Acte 4, scène 1, ANSELME)
  236. Aussi bien il est temps que notre Bergerie v.1227 (Acte 4, scène 1, HIRCAN)
  237. C'est trop jouer Lisis, et trop entretenir v.1229 (Acte 4, scène 1, HIRCAN)
  238. De cette guérison votre art est incapable. v.1231 (Acte 4, scène 1, ANSELME)
  239. C'est toutefois par là que je le sens traitable, v.1232 (Acte 4, scène 1, HIRCAN)
  240. Avec un feint mystère v.1235 (Acte 4, scène 1, HIRCAN)
  241. Il en est fort fécond. v.1243 (Acte 4, scène 1, ANSELME)
  242. C'est toute son étude ; v.1243 (Acte 4, scène 1, HIRCAN)
  243. Est un obstacle à fuir pour qui cherche à rêver. v.1246 (Acte 4, scène 1, HIRCAN)
  244. Que son humeur est sombre et solitaire ! v.1247 (Acte 4, scène 1, ANSELME)
  245. C'est sans doute un outrage aux beautés de Charite. v.1252 (Acte 4, scène 2, ANSELME)
  246. Mais, ma Soeur, ce discours un peu mystérieux v.1261 (Acte 4, scène 2, CHARITE)
  247. Ma Soeur, c'est tout de bon, il part sans plus rien dire. v.1271 (Acte 4, scène 3, CHARITE)
  248. Ô la triste vertu dont votre esprit se pique ! v.1276 (Acte 4, scène 3, CHARITE)
  249. Et votre coeur sans doute est ingrat à sa flamme ? v.1280 (Acte 4, scène 3, CHARITE)
  250. S'il possède mon Frère, a-t-il besoin du reste ? v.1283 (Acte 4, scène 3, LUCIDE)
  251. Certes, pour notre temps la réponse est modeste, v.1284 (Acte 4, scène 3, CHARITE)
  252. Elle est digne de vous, moi-même j'en fais cas ; v.1285 (Acte 4, scène 3, CHARITE)
  253. Quand avecque l'amour le devoir est d'accord ; v.1290 (Acte 4, scène 3, CHARITE)
  254. Ô le grand secret qui vous est échappé ! v.1302 (Acte 4, scène 3, CHARITE)
  255. C'est à Clarimond seul par vos mains qu'il la donne, v.1324 (Acte 4, scène 3, LUCIDE)
  256. C'est elle, je la vois qui fait amas de fleurs v.1329 (Acte 4, scène 1, CLARIMOND)
  257. L'abord est pastoral ; mais, ô nouveau Filène, v.1331 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  258. Il n'est pas de rocher, et vos soins assidus v.1337 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  259. Méritent son estime, et peut-être un peu plus ; v.1338 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  260. Quelle façon d'agir est égale à la vôtre, v.1347 (Acte 4, scène 1, CLARIMOND)
  261. La raison qui m'y porte est facile à juger, v.1349 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  262. L'un est homme de Cour, l'autre, simple cerger. v.1350 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  263. Pour moi, si leur défense aujourd'hui m'est permise, v.1351 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  264. J'ai toujours des bergers estimé la franchise. v.1352 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  265. Non, non, pour son honneur, il est bon qu'il me jure v.1379 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  266. Que rien n'est comparable aux tourments qu'il endure, v.1380 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  267. C'est d'en souffrir la plainte, et de n'en croire rien. v.1382 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  268. C'est vertu que bien feindre en matière d'amour, v.1386 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  269. Que c'est être galant qu'en conter à chacune, v.1387 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  270. Il n'est rien plus aisé du moins que de le dire, v.1396 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  271. Persister si longtemps dans ces vaines alarmes, v.1399 (Acte 4, scène 1, CLARIMOND)
  272. C'est trop vous défier du pouvoir de vos charmes. v.1400 (Acte 4, scène 1, CLARIMOND)
  273. Il est vrai que pour plaire à cent objets divers v.1401 (Acte 4, scène 1, CLARIMOND)
  274. Qu'il est aisé partout de dire, je vous aime, v.1403 (Acte 4, scène 1, CLARIMOND)
  275. Mais sachez qu'avec vous il n'en est pas de même. v.1404 (Acte 4, scène 1, CLARIMOND)
  276. Et qu'il est impossible, en voyant vos appas, v.1405 (Acte 4, scène 1, CLARIMOND)
  277. Et c'est ce qu'aujourd'hui vous voulez que je croie ? v.1407 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  278. Quel obstacle à ma joie ! v.1408 (Acte 4, scène 1, CLARIMOND)
  279. Qu'il n'est pas à propos qu'il nous surprenne ensemble. v.1412 (Acte 4, scène 1, CHARITE)
  280. C'est elle, ah, quel bonheur ! Chers Zéphyrs, bouche close, v.1423 (Acte 4, scène 5, LISIS)
  281. Que Morphée est heureux, ô beauté sans seconde, v.1431 (Acte 4, scène 5, LISIS)
  282. Et que de son bonheur ton Berger est jaloux ! v.1434 (Acte 4, scène 5, LISIS)
  283. Tu sauras ce que c'est... v.1437 (Acte 4, scène 5, LISIS)
  284. Ah, pardonne à ma flamme un acte de justice, v.1439 (Acte 4, scène 5, LISIS)
  285. Mais si ce fut son mal, ce n'est pas là le mien. v.1446 (Acte 4, scène 5, CHARITE)
  286. Je sais que tout Berger doit aimer chastement, v.1454 (Acte 4, scène 5, LISIS)
  287. Et de son naturel la nature est friponne. v.1456 (Acte 4, scène 5, LISIS)
  288. Toute absente qu'elle est, encor plus que moi-même, v.1460 (Acte 4, scène 5, CHARITE)
  289. Que ce n'est qu'en moi seul qu'Amaryllis respire, v.1464 (Acte 4, scène 5, LISIS)
  290. Vous en auriez changé pour forcer les obstacles... v.1467 (Acte 4, scène 5, CHARITE)
  291. C'est peu de chose, Amour fait bien d'autres miracles. v.1468 (Acte 4, scène 5, LISIS)
  292. Quoi, c'est vous en effet qui d'un air gracieux v.1469 (Acte 4, scène 5, CHARITE)
  293. Vous, que le Mage Hircan a soustrait à la flamme ? v.1471 (Acte 4, scène 5, CHARITE)
  294. Oui, c'est moi, c'est Lisis, lumière de mon âme. v.1472 (Acte 4, scène 5, LISIS)
  295. Je déteste un Berger dont les folles amours v.1477 (Acte 4, scène 5, CHARITE)
  296. C'est là mon dernier ordre. v.1483 (Acte 4, scène 5, CHARITE)
  297. Ah, Beauté Lestrigonne, v.1483 (Acte 4, scène 5, LISIS)
  298. Enfin tout est perdu, Charite est en colère. v.1492 (Acte 4, scène 6, LISIS)
  299. Avec grande injustice. v.1499 (Acte 4, scène 6, LISIS)
  300. Touchés de leur désastre ils les métamorphosent. v.1504 (Acte 4, scène 6, LISIS)
  301. Il est encor ainsi. v.1505 (Acte 4, scène 6, LISIS)
  302. De leur vouloir vers moi s'est rendu l'interprète ; v.1508 (Acte 4, scène 6, LISIS)
  303. Mais ô d'un juste espoir miraculeuse issue ! v.1516 (Acte 4, scène 6, LISIS)
  304. Enfin, les justes Dieux ne m'ont point abusé, v.1517 (Acte 4, scène 6, LISIS)
  305. Et Lisis tout de bon est métamorphosé ; v.1518 (Acte 4, scène 6, LISIS)
  306. Va répandre le bruit de mon destin nouveau, v.1525 (Acte 4, scène 6, LISIS)
  307. Non, pour le remener ne craignez point d'obstacle, v.1527 (Acte 4, scène 7, CLARIMOND)
  308. C'est fort mal en juger ; v.1529 (Acte 4, scène 7, LISIS)
  309. À croire obstinément tes visions cornues ? v.1532 (Acte 4, scène 7, ADRIAN)
  310. Ah, mon bois est sacré, parle mieux, je te prie. v.1540 (Acte 4, scène 7, LISIS)
  311. Est-ce dans ce beau tronc que tu prétends coucher ? v.1542 (Acte 4, scène 7, CLARIMOND)
  312. Sache qu'un Arbre est fixe, et que si quelque fois v.1545 (Acte 4, scène 7, LISIS)
  313. C'est pour aller de nuit faire quelques gambades v.1547 (Acte 4, scène 7, LISIS)
  314. Mais quel est ton espoir ? v.1555 (Acte 4, scène 7, CLARIMOND)
  315. C'est qu'enfin mon amour touchera ma Bergère, v.1556 (Acte 4, scène 7, LISIS)
  316. Et quoi, Fou, si c'est là le bien que tu poursuis, v.1565 (Acte 4, scène 7, ADRIAN)
  317. Sache que mon destin n'est pas moins glorieux, v.1570 (Acte 4, scène 7, LISIS)
  318. J'étais vierge, mais las ! Mon tronc est tout ouvert v.1577 (Acte 4, scène 7, LISIS)
  319. Ah, c'est trop t'écouter, sors de ce tronc enfin. v.1581 (Acte 4, scène 7, ADRIAN)
  320. Il faut que j'obéisse aux décrets du Destin. v.1582 (Acte 4, scène 7, LISIS)
  321. Hélas ! Il est plus fou qu'il n'a jamais été. v.1590 (Acte 4, scène 7, ADRIAN)
  322. C'est fort adroitement me vouloir engager v.1609 (Acte 5, scène 1, ANGÉLIQUE)
  323. Combien dans ses projets l'amour est scrupuleux ! v.1618 (Acte 5, scène 1, ANSELME)
  324. C'est ainsi qu'un Amant n'est jamais satisfait, v.1625 (Acte 5, scène 1, ANGÉLIQUE)
  325. Il doute d'être heureux quand il l'est en effet, v.1626 (Acte 5, scène 1, ANG?LIQUE)
  326. Et sa flamme inquiète obstinée à tout craindre v.1627 (Acte 5, scène 1, ANG?LIQUE)
  327. Non, ce n'est point assez que Montenor content v.1633 (Acte 5, scène 1, ANSELME)
  328. Voyant nos demi-Dieux, quel est notre dessein. v.1646 (Acte 5, scène 2, CLARIMOND)
  329. Il est trop obstiné dans sa métamorphose, v.1648 (Acte 5, scène 2, ADRIAN)
  330. C'est par où j'ai tâché de lui faire connaître v.1655 (Acte 5, scène 2, ADRIAN)
  331. Qu'il n'est pas en effet ce qu'il se prétend être ; v.1656 (Acte 5, scène 2, ADRIAN)
  332. Mais pour toutes raisons il est Arbre, et les Dieux v.1657 (Acte 5, scène 2, ADRIAN)
  333. Il n'est plus dans son tronc. v.1663 (Acte 5, scène 2, CLARIMOND)
  334. Il est hors de son tronc, mais craignez que l'Aurore v.1671 (Acte 5, scène 2, CLARIMOND)
  335. Pendant qu'il est absent le remède est aisé. v.1674 (Acte 5, scène 2, ANGÉLIQUE)
  336. C'est fort mal rencontrer pour la première fois. v.1685 (Acte 5, scène 3, CLARIMOND)
  337. Avec nos demi-Dieux elle s'est arrêtée ; v.1688 (Acte 5, scène 3, CLARIMOND)
  338. Qu'un quart d'heure d'absence aux Amants est fatal ! v.1690 (Acte 5, scène 3, ANGÉLIQUE)
  339. Il est vrai que je souffre, et que loin de Charite v.1691 (Acte 5, scène 3, CLARIMOND)
  340. N'est pas le plus grand mal dont je sente les coups. v.1694 (Acte 5, scène 3, CLARIMOND)
  341. C'est d'espérer beaucoup et devoir trop à craindre ; v.1696 (Acte 5, scène 3, CLARIMOND)
  342. C'est de porter un coeur d'amour tout enflammé, v.1697 (Acte 5, scène 3, CLARIMOND)
  343. Mais enfin s'il s'obstine à s'alarmer en vain, v.1701 (Acte 5, scène 3, ANGÉLIQUE)
  344. La victoire est aisée. v.1705 (Acte 5, scène 3, ANGÉLIQUE)
  345. C'est là que de ses cris ayant ouï le bruit... v.1709 (Acte 5, scène 4, LUCIDE)
  346. Le creux est si profond qu'il ne me verra pas. v.1726 (Acte 5, scène 4, ANSELME)
  347. Par l'ordre du Destin enferme un demi-Dieu. v.1730 (Acte 5, scène 5, LISIS)
  348. Ah, foi d'Arbre gommeux, ma joie est infinie v.1735 (Acte 5, scène 5, LISIS)
  349. Voyez ; ma soeur est cerfière, v.1755 (Acte 5, scène 5, SINOPE)
  350. Et pour moi, le Destin m'a faite abricotière. v.1756 (Acte 5, scène 5, SINOPE)
  351. Le goût n'en est pas pire. v.1759 (Acte 5, scène 5, LISIS)
  352. Il n'est esprit si lourd qui ne doive juger v.1765 (Acte 5, scène 5, SINOPE)
  353. Ainsi pour subsister presque toutes les nuits v.1769 (Acte 5, scène 5, SINOPE)
  354. Leur sève sans cela deviendrait trop stérile. v.1771 (Acte 5, scène 5, SINOPE)
  355. Il est vrai que mon tronc se trouve un peu débile, v.1772 (Acte 5, scène 5, LISIS)
  356. Et je juge en effet depuis quelques instants v.1773 (Acte 5, scène 5, LISIS)
  357. Et quoi, vous dévorez votre propre substance ? v.1776 (Acte 5, scène 5, LISIS)
  358. C'est pour vous obliger à faire comme nous. v.1777 (Acte 5, scène 5, CLORISE)
  359. Son tronc est bien âgé ? v.1783 (Acte 5, scène 5, LISIS)
  360. Ce n'est qu'en Arabie où son Arbre fleurit. v.1786 (Acte 5, scène 5, LISIS)
  361. Ce pays en effet est éloigné du vôtre ? v.1787 (Acte 5, scène 5, LISIS)
  362. C'est d'un jeune Cyprès, le voici qui s'avance. v.1791 (Acte 5, scène 5, CLORISE)
  363. C'est un Dieu de Rivière et des plus relevés. v.1793 (Acte 5, scène 5, SINOPE)
  364. Ce n'est que des poissons qu'il peut être entendu. v.1805 (Acte 5, scène 6, SINOPE)
  365. C'est qu'il est étonné de vous voir en ce lieu. v.1809 (Acte 5, scène 6, SINOPE)
  366. C'est celui qui jadis fut l'honneur de la Brie, v.1811 (Acte 5, scène 6, SINOPE)
  367. Il est maintenant Arbre, et va peupler vos bords v.1813 (Acte 5, scène 6, SINOPE)
  368. Il est digne de cette gloire. v.1840 (Acte 5, scène 6, SINOPE)
  369. Que par ce sang illustre un jour récompensés v.1842 (Acte 5, scène 6, SINOPE)
  370. Ils graveraient son beau nom dans l'Histoire. v.1843 (Acte 5, scène 6, SINOPE)
  371. Il est digne de cette gloire. v.1844 (Acte 5, scène 6, SINOPE)
  372. Il est temps de paraître, avançons. v.1847 (Acte 5, scène 7, ANGÉLIQUE)
  373. Justes Dieux ! v.1847 (Acte 5, scène 7, SINOPE)
  374. C'est lui qui fut jadis mon Berger, je l'entends. v.1856 (Acte 5, scène 7, CHARITE)
  375. Mais c'est pour rendre hommage au Berger Glorieux v.1859 (Acte 5, scène 7, ANGÉLIQUE)
  376. On nous dit qu'il est arbre. v.1861 (Acte 5, scène 7, ANG?LIQUE)
  377. J'obéis au Destin qui m'y force. v.1862 (Acte 5, scène 7, ANSELME)
  378. Non, c'est un fait à part, v.1863 (Acte 5, scène 7, LISIS)
  379. Ou s'il l'est, ce n'est rien qu'un demi-Dieu bâtard, v.1864 (Acte 5, scène 7, LISIS)
  380. Si c'est l'ordre du Ciel ? v.1867 (Acte 5, scène 7, SINOPE)
  381. Et quoi, tu lui veux résister ! v.1868 (Acte 5, scène 7, CHARITE)
  382. S'il en est ainsi, pour moi renonce à cette souche. v.1873 (Acte 5, scène 7, CHARITE)
  383. Hélas ! On me la vole, et c'est ce qui me touche. v.1874 (Acte 5, scène 7, LISIS)
  384. Non, non, ne craignez rien ; puisqu'il est obstiné v.1879 (Acte 5, scène 7, CLORISE)
  385. À vous ravir un tronc qui vous fut destiné, v.1880 (Acte 5, scène 7, CLORISE)
  386. Et n'est-il pas ailleurs, v.1883 (Acte 5, scène 7, SINOPE)
  387. Notre pouvoir est grand. Qu'en dites-vous, mon père ? v.1886 (Acte 5, scène 7, SINOPE)
  388. Ce Diable de grondin est un étrange Dieu. v.1888 (Acte 5, scène 7, LISIS)
  389. Fort bien, la station n'est pas trop déplaisante. v.1890 (Acte 5, scène 7, LISIS)
  390. Au mystère secret qui chez nous vous transplante, v.1898 (Acte 5, scène 7, CHARITE)
  391. Sache qu'à porter fruit ton bois n'est beau ni bon, v.1904 (Acte 5, scène 7, LISIS)
  392. Cependant je renonce à mon destin nouveau, v.1908 (Acte 5, scène 7, ANSELME)
  393. Pour vouloir m'opposer à ce qu'il pronostique. v.1910 (Acte 5, scène 7, ANSELME)
  394. Lisis est désarbré, la comédie est faite. v.1914 (Acte 5, scène 7, ANGÉLIQUE)

LE CHARME DE LA VOIX (1658)

  1. Oui, Laure, et c'est en vain qu'un obstiné silence v.21 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  2. Et te le découvrir c'est soulager mon coeur. v.24 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  3. De nos malheurs passez la pitoyable histoire, v.26 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  4. Lors que le Duc de Parme, injuste en ses projets, v.27 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  5. Qu'après plusieurs combats aux deux partis funestes v.33 (Acte 1, scène 1, LAURE)
  6. On chercha par l'hymen d'en conserver les restes, v.34 (Acte 1, scène 1, LAURE)
  7. Que Milan de son Duc pleure la destinée, v.42 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  8. Mon père de son fils est déclaré tuteur. v.44 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  9. Acquièrent à sa foi cet illustre avantage, v.46 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  10. Comme par une rude et triste expérience, v.49 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  11. Pour montrer qu'à l'État il est bien plus qu'à soi, v.55 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  12. C'est vouloir l'asservir au peu que j'ai d'attraits, v.60 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  13. C'est ce qui me confond, qu'au mal qui vous possède v.69 (Acte 1, scène 1, LAURE)
  14. Mon frère l'est allé recevoir à Pavie, v.77 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  15. Et de tant de malheur ma fortune est suivie, v.78 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  16. Si de cet aveu ton âme est étonnée v.81 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  17. Songe depuis huit jours quelle est ma destinée, v.82 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  18. C'est de là qu'aisément, sans en être aperçue, v.86 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  19. Le Duc en est surpris, il s'approche, il s'avance, v.94 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  20. Il soupire, il se plaint d'un injuste refus, v.104 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  21. Il est de certains n?uds dont le secret pouvoir v.115 (Acte 1, scène 1, LAURE)
  22. Vient de n'avoir pas su que c'est vous qui chantez. v.144 (Acte 1, scène 1, LAURE)
  23. Le Ciel qui le permet prend soin de les instruire. v.146 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  24. Et comme en ses effets il est toujours égal, v.151 (Acte 1, scène 1, FENISE)
  25. C'est l'unique moyen de vous faire Duchesse. v.157 (Acte 1, scène 1, LAURE)
  26. Il faut vous retirer, le Duc est de retour, v.160 (Acte 1, scène 2, FEDERIC)
  27. Ma fille, c'est demain que la Duchesse arrive, v.166 (Acte 1, scène 2, FEDERIC)
  28. Vous remettra par elle au rang qui vous est dû. v.168 (Acte 1, scène 2, FEDERIC)
  29. C'est ma voix qui l'attire. v.171 (Acte 1, scène 2, FENISE)
  30. Vous conservez encor cette morne tristesse ? v.182 (Acte 1, scène 3, FEDERIC)
  31. Enfin, n'en parlons plus, le sort en est jeté ! v.196 (Acte 1, scène 3, LE DUC)
  32. La raison est pour vous, mais elle est la moins forte, v.198 (Acte 1, scène 3, LE DUC)
  33. Ce n'est qu'en lui cédant qu'on en peut triompher. v.200 (Acte 1, scène 3, LE DUC)
  34. Enfin il est parti, Fabrice, c'est à toi v.203 (Acte 1, scène 4, LE DUC)
  35. C'était mal espérer, rien n'est gâté, n'importe, v.209 (Acte 1, scène 4, FABRICE)
  36. C'est bannir de nouveau Fenise de la Cour. v.224 (Acte 1, scène 4, LE DUC)
  37. Sachez que ma folie est mon passe-par-tout, v.240 (Acte 1, scène 4, FABRICE)
  38. C'est le signal, approche, il la faut écouter. v.244 (Acte 1, scène 4, LE DUC)
  39. Si dans l'ennui dont mon âme est atteinte v.245 (Acte 1, scène 4, FENISE)
  40. Quand d'un Astre fâcheux la fatale influence v.248 (Acte 1, scène 4, FENISE)
  41. Il est permis de soupirer. v.250 (Acte 1, scène 4, FENISE)
  42. Peste, quels roulements ! v.251 (Acte 1, scène 4, FABRICE)
  43. Si ce bruit n'est point faux, que ne se montre-t-elle ? v.264 (Acte 1, scène 4, FABRICE)
  44. Ah, si d'un coeur soumis vous estimez l'hommage, v.273 (Acte 1, scène 4, LE DUC)
  45. Fabrice, c'en est fait, il faut avec adresse v.277 (Acte 1, scène 4, LE DUC)
  46. Mais que vois-je ? Carlos est déjà de retour. v.280 (Acte 1, scène 4, LE DUC)
  47. C'est ce que de sa part j'ai charge de vous dire, v.289 (Acte 1, scène 5, CARLOS)
  48. Vous voir est le seul bien où son désir aspire, v.290 (Acte 1, scène 5, CARLOS)
  49. D'une agréable cause est le charmant effet. v.292 (Acte 1, scène 5, CARLOS)
  50. C'est assez. v.300 (Acte 1, scène 5, LE DUC)
  51. La réponse est bien courte. v.301 (Acte 1, scène 6, CAMILLE)
  52. C'est assez. v.313 (Acte 1, scène 6, FABRICE)
  53. Quelle énigme est-ce ci ? Dieux, qu'est-ce qui se passe ? v.317 (Acte 1, scène 7, CARLOS)
  54. Est-ce là seulement ce qui vous embarrasse ? v.318 (Acte 1, scène 7, CAMILLE)
  55. Il n'est rien plus aisé. v.320 (Acte 1, scène 7, CAMILLE)
  56. Vous la fait accourcir par un grand, c'est assez, v.324 (Acte 1, scène 7, CAMILLE)
  57. Mais enfin le sujet, quel est-il ? v.327 (Acte 1, scène 7, CARLOS)
  58. Il est bien évident que je ne le sais point, v.328 (Acte 1, scène 7, CAMILLE)
  59. Mais du reste, si c'est ce qui vous embarrasse, v.329 (Acte 1, scène 7, CAMILLE)
  60. C'est plutôt que ce coeur, à louer la Duchesse v.337 (Acte 1, scène 7, CARLOS)
  61. Ah, Dieux, s'il est ainsi ? v.341 (Acte 1, scène 7, CARLOS)
  62. C'est plutôt que le Duc cherchant à se connaître, v.342 (Acte 1, scène 7, CAMILLE)
  63. C'est n'avoir pas peu fait avec mon badinage v.349 (Acte 2, scène 1, FABRICE)
  64. M'étant coulé sans peine avec un domestique, v.353 (Acte 2, scène 1, FABRICE)
  65. C'est à vous maintenant à vous en bien servir. v.359 (Acte 2, scène 1, FABRICE)
  66. On l'est allé chercher, il partira soudain v.363 (Acte 2, scène 1, FABRICE)
  67. Il restera surpris d'y trouver charge expresse v.365 (Acte 2, scène 1, LE DUC)
  68. C'est ce que je crains peu v.367 (Acte 2, scène 1, LE DUC)
  69. Ce poste bien gardé vous assure sa vue. v.370 (Acte 2, scène 1, FABRICE)
  70. L'amour est ombrageux. v.377 (Acte 2, scène 1, FABRICE)
  71. N'est pas celle qui l'est, mais celle qui le semble. v.382 (Acte 2, scène 1, FABRICE)
  72. On est en bonne école alors qu'on suit la Cour. v.384 (Acte 2, scène 1, FABRICE)
  73. Retirons-nous ici, c'est Fenise sans doute, v.406 (Acte 2, scène 1, FABRICE)
  74. Pour les tendres de coeur la blessure est mal saine. v.409 (Acte 2, scène 1, FABRICE)
  75. Comme elle est plus mon fait, elle est plus à mon gré. v.415 (Acte 2, scène 2, FABRICE)
  76. Dieux, comment jusqu'ici le Duc est-il entré ? v.416 (Acte 2, scène 2, FENISE)
  77. La belle, c'est le Duc. v.420 (Acte 2, scène 2, FABRICE)
  78. Qu'est-ce-ci ? v.427 (Acte 2, scène 2, FABRICE)
  79. Ce soin de l'une et l'autre est le plus cher emploi, v.435 (Acte 2, scène 2, LAURE)
  80. Mais Célie est d'un rang plus élevé que moi, v.436 (Acte 2, scène 2, LAURE)
  81. Après tout, c'est hasard si l'autre n'est plus laide. v.453 (Acte 2, scène 2, FABRICE)
  82. Ah, non Fabrice, non, mon mal est sans remède, v.454 (Acte 2, scène 2, LE DUC)
  83. C'est en manquer pour moi que de ne chanter pas. v.456 (Acte 2, scène 2, LE DUC)
  84. Et c'est là ma surprise. v.461 (Acte 2, scène 2, LAURE)
  85. Vous pouvez m'employer, Seigneur, sûr qu'il n'est rien v.463 (Acte 2, scène 2, FENISE)
  86. Qu'elle prend mes avis, les estime, les aime, v.465 (Acte 2, scène 2, FENISE)
  87. Célie est ponctuelle, v.469 (Acte 2, scène 2, LAURE)
  88. Que dans le même instant Fenise le saura. v.472 (Acte 2, scène 2, LAURE)
  89. Ah, c'est dire trop peu, v.479 (Acte 2, scène 2, LE DUC)
  90. Est la seule conquête où mon espoir aspire. v.482 (Acte 2, scène 2, LE DUC)
  91. C'est assez que l'amour par un merveilleux trait v.487 (Acte 2, scène 2, LE DUC)
  92. C'est là des plus grands coeurs le charme inévitable, v.501 (Acte 2, scène 2, LE DUC)
  93. C'est par elle qu'au mien Fenise est adorable, v.502 (Acte 2, scène 2, LE DUC)
  94. Et que j'estime autant cet objet inconnu v.503 (Acte 2, scène 2, LE DUC)
  95. Hélas ! Que de mon sort le caprice est extrême, v.505 (Acte 2, scène 2, FENISE)
  96. Je prévois toutefois un obstacle fâcheux. v.511 (Acte 2, scène 2, FENISE)
  97. Si le Ciel l'a permis ma mort est infaillible. v.513 (Acte 2, scène 2, LE DUC)
  98. Non, son coeur jusqu'ici s'est montré peu sensible, v.514 (Acte 2, scène 2, FENISE)
  99. Et quelle est cette Dame à qui le Ciel m'engage ? v.521 (Acte 2, scène 2, LE DUC)
  100. Celle que ma maîtresse estime davantage, v.522 (Acte 2, scène 2, FENISE)
  101. Le mérite de l'une à l'autre est fort égal. v.535 (Acte 2, scène 2, FENISE)
  102. Ce qui presse le plus c'est qu'auprès de Fenise v.537 (Acte 2, scène 2, LE DUC)
  103. Ah, Laure ! À sa froideur vois quel mépris est joint ! v.547 (Acte 2, scène 2, FENISE)
  104. Que mon malheur est grand ! v.548 (Acte 2, scène 2, FENISE)
  105. Votre fait est trouvé, je suis toujours vacant. v.552 (Acte 2, scène 2, FABRICE)
  106. Non, sa façon d'agir est sans doute obligeante ? v.557 (Acte 2, scène 3, FENISE)
  107. S'il s'est mis dans l'esprit d'aimer celle qui chante, v.558 (Acte 2, scène 3, LAURE)
  108. À votre seule voix le sien est attaché, v.563 (Acte 2, scène 3, LAURE)
  109. Et tant que le secret lui restera caché, v.564 (Acte 2, scène 3, LAURE)
  110. S'il est capricieux je la veux être aussi, v.568 (Acte 2, scène 3, FENISE)
  111. Et sans un fort amour, ce n'est qu'une faiblesse v.573 (Acte 2, scène 3, FENISE)
  112. Ah ! C'est toi, qui t'amène en ce lieu ? v.575 (Acte 2, scène 4, LAURE)
  113. C'est fort bien craindre à vous, il peste comme un diable, v.586 (Acte 2, scène 4, CAMILLE)
  114. Carlos est avec lui qui ne peut l'apaiser. v.587 (Acte 2, scène 4, CAMILLE)
  115. En levant un obstacle à ses desseins contraire v.589 (Acte 2, scène 4, LAURE)
  116. C'est par là que Carlos sans contrainte obéit. v.591 (Acte 2, scène 4, LAURE)
  117. Il n'est point toutefois de flammes si secrètes, v.607 (Acte 2, scène 5, FENISE)
  118. C'est que contraint ailleurs à les trop resserrer, v.617 (Acte 2, scène 5, CARLOS)
  119. Mais qu'à ce nouvel ordre il m'est doux d'obéir, v.622 (Acte 2, scène 5, CARLOS)
  120. Car c'en est une enfin qu'on ne peut trop blâmer v.625 (Acte 2, scène 5, CARLOS)
  121. C'est-là qu'à ses regards ce coeur trop exposé v.637 (Acte 2, scène 5, CARLOS)
  122. Prit l'amorce du feu dont il s'est embrasé, v.638 (Acte 2, scène 5, CARLOS)
  123. C'est-là que le devoir m'attachant à lui plaire v.639 (Acte 2, scène 5, CARLOS)
  124. Des sentiments d'estime et glorieux et doux. v.650 (Acte 2, scène 5, FENISE)
  125. L'estime que toujours la Duchesse eut pour moi v.653 (Acte 2, scène 5, CARLOS)
  126. Vous l'espérez, mon frère, avec trop de justice, v.671 (Acte 2, scène 5, FENISE)
  127. Prenez l'occasion puisqu'elle est si propice ; v.672 (Acte 2, scène 5, FENISE)
  128. Ah, ne l'en croyez pas c'est un abus extrême v.679 (Acte 2, scène 5, FENISE)
  129. Inventez, ajoutez, une couronne est belle, v.683 (Acte 2, scène 5, FENISE)
  130. Et quoi qu'on fasse enfin, tout est permis pour elle. v.684 (Acte 2, scène 5, FENISE)
  131. Le Ciel sait à quel point cette ardeur est sincère, v.687 (Acte 2, scène 5, FENISE)
  132. Pour la mienne à son tour est un si puissant charme, v.692 (Acte 2, scène 5, FENISE)
  133. Et demeurant caché le reste de ce jour, v.709 (Acte 2, scène 7, FEDERIC)
  134. Quel en est votre espoir ? v.715 (Acte 2, scène 7, CARLOS)
  135. Sa taille avantageuse a tant de majesté, v.721 (Acte 2, scène 7, FEDERIC)
  136. Qu'auprès tant de beautés il est presque impossible v.723 (Acte 2, scène 7, FEDERIC)
  137. C'est ce qu'il faut savoir. v.726 (Acte 2, scène 7, FEDERIC)
  138. Qui pour être éclatant n'est pas moins rigoureux. v.734 (Acte 3, scène 1, LA DUCHESSE)
  139. Et de leurs intérêts faisant d'injustes lois v.737 (Acte 3, scène 1, LA DUCHESSE)
  140. C'est par là que ce coeur, sans aucun autre charme, v.739 (Acte 3, scène 1, LA DUCHESSE)
  141. Quoi qui le fasse agir, le Ciel me rend justice, v.752 (Acte 3, scène 1, LA DUCHESSE)
  142. Je rougis toutefois, et crains un juste blâme v.759 (Acte 3, scène 1, LA DUCHESSE)
  143. Peut estimer un bien qui lui coûte si peu. v.762 (Acte 3, scène 1, LA DUCHESSE)
  144. Douter qu'il ne l'estime ! ah, c'est lui faire injure, v.763 (Acte 3, scène 1, FENISE)
  145. Si son feu tel qu'il est s'osait faire paraître ? v.771 (Acte 3, scène 1, FENISE)
  146. Ce n'est pas d'aujourd'hui que je l'ai su connaître, v.772 (Acte 3, scène 1, LA DUCHESSE)
  147. D'un pareil traitement l'exemple est assez rude. v.780 (Acte 3, scène 1, LA DUCHESSE)
  148. Justifia depuis une telle injustice. v.784 (Acte 3, scène 1, FENISE)
  149. Mais c'est peu d'en juger par ce qu'ils font paraître, v.787 (Acte 3, scène 1, LA DUCHESSE)
  150. Il est juste aussi bien qu'il me voie à son tour. v.789 (Acte 3, scène 1, LA DUCHESSE)
  151. Il est pour attendrir des soupirs et des larmes, v.792 (Acte 3, scène 1, FENISE)
  152. Car enfin si le Duc est la même inconstance, v.799 (Acte 3, scène 1, FENISE)
  153. Qu'il estime toujours ce qu'il ne connaît pas. v.802 (Acte 3, scène 1, FENISE)
  154. Peut-être qu'il ira jusqu'à me protester. v.806 (Acte 3, scène 1, FENISE)
  155. Et ce n'est après tout que la difficulté v.809 (Acte 3, scène 1, FENISE)
  156. Ayant ouï ma voix il s'est pris par l'oreille. v.811 (Acte 3, scène 1, FENISE)
  157. On publie en effet que c'est une merveille, v.812 (Acte 3, scène 1, LA DUCHESSE)
  158. Madame, on est suspect parlant de ce qu'on aime. v.815 (Acte 3, scène 1, FENISE)
  159. Ce talent est aimable. v.820 (Acte 3, scène 1, LA DUCHESSE)
  160. Il vaut ce qu'on l'estime, v.820 (Acte 3, scène 1, FENISE)
  161. Pour me cacher usons de stratagème. v.823 (Acte 3, scène 1, LA DUCHESSE)
  162. Ah, Seigneur, qu'elle est belle ! v.831 (Acte 3, scène 2, FABRICE)
  163. Célie avec raison s'estimait autant qu'elle, v.832 (Acte 3, scène 2, LE DUC)
  164. Mais elle est belle enfin, et ce charme l'emporte. v.835 (Acte 3, scène 2, LE DUC)
  165. Si tu sais que ma joie est à l'ouïr chanter ? v.837 (Acte 3, scène 2, LE DUC)
  166. J'appréhende pour vous qu'elle ne gesticule. v.840 (Acte 3, scène 2, FABRICE)
  167. Est-elle la première à qui sans y penser v.841 (Acte 3, scène 2, FABRICE)
  168. Son instrument est d'un fâcheux accord. v.846 (Acte 3, scène 2, FABRICE)
  169. La rencontre est plaisante, v.847 (Acte 3, scène 2, LA DUCHESSE)
  170. J'y vais remédier. Julie est-elle ici ? v.849 (Acte 3, scène 2, LA DUCHESSE)
  171. Madame, c'est le Duc. v.851 (Acte 3, scène 2, FENISE)
  172. Il est vrai qu'elle seule a su les faire naître, v.867 (Acte 3, scène 2, LE DUC)
  173. Vous lui laissez penser que c'est elle qui chante, v.872 (Acte 3, scène 2, LAURE)
  174. C'est par là qu'il se prend. v.873 (Acte 3, scène 2, LAURE)
  175. Qu'il est capricieux ! v.873 (Acte 3, scène 2, FENISE)
  176. Que dis-je ? il est à vous, et la gloire où j'aspire v.883 (Acte 3, scène 2, LE DUC)
  177. N'est que d'être avoué quand j'ose vous le dire. v.884 (Acte 3, scène 2, LE DUC)
  178. Si c'est-là de la Cour le langage ordinaire, v.887 (Acte 3, scène 2, LA DUCHESSE)
  179. Quoi, doutez-vous d'un feu qu'ont tant justifié ? v.889 (Acte 3, scène 2, LE DUC)
  180. Quoi, l'on parle d'amour quand on est marié ? v.890 (Acte 3, scène 2, LA DUCHESSE)
  181. Est-ce que vous croyez m'acquérir pour maîtresse ? v.891 (Acte 3, scène 2, LA DUCHESSE)
  182. Carlos jusques à Parme est allé la conduire ? v.896 (Acte 3, scène 2, LE DUC)
  183. Un tel aveu, Seigneur, m'est assez favorable, v.900 (Acte 3, scène 2, LA DUCHESSE)
  184. Mais c'est un peu trop tôt m'engager votre foi, v.901 (Acte 3, scène 2, LA DUCHESSE)
  185. Peut-être la Duchesse est plus belle que moi, v.902 (Acte 3, scène 2, LA DUCHESSE)
  186. Est-il quelque beauté que la vôtre n'efface ? v.904 (Acte 3, scène 2, LE DUC)
  187. Sans me considérer c'est à vous à choisir. v.910 (Acte 3, scène 2, FENISE)
  188. Mais c'est pour votre voix que ce désir éclate. v.911 (Acte 3, scène 2, LA DUCHESSE)
  189. L'amour naîtra bientôt s'il n'est pas déjà né. v.914 (Acte 3, scène 2, LA DUCHESSE)
  190. Outre que son avis est le seul qui me plaît, v.917 (Acte 3, scène 2, LA DUCHESSE)
  191. Dont sans réflexion votre âme est possédée, v.924 (Acte 3, scène 2, LA DUCHESSE)
  192. Et sa beauté par eux ne m'est que trop connue ; v.932 (Acte 3, scène 2, LE DUC)
  193. Que vous êtes modeste. v.935 (Acte 3, scène 2, FABRICE)
  194. Elle a, vous a-t-on dit, quelque os ici de reste, v.936 (Acte 3, scène 2, FABRICE)
  195. Vous pouvez adresser ailleurs votre inconstance. v.952 (Acte 3, scène 2, LA DUCHESSE)
  196. Et toute autre aujourd'hui vous est indifférente ? v.963 (Acte 3, scène 3, FENISE)
  197. Mais j'ai trouvé toujours obstacle à votre flamme. v.971 (Acte 3, scène 3, FENISE)
  198. Et c'est ? v.972 (Acte 3, scène 3, LE DUC)
  199. Est-ce avec vous, Seigneur, qu'il est permis de feindre ? v.975 (Acte 3, scène 3, FENISE)
  200. Qu'elle est folle ! Entends-tu ? v.976 (Acte 3, scène 3, LE DUC)
  201. Si pour elle, Seigneur, vous avez quelque estime, v.983 (Acte 3, scène 3, FENISE)
  202. Elle est belle après tout. v.1003 (Acte 3, scène 5, LE DUC)
  203. C'est par-là seulement que vous la préférez ? v.1005 (Acte 3, scène 5, FABRICE)
  204. C'est-à-dire, à l'amour adieu pour quelques mois. v.1010 (Acte 3, scène 5, FABRICE)
  205. J'ai contraint ma raison sur un triste hyménée v.1019 (Acte 3, scène 5, LE DUC)
  206. Non, mon dessein est juste. v.1035 (Acte 3, scène 5, LE DUC)
  207. Et dans ce rang illustre où votre gloire monte, v.1039 (Acte 3, scène 5, LE DUC)
  208. Ce qui n'est point son bien ne peut être le vôtre, v.1044 (Acte 3, scène 5, FEDERIC)
  209. Je n'ai que trop suivi cette injuste maxime, v.1047 (Acte 3, scène 5, LE DUC)
  210. Qu'est-ceci, Federic, et qu'osez-vous me dire ? v.1055 (Acte 3, scène 5, LE DUC)
  211. C'est assez pour bien faire, et non pas pour faillir, v.1058 (Acte 3, scène 5, FEDERIC)
  212. Mais à ma passion cessez de résister. v.1062 (Acte 3, scène 5, LE DUC)
  213. Aussi bien si pour moi la Duchesse est à craindre, v.1063 (Acte 3, scène 5, LE DUC)
  214. L'affront est déjà fait, il n'est plus temps de feindre, v.1064 (Acte 3, scène 5, LE DUC)
  215. Carlos dans ses États l'est allé remener. v.1066 (Acte 3, scène 5, LE DUC)
  216. La Duchesse n'est pas si loin que vous pensez. v.1070 (Acte 3, scène 5, FEDERIC)
  217. Quelle est cette menace ? v.1071 (Acte 3, scène 6, LE DUC)
  218. Mais par cette menace il est trop éclairci, v.1073 (Acte 3, scène 6, FABRICE)
  219. Ainsi donc la Duchesse est encore à Pavie ? v.1075 (Acte 3, scène 6, LE DUC)
  220. Mais ne le vois-je pas ? ah, Dieu, quelle est ma peine ? v.1079 (Acte 3, scène 6, LE DUC)
  221. C'est ce que la Duchesse a souhaité de moi, v.1094 (Acte 3, scène 7, CARLOS)
  222. J'estime votre zèle, v.1095 (Acte 3, scène 7, LE DUC)
  223. Consentez-donc, Seigneur, à mon heureux destin, v.1098 (Acte 3, scène 7, CARLOS)
  224. L'éclat d'une Couronne est une douce amorce, v.1136 (Acte 4, scène 1, FEDERIC)
  225. Reçoit le juste prix de sa témérité, v.1154 (Acte 4, scène 1, FEDERIC)
  226. Ma juste ambition ne fût preste à donner. v.1166 (Acte 4, scène 1, FEDERIC)
  227. Milan pour la Duchesse est un bien faible charme, v.1168 (Acte 4, scène 1, FENISE)
  228. À songer que le Duc s'obstine à me trahir v.1185 (Acte 4, scène 2, FENISE)
  229. On est loin de haïr quand on veut être aimé, v.1194 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  230. Et tel est mon malheur, qu'au point de sa retraite v.1199 (Acte 4, scène 2, FENISE)
  231. Il n'est rien que le Duc lui voulut refuser. v.1201 (Acte 4, scène 2, FENISE)
  232. Mais si vous vous aimez, quittez le stratagème, v.1203 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  233. Mais c'est par votre voix qu'il la trouve charmante, v.1211 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  234. C'est elle qui lui plaît, c'est elle qui l'enchante, v.1212 (Acte 4, scène 2, LAURE)
  235. Le Duc n'est pas trop sage. v.1223 (Acte 4, scène 3, FABRICE)
  236. Il en est possédé, son démon est Fenise, v.1227 (Acte 4, scène 3, FABRICE)
  237. C'est vous qui détournez Fenise de l'aimer. v.1237 (Acte 4, scène 3, FABRICE)
  238. Si sa seule beauté n'est pas ce qui l'arrête. v.1248 (Acte 4, scène 3, FENISE)
  239. Sa beauté ! J'en réponds si c'est ce qui la tient, v.1249 (Acte 4, scène 3, FABRICE)
  240. C'est d'elle à tous moments que le Duc s'entretient. v.1250 (Acte 4, scène 3, FABRICE)
  241. C'est que tu jases trop. v.1259 (Acte 4, scène 4, LAURE)
  242. Mais le plaisir d'amour c'est d'enrager ensemble, v.1268 (Acte 4, scène 4, FABRICE)
  243. C'est d'abord en amour le chemin qu'il faut prendre. v.1275 (Acte 4, scène 4, LAURE)
  244. N'est-ce rien ? v.1277 (Acte 4, scène 4, FABRICE)
  245. Pactisons seulement, et le reste ira bien. v.1278 (Acte 4, scène 4, FABRICE)
  246. C'est là la question. v.1281 (Acte 4, scène 4, FABRICE)
  247. Je crains en soupirant quelque indigestion, v.1282 (Acte 4, scène 4, FABRICE)
  248. Il faut s'enfler le coeur, et l'excès est à craindre ! v.1283 (Acte 4, scène 4, FABRICE)
  249. Va, si je promets peu, c'est afin de tenir, v.1290 (Acte 4, scène 4, FABRICE)
  250. N'est-ce plus pour sa voix ? v.1293 (Acte 4, scène 4, LAURE)
  251. Une injuste rigueur est le prix de ma flamme. v.1308 (Acte 4, scène 5, LE DUC)
  252. Ce reproche, Seigneur, est bien peu légitime, v.1316 (Acte 4, scène 5, LA DUCHESSE)
  253. Et que la juste ardeur d'un zèle assez parfait v.1321 (Acte 4, scène 5, LA DUCHESSE)
  254. Madame, c'est assez que sa prison vous gêne, v.1323 (Acte 4, scène 5, LE DUC)
  255. C'est ainsi que j'ai dû me tenir assurée v.1331 (Acte 4, scène 6, LA DUCHESSE)
  256. Elle dont le nom seul m'est un supplice extrême, v.1335 (Acte 4, scène 6, LE DUC)
  257. Si ce mépris est tel que vous me l'osez peindre, v.1339 (Acte 4, scène 6, LA DUCHESSE)
  258. Est-ce un crime d'aimer ce que vous haïssez ? v.1342 (Acte 4, scène 6, LA DUCHESSE)
  259. C'est ce qui fait son crime, et que j'ai dû punir. v.1350 (Acte 4, scène 6, LE DUC)
  260. C'est faire assez pour lui que de me déguiser v.1353 (Acte 4, scène 6, LE DUC)
  261. N'en parlons plus, Madame, il est justifié ; v.1358 (Acte 4, scène 6, LE DUC)
  262. Sans rien craindre de moi, rentrez dans mon estime, v.1364 (Acte 4, scène 7, LE DUC)
  263. Non, ce n'est pas à moi qu'il en faut rendre grâce, v.1368 (Acte 4, scène 7, LE DUC)
  264. Vous n'êtes pas trop Duc s'il change de style. v.1376 (Acte 4, scène 7, CAMILLE)
  265. Non, puisqu'elle est pour vous, que rien ne vous alarme, v.1383 (Acte 4, scène 7, LE DUC)
  266. Je résistais, Carlos, à vous voir Duc de Parme, v.1384 (Acte 4, scène 7, LE DUC)
  267. Pourrait-il m'acquitter de ce qui vous est dû ? v.1390 (Acte 4, scène 7, CARLOS)
  268. Il n'est pas temps, Carlos, de parler de la sorte. v.1392 (Acte 4, scène 7, LA DUCHESSE)
  269. Quoi, de votre rigueur l'excès est-il si grand v.1393 (Acte 4, scène 7, LE DUC)
  270. Et qui m'assurera que ce n'est pas en vain v.1397 (Acte 4, scène 7, LA DUCHESSE)
  271. Car enfin je l'adore, et ma flamme est si pure, v.1415 (Acte 4, scène 7, LE DUC)
  272. Voilà que c'est de conter sans son hôte. v.1419 (Acte 4, scène 8, CAMILLE)
  273. Est-ce ma faute ? v.1420 (Acte 4, scène 8, CAMILLE)
  274. C'est donc ce que de toi, pour t'avoir osé croire, v.1439 (Acte 4, scène 8, LA DUCHESSE)
  275. Ma peine en est extrême, v.1447 (Acte 4, scène 8, CARLOS)
  276. Il suffit que c'est vous dont la beauté l'engage, v.1451 (Acte 4, scène 8, CARLOS)
  277. Des grands coeurs affligez c'est la plus douce attente, v.1459 (Acte 4, scène 8, CARLOS)
  278. Mais pour marquer ma foi, c'est peut-être assez faire v.1467 (Acte 4, scène 8, CARLOS)
  279. Cet amour m'est bien cher mais mon devoir l'emporte, v.1472 (Acte 4, scène 8, CARLOS)
  280. C'est de ta lâcheté me venger pleinement v.1477 (Acte 4, scène 8, LA DUCHESSE)
  281. Ainsi qu'à mon amour renonce à mon estime, v.1480 (Acte 4, scène 8, LA DUCHESSE)
  282. Mes armes poursuivront l'hommage qui m'est dû, v.1482 (Acte 4, scène 8, LA DUCHESSE)
  283. Il n'est fidèle preux que votre foi redoute, v.1487 (Acte 4, scène 9, CAMILLE)
  284. Pour se montrer loyal, c'est avoir bon marché. v.1490 (Acte 4, scène 9, CAMILLE)
  285. Vous serez dans l'histoire. v.1491 (Acte 4, scène 9, CAMILLE)
  286. Et sans qu'il soit permis de s'en estomaquer, v.1493 (Acte 4, scène 9, CAMILLE)
  287. Le remède est facile, v.1503 (Acte 4, scène 9, CAMILLE)
  288. Si quelque espoir me reste il n'est plus qu'en la mort. v.1506 (Acte 4, scène 9, CARLOS)
  289. L'ayant pu mériter il est assez coupable, v.1508 (Acte 5, scène 1, LA DUCHESSE)
  290. Plaindrait le triste état où ses jours sont réduits, v.1518 (Acte 5, scène 1, FENISE)
  291. Fut le funeste prix d'une amour si parfaite. v.1520 (Acte 5, scène 1, FENISE)
  292. Est l'effet éclatant d'une vertu sublime, v.1524 (Acte 5, scène 1, FENISE)
  293. Rendez, rendez justice à cette grandeur d'âme, v.1531 (Acte 5, scène 1, FENISE)
  294. C'en est trop, et déjà ma colère s'efface, v.1535 (Acte 5, scène 1, LA DUCHESSE)
  295. C'est pour vous qu'aujourd'hui ce secret découvert v.1545 (Acte 5, scène 1, FENISE)
  296. Je vois bien qu'il est temps de me faire connaître ; v.1548 (Acte 5, scène 1, LA DUCHESSE)
  297. N'apporte à nos projets un obstacle invincible, v.1556 (Acte 5, scène 1, LA DUCHESSE)
  298. C'est à vous à juger si vous seriez capable v.1559 (Acte 5, scène 1, FENISE)
  299. Il n'est serments ni voeux qui pussent obtenir v.1565 (Acte 5, scène 1, FENISE)
  300. C'est pour prévoir qu'en vain j'ose me déguiser v.1569 (Acte 5, scène 1, LA DUCHESSE)
  301. Si le Duc s'obstinait à soupirer pour moi. v.1574 (Acte 5, scène 1, LA DUCHESSE)
  302. Et c'est par son aveu que mon âme charmée v.1587 (Acte 5, scène 2, LE DUC)
  303. Quelquefois on oublie une juste promesse. v.1600 (Acte 5, scène 2, LA DUCHESSE)
  304. Mais sur mon âme enfin vos beautés sans obstacle v.1611 (Acte 5, scène 2, LE DUC)
  305. C'en est fait, sa beauté l'emporte sur ma voix. v.1617 (Acte 5, scène 2, FENISE)
  306. Il n'est pas temps encore. v.1619 (Acte 5, scène 2, LAURE)
  307. C'est votre seule voix, vous dis-je, qu'il adore, v.1620 (Acte 5, scène 2, LAURE)
  308. Quoi qu'il proteste ici, l'épreuve en fera foi. v.1621 (Acte 5, scène 2, LAURE)
  309. Dont vous comprendriez l'appas mystérieux v.1625 (Acte 5, scène 2, LA DUCHESSE)
  310. Ce discours est obscur, mais quoi qu'il en puisse être, v.1627 (Acte 5, scène 2, LE DUC)
  311. C'est une trahison dont le crime honteux v.1645 (Acte 5, scène 2, LE DUC)
  312. Un amour si soumis est mauvais Politique. v.1655 (Acte 5, scène 3, LA DUCHESSE)
  313. Car enfin notre empire est un peu tyrannique, v.1656 (Acte 5, scène 3, LA DUCHESSE)
  314. Une femme est à craindre alors qu'elle peut tout. v.1658 (Acte 5, scène 3, LA DUCHESSE)
  315. Quelle est cette surprise ? v.1659 (Acte 5, scène 3, LA DUCHESSE)
  316. Leur dessein est trop juste, et j'y dois consentir, v.1662 (Acte 5, scène 3, LE DUC)
  317. C'est le même signal de la voix qui me charme. v.1664 (Acte 5, scène 3, LE DUC)
  318. Ô Ciel ! Se pourrait-il, m'ayant tant protesté, v.1665 (Acte 5, scène 3, LA DUCHESSE)
  319. L'amour est doux, mais la vengeance v.1670 (Acte 5, scène 3, FENISE)
  320. Est aussi douce que l'amour. v.1671 (Acte 5, scène 3, FENISE)
  321. C'est cette même voix qui fit naître ma flamme. v.1673 (Acte 5, scène 3, LE DUC)
  322. Et d'un lâche caprice appuyant l'imposture v.1676 (Acte 5, scène 3, LA DUCHESSE)
  323. À son transport secret s'est trop abandonnée, v.1685 (Acte 5, scène 3, LE DUC)
  324. Et qui dans un instant par un pouvoir extrême v.1696 (Acte 5, scène 3, LA DUCHESSE)
  325. S'il faut qu'elle s'obstine à me favoriser ? v.1699 (Acte 5, scène 3, LE DUC)
  326. C'en est trop, pour ma gloire il est temps d'éclater. v.1703 (Acte 5, scène 3, LA DUCHESSE)
  327. D'un feu si pur est consumée, v.1705 (Acte 5, scène 3, FENISE)
  328. Il est doux de se voir aimée, v.1707 (Acte 5, scène 3, FENISE)
  329. Mais il est doux de se venger. v.1708 (Acte 5, scène 3, FENISE)
  330. On m'a trompé sans doute, ah, c'est trop me contraindre. v.1709 (Acte 5, scène 3, LE DUC)
  331. Levons le masque, Duc, enfin c'est assez feindre. v.1710 (Acte 5, scène 3, LA DUCHESSE)
  332. Ne cherchant qu'une voix, n'est qu'un amour en l'air. v.1712 (Acte 5, scène 3, LA DUCHESSE)
  333. C'est ainsi qu'il se rit d'un feu capricieux, v.1719 (Acte 5, scène 3, LA DUCHESSE)
  334. Car la chanteuse enfin n'est autre que Célie. v.1726 (Acte 5, scène 4, FABRICE)
  335. Elle a je ne sais quoi dont mon âme est éprise, v.1730 (Acte 5, scène 4, LE DUC)
  336. Et d'un secret instinct l'invincible pouvoir, v.1731 (Acte 5, scène 4, LE DUC)
  337. Et si par ce qu'elle est tout mon esprit détruit v.1735 (Acte 5, scène 4, LE DUC)
  338. Votre malheur est grand. v.1738 (Acte 5, scène 5, FENISE)
  339. Oui, puisque c'est par vous qu'il a su m'abuser. v.1740 (Acte 5, scène 5, LE DUC)
  340. J'ai cédé sans contrainte, et c'est ce qui me perd. v.1744 (Acte 5, scène 5, LE DUC)
  341. C'est une trahison dont le crime honteux v.1751 (Acte 5, scène 5, FENISE)
  342. C'est ce que mon erreur m'engageait à lui dire, v.1753 (Acte 5, scène 5, LE DUC)
  343. Quelle estime pour moi feriez-vous plus paraître ? v.1758 (Acte 5, scène 5, FENISE)
  344. Quoi que votre sujette, il n'est ni Duc, ni Roi, v.1767 (Acte 5, scène 5, FENISE)
  345. C'est pourquoi gardez bien l'empire de votre âme. v.1770 (Acte 5, scène 5, FENISE)
  346. Ce bonheur, tel qu'il soit, n'est pas d'un si haut prix, v.1775 (Acte 5, scène 5, FENISE)
  347. Tel est de mon destin l'âpre fatalité ; v.1787 (Acte 5, scène 6, LE DUC)
  348. Quoi, qu'est-il survenu ? Tire-moi de souci. v.1791 (Acte 5, scène 7, LE DUC)
  349. Est arrivée ici. v.1792 (Acte 5, scène 7, CAMILLE)
  350. Fais venir Federic, le conseil en est pris. v.1796 (Acte 5, scène 7, LE DUC)
  351. Rien ne m'en peut distraire, v.1797 (Acte 5, scène 7, LE DUC)
  352. L'effort est violent, mais il est nécessaire. v.1798 (Acte 5, scène 7, LE DUC)
  353. Que par son rang Célie est indigne de moi, v.1800 (Acte 5, scène 7, LE DUC)
  354. Je rende en l'épousant justice à la Duchesse. v.1802 (Acte 5, scène 7, LE DUC)
  355. Si c'est pour l'excuser, leur espérance est vaine. v.1806 (Acte 5, scène 7, LE DUC)
  356. Puisqu'elle est à Milan, je lui rends mon hommage. v.1818 (Acte 5, scène 8, LE DUC)
  357. Et que ce qui l'amène est une ardeur sincère v.1825 (Acte 5, scène 8, LA DUCHESSE)
  358. Contre tous accidents c'est un puissant remède. v.1829 (Acte 5, scène 8, FABRICE)
  359. Il ne m'est plus permis de disposer de moi. v.1836 (Acte 5, scène 9, LE DUC)
  360. Et puis qu'elle est ici, ce serait le trahir, v.1839 (Acte 5, scène 9, LE DUC)
  361. Apprenez que déjà de votre erreur instruit v.1843 (Acte 5, scène 9, FEDERIC)
  362. Pour ébranler ma foi sa force est trop petite, v.1846 (Acte 5, scène 9, FEDERIC)
  363. Rendez cette justice à l'éclat de son sang, v.1851 (Acte 5, scène 9, FEDERIC)
  364. Qu'est-ceci, Federic ? Ô Dieux que faites vous ? v.1856 (Acte 5, scène 9, LE DUC)
  365. Oui, c'est moi, vous en doutez en vain. v.1863 (Acte 5, scène 9, LA DUCHESSE)
  366. Pardonnez mon silence à ma juste surprise, v.1865 (Acte 5, scène 9, LE DUC)
  367. Quoi, c'est donc vous, Madame ? Ô bonheur, ô miracle ! v.1869 (Acte 5, scène 9, LE DUC)
  368. À l'amour de Carlos voudrez-vous mettre obstacle ? v.1870 (Acte 5, scène 9, LA DUCHESSE)
  369. Tout cela c'est fadaise ; ainsi jusqu'au revoir, v.1879 (Acte 5, scène 9, FABRICE)

ARIANE (1672)

  1. La Princesse avait beau m'étaler sa constance, v.5 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  2. Par lui de mon malheur l'instant fatal arrive. v.10 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  3. Pour partager sa joie, en ces lieux s'est rendu. v.12 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  4. Ariane vous charme, et sans doute elle est belle ; v.17 (Acte 1, scène 1, ARCAS)
  5. On résiste aisément quand on n'espère pas, v.36 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  6. Mais si mon triste coeur à l'amour s'est rendu, v.39 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  7. Thésée en est la cause, et lui seul m'a perdu. v.40 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  8. C'est beaucoup d'amitié pour une amour si tendre. v.46 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  9. S'est peut-être en secret un peu trop applaudie. v.50 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  10. Il rendait quelques soins à Mégiste, à Cyane. v.53 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  11. De deux Amis si chers unit les destinées, v.58 (Acte 1, scène 1, ARCAS)
  12. Il n'est pas surprenant que malgré de beaux feux, v.59 (Acte 1, scène 1, ARCAS)
  13. C'est de quoi mieux goûter le fruit de sa victoire, v.61 (Acte 1, scène 1, ARCAS)
  14. C'est là ma peine, Arcas, Ariane est fidèle. v.66 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  15. D'un feu si violent son âme est embrasée, v.70 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  16. Soulage en m'écoutant ma funeste aventure ; v.74 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  17. Je m'obstine pour elle, et chéris mon tourment. v.76 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  18. Mais Phèdre est sans amour, et d'un mérite à craindre. v.78 (Acte 1, scène 1, ARCAS)
  19. Non, ce n'est ni par choix, ni par raison d'aimer, v.87 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  20. L'une a ma seule estime, et l'autre mon amour. v.96 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  21. Thésée est un Héros fameux par tant d'exploits, v.103 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  22. Son coeur est tout à lui, j'en connais la constance, v.105 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  23. Méritons jusqu'au bout de m'en voir estimé. v.108 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  24. Par d'illustres efforts les grands coeurs se connaissent, v.109 (Acte 1, scène 1, OENARUS)
  25. Pirithoüs dans Naxe à Thésée est rendu, v.112 (Acte 1, scène 2, OENARUS)
  26. Il n'est pas malaisé de juger de sa joie. v.114 (Acte 1, scène 2, OENARUS)
  27. Cette joie est encor plus sensible pour moi, v.116 (Acte 1, scène 2, PIRITHOUS)
  28. D'un destin rigoureux souffert la violence, v.118 (Acte 1, scène 2, PIRITHOUS)
  29. Plus c'est pour ma tendresse un aimable transport v.119 (Acte 1, scène 2, PIRITHOUS)
  30. Mon âme à la revoir est d'autant plus charmée, v.130 (Acte 1, scène 2, PIRITHOUS)
  31. Que tout comblé qu'il est des faveurs d'un grand Roi, v.131 (Acte 1, scène 2, PIRITHOUS)
  32. Que Thésée est heureux ! Tandis qu'il peut attendre v.133 (Acte 1, scène 2, OENARUS)
  33. Seigneur, on n'est heureux qu'autant qu'on le croit être. v.138 (Acte 1, scène 2, THESEE)
  34. J'en dis trop, c'est à vous à ne m'entendre pas, v.152 (Acte 1, scène 2, OENARUS)
  35. Sa passion est forte, et ne m'est pas nouvelle. v.158 (Acte 1, scène 3, THESEE)
  36. Je la sus dès l'instant qu'il s'en laissa charmer ; v.159 (Acte 1, scène 3, THESEE)
  37. Mais ce n'est pas un mal qui me doive alarmer. v.160 (Acte 1, scène 3, THESEE)
  38. Il est vrai qu'Ariane aurait lieu de se plaindre, v.161 (Acte 1, scène 3, PIRITHOUS)
  39. Pour un illustre Amant de plus ardents souhaits. v.164 (Acte 1, scène 3, PIRITHOUS)
  40. C'est un amour pour vous si fort, si pur, si tendre, v.165 (Acte 1, scène 3, PIRITHOUS)
  41. Ô Dieux ! Est-ce vous qui parlez ? v.172 (Acte 1, scène 3, PIRITHOUS)
  42. Me dit qu'elle est aimable, et mes yeux qu'elle est belle. v.178 (Acte 1, scène 3, THESEE)
  43. La fidèle Ariane à tout s'est exposée ? v.186 (Acte 1, scène 3, PIRITHOUS)
  44. Il est vrai, tout sans elle était désespéré. v.188 (Acte 1, scène 3, THESEE)
  45. Ce n'est pas qu'en secret l'ardeur d'un si beau zèle v.193 (Acte 1, scène 3, THESEE)
  46. Mais mon ingratitude est un mal nécessaire, v.198 (Acte 1, scène 3, THESEE)
  47. Votre mérite est grand, et peut l'avoir charmée ; v.201 (Acte 1, scène 3, PIRITHOUS)
  48. Mille devoirs... Hélas ! C'est ce qui m'a perdu. v.212 (Acte 1, scène 3, THESEE)
  49. Que souvent pour aimer c'est peu que le vouloir. v.216 (Acte 1, scène 3, THESEE)
  50. Oui, je l'aime, et telle est cette brûlante ardeur, v.219 (Acte 1, scène 3, THESEE)
  51. Qu'il n'est rien qui la puisse arracher de mon coeur. v.220 (Acte 1, scène 3, THESEE)
  52. Cyane, AEglé, Mégiste ont part à cet hommage. v.237 (Acte 1, scène 3, THESEE)
  53. Pour vous faire aisément soupçonner d'inconstance. v.242 (Acte 1, scène 3, PIRITHOUS)
  54. Qu'en moi c'est un ingrat, un parjure qu'elle aime ? v.258 (Acte 1, scène 3, THESEE)
  55. Phèdre à sa défiance est seule à dérober. v.268 (Acte 1, scène 3, THESEE)
  56. C'est un aveu honteux qu'un autre lui peut faire. v.273 (Acte 1, scène 3, PIRITHOUS)
  57. Vous me disiez encor que c'est trop hasarder ? v.284 (Acte 1, scène 4, THESEE)
  58. Prince, je vous l'ai dit, il est vrai, je vous aime, v.286 (Acte 1, scène 4, PHEDRE)
  59. Et quand d'un coeur bien né la gloire est le secours, v.287 (Acte 1, scène 4, PHEDRE)
  60. L'avoir dit une fois, c'est le dire toujours. v.288 (Acte 1, scène 4, PHEDRE)
  61. Mais il entre souvent du destin dans l'amour, v.292 (Acte 1, scène 4, PHEDRE)
  62. Le destin l'a voulu, c'est à moi d'y souscrire. v.294 (Acte 1, scène 4, PHEDRE)
  63. S'est pour vos intérêts elle-même immolée ; v.298 (Acte 1, scène 4, PHEDRE)
  64. Et plus l'instant approche où cette Infortunée v.301 (Acte 1, scène 4, PHEDRE)
  65. C'est mon crime, et peut-être il m'en faudrait haïr, v.311 (Acte 1, scène 4, THESEE)
  66. Il en est un moyen que ma gloire envisage v.341 (Acte 1, scène 4, PHEDRE)
  67. Ce n'est qu'en s'éloignant qu'on pare de tels coups v.347 (Acte 1, scène 4, PHEDRE)
  68. Si le triomphe est rude, il est digne de vous. v.348 (Acte 1, scène 4, PHEDRE)
  69. Il est beau d'étouffer ce qui peut trop nous plaire v.349 (Acte 1, scène 4, PHEDRE)
  70. Qu'il n'est point d'heur pour moi, point de repos sans vous. v.360 (Acte 1, scène 4, PHEDRE)
  71. C'est trop ; déjà mon coeur à ma gloire infidèle, v.361 (Acte 1, scène 4, PHEDRE)
  72. Oubliez qu'une Soeur y voudra mettre obstacle. v.366 (Acte 1, scène 4, THESEE)
  73. C'est ce qu'il faut lui taire. v.369 (Acte 1, scène 4, THESEE)
  74. Nous pourrons de nos feux découvrir le mystère. v.378 (Acte 1, scène 4, THESEE)
  75. Que c'est son amour seul qu'il vous faut écouter, v.392 (Acte 2, scène 1, NERINE)
  76. C'est un sujet d'ennui qui ne peut s'exprimer, v.403 (Acte 2, scène 1, ARIANE)
  77. C'est beaucoup s'il vous aime autant que vous l'aimez. v.412 (Acte 2, scène 1, NERINE)
  78. De cent Monstres par lui l'Univers dégagé v.415 (Acte 2, scène 1, ARIANE)
  79. Procuste et Cercyon, la terreur des Humains, v.419 (Acte 2, scène 1, ARIANE)
  80. Ce n'est point le vanter que ce qu'on m'entend dire. v.421 (Acte 2, scène 1, ARIANE)
  81. Mais c'est peu, je voudrais que tout ce que je vois v.423 (Acte 2, scène 1, ARIANE)
  82. J'aime Phèdre ; tu sais combien elle m'est chère. v.425 (Acte 2, scène 1, ARIANE)
  83. C'est de voir son esprit de froideur combattu, v.427 (Acte 2, scène 1, ARIANE)
  84. Mais vivre indifférente, est-ce une vie heureuse ? v.438 (Acte 2, scène 1, ARIANE)
  85. La triste liberté de vous entretenir. v.444 (Acte 2, scène 2, OENARUS)
  86. Je connais tout l'amour dont votre âme est éprise. v.449 (Acte 2, scène 2, ARIANE)
  87. Partout sa gloire éclate, on l'estime, on l'honore, v.461 (Acte 2, scène 2, OENARUS)
  88. Vous le dire à toute heure est son soin le plus doux ; v.463 (Acte 2, scène 2, OENARUS)
  89. Après cette justice à sa flamme rendue, v.465 (Acte 2, scène 2, OENARUS)
  90. Et s'il m'est échappé d'en soupirer tout bas, v.475 (Acte 2, scène 2, OENARUS)
  91. Et même en ce funeste et dernier entretien, v.483 (Acte 2, scène 2, OENARUS)
  92. C'est sans vous la devoir qu'il vous la sacrifie. v.490 (Acte 2, scène 2, OENARUS)
  93. Ce que j'ose exiger sans doute est peu de chose ; v.498 (Acte 2, scène 2, OENARUS)
  94. Est tout pour qui ne veut que l'entendre et mourir. v.500 (Acte 2, scène 2, OENARUS)
  95. C'en est assez, Madame. v.509 (Acte 2, scène 2, OENARUS)
  96. C'est ce qui peut surtout aigrir mon désespoir, v.519 (Acte 2, scène 2, OENARUS)
  97. Le supplice où m'expose un destin trop contraire, v.522 (Acte 2, scène 3, OENARUS)
  98. La Princesse est l'objet, n'en prenez point d'alarmes. v.526 (Acte 2, scène 3, OENARUS)
  99. C'est vous montrer assez ce qu'est un si beau feu. v.528 (Acte 2, scène 3, OENARUS)
  100. L'effort est grand sans doute, on en souffre, et peut-être v.530 (Acte 2, scène 3, OENARUS)
  101. C'est tout ce qu'il prétend pour prix de sa victoire, v.533 (Acte 2, scène 3, OENARUS)
  102. C'est en les prévenant que je me justifie. v.537 (Acte 2, scène 3, OENARUS)
  103. Pirithoüs présent n'y laisse plus d'obstacle, v.541 (Acte 2, scène 3, OENARUS)
  104. De ma Soeur avec lui joigne la destinée, v.558 (Acte 2, scène 4, ARIANE)
  105. Ma Soeur a du mérite, elle est aimable et belle, v.561 (Acte 2, scène 4, ARIANE)
  106. C'en est trop, mon coeur... Dieux ! v.571 (Acte 2, scène 4, THESEE)
  107. Que ce trouble m'est doux ! v.571 (Acte 2, scène 4, ARIANE)
  108. Elle est sûre, il est vrai, mais... v.579 (Acte 2, scène 4, THESEE)
  109. Il faut parler pourtant, c'est trop me retenir. v.584 (Acte 2, scène 4, THESEE)
  110. Par une tyrannie à vos désirs funeste... v.589 (Acte 2, scène 4, THESEE)
  111. Adieu, Pirithoüs vous peut dire le reste. v.590 (Acte 2, scène 4, THESEE)
  112. Quel est ce grand secret, Prince, et par quel mystère v.593 (Acte 2, scène 5, ARIANE)
  113. Le reste est peu de chose. v.606 (Acte 2, scène 5, ARIANE)
  114. Mais, Madame, ce n'est que des âmes communes v.609 (Acte 2, scène 5, PIRITHOUS)
  115. Certes l'avis est rare, et si j'ose vous croire, v.617 (Acte 2, scène 5, ARIANE)
  116. Sont pour votre grand coeur des crimes détestés, v.620 (Acte 2, scène 5, PIRITHOUS)
  117. Demeurez, avec moi c'est en vain qu'on déguise. v.638 (Acte 2, scène 5, ARIANE)
  118. J'en tremble, et c'est pour moi la plus sensible atteinte. v.641 (Acte 2, scène 5, ARIANE)
  119. Je me tais, c'est à vous à voir ce qu'il faut croire. v.646 (Acte 2, scène 5, PIRITHOUS)
  120. Mon silence déjà s'est expliqué pour moi ; v.656 (Acte 2, scène 5, PIRITHOUS)
  121. Mais quand le seul remède est de vous faire Reine, v.658 (Acte 2, scène 5, PIRITHOUS)
  122. C'est le meilleur conseil qu'on vous puisse donner. v.660 (Acte 2, scène 5, PIRITHOUS)
  123. Pour croire qu'à ma mort son injustice aspire. v.673 (Acte 2, scène 6, ARIANE)
  124. Ce n'était qu'un prétexte à ses feux inconstants. v.676 (Acte 2, scène 6, NERINE)
  125. Hélas ! Il est donc vrai que mon âme abusée v.681 (Acte 2, scène 6, ARIANE)
  126. Vous l'estimiez sans doute ; et qui ne l'eût pas fait ? v.692 (Acte 2, scène 7, ARIANE)
  127. Tout doit être suspect, Thésée est infidèle. v.694 (Acte 2, scène 7, ARIANE)
  128. Me quitter est le prix que ma flamme en reçoit, v.696 (Acte 2, scène 7, ARIANE)
  129. C'est là, ma Soeur, c'est là, sans pitié, sans tendresse, v.702 (Acte 2, scène 7, ARIANE)
  130. On traite les Ingrats, et Thésée en est un. v.704 (Acte 2, scène 7, ARIANE)
  131. Mon amour est encor plus fort que ma colère. v.706 (Acte 2, scène 7, ARIANE)
  132. Ah, qu'on est éloigné de le bien concevoir ! v.712 (Acte 2, scène 7, ARIANE)
  133. D'un juste et long remords avancez-lui les coups. v.731 (Acte 2, scène 7, ARIANE)
  134. Le funeste besoin que j'en devais avoir. v.736 (Acte 2, scène 7, ARIANE)
  135. Les Dieux me sont témoins que de son injustice v.769 (Acte 3, scène 1, PHEDRE)
  136. Il n'est peine, supplice, où pour l'en garantir v.775 (Acte 3, scène 1, PHEDRE)
  137. J'ai parlé, c'est mon crime, et Thésée applaudi v.783 (Acte 3, scène 1, PHEDRE)
  138. À l'infidélité par là s'est enhardi. v.784 (Acte 3, scène 1, PHEDRE)
  139. Vous vous obstineriez à ne l'écouter plus, v.800 (Acte 3, scène 1, PIRITHOUS)
  140. Le Roi l'aime, et son Trône est pour elle un asile. v.809 (Acte 3, scène 1, PIRITHOUS)
  141. Qu'un trop juste courroux... v.818 (Acte 3, scène 1, PHEDRE)
  142. Et bien, ma Soeur ? Thésée est-il inexorable ? v.821 (Acte 3, scène 2, ARIANE)
  143. Pirithoüs lui-même est témoin des efforts v.827 (Acte 3, scène 2, PHEDRE)
  144. Et le Destin plus fort que sa reconnaissance, v.833 (Acte 3, scène 2, PHEDRE)
  145. Malgré ce qu'il vous doit, l'entraîne à l'inconstance. v.834 (Acte 3, scène 2, PHEDRE)
  146. Mais dans un mal, sous qui la constance est à bout, v.847 (Acte 3, scène 2, ARIANE)
  147. Le temps qui calme tout est l'unique remède. v.850 (Acte 3, scène 2, PIRITHOUS)
  148. C'est par lui seul... v.851 (Acte 3, scène 2, PIRITHOUS)
  149. Thésée est insensible à l'ennui qui me touche, v.853 (Acte 3, scène 2, ARIANE)
  150. Que vous ne vous plaigniez de ce triste entretien. v.856 (Acte 3, scène 2, PIRITHOUS)
  151. C'est de tous les ennuis l'ennui le plus sensible, v.858 (Acte 3, scène 2, PIRITHOUS)
  152. Je partageai dès lors l'heureuse destinée v.865 (Acte 3, scène 3, PIRITHOUS)
  153. L'injustice où l'Amour se plaît à le forcer. v.872 (Acte 3, scène 3, PIRITHOUS)
  154. Et juger qu'en un coeur épris d'un feu constant, v.875 (Acte 3, scène 3, ARIANE)
  155. Ah, quand il est ardent, qu'aisément il s'abuse ! v.877 (Acte 3, scène 3, ARIANE)
  156. Que des beautés de Naxe il estimât les charmes, v.886 (Acte 3, scène 3, ARIANE)
  157. Mais enfin puisque rien pour lui n'est plus à taire, v.889 (Acte 3, scène 3, ARIANE)
  158. Quel est ce rare Objet que son choix me préfère ? v.890 (Acte 3, scène 3, ARIANE)
  159. C'est ce que de son coeur je ne puis arracher. v.891 (Acte 3, scène 3, PIRITHOUS)
  160. Ma colère est suspecte, il faut me le cacher. v.892 (Acte 3, scène 3, ARIANE)
  161. Il vous offre son Trône, et malgré le Destin v.895 (Acte 3, scène 3, PIRITHOUS)
  162. Et si l'espoir en vain s'obstine à vous flatter, v.911 (Acte 3, scène 3, PIRITHOUS)
  163. Un Héros tel que vous, à qui la gloire est chère, v.917 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  164. Le changement est grand, mais il est légitime, v.921 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  165. Ariane n'est plus ce qu'elle fut pour vous. v.924 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  166. Ah, pourquoi le penser ? Elle est toujours la même, v.925 (Acte 3, scène 4, THESEE)
  167. M'en acquitter vers elle est ma plus forte envie. v.929 (Acte 3, scène 4, THESEE)
  168. Le Destin la vouloir, je l'aurais laissé faire. v.934 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  169. C'est le coeur, le coeur seul, qui peut y satisfaire. v.942 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  170. C'est lui seul... v.944 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  171. Je hais mon injustice, et ne puis rien de plus. v.948 (Acte 3, scène 4, THESEE)
  172. Si quand tu vins du Monstre éprouver l'aventure, v.950 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  173. Et que s'est-il offert que je pusse tenter, v.955 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  174. C'est sans rien oublier de ce que je vous dois. v.968 (Acte 3, scène 4, THESEE)
  175. Quoi qu'aujourd'hui pour moi l'inconstance ait de doux, v.979 (Acte 3, scène 4, THESEE)
  176. Quelle perte, grands Dieux, quand elle est volontaire ? v.981 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  177. Que je puis en jouir, c'est toi seul que je perds. v.988 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  178. Là, possédant ton coeur, ma gloire est sans seconde. v.993 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  179. Tu n'as qu'à dire un mot, ce crime est effacé. v.996 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  180. C'en est fait, tu le vois, je n'ai plus de colère. v.997 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  181. Mais telle est de l'Amour la tyrannique ardeur... v.999 (Acte 3, scène 4, THESEE)
  182. C'est là, surtout, c'est là ce qui souille ta gloire. v.1005 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  183. Naxe te change ? Ah ! Funeste séjour ! v.1012 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  184. Pour moi dès qu'il me vit, prit une tendre estime, v.1014 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  185. Je ne demande point quelle est cette Beauté v.1019 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  186. Ton secret est à toi ; mais qui qu'elle puisse être, v.1022 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  187. Pour gagner ton estime, et mérité ta foi, v.1023 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  188. De ta légèreté ne rompt point l'injustice, v.1030 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  189. Par où présumes-tu pouvoir être constant ? v.1032 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  190. Te feras détester ta lâche perfidie ? v.1038 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  191. Je le crois comme vous ; le Ciel est juste, un jour v.1047 (Acte 3, scène 4, THESEE)
  192. Je vous l'ai déjà dit, c'est un mal sans remède. v.1050 (Acte 3, scène 4, THESEE)
  193. Ah, c'est trop, puisque rien ne te saurait toucher, v.1051 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  194. Ce qu'est pour vous un Père, et quel courroux l'enflamme ? v.1062 (Acte 3, scène 4, THESEE)
  195. Que toujours après foi fait suivre l'injustice. v.1074 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  196. Ce qu'a de plus funeste un fatal souvenir, v.1080 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  197. Frappez, prenez ma vie, elle vous est offerte. v.1086 (Acte 3, scène 4, THESEE)
  198. De ta constance ailleurs va montrer les mérites ; v.1089 (Acte 3, scène 4, ARIANE)
  199. Qu'accroître de vos maux la triste violence ? v.1094 (Acte 3, scène 5, NERINE)
  200. Combien il est sorti satisfait da ma haine ? v.1105 (Acte 3, scène 5, ARIANE)
  201. Est-ce Mégiste, AEglé, qui le rend infidèle ? v.1113 (Acte 3, scène 5, ARIANE)
  202. De tout ce qu'il y voit Cyane est la plus belle, v.1114 (Acte 3, scène 5, ARIANE)
  203. Il verra ce que c'est que de me percer l'âme. v.1121 (Acte 3, scène 5, ARIANE)
  204. N'est qu'un mal dont le temps calme la violence ; v.1134 (Acte 4, scène 1, OENARUS)
  205. C'est du courroux du Ciel la plus funeste preuve. v.1137 (Acte 4, scène 1, OENARUS)
  206. Ariane, Seigneur, en fait la triste épreuve, v.1138 (Acte 4, scène 1, PHEDRE)
  207. Son coeur est accablé d'une douleur mortelle. v.1141 (Acte 4, scène 1, PHEDRE)
  208. C'est dans ma Cour qu'il trouve un autre Objet aimable, v.1146 (Acte 4, scène 1, OENARUS)
  209. Et c'est ce que je viens vous demander pour elle. v.1158 (Acte 4, scène 1, PHEDRE)
  210. Si le Crète vous force à d'injustes combats, v.1159 (Acte 4, scène 1, PHEDRE)
  211. Ah, pour l'en garantir, il n'est rien que je n'ose, v.1162 (Acte 4, scène 1, OENARUS)
  212. Son visage vous parle, et sa triste langueur v.1167 (Acte 4, scène 1, PHEDRE)
  213. Il est certain pourtant, et le Ciel qui m'écoute v.1177 (Acte 4, scène 2, OENARUS)
  214. Cessez, Seigneur, de me le protester. v.1180 (Acte 4, scène 2, ARIANE)
  215. Ce n'est pas que le coeur qu'un vrai mérite émeut, v.1187 (Acte 4, scène 2, ARIANE)
  216. C'est d'abord un ennui qui ronge, qui dévore, v.1201 (Acte 4, scène 2, ARIANE)
  217. Le vouloir, c'est assez pour en venir à bout. v.1204 (Acte 4, scène 2, ARIANE)
  218. Quoi qu'un pareil triomphe ait de dur, de funeste, v.1205 (Acte 4, scène 2, ARIANE)
  219. On s'arrache à soi-même, et le temps fait le reste. v.1206 (Acte 4, scène 2, ARIANE)
  220. Voilà l'état, Seigneur, où ma triste raison v.1207 (Acte 4, scène 2, ARIANE)
  221. J'ai pour votre vertu la plus parfaite estime ; v.1218 (Acte 4, scène 2, ARIANE)
  222. Cette estime suffit à qui sait son devoir. v.1220 (Acte 4, scène 2, ARIANE)
  223. Et c'est ce que je veux lui déclarer moi-même. v.1242 (Acte 4, scène 2, ARIANE)
  224. J'ai comblé votre espoir, c'est tout ce que je puis. v.1248 (Acte 4, scène 2, ARIANE)
  225. Que ferais-je, ma Soeur ? C'est un Arrêt du Sort. v.1252 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  226. C'est par là qu'affectant une douleur aisée, v.1273 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  227. Aussi c'est seulement en vous ouvrant mon âme, v.1281 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  228. Voyez AEglé, Mégiste, et parlez d'Ariane ; v.1289 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  229. C'est elle qui d'abord a frappé mon esprit. v.1291 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  230. C'est donc cette Rivale à qui vous en voulez ? v.1296 (Acte 4, scène 3, PHEDRE)
  231. Il faut frapper par là, c'est un endroit sensible. v.1298 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  232. Ma Soeur, il est de ceux qu'on ne peut trop punir. v.1304 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  233. Ma Rivale, dirais-je, a pu sans injustice v.1309 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  234. Je le perds, on me l'ôte ; il n'est rien que n'essaye v.1317 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  235. J'en mettrai haut le prix, c'est à lui d'y penser. v.1319 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  236. Ce revers est sensible, il faut le confesser. v.1320 (Acte 4, scène 3, PHEDRE)
  237. Arracher ce qu'on aime, est un léger tourment. v.1332 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  238. De Thésée, il est vrai, je puis percer le coeur ; v.1339 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  239. Tout perfide qu'il est, ma mort suivra la sienne, v.1342 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  240. Ma main offerte au Roi dans ce fatal instant v.1351 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  241. C'est en vain de son coeur qu'il croit m'avoir chassé ; v.1353 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  242. C'est lui qui m'a fait prendre un trop indigne amour, v.1363 (Acte 4, scène 3, ARIANE)
  243. Au moins c'est de vos soins une marque obligeante, v.1374 (Acte 4, scène 4, ARIANE)
  244. Son Trône est un appui qui flatte ma disgrâce ; v.1377 (Acte 4, scène 4, ARIANE)
  245. Mais ce n'est que par vous que j'y puis prendre place. v.1378 (Acte 4, scène 4, ARIANE)
  246. C'est peu qu'aux yeux de tous vous brûliez pour une autre. v.1381 (Acte 4, scène 4, ARIANE)
  247. Tout ce que peut ma main, c'est d'imiter la vôtre, v.1382 (Acte 4, scène 4, ARIANE)
  248. C'est à vous de hâter le coup qui nous sépare. v.1386 (Acte 4, scène 4, ARIANE)
  249. Si ma perte est un mal dont votre coeur soupire, v.1389 (Acte 4, scène 4, ARIANE)
  250. Saura ce qu'il vous reste encor à consulter. v.1392 (Acte 4, scène 4, ARIANE)
  251. Tremblez, Prince, tremblez, l'orage est prêt de naître. v.1402 (Acte 4, scène 5, PHEDRE)
  252. N'est qu'un faible crayon de la secrète rage v.1405 (Acte 4, scène 5, PHEDRE)
  253. C'est par là qu'elle croit découvrir sa Rivale ; v.1409 (Acte 4, scène 5, PHEDRE)
  254. Rien ne m'en peut sauver, ma mort est assurée. v.1413 (Acte 4, scène 5, PHEDRE)
  255. Il est pour s'en défendre un moyen bien aisé. v.1420 (Acte 4, scène 5, THESEE)
  256. L'habitude à les voir me fit de l'inconstance v.1445 (Acte 4, scène 5, THESEE)
  257. Que cette triste mort qu'elle croit m'apprêter. v.1464 (Acte 4, scène 5, PHEDRE)
  258. Elle a su votre amour, elle saura le reste. v.1465 (Acte 4, scène 5, PHEDRE)
  259. De ses pleurs, de ses cris, fuyons l'éclat funeste, v.1466 (Acte 4, scène 5, PHEDRE)
  260. C'est une ardeur sincère, une tendresse extrême, v.1470 (Acte 4, scène 5, PHEDRE)
  261. Je la tue, et c'est vous qui me le faites faire. v.1474 (Acte 4, scène 5, PHEDRE)
  262. Je ne sais ; pour mon coeur il n'est rien de plus doux, v.1476 (Acte 4, scène 5, PHEDRE)
  263. Je l'aurai bien voulu, mais c'en est fait, partons. v.1483 (Acte 4, scène 5, PHEDRE)
  264. Ma mort n'est qu'un malheur qui ne vaut pas le craindre. v.1502 (Acte 5, scène 1, ARIANE)
  265. Parlait diversement de ma triste aventure ? v.1514 (Acte 5, scène 1, ARIANE)
  266. Que la jeune Cyane est celle que l'on croit v.1515 (Acte 5, scène 1, ARIANE)
  267. Et cependant, Madame, est-ce Phèdre qu'il aime ? v.1518 (Acte 5, scène 1, NERINE)
  268. Combien de résistance et d'obstinés refus ? v.1531 (Acte 5, scène 1, ARIANE)
  269. Je connais sa tendresse, elle est pour vous si forte, v.1533 (Acte 5, scène 1, NERINE)
  270. Qu'elle est heureuse, hélas ! dans son indifférence ! v.1538 (Acte 5, scène 1, ARIANE)
  271. Son repos n'est troublé d'aucun mortel souci. v.1539 (Acte 5, scène 1, ARIANE)
  272. Et bien ? Puis-je accepter la main qui m'est offerte ? v.1541 (Acte 5, scène 2, ARIANE)
  273. Il est pour les Ingrats de rigoureux instants, v.1547 (Acte 5, scène 2, PIRITHOUS)
  274. Différer d'être heureux après son inconstance, v.1549 (Acte 5, scène 2, ARIANE)
  275. C'est montrer en aimant bien peu d'impatience ; v.1550 (Acte 5, scène 2, ARIANE)
  276. Et ce nouvel Objet dont son coeur est épris, v.1551 (Acte 5, scène 2, ARIANE)
  277. Eût pu déjà fixer mon destin incertain. v.1556 (Acte 5, scène 2, ARIANE)
  278. On dit que Thésée est parti. v.1560 (Acte 5, scène 2, PIRITHOUS)
  279. Il est parti, dit-on ? v.1562 (Acte 5, scène 2, ARIANE)
  280. Il est parti ! Le Ciel me trahirait toujours ! v.1563 (Acte 5, scène 2, ARIANE)
  281. Un vaisseau cette nuit s'est échappé du Port. v.1567 (Acte 5, scène 2, PIRITHOUS)
  282. Ce n'est pas lui sans doute, on le soupçonne à tort. v.1568 (Acte 5, scène 2, ARIANE)
  283. Peut-être est-il parti sans que le Roi le sache ? v.1569 (Acte 5, scène 2, ARIANE)
  284. D'un coup par qui ma haine à languir est forcée ! v.1577 (Acte 5, scène 3, ARIANE)
  285. Que stupide, égarée, en ce trouble importun, v.1583 (Acte 5, scène 3, ARIANE)
  286. Elle ne paraît point, et Thésée est parti. v.1592 (Acte 5, scène 3, ARIANE)
  287. Qu'on la cherche ; c'est trop languir dans ce supplice, v.1593 (Acte 5, scène 3, ARIANE)
  288. Je m'en sens accablée, il est temps qu'il finisse. v.1594 (Acte 5, scène 3, ARIANE)
  289. La moindre inquiétude est trop tard apaisée. v.1597 (Acte 5, scène 3, ARIANE)
  290. Il est parti, Nérine. Ah, trop funeste marque ! v.1601 (Acte 5, scène 4, ARIANE)
  291. C'est de là qu'est venu le Billet que voici. v.1603 (Acte 5, scène 4, ARCAS)
  292. C'est vous, Pirithoüs, dont le funeste abord, v.1613 (Acte 5, scène 4, ARIANE)
  293. Son aveu l'autorise, et de ses injustices v.1619 (Acte 5, scène 4, ARIANE)
  294. Je l'avoue, il n'est plus ni d'honneur, ni de foi. v.1622 (Acte 5, scène 5, NERINE)
  295. Sur les plus saints devoirs l'Injustice l'emporte. v.1623 (Acte 5, scène 5, NERINE)
  296. Tu vois, ma douleur est si forte, v.1624 (Acte 5, scène 5, ARIANE)
  297. Pour moi, pour mon amour, il n'est plus de Thésée. v.1628 (Acte 5, scène 5, ARIANE)
  298. Mais c'en est fait, Nérine, il n'y faut plus penser. v.1630 (Acte 5, scène 5, ARIANE)
  299. Hélas ! Qui l'aurait cru, quand son injuste flamme v.1631 (Acte 5, scène 5, ARIANE)
  300. C'est à Phèdre, cette Phèdre à qui j'ouvrais mon coeur. v.1646 (Acte 5, scène 5, ARIANE)
  301. C'est là mon désespoir ; pour avoir trop parlé, v.1653 (Acte 5, scène 5, ARIANE)
  302. C'est trop de patience en de si rudes peines. v.1659 (Acte 5, scène 5, ARIANE)
  303. Mettons un prompt obstacle à ce qu'on lui promet ; v.1661 (Acte 5, scène 5, ARIANE)
  304. Elle n'est pas encor où son espoir la met. v.1662 (Acte 5, scène 5, ARIANE)
  305. Quand je suis pour lui seul, c'est moi seule qu'il fui700t. v.1674 (Acte 5, scène 5, ARIANE)
  306. Mes larmes parleront ; c'en est fait, s'il les voit. v.1686 (Acte 5, scène 5, ARIANE)
  307. De cette assassinante et trop funeste idée, v.1700 (Acte 5, scène 5, ARIANE)
  308. De faux raisonnements, ou d'injustes contraintes ; v.1704 (Acte 5, scène 6, OENARUS)
  309. Je viens vous protester que tout ce qu'en ma Cour... v.1705 (Acte 5, scène 6, OENARUS)
  310. Et si c'est pour vos voeux quelque chose de doux, v.1718 (Acte 5, scène 6, ARIANE)
  311. Le plus grand de mes maux est de ne t'aimer plus ; v.1726 (Acte 5, scène 6, ARIANE)
  312. C'est peu pour m'étonner que le plus grand des maux, v.1730 (Acte 5, scène 6, ARIANE)
  313. J'ai trop gémi, j'ai trop pleuré tes injustices, v.1731 (Acte 5, scène 6, ARIANE)
  314. Mais quelle est mon erreur ? Dieux, je menace en l'air. v.1733 (Acte 5, scène 6, ARIANE)
  315. Puisque tout m'abandonne, il est pour mon secours v.1745 (Acte 5, scène 6, ARIANE)
  316. Sa douleur est un mal qu'un prompt remède irrite ; v.1752 (Acte 5, scène 6, OENARUS)
  317. Qu'opposer quelque obstacle à ses premiers transports. v.1754 (Acte 5, scène 6, OENARUS)

LES ILLUSTRES ENNEMIS (1657)

  1. L'avoir fait maltraiter par des gens apostez ! v.4 (Acte 1, scène 1, ALONSE)
  2. Que l'hymen de Fernand est un hymen contraint, v.11 (Acte 1, scène 1, ENRIQUE)
  3. Et qu'avec tant de bien il est hors d'apparence v.13 (Acte 1, scène 1, ENRIQUE)
  4. Au moins de notre sang la gloire est peu commune, v.17 (Acte 1, scène 1, ENRIQUE)
  5. Si la chose est ainsi, j'avouerai qu'il eut tort, v.19 (Acte 1, scène 1, ALONSE)
  6. Reculer sa vengeance, est trahir son honneur, v.23 (Acte 1, scène 1, ENRIQUE)
  7. Et le plus prompt remède est toujours le meilleur. v.24 (Acte 1, scène 1, ENRIQUE)
  8. Je sais que son honneur à mon honneur est joint, v.32 (Acte 1, scène 1, ENRIQUE)
  9. C'est avec trop d'empire user du droit d'aînesse, v.38 (Acte 1, scène 1, ALONSE)
  10. Jacinte est fille unique, et l'éclat de ses biens v.39 (Acte 1, scène 1, ALONSE)
  11. Elle est basse, elle est vaine, et c'est dont je m'offense. v.42 (Acte 1, scène 1, ENRIQUE)
  12. Si le nom de Guzman marque un illustre sang, v.43 (Acte 1, scène 1, ALONSE)
  13. Don Sanche est estimé, Don Sanche a quelque rang, v.44 (Acte 1, scène 1, ALONSE)
  14. Don Sanche vous estime, il vous croit, et j'espère... v.73 (Acte 1, scène 1, ENRIQUE)
  15. Le rendre sans espoir, c'est assurer sa gloire. v.78 (Acte 1, scène 1, ENRIQUE)
  16. Enfin vous le pouvez, c'est par vous que j'attends v.79 (Acte 1, scène 1, ENRIQUE)
  17. Et si votre amitié s'obstine à s'en défendre, v.81 (Acte 1, scène 1, ENRIQUE)
  18. N'est pas, à mon avis, une grande injustice. v.86 (Acte 1, scène 1, ALONSE)
  19. C'est ici qu'il demeure, et je vais de ce pas v.87 (Acte 1, scène 1, ALONSE)
  20. Rendez suspect mon frère, et s'il en est besoin v.91 (Acte 1, scène 1, ENRIQUE)
  21. Alonse, dont chacun estime le courage, v.105 (Acte 1, scène 3, JACINTE)
  22. Et contre un ennemi dont le coeur est si bas... v.107 (Acte 1, scène 3, JACINTE)
  23. La funeste douceur de chercher quelques charmes, v.110 (Acte 1, scène 3, JACINTE)
  24. À mes tristes ennuis mes yeux donnent des pleurs. v.112 (Acte 1, scène 3, JACINTE)
  25. Mais si je pleure, hélas ! C'est le désavantage v.113 (Acte 1, scène 3, JACINTE)
  26. Mère par tout ailleurs, est marâtre pour nous, v.116 (Acte 1, scène 3, JACINTE)
  27. Et notre front alors n'est pas seul qui rougit, v.120 (Acte 1, scène 3, JACINTE)
  28. L'honneur de tous les biens est le plus précieux, v.124 (Acte 1, scène 3, JACINTE)
  29. Par ces gens apostez, quel bras vous déshonore, v.130 (Acte 1, scène 3, BLANCHE)
  30. Et c'est moi-même à quoi je ne fais que rêver ; v.132 (Acte 1, scène 3, JACINTE)
  31. Et ces riches trésors à lui seul destinez v.143 (Acte 1, scène 3, JACINTE)
  32. Qui m'est le plus contraire alors qu'elle me flatte, v.146 (Acte 1, scène 3, JACINTE)
  33. Ainsi que son amour son respect est insigne, v.150 (Acte 1, scène 3, BLANCHE)
  34. Et certes vous devez d'autant plus l'estimer, v.151 (Acte 1, scène 3, BLANCHE)
  35. Que votre vertu seule est ce qui sut lui plaire. v.153 (Acte 1, scène 3, BLANCHE)
  36. Hélas, cette raison l'est-elle pour un père v.154 (Acte 1, scène 3, JACINTE)
  37. Mon coeur, ce triste coeur n'est plus digne de lui, v.164 (Acte 1, scène 3, JACINTE)
  38. Quoi Don Lope, est-ce vous dont l'abord indiscret, v.167 (Acte 1, scène 4, JACINTE)
  39. Sont-ce là ces respects ? Est-ce là cette foi ? v.171 (Acte 1, scène 4, JACINTE)
  40. Enfin Don Lope, enfin est-ce vous que je vois ? v.172 (Acte 1, scène 4, JACINTE)
  41. Toujours ce grand mérite est l'objet de mes feux, v.175 (Acte 1, scène 4, DON-LOPE)
  42. Et ce n'est pas pour plaire à votre âme affligée v.185 (Acte 1, scène 4, DON-LOPE)
  43. C'est, Madame, de vous que j'attends grâce entière, v.194 (Acte 1, scène 4, DON LOPE)
  44. C'est en punir l'auteur et non pas se venger. v.200 (Acte 1, scène 4, JACINTE)
  45. Si de ces sentiments votre âme est prévenue, v.225 (Acte 1, scène 4, JACINTE)
  46. Je vous aime, il est vrai, mais l'auriez vous pu croire, v.229 (Acte 1, scène 4, JACINTE)
  47. Si j'eusse hier estimé le bonheur d'être à vous, v.235 (Acte 1, scène 4, JACINTE)
  48. J'assure votre honneur, et c'est là vous aimer. v.247 (Acte 1, scène 4, DON-LOPE)
  49. Je conserve le vôtre, et c'est vous estimer. v.248 (Acte 1, scène 4, JACINTE)
  50. Hélas ! Que cette estime est contraire à ma flamme ! v.249 (Acte 1, scène 4, DON-LOPE)
  51. Que vous secondez bien sa funeste rigueur ! v.251 (Acte 1, scène 4, DON-LOPE)
  52. Qu'est-ce Blanche ? v.254 (Acte 1, scène 4, JACINTE)
  53. Quel funeste conseil vous voulez que j'embrasse ! v.257 (Acte 1, scène 5, DON-SANCHE)
  54. Je vous l'ai déjà dit, il est au désespoir v.263 (Acte 1, scène 5, ALONSE)
  55. Il dût moins s'emporter, mais l'offense est reçue. v.266 (Acte 1, scène 5, ALONSE)
  56. Subsister d'un affront et l'auteur et l'objet. v.284 (Acte 1, scène 5, ALONSE)
  57. Est d'un rang qu'on respecte et qu'on craindra peut-être, v.290 (Acte 1, scène 5, ALONSE)
  58. Quoi donc, c'est seulement en lui donnant ma fille v.293 (Acte 1, scène 5, DON-SANCHE)
  59. Il est mon ennemi, j'en ferais son époux ! v.296 (Acte 1, scène 5, DON-SANCHE)
  60. Ce remède est pour moi pire que le mal même. v.297 (Acte 1, scène 5, DON SANCHE)
  61. Il le faut violent quand le mal est extrême. v.298 (Acte 1, scène 5, ALONSE)
  62. Son nom est un secret que vous ne saurez point. v.300 (Acte 1, scène 5, ALONSE)
  63. Que son esprit soumis cède sans résister ? v.307 (Acte 1, scène 5, DON-SANCHE)
  64. Et ce doit être un charme à mes tristes ennuis v.311 (Acte 1, scène 6, JACINTE)
  65. Quoi, sans connaître à qui cet hymen te destine... v.313 (Acte 1, scène 6, DON-SANCHE)
  66. C'est sans doute celui de recevoir sa foi, v.324 (Acte 1, scène 6, JACINTE)
  67. C'est trop, et je m'oppose à ce devoir sévère v.329 (Acte 1, scène 6, DON-SANCHE)
  68. Vous engagez ailleurs la foi qui m'est promise, v.349 (Acte 1, scène 7, DON-LOPE)
  69. Non qu'un reste d'amour m'en ait sollicité, v.352 (Acte 1, scène 7, DON LOPE)
  70. L'effort est grand sans doute où j'ai su me contraindre, v.358 (Acte 1, scène 7, JACINTE)
  71. Pour gagner mon amour s'acquirent mon estime, v.362 (Acte 1, scène 7, JACINTE)
  72. C'est par là seulement que j'espère à mon tour v.363 (Acte 1, scène 7, JACINTE)
  73. M'acquérir votre estime, en perdant votre amour. v.364 (Acte 1, scène 7, JACINTE)
  74. Si mes feux aujourd'hui vous semblent inconstants, v.367 (Acte 1, scène 7, JACINTE)
  75. Quand de ce qui m'est dû l'on enrichit un autre ? v.374 (Acte 1, scène 7, DON-LOPE)
  76. Oui, mon rival triomphe, et mon espoir est vain, v.375 (Acte 1, scène 7, DON LOPE)
  77. Que m'avez vous donc dit, ou qu'est-ce que j'apprends ? v.379 (Acte 1, scène 7, DON-LOPE)
  78. L'espoir de mon hymen n'est qu'une attente vaine, v.385 (Acte 1, scène 7, JACINTE)
  79. Par lui seul votre honneur à l'outrage est en bute, v.393 (Acte 1, scène 7, DON-LOPE)
  80. Cet honneur, ce devoir, tout est inexorable. v.414 (Acte 2, scène 1, DON-LOPE)
  81. Et seule mit obstacle au plus charmant espoir v.419 (Acte 2, scène 1, DON LOPE)
  82. La façon de la perdre est pour moi si cruelle, v.422 (Acte 2, scène 1, DON LOPE)
  83. Que toute ma constance et frémit et s'abat v.423 (Acte 2, scène 1, DON LOPE)
  84. Ce n'est point un rival dont l'amour préférée v.425 (Acte 2, scène 1, DON LOPE)
  85. Ce n'est point un vieillard dont l'ordre impérieux v.427 (Acte 2, scène 1, DON LOPE)
  86. Sa résolution mérite qu'on l'estime, v.434 (Acte 2, scène 1, CASSANDRE)
  87. Cette vertu modeste, et ce rare mérite v.441 (Acte 2, scène 1, DON-LOPE)
  88. Et de tant de beautés voyant l'illustre appas, v.443 (Acte 2, scène 1, DON LOPE)
  89. Mais c'est ce qui me perd, sans ce fâcheux silence v.453 (Acte 2, scène 1, DON LOPE)
  90. C'est lui, ma soeur, c'est lui qui propose à Don Sanche v.457 (Acte 2, scène 1, DON LOPE)
  91. Pour mon Rival peut-être il est à redouter. v.460 (Acte 2, scène 1, DON LOPE)
  92. C'est à votre prière ? Avoués franchement. v.464 (Acte 2, scène 1, DON-LOPE)
  93. Votre hymen prés de lui me rend injuste frère, v.466 (Acte 2, scène 1, DON-LOPE)
  94. C'est moi qui vous contraints, c'est moi qu'il faut blâmer ? v.468 (Acte 2, scène 1, DON LOPE)
  95. C'est sur ce que Fernand en dit tout haut lui-même, v.470 (Acte 2, scène 1, CASSANDRE)
  96. Qui doit hâter ma mort par ce triste hyménée, v.478 (Acte 2, scène 1, CASSANDRE)
  97. N'importe, c'en est fait, ayant reçu sa foi v.483 (Acte 2, scène 1, CASSANDRE)
  98. Un lâche repentir est indigne de moi, v.484 (Acte 2, scène 1, CASSANDRE)
  99. Ce sentiment, ma soeur, est bien digne de vous, v.487 (Acte 2, scène 1, DON-LOPE)
  100. Enrique est violent, et voyant qu'il vous traite, v.493 (Acte 2, scène 1, DON LOPE)
  101. Et de mon désespoir jouissant sans obstacle v.509 (Acte 2, scène 2, DON-LOPE)
  102. Saouler votre vertu d'un si triste spectacle ? v.510 (Acte 2, scène 2, DON LOPE)
  103. Mais il était injuste, et je viens m'en dédire. v.514 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  104. Un reste de tendresse eut ému votre coeur, v.516 (Acte 2, scène 2, DON-LOPE)
  105. Que vous eussiez connu qu'une injustice extrême v.517 (Acte 2, scène 2, DON LOPE)
  106. Pour l'oublier jamais sa gloire m'est trop chère, v.522 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  107. Mais au nom de l'époux qu'il m'avait destiné, v.523 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  108. Contre moi tout à coup mon coeur s'est mutiné, v.524 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  109. À sa rébellion ma raison s'est soumise. v.526 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  110. Avec trop d'injustice immolait votre amant, v.528 (Acte 2, scène 2, DON-LOPE)
  111. Le Ciel qui l'a connue y daigne mettre obstacle, v.529 (Acte 2, scène 2, DON LOPE)
  112. C'est vous montrer assez que je ne le crois pas. v.540 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  113. L'amour que j'ai pour vous en convainc l'imposture, v.542 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  114. Cette amour dans son choix ne s'est point emportée, v.545 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  115. Et l'ayant méritée, il est à présumer ; c v.547 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  116. Et qu'enfin j'ai dû voir dedans un coeur constant v.551 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  117. Don Lope, qu'est-ceci ? vous oubliez sans doute v.573 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  118. Que c'est vous qui parlez, et moi qui vous écoute ? v.574 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  119. Qui m'acquit votre estime en vous donnant mon coeur, v.588 (Acte 2, scène 2, DON-LOPE)
  120. Estimez-vous si peu mon propre témoignage, v.594 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  121. Quoi qu'on cherche l'estime avec des soins extrêmes, v.597 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  122. Des belles actions le prix est en nous mêmes, v.598 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  123. Est le plus doux encens qu'on puisse recevoir. v.600 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  124. C'est par nous que s'achève ou détruit notre gloire, v.602 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  125. Où me vas-tu réduire, ô vertu trop austère ? v.609 (Acte 2, scène 2, DON-LOPE)
  126. On vous accuse enfin, convainquez l'imposteur, v.611 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  127. Quoi, c'est aussi par moi que son bonheur doit naître, v.614 (Acte 2, scène 2, DON-LOPE)
  128. Et vous m'osez charger de cet emploi funeste ? v.617 (Acte 2, scène 2, DON LOPE)
  129. Faisons notre devoir, le Ciel fera le reste. v.618 (Acte 2, scène 2, JACINTE)
  130. Son bonheur est mal sûr s'il me laisse la vie. v.622 (Acte 2, scène 2, DON-LOPE)
  131. C'est vous servir avec trop de rigueur v.623 (Acte 2, scène 3, CASSANDRE)
  132. C'est montrer que l'amour n'est vertueux ou lâche, v.625 (Acte 2, scène 3, JACINTE)
  133. Tout mon coeur se refuse à ce triste devoir. v.640 (Acte 2, scène 3, CASSANDRE)
  134. C'est n'en haïr aucun, que de les haïr tous. v.644 (Acte 2, scène 3, JACINTE)
  135. Mais d'un revers si dur ma disgrâce est suivie, v.645 (Acte 2, scène 3, JACINTE)
  136. Car enfin c'est en vain que je le voudrais taire, v.649 (Acte 2, scène 3, JACINTE)
  137. Que qui n'ose le perdre est indigne de lui. v.652 (Acte 2, scène 3, JACINTE)
  138. Il n'est pas mal-aisé d'entendre ce langage, v.657 (Acte 2, scène 3, JACINTE)
  139. Rien de honteux pour moi ne m'acquit son estime, v.682 (Acte 2, scène 3, CASSANDRE)
  140. Si ce n'est que pour vaincre un destin trop contraire, v.689 (Acte 2, scène 3, CASSANDRE)
  141. Il fallut consentir à ce triste voyage, v.694 (Acte 2, scène 3, CASSANDRE)
  142. Achevons, ce n'est rien. v.699 (Acte 2, scène 3, CASSANDRE)
  143. À me tyranniser leur amitié consiste, v.701 (Acte 2, scène 3, CASSANDRE)
  144. Un parti se présente, ils pressent, je résiste, v.702 (Acte 2, scène 3, CASSANDRE)
  145. Déjà mon triste coeur frémit de sa disgrâce, v.706 (Acte 2, scène 3, CASSANDRE)
  146. Met son moindre supplice à le croire inconstant, v.708 (Acte 2, scène 3, CASSANDRE)
  147. Et la mer de tous deux fut l'injuste tombeau. v.712 (Acte 2, scène 3, CASSANDRE)
  148. Que Fernand... Juste ciel ! Pardonnez ma faiblesse, v.717 (Acte 2, scène 3, CASSANDRE)
  149. À ce funeste nom ma constance me laisse, v.718 (Acte 2, scène 3, CASSANDRE)
  150. Non, mais par un destin tout à fait surprenant, v.724 (Acte 2, scène 4, FLORE)
  151. Est là, qui presse... v.725 (Acte 2, scène 4, FLORE)
  152. Ah, justes Dieux ! v.727 (Acte 2, scène 4, JACINTE)
  153. C'est mon frère. v.728 (Acte 2, scène 4, JACINTE)
  154. Mais fuit-elle ma vue, ou si c'est qu'elle dort ? v.732 (Acte 2, scène 5, DON-ALVAR)
  155. Madame, c'est donc là cette innocente joie, v.733 (Acte 2, scène 5, DON ALVAR)
  156. C'est un léger accès, ne craignez pas qu'il dure, v.738 (Acte 2, scène 5, JACINTE)
  157. Songes-tu que deux ans m'ont trop justifiée, v.741 (Acte 2, scène 5, CASSANDRE)
  158. Jacinte, hélas ! Où suis-je, et qu'est-ce que je vois ? v.744 (Acte 2, scène 5, CASSANDRE)
  159. Vous le savez vous seule, est-il vivant ou mort ? v.748 (Acte 2, scène 5, DON-ALVAR)
  160. Ah ! c'est trop me gêner, v.755 (Acte 2, scène 5, DON-ALVAR)
  161. Un autre est-il heureux, êtes vous engagée ? v.758 (Acte 2, scène 5, DON ALVAR)
  162. Mais le puis-je nier s'il n'est rien de plus vrai ? v.760 (Acte 2, scène 5, CASSANDRE)
  163. La parole est donnée, v.761 (Acte 2, scène 5, CASSANDRE)
  164. Ce terme est peu de chose à qui chérit l'honneur. v.764 (Acte 2, scène 5, CASSANDRE)
  165. Ah, s'il vous reste encor... v.767 (Acte 2, scène 5, DON-ALVAR)
  166. En vain l'on essaya d'ébranler ma constance. v.770 (Acte 2, scène 5, CASSANDRE)
  167. Achetez par l'absence une illustre victoire. v.774 (Acte 2, scène 5, CASSANDRE)
  168. Le péril croît toujours, c'est trop vous écouter, v.784 (Acte 2, scène 5, CASSANDRE)
  169. Hélas ! ma soeur, quelle injustice ! v.785 (Acte 2, scène 5, DON-ALVAR)
  170. C'est donc ainsi qu'au port il faut que je périsse. v.786 (Acte 2, scène 5, DON ALVAR)
  171. Ce faux bruit en deux ans ne s'est que trop accru, v.788 (Acte 2, scène 5, JACINTE)
  172. Aussi me destinant le grand bien qu'il possède, v.789 (Acte 2, scène 5, JACINTE)
  173. Car enfin si le Ciel s'obstine à me poursuivre, v.793 (Acte 2, scène 5, DON-ALVAR)
  174. Enfin instruit d'un nom que vous brûliez d'apprendre, v.797 (Acte 3, scène 1, DON-RAMIRE)
  175. Le conseil est fâcheux, et j'ai vu l'assemblée, v.801 (Acte 3, scène 1, DON-RAMIRE)
  176. Voyant d'ailleurs Alonse à se taire obstiné v.807 (Acte 3, scène 1, DON RAMIRE)
  177. Il m'eût toujours caché quel est mon ennemi. v.812 (Acte 3, scène 1, DON-SANCHE)
  178. Et pour mieux déguiser encor le stratagème, v.814 (Acte 3, scène 1, DON SANCHE)
  179. À disposer son âme à ce funeste amour, v.816 (Acte 3, scène 1, DON SANCHE)
  180. Mais il est juste enfin que je la désabuse, v.818 (Acte 3, scène 1, DON SANCHE)
  181. Et qu'elle sache au moins que mon juste courroux v.819 (Acte 3, scène 1, DON SANCHE)
  182. Don Alvar est vivant. v.825 (Acte 3, scène 1, DON-RAMIRE)
  183. Est-ce qu'en ma disgrâce il me veut méconnaître, v.830 (Acte 3, scène 1, DON-SANCHE)
  184. Il l'ignore sans doute, et j'allais l'en instruire, v.833 (Acte 3, scène 1, DON-RAMIRE)
  185. Quoi, le croyant revoir, il m'est encor ravi ! v.843 (Acte 3, scène 1, DON-SANCHE)
  186. Tu peux donner relâche à tes tristes soupirs. v.860 (Acte 3, scène 2, DON-SANCHE)
  187. Ta vertu s'est montrée entière, pure, pleine, v.861 (Acte 3, scène 2, DON SANCHE)
  188. Il m'est plus glorieux, et pour toi moins funeste, v.869 (Acte 3, scène 2, DON SANCHE)
  189. Adieu, le temps saura te découvrir le reste. v.870 (Acte 3, scène 2, DON SANCHE)
  190. Il doit connaître au vrai quel est son ennemi. v.875 (Acte 3, scène 3, BLANCHE)
  191. C'est ce qui comme à vous me fait peine à comprendre, v.878 (Acte 3, scène 3, BLANCHE)
  192. Si ce n'est qu'à la Cour son malheur étant su, v.879 (Acte 3, scène 3, BLANCHE)
  193. Pourquoi contre Don Lope ? il est sorti d'erreur, v.888 (Acte 3, scène 3, BLANCHE)
  194. Que n'est-ce un faux soupçon que l'amour fasse naître ? v.890 (Acte 3, scène 3, JACINTE)
  195. Il m'est aisé, dit-il, de rétablir sa joie, v.898 (Acte 3, scène 4, CASSANDRE)
  196. Des mépris de Fernand la preuve est trop certaine, v.921 (Acte 3, scène 5, FLORE)
  197. Est-ce qu'en votre coeur l'excès de ma disgrâce v.937 (Acte 3, scène 6, DON-ALVAR)
  198. Croit que s'il n'est cruel il n'est point généreux ? v.940 (Acte 3, scène 6, DON ALVAR)
  199. Mon coeur n'est point cruel, et ce n'est pas sans peine v.941 (Acte 3, scène 6, CASSANDRE)
  200. C'est donc ce qu'à mes feux, après deux ans d'absence v.945 (Acte 3, scène 6, DON-ALVAR)
  201. C'est en les déchirant qu'il les faut effacer. v.956 (Acte 3, scène 6, DON ALVAR)
  202. Dans le triste revers dont je souffre l'atteinte, v.957 (Acte 3, scène 6, CASSANDRE)
  203. Si ma juste conduite attire votre plainte, v.958 (Acte 3, scène 6, CASSANDRE)
  204. Songez qu'il est bien dur de la voir condamner v.959 (Acte 3, scène 6, CASSANDRE)
  205. C'est ce que votre amour ne doit point exiger. v.963 (Acte 3, scène 6, CASSANDRE)
  206. Que vous connaissez peu ce que c'est que d'aimer ! v.968 (Acte 3, scène 6, DON-ALVAR)
  207. L'appas en est secret et le pouvoir extrême, v.973 (Acte 3, scène 6, DON ALVAR)
  208. Et si pour qui la dit elle est toujours la même, v.974 (Acte 3, scène 6, DON ALVAR)
  209. Bien qu'elle semble l'être, il est certain pourtant v.975 (Acte 3, scène 6, DON ALVAR)
  210. Qu'elle n'est pas la même à celui qui l'entend. v.976 (Acte 3, scène 6, DON ALVAR)
  211. Si je dois m'excuser, c'est de m'être excusée, v.994 (Acte 3, scène 6, CASSANDRE)
  212. Vous m'estimassiez mort que de me voir vivant. v.1000 (Acte 3, scène 6, DON-ALVAR)
  213. C'est à les étouffer qu'il faut que je m'applique, v.1009 (Acte 3, scène 6, CASSANDRE)
  214. Et comme votre vue en est l'obstacle unique, v.1010 (Acte 3, scène 6, CASSANDRE)
  215. Non, c'est trop. v.1016 (Acte 3, scène 6, CASSANDRE)
  216. Et si vous me quittez, il n'est respect ni crainte v.1017 (Acte 3, scène 6, DON-ALVAR)
  217. Par un funeste bruit ma fortune changée v.1025 (Acte 3, scène 6, CASSANDRE)
  218. Ce sont des imposteurs que l'on doit point croire. v.1034 (Acte 3, scène 6, CASSANDRE)
  219. Est-il possible, hélas ! Qu'avec si peu de peine v.1037 (Acte 3, scène 6, DON-ALVAR)
  220. Enfin c'est à regret qu'entre les bras d'un autre... v.1057 (Acte 3, scène 6, DON-ALVAR)
  221. Injuste et vain espoir ! v.1063 (Acte 3, scène 6, CASSANDRE)
  222. J'y pourrai mettre obstacle. v.1071 (Acte 3, scène 7, DON-ALVAR)
  223. Quel funeste combat d'un amant et d'un frère ! v.1074 (Acte 3, scène 7, CASSANDRE)
  224. Ce quartier est désert, Don Alvar malheureux, v.1076 (Acte 3, scène 7, CASSANDRE)
  225. Ah, ma soeur, la funeste nouvelle ! v.1081 (Acte 3, scène 8, DON-LOPE)
  226. Qu'est-ce, mon frère ? v.1082 (Acte 3, scène 8, CASSANDRE)
  227. Alonse est un ami fidèle, v.1082 (Acte 3, scène 8, DON-LOPE)
  228. Mais jugez quel espoir me doit rester encore v.1085 (Acte 3, scène 8, DON LOPE)
  229. Je verrai ce que c'est. v.1093 (Acte 3, scène 8, DON-LOPE)
  230. Sans vous ma résistance était vaine contre eux, v.1104 (Acte 3, scène 9, DON-ALVAR)
  231. Il faut que je vous quitte, et ma disgrâce est telle v.1109 (Acte 3, scène 9, DON-ALVAR)
  232. Quoi que sa mort soit juste après sa lâcheté, v.1111 (Acte 3, scène 9, DON ALVAR)
  233. Tâchant de garantir sa teste par sa fuite, v.1121 (Acte 3, scène 10, DON-LOUIS)
  234. Attire sur ses pas notre juste poursuite, v.1122 (Acte 3, scène 10, DON LOUIS)
  235. Je vais pourvoir au reste. v.1125 (Acte 3, scène 10, DON-LOPE)
  236. Don Lope de Guzman est le nom que je porte. v.1134 (Acte 3, scène 11, DON-LOPE)
  237. Je connais ce grand nom, et le malheur m'est doux v.1135 (Acte 3, scène 11, DON-ALVAR)
  238. Si je vous dis que le mort est mon frère ? v.1138 (Acte 3, scène 11, DON-LOPE)
  239. La promesse est frivole, v.1141 (Acte 3, scène 11, DON-LOPE)
  240. Que le devoir du sang est toujours le plus fort. v.1144 (Acte 3, scène 11, DON-LOPE)
  241. Et ce n'est pas ici qu'au milieu du secours v.1147 (Acte 3, scène 11, DON-LOPE)
  242. Mais sachez qu'en effet c'est me la réserver, v.1152 (Acte 3, scène 11, DON LOPE)
  243. Et qu'il n'est point de lieu, quoi que vous puissiez faire, v.1153 (Acte 3, scène 11, DON LOPE)
  244. Soit l'effet criminel d'un injuste dessein ? v.1156 (Acte 3, scène 11, DON-ALVAR)
  245. Mais c'est le sang d'un frère et je lui dois le vôtre. v.1158 (Acte 3, scène 11, DON-LOPE)
  246. Donc sans plus balancer c'est ici que je dois v.1163 (Acte 3, scène 11, DON-ALVAR)
  247. Que pensez-vous résoudre, et quelle est votre envie ? v.1165 (Acte 3, scène 11, DON-LOPE)
  248. C'est ce qui ne se peut après la mort d'un frère. v.1169 (Acte 3, scène 11, DON-LOPE)
  249. Aussi l'éloignement est pour moi nécessaire. v.1170 (Acte 3, scène 11, DON-ALVAR)
  250. C'est que songeant à fuir si vous me poursuivez, v.1179 (Acte 3, scène 11, DON-ALVAR)
  251. Toutefois il respire, et son reste de vie v.1193 (Acte 4, scène 1, ALONSE)
  252. Il est vrai qu'on le blâme, et qu'un noble courage v.1201 (Acte 4, scène 1, ALONSE)
  253. C'est au milieu de trois qui lui prêtaient main forte v.1205 (Acte 4, scène 1, ALONSE)
  254. Il est tombé mourant, et de sa fausse mort v.1207 (Acte 4, scène 1, ALONSE)
  255. La promesse d'un père est pour moi peu de chose, v.1218 (Acte 4, scène 1, DON-LOPE)
  256. Don Sanche m'est suspect lui-même d'artifice, v.1226 (Acte 4, scène 1, ALONSE)
  257. Si c'est le même sang, qu'importe quelle main ? v.1236 (Acte 4, scène 1, DON-LOPE)
  258. C'est ce malheur du sang dont je suis responsable, v.1237 (Acte 4, scène 1, DON LOPE)
  259. Puisqu'ayant à combattre un destin rigoureux, v.1239 (Acte 4, scène 1, DON LOPE)
  260. C'est être criminel que d'être malheureux. v.1240 (Acte 4, scène 1, DON LOPE)
  261. C'est de porter Enrique à s'accuser lui-même, v.1246 (Acte 4, scène 1, ALONSE)
  262. Pour peu qu'on soit sensible, il n'est rien qu'on refuse v.1249 (Acte 4, scène 1, ALONSE)
  263. Au triste repentir d'un mourant qui s'accuse, v.1250 (Acte 4, scène 1, ALONSE)
  264. Ce n'est pas sans sujet que j'en crains la surprise. v.1274 (Acte 4, scène 1, ALONSE)
  265. Et puis qu'un fier destin s'oppose à mon bonheur, v.1279 (Acte 4, scène 1, DON-LOPE)
  266. Mais si dans sa clarté la Lune m'est fidèle, v.1285 (Acte 4, scène 1, DON LOPE)
  267. C'est lui-même, parlons, puisqu'il s'ose approcher. v.1287 (Acte 4, scène 1, DON LOPE)
  268. Et quelque rigoureux que mon destin se montre, v.1289 (Acte 4, scène 2, DON-ALVAR)
  269. Cette obligation est dans mon souvenir, v.1295 (Acte 4, scène 2, DON-ALVAR)
  270. Me chercher n'en est pas une preuve trop forte. v.1297 (Acte 4, scène 2, DON-LOPE)
  271. C'est pour mieux l'observer que j'agis de la sorte. v.1298 (Acte 4, scène 2, DON-ALVAR)
  272. Ce discours est obscur. v.1305 (Acte 4, scène 2, DON-LOPE)
  273. Un injuste ennemi par un noir attentat, v.1307 (Acte 4, scène 2, DON-ALVAR)
  274. Don Lope, c'est à vous que je le veux devoir. v.1316 (Acte 4, scène 2, DON-ALVAR)
  275. Puisque loin de braver votre juste courroux v.1323 (Acte 4, scène 2, DON ALVAR)
  276. La vengeance à tous deux aujourd'hui nous est chère, v.1330 (Acte 4, scène 2, DON ALVAR)
  277. Car enfin j'ai pour vous une trop pure estime v.1337 (Acte 4, scène 2, DON ALVAR)
  278. Ma vengeance est la vôtre, et je n'en suis jaloux v.1339 (Acte 4, scène 2, DON ALVAR)
  279. Je ne sais que répondre, et c'est par mon silence v.1341 (Acte 4, scène 2, DON-LOPE)
  280. Et l'intérêt d'un frère est un respect trop fort, v.1359 (Acte 4, scène 2, DON LOPE)
  281. Au moins dans cet instant, que l'amitié reçue v.1361 (Acte 4, scène 2, DON-ALVAR)
  282. Quoi, qu'est-il survenu ? v.1368 (Acte 4, scène 3, DON-LOPE)
  283. Sans doute le vieillard n'est point désabusé, v.1372 (Acte 4, scène 3, DON-LOPE)
  284. C'est ce qu'on veut m'apprendre ? v.1373 (Acte 4, scène 3, DON LOPE)
  285. Il est vrai qu'il s'emporte. v.1373 (Acte 4, scène 3, BLANCHE)
  286. C'est assez, je te suis, va m'attendre à la porte. v.1374 (Acte 4, scène 3, DON-LOPE)
  287. Vous m'avez obligé, mais quel est ce message ? v.1377 (Acte 4, scène 4, DON-ALVAR)
  288. Mais enfin il est temps que je vous dise adieu. v.1380 (Acte 4, scène 4, DON-LOPE)
  289. Don Lope, c'est donc là cette amitié parfaite, v.1382 (Acte 4, scène 4, DON-ALVAR)
  290. J'ai reçu rendez-vous, et c'est ce qui me gêne. v.1386 (Acte 4, scène 4, DON-LOPE)
  291. Est moins faveur pour moi que l'arrêt de ma perte : v.1390 (Acte 4, scène 4, DON-LOPE)
  292. Non, parce qu'au malheur dont ma flamme est suivie, v.1397 (Acte 4, scène 4, DON LOPE)
  293. Mais je vous quitte enfin, c'est trop la faire attendre. v.1401 (Acte 4, scène 4, DON LOPE)
  294. Vous abandonner c'est me couvrir de blâme, v.1406 (Acte 4, scène 4, DON-ALVAR)
  295. Et mon coeur est pour vous injuste au dernier point v.1407 (Acte 4, scène 4, DON ALVAR)
  296. C'est vous mettre en état de ne vous point venger, v.1412 (Acte 4, scène 4, DON-LOPE)
  297. C'est trop contester, v.1415 (Acte 4, scène 4, DON-ALVAR)
  298. Cette excuse est vaine, v.1429 (Acte 4, scène 5, DON-ALVAR)
  299. Un désir curieux n'est pas ce qui m'amène, v.1430 (Acte 4, scène 5, DON ALVAR)
  300. D'ailleurs l'appartement est assez reculé. v.1435 (Acte 4, scène 5, BLANCHE)
  301. Songer à la défense est tout ce que je puis, v.1448 (Acte 4, scène 5, DON-ALVAR)
  302. La lumière paraît, enfin tout est perdu, v.1451 (Acte 4, scène 5, DON ALVAR)
  303. C'est donc vous que je vois ? v.1455 (Acte 4, scène 6, DON-ALVAR)
  304. Ah, qu'avecque raison tu doutes si c'est moi ! v.1456 (Acte 4, scène 6, DON-SANCHE)
  305. Ce moment est trop long, hâtez-vous de m'apprendre v.1465 (Acte 4, scène 6, DON-ALVAR)
  306. Te dirai-je, mon fils, que l'affront est si bas, v.1467 (Acte 4, scène 6, DON-SANCHE)
  307. La générosité n'est pas même permise, v.1470 (Acte 4, scène 6, DON SANCHE)
  308. Où l'offense est indigne et basse et lâche et noire v.1477 (Acte 4, scène 6, DON-SANCHE)
  309. Tout ce qui la répare est toujours plein de gloire, v.1478 (Acte 4, scène 6, DON SANCHE)
  310. Fer, poison, tout est beau, quand il n'est point douteux, v.1479 (Acte 4, scène 6, DON SANCHE)
  311. Et pourvu qu'on se venge il n'est rien de honteux. v.1480 (Acte 4, scène 6, DON SANCHE)
  312. Elle est...Ah, tout mon sang en frémit quand j'y pense, v.1482 (Acte 4, scène 6, DON-SANCHE)
  313. Consentir à sa perte est manquer de courage ; v.1494 (Acte 4, scène 6, DON-ALVAR)
  314. Puisqu'il peut s'échapper, quel obstacle l'arrête ? v.1501 (Acte 4, scène 6, DON ALVAR)
  315. Il est allé l'écrire, et dans cet embarras v.1507 (Acte 4, scène 7, DON-ALVAR)
  316. Je l'entends déjà, le rendez vous funeste ! v.1509 (Acte 4, scène 7, BLANCHE)
  317. Demain je vous dirai le reste. v.1510 (Acte 4, scène 7, DON-ALVAR)
  318. Juste Ciel, se peut-il qu'enfin je le revoie ? v.1514 (Acte 4, scène 8, JACINTE)
  319. Ah, mon frère, est-ce vous ? v.1515 (Acte 4, scène 8, JACINTE)
  320. Quand l'outrage est mortel, qu'il va jusqu'à l'extrême, v.1521 (Acte 4, scène 8, DON-SANCHE)
  321. C'est s'en faire un nouveau que l'expliquer soi-même. v.1522 (Acte 4, scène 8, DON SANCHE)
  322. Par ces tristes soupirs l'un par l'autre pressez, v.1523 (Acte 4, scène 8, DON SANCHE)
  323. Il est encor sans tache, et ton père affronté v.1527 (Acte 4, scène 8, DON SANCHE)
  324. L'affront dont je rougis est encor plus honteux. v.1540 (Acte 4, scène 8, DON-SANCHE)
  325. Oui, ce nom est illustre. v.1541 (Acte 4, scène 8, DON-ALVAR)
  326. L'un d'eux par mon offense en a terni le lustre, v.1542 (Acte 4, scène 8, DON-SANCHE)
  327. Don Lope... Enfin c'est fait, j'ai nommé l'offenseur. v.1543 (Acte 4, scène 8, DON SANCHE)
  328. Vois de quels mouvements son coeur est combattu, v.1547 (Acte 4, scène 8, DON-SANCHE)
  329. Elle sait de nous deux qui lui rend mieux justice. v.1566 (Acte 4, scène 8, DON-ALVAR)
  330. L'apparence, mon frère, est trop à soupçonner... v.1567 (Acte 4, scène 8, JACINTE)
  331. Il n'est pas temps, ma soeur, de rien examiner. v.1568 (Acte 4, scène 8, DON-ALVAR)
  332. Oui, c'est trop en effet lui dérober la joie v.1569 (Acte 4, scène 8, DON-SANCHE)
  333. Étouffe ce chagrin où ton coeur s'est plongé, v.1571 (Acte 4, scène 8, DON SANCHE)
  334. Encor un peu, ma fille, et ton père est vengé. v.1572 (Acte 4, scène 8, DON SANCHE)
  335. Dont pour toi le seul nom est un supplice extrême. v.1574 (Acte 4, scène 8, DON-SANCHE)
  336. Par des gens apostez il m'a fait affronter, v.1584 (Acte 4, scène 8, DON-SANCHE)
  337. Son exemple est pour moi le seul exemple à suivre. v.1586 (Acte 4, scène 8, DON SANCHE)
  338. J'ai préparé le piège, et c'est dans cette nuit v.1587 (Acte 4, scène 8, DON SANCHE)
  339. Et je m'arrête encor, c'est trop. v.1589 (Acte 4, scène 8, DON-ALVAR)
  340. Son sang est mal versé si ce n'est par ma main. v.1592 (Acte 4, scène 8, DON-ALVAR)
  341. Ma partie est bien faite, et tu peux espérer. v.1596 (Acte 4, scène 8, DON-SANCHE)
  342. C'était pour m'en donner la funeste nouvelle v.1601 (Acte 5, scène 1, DON-LOPE)
  343. J'eusse pu me soustraire à ce noir attentat v.1611 (Acte 5, scène 1, DON LOPE)
  344. C'est ainsi que le sort par un dernier outrage, v.1629 (Acte 5, scène 1, DON-LOPE)
  345. C'est le dernier des biens dont sa rigueur nous prive. v.1633 (Acte 5, scène 1, CASSANDRE)
  346. La vérité connue est un puissant secours, v.1644 (Acte 5, scène 1, CASSANDRE)
  347. Et dans la juste ardeur qui pour vous l'intéresse, v.1654 (Acte 5, scène 1, CASSANDRE)
  348. Pour me justifier du procédé d'un père, v.1674 (Acte 5, scène 2, JACINTE)
  349. Et monstre sa justice à qui sait par quel bras v.1679 (Acte 5, scène 2, JACINTE)
  350. Et ce n'est qu'aujourd'hui que je le dois savoir. v.1687 (Acte 5, scène 2, DON-LOPE)
  351. Mais son visage seul est ce que j'en connais. v.1692 (Acte 5, scène 2, DON-LOPE)
  352. Mais c'est ce qui m'amène, et ce fut hier au soir v.1695 (Acte 5, scène 2, JACINTE)
  353. Déteste les effets d'un injuste courroux. v.1700 (Acte 5, scène 2, JACINTE)
  354. Vous voir reconnaissant est toute mon envie, v.1701 (Acte 5, scène 2, JACINTE)
  355. C'est que jamais ce bras ne s'arme contre lui. v.1704 (Acte 5, scène 2, JACINTE)
  356. C'est ce que j'ignorais dans le malheur d'Enrique. v.1713 (Acte 5, scène 2, JACINTE)
  357. Il en est peu pourtant qu'avec plus d'assurance v.1729 (Acte 5, scène 3, DON-LOPE)
  358. D'ami, pour un grand coeur ce doute est un peu rude, v.1737 (Acte 5, scène 3, DON-LOPE)
  359. Si mon devoir m'est cher je hais l'ingratitude, v.1738 (Acte 5, scène 3, DON LOPE)
  360. Le Ciel vous est propice autant qu'il m'est contraire, v.1741 (Acte 5, scène 3, DON-LOPE)
  361. C'est moi qui vous dois tout. v.1744 (Acte 5, scène 3, DON-LOPE)
  362. Est-ce que vous doutez de ma reconnaissance ? v.1746 (Acte 5, scène 3, DON LOPE)
  363. C'est ce que je voudrais qu'ils eussent pu vous taire, v.1766 (Acte 5, scène 3, DON-ALVAR)
  364. Je dois vous avouer que son père est le mien. v.1768 (Acte 5, scène 3, DON ALVAR)
  365. Est ma soeur, et c'est assez vous dire v.1770 (Acte 5, scène 3, DON-ALVAR)
  366. Oui, c'est me dire assez qu'une injuste rigueur v.1772 (Acte 5, scène 3, DON-LOPE)
  367. Mais j'atteste le Ciel ennemi du parjure, v.1774 (Acte 5, scène 3, DON LOPE)
  368. Que je brûle d'un feu dont l'ardeur est si pure, v.1775 (Acte 5, scène 3, DON LOPE)
  369. C'est m'obliger ensemble et lui rendre justice, v.1783 (Acte 5, scène 3, DON-LOPE)
  370. Ne vous ai-je pas dit que Don Sanche est mon père, v.1787 (Acte 5, scène 3, DON-ALVAR)
  371. Son malheur est de ceux dont la surprise accable. v.1790 (Acte 5, scène 3, DON-LOPE)
  372. M'a trop justifié de cette calomnie, v.1795 (Acte 5, scène 3, DON-LOPE)
  373. Apporter quelque obstacle à ce qu'il a tenté, v.1800 (Acte 5, scène 3, DON-ALVAR)
  374. C'est l'accuser d'erreur et non de lâcheté. v.1801 (Acte 5, scène 3, DON ALVAR)
  375. L'assassinat est juste où l'outrage est sanglant, v.1804 (Acte 5, scène 3, DON ALVAR)
  376. Et le meilleur remède est le plus violent. v.1805 (Acte 5, scène 3, DON ALVAR)
  377. Quel crime est donc le mien ? v.1807 (Acte 5, scène 3, DON-LOPE)
  378. C'est peu pour négliger un devoir si pressant v.1808 (Acte 5, scène 3, DON-ALVAR)
  379. À l'erreur du public c'est peu qu'il se refuse, v.1810 (Acte 5, scène 3, DON ALVAR)
  380. Telle est de mon honneur l'impitoyable loi, v.1820 (Acte 5, scène 3, DON-ALVAR)
  381. Ah, que je punirais un crime qui m'est cher ! v.1829 (Acte 5, scène 3, DON-ALVAR)
  382. Mais je demande aussi que de justes effets v.1836 (Acte 5, scène 4, CASSANDRE)
  383. C'est prouver assez mal ton amour pour la soeur. v.1841 (Acte 5, scène 4, CASSANDRE)
  384. Don Lope, c'est ainsi qu'avec toute assurance v.1847 (Acte 5, scène 4, DON-ALVAR)
  385. Quoi, ta haine est pour lui déjà si violente v.1851 (Acte 5, scène 4, CASSANDRE)
  386. Qu'elle a peine à souffrir l'obstacle d'une amante, v.1852 (Acte 5, scène 4, CASSANDRE)
  387. Pour la faire trembler c'est trop peu que l'amour ? v.1854 (Acte 5, scène 4, CASSANDRE)
  388. Détester autant l'un que je respecte l'autre, v.1859 (Acte 5, scène 4, DON-ALVAR)
  389. Sur mon affreux destin vous fait fermer les yeux, v.1862 (Acte 5, scène 4, DON ALVAR)
  390. C'est ma seule vertu qui fait ici son crime, v.1876 (Acte 5, scène 4, CASSANDRE)
  391. Mais, hélas ! c'est en vain que je le justifie v.1887 (Acte 5, scène 4, DON-ALVAR)
  392. Je vois que c'est lui seul que j'entends accuser, v.1890 (Acte 5, scène 4, DON ALVAR)
  393. Mais, ô Dieu, c'est ici que l'espoir et la crainte... v.1895 (Acte 5, scène 4, DON-LOPE)
  394. Don Lope est innocent. v.1901 (Acte 5, scène 5, DON-SANCHE)
  395. Peut-être avouerez-vous qu'il est assez vengé. v.1910 (Acte 5, scène 5, DON-LOPE)
  396. Quelque juste sujet qui vous tienne animé, v.1918 (Acte 5, scène 5, DON-LOPE)
  397. Songez qu'il est mon frère et m'épargnez la honte. v.1919 (Acte 5, scène 5, DON LOPE)
  398. Quoi, votre frère ! Ô Ciel, que ta justice est prompte ! v.1920 (Acte 5, scène 5, DON-ALVAR)
  399. Don Lope en est témoin, lui dont l'heureux secours v.1925 (Acte 5, scène 5, DON-ALVAR)
  400. Elle offre à votre estime une faible matière. v.1928 (Acte 5, scène 5, DON-LOPE)
  401. De ce qui s'est passé j'ai su tout le secret, v.1929 (Acte 5, scène 5, DON-SANCHE)
  402. Ravi qu'à ma vengeance un fils ait mis obstacle, v.1931 (Acte 5, scène 5, DON SANCHE)
  403. Puisque vous savez tout, il n'est plus temps de taire, v.1935 (Acte 5, scène 5, DON-LOPE)
  404. Il est à condamner n'ayant pas votre aveu. v.1938 (Acte 5, scène 5, DON LOPE)
  405. Ce m'est beaucoup pourtant que vous puissiez connaître v.1939 (Acte 5, scène 5, DON LOPE)
  406. C'est à quoi rarement un grand courage cède, v.1943 (Acte 5, scène 5, DON LOPE)
  407. C'est trop, pour couronner une flamme si pure, v.1951 (Acte 5, scène 5, DON-ALVAR)
  408. Alonse en a déjà justifié ta soeur. v.1954 (Acte 5, scène 5, DON-SANCHE)
  409. Surprise et par mon ordre et par son stratagème, v.1955 (Acte 5, scène 5, DON SANCHE)
  410. C'est d'oublier sa faute et d'approuver son choix. v.1958 (Acte 5, scène 5, DON SANCHE)
  411. C'est votre intérêt seul qui plus fort que le mien... v.1965 (Acte 5, scène 6, JACINTE)
  412. Dieux, que le calme est doux qui succède à l'orage ! v.1968 (Acte 5, scène 6, DON-LOPE)
  413. Il est bien doux, hélas ! à qui peut espérer. v.1970 (Acte 5, scène 6, DON-ALVAR)
  414. Quoi, chacun est content et tu peux soupirer ? v.1971 (Acte 5, scène 6, DON-SANCHE)
  415. Et n'y résister point, c'est m'expliquer assez. v.1983 (Acte 5, scène 6, CASSANDRE)
  416. C'est le Ciel qui le donne, v.1984 (Acte 5, scène 6, DON-SANCHE)
  417. L'ordre de ses décrets n'est connu de personne, v.1985 (Acte 5, scène 6, DON SANCHE)

LE FEINT ASTROLOGUE (1651)

  1. Est-il vrai, Philipin ? v.2 (Acte 1, scène 1, DON-FERNAND)
  2. J'allais savoir, Monsieur, tout au long le mystère, v.11 (Acte 1, scène 1, PHILIPIN)
  3. Peut garder un secret sans indigestion. v.14 (Acte 1, scène 1, PHILIPIN)
  4. Dont nous traitons l'amour n'est pas fort incommode, v.20 (Acte 1, scène 1, PHILIPIN)
  5. Ne vous lassez-vous point d'aimer si constamment ? v.22 (Acte 1, scène 1, PHILIPIN)
  6. C'est être bien changé. v.27 (Acte 1, scène 1, PHILIPIN)
  7. Mais écoute, c'est trop te laisser alarmé v.29 (Acte 1, scène 1, DON-FERNAND)
  8. Aujourd'hui cet amour n'est plus rien qu'un caprice, v.32 (Acte 1, scène 1, DON FERNAND)
  9. Est l'unique raison qui m'oblige à la voir ; v.34 (Acte 1, scène 1, DON FERNAND)
  10. De la honte que j'ai qu'on m'estime constant. v.38 (Acte 1, scène 1, DON FERNAND)
  11. Je la sers seulement par obstination, v.42 (Acte 1, scène 1, DON-FERNAND)
  12. C'est lors que je m'obstine à faire les yeux doux. v.49 (Acte 1, scène 1, DON FERNAND)
  13. C'est peut-être Don Juan. v.57 (Acte 1, scène 1, PHILIPIN)
  14. C'est quelquefois par là que les plus fins sont pris, v.66 (Acte 1, scène 1, PHILIPIN)
  15. Je sais quel est mon rôle, et je le jouerai bien. v.73 (Acte 1, scène 1, PHILIPIN)
  16. Ta maîtresse à l'amour est donc bien insensible ? v.84 (Acte 1, scène 2, PHILIPIN)
  17. Et si l'aimer encore est pour lui temps perdu. v.89 (Acte 1, scène 2, PHILIPIN)
  18. Je te le dirais bien, mais il m'est défendu : v.90 (Acte 1, scène 2, BEATRIX)
  19. Est-ce fait ? v.97 (Acte 1, scène 2, PHILIPIN)
  20. Est-ce à dessein de rire ? v.99 (Acte 1, scène 2, PHILIPIN)
  21. Tant de précaution est ici ridicule. v.103 (Acte 1, scène 2, PHILIPIN)
  22. C'est parce que Lucrece... v.106 (Acte 1, scène 2, BEATRIX)
  23. Ah, d'un homme d'honneur c'est trop se défier, v.109 (Acte 1, scène 2, PHILIPIN)
  24. Lui-même ; il est galant, noble, de bonne mine. v.111 (Acte 1, scène 2, BEATRIX)
  25. Mais s'il en est aimé comme tu me le dis, v.114 (Acte 1, scène 2, PHILIPIN)
  26. À ce compte, il est donc en pays d'assurance ? v.119 (Acte 1, scène 2, PHILIPIN)
  27. Entre nous deux il l'est, et plus qu'on ne le pense, v.120 (Acte 1, scène 2, BEATRIX)
  28. Car enfin il en est qui pendant tout un mois v.129 (Acte 1, scène 2, PHILIPIN)
  29. Et si dans le quartier il est quelque amourette, v.132 (Acte 1, scène 2, PHILIPIN)
  30. Pour s'en mettre à couvert, l'accord est fait de sorte, v.135 (Acte 1, scène 2, BEATRIX)
  31. La partie est bien faite ; v.139 (Acte 1, scène 2, PHILIPIN)
  32. C'est donc là cet honneur qu'elle nous vantait tant ! v.149 (Acte 1, scène 3, PHILIPIN)
  33. Ah combien en est-il de ce sexe inconstant v.150 (Acte 1, scène 3, PHILIPIN)
  34. Qu'un secret à garder est un pesant fardeau ! v.154 (Acte 1, scène 3, PHILIPIN)
  35. Est-ce haine, est-ce orgueil qui fait qu'on me méprise ? v.160 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  36. Qui ne vous a jamais donné martel en teste, v.168 (Acte 1, scène 4, PHILIPIN)
  37. Qui fait croire par tout qu'en Flandre il est allé, v.170 (Acte 1, scène 4, PHILIPIN)
  38. Il en est adoré. v.173 (Acte 1, scène 4, PHILIPIN)
  39. Quoi, Don Juan est ici ? v.174 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  40. Rien n'est plus assuré, v.174 (Acte 1, scène 4, PHILIPIN)
  41. Le dessein en est pris, v.177 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  42. Monsieur, vous parlerez, sa fortune est perdue. v.179 (Acte 1, scène 4, PHILIPIN)
  43. Mais d'un si rare amour achève moi l'histoire, v.187 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  44. C'est à dire... v.193 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  45. Son coeur est adouci, je le juge à vous voir. v.197 (Acte 1, scène 5, DON-LOUYS)
  46. Tout est perdu pour moi quelque effort que je fasse. v.199 (Acte 1, scène 5, DON-FERNAND)
  47. Sachez donc en deux mots quelle est mon aventure. v.204 (Acte 1, scène 5, DON-FERNAND)
  48. C'est de quoi s'étonner, v.209 (Acte 1, scène 5, DON-FERNAND)
  49. Mais de grâce, quel est cet heureux qui lui plaît ? v.213 (Acte 1, scène 5, DON-LOUYS)
  50. Vous serez étonné quand vous saurez qui c'est. v.214 (Acte 1, scène 5, DON-FERNAND)
  51. Croyez qu'il est ainsi, son départ n'est que ruse, v.216 (Acte 1, scène 5, DON-FERNAND)
  52. Et je sais seulement qu'elle est assez galante, v.223 (Acte 1, scène 5, DON-LOUYS)
  53. Mais c'est de Beatrix enfin que je le sais. v.230 (Acte 1, scène 5, DON-FERNAND)
  54. Il n'est point de tourments qui puissent égaler v.245 (Acte 1, scène 6, DON-LOPE)
  55. L'occasion est belle, allez offrir vos voeux. v.249 (Acte 1, scène 6, DON-LOUYS)
  56. Qu'il est caché chez vous, et ne sort que de nuit. v.254 (Acte 1, scène 6, DON-LOUYS)
  57. Elle l'est en effet, et vous craignez en vain : v.257 (Acte 1, scène 6, DON-LOUYS)
  58. Mais que peut-il prétendre, et quel est son dessein ? v.258 (Acte 1, scène 6, DON LOUYS)
  59. C'est d'un peuple grossier l'ordinaire faiblesse. v.268 (Acte 1, scène 6, DON-LOPE)
  60. Parce qu'il est galant, et voit cette beauté, v.269 (Acte 1, scène 6, DON LOPE)
  61. Est-elle encor la même ? v.275 (Acte 1, scène 6, DON-LOUYS)
  62. C'est peu qu'il soit parti sans prendre congé d'elle, v.276 (Acte 1, scène 6, DON-LOPE)
  63. Cependant, et c'est là que ma peine est extrême, v.279 (Acte 1, scène 6, DON LOPE)
  64. D'un feu qui n'est que trop dedans son souvenir, v.282 (Acte 1, scène 6, DON LOPE)
  65. Ce m'est toujours beaucoup d'avoir chez elle accès, v.286 (Acte 1, scène 6, DON LOPE)
  66. C'est trop vous empêcher de lui rendre visite. v.292 (Acte 1, scène 6, DON-LOUYS)
  67. Tout le soin que je prends m'est contraire et me nuit, v.294 (Acte 1, scène 7, DON-LOPE)
  68. C'est elle, Amour, cessons de craindre son courroux, v.297 (Acte 1, scène 7, DON LOPE)
  69. C'est un bonheur pour moi de vous avoir trouvé. v.301 (Acte 1, scène 8, LÉONOR)
  70. Don Juan à Saragosse enfin est arrivé, v.302 (Acte 1, scène 8, L?ONOR)
  71. Je ne l'excuse point, Madame, il est coupable, v.315 (Acte 1, scène 8, DON-LOPE)
  72. Je sais de quels bienfaits il vous est redevable, v.316 (Acte 1, scène 8, DON LOPE)
  73. Brisons-là, Don Lope, c'est assez, v.318 (Acte 1, scène 8, LÉONOR)
  74. Je rendais seulement justice à son mérite ; v.323 (Acte 1, scène 8, L?ONOR)
  75. Mais s'il m'est obligé, c'est du don de mon coeur, v.326 (Acte 1, scène 8, L?ONOR)
  76. Et c'est de ce don seul qu'il faut qu'il se souvienne, v.327 (Acte 1, scène 8, L?ONOR)
  77. Si son affection est égale à la mienne. v.328 (Acte 1, scène 8, L?ONOR)
  78. C'est de ce don aussi qu'il fait le plus d'état, v.329 (Acte 1, scène 8, DON-LOPE)
  79. Suivons le triste Sort qui nous est préparé. v.346 (Acte 1, scène 8, DON-LOPE)
  80. De cent soucis divers mon coeur est combattu, v.350 (Acte 2, scène 1, LUCRECE)
  81. Madame, à dire vrai, c'est ce qui me surprend ; v.354 (Acte 2, scène 1, BEATRIX)
  82. Dés l'instant qu'il me vit, s'il m'aima, je l'aimai, v.362 (Acte 2, scène 1, LUCRECE)
  83. Et que son bon destin pour braver mes caprices v.383 (Acte 2, scène 1, LUCRECE)
  84. Ah, c'est injustement, v.406 (Acte 2, scène 2, DON-FERNAND)
  85. Oui la lune en effet vous est plus favorable, v.415 (Acte 2, scène 2, DON-FERNAND)
  86. C'est un procès d'amour où j'ai quelque intérêt, v.425 (Acte 2, scène 2, DON-FERNAND)
  87. Tout bas par la fenestre on me parle au jardin, v.434 (Acte 2, scène 2, DON FERNAND)
  88. Est-il vrai, l'ai-je ouï ? v.441 (Acte 2, scène 2, LUCRECE)
  89. D'un injuste mépris tu vois le juste effet. v.442 (Acte 2, scène 2, DON-FERNAND)
  90. Que veux-tu, c'en est fait, mais pour moi, pour toi-même, v.451 (Acte 2, scène 2, DON-FERNAND)
  91. C'est un point résolu, n'en dis pas davantage. v.455 (Acte 2, scène 2, LUCRECE)
  92. Dedans l'astrologie il n'a point son semblable, v.471 (Acte 2, scène 2, PHILIPIN)
  93. Enfin c'est un prodige, ou plutôt un vrai diable, v.472 (Acte 2, scène 2, PHILIPIN)
  94. Rien pour lui n'est secret, et sans de grands efforts, v.473 (Acte 2, scène 2, PHILIPIN)
  95. Ton maître est astrologue ! v.475 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  96. Astrologogissime. v.475 (Acte 2, scène 2, PHILIPIN)
  97. Sa fourbe va bientôt me mettre en bonne estime. v.476 (Acte 2, scène 2, DON-FERNAND)
  98. Vous êtes Astrologue, ou jamais il n'en fut. v.478 (Acte 2, scène 2, PHILIPIN)
  99. C'est sans doute par là qu'il a su vos amours. v.485 (Acte 2, scène 2, PHILIPIN)
  100. Un homme qu'attendait Madame à sa fenestre ? v.492 (Acte 2, scène 2, PHILIPIN)
  101. Du grand Nostradamus j'acquis la connaissance, v.500 (Acte 2, scène 2, DON-FERNAND)
  102. Qu'en assez peu de temps j'appris l'Astrologie : v.504 (Acte 2, scène 2, DON FERNAND)
  103. J'ai trouvé la fenestre avecque le jardin, v.514 (Acte 2, scène 2, DON FERNAND)
  104. Notre sort est pareil, c'est secret pour secret, v.518 (Acte 2, scène 2, DON FERNAND)
  105. Mais enfin, Béatrix, sans son Astrologie v.527 (Acte 2, scène 2, LUCRECE)
  106. La bonne Dame en tient, et n'est pas sans souci, v.530 (Acte 2, scène 2, PHILIPIN)
  107. Mais dans le haut degré de science où vous estes v.535 (Acte 2, scène 2, LUCRECE)
  108. C'est curiosité, je ne le puis nier, v.542 (Acte 2, scène 3, LUCRECE)
  109. Qu'il était fort expert dedans l'Astrologie, v.544 (Acte 2, scène 3, LUCRECE)
  110. À quel époux le Ciel a destiné ma main. v.546 (Acte 2, scène 3, LUCRECE)
  111. Elle veut éprouver si ma science est vraie. v.547 (Acte 2, scène 3, DON-FERNAND)
  112. Souvent un Astrologue en mensonges nous paye, v.548 (Acte 2, scène 3, LÉONARD)
  113. Que l'époux trop heureux que le ciel lui destine v.555 (Acte 2, scène 3, DON-FERNAND)
  114. Est pauvre, et pour tout bien n'a que sa bonne mine. v.556 (Acte 2, scène 3, DON FERNAND)
  115. Est un grand Astrologue, et ne se trompe point, v.562 (Acte 2, scène 3, LUCRECE)
  116. Certes, l'Astrologie est une grande étude, v.564 (Acte 2, scène 3, LÉONARD)
  117. La spéculation n'est pas bonne pour tous. v.569 (Acte 2, scène 3, L?ONARD)
  118. Et peut-on justement tirer un bon augure v.579 (Acte 2, scène 3, L?ONARD)
  119. Il parle hébreu pour moi, je suis pris, c'en est fait. v.581 (Acte 2, scène 3, DON-FERNAND)
  120. Il aurait besoin d'être Astrologue en effet. v.582 (Acte 2, scène 3, PHILIPIN)
  121. Ce discours est si haut que j'ai peine à l'entendre, v.592 (Acte 2, scène 3, LÉONARD)
  122. Mais la science augmente, et ce temps-là n'est plus. v.598 (Acte 2, scène 3, LÉONARD)
  123. Qu'en autre caractère on lit les destinées, v.600 (Acte 2, scène 3, DON-FERNAND)
  124. Même Nostradamus mon maître en ce grand Art v.601 (Acte 2, scène 3, DON FERNAND)
  125. C'est pourquoi le discours où mon esprit s'applique, v.603 (Acte 2, scène 3, DON FERNAND)
  126. Monsieur, c'est tout de bon. v.608 (Acte 2, scène 4, PHILIPIN)
  127. C'est affaire qui presse, v.612 (Acte 2, scène 4, LÉONARD)
  128. Sans ton secours le péril est passé. v.617 (Acte 2, scène 5, DON-FERNAND)
  129. Mon aventure est rare et digne qu'on l'admire. v.619 (Acte 2, scène 5, DON FERNAND)
  130. Le vieillard vous parlait astrologiquement. v.622 (Acte 2, scène 5, DON-LOUYS)
  131. Mais un grand Astrologue, ou pour tel avoué... v.629 (Acte 2, scène 5, DON-LOUYS)
  132. Les belles questions cependant qu'il m'a faites v.631 (Acte 2, scène 5, DON-FERNAND)
  133. Et que c'est engager ma gloire et mon repos. v.649 (Acte 2, scène 5, DON-FERNAND)
  134. Aussi nous connaîtrons combien il est de sots, v.650 (Acte 2, scène 5, DON-LOUYS)
  135. Et du reste, Monsieur, Dieu la leur donne bonne, v.660 (Acte 2, scène 5, PHILIPIN)
  136. Jamais un Astrologue est-il garant de rien ? v.661 (Acte 2, scène 5, PHILIPIN)
  137. Laissez-moi, c'est par lui que je veux commencer. v.669 (Acte 2, scène 5, DON-LOUYS)
  138. N'est-ce point quelque songe, est-il vrai que je veille ? v.672 (Acte 2, scène 6, DON-LOUYS)
  139. Dans un degré si haut il sait l'astrologie v.683 (Acte 2, scène 6, DON-LOUYS)
  140. N'est-ce pas v.689 (Acte 2, scène 6, DON-LOPE)
  141. Oui, c'est lui dont je parle, et qui fait ces merveilles. v.692 (Acte 2, scène 6, DON-LOUYS)
  142. Ce n'est encor là rien ; v.702 (Acte 2, scène 6, DON-LOUYS)
  143. C'est ce qui me confond au point que vous voyez. v.705 (Acte 2, scène 6, DON LOUYS)
  144. Vous croirai-je, est-il vrai ? v.706 (Acte 2, scène 6, DON-LOPE)
  145. Sans doute il m'apprendra si Don Juan est jaloux, v.709 (Acte 2, scène 6, DON-LOPE)
  146. Don Fernand Astrologue, et Don Juan infidèle ! v.719 (Acte 2, scène 7, DON-LOPE)
  147. Je te rends grâce, amour, l'occasion est belle. v.720 (Acte 2, scène 7, DON LOPE)
  148. Que si pour s'y résoudre elle est assez hardie, v.727 (Acte 2, scène 7, DON LOPE)
  149. Verra que c'est un fourbe, et qu'il est à Madrid, v.729 (Acte 2, scène 7, DON LOPE)
  150. Astrologue excellent, miraculeux esprit, v.737 (Acte 3, scène 1, DON-LOUYS)
  151. Chacun également en est persuadé, v.741 (Acte 3, scène 1, DON LOUYS)
  152. Avec respect déjà vous estes regardé, v.742 (Acte 3, scène 1, DON LOUYS)
  153. Vous ne vîtes jamais Astrologue pareil. v.749 (Acte 3, scène 1, PHILIPIN)
  154. De ces prêteurs à poste, et comme tout le jour v.765 (Acte 3, scène 1, DON-LOUYS)
  155. Que d'oreille en oreille il s'est par tout coulé. v.774 (Acte 3, scène 1, DON LOUYS)
  156. L'histoire est excellente. v.792 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  157. Elle n'est pas mauvaise. v.792 (Acte 3, scène 1, DON-LOUYS)
  158. Une Dame, Monsieur, d'assez belle stature v.796 (Acte 3, scène 1, PHILIPIN)
  159. Ne s'agirait-il point ici d'astrologie ? v.799 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  160. Non, non, c'est en vain que vous vous ravalez, v.813 (Acte 3, scène 2, LÉONOR)
  161. N'est que le moindre effet de votre astrologie. v.816 (Acte 3, scène 2, L?ONOR)
  162. Ce que vous en croyez m'est trop avantageux, v.817 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  163. Puisque ce haut savoir dont chacun est jaloux v.821 (Acte 3, scène 2, LÉONOR)
  164. Et par cette raison votre raison est vaine, v.823 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  165. Me montrer à vos yeux, c'est vous ouvrir mon coeur : v.829 (Acte 3, scène 2, LÉONOR)
  166. Deviner sa pensée ! est-elle raisonnable ? v.835 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  167. Si je suis ce qu'on dit, et si ce bruit est vrai, v.846 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  168. Selon qu'apparemment les Astres ont leur cours. v.850 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  169. Quelle est votre pensée, à quoi vous la portez, v.854 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  170. Si votre coeur est libre, ou quel objet l'enflamme, v.855 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  171. Quel malheur est le mien, v.858 (Acte 3, scène 2, LÉONOR)
  172. Par cent et cent devoirs s'en est rendu vainqueur, v.862 (Acte 3, scène 2, L?ONOR)
  173. Appelez au secours le grand Nostradamus. v.882 (Acte 3, scène 2, PHILIPIN)
  174. Le vieillard astrologue était moins redoutable. v.883 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  175. Mon Art pour vous servir n'est point assez puissant v.893 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  176. C'est ce qu'on ne fait point par simple astrologie, v.895 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  177. D'un courage bien noble est rarement le choix ; v.898 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  178. D'ailleurs, la vision est fort mélancolique v.899 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  179. D'un esprit enfermé dans un corps fantastique, v.900 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  180. C'est parce que j'y trouve un obstacle invincible ; v.912 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  181. Vous m'avez dit qu'en Flandre est cet amant heureux, v.913 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  182. Ainsi je ne puis rien, la mer est entre-deux, v.914 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  183. Cet obstacle de mer est facile à lever, v.917 (Acte 3, scène 2, LÉONOR)
  184. À Saragosse encor sa présence est utile, v.920 (Acte 3, scène 2, L?ONOR)
  185. S'il est ainsi, Madame, il reste seulement v.925 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  186. C'est une circonstance où vous manquez encore, v.927 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  187. C'est lui-même, courage. v.932 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  188. Madame, il ne me reste aucun lieu de refus. v.942 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  189. De ce désir mon âme est si fort possédée... v.947 (Acte 3, scène 2, LÉONOR)
  190. Ce charme est innocent, mais pour un tel dessein v.949 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  191. Madame, il est sorcier, v.954 (Acte 3, scène 2, JACINTE)
  192. Et si vous écrivez, c'est chose indubitable v.955 (Acte 3, scène 2, JACINTE)
  193. Que ton maître est savant ! v.961 (Acte 3, scène 2, JACINTE)
  194. Quand il en sait le nom, c'est assez. v.964 (Acte 3, scène 2, PHILIPIN)
  195. C'est que toujours en poche il a quelque Démon. v.966 (Acte 3, scène 2, PHILIPIN)
  196. Un Diable quelquefois n'est pas mauvaise escorte, v.968 (Acte 3, scène 2, PHILIPIN)
  197. Est-ce assez ? v.971 (Acte 3, scène 2, LÉONOR)
  198. D'un savant personnage, et d'un grand Astrologue, v.980 (Acte 3, scène 3, DON-LOUYS)
  199. Alors qu'elle a détruit votre obstacle de mer . v.986 (Acte 3, scène 3, DON-LOUYS)
  200. J'étais lors, je l'avoue, en mauvaise posture. v.987 (Acte 3, scène 3, DON-FERNAND)
  201. Que je ne suis moi-même en mon Astrologie. v.992 (Acte 3, scène 3, DON-FERNAND)
  202. L'artifice est assez bien conduit, v.1002 (Acte 3, scène 3, LÉONOR)
  203. Ira voir Léonor pour se justifier, v.1006 (Acte 3, scène 3, DON-FERNAND)
  204. Pour confirmer le bruit de mon Astrologie. v.1012 (Acte 3, scène 3, DON FERNAND)
  205. Reste à faire tenir maintenant ce billet . v.1013 (Acte 3, scène 3, DON FERNAND)
  206. Et par quel stratagème ? v.1016 (Acte 3, scène 3, DON-FERNAND)
  207. Il n'est pas grand, Monsieur, et vous l'allez savoir. v.1017 (Acte 3, scène 3, PHILIPIN)
  208. C'est là que de ce pas je veux l'aller attendre, v.1020 (Acte 3, scène 3, PHILIPIN)
  209. Cet avis en effet est le meilleur de tous. v.1022 (Acte 3, scène 3, DON-LOUYS)
  210. La porte du jardin n'est pas bien loin d'ici. v.1025 (Acte 3, scène 3, PHILIPIN)
  211. D'avoir fait ériger mon maître en astrologue ! v.1028 (Acte 3, scène 4, PHILIPIN)
  212. Il en est à Madrid de plus badauds que moi ! v.1030 (Acte 3, scène 4, PHILIPIN)
  213. Don Juan en pestera je crois de bon courage, v.1032 (Acte 3, scène 4, PHILIPIN)
  214. J'entends marcher quelqu'un, si c'est lui, tout va bien. v.1038 (Acte 3, scène 4, PHILIPIN)
  215. Et vous prie instamment de la voir cette nuit, v.1041 (Acte 3, scène 5, PHILIPIN)
  216. Voilà quel est mon ordre. v.1042 (Acte 3, scène 5, PHILIPIN)
  217. Ah, je n'en puis douter, la preuve en est trop claire, v.1047 (Acte 3, scène 6, DON-JUAN)
  218. Si ce billet aussi n'était qu'une imposture ? v.1055 (Acte 3, scène 6, DON JUAN)
  219. Voyons auparavant si c'est son écriture, v.1056 (Acte 3, scène 6, DON JUAN)
  220. Et s'il est de sa main allons au rendez-vous, v.1057 (Acte 3, scène 6, DON JUAN)
  221. Lui-même est la raison de tout ce qu'il fait faire. v.1072 (Acte 3, scène 7, LÉONOR)
  222. Mais si c'est un fantôme, un corps qui n'est que d'air, v.1074 (Acte 3, scène 7, JACINTE)
  223. Vous croyez que c'est lui peut-être ? v.1077 (Acte 3, scène 7, JACINTE)
  224. Mais va voir ce que c'est. D'où vient ce changement ? v.1078 (Acte 3, scène 7, LÉONOR)
  225. C'est lui-même, sinon qu'il est beaucoup plus grand. v.1081 (Acte 3, scène 8, JACINTE)
  226. C'est la voix de Don Juan, mais je ne puis répondre, v.1084 (Acte 3, scène 8, LÉONOR)
  227. Quelle confusion, et quel charme est-ce cy ! v.1089 (Acte 3, scène 8, DON-JUAN)
  228. Léonor, c'est donc moi que vous traitez ainsi ? v.1090 (Acte 3, scène 8, DON JUAN)
  229. Et c'est le vrai Don Juan que je souhaite voir. v.1094 (Acte 3, scène 8, LÉONOR)
  230. Je suis toujours le même, et ma foi n'est point fausse. v.1095 (Acte 3, scène 8, DON-JUAN)
  231. Léonor. Est-ce feinte, est-ce jeu fait exprès ? v.1098 (Acte 3, scène 8, DON-JUAN)
  232. C'en est fait. v.1100 (Acte 3, scène 8, JACINTE)
  233. Léonor. L'une et l'autre est sourde à ma prière, v.1103 (Acte 3, scène 8, DON-JUAN)
  234. Est-ce haine ? est-ce horreur pour mon manque de foi ? v.1106 (Acte 3, scène 8, DON JUAN)
  235. En quels doutes mon âme est-elle ensevelie ! v.1107 (Acte 3, scène 8, DON JUAN)
  236. Ah, Madame ! c'est faire un outrage à ma flamme. v.1127 (Acte 4, scène 1, DON-JUAN)
  237. Qu'est-ce qu'un premier feu ne peut point sur une âme ? v.1128 (Acte 4, scène 1, LUCRECE)
  238. Enfin elle est aimable, et vous la devez voir, v.1130 (Acte 4, scène 1, LUCRECE)
  239. S'il apprend que de vous Don Juan soit estimé ? v.1142 (Acte 4, scène 1, DON-JUAN)
  240. Et direz comme lui que c'est une faiblesse v.1147 (Acte 4, scène 1, DON JUAN)
  241. Où le bien a manqué, d'estimer la noblesse, v.1148 (Acte 4, scène 1, DON JUAN)
  242. Ainsi pour moi le Ciel est toujours rigoureux ; v.1170 (Acte 4, scène 2, DON-JUAN)
  243. Car enfin ce malheur m'est d'autant plus contraire v.1171 (Acte 4, scène 2, DON JUAN)
  244. C'est faire trop de grâce au peu que je mérite : v.1179 (Acte 4, scène 2, DON-JUAN)
  245. Quiconque a des procès est à soi rarement, v.1181 (Acte 4, scène 2, DON JUAN)
  246. Il n'en est point, Don Juan, qu'un procès n'autorise . v.1184 (Acte 4, scène 2, LÉONARD)
  247. Ce n'est rien. v.1187 (Acte 4, scène 3, LUCRECE)
  248. C'est peut-être un effet de mon tempérament. v.1189 (Acte 4, scène 3, LUCRECE)
  249. J'ai perdu quelque nippe, et c'est la seule cause v.1191 (Acte 4, scène 3, LUCRECE)
  250. J'ai fait chercher par tout, sans doute il est perdu. v.1197 (Acte 4, scène 3, LUCRECE)
  251. L'occasion peut-être à quelqu'un s'est offerte, v.1199 (Acte 4, scène 3, LÉONARD)
  252. Mais il est fort aisé d'en réparer la perte, v.1200 (Acte 4, scène 3, L?ONARD)
  253. Il en est de plus beaux, en travail, en valeur. v.1201 (Acte 4, scène 3, L?ONARD)
  254. De quand est-il perdu ? v.1210 (Acte 4, scène 3, LÉONARD)
  255. De ce chien d'astrologue il s'en va tout apprendre, v.1212 (Acte 4, scène 4, BEATRIX)
  256. Ce n'est que Don Fernand en effet qui me perd, v.1214 (Acte 4, scène 4, LUCRECE)
  257. Mon coeur est à Don Juan, rien ne le peut forcer, v.1217 (Acte 4, scène 4, LUCRECE)
  258. Et son espoir est vain s'il prétend l'en chasser. v.1218 (Acte 4, scène 4, LUCRECE)
  259. Que ne peut une fille ayant l'amour en teste ! v.1219 (Acte 4, scène 4, BEATRIX)
  260. Instruire Philipin de ce qui s'est passé, v.1221 (Acte 4, scène 4, BEATRIX)
  261. Et que rompant commerce avec l'astrologie v.1223 (Acte 4, scène 4, BEATRIX)
  262. Mais c'est par votre aveu que j'ai semé ce bruit. v.1226 (Acte 4, scène 5, DON-LOUYS)
  263. Oui, de l'astrologie, et non pas d'autre chose ; v.1227 (Acte 4, scène 5, DON-FERNAND)
  264. J'aurai bientôt acquis le renom d'imposteur. v.1237 (Acte 4, scène 5, DON-FERNAND)
  265. Le meilleur Astrologue est le plus grand menteur, v.1238 (Acte 4, scène 5, DON-LOUYS)
  266. Et c'est toujours beaucoup que par ce tour d'adresse v.1239 (Acte 4, scène 5, DON LOUYS)
  267. Vous vous estes vengé des mépris de Lucrèce, v.1240 (Acte 4, scène 5, DON LOUYS)
  268. Sans vous faire Astrologue ? v.1248 (Acte 4, scène 5, DON-LOUYS)
  269. J'ai part à l'imposture, et je prends pour mon compte v.1255 (Acte 4, scène 5, DON-LOUYS)
  270. Si Don Juan en effet ne s'est point absenté, v.1262 (Acte 4, scène 6, LÉONOR)
  271. Et qu'il n'est ni trompeur ni sujet au hasard ? v.1274 (Acte 4, scène 6, DON-FERNAND)
  272. C'est pour elle aujourd'hui qu'à Madrid il s'arrête, v.1279 (Acte 4, scène 6, LÉONOR)
  273. Et que les astres seuls à qui vous commandez v.1281 (Acte 4, scène 6, L?ONOR)
  274. Puisqu'à votre science il n'est rien d'impossible, v.1283 (Acte 4, scène 6, L?ONOR)
  275. Rompez les tristes noeuds de cet attachement, v.1285 (Acte 4, scène 6, L?ONOR)
  276. Ma Rivale à son tour pleure son inconstance. v.1288 (Acte 4, scène 6, L?ONOR)
  277. Du sujet qui l'arrête on vous a mal instruite, v.1292 (Acte 4, scène 6, DON-FERNAND)
  278. Vous en estes la cause, et son esprit jaloux v.1293 (Acte 4, scène 6, DON FERNAND)
  279. La pauvre Dame est toute sans malice, v.1304 (Acte 4, scène 7, DON-LOUYS)
  280. Et je me doutais bien, comme elle est fort crédule, v.1307 (Acte 4, scène 7, DON-FERNAND)
  281. Ah, c'est là bien pis que Léonor. v.1310 (Acte 4, scène 7, DON-FERNAND)
  282. Avecque mes amis c'est ainsi que je traite . v.1315 (Acte 4, scène 8, LÉONARD)
  283. Une telle franchise est ce que je souhaite. v.1316 (Acte 4, scène 8, DON-FERNAND)
  284. Pour découvrir au vrai ce qu'il est devenu. v.1321 (Acte 4, scène 8, LÉONARD)
  285. Ô qu'en bonne saison le vieillard est venu ! v.1322 (Acte 4, scène 8, DON-LOUYS)
  286. Pour durer plus d'un jour la fourbe est trop grossière, v.1323 (Acte 4, scène 8, DON-FERNAND)
  287. Oui, le vouloir fourber c'est me couvrir de honte, v.1332 (Acte 4, scène 8, DON-FERNAND)
  288. Sachez qu'on croit de moi beaucoup plus qu'il n'en est. v.1338 (Acte 4, scène 8, DON-FERNAND)
  289. De cette Astrologie où tant de monde pipe, v.1340 (Acte 4, scène 8, DON FERNAND)
  290. Et si par leur exemple à cette feinte instruit v.1345 (Acte 4, scène 8, DON FERNAND)
  291. La réputation ne m'en est point si chère, v.1351 (Acte 4, scène 8, DON FERNAND)
  292. Que vous estes l'honneur des savants d'aujourd'hui, v.1358 (Acte 4, scène 8, LÉONARD)
  293. Je ne sais rien du tout, et je vous le proteste. v.1363 (Acte 4, scène 8, DON-FERNAND)
  294. La preuve du contraire est par là manifeste. v.1364 (Acte 4, scène 8, LÉONARD)
  295. Doivent être toujours modestes et discrets, v.1366 (Acte 4, scène 8, L?ONARD)
  296. Par le faste insolent d'une vaine arrogance. v.1368 (Acte 4, scène 8, L?ONARD)
  297. Plus que votre science est en vous estimable, v.1375 (Acte 4, scène 8, LÉONARD)
  298. Elle est d'un grand esprit la marque indubitable ; v.1376 (Acte 4, scène 8, L?ONARD)
  299. C'est n'être pas savant que s'imaginer l'être, v.1380 (Acte 4, scène 8, L?ONARD)
  300. Je l'avais fait graver. Et s'il est d'importance v.1387 (Acte 4, scène 8, LÉONARD)
  301. Que vous sachiez encor cette autre circonstance, v.1388 (Acte 4, scène 8, L?ONARD)
  302. C'est entre neuf et dix qu'on croit l'avoir perdu. v.1389 (Acte 4, scène 8, L?ONARD)
  303. C'est prétexte, écoutez. v.1391 (Acte 4, scène 9, PHILIPIN)
  304. On est prompt à médire, et le peuple ignorant v.1393 (Acte 4, scène 9, DON-LOUYS)
  305. C'est par cette raison que vous le voyez feindre. v.1395 (Acte 4, scène 9, DON LOUYS)
  306. C'est ce que maintenant m'a conté Béatrix. v.1397 (Acte 4, scène 9, PHILIPIN)
  307. L'excuse est inutile, v.1403 (Acte 4, scène 9, DON-FERNAND)
  308. Une bague perdue, est-il rien plus facile ? v.1404 (Acte 4, scène 9, DON FERNAND)
  309. Mais quoi ! c'est un effet de la nécessité v.1417 (Acte 4, scène 9, LÉONARD)
  310. C'est un savant du siècle, il l'est sans contredit, v.1422 (Acte 4, scène 9, L?ONARD)
  311. C'est bien la même chose, et l'un et l'autre en somme v.1427 (Acte 4, scène 10, PHILIPIN)
  312. De son fidèle amour la juste récompense. v.1436 (Acte 4, scène 10, DON-FERNAND)
  313. Quel est ce bon vieillard ? v.1437 (Acte 4, scène 10, DON-LOUYS)
  314. Il est tout satisfait. v.1457 (Acte 4, scène 11, DON-LOUYS)
  315. Mais est-il si savant ? v.1463 (Acte 4, scène 12, MENDOCE)
  316. C'est un terrible esprit. v.1463 (Acte 4, scène 12, PHILIPIN)
  317. Qu'un valet est à plaindre avec tel personnage ! v.1467 (Acte 4, scène 12, MENDOCE)
  318. Le Courrier est venu plus tard qu'à l'ordinaire, v.1472 (Acte 4, scène 12, MENDOCE)
  319. La peur d'être chassés, ou de recevoir monstre . v.1476 (Acte 4, scène 12, MENDOCE)
  320. Qu'il est fantasque, et plus que Lutin et demi, v.1486 (Acte 4, scène 12, MENDOCE)
  321. Le mien est indulgent. v.1491 (Acte 4, scène 12, PHILIPIN)
  322. C'est à dire en deux mots que tu ferres la mule ? v.1504 (Acte 4, scène 12, PHILIPIN)
  323. C'est un bon revenu dont il me faut passer, v.1505 (Acte 4, scène 12, PHILIPIN)
  324. Pourquoi ? ton pis aller n'est que d'être pendu. v.1514 (Acte 4, scène 12, PHILIPIN)
  325. Mais c'est bien loin d'ici. v.1528 (Acte 4, scène 12, MENDOCE)
  326. C'est l'incommodité d'une telle voiture, v.1532 (Acte 4, scène 12, PHILIPIN)
  327. Mais le voyage est fait en moins d'une heure, ou deux. v.1533 (Acte 4, scène 12, PHILIPIN)
  328. C'est en vain, Léonor, que ton coeur en murmure, v.1547 (Acte 5, scène 1, DON-JUAN)
  329. Léonor à mes yeux est toujours Léonor, v.1550 (Acte 5, scène 1, DON JUAN)
  330. N'exige rien de plus, j'ai pour toi grande estime, v.1555 (Acte 5, scène 1, DON JUAN)
  331. Ah, que c'est grand dommage v.1563 (Acte 5, scène 2, LÉONARD)
  332. Ô Destin ! ô Fortune à me nuire trop prompte ! v.1571 (Acte 5, scène 2, DON-JUAN)
  333. C'est pour certain bijou dont je suis fort en peine, v.1576 (Acte 5, scène 2, LÉONARD)
  334. On me vient d'assurer qu'il est entre vos mains. v.1577 (Acte 5, scène 2, L?ONARD)
  335. Qu'à me persécuter les Cieux sont obstinez ! v.1582 (Acte 5, scène 2, DON-JUAN)
  336. Cessez de prendre soin de vous justifier, v.1585 (Acte 5, scène 2, LÉONARD)
  337. Et vous dire autre chose est faire un faux rapport. v.1594 (Acte 5, scène 2, DON-JUAN)
  338. Mon vol est trop hardi, je suis un téméraire, v.1603 (Acte 5, scène 2, DON-JUAN)
  339. Mais si mon crime est tel qu'il puisse vous déplaire, v.1604 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  340. D'un Astre dominant j'ai reconnu la loi, v.1606 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  341. De vous donner enfin juste sujet de plainte. v.1608 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  342. Je connais trop de quoi la jeunesse est capable, v.1612 (Acte 5, scène 2, LÉONARD)
  343. Pour me justifier autorisez mon crime, v.1615 (Acte 5, scène 2, DON-JUAN)
  344. Est-il dans son bon sens, ou suis-je fou moi-même ? v.1624 (Acte 5, scène 2, LÉONARD)
  345. Ô trop bizarre effet de ma triste fortune ! v.1639 (Acte 5, scène 2, DON-JUAN)
  346. Et bien, ce changement est assez ordinaire, v.1647 (Acte 5, scène 3, LÉONOR)
  347. C'est de l'indifférence aller jusqu'au mépris, v.1650 (Acte 5, scène 3, L?ONOR)
  348. Dites mieux, que de moi vous fûtes estimée. v.1652 (Acte 5, scène 3, DON-JUAN)
  349. Mais il n'est plus saison de vous rien déguiser, v.1657 (Acte 5, scène 3, DON JUAN)
  350. C'est votre ordre, Madame, et je vous obéis. v.1666 (Acte 5, scène 3, DON-JUAN)
  351. Lorsqu'il me traite mal c'est alors qu'il m'adore. v.1668 (Acte 5, scène 4, LÉONOR)
  352. C'est exprès qu'il affecte un si cruel mépris, v.1670 (Acte 5, scène 4, LÉONOR)
  353. Que pour mieux voir l'amour dont mon âme est saisie. v.1672 (Acte 5, scène 4, L?ONOR)
  354. Ce n'est qu'un imposteur, à fourber il est maître, v.1675 (Acte 5, scène 4, JACINTE)
  355. Don Lope m'est suspect, v.1681 (Acte 5, scène 4, LÉONOR)
  356. Le rapport d'un rival est rarement sincère, v.1684 (Acte 5, scène 4, L?ONOR)
  357. Le rapport de Don Lope est un rapport sincère. v.1688 (Acte 5, scène 5, DON-LOPE)
  358. D'un silence obstiné j'ai subi la contrainte, v.1695 (Acte 5, scène 5, DON LOPE)
  359. Mais me dites-vous vrai ? Don Juan n'est-il qu'un traître ? v.1707 (Acte 5, scène 5, LÉONOR)
  360. Un violent amour de son coeur est le maître. v.1708 (Acte 5, scène 5, DON-LOPE)
  361. Et pour Lucrèce enfin l'ingrat m'est infidèle ? v.1711 (Acte 5, scène 5, LÉONOR)
  362. Léonor est à vous, je vous promets ma foi, v.1718 (Acte 5, scène 5, LÉONOR)
  363. Ma bourse est si légère... v.1734 (Acte 5, scène 6, MENDOCE)
  364. Qu'est-ce que tu marmotes ? v.1736 (Acte 5, scène 7, MENDOCE)
  365. C'est déjà fait, il reste à te bander les yeux. v.1737 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  366. Elle est prête, v.1740 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  367. Il est donc, Philipin, des Diables muletiers ? v.1745 (Acte 5, scène 7, MENDOCE)
  368. Il en est de sergents, il en est de Notaires, v.1747 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  369. Il en est de barbiers comme d'apothicaires, v.1748 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  370. Il en est de greffiers, il en est de voleurs, v.1749 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  371. Il en est de dévots et de monopoleurs, v.1750 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  372. Il en est de tout poil, il en est de tous âges, v.1751 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  373. Il en est d'usuriers et de prêteurs sur gages, v.1752 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  374. Il en est de jaloux, et même de cocus. v.1754 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  375. Il en est de lourdauds, de hargneux, et de mornes, v.1756 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  376. Il en est d'enjoués, il en est de grondants, v.1757 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  377. Il en est de village, il en est du grand monde, v.1759 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  378. Il en est à la mode, il en est à la fronde, v.1760 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  379. Enfin, que te dirai-je ? il en est de galants, v.1761 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  380. Il en est de mutins, il en est d'amiables, v.1763 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  381. Il en est de méchants ainsi que tous les diables. v.1764 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  382. Mais c'est trop s'arrêter, voici le mien venu, v.1765 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  383. Débande-moi, pour voir s'il est cornu, v.1766 (Acte 5, scène 7, MENDOCE)
  384. S'il est volé, je m'offre à répondre pour lui. v.1782 (Acte 5, scène 7, PHILIPIN)
  385. Cette Mule endiablée est sans mentir bien douce, v.1783 (Acte 5, scène 7, MENDOCE)
  386. Quoi, sitôt découverts ! Ô la triste nouvelle ! v.1792 (Acte 5, scène 8, LUCRECE)
  387. Cessons de nous flatter, tout espoir est perdu. v.1793 (Acte 5, scène 8, LUCRECE)
  388. Que Lucrece est à vous peut-être dés demain. v.1802 (Acte 5, scène 8, LUCRECE)
  389. Oui, notre bon vieillard, et l'Astrologue aussi, v.1810 (Acte 5, scène 8, BEATRIX)
  390. Quel obstacle à ma joie ! v.1811 (Acte 5, scène 8, LUCRECE)
  391. Que ce jardin est beau! v.1815 (Acte 5, scène 9, DON-FERNAND)
  392. C'est l'amour du bonhomme, v.1815 (Acte 5, scène 9, LÉONARD)
  393. Sur tout de ce ruisseau le murmure est charmant. v.1817 (Acte 5, scène 9, DON-FERNAND)
  394. Et le bruit qu'on y fait est de beaucoup plus grand. v.1826 (Acte 5, scène 9, MENDOCE)
  395. S'il aime votre fille, il est adoré d'elle, v.1831 (Acte 5, scène 10, LÉONOR)
  396. Il est caché céans ce lâche suborneur, v.1833 (Acte 5, scène 10, L?ONOR)
  397. Sans doute à mon pays c'est signe que j'arrive. v.1836 (Acte 5, scène 10, MENDOCE)
  398. Le destin de ma fille agit bizarrement, v.1845 (Acte 5, scène 11, LÉONARD)
  399. Pour me justifier d'une telle bassesse v.1855 (Acte 5, scène 11, DON-JUAN)
  400. C'est de sa propre main que je l'avais reçue, v.1860 (Acte 5, scène 11, DON JUAN)
  401. Elle m'estime assez pour ne le pas celer. v.1862 (Acte 5, scène 11, DON JUAN)
  402. J'ai donné mon estime aux vertus de Don Juan. v.1866 (Acte 5, scène 11, LUCRECE)
  403. Et ne résistez plus aux volontés des Cieux. v.1870 (Acte 5, scène 11, DON-FERNAND)
  404. Don Juan est de sang noble et d'illustre famille, v.1875 (Acte 5, scène 11, DON FERNAND)
  405. Est-ce ainsi, Léonard, qu'on venge mon honneur ? v.1882 (Acte 5, scène 11, LÉONOR)
  406. D'une femme en courroux la menace est frivole. v.1888 (Acte 5, scène 12, DON-JUAN)
  407. Quel spectacle est-ce ci ? v.1891 (Acte 5, scène 12, LÉONARD)
  408. La tromperie est bonne. v.1891 (Acte 5, scène 12, PHILIPIN)
  409. C'est notre voyageur, que rien ne vous étonne, v.1892 (Acte 5, scène 12, PHILIPIN)
  410. Ô qu'il est ingénu ! v.1893 (Acte 5, scène 12, DON-FERNAND)
  411. C'est Mendoce, est-il fou ? v.1897 (Acte 5, scène 12, LÉONARD)
  412. As-tu l'esprit troublé, c'est ici mon jardin, v.1901 (Acte 5, scène 12, LÉONARD)
  413. Excusez un valet qui s'est joué du vôtre. v.1904 (Acte 5, scène 12, DON-FERNAND)
  414. Je vous entretiendrai de mon Astrologie, v.1908 (Acte 5, scène 12, DON-FERNAND)

LE COMTE D'ESSEX (1678)

  1. Et dans l'état funeste où m'a plongé le Sort, v.3 (Acte 1, scène 1, LE COMTE)
  2. Ainsi quand l'imposture aurait surpris la Reine, v.13 (Acte 1, scène 1, LE COMTE)
  3. L'imposture m'attaque, il est vrai, mais ce bras v.35 (Acte 1, scène 1, LE COMTE)
  4. On produit des Témoins, et l'indice est puissant. v.51 (Acte 1, scène 1, SALSBURY)
  5. Ne veut pas que contre eux les Gens de bien l'instruisent. v.62 (Acte 1, scène 1, LE COMTE)
  6. Depuis quatre ou cinq jours sur quels justes projets v.67 (Acte 1, scène 1, SALSBURY)
  7. C'en est fait ; biens, trésors, rang, dignités, emploi, v.75 (Acte 1, scène 1, LE COMTE)
  8. Ce dessein m'a manqué, tout est perdu pour moi. v.76 (Acte 1, scène 1, LE COMTE)
  9. Unissait mon destin à celui d'Henriette, v.78 (Acte 1, scène 1, LE COMTE)
  10. Elle s'est immolée à mes seuls intérêts. v.84 (Acte 1, scène 1, LE COMTE)
  11. Elle s'est mariée... Et qui l'eût pu prévoir ? v.92 (Acte 1, scène 1, LE COMTE)
  12. À ce funeste avis quelles rudes alarmes ! v.101 (Acte 1, scène 1, LE COMTE)
  13. C'est là sa tyrannie. v.118 (Acte 1, scène 1, LE COMTE)
  14. Elle est coupable, il la faut oublier. v.132 (Acte 1, scène 1, SALSBURY)
  15. Je l'attends en ce lieu. Depuis le triste jour v.135 (Acte 1, scène 1, LE COMTE)
  16. Que son funeste hymen a trahi mon amour, v.136 (Acte 1, scène 1, LE COMTE)
  17. C'est à quoi son penchant l'aurait porté sans peine ; v.149 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  18. Cet amour est jaloux ; qui le blesse est coupable. v.153 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  19. C'est un crime qui rend sa perte inévitable, v.154 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  20. Il fallait vous trahir, mon coeur y résistait ; v.168 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  21. Pouvoir justifier ce barbare dessein. v.172 (Acte 1, scène 2, LE COMTE)
  22. Et que peut me servir le destin le plus doux ? v.179 (Acte 1, scène 2, LE COMTE)
  23. Pour moi contre ce coeur votre bras s'est armé. v.187 (Acte 1, scène 2, LE COMTE)
  24. Qu'un semblable reproche eût un peu de justice ! v.190 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  25. Et le Comte_d'Essex est si grand, si renommé, v.195 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  26. C'est dire peu, j'ai beau n'être plus à moi-même, v.197 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  27. Jugez combien mon sort est plus dur que le vôtre. v.201 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  28. Et quand vous me perdez, si c'est perdre un grand bien, v.203 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  29. Mais c'est peu que mon coeur dans ma disgrâce extrême, v.205 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  30. C'est pour vous conserver les bontés de la Reine, v.213 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  31. Aux traits de l'imposture on joint mille artifices, v.218 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  32. Pour repousser l'outrage, et vous justifier. v.220 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  33. Et me justifier ? Moi ? Ma seule innocence v.221 (Acte 1, scène 2, LE COMTE)
  34. D'elle-même on verra l'imposture avorter, v.223 (Acte 1, scène 2, LE COMTE)
  35. N'a d'un Sujet illustre assuré mieux la gloire ; v.226 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  36. Avoir à main armée investi le Palais... v.231 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  37. J'aurais... Mais c'en est fait. Quoi que la Reine pense v.237 (Acte 1, scène 2, LE COMTE)
  38. De mon amour pour vous le mystère éclairci, v.239 (Acte 1, scène 2, LE COMTE)
  39. C'est par son ordre exprès qu'on s'informe, s'instruit... v.251 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  40. La menace en est vaine, et trouble peu mon âme. v.253 (Acte 1, scène 2, LE COMTE)
  41. C'est pour vous avertir de ce qu'il vous faut craindre v.261 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  42. Qu'à ce triste entretien j'ai voulu me contraindre. v.262 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  43. Mais m'étant fait déjà l'effort le plus funeste, v.265 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  44. Pour conserver vos jours je dois faire le reste, v.266 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  45. Où vous prévoyiez... Ciel ! Quelle est votre injustice ! v.270 (Acte 1, scène 2, LE COMTE)
  46. L'orage est violent ; pour calmer sa furie, v.277 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  47. Contraignez ce grand coeur, c'est moi qui vous en prie. v.278 (Acte 1, scène 2, LA DUCHESSE)
  48. C'est à vous de penser aux moyens d'obtenir v.287 (Acte 1, scène 3, CÉCILE)
  49. Je n'ai pu refuser cet avis à l'estime v.293 (Acte 1, scène 3, C?CILE)
  50. Ce zèle me surprend, il est et noble et rare, v.297 (Acte 1, scène 3, LE COMTE)
  51. Vous devez être instruit de tout ce qui se passe. v.302 (Acte 1, scène 3, LE COMTE)
  52. Et prêt d'être accusé, sur quelles impostures v.305 (Acte 1, scène 3, LE COMTE)
  53. Rien ne vous est caché, parlez, je suis discret, v.307 (Acte 1, scène 3, LE COMTE)
  54. C'est reconnaître mal le zèle qui m'engage v.309 (Acte 1, scène 3, CÉCILE)
  55. J'y crois de la justice, et qu'enfin il en est v.319 (Acte 1, scène 3, LE COMTE)
  56. Tant qu'on me laissera dans le poste où je suis, v.323 (Acte 1, scène 3, LE COMTE)
  57. Ce poste a ses périls. v.333 (Acte 1, scène 3, CÉCILE)
  58. Comme il est élevé, tout m'y paraît à craindre ; v.334 (Acte 1, scène 3, LE COMTE)
  59. Qui me voyant du crime ennemi trop constant, v.339 (Acte 1, scène 3, LE COMTE)
  60. L'avis m'est favorable ; v.341 (Acte 1, scène 3, LE COMTE)
  61. Est-ce que l'on m'a vu par d'indignes faiblesses v.345 (Acte 1, scène 3, LE COMTE)
  62. Agissons, il est temps, c'est trop faire l'Esclave. v.357 (Acte 1, scène 3, CÉCILE)
  63. C'est parce qu'il me hait, qu'il s'est rendu coupable, v.362 (Acte 2, scène 1, ÉLISABETH)
  64. Pour le justifier, ne dis point qu'il ignore v.365 (Acte 2, scène 1, ?LISABETH)
  65. Appris qu'il est, l'Ingrat, ce que j'aime le mieux. v.368 (Acte 2, scène 1, ?LISABETH)
  66. Quelques justes soupçons que vous en puissiez prendre, v.377 (Acte 2, scène 1, TILNEY)
  67. Il est vrai qu'à vos yeux Suffole cause sa peine ; v.381 (Acte 2, scène 1, TILNEY)
  68. La majesté du rang n'a que de faibles armes. v.386 (Acte 2, scène 1, ÉLISABETH)
  69. Et c'est de quoi rougir, qu'après tant de bonté v.391 (Acte 2, scène 1, ?LISABETH)
  70. Triste et bizarre orgueil qui m'ôte à ce que j'aime ! v.397 (Acte 2, scène 1, ÉLISABETH)
  71. Je sais que c'est beaucoup de vouloir que son âme v.401 (Acte 2, scène 1, ?LISABETH)
  72. Qu'aimer sans espérance est un cruel ennui ; v.403 (Acte 2, scène 1, ?LISABETH)
  73. Qu'il le sait, qu'il le voit, la souffrance est aisée. v.406 (Acte 2, scène 1, ?LISABETH)
  74. Mais que dis-je ? D'une autre il s'est laissé charmer, v.408 (Acte 2, scène 1, ?LISABETH)
  75. Ce que des Imposteurs... v.426 (Acte 2, scène 2, LA DUCHESSE)
  76. Sa révolte n'est rien, je la dois négliger, v.428 (Acte 2, scène 2, ÉLISABETH)
  77. Il verra ce que c'est que d'outrager sa Reine. v.438 (Acte 2, scène 2, ?LISABETH)
  78. Il verra ce que c'est que de s'être caché v.439 (Acte 2, scène 2, ?LISABETH)
  79. Cet amour où pour lui mon coeur s'est relâché. v.440 (Acte 2, scène 2, ?LISABETH)
  80. J'ai souffert jusqu'ici ; malgré ses injustices v.441 (Acte 2, scène 2, ?LISABETH)
  81. D'une juste rigueur donner un grand exemple. v.446 (Acte 2, scène 2, ?LISABETH)
  82. Il cherche à m'y contraindre, il le veut, c'est assez. v.447 (Acte 2, scène 2, ?LISABETH)
  83. Les Témoins sont ouïs, son procès est tout fait, v.452 (Acte 2, scène 2, ÉLISABETH)
  84. On n'est pas criminel toujours pour le paraître. v.462 (Acte 2, scène 2, LA DUCHESSE)
  85. Ah, cachez-moi l'amour qu'alluma trop d'estime. v.465 (Acte 2, scène 2, ÉLISABETH)
  86. M'en faire souvenir, c'est redoubler son crime. v.466 (Acte 2, scène 2, ?LISABETH)
  87. À ma honte, il est vrai, je le dois confesser, v.467 (Acte 2, scène 2, ?LISABETH)
  88. Elle s'est fait aimer, elle m'a fait haïr ; v.479 (Acte 2, scène 2, ÉLISABETH)
  89. Et c'est avoir plus fait cent fois que me trahir ! v.480 (Acte 2, scène 2, ?LISABETH)
  90. Sur un secours offert toute l'Irlande est prête v.485 (Acte 2, scène 2, CÉCILE)
  91. Mais j'en connais la cause, il est son Ennemi. v.492 (Acte 2, scène 2, LA DUCHESSE)
  92. S'il s'est voulu d'abord montrer Sujet fidèle, v.501 (Acte 2, scène 2, CÉCILE)
  93. Et plus elle estima ses rares qualités, v.503 (Acte 2, scène 2, C?CILE)
  94. Mais si dans son orgueil il ose persister, v.515 (Acte 2, scène 4, ÉLISABETH)
  95. Le Comte est là, Madame. v.517 (Acte 2, scène 4, TILNEY)
  96. C'est lui de mes bontés qui doit chercher l'appui, v.519 (Acte 2, scène 4, ÉLISABETH)
  97. Comte, j'ai tout appris, et je vous parle instruite v.521 (Acte 2, scène 5, ÉLISABETH)
  98. Vous voyez qu'en faveur de ma première estime, v.525 (Acte 2, scène 5, ?LISABETH)
  99. Tout ce qu'elle demande est un aveu sincère. v.530 (Acte 2, scène 5, ?LISABETH)
  100. Elle m'est odieuse, et je vous l'abandonne. v.542 (Acte 2, scène 5, LE COMTE)
  101. Mais ma gloire qu'attaque une lâche imposture, v.545 (Acte 2, scène 5, LE COMTE)
  102. Elle est assez à moi pour me laisser en droit v.547 (Acte 2, scène 5, LE COMTE)
  103. Si pour l'État tremblant la suite en est à craindre, v.550 (Acte 2, scène 5, LE COMTE)
  104. C'est à voir des Flatteurs s'efforcer aujourd'hui, v.551 (Acte 2, scène 5, LE COMTE)
  105. M'ont par leurs faussetés arraché votre estime, v.558 (Acte 2, scène 5, LE COMTE)
  106. C'est au Trône, où peut-être on m'eût laissé monter, v.563 (Acte 2, scène 5, LE COMTE)
  107. Justifié ma faute en commettant le crime ; v.566 (Acte 2, scène 5, LE COMTE)
  108. Mon palais investi ne te convainc-t-il pas v.571 (Acte 2, scène 5, ÉLISABETH)
  109. Lorsque j'ai mis obstacle au penchant de ton coeur. v.580 (Acte 2, scène 5, ?LISABETH)
  110. Mon estime a sur toi répandu mes faveurs. v.584 (Acte 2, scène 5, ?LISABETH)
  111. C'est peu dire qu'estime, et tu l'as pu connaître. v.585 (Acte 2, scène 5, ?LISABETH)
  112. L'estime de ma Reine à mes voeux doit suffire. v.610 (Acte 2, scène 5, LE COMTE)
  113. Va, c'en est fait, il faut contenter ton envie. v.621 (Acte 2, scène 5, ÉLISABETH)
  114. À ton lâche destin j'abandonne ta vie, v.622 (Acte 2, scène 5, ?LISABETH)
  115. Ma bonté, qui toujours s'obstine à te défendre, v.625 (Acte 2, scène 5, ?LISABETH)
  116. Le pardon t'est offert, tu le peux accepter ; v.628 (Acte 2, scène 5, ?LISABETH)
  117. Il fallait, ne suivant que de justes maximes, v.633 (Acte 2, scène 5, ÉLISABETH)
  118. Il est vrai, j'ai commis de grands crimes, v.634 (Acte 2, scène 5, LE COMTE)
  119. Justifie un Vainqueur que l'Angleterre accuse. v.638 (Acte 2, scène 5, LE COMTE)
  120. Ce n'est point pour vanter mes trop heureux exploits v.639 (Acte 2, scène 5, LE COMTE)
  121. Ce bonheur eût ailleurs assuré mon destin. v.644 (Acte 2, scène 5, LE COMTE)
  122. Ailleurs, si l'imposture eût conspiré ma honte, v.645 (Acte 2, scène 5, LE COMTE)
  123. Vos Juges n'auront pas les mêmes injustices, v.650 (Acte 2, scène 5, ÉLISABETH)
  124. De vos Accusateurs servir l'injuste haine, v.654 (Acte 2, scène 6, LA DUCHESSE)
  125. Ce sont vos Ennemis, c'est Raleg, c'est Cecile ; v.658 (Acte 2, scène 6, LA DUCHESSE)
  126. S'il est dans ma conduite une ombre d'attentat, v.663 (Acte 2, scène 6, LE COMTE)
  127. Vous savez là-dessus quelle est mon innocence, v.665 (Acte 2, scène 6, LE COMTE)
  128. Leur imposture enfin se verra découverte, v.669 (Acte 2, scène 6, LE COMTE)
  129. La faute n'est pas grande, v.678 (Acte 2, scène 6, LE COMTE)
  130. Ce péril vous étonne, et c'est vous qui le faites ? v.682 (Acte 2, scène 6, LA DUCHESSE)
  131. C'est vous qui refusant... v.685 (Acte 2, scène 6, LA DUCHESSE)
  132. C'est vous en dire trop ; adieu, Comte, v.697 (Acte 2, scène 6, LA DUCHESSE)
  133. C'est avec déplaisir que je parais ici ; v.700 (Acte 2, scène 7, CROMMER)
  134. Mon Épée ? Et l'outrage est joint à l'injustice ? v.706 (Acte 2, scène 7, LE COMTE)
  135. Ce n'est pas sans raison que vous vous étonnez ; v.707 (Acte 2, scène 7, CROMMER)
  136. Le Comte est condamné ? v.713 (Acte 3, scène 1, ÉLISABETH)
  137. C'est à regret, Madame, v.713 (Acte 3, scène 1, CÉCILE)
  138. La Loi le défendait, et c'est malgré moi-même v.721 (Acte 3, scène 1, C?CILE)
  139. Ainsi sa perfidie a paru manifeste ? v.725 (Acte 3, scène 1, ÉLISABETH)
  140. Le coup pour vous, Madame, allait être funeste. v.726 (Acte 3, scène 1, CÉCILE)
  141. On eût dit, à le voir plein de sa propre estime, v.741 (Acte 3, scène 1, CÉCILE)
  142. Il s'en est fait aimer ; prévenez ces alarmes, v.761 (Acte 3, scène 1, ÉLISABETH)
  143. Enfin, perfide, enfin ta perte est résolue. v.765 (Acte 3, scène 2, ÉLISABETH)
  144. C'en est fait, malgré moi toi-même l'as conclue. v.766 (Acte 3, scène 2, ?LISABETH)
  145. Je l'étouffe, il est temps d'avoir soin de ma gloire. v.770 (Acte 3, scène 2, ?LISABETH)
  146. Il est temps que mon coeur justement irrité v.771 (Acte 3, scène 2, ?LISABETH)
  147. Instruise l'Univers de toute ma fierté. v.772 (Acte 3, scène 2, ?LISABETH)
  148. Quoi, de ce coeur séduit appuyant l'injustice, v.773 (Acte 3, scène 2, ?LISABETH)
  149. Pour permettre à l'amour de te justifier. v.780 (Acte 3, scène 2, ?LISABETH)
  150. Tu sais son attentat, est-ce que tu l'excuses, v.786 (Acte 3, scène 2, ÉLISABETH)
  151. Tu crois qu'il soit injuste, ou trop précipité ? v.788 (Acte 3, scène 2, ?LISABETH)
  152. Que cet Arrêt soit juste, ou donné par l'Envie, v.793 (Acte 3, scène 2, TILNEY)
  153. Est-ce une passion indigne d'une Reine, v.802 (Acte 3, scène 2, ÉLISABETH)
  154. Si mon coeur au-dedans tristement déchiré v.807 (Acte 3, scène 2, ?LISABETH)
  155. L'image de la mort, dont l'appareil est prêt, v.827 (Acte 3, scène 2, ÉLISABETH)
  156. Le comte est fier, Madame. v.833 (Acte 3, scène 2, TILNEY)
  157. Vois-le, mais cache-lui que c'est moi qui t'envoie. v.842 (Acte 3, scène 2, ÉLISABETH)
  158. Qu'au plus faible remords sa grâce est toute prête, v.846 (Acte 3, scène 2, ?LISABETH)
  159. Tout coupable qu'il est, cent fois plus que moi-même ; v.850 (Acte 3, scène 2, ?LISABETH)
  160. Par un funeste coup, quelle Tête il fait choir ? v.868 (Acte 3, scène 3, SALSBURY)
  161. C'est ce fameux Héros dont cent fois la victoire v.869 (Acte 3, scène 3, SALSBURY)
  162. Dont partout le destin fut si noble et si beau, v.871 (Acte 3, scène 3, SALSBURY)
  163. Montre à tous de quel prix il est récompensé ? v.876 (Acte 3, scène 3, SALSBURY)
  164. Ce n'est point seulement l'amitié qui m'amène. v.878 (Acte 3, scène 3, SALSBURY)
  165. C'est l'État désolé, c'est votre Cour en pleurs, v.879 (Acte 3, scène 3, SALSBURY)
  166. Et dans le rang illustre où ses vertus l'ont mis, v.883 (Acte 3, scène 3, SALSBURY)
  167. Estimé de la Reine, il a des Ennemis. v.884 (Acte 3, scène 3, SALSBURY)
  168. Et qu'elle est la vertu la plus digne des Rois. v.888 (Acte 3, scène 3, SALSBURY)
  169. Comte de Salsbury, j'estime votre zèle. v.889 (Acte 3, scène 3, ÉLISABETH)
  170. C'est lui qui m'a forcée à tout ce que j'ai fait. v.896 (Acte 3, scène 3, ?LISABETH)
  171. On le sait, j'ai voulu lui rendre mon estime. v.898 (Acte 3, scène 3, ?LISABETH)
  172. Qui des Ambitieux est l'ordinaire écueil. v.900 (Acte 3, scène 3, ?LISABETH)
  173. Quoi que sûr d'y périr, il s'est fait un outrage. v.902 (Acte 3, scène 3, ?LISABETH)
  174. C'est sa faute, il aura ce qu'il a mérité. v.904 (Acte 3, scène 3, ?LISABETH)
  175. C'est l'orgueil de ce coeur qu'il ne peut abaisser, v.908 (Acte 3, scène 3, SALSBURY)
  176. Que pour vous il n'est rien d'impossible à son bras ? v.912 (Acte 3, scène 3, SALSBURY)
  177. Daignez, s'il vous en reste encor quelque mémoire, v.914 (Acte 3, scène 3, SALSBURY)
  178. Il est Sujet, coupable, et digne de sa peine ; v.922 (Acte 3, scène 3, ÉLISABETH)
  179. L'Arrêt est prononcé, Comte, et tout l'Univers v.923 (Acte 3, scène 3, ?LISABETH)
  180. Dédaignant de le faire, est-ce à moi de fléchir ? v.928 (Acte 3, scène 3, ?LISABETH)
  181. Est-ce à moi d'endurer qu'un Sujet téméraire v.929 (Acte 3, scène 3, ?LISABETH)
  182. Le Comte est condamné ; si son Arrêt l'étonne, v.938 (Acte 3, scène 3, ÉLISABETH)
  183. Allez, mon juste orgueil que son audace irrite v.941 (Acte 3, scène 3, ?LISABETH)
  184. Et je tremble toujours qu'un obstiné Coupable v.945 (Acte 3, scène 4, ÉLISABETH)
  185. Si ce funeste Arrêt n'ébranle point le Comte, v.953 (Acte 3, scène 4, ?LISABETH)
  186. On est sans doute à plaindre, v.957 (Acte 3, scène 4, LA DUCHESSE)
  187. Mais si le Comte osait, tout condamné qu'il est, v.959 (Acte 3, scène 4, LA DUCHESSE)
  188. C'est le plus grand des maux, peut-être j'en mourrai, v.968 (Acte 3, scène 4, ÉLISABETH)
  189. Mais si toujours d'orgueil son audace est suivie, v.969 (Acte 3, scène 4, ?LISABETH)
  190. Ô mon coeur, est-ce ainsi que vous me trahissez ? v.972 (Acte 3, scène 4, ?LISABETH)
  191. Votre pouvoir est grand, mais je connais le Comte ; v.973 (Acte 3, scène 4, LA DUCHESSE)
  192. Il adore Suffole, c'est elle qui l'engage v.977 (Acte 3, scène 4, ÉLISABETH)
  193. Quoi que coûte à mon coeur ce funeste dessein, v.979 (Acte 3, scène 4, ?LISABETH)
  194. C'est moi seule, ce sont mes criminels appas, v.987 (Acte 3, scène 4, LA DUCHESSE)
  195. Confuse de ses voeux, j'eus beau lui résister, v.991 (Acte 3, scène 4, LA DUCHESSE)
  196. Il venait l'empêcher, et c'est ce qu'il vous cache. v.1009 (Acte 3, scène 4, LA DUCHESSE)
  197. Qui m'arrachant à lui vous a rendu justice. v.1022 (Acte 3, scène 4, LA DUCHESSE)
  198. Je dois ce coup funeste à ma flamme outragée, v.1030 (Acte 3, scène 4, ÉLISABETH)
  199. Juste Ciel ! Vous pourriez vous immoler sa vie ? v.1037 (Acte 3, scène 4, LA DUCHESSE)
  200. Je sens que ma tendresse est toujours la plus forte. v.1054 (Acte 3, scène 4, ÉLISABETH)
  201. Il ne manquait donc plus à mon cruel destin, v.1056 (Acte 3, scène 4, ?LISABETH)
  202. Duchesse, c'en est fait, qu'il vive, j'y consens. v.1060 (Acte 3, scène 4, ?LISABETH)
  203. Mais n'importe, il vivra, son crime est pardonné. v.1067 (Acte 3, scène 4, ?LISABETH)
  204. Je m'oppose à sa mort, mais l'Arrêt est donné, v.1068 (Acte 3, scène 4, ?LISABETH)
  205. D'une juste surprise en fera la matière ; v.1070 (Acte 3, scène 4, ?LISABETH)
  206. Ma gloire dont toujours il s'est rendu l'appui, v.1071 (Acte 3, scène 4, ?LISABETH)
  207. M'en reposer sur vous est tout ce que je puis. v.1076 (Acte 3, scène 4, ?LISABETH)
  208. Dans son triste appareil approcher à pas lents... v.1084 (Acte 4, scène 1, TILNEY)
  209. Le Ciel m'en est témoin, jamais Sujet fidèle v.1097 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  210. Le crime n'est pas grand de n'avoir pu l'aimer. v.1104 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  211. S'il entraîne le coeur, le sort en est coupable, v.1106 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  212. Ne m'aurait pas puni des fautes du Destin. v.1108 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  213. Mais daignez l'adoucir, et sa colère est vaine. v.1110 (Acte 4, scène 1, TILNEY)
  214. C'est vous-même, c'est vous qui donnez votre Arrêt. v.1112 (Acte 4, scène 1, TILNEY)
  215. Que le crime soit faux, il est connu pour crime, v.1114 (Acte 4, scène 1, TILNEY)
  216. Ah s'il est vrai qu'elle songe à sa gloire, v.1117 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  217. Il est d'autres moyens où l'Équité consent, v.1119 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  218. Non, la Postérité ne le croira jamais. v.1136 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  219. Ait laissé l'imposture en pouvoir d'accabler... v.1139 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  220. Je dois être content, puisqu'elle est satisfaite, v.1142 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  221. De ses tristes remords si ma perte est suivie, v.1153 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  222. Tout rempli de l'Objet qui s'en est rendu maître, v.1157 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  223. Et sans doute il est mieux qu'en me privant du jour, v.1159 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  224. Sa haine, quoique injuste, éteigne son amour. v.1160 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  225. C'est assez. v.1162 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  226. Qu'on vient de m'avertir que l'échafaud est prêt, v.1163 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  227. Il m'en reste assez peu, pour me laisser au moins v.1171 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  228. La triste liberté d'en jouir sans Témoins. v.1172 (Acte 4, scène 1, LE COMTE)
  229. De tant d'honneurs reçus c'est donc là tout le fruit ? v.1175 (Acte 4, scène 2, LE COMTE)
  230. Tout ce que le Destin le plus digne d'envie v.1177 (Acte 4, scène 2, LE COMTE)
  231. Il n'est projet si haut qu'on ne m'ait vu tenter. v.1180 (Acte 4, scène 2, LE COMTE)
  232. C'est sur un échafaud que la Reine m'envoie. v.1182 (Acte 4, scène 2, LE COMTE)
  233. C'est là qu'aux yeux de tous m'imputant des forfaits... v.1183 (Acte 4, scène 2, LE COMTE)
  234. J'ai bien en un moment changé de destinée. v.1190 (Acte 4, scène 3, LE COMTE)
  235. S'oppose à ses bontés, s'obstine à les combattre. v.1198 (Acte 4, scène 3, SALSBURY)
  236. Quoi, quand leur imposture indignement m'accable, v.1201 (Acte 4, scène 3, LE COMTE)
  237. Pour les justifier je me rendrai coupable, v.1202 (Acte 4, scène 3, LE COMTE)
  238. Apprendra qu'ils m'auront justement condamné ? v.1204 (Acte 4, scène 3, LE COMTE)
  239. C'est votre Reine, et quand pour fléchir son courroux v.1207 (Acte 4, scène 3, SALSBURY)
  240. Qu'il ne soit pas honteux à qui s'est vu si haut... v.1215 (Acte 4, scène 3, SALSBURY)
  241. Elle est lorsque je meurs, pour une Reine ingrate, v.1218 (Acte 4, scène 3, LE COMTE)
  242. Confus, désespéré, le jour m'est odieux. v.1224 (Acte 4, scène 3, LE COMTE)
  243. De passer... Mais hélas ! Un autre est son Époux. v.1228 (Acte 4, scène 3, LE COMTE)
  244. Me flattai-je en croyant qu'un reste d'amitié v.1231 (Acte 4, scène 3, LE COMTE)
  245. Cette austère vertu qui soutient mon devoir, v.1235 (Acte 4, scène 3, LE COMTE)
  246. Semble à mes tristes voeux en défendre l'espoir. v.1236 (Acte 4, scène 3, LE COMTE)
  247. Le Ciel y met obstacle, elle vit pour un autre. v.1254 (Acte 4, scène 3, LE COMTE)
  248. L'hymen le rend heureux, c'est à moi de mourir. v.1256 (Acte 4, scène 3, LE COMTE)
  249. Ah, si pour satisfaire à cette injuste envie, v.1257 (Acte 4, scène 3, SALSBURY)
  250. C'est là qu'à vos pareils il est beau d'affronter v.1263 (Acte 4, scène 3, SALSBURY)
  251. Le Comte veut périr ; raison, justice, gloire, v.1273 (Acte 4, scène 4, SALSBURY)
  252. Désarmez sa fierté, la victoire est facile. v.1277 (Acte 4, scène 4, SALSBURY)
  253. Et vais voir s'il n'est point ailleurs d'autre secours. v.1280 (Acte 4, scène 4, SALSBURY)
  254. Se plaindre du bonheur des restes de ma vie, v.1282 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  255. Le Destin qui m'abat, n'eût osé me poursuivre, v.1285 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  256. C'est par le souvenir d'une ardeur si parfaite, v.1297 (Acte 4, scène 4, LA DUCHESSE)
  257. J'ose vous demander dans un si juste effroi, v.1299 (Acte 4, scène 4, LA DUCHESSE)
  258. De mes jours, il est vrai, l'excès de ma tendresse, v.1305 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  259. Qu'ai-je affaire d'un bien qui vous est inutile ? v.1310 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  260. Je l'aimais pour vous seule, et votre hymen funeste, v.1313 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  261. Pour prolonger ma vie, en a détruit le reste. v.1314 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  262. L'injurieux pardon qu'on s'obstine à m'offrir, v.1316 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  263. Cruel, est-ce donc peu qu'à moi-même arrachée, v.1321 (Acte 4, scène 4, LA DUCHESSE)
  264. Il ne peut mettre obstacle à de honteuses larmes, v.1326 (Acte 4, scène 4, LA DUCHESSE)
  265. Qui de mes tristes yeux s'apprêtant à couler, v.1327 (Acte 4, scène 4, LA DUCHESSE)
  266. Par ces pleurs que peut-être en ce funeste jour v.1331 (Acte 4, scène 4, LA DUCHESSE)
  267. Sa bonté qu'elle est prête à vous faire éprouver, v.1339 (Acte 4, scène 4, LA DUCHESSE)
  268. De quelque emportement si ma rage est suivie, v.1349 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  269. Vous sortez de la vie ? Ah, si ce n'est pour vous, v.1351 (Acte 4, scène 4, LA DUCHESSE)
  270. Si c'est peu de prier, je le veux, je l'ordonne. v.1354 (Acte 4, scène 4, LA DUCHESSE)
  271. Vous m'estimeriez moins, si j'osais obéir. v.1356 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  272. Le triste accablement paraîtrait à vos yeux, v.1360 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  273. Tout le temps qu'à mes jours il avait destiné v.1367 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  274. C'est vous, et mon pays, à qui je l'ai donné. v.1368 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  275. Et mon ingrat Pays est indigne de moi. v.1372 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  276. Mais madame, il est temps que je songe à mourir. v.1376 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  277. On s'avance, et je vois sur ces tristes visages, v.1377 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  278. Veuille le juste Ciel, pour prix de vos bontés, v.1383 (Acte 4, scène 4, LE COMTE)
  279. Sait-il quels durs ennuis mon triste coeur ressent ! v.1395 (Acte 5, scène 1, ÉLISABETH)
  280. Et que si l'imposture a pu se faire croire, v.1397 (Acte 5, scène 1, TILNEY)
  281. Mais la honte est trop forte, il vaut mieux que je cède, v.1406 (Acte 5, scène 1, ÉLISABETH)
  282. Il a des Ennemis, l'imposture a ses ruses, v.1421 (Acte 5, scène 1, ÉLISABETH)
  283. N'est-il pas, n'est-il pas ce Sujet téméraire, v.1425 (Acte 5, scène 1, ?LISABETH)
  284. S'obstine à préférer une honteuse fin v.1427 (Acte 5, scène 1, ?LISABETH)
  285. Aux honneurs dont ta flamme eût comblé son destin ? v.1428 (Acte 5, scène 1, ?LISABETH)
  286. C'en est trop ; puisqu'il aime périr, qu'il périsse. v.1429 (Acte 5, scène 1, ?LISABETH)
  287. Tu n'es plus cette Reine autrefois grande, auguste, v.1441 (Acte 5, scène 2, ÉLISABETH)
  288. Ton coeur s'est fait esclave, obéis, il est juste. v.1442 (Acte 5, scène 2, ?LISABETH)
  289. C'est fait, je lui pardonne. v.1445 (Acte 5, scène 2, ?LISABETH)
  290. On vous aura surprise, et tel est de mon sort... v.1459 (Acte 5, scène 2, LA DUCHESSE)
  291. Il n'est ressentiment, ni vengeance assez prompte, v.1461 (Acte 5, scène 2, ÉLISABETH)
  292. C'est moi sur cet Arrêt que l'on doit consulter, v.1471 (Acte 5, scène 3, ÉLISABETH)
  293. Peut-être je l'apprends après qu'il est puni. v.1500 (Acte 5, scène 4, ÉLISABETH)
  294. Condamnez, détestez ma barbare rigueur. v.1503 (Acte 5, scène 4, ?LISABETH)
  295. A-t-on reçu mon ordre ? Est-il exécuté ? v.1508 (Acte 5, scène 5, ÉLISABETH)
  296. Qu'est-ce donc ? Qu'a-t-on fait ? v.1510 (Acte 5, scène 5, ÉLISABETH)
  297. Ma flamme t'est connue, et tu verses des pleurs ! v.1512 (Acte 5, scène 5, ÉLISABETH)
  298. Il est mort ! v.1516 (Acte 5, scène 5, ÉLISABETH)
  299. Déjà ce triste Arrêt était exécuté, v.1520 (Acte 5, scène 5, TILNEY)
  300. Enfin ma barbarie en est venue à bout. v.1523 (Acte 5, scène 5, ÉLISABETH)
  301. Et comme il m'est honteux de montrer par mes larmes v.1529 (Acte 5, scène 5, LA DUCHESSE)
  302. Le Comte ne vit plus ! Ô Reine, injuste Reine ! v.1533 (Acte 5, scène 6, ÉLISABETH)
  303. Hé bien, c'en est donc fait ? Vous n'avez plus d'ami. v.1536 (Acte 5, scène 6, ?LISABETH)
  304. Et ne jugiez-vous pas que ma triste fierté v.1543 (Acte 5, scène 6, ÉLISABETH)
  305. Me faisant avertir de ce qui s'est passé, v.1547 (Acte 5, scène 6, ?LISABETH)
  306. Ce n'est point par fierté que j'ai refusé sa grâce. v.1566 (Acte 5, scène 6, SALSBURY)
  307. Et s'il m'en peut rester, quand je l'aurai soufferte, v.1569 (Acte 5, scène 6, SALSBURY)
  308. C'est de voir que déjà triomphant de ma perte, v.1570 (Acte 5, scène 6, SALSBURY)
  309. Fière de tant d'honneurs, c'est par lui que je règne, v.1585 (Acte 5, scène 6, ÉLISABETH)
  310. C'est par lui qu'il n'est rien où ma grandeur n'atteigne v.1586 (Acte 5, scène 6, ?LISABETH)
  311. Qui jamais eût pensé qu'un arrêt si funeste v.1593 (Acte 5, scène 6, ?LISABETH)
  312. Dût sur un Échafaud faire verser le reste ? v.1594 (Acte 5, scène 6, ?LISABETH)
  313. Les honneurs du tombeau réparent l'injustice. v.1598 (Acte 5, scène 6, ?LISABETH)

L'INCONNU (1675)

  1. C'est toi qui fais paraître avec pompe, avec gloire, v.9 (Prologue, scène 1, LE GÉNIE)
  2. Mais que pensera-t-on, si toujours je m'obstine v.21 (Prologue, scène 1, THALIE)
  3. Il est de galantes matières v.24 (Prologue, scène 1, THALIE)
  4. Et ce m'est un moyen assuré de leur plaire. v.30 (Prologue, scène 1, LE GÉNIE)
  5. Qui partout n'est que pierre ? En ce même moment v.49 (Prologue, scène 1, LE GÉNIE)
  6. Il ne s'en est vu de pareilles ; v.53 (Prologue, scène 1, LE GÉNIE)
  7. Mais il est temps d'en venir aux effets. v.54 (Prologue, scène 1, LE G?NIE)
  8. C'est moi qui veux ces divers changements, v.57 (Prologue, scène 1, LE G?NIE)
  9. Et voir de votre sein naître des Instruments. v.58 (Prologue, scène 1, LE G?NIE)
  10. C'est encor peu ; je veux que vous fassiez paraître v.63 (Prologue, scène 1, LE GÉNIE)
  11. La constance vous appelle v.70 (Prologue, scène 1, LA NYMPHE)
  12. C'est une cruelle gêne ; v.74 (Prologue, scène 1, LA NYMPHE)
  13. Ah, qu'il est doux de s'unir à l'Amour ! v.89 (Prologue, scène 1, NYMPHE, BERGER)
  14. Ah, qu'il est doux de s'unir à l'Amour ! v.95 (Prologue, scène 1, NYMPHE, BERGER)
  15. Allons c'est trop tarder suis moi. v.97 (Prologue, scène 1, LE GÉNIE)
  16. L'entreprise est un peu hardie ; v.99 (Prologue, scène 1, LE GÉNIE)
  17. Je le crois, ce n'est pas d'aujourd'hui qu'on publie v.101 (Prologue, scène 1, THALIE)
  18. C'est vous qui m'employez ; je conduis tout, suffit. v.107 (Acte 1, scène 1, LA MONTAGNE)
  19. C'est assez pour... Allez, quoique prompt à vous plaire, v.125 (Acte 1, scène 1, LA MONTAGNE)
  20. C'est de quoi l'exercer, quelque adroit qu'il puisse être. v.136 (Acte 1, scène 1, LA MONTAGNE)
  21. Mais tout cela n'est rien, si l'on me fait connaître. v.137 (Acte 1, scène 1, LE MARQUIS)
  22. Il vous est sûr. v.138 (Acte 1, scène 1, LA MONTAGNE)
  23. Comme j'entends la Langue assez pour les instruire, v.140 (Acte 1, scène 1, LA MONTAGNE)
  24. Je les paye, et c'est là tout ce qui leur importe. v.144 (Acte 1, scène 1, LA MONTAGNE)
  25. C'en est assez. Va-t-en, avant que quelqu'un sorte. v.145 (Acte 1, scène 1, LE MARQUIS)
  26. Attendez, c'est... v.147 (Acte 1, scène 1, LA MONTAGNE)
  27. Est-ce ici, Bourreau, qu'il faut rêver ? v.151 (Acte 1, scène 1, LE MARQUIS)
  28. J'oubliais de l'argent, c'est le plus nécessaire. v.157 (Acte 1, scène 1, LA MONTAGNE)
  29. Bon, c'est Virgine, elle est de notre intelligence. v.161 (Acte 1, scène 1, LA MONTAGNE)
  30. Laisse-moi lui parler, et songe qu'il est temps v.162 (Acte 1, scène 1, LE MARQUIS)
  31. Et bien, Comment la nuit s'est-elle ici passée ? v.164 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  32. Ma maîtresse est fort embarrassée, v.165 (Acte 1, scène 2, VIRGINE)
  33. C'est de vous voir tranquille, et si peu d'embarras, v.175 (Acte 1, scène 2, VIRGINE)
  34. Il est vrai, j'ai connu par certains embarras v.190 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  35. Il l'adore, et je l'ai toujours trop estimé, v.194 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  36. Depuis qu'elle est ici par mille tendres soins, v.198 (Acte 1, scène 2, VIRGINE)
  37. A-t-on à se cacher, quand on est sûr de plaire ? v.205 (Acte 1, scène 2, VIRGINE)
  38. Qu'avec elle un Amant n'est jamais sûr de rien. v.211 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  39. La presser c'est se rendre indigne de sa foi, v.214 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  40. Que son coeur est sensible, et prêt à se donner ; v.227 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  41. D'estime en sa faveur je la vois prévenue, v.232 (Acte 1, scène 2, LE MARQUIS)
  42. Elle en est ravie. v.244 (Acte 1, scène 2, VIRGINE)
  43. Ce n'est point par sa flamme une flamme enhardie, v.248 (Acte 1, scène 2, VIRGINE)
  44. La complaisance est un peu singulière. v.265 (Acte 1, scène 3, OLIMPE)
  45. C'est tout ce que je veux. v.270 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  46. Ah, puisqu'il est ainsi, v.270 (Acte 1, scène 3, OLIMPE)
  47. C'est là mon seul mérite. v.279 (Acte 1, scène 3, LE MARQUIS)
  48. On le doit estimer, v.279 (Acte 1, scène 3, OLIMPE)
  49. Où vous peut exposer l'obstacle d'un Rival. v.283 (Acte 1, scène 3, OLIMPE)
  50. Qu'il est bien fait, Mélisse ! v.292 (Acte 1, scène 4, OLIMPE)
  51. Oui, mais au Chevalier il faut rendre justice. v.293 (Acte 1, scène 4, MÉLISSE)
  52. C'est aller un peu loin. v.302 (Acte 1, scène 5, OLIMPE)
  53. Il faut de sa conduite éloigner le mystère, v.305 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  54. C'est ainsi que j'en use, et je m'en trouve heureuse. v.308 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  55. Tous ceux qu'un peu d'estime engage à m'en conter, v.310 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  56. Est-il quelque entretien, hors de là, qui n'ennuie, v.316 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  57. Ce n'est pas, après tout, leur faire grande injure, v.324 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  58. Et le plus languissant, quoi qu'il dise et proteste v.328 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  59. A, tout prêt d'expirer, de la santé de reste. v.329 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  60. C'est pour ce que l'on fait, non pour ce qu'on entend ; v.331 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  61. Si c'est être coquette, au moins quoi qu'on en croie, v.344 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  62. C'est l'être de bon sens, et vivre pour la joie. v.345 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  63. Il n'est pas jusqu'aux Sots qui ne me divertissent, v.349 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  64. Mon sort égalera le destin le plus doux. v.359 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  65. C'est ce qu'encor longtemps vous aurez peine à faire. v.360 (Acte 1, scène 5, OLIMPE)
  66. Le Marquis n'est point fait d'un air à ne pas plaire, v.361 (Acte 1, scène 5, OLIMPE)
  67. Et vous estimez tant ce qu'il vous rend de soins, v.362 (Acte 1, scène 5, OLIMPE)
  68. Il est bien malaisé qu'un si parfait Amant v.366 (Acte 1, scène 5, OLIMPE)
  69. Ce qu'il ordonne est fait avecque tant de grâce, v.373 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  70. C'est toujours de l'adresse et de la nouveauté. v.379 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  71. C'est en vain qu'on les suit, on n'en peut rien apprendre. v.384 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  72. Ce sont Acteurs instruits qui savent où se rendre, v.385 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  73. Quel qu'il soit, c'est de vous un Amant bien épris. v.390 (Acte 1, scène 5, OLIMPE)
  74. Il m'aime, il est galant ; mais ses Gens qu'on épie, v.392 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  75. Quand il m'a divertie, il ne s'est point caché. v.399 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  76. C'est un fatigant homme. v.406 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  77. Il doit venir m'instruire ici de mon Procès. v.407 (Acte 1, scène 5, LA COMTESSE)
  78. Non, ces sortes d'Amants... Mais qu'est-ce que je vois ? v.411 (Acte 1, scène 5, OLIMPE)
  79. C'est encor l'Inconnu. v.419 (Acte 1, scène 6, OLIMPE)
  80. Il n'est rien de si beau. v.424 (Acte 1, scène 6, LA COMTESSE)
  81. Le dessein est assez nouveau. v.426 (Acte 1, scène 6, OLIMPE)
  82. C'est assez rarement que nous sommes d'accord. v.430 (Acte 1, scène 7, LA JEUNESSE)
  83. Et quand on ne rompt point est-il douceurs pareilles ? v.448 (Acte 1, scène 7, L'AMOUR)
  84. C'est un miracle dont le bruit v.449 (Acte 1, scène 7, LA JEUNESSE)
  85. Ce n'est pas comme la Jeunesse v.452 (Acte 1, scène 7, LA JEUNESSE)
  86. Ce n'est plus en douceurs qu'ils passent tout le jour. v.460 (Acte 1, scène 7, LA JEUNESSE)
  87. Et c'est en quoi sur vous je l'emporte encor mieux. v.467 (Acte 1, scène 7, LA JEUNESSE)
  88. Il n'est point de laide Jeunesse, v.470 (Acte 1, scène 7, LA JEUNESSE)
  89. Mais il est de vilains Amours. v.471 (Acte 1, scène 7, LA JEUNESSE)
  90. Il n'est pas défendu de faire bonne mine, v.474 (Acte 1, scène 7, LA JEUNESSE)
  91. La ferait mourir de tristesse. v.484 (Acte 1, scène 7, LA JEUNESSE)
  92. Il est vrai, la Jeunesse est toujours un peu folle, v.487 (Acte 1, scène 7, L'AMOUR)
  93. Elle est née à la Danse, et peut s'en faire honneur. v.491 (Acte 1, scène 7, LA COMTESSE)
  94. C'est à vous d'entrer sur la Scène. v.495 (Acte 1, scène 7, LA COMTESSE)
  95. Con sguardi lusinghieri, strali di fuoco v.509 (Acte 1, scène 7, LA COMTESSE)
  96. E sta su l'usteta. v.523 (Acte 1, scène 7, LA COMTESSE)
  97. Mais puisque aucun de nous n'est d'humeur à céder v.536 (Acte 1, scène 7, L'AMOUR)
  98. La louer ? Ce n'est point mon fait. v.539 (Acte 1, scène 7, LA JEUNESSE)
  99. Prenez ; d'une Déesse il n'est rien qu'on refuse. v.543 (Acte 1, scène 7, LA JEUNESSE)
  100. Qu'il est bien fait ! Mais Dieux ! À l'aimable Comtesse. v.547 (Acte 1, scène 7, OLIMPE)
  101. Madame, c'est à vous que ce billet s'adresse. v.548 (Acte 1, scène 7, OLIMPE)
  102. Il n'est rien de plus galant. v.551 (Acte 1, scène 7, LA COMTESSE)
  103. C'est s'exprimer avec tendresse. v.559 (Acte 1, scène 7, OLIMPE)
  104. Il n'est pas mal dans ses affaires. v.568 (Acte 1, scène 7, L'AMOUR)
  105. On les a bien instruits. v.570 (Acte 1, scène 7, OLIMPE)
  106. Il est vrai, c'est ici que j'ai pris malgré moi v.576 (Acte 2, scène 1, OLIMPE)
  107. Que la raison est faible, et que ce coeur va vite ! v.583 (Acte 2, scène 1, OLIMPE)
  108. Qu'il s'en fasse estimer, et voudrait que l'Amour, v.600 (Acte 2, scène 1, OLIMPE)
  109. Mélisse, n'est-ce pas que parler de sa flamme, v.603 (Acte 2, scène 1, OLIMPE)
  110. Tout ce que je prétends, est de vanter sans cesse v.610 (Acte 2, scène 1, OLIMPE)
  111. Et si de cet amour son hymen est le prix, v.612 (Acte 2, scène 1, OLIMPE)
  112. Mais son amour du mien s'est un peu trop promis. v.616 (Acte 2, scène 1, OLIMPE)
  113. Madame, apprenez-moi quel espoir m'est permis. v.617 (Acte 2, scène 2, LE CHEVALIER)
  114. Quelle réponse, hélas ! C'est donc tout ce qu'emporte v.634 (Acte 2, scène 2, LE CHEVALIER)
  115. Je l'avoue, elle est forte, v.635 (Acte 2, scène 2, OLIMPE)
  116. Mais de grâce, est-ce vous, ou moi, que vous aimez ? v.637 (Acte 2, scène 2, OLIMPE)
  117. Sinon, mon coeur est libre, attendez qu'il se donne, v.651 (Acte 2, scène 2, OLIMPE)
  118. Il est galant, je vois que vous en faites cas, v.664 (Acte 2, scène 2, LE CHEVALIER)
  119. Ce n'est que pour lui faire épouser la Comtesse. v.667 (Acte 2, scène 2, OLIMPE)
  120. Le Marquis qui l'adore est mon ami. v.672 (Acte 2, scène 2, LE CHEVALIER)
  121. Le Marquis vous est tout, et je ne vous suis rien. v.673 (Acte 2, scène 2, OLIMPE)
  122. Prompt, ardent ; pour l'Amour, c'est une bagatelle. v.675 (Acte 2, scène 2, OLIMPE)
  123. Avec tant d'injustice et tant de cruauté. v.681 (Acte 2, scène 3, LE CHEVALIER)
  124. C'est peu que je la trouve ici toute changée ; v.682 (Acte 2, scène 3, LE CHEVALIER)
  125. À nuire à votre amour elle s'est engagée, v.683 (Acte 2, scène 3, LE CHEVALIER)
  126. La Comtesse l'estime, et son âme incertaine v.694 (Acte 2, scène 3, LE CHEVALIER)
  127. Qu'on est dupe souvent ! v.719 (Acte 2, scène 4, VIRGINE)
  128. C'est qu'Olimpe qui croit par là me conserver, v.720 (Acte 2, scène 4, LE MARQUIS)
  129. Elle est dans une peine extrême, v.726 (Acte 2, scène 4, VIRGINE)
  130. Elle a rendu justice à leurs empressements ; v.729 (Acte 2, scène 4, VIRGINE)
  131. Que n'est-il l'Inconnu, m'a-t-elle dit ! v.731 (Acte 2, scène 4, VIRGINE)
  132. C'est l'humeur de la Dame. v.734 (Acte 2, scène 4, VIRGINE)
  133. L'Amour est consolé, quand il fait ce qu'il peut. v.737 (Acte 2, scène 4, LE MARQUIS)
  134. Elle paraît ; je vais pousser le stratagème, v.738 (Acte 2, scène 4, LE MARQUIS)
  135. C'est le plus sûr moyen d'affermir mon bonheur. v.740 (Acte 2, scène 4, LE MARQUIS)
  136. Un autre feu sans doute est contraire à ma flamme. v.747 (Acte 2, scène 5, LE MARQUIS)
  137. C'est l'Inconnu qu'on aime, et vous pensez à lui. v.749 (Acte 2, scène 5, LE MARQUIS)
  138. Un peu de rêverie est le moins que je dois. v.753 (Acte 2, scène 5, LA COMTESSE)
  139. Que c'est pour le connaître, et non pas pour l'aimer. v.757 (Acte 2, scène 5, LA COMTESSE)
  140. La curiosité n'est pas fort criminelle; v.759 (Acte 2, scène 5, LA COMTESSE)
  141. Est-il contre un Amant injustice pareille ? v.767 (Acte 2, scène 5, LE MARQUIS)
  142. Je le veux croire ainsi ; mais puis-je avec justice v.774 (Acte 2, scène 5, LA COMTESSE)
  143. Le détour est adroit autant qu'il le peut être. v.778 (Acte 2, scène 5, LE MARQUIS)
  144. L'Étoile est le garant où vous me renverrez. v.781 (Acte 2, scène 5, LE MARQUIS)
  145. Ainsi c'est de nos coeurs l'Étoile qui dispose ? v.782 (Acte 2, scène 5, LA COMTESSE)
  146. Et qu'on m'estime assez, pour croire aveuglément v.788 (Acte 2, scène 5, LA COMTESSE)
  147. Que tout ce que je veux, je le veux justement. v.789 (Acte 2, scène 5, LA COMTESSE)
  148. Mon malheur est certain. J'ai de bons yeux, Madame. v.790 (Acte 2, scène 5, LE MARQUIS)
  149. Si je désobéis, c'en est fait, plus d'espoir ; v.792 (Acte 2, scène 5, LE MARQUIS)
  150. Il connaît mieux que moi ce que c'est qu'être Amant, v.804 (Acte 2, scène 6, LE MARQUIS)
  151. Madame, par hasard si Comus est un Dieu v.808 (Acte 2, scène 6, COMUS)
  152. Je suis un grand Maître en Festins. v.812 (Acte 2, scène 6, COMUS)
  153. C'est un Dieu, quoique très petit, v.818 (Acte 2, scène 6, COMUS)
  154. Mais comme il est Enfant, j'ai peur qu'il ne s'égare, v.827 (Acte 2, scène 6, LA COMTESSE)
  155. Avancez, il est temps. Vite, que l'on commence. v.829 (Acte 2, scène 6, COMUS)
  156. C'est là ce qui s'appelle aimer. v.833 (Acte 2, scène 6, OLIMPE)
  157. En sont destinés les apprêts. v.838 (Acte 2, scène 6, COMUS)
  158. J'ai besoin d'une main, la vôtre est-elle prête, v.843 (Acte 2, scène 6, LA COMTESSE)
  159. Elle n'est pas faite pour moi. v.847 (Acte 2, scène 6, LE MARQUIS)
  160. Justement. v.852 (Acte 2, scène 6, LE MARQUIS)
  161. Et c'est si rarement que le trouble y peut naître... v.853 (Acte 2, scène 6, LA COMTESSE)
  162. Quand c'est l'Amour qui les ordonne. v.869 (Acte 2, scène 8, COMUS)
  163. Mais il est d'autres Dieux que moi, v.870 (Acte 2, scène 8, COMUS)
  164. Il n'est éclat qu'elle n'efface, v.885 (Acte 2, scène 9, POMONE)
  165. Elle est toute charmante, il faut le confesser. v.896 (Acte 2, scène 9, POMONE)
  166. L'Amour est à suivre, v.913 (Acte 2, scène 9, VERTUMNE)
  167. Ce n'est plus de même, v.922 (Acte 2, scène 9, VERTUMNE)
  168. Tout est plein d'appas. v.923 (Acte 2, scène 9, VERTUMNE)
  169. Ma Suite est disparue, et je suis seul ici. v.947 (Acte 2, scène 9, COMUS)
  170. Développer ce stratagème ; v.952 (Acte 2, scène 9, VIRGINE)
  171. Et je ne prétends point, parce qu'on est jaloux, v.963 (Acte 3, scène 1, LA COMTESSE)
  172. C'est servir son Rival beaucoup plus qu'il ne croit. v.968 (Acte 3, scène 1, LA COMTESSE)
  173. L'Inconnu, je le sais, partage votre estime, v.970 (Acte 3, scène 1, OLIMPE)
  174. On ne peut condamner ce qu'il s'en est acquis ; v.971 (Acte 3, scène 1, OLIMPE)
  175. Et bien, n'en est-il pas payé ? v.976 (Acte 3, scène 1, LA COMTESSE)
  176. Comment ? Est-ce qu'à lui votre foi vous engage ? v.977 (Acte 3, scène 1, OLIMPE)
  177. D'ailleurs, point de caprice, et c'est par où j'engage v.989 (Acte 3, scène 1, LA COMTESSE)
  178. Ma Cour est toujours grosse, on y chante, on y rit ; v.991 (Acte 3, scène 1, LA COMTESSE)
  179. S'y prendre de la sorte est un grand avantage ; v.997 (Acte 3, scène 1, OLIMPE)
  180. Je ne sais si pour lui j'ai plus que de l'estime, v.1001 (Acte 3, scène 1, LA COMTESSE)
  181. Rien n'est plus obligeant, j'en dois chérir la cause ; v.1005 (Acte 3, scène 1, LA COMTESSE)
  182. Mais enfin il se cache, et c'est pour quelque chose. v.1006 (Acte 3, scène 1, LA COMTESSE)
  183. Il est de riches Sots, qui pour certains usages v.1009 (Acte 3, scène 1, LA COMTESSE)
  184. Il n'est pas sans mérite, et doit être écouté, v.1023 (Acte 3, scène 1, LA COMTESSE)
  185. De tous mes Protestants c'est le premier. v.1025 (Acte 3, scène 1, LA COMTESSE)
  186. C'est par notre tendresse un mal bien adouci. v.1039 (Acte 3, scène 1, LA COMTESSE)
  187. À soupirer pour vous sont longtemps destinés, v.1052 (Acte 3, scène 2, VIRGINE)
  188. Par des Bohémiens éclaircir mon destin ! v.1063 (Acte 3, scène 2, LA COMTESSE)
  189. Mon Dieu, comme à beaucoup, c'est là votre manie. v.1066 (Acte 3, scène 2, VIRGINE)
  190. Pour moi, pour mon amour, il n'est plus de secours. v.1075 (Acte 3, scène 3, LE CHEVALIER)
  191. C'est assez, leur chagrin nous en fait une affaire. v.1078 (Acte 3, scène 3, LA COMTESSE)
  192. Depuis qu'elle est chez vous, je ne la connais plus. v.1084 (Acte 3, scène 3, LE CHEVALIER)
  193. C'est un froid qui me glace, un dédain qui me tue, v.1086 (Acte 3, scène 3, LE CHEVALIER)
  194. Qu'on est fou quand on aime ! v.1089 (Acte 3, scène 3, LA COMTESSE)
  195. Quoi, vous ne savez pas ce que c'est qu'une Femme, v.1090 (Acte 3, scène 3, LA COMTESSE)
  196. Souvent elle est chagrine, incommode, bizarre, v.1093 (Acte 3, scène 3, LA COMTESSE)
  197. Ne vous alarmez point, Olimpe est mon Amie ; v.1105 (Acte 3, scène 3, LA COMTESSE)
  198. Le transport est doux. v.1111 (Acte 3, scène 4, LE MARQUIS)
  199. Est-ce-là tout ? v.1121 (Acte 3, scène 4, LA COMTESSE)
  200. Là, Monsieur_le_Marquis, emportez-vous, pestez. v.1123 (Acte 3, scène 4, LA COMTESSE)
  201. Le respect me retient, malgré votre injustice ; v.1125 (Acte 3, scène 4, LE MARQUIS)
  202. L'emportement est noble, il faut entendre tout. v.1136 (Acte 3, scène 4, LA COMTESSE)
  203. Madame ? Un si beau choix redouble mon estime, v.1149 (Acte 3, scène 5, OLIMPE)
  204. L'effort est généreux. v.1153 (Acte 3, scène 5, LA COMTESSE)
  205. Est-ce une nouveauté, qu'une nouvelle flamme ? v.1154 (Acte 3, scène 5, OLIMPE)
  206. Un pareil changement est glorieux pour vous. v.1155 (Acte 3, scène 5, OLIMPE)
  207. M'est venu demander raison de vos mépris, v.1160 (Acte 3, scène 5, LA COMTESSE)
  208. Le Marquis le voyant, s'en est montré jaloux. v.1164 (Acte 3, scène 5, LA COMTESSE)
  209. Vous l'avez entendu, voilà toute l'histoire. v.1165 (Acte 3, scène 5, LA COMTESSE)
  210. Quoi, c'est... v.1166 (Acte 3, scène 5, LE MARQUIS)
  211. Mais rien n'est débrouillé, si trop de défiance v.1169 (Acte 3, scène 5, LE MARQUIS)
  212. Pour des Bohémiens, cet équipage est beau. v.1179 (Acte 3, scène 6, LA COMTESSE)
  213. Rien n'est si propre qu'eux. v.1181 (Acte 3, scène 6, LA COMTESSE)
  214. La bande est fort complète. v.1181 (Acte 3, scène 6, LE CHEVALIER)
  215. La figure est galante. v.1192 (Acte 3, scène 6, LA COMTESSE)
  216. Partout où vous irez le prix vous est certain. v.1193 (Acte 3, scène 6, OLIMPE)
  217. Et nous dites à qui l'Amour l'a destinée. v.1195 (Acte 3, scène 6, OLIMPE)
  218. C'est sur nous seuls qu'on doit prendre assurance, v.1200 (Acte 3, scène 6, LA-BOHEMIENNE)
  219. Votre coeur est brigué par quantité d'Amants, v.1221 (Acte 3, scène 6, LA BOHEMIENNE)
  220. Même prix, même gloire est acquise à leurs feux. v.1226 (Acte 3, scène 6, LA BOHEMIENNE)
  221. C'est du Destin un Décret nécessaire. v.1228 (Acte 3, scène 6, LA BOHEMIENNE)
  222. Si pour constant ce Décret est tenu, v.1229 (Acte 3, scène 6, OLIMPE)
  223. C'est là ce que je mets toujours à mon marché. v.1250 (Acte 3, scène 6, PETIT-BOHEMIEN)
  224. Sans qu'on songe à le contester. v.1252 (Acte 3, scène 6, OLIMPE)
  225. Il est doux de vous en conter, v.1253 (Acte 3, scène 6, PETIT-BOHEMIEN)
  226. Pour moi, dont la science encor n'est pas si grande, v.1265 (Acte 3, scène 6, PETITE-BOHEMIENNE)
  227. Il faut aimer, c'est un mal nécessaire v.1270 (Acte 3, scène 6, LA-BOHEMIENNE)
  228. N'est pas toujours, v.1274 (Acte 3, scène 6, LA BOHEMIENNE)
  229. Il n'est qu'un temps, v.1279 (Acte 3, scène 6, LA BOHEMIENNE)
  230. Il est trop dangereux v.1290 (Acte 3, scène 6, LA BOHEMIENNE)
  231. On est malheureux. v.1293 (Acte 3, scène 6, LA BOHEMIENNE)
  232. Il n'est rien dont par là vous ne veniez à bout, v.1295 (Acte 3, scène 6, LA COMTESSE)
  233. Vous avoir divertie est une récompense v.1297 (Acte 3, scène 6, LA-BOHEMIENNE)
  234. Pour des gens de leur sorte, il n'est pas ordinaire v.1303 (Acte 3, scène 7, LA COMTESSE)
  235. C'est là ce qui n'arrive guère ; v.1304 (Acte 3, scène 7, LE CHEVALIER)
  236. Mais n'ai-je point deviné ce que c'est ? v.1305 (Acte 3, scène 7, LE CHEVALIER)
  237. Ils vous auront volée, et dans la juste crainte v.1306 (Acte 3, scène 7, LE CHEVALIER)
  238. Leur générosité peut-être est une feinte v.1308 (Acte 3, scène 7, LE CHEVALIER)
  239. S'est assez approché de vous. v.1311 (Acte 3, scène 7, LE CHEVALIER)
  240. Non, c'est leur faire tort qu'avoir ces sentiments. v.1314 (Acte 3, scène 7, LA COMTESSE)
  241. Consultez-la souvent, si mon feu vous est doux. v.1323 (Acte 3, scène 7, LA COMTESSE)
  242. Qui mettent à voler toute leur industrie. v.1329 (Acte 3, scène 7, LA COMTESSE)
  243. Madame, il n'est plus temps, v.1330 (Acte 3, scène 8, VIRGINE)
  244. Le Marquis est chagrin, d'avoir vu malgré lui v.1339 (Acte 3, scène 8, LA COMTESSE)
  245. Et comme l'Inconnu cache trop son destin, v.1345 (Acte 3, scène 8, LA COMTESSE)
  246. L'Inconnu seul vous touche, et ma perte est conclue. v.1349 (Acte 4, scène 1, LE MARQUIS)
  247. Ce n'est pas le moyen de m'attacher à vous. v.1351 (Acte 4, scène 1, LA COMTESSE)
  248. Que mon coeur se refuse à des feux si constants. v.1355 (Acte 4, scène 1, LA COMTESSE)
  249. C'est qu'au moins je pourrai, malgré mes feux jaloux, v.1358 (Acte 4, scène 1, LE MARQUIS)
  250. N'importe, vous vivrez contente, et c'est assez. v.1363 (Acte 4, scène 1, LE MARQUIS)
  251. Un si beau sacrifice est digne d'un Amant ; v.1370 (Acte 4, scène 1, LA COMTESSE)
  252. De ce que l'Inconnu m'avait surpris d'estime. v.1373 (Acte 4, scène 1, LA COMTESSE)
  253. C'est qu'alors mon amour ne regardait que moi. v.1375 (Acte 4, scène 1, LE MARQUIS)
  254. C'est trop ; pour l'Inconnu je les ferai paraître. v.1380 (Acte 4, scène 1, LA COMTESSE)
  255. Puis que c'est pour vox voeux un spectacle si doux, v.1382 (Acte 4, scène 1, LA COMTESSE)
  256. Oui, rien n'y peut mettre obstacle, v.1384 (Acte 4, scène 1, LA COMTESSE)
  257. C'est ce qu'elle m'a dit, et que je vous ai tu. v.1391 (Acte 4, scène 2, LE CHEVALIER)
  258. C'est trahir l'amitié qui vous unit ensemble. v.1396 (Acte 4, scène 2, LA COMTESSE)
  259. Je commence à percer le mystère. v.1405 (Acte 4, scène 2, LA COMTESSE)
  260. Mais le noeud de l'intrigue est facile à comprendre. v.1413 (Acte 4, scène 2, LA COMTESSE)
  261. Me craignent pour obstacle à leurs coeurs enflammés. v.1415 (Acte 4, scène 2, LA COMTESSE)
  262. Vous regrettez un coeur que l'inconstance entraîne ? v.1420 (Acte 4, scène 2, LA COMTESSE)
  263. Des trahisons c'est la plus signalée. v.1425 (Acte 4, scène 2, LE CHEVALIER)
  264. C'est à lui d'y penser. v.1430 (Acte 4, scène 2, LE CHEVALIER)
  265. Je n'en juge point mal, Olimpe est jeune et belle, v.1436 (Acte 4, scène 3, LA COMTESSE)
  266. Elle a de quoi vous faire un destin assez doux ; v.1438 (Acte 4, scène 3, LA COMTESSE)
  267. Madame, quelque jour vous me rendrez justice. v.1441 (Acte 4, scène 3, LE MARQUIS)
  268. C'est à quoi vous feriez peut-être un peu moins prompte, v.1444 (Acte 4, scène 3, LE MARQUIS)
  269. Par là, n'en doutez point, votre affaire est gagnée. v.1452 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  270. Mais il faut vous conter quelle est mon aventure, v.1457 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  271. Il n'est rien si plaisant. v.1459 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  272. Elle est aussi gaillarde... v.1460 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  273. C'est à vous là-dessus à vous l'imaginer. v.1462 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  274. Votre Inconnu ne m'est plus inconnu. v.1467 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  275. C'est, sans lui faire tort, une aussi franche bête... v.1472 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  276. Il est basset, grosset, a les yeux hébétés. v.1474 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  277. Tout franc, la vision n'est point divertissante. v.1485 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  278. Car pour du coeur, je crois que j'en avais de reste ; v.1488 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  279. Mais j'ai bientôt sorti d'un doute si funeste. v.1489 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  280. L'autre, d'une Coiffure ajustait l'ornement. v.1499 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  281. J'ai vu des Violons, des Lustres, des Bougies, v.1505 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  282. Pour un certain Château qui n'est pas loin d'ici ? v.1511 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  283. Alors plein d'un chagrin que d'assez justes causes... v.1524 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  284. Et qu'on peut l'épargner, on n'est guère amoureux. v.1527 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  285. C'est mon plaisir, m'a-t-il sottement répondu. v.1534 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  286. Il est bon quelquefois de voir comme on se fâche. v.1540 (Acte 4, scène 4, LE MARQUIS)
  287. Et qu'est-il arrivé ? v.1541 (Acte 4, scène 4, LA COMTESSE)
  288. Vous me la baillez bonne ; il s'est en Bête fière v.1544 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  289. D'un coup de Pistolet j'ai marqué mon départ. v.1547 (Acte 4, scène 4, LE VICOMTE)
  290. C'est pousser la bravoure aussi loin... v.1548 (Acte 4, scène 4, LE MARQUIS)
  291. Justement. v.1551 (Acte 4, scène 5, LE VICOMTE)
  292. Quoi, ce n'est pas un sot ? v.1555 (Acte 4, scène 5, LE VICOMTE)
  293. Quels traits pourront suffire à lui rendre justice ? v.1564 (Acte 4, scène 5, OLIMPE)
  294. C'est ne vous en offrir qu'un imparfait tableau. v.1567 (Acte 4, scène 5, OLIMPE)
  295. Il a voulu d'abord se soustraire à ma vue. v.1573 (Acte 4, scène 5, OLIMPE)
  296. Une aimable Comtesse en est l'objet sans doute, v.1577 (Acte 4, scène 5, OLIMPE)
  297. Mais son nom est encor ce qu'il s'obstine à taire, v.1584 (Acte 4, scène 5, OLIMPE)
  298. Si c'est faiblesse en nous, l'excusable faiblesse ! v.1597 (Acte 4, scène 5, OLIMPE)
  299. Vous peignez assez bien, le Portrait n'est pas mal, v.1598 (Acte 4, scène 5, LE VICOMTE)
  300. C'est un fourbe qui veut causer de l'embarras. v.1602 (Acte 4, scène 5, LE VICOMTE)
  301. Tout rival est suspect, on ne vous croira pas. v.1603 (Acte 4, scène 5, OLIMPE)
  302. Voyez qui c'est, Virgine, et l'amener ici. v.1610 (Acte 4, scène 6, LA COMTESSE)
  303. Devant leurs Majestés, je croirais mal connaître v.1613 (Acte 4, scène 6, LA MONTAGNE)
  304. Nous, Circé ? Non, Monsieur ; Paris seul est capable... v.1624 (Acte 4, scène 6, LE COMEDIEN)
  305. Les Singes m'y charmaient, leur Scène est admirable. v.1625 (Acte 4, scène 6, LE VICOMTE)
  306. C'est là le bel endroit. v.1626 (Acte 4, scène 6, OLIMPE)
  307. Il est fort estimé. v.1640 (Acte 4, scène 6, LE COMEDIEN)
  308. Vous gardez le silence ? Ah, c'est assez me dire. v.1646 (Acte 4, scène 7, ALCIDON)
  309. Ma mort est résolue. Et bien, il faut vouloir v.1647 (Acte 4, scène 7, ALCIDON)
  310. C'en est fait, je me meurs, j'expire, v.1649 (Acte 4, scène 7, ALCIDON)
  311. Et si c'est le seul bien qui toucha votre envie, v.1659 (Acte 4, scène 7, AMINTE)
  312. Est le prix du beau feu qui règne dans mon âme, v.1664 (Acte 4, scène 7, ALCIDON)
  313. Sait peu ce que c'est que d'aimer. v.1670 (Acte 4, scène 7, ALCIDON)
  314. Il n'est guère de voix plus douces, ni plus nettes. v.1675 (Acte 4, scène 7, LA COMTESSE)
  315. Il est des inhumaines v.1690 (Acte 4, scène 7, LE VICOMTE)
  316. Plus il en est charmé. v.1696 (Acte 4, scène 7, LE VICOMTE)
  317. La chanson est jolie. v.1697 (Acte 4, scène 7, OLIMPE)
  318. Cette crainte est frivole. v.1717 (Acte 4, scène 7, OLIMPE)
  319. Il n'est pas difficile ; et si j'en juge bien, v.1723 (Acte 4, scène 7, OLIMPE)
  320. Il est vrai, j'ai voulu v.1731 (Acte 4, scène 7, OLIMPE)
  321. L'attente qu'en fait naître une estime incertaine, v.1734 (Acte 4, scène 7, OLIMPE)
  322. Est-ce un homme si rare, et pour qui la Nature... v.1737 (Acte 4, scène 7, LE MARQUIS)
  323. Avant la Comédie, il est bon qu'il soit prêt. v.1743 (Acte 4, scène 7, OLIMPE)
  324. Il est à vous si vous vous hâtez de le venir demander. (Acte 5, scène 1, LE MARQUIS)
  325. Il m'est important que vous ne différiez point davantage à vous découvrir, et vous devez peut-être assez au soin que je prends de faire réussir votre amour, pour faire au plutôt ce que je souhaite. (Acte 5, scène 1, LE MARQUIS)
  326. C'est là contre soi-même employer son adresse. v.1749 (Acte 5, scène 1, VIRGINE)
  327. L'ordre est déjà donné pour me faire connaître ; v.1761 (Acte 5, scène 1, LE MARQUIS)
  328. On sait par le Vicomte où la Tente est dressée. v.1765 (Acte 5, scène 1, LE MARQUIS)
  329. Sa colère est passée. v.1766 (Acte 5, scène 1, LE MARQUIS)
  330. L'amour par l'espérance est bientôt adouci. v.1767 (Acte 5, scène 1, LE MARQUIS)
  331. Ma joie est sans seconde, v.1769 (Acte 5, scène 2, OLIMPE)
  332. S'est trouvé l'un de ceux qui servent l'Inconnu. v.1772 (Acte 5, scène 2, OLIMPE)
  333. Le terme n'est pas long. v.1775 (Acte 5, scène 2, LE MARQUIS)
  334. Qu'il vienne, c'est à lui de se tirer d'affaire. v.1781 (Acte 5, scène 2, LE MARQUIS)
  335. Mais s'il est bien reçu, vous empêcherez-vous, v.1783 (Acte 5, scène 2, OLIMPE)
  336. Dieu me damne. Après tout, la joie est un trésor. v.1800 (Acte 5, scène 3, LE VICOMTE)
  337. C'est bien fait. v.1802 (Acte 5, scène 3, LE MARQUIS)
  338. Bon, est-ce qu'en province v.1817 (Acte 5, scène 4, LE VICOMTE)
  339. C'est Psyché, grand et pompeux sujet. v.1824 (Acte 5, scène 4, LE COMEDIEN)
  340. C'est avecque justice. v.1830 (Acte 5, scène 4, LE MARQUIS)
  341. On dit qu'il est joli, voyons. v.1836 (Acte 5, scène 4, LA COMTESSE)
  342. Vous la pourrez entendre, elle est prête. Allons vite. v.1838 (Acte 5, scène 4, LE COMEDIEN)
  343. L'invention est drôle. Un théâtre roulant ! v.1840 (Acte 5, scène 4, LE VICOMTE)
  344. La décoration en est bien entendue. v.1842 (Acte 5, scène 4, LE CHEVALIER)
  345. Amour, à qui tout est possible, v.1846 (Acte 5, scène 4, UN-MAURE)
  346. Qu'il n'est rien pour toi d'invincible, v.1848 (Acte 5, scène 4, UN MAURE)
  347. Non, je découvre assez que tout est concerté. v.1865 (Acte 5, scène 4, LA COMTESSE)
  348. Oui, c'est m'offenser, que se taire, v.1873 (Acte 5, scène 5, AGLAURE)
  349. Il n'est intention meilleure que la mienne. v.1875 (Acte 5, scène 5, ZEPHIRE)
  350. C'est qu'un ordre d'en haut... v.1877 (Acte 5, scène 5, ZEPHIRE)
  351. Il n'est d'ordre qui tienne, v.1877 (Acte 5, scène 5, AGLAURE)
  352. Encor n'est-ce pas un grand crime v.1879 (Acte 5, scène 5, ZEPHIRE)
  353. À chercher à lui plaire est sans cesse attaché. v.1882 (Acte 5, scène 5, ZEPHIRE)
  354. Mais notre Sexe est curieux. v.1886 (Acte 5, scène 5, AGLAURE)
  355. C'est peu pour nous de voir des fêtes ordonnées v.1887 (Acte 5, scène 5, AGLAURE)
  356. Que prétend un Amant tant qu'il est inconnu ? v.1891 (Acte 5, scène 5, AGLAURE)
  357. Il est fort naturel de chercher à connaître v.1923 (Acte 5, scène 6, AGLAURE)
  358. Un amant qui s'obstine à se tenir caché. v.1924 (Acte 5, scène 6, AGLAURE)
  359. Mais s'il est connu de Psyché, v.1925 (Acte 5, scène 6, CEPHISE)
  360. Car enfin folle est qui s'y fie. v.1933 (Acte 5, scène 6, CEPHISE)
  361. Est-ce que Zéphire vous aime ? v.1944 (Acte 5, scène 6, AGLAURE)
  362. C'est une franchise échouée v.1959 (Acte 5, scène 6, CEPHISE)
  363. C'est la manière de s'y prendre, v.1962 (Acte 5, scène 6, CEPHISE)
  364. Qui fait qu'un obstiné se rend, v.1963 (Acte 5, scène 6, CEPHISE)
  365. Sais-tu qu'il est certains instants v.1974 (Acte 5, scène 7, CEPHISE)
  366. C'est de tous les Amants le plus passionné, v.2001 (Acte 5, scène 7, ZEPHIRE)
  367. Une si longue résistance. v.2010 (Acte 5, scène 7, CEPHISE)
  368. Il est bon que l'Amour me serve de second. v.2012 (Acte 5, scène 7, ZEPHIRE)
  369. Je vois bien que c'est lui qui commande en ces lieux v.2014 (Acte 5, scène 7, CEPHISE)
  370. À moi ? Cela n'est pas de votre rôle. v.2021 (Acte 5, scène 7, LA COMTESSE)
  371. L'Amour en est croyable ; et quand je vous l'amène... v.2023 (Acte 5, scène 7, ZEPHIRE)
  372. Et du Ciel tout exprès il est ici venu v.2025 (Acte 5, scène 7, L'AMOUR)
  373. C'est le Marquis. v.2034 (Acte 5, scène 7, LE CHEVALIER)
  374. Juste Ciel ! v.2035 (Acte 5, scène 7, OLIMPE)
  375. Quoi, c'est vous, dont l'adresse cachée v.2035 (Acte 5, scène 7, LA COMTESSE)
  376. C'est une grande affaire. v.2040 (Acte 5, scène 7, LA COMTESSE)
  377. L'Inconnu du Vicomte est le comédien. v.2042 (Acte 5, scène 7, LE MARQUIS)
  378. Il ne s'est pas trop mal acquitté de son rôle. v.2043 (Acte 5, scène 7, LE MARQUIS)
  379. Il est vrai, je cherchais le son de sa parole, v.2044 (Acte 5, scène 7, LE VICOMTE)
  380. C'est là mon Diamant ; vous étiez destiné v.2053 (Acte 5, scène 7, LA COMTESSE)
  381. Il est juste, et j'en fais le prix de votre flamme. v.2055 (Acte 5, scène 7, LA COMTESSE)
  382. Vous avez de l'honneur, c'est assez vous en dire. v.2059 (Acte 5, scène 7, OLIMPE)
  383. Oui ; de mes pas pour vous c'est donc là le succès ? v.2065 (Acte 5, scène 7, LE VICOMTE)
  384. La retraite est gaillarde. v.2068 (Acte 5, scène 7, LE CHEVALIER)
  385. C'est un extravagant dont nous sommes défaits. v.2069 (Acte 5, scène 7, OLIMPE)

Warning: simplexml_load_string() [function.simplexml-load-string]: Entity: line 2: parser error : Start tag expected, '<' not found in /htdocs/pages/programmes/rechercheAuteur.php on line 97

Warning: simplexml_load_string() [function.simplexml-load-string]: LES AVENTURES DU ROI PAUSOLE in /htdocs/pages/programmes/rechercheAuteur.php on line 97

Warning: simplexml_load_string() [function.simplexml-load-string]: ^ in /htdocs/pages/programmes/rechercheAuteur.php on line 97

MÉDÉE (1693)

  1. Louis est triomphant, tout cède à sa puissance, v.1 (Prologue, scène 1, UN CHEF D'HABITANTS)
  2. Louis est triomphant, tout cède à sa puissance, v.7 (Prologue, scène 1, LE CHOEUR)
  3. Depuis longtemps, la France est mon séjour. v.26 (Prologue, scène 1, LA VICTOIRE)
  4. Vous résistez en vain, tremblez, fiers Ennemis, v.41 (Prologue, scène 1, BELLONE)
  5. Si l'on n'est volage, v.73 (Prologue, scène 1, BERGER)
  6. L'ardeur d'une flamme constante v.76 (Prologue, scène 1, BERGER)
  7. Est bientôt languissante, v.77 (Prologue, scène 1, BERGER)
  8. Si l'on n'est volage, v.81 (Prologue, scène 1, BERGER)
  9. C'est pour nous un plaisir extrême ; v.87 (Prologue, scène 1, DEUX-BERGERES)
  10. C'est encore un plaisir plus doux. v.89 (Prologue, scène 1, DEUX BERGERES)
  11. Jason est un ingrat, Jason est un parjure ; v.104 (Acte 2, scène 1, MÉDÉE)
  12. Mais d'injustes soupçons troublent votre repos ; v.108 (Acte 2, scène 1, NÉRINE)
  13. Créüse est destinée au souverain d'Argos. v.109 (Acte 2, scène 1, N?RINE)
  14. Je sais qu'Oronte est prêt d'arriver en ces lieux ; v.111 (Acte 2, scène 1, MÉDÉE)
  15. Ce n'est point son hymen qui le fait souhaiter. v.114 (Acte 2, scène 1, M?D?E)
  16. Acaste contre vous arme la Thessalie. v.117 (Acte 2, scène 1, NÉRINE)
  17. Tout est doux avec ce qu'on aime. v.133 (Acte 2, scène 1, MÉDÉE)
  18. Ce qu'est Médée et son pouvoir. v.140 (Acte 2, scène 1, MÉDÉE)
  19. Créon redoute Acaste, et ne s'explique pas ; v.151 (Acte 2, scène 2, JASON)
  20. S'il faut d'un fier destin suivre la loi cruelle, v.154 (Acte 2, scène 2, JASON)
  21. C'est être généreuse. v.157 (Acte 2, scène 2, MÉDÉE)
  22. Une douce habitude est facile à former ; v.165 (Acte 2, scène 2, MÉDÉE)
  23. C'est flatter le penchant qui nous porte à l'aimer. v.167 (Acte 2, scène 2, M?D?E)
  24. Que de tristes soucis, malgré ses doux appas, v.173 (Acte 2, scène 2, MÉDÉE)
  25. Dans un coeur bien touché l'injuste amour fait naître ! v.174 (Acte 2, scène 2, M?D?E)
  26. Mais si c'est un soin qui vous blesse, v.179 (Acte 2, scène 2, JASON)
  27. Son secours nous est nécessaire. v.183 (Acte 2, scène 2, MÉDÉE)
  28. Des grandes passions c'est le sort qui décide. v.209 (Acte 2, scène 3, JASON)
  29. Quand l'Amour s'est rendu le maître de mon coeur ? v.217 (Acte 2, scène 3, JASON)
  30. Dans le triste combat, où si j'ose la croire, v.218 (Acte 2, scène 3, JASON)
  31. À me céder une illustre victoire : v.224 (Acte 2, scène 3, JASON)
  32. Quand l'Amour s'est rendu le maître de mon coeur ? v.230 (Acte 2, scène 3, JASON)
  33. Mais la guerre aujourd'hui, par ses tristes alarmes, v.250 (Acte 2, scène 5, CRÉON)
  34. Et rien n'est impossible à qui peut l'acquérir. v.259 (Acte 2, scène 5, JASON)
  35. C'est un charmant avantage, v.282 (Acte 2, scène 6, UN CORINTHIEN, UN ARGIEN)
  36. Il est temps de parler sans feindre. v.294 (Acte 3, scène 1, CRÉON)
  37. Acaste vous poursuit, vous n'avez rien à craindre ; v.295 (Acte 3, scène 1, CR?ON)
  38. À votre tour, la justice demande v.303 (Acte 3, scène 1, CRÉON)
  39. Ce que de nos destins ordonneront les Dieux. v.312 (Acte 3, scène 1, CR?ON)
  40. C'est plus que je ne devrais faire. v.316 (Acte 3, scène 1, CR?ON)
  41. Quels que soient les ennuis où mon destin me livre, v.318 (Acte 3, scène 1, MÉDÉE)
  42. Jason à partir est-il prêt ? v.319 (Acte 3, scène 1, M?D?E)
  43. Me ravir ce héros, c'est m'ôter la victoire. v.325 (Acte 3, scène 1, CRÉON)
  44. Me séparer de lui, c'est me priver du jour. v.326 (Acte 3, scène 1, MÉDÉE)
  45. Ses exploits sont fameux, mais rendez-moi justice ; v.332 (Acte 3, scène 1, MÉDÉE)
  46. C'est lui seul qui les a commis. v.345 (Acte 3, scène 1, MÉDÉE)
  47. Du pouvoir de votre art peut-être est-on jaloux, v.348 (Acte 3, scène 1, CRÉON)
  48. Je ne puis vous donner que le reste du jour. v.351 (Acte 3, scène 1, CR?ON)
  49. C'est être sage v.356 (Acte 3, scène 1, CRÉON)
  50. Princesse, c'est sur vous que mon espoir se fonde. v.359 (Acte 3, scène 2, MÉDÉE)
  51. Le destin de Médée est d'être vagabonde. v.360 (Acte 3, scène 2, M?D?E)
  52. Si dans mon triste sort le ciel leur fait raison. v.368 (Acte 3, scène 2, M?D?E)
  53. Enfin à ton amour tout espoir est permis, v.371 (Acte 3, scène 3, CRÉON)
  54. Seigneur, souvenez-vous que c'est par votre aveu v.375 (Acte 3, scène 3, CREUSE)
  55. Mais il n'est doux que quand la gloire , v.379 (Acte 3, scène 3, CREUSE)
  56. Médée est preste à nous quitter, v.387 (Acte 3, scène 4, CRÉON)
  57. Est-il un plus grand avantage v.395 (Acte 3, scène 5, JASON)
  58. Le vrai bonheur est de suivre ses lois. v.405 (Acte 3, scène 5, JASON)
  59. Je sens qu'à mon bonheur la perte en est utile. v.408 (Acte 3, scène 5, CREUSE)
  60. Contre l'amour la résistance est vaine. v.414 (Acte 3, scène 5, JASON)
  61. Mon coeur qui s'applaudit d'une illustre victoire, v.448 (Acte 3, scène 6, CREUSE)
  62. Est toujours doux à recevoir. v.451 (Acte 3, scène 6, CREUSE)
  63. Qu'elle est charmante, qu'elle est belle ! v.456 (Acte 3, scène 7, CHOEUR DES CAPTIFS)
  64. Ah, qu'il est doux de soupirer pour elle ! v.457 (Acte 3, scène 7, CHOEUR DES CAPTIFS)
  65. Est un destin bien glorieux ; v.459 (Acte 3, scène 7, UN CAPTIF)
  66. C'est par eux qu'on aime, v.476 (Acte 3, scène 7, AMOUR)
  67. Mon arc est à vous, v.477 (Acte 3, scène 7, AMOUR)
  68. Vous me résistez, v.479 (Acte 3, scène 7, AMOUR)
  69. Un enfant n'est pas à craindre. v.482 (Acte 3, scène 7, AMOUR)
  70. Son gusti idolori, v.493 (Acte 3, scène 7, UNE-CAPTIVE)
  71. Son gusti i dolori v.505 (Acte 3, scène 7, LE CHOEUR)
  72. L'hommage est sincère, v.520 (Acte 3, scène 7, TROIS CAPTIFS)
  73. L'hommage est constant. v.522 (Acte 3, scène 7, TROIS CAPTIFS)
  74. L'hommage est sincère, v.524 (Acte 3, scène 7, LE CHOEUR)
  75. L'hommage est constant. v.526 (Acte 3, scène 7, LE CHOEUR)
  76. C'est ce qu'il désire ; v.528 (Acte 3, scène 7, TROIS CAPTIFS)
  77. C'est ce qu'il prétend. v.530 (Acte 3, scène 7, TROIS CAPTIFS)
  78. L'hommage est sincère, v.532 (Acte 3, scène 7, LE CHOEUR)
  79. L'hommage est constant. v.534 (Acte 3, scène 7, LE CHOEUR)
  80. L'hommage est sincère, v.540 (Acte 3, scène 7, TROIS CAPTIFS)
  81. L'hommage est constant. v.542 (Acte 3, scène 7, TROIS CAPTIFS)
  82. L'hommage est sincère, v.544 (Acte 3, scène 7, LE CHOEUR)
  83. L'hommage est constant. v.546 (Acte 3, scène 7, LE CHOEUR)
  84. L'amour sur ce qu'il veut s'est expliqué lui-même, v.553 (Acte 3, scène 7, JASON)
  85. Qu'un amant se fasse estimer v.556 (Acte 3, scène 7, CREUSE)
  86. Il est sûr de se faire aimer. v.558 (Acte 3, scène 7, CREUSE)
  87. Ton triomphe est certain, victoire, amour, victoire. v.559 (Acte 3, scène 7, LE CHOEUR)
  88. Est sûr de l'être par la gloire ; v.561 (Acte 3, scène 7, LE CHOEUR)
  89. La gloire est l'objet de ses voeux. v.562 (Acte 3, scène 7, LE CHOEUR)
  90. Ton triomphe est certain, victoire, amour, victoire. v.563 (Acte 3, scène 7, LE CHOEUR)
  91. L'orage est violent, il a dû vous surprendre ; v.564 (Acte 4, scène 1, ORONTE)
  92. Acaste veut que je périsse ; v.572 (Acte 4, scène 1, MÉDÉE)
  93. Je croirais faire une injustice v.574 (Acte 4, scène 1, M?D?E)
  94. Et peut-être est aimé de ce que vous aimez. v.594 (Acte 4, scène 1, MÉDÉE)
  95. Je fais obstacle à leur tendresse, v.598 (Acte 4, scène 1, MÉDÉE)
  96. C'est là de mon exil la pressante raison. v.599 (Acte 4, scène 1, M?D?E)
  97. Non, dans un coeur, quand l'amour est extrême, v.613 (Acte 4, scène 1, ORONTE_MEDEE)
  98. De cet injuste arrêt leur demander raison ; v.627 (Acte 4, scène 2, MÉDÉE)
  99. Colchos a résolu mon trop juste supplice ; v.631 (Acte 4, scène 2, M?D?E)
  100. Le seul Jason me restait pour secours, v.632 (Acte 4, scène 2, M?D?E)
  101. N'appelez point exil, un triste éloignement v.634 (Acte 4, scène 2, JASON)
  102. Qui pour épargner votre teste, v.640 (Acte 4, scène 2, JASON)
  103. Partager les malheurs dont elle est poursuivie, v.653 (Acte 4, scène 2, JASON)
  104. Est-ce là vous abandonner ? v.654 (Acte 4, scène 2, JASON)
  105. Rien ne m'est plus doux que de croire v.655 (Acte 4, scène 2, MÉDÉE)
  106. Je demeure, il est vrai, mais quand on nous sépare v.659 (Acte 4, scène 2, JASON)
  107. Il faut donc me résoudre à ce départ funeste. v.663 (Acte 4, scène 2, MÉDÉE)
  108. C'est l'unique bien qui me reste. v.666 (Acte 4, scène 2, M?D?E)
  109. Ah, c'est m'en dire trop ! cessez de m'attendrir ; v.671 (Acte 4, scène 2, JASON)
  110. L'injustice de ses projets ; v.685 (Acte 4, scène 3, MÉDÉE)
  111. J'ai forcé devant lui cent monstres à se rendre. v.688 (Acte 4, scène 3, M?D?E)
  112. L'éloignement, l'exil, sont les tristes effets v.696 (Acte 4, scène 3, M?D?E)
  113. Par le Roi même est arrêté, v.705 (Acte 4, scène 4, NÉRINE)
  114. Et votre exil n'est qu'une adresse v.706 (Acte 4, scène 4, N?RINE)
  115. C'en est fait, on m'y force, il faut briser les noeuds v.710 (Acte 4, scène 4, MÉDÉE)
  116. Je sens que ma tendresse est toujours la plus forte ; v.722 (Acte 4, scène 4, MÉDÉE)
  117. Que je destine à ma rivale. v.728 (Acte 4, scène 4, M?D?E)
  118. Noires filles du Styx, Divinités terribles, v.737 (Acte 4, scène 5, MÉDÉE)
  119. Pour le rendre funeste, il est temps, faisons choix v.749 (Acte 4, scène 5, MÉDÉE)
  120. Pour m'assurer qu'Hécate m'est propice, v.756 (Acte 4, scène 5, MÉDÉE)
  121. L'Enfer m'a répondu, ma victoire est certaine. v.759 (Acte 4, scène 5, M?D?E)
  122. Naissez, Monstres, naissez, tous mes charmes sont faits. v.760 (Acte 4, scène 5, M?D?E)
  123. Du funeste poison, par une mort soudaine, v.761 (Acte 4, scène 5, M?D?E)
  124. Naissez, Monstres, naissez, tous les charmes sont faits. v.763 (Acte 4, scène 5, LE CHOEUR)
  125. Du funeste poison, par une mort soudaine, v.764 (Acte 4, scène 5, LE CHOEUR)
  126. Les Monstres perdent la vie. v.767 (Acte 4, scène 5, LE CHOEUR)
  127. C'est assez retirez-vous. v.774 (Acte 4, scène 5, MÉDÉE)
  128. À peine dans ses mains cette robe est remise, v.779 (Acte 5, scène 1, JASON)
  129. Elle paraît. Voyez quel air de Majesté v.783 (Acte 5, scène 1, CLEONE)
  130. Cet avantage ne m'est cher, v.792 (Acte 5, scène 2, CREUSE)
  131. C'est peu d'y voir un sort charmant, v.810 (Acte 5, scène 2, CREUSE)
  132. Puisse l'amour dans sa juste colère v.813 (Acte 5, scène 2, JASON)
  133. Puisse l'Amour dans sa juste colère v.817 (Acte 5, scène 2, JASON)
  134. Cette crainte est injuste ; un éclatant mérite v.827 (Acte 5, scène 3, JASON)
  135. Peut trop sur les grands coeurs pour ne pas l'estimer. v.828 (Acte 5, scène 3, JASON)
  136. Est-ce assez que de l'estime ? v.832 (Acte 5, scène 3, ORONTE)
  137. Avec un tel secours, si vos feux sont constants, v.833 (Acte 5, scène 3, JASON)
  138. Quelque rival se cache, elle est aimée, elle aime ; v.837 (Acte 5, scène 3, ORONTE)
  139. Au pouvoir de Médée il n'est rien de semblable, v.855 (Acte 5, scène 4, MÉDÉE)
  140. Il verra quelle peine est due v.859 (Acte 5, scène 4, M?D?E)
  141. Un juste courroux vous presse ; v.863 (Acte 5, scène 4, ORONTE)
  142. D'où me vient cette horreur ? Est-ce à moi de trembler ? v.874 (Acte 5, scène 5, MÉDÉE)
  143. C'est par l'endroit le plus sensible v.885 (Acte 5, scène 5, MÉDÉE)
  144. C'est aigrir les esprits que de ne céder pas. v.888 (Acte 5, scène 6, CRÉON)
  145. Vous, l'objet malheureux de tant de justes haines ? v.898 (Acte 5, scène 6, CRÉON)
  146. C'est à moi seul de les régler. v.901 (Acte 5, scène 6, CR?ON)
  147. C'est moi qui le veux, qui l'ordonne : v.911 (Acte 5, scène 6, MÉDÉE)
  148. Ah ! c'est trop en souffrir ; Gardes, qu'on la saisisse. v.913 (Acte 5, scène 6, CRÉON)
  149. Que vois-je ! ah, justes Dieux ! v.914 (Acte 5, scène 6, CRÉON)
  150. Je plains ton triste sort, tes sujets te trahissent, v.920 (Acte 5, scène 6, MÉDÉE)
  151. Mon pouvoir t'est connu, j'ai mis ta garde en fuite, v.959 (Acte 5, scène 8, MÉDÉE)
  152. D'un indigne mépris c'est trop souffrir l'outrage. v.967 (Acte 5, scène 8, MÉDÉE)
  153. Viens, Fureur, c'est à toi d'achever mon ouvrage. v.968 (Acte 5, scène 8, M?D?E)
  154. Le Ciel s'arme de feux. Ah, c'est pour ma vengeance. v.974 (Acte 5, scène 9, CRÉON)
  155. Dans ses gouffres profonds quels monstres je découvre ! v.978 (Acte 5, scène 9, CR?ON)
  156. Les sombres flots du Styx n'ont rien qui m'épouvante. v.980 (Acte 5, scène 9, CR?ON)
  157. Dans ce funeste état tout ce qu'il voit l'offense ; v.986 (Acte 6, scène 1, NÉRINE)
  158. Jason ignore encor ce triste événement. v.991 (Acte 6, scène 1, NÉRINE)
  159. C'est lui seul qui les cause, il m'en fera raison ; v.995 (Acte 6, scène 1, MÉDÉE)
  160. Leur crime est assez grand d'avoir Jason pour Père. v.1005 (Acte 6, scène 1, M?D?E)
  161. C'est mon rang, il est vrai, mais c'est le sang d'un traitre. v.1013 (Acte 6, scène 1, M?D?E)
  162. À votre art rien n'est impossible. v.1019 (Acte 6, scène 2, CREUSE)
  163. C'est au Prince d'Argos qu'il faut vous adresser. v.1024 (Acte 6, scène 2, MÉDÉE)
  164. Vos désirs n'auront point d'obstacle : v.1026 (Acte 6, scène 2, M?D?E)
  165. J'ai parlé, c'est assez ; ne cherchez plus qu'en moi, v.1031 (Acte 6, scène 2, MÉDÉE)
  166. Ah, funeste revers ! fortune impitoyable ! v.1047 (Acte 6, scène 2, LE CHOEUR)
  167. Que ce grand bruit m'est redoutable ! v.1049 (Acte 6, scène 2, CREUSE)
  168. Dieux cruels, est-ce ainsi que votre haine accable v.1050 (Acte 6, scène 2, LE CHOEUR)
  169. Chacun s'est empressé de lui prêter secours. v.1065 (Acte 6, scène 3, CLEONE)
  170. Du même fer il s'est percé lui-même. v.1067 (Acte 6, scène 3, CLEONE)
  171. Ah, s'est-il écrié, le ciel a donc permis, v.1068 (Acte 6, scène 3, CLEONE)
  172. Ah, funeste revers ! fortune impitoyable ! v.1070 (Acte 6, scène 3, LE CHOEUR)
  173. Dieux cruels, est-ce ainsi que votre haine accable v.1072 (Acte 6, scène 3, LE CHOEUR)
  174. Nos malheurs sont leur injuste ouvrage ? v.1077 (Acte 6, scène 3, LE CHOEUR)
  175. C'est assez, laissez-moi, vos pleurs ne font qu'aigrir, v.1080 (Acte 6, scène 3, CREUSE)
  176. Le détestable honneur de faire redouter v.1084 (Acte 6, scène 4, CREUSE)
  177. Si la perte d'un père est pour vous si funeste, v.1087 (Acte 6, scène 4, MÉDÉE)
  178. Le coeur de Jason qui vous reste, v.1088 (Acte 6, scène 4, M?D?E)
  179. Pour vous en consoler, est un prix assez doux. v.1089 (Acte 6, scène 4, M?D?E)
  180. Mon mal est sans remède, à quoi servent ces pleurs ? v.1105 (Acte 6, scène 5, CREUSE)
  181. Mon père est mort, je vais mourir moi-même. v.1111 (Acte 6, scène 6, CREUSE)
  182. Ce que j'endure est incroyable ; v.1116 (Acte 6, scène 6, CREUSE)
  183. Vengez-la, c'est le prix qu'exigent mes douleurs. v.1136 (Acte 6, scène 6, CREUSE)
  184. C'en est fait, j'expire, je meurs. v.1139 (Acte 6, scène 6, CREUSE)
  185. Elle est morte, et je vis ! courons à la vengeance, v.1140 (Acte 6, scène 7, JASON)
  186. La perte de Médée est due à mon amour. v.1142 (Acte 6, scène 7, JASON)
  187. C'est peu, pour contenter la douleur qui te presse, v.1145 (Acte 6, scène 8, MÉDÉE)
  188. Venge encor tes enfants ; ce funeste poignard v.1147 (Acte 6, scène 8, M?D?E)

LE GALANT DOUBLÉ (1659)

  1. La prison est toujours un malencontreux gîte, v.8 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  2. Et c'est par sa vertu qu'on est tombé d'accord, v.17 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  3. Que sans nuire aux vivants, le mort resterait mort ; v.18 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  4. Ma foi, c'est un brave homme, et j'en suis satisfait ; v.26 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  5. La station est douce, on y boit d'importance. v.27 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  6. Et beaucoup attrapés par un maintien modeste, v.47 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  7. Pensent prendre en plein drap, qui n'achètent qu'un reste. v.48 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  8. Non, non, mon coeur n'est point novice dans ce choix, v.49 (Acte 1, scène 1, DON-FERNAND)
  9. On me la fait aimable, on me dit qu'elle est belle ; v.52 (Acte 1, scène 1, DON-FERNAND)
  10. Et que la confrérie est un mal nécessaire, v.56 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  11. Don Juan est celui qui m'a su recevoir. v.66 (Acte 1, scène 1, DON-FERNAND)
  12. Il est le seul encor de qui j'y sois connu. v.70 (Acte 1, scène 1, DON FERNAND)
  13. Pour qui mon coeur soudain s'est senti tout de flamme. v.76 (Acte 1, scène 1, DON-FERNAND)
  14. Son nom est. v.79 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  15. Avouez à peu près que mon goût est le vôtre, v.87 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  16. Cet amour est d'un genre assez adultérin. v.89 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  17. Non, ces deux objets seuls ont droit sur mon destin, v.90 (Acte 1, scène 1, DON-FERNAND)
  18. Quelle est cette seconde encor qui vous enflamme ? v.92 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  19. Est fondé de sa part sur la reconnaissance, v.96 (Acte 1, scène 1, DON-FERNAND)
  20. Monsieur, c'est une gueuse v.99 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  21. De tout ce qu'elle fait la grâce est naturelle, v.104 (Acte 1, scène 1, DON-FERNAND)
  22. Un certain air modeste et plein de liberté, v.106 (Acte 1, scène 1, DON FERNAND)
  23. C'est là le diable. v.108 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  24. Mais j'ignore qui j'aime, et c'est ce qui m'arrête. v.116 (Acte 1, scène 1, DON-FERNAND)
  25. La fourbe est bien en règne, et s'en sauve qui peut. v.117 (Acte 1, scène 1, GUZMAN)
  26. St. v.118 (Acte 1, scène 2, JACINTE)
  27. St. Bon jour. Monsieur, est-ce à vous qu'on en veut, v.118 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  28. Ou si c'est moi déjà que la Donzelle tente ? v.119 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  29. À la poste où pour nous vous laissez votre adresse, v.123 (Acte 1, scène 2, JACINTE)
  30. J'en ai toujours de prêt, si tu m'aimes, c'est fait. v.130 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  31. Ma foi, dans ce marché c'est moi seul qui hasarde. v.132 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  32. Et ton minois, de coeurs modestement filou, v.137 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  33. S'il n'est quelque peu singe, est peut-être hibou. v.138 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  34. Ne vous préparez point à me questionner. v.142 (Acte 1, scène 2, JACINTE)
  35. Si quelqu'un m'y connaît, ma Maîtresse est perdue. v.147 (Acte 1, scène 2, JACINTE)
  36. Jugez par là du reste, et lui soyez fidèle. v.151 (Acte 1, scène 2, JACINTE)
  37. Tout est égal en elle, v.152 (Acte 1, scène 2, JACINTE)
  38. C'est-à-dire, Monsieur, que le tout n'y vaut rien. v.154 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  39. C'est qu'elle est bonne et sage, v.156 (Acte 1, scène 2, JACINTE)
  40. Si mon coeur n'est atteint... v.160 (Acte 1, scène 2, DON-FERNAND)
  41. Tous ont le même style, et la plupart, du vent. v.162 (Acte 1, scène 2, JACINTE)
  42. La peste soit la sotte. v.168 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  43. Elle est faite, Monsieur, en dépit de Nature, v.172 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  44. Qui l'en croira, Monsieur, votre fortune est faite ; v.176 (Acte 1, scène 3, GUZMAN)
  45. Esprit, naissance, bien, attraits, le choix est doux. v.177 (Acte 1, scène 3, GUZMAN)
  46. Allez où votre coeur est le plus attaché. v.181 (Acte 1, scène 3, GUZMAN)
  47. Si celle-ci manquait, l'autre est à conserver. v.186 (Acte 1, scène 3, DON-FERNAND)
  48. Il est mille Fernands dans une même ville. v.191 (Acte 1, scène 3, DON-FERNAND)
  49. Qu'elle est belle ! v.208 (Acte 1, scène 3, GUZMAN)
  50. J'ai de malins instants pour la fragilité, v.210 (Acte 1, scène 3, GUZMAN)
  51. Ta rencontre est un bien qui doit m'être si doux... v.213 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  52. Ah, c'est me faire tort. v.222 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  53. J'ai peut-être de quoi vous donner votre reste. v.231 (Acte 1, scène 4, BEATRIX)
  54. Tu tournes tout en jeu, mais je te le proteste, v.232 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  55. De grâce, arrêtez-là la protestation, v.234 (Acte 1, scène 4, BEATRIX)
  56. J'ai tant de Protestants qu'ils s'étouffent l'un l'autre, v.236 (Acte 1, scène 4, BEATRIX)
  57. Vous seriez bien adroit si vous ne restiez pris. v.242 (Acte 1, scène 4, BEATRIX)
  58. Tout est aimable en toi. v.248 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  59. Je pense que me voir c'est tout. v.256 (Acte 1, scène 4, BEATRIX)
  60. C'est à toi de parler avec les gens d'honneur ? v.258 (Acte 1, scène 4, BEATRIX)
  61. La Matoise est, Monsieur, instruite en bonne école ; v.264 (Acte 1, scène 4, GUZMAN)
  62. C'est là que je veux que tu viennes. v.268 (Acte 1, scène 4, BEATRIX)
  63. Est-ce tout ? Vous me ferez gronder, v.277 (Acte 1, scène 4, BEATRIX)
  64. À te voir seulement mon plaisir est extrême. v.279 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  65. Il est doux de s'y voir quand la copie agrée. v.283 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  66. Seul avec Béatrix ? C'est n'être pas trop mal. v.286 (Acte 1, scène 5, DON-JUAN)
  67. Et crains bien que restant dans cette égalité, v.293 (Acte 1, scène 5, BEATRIX)
  68. Non pas, Monsieur, c'est que je la console. v.296 (Acte 1, scène 6, GUZMAN)
  69. Aimant en deux endroits, ce changement est doux. v.302 (Acte 1, scène 6, DON-JUAN)
  70. C'est recouvrer soudain une faveur perdue. v.303 (Acte 1, scène 6, DON JUAN)
  71. Il est venu chez moi me témoigner sa peine. v.316 (Acte 1, scène 6, DON-JUAN)
  72. De mon secret sans doute il est fort en colère ? v.320 (Acte 1, scène 6, DON-FERNAND)
  73. Que de votre combat c'est l'effet imprévu, v.322 (Acte 1, scène 6, DON-JUAN)
  74. C'est à vous d'y songer, ma parole est donnée. v.327 (Acte 1, scène 6, DON-JUAN)
  75. Mais voyez Léonor, elle est sage, elle est belle, v.331 (Acte 1, scène 6, DON-JUAN)
  76. Son destin éclairci pourra régler le mien. v.341 (Acte 1, scène 6, DON-FERNAND)
  77. Cet hymen proposé me fait voir tant d'estime, v.355 (Acte 2, scène 1, ISABELLE)
  78. Et c'est de Léonor que je le voudrais prendre, v.364 (Acte 2, scène 1, ISABELLE)
  79. Si comme elle est sa soeur, les intérêts du sang v.365 (Acte 2, scène 1, ISABELLE)
  80. C'est votre seul aveu qui la peut achever. v.374 (Acte 2, scène 1, DON-DIEGUE)
  81. Votre coeur doit parler c'est à vous de l'entendre. v.379 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  82. De vrai, le mariage est une étrange chose, v.388 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  83. La chaîne en est, dit-on, si rude et si pesante, v.391 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  84. Que qui n'en gémit point a l'âme bien constante, v.392 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  85. Adroit, aimable, beau, c'est toujours un Mari, v.394 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  86. On est bien empêché comme on s'y doit conduire, v.395 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  87. C'est en dire un peu trop. v.403 (Acte 2, scène 2, ISABELLE)
  88. Ce n'est point là satire, v.403 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  89. Il est de ces rêveurs, il est de ces jaloux, v.405 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  90. L'on n'est sage jamais si l'on n'est loup-garou. v.410 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  91. Après tout, le meilleur est de vivre sans Maître. v.423 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  92. C'est un état heureux, et je le sais connaître ; v.424 (Acte 2, scène 2, ISABELLE)
  93. Le nom de vieille fille est un nom de mépris. v.426 (Acte 2, scène 2, ISABELLE)
  94. Quand on est marié, c'est pour toute sa vie, v.428 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  95. L'espoir de se voir veuve est un triste hasard. v.430 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  96. Cette faveur du Ciel est toujours trop tardive, v.431 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  97. Mais pour vos deux Amants, quel dessein est le vôtre ? v.435 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  98. Le choix, à dire vrai, n'est pas facile entre eux, v.437 (Acte 2, scène 2, ISABELLE)
  99. Si son feu brille moins, j'y crois plus de constance, v.448 (Acte 2, scène 2, ISABELLE)
  100. Et c'est pour me pouvoir expliquer avec lui, v.453 (Acte 2, scène 2, ISABELLE)
  101. Ma foi, je n'aurais point péché par modestie. v.456 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  102. C'est le moins, Béatrix, que je pouvais lui rendre. v.460 (Acte 2, scène 2, ISABELLE)
  103. Ignorant jusque-là ce que c'est qu'être Amante, v.471 (Acte 2, scène 3, LÉONOR)
  104. L'amour s'est bien vengé de mon indifférence. v.476 (Acte 2, scène 3, L?ONOR)
  105. Un procès qu'à la Cour il est venu poursuivre, v.479 (Acte 2, scène 3, LÉONOR)
  106. Qu'est-ce dans cet amour que votre coeur espère ? v.504 (Acte 2, scène 3, ISABELLE)
  107. C'est par ce seul motif qu'il m'a vue obstinée v.507 (Acte 2, scène 3, LÉONOR)
  108. Est toujours favorable à deux coeurs qui s'entendent, v.512 (Acte 2, scène 3, L?ONOR)
  109. C'est ce qu'à Don Fernand j'ai résolu d'apprendre, v.516 (Acte 2, scène 3, LÉONOR)
  110. Il n'est rien qu'avec moi l'amitié n'autorise. v.520 (Acte 2, scène 3, ISABELLE)
  111. Jacinte en est instruite, et sait ce qu'il faut taire. v.523 (Acte 2, scène 3, LÉONOR)
  112. Enfin c'est en vous que j'espère. v.543 (Acte 2, scène 4, LÉONOR)
  113. Ma foi, pour un Amant voilà bien du mystère. v.544 (Acte 2, scène 4, BEATRIX)
  114. S'il est tel que mes yeux semblent l'avoir fait naître, v.551 (Acte 2, scène 5, LÉONOR)
  115. C'est à vous, Don Fernand, à le faire paraître. v.552 (Acte 2, scène 5, L?ONOR)
  116. J'ai lieu de m'offenser de votre injuste crainte, v.556 (Acte 2, scène 5, DON-FERNAND)
  117. Le seul aveu du vôtre est tout ce que je crains. v.562 (Acte 2, scène 5, DON FERNAND)
  118. Et qu'il n'est rien pour vous que j'ose négliger v.565 (Acte 2, scène 5, LÉONOR)
  119. La réserve en est vaine à qui doit présumer, v.589 (Acte 2, scène 5, DON-FERNAND)
  120. De mon engagement j'ai cru devoir l'instruire, v.592 (Acte 2, scène 5, LÉONOR)
  121. Et si son avis est qu'on ne vous cache rien, v.593 (Acte 2, scène 5, L?ONOR)
  122. Juste Ciel, Isabelle ! Ai-je bien entendu ? v.597 (Acte 2, scène 5, DON-FERNAND)
  123. Si c'est celle qui m'aime, enfin je suis perdu. v.598 (Acte 2, scène 5, DON FERNAND)
  124. Ô d'un jaloux destin attaques imprévues ! v.599 (Acte 2, scène 5, DON FERNAND)
  125. C'est ici son quartier. v.601 (Acte 2, scène 5, DON FERNAND)
  126. Madame, il est encor plus grand qu'il ne vous semble. v.604 (Acte 2, scène 5, DON-FERNAND)
  127. C'est elle-même, elle entre, où me vois-je réduis ? v.606 (Acte 2, scène 5, DON-FERNAND)
  128. Nous le verrons, mais Dieux ! Ma surprise est extrême, v.607 (Acte 2, scène 6, ISABELLE)
  129. Madame, c'est lui-même. v.608 (Acte 2, scène 6, BEATRIX)
  130. Je dois beaucoup, Madame, à mon heureux destin, v.614 (Acte 2, scène 6, DON-FERNAND)
  131. Mais si vous vous rendez à de justes prières, v.627 (Acte 2, scène 6, DON-FERNAND)
  132. Son nom qu'elle me cache étonne ma constance. v.631 (Acte 2, scène 6, DON FERNAND)
  133. Et sur ce que de vous je puis justifier, v.633 (Acte 2, scène 6, ISABELLE)
  134. Dès l'abord comme vous je vis tout ce qu'il est, v.638 (Acte 2, scène 6, LÉONOR)
  135. Un Ami qui d'erreur est assez incapable, v.643 (Acte 2, scène 6, ISABELLE)
  136. Je lui suis obligé d'une estime si forte. v.648 (Acte 2, scène 6, DON-FERNAND)
  137. Et c'est ? v.650 (Acte 2, scène 6, LÉONOR)
  138. Vous est-il inconnu, s'il ne l'est à personne ? v.652 (Acte 2, scène 6, ISABELLE)
  139. L'erreur m'est favorable où quelque abus l'a mis. v.658 (Acte 2, scène 6, DON-FERNAND)
  140. Qui m'est connu sous l'un, vous le sera sous l'autre. v.660 (Acte 2, scène 6, ISABELLE)
  141. Don Dionis pourtant est le seul que je sais. v.661 (Acte 2, scène 6, ISABELLE)
  142. Soulagez les ennuis dont mon âme est pressée. v.671 (Acte 2, scène 6, DON-FERNAND)
  143. Mon esprit soit brouillé comme le vôtre l'est ? v.694 (Acte 2, scène 7, ISABELLE)
  144. Certes, votre méthode est galante et nouvelle. v.699 (Acte 2, scène 7, ISABELLE)
  145. Un si beau stratagème en a-t-il bien dupé ? v.705 (Acte 2, scène 7, ISABELLE)
  146. De quel étonnement mon esprit est frappé ! v.706 (Acte 2, scène 7, DON-FERNAND)
  147. Madame, c'est ainsi que me jugeant discret, v.713 (Acte 2, scène 7, DON-FERNAND)
  148. C'est trop longtemps jouer le même personnage. v.720 (Acte 2, scène 7, ISABELLE)
  149. Quel est ce Dionis ? v.722 (Acte 2, scène 7, DON-FERNAND)
  150. Moi ? Si ce jeu vous plaît, quel qu'en soit le mystère... v.723 (Acte 2, scène 7, DON-FERNAND)
  151. Quelle est cette Beauté qui parle contre moi ? v.726 (Acte 2, scène 7, DON-FERNAND)
  152. Madame, est-ce une Amie, ou bien quelque Parente ? v.727 (Acte 2, scène 7, DON FERNAND)
  153. Se fût enregistré sur mon papier d'amant. v.734 (Acte 2, scène 7, BEATRIX)
  154. La chose n'est pas vraie ? v.735 (Acte 2, scène 7, BEATRIX)
  155. Il est vrai qu'on me joue, v.735 (Acte 2, scène 7, DON-FERNAND)
  156. Don Juan de Torres n'est point connu de vous ? v.738 (Acte 2, scène 7, ISABELLE)
  157. Je ne sais quel il est, et trêve d'incartade. v.739 (Acte 2, scène 7, DON-FERNAND)
  158. Mon nom est Don Fernand ; et mon pays, Grenade ; v.740 (Acte 2, scène 7, DON FERNAND)
  159. Quelque temps qu'à forger vous ait coûté l'histoire, v.743 (Acte 2, scène 7, BEATRIX)
  160. Enfin est-ce gageure, ou bien galanterie ? v.748 (Acte 2, scène 7, DON-FERNAND)
  161. Mais les amis du coeur, dame, c'est autre chose, v.764 (Acte 2, scène 7, BEATRIX)
  162. C'est donc à qui de vous m'embarrasseras mieux ? v.766 (Acte 2, scène 7, DON-FERNAND)
  163. Si c'est là votre but, la pièce est imparfaite. v.767 (Acte 2, scène 7, DON FERNAND)
  164. C'est assez, il est temps que vous fassiez retraite. v.768 (Acte 2, scène 7, ISABELLE)
  165. Sortez par l'autre porte, elle vous est connue. v.771 (Acte 2, scène 7, ISABELLE)
  166. Le meilleur est pour vous de déloger sans bruit, v.773 (Acte 2, scène 7, BEATRIX)
  167. C'est là que l'Inconnue avait su vous mander ? v.777 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  168. C'est là que de la fourbe il a fallu m'aider, v.778 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  169. Quelquefois au besoin ce vice est de saison. v.781 (Acte 3, scène 1, DON FERNAND)
  170. Mais le don d'impudence est un grand privilège, v.788 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  171. C'est un talent en vous de tout temps admiré ; v.790 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  172. Mais l'abord d'une Femme est un péril honnête, v.791 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  173. C'est un pas qu'à franchir peu de gens ont appris, v.797 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  174. Et tout subtil qu'il est, le diable y serait pris. v.798 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  175. Aussi, pour en sortir j'aurais eu plus d'obstacle, v.799 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  176. Vous laisserez pester Isabelle à son aise ? v.831 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  177. J'ai su par Don Juan qu'elle est chez une Tante, v.839 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  178. Si la rencontre est rare, elle est du moins possible. v.847 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  179. Monsieur, dans ce dessein votre honte est visible. v.848 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  180. Pour appuyer la fourbe il est de tout instruit. v.857 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  181. Enfin pour l'Inconnue, elle est cassée aux gages, v.860 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  182. Il ne s'en parle plus, c'est autant de vidé ? v.861 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  183. Mon coeur de ses attraits est toujours possédé, v.862 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  184. Voilà quel est mon but. v.879 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  185. C'est qu'en mon coeur déjà l'amour prenait racine, v.880 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  186. Se charger d'une Femme en est une assez haute. v.887 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  187. Galante comme elle est, qui que vous épousiez, v.897 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  188. C'est Isabelle. v.899 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  189. Peste ! Encor une fois que la friponne est belle ! v.900 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  190. C'est ici qu'il me faut pousser la passion. v.902 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  191. N'a pu de vos desseins approuver l'injustice, v.904 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  192. Et m'offre la douceur dont un destin jaloux v.909 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  193. Ne trouveront jamais qui les estime assez, v.918 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  194. Est-ce à Don Dionis, ou bien à Don Fernand ? v.922 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  195. De telles questions ont droit de me surprendre ; v.924 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  196. Charmé de vos appas, n'a su leur résister ; v.930 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  197. C'est fort adroitement pratiquer l'art de feindre. v.936 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  198. Quelle énigme est-ce ci ? Madame... v.943 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  199. C'est assez sur ce ton, vous ne m'y prendrez pas. v.945 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  200. Quoi, ce que vous oyez est peu pour vous confondre ? v.956 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  201. Avec combien de soin la pièce est concertée ! v.964 (Acte 3, scène 2, BEATRIX)
  202. Qui voudra l'ouïr, c'est la même innocence. v.971 (Acte 3, scène 2, BEATRIX)
  203. Mais enfin quelle est votre espérance ? v.972 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  204. Ce conte pour me nuire est un froid stratagème. v.979 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  205. Il est amant d'honneur si jamais il en fut. v.989 (Acte 3, scène 2, GUZMAN)
  206. Ce n'est pas sans raisons que de justes alarmes, v.999 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  207. Le peu que je mérite en est un assez grand. v.1002 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  208. Pour vous seule d'amour mon âme est prévenue, v.1008 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  209. Et cette ardeur est telle... v.1009 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  210. Adieu, c'est trop. v.1010 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  211. S'il est Don Fernand, comme il semble paraître, v.1015 (Acte 3, scène 2, BEATRIX)
  212. Pourquoi s'obstiner tant à ne vouloir pas l'être ? v.1016 (Acte 3, scène 2, BEATRIX)
  213. C'est mon plus grand défaut, je suis trop compassive, v.1020 (Acte 3, scène 2, BEATRIX)
  214. Il est des étourdis, que refuser d'entendre, v.1023 (Acte 3, scène 2, BEATRIX)
  215. C'est contraindre autant vaut sur l'heure à s'aller pendre, v.1024 (Acte 3, scène 2, BEATRIX)
  216. J'évite le désastre, et fais tout pour le mieux. v.1025 (Acte 3, scène 2, BEATRIX)
  217. Que vois-je ? Juste Ciel ! En croirai-je mes yeux ? v.1026 (Acte 3, scène 3, DON-JUAN)
  218. Vous êtes ici ? Vous ? Ma surprise est extrême. v.1027 (Acte 3, scène 3, DON JUAN)
  219. Mais c'est vous-même ? v.1028 (Acte 3, scène 3, DON-JUAN)
  220. C'est vous ? Don Dionis ? v.1029 (Acte 3, scène 3, DON JUAN)
  221. Même voix, même port c'est la vivante image, v.1036 (Acte 3, scène 3, DON-JUAN)
  222. Pour m'en faire sortir, quoi qu'il est pu me dire, v.1039 (Acte 3, scène 3, DON JUAN)
  223. Son nom est Don Fernand ? v.1043 (Acte 3, scène 3, DON-FERNAND)
  224. Madame, assurément c'est notre Grenadin. v.1046 (Acte 3, scène 3, BEATRIX)
  225. Le conte avec grand art est sans doute inventé. v.1057 (Acte 3, scène 3, ISABELLE)
  226. Mais il n'est rien plus vrai. v.1063 (Acte 3, scène 3, DON-JUAN)
  227. Qu'il est souvent aisé de tromper une Femme ! v.1064 (Acte 3, scène 3, ISABELLE)
  228. Non, non, c'est entre nous une histoire forgée, v.1076 (Acte 3, scène 3, DON-FERNAND)
  229. Pour l'Inconnue enfin je ne sais ce que c'est, v.1086 (Acte 3, scène 3, DON-FERNAND)
  230. Elle est hérétique, v.1088 (Acte 3, scène 3, GUZMAN)
  231. C'en est fait, Monsieur, il faut trousser bagage, v.1100 (Acte 3, scène 4, GUZMAN)
  232. À l'impossible enfin nul, dit-on, n'est tenu. v.1101 (Acte 3, scène 4, GUZMAN)
  233. Va, mon talent encor ne t'est pas bien connu. v.1102 (Acte 3, scène 4, DON-FERNAND)
  234. Je prétends au besoin suppléer d'industrie. v.1104 (Acte 3, scène 4, DON-FERNAND)
  235. Quel succès de mes feux doit régler mon destin. v.1138 (Acte 3, scène 5, DON-FERNAND)
  236. Qui jamais vit un feu plus constant ? v.1145 (Acte 3, scène 5, DON-FERNAND)
  237. N'en doutez point, Monsieur, la chose est évidente, v.1148 (Acte 3, scène 5, GUZMAN)
  238. Sa passion par là se croit justifier. v.1153 (Acte 3, scène 6, JACINTE)
  239. Et d'Isabelle ensuite ayant appris le reste, v.1155 (Acte 3, scène 6, JACINTE)
  240. Il vient chercher à rompre un hymen si funeste. v.1156 (Acte 3, scène 6, JACINTE)
  241. De votre amour pour moi cette épreuve est cruelle, v.1160 (Acte 3, scène 6, LÉONOR)
  242. Cependant c'est par vous que le sort m'assassine ; v.1167 (Acte 3, scène 6, L?ONOR)
  243. C'est me perdre en effet que paraître chez lui. v.1170 (Acte 3, scène 6, L?ONOR)
  244. Le sujet qui m'amène est pour vous une offense, v.1176 (Acte 3, scène 6, DON-FERNAND)
  245. Mais j'atteste le Ciel qui voit toute mon âme, v.1183 (Acte 3, scène 6, DON FERNAND)
  246. Et que quoi qu'en ordonne un destin trop jaloux, v.1185 (Acte 3, scène 6, DON FERNAND)
  247. Et suivez un espoir qui vous est confirmé, v.1193 (Acte 3, scène 6, LÉONOR)
  248. Mais puisqu'il vous connaît, il n'est plus temps de feindre, v.1204 (Acte 3, scène 7, JACINTE)
  249. Qui le connaît si bien n'est pas pour en mourir, v.1237 (Acte 4, scène 1, BEATRIX)
  250. La rechute, dit-on, est pire que le mal, v.1242 (Acte 4, scène 1, GUZMAN)
  251. J'eus toujours l'estomac contraire aux viandes creuses, v.1252 (Acte 4, scène 1, GUZMAN)
  252. Et quand pour mes péchés il en est question, v.1253 (Acte 4, scène 1, GUZMAN)
  253. Je n'en tâte jamais sans indigestion. v.1254 (Acte 4, scène 1, GUZMAN)
  254. Mais ce meuble d'amour est tout ce que j'en veux, v.1258 (Acte 4, scène 1, BEATRIX)
  255. J'estime les polis, et les sots me font rire. v.1260 (Acte 4, scène 1, BEATRIX)
  256. C'est ainsi que l'amour dans mon coeur se nourrit. v.1261 (Acte 4, scène 1, BEATRIX)
  257. Cet amour est bien jeune, on n'a guère d'esprit. v.1262 (Acte 4, scène 1, GUZMAN)
  258. Ce n'est que de douceurs qu'il aime à se repaître, v.1264 (Acte 4, scène 1, GUZMAN)
  259. Si c'est faire enrager, c'est enrager soi-même, v.1268 (Acte 4, scène 1, GUZMAN)
  260. Sans de grands ragoûts n'est pas grande vertu. v.1270 (Acte 4, scène 1, GUZMAN)
  261. C'est à quoi la plus prude aisément se résout, v.1273 (Acte 4, scène 1, BEATRIX)
  262. C'est être sage en vain que ne la point paraître. v.1279 (Acte 4, scène 1, GUZMAN)
  263. Ce n'est pas trop gratis, et fol est qui s'y donne. v.1284 (Acte 4, scène 1, GUZMAN)
  264. D'avec son grand Parleur mon Maître s'est tiré. v.1286 (Acte 4, scène 1, GUZMAN)
  265. Jusques aux intestins je me trouve grillé. v.1290 (Acte 4, scène 2, GUZMAN)
  266. Le mien est Don Fernand, est-ce que l'on en doute ? v.1299 (Acte 4, scène 2, DON-FERNAND)
  267. Me fait de ta Maîtresse implorer l'assistance, v.1304 (Acte 4, scène 2, DON-FERNAND)
  268. Ainsi donc ce valet ne vous est pas connu ? v.1306 (Acte 4, scène 2, BEATRIX)
  269. Peste de la figure, et du Maître Doublé. v.1314 (Acte 4, scène 2, GUZMAN)
  270. Pour quel charmant Objet mon triste coeur soupire ; v.1316 (Acte 4, scène 2, DON-FERNAND)
  271. Cet essai n'est pour vous qu'une faible ressource. v.1319 (Acte 4, scène 2, BEATRIX)
  272. Mon coeur est fermé, n'ouvrez point votre bourse. v.1320 (Acte 4, scène 2, BEATRIX)
  273. Elle est incorruptible. v.1323 (Acte 4, scène 2, GUZMAN)
  274. C'est assez que mon coeur connaît ce que j'en pense. v.1331 (Acte 4, scène 2, BEATRIX)
  275. Pour tes adorateurs c'est trop de récompense ; v.1332 (Acte 4, scène 2, DON-FERNAND)
  276. Mais en ayant grand nombre, il est bien malaisé v.1333 (Acte 4, scène 2, DON FERNAND)
  277. L'Alphabet que j'en tiens à chacun rend justice, v.1336 (Acte 4, scène 2, BEATRIX)
  278. Le secret est galant pour ne s'y méprendre. v.1339 (Acte 4, scène 2, DON-FERNAND)
  279. Ce que vous résoudrez réglera mon destin. v.1346 (Acte 4, scène 3, DON-FERNAND)
  280. Ne doutez plus, Madame, il n'est qu'à trente pas; v.1350 (Acte 4, scène 3, BEATRIX)
  281. Que pourrais-je espérer d'une lâche imposture ? v.1355 (Acte 4, scène 3, DON-FERNAND)
  282. Dionis ou Fernand, tout est égal pour moi, v.1357 (Acte 4, scène 3, ISABELLE)
  283. C'est l'unique moyen de vous justifier. v.1365 (Acte 4, scène 3, ISABELLE)
  284. Voyez quelle erreur est la vôtre, v.1367 (Acte 4, scène 4, DON-FERNAND)
  285. Don Fernand d'Avalos nous est assez connu. v.1369 (Acte 4, scène 4, L-EXEMPT)
  286. Qu'un autre en est pour vous faussement accusé. v.1373 (Acte 4, scène 4, L EXEMPT)
  287. Ah ! Messieurs, je proteste... v.1375 (Acte 4, scène 4, DON-FERNAND)
  288. C'est aux Juges demain que vous direz le reste, v.1376 (Acte 4, scène 4, L-EXEMPT)
  289. Madame, à ces rigueurs la Justice est contrainte. v.1379 (Acte 4, scène 4, L-EXEMPT)
  290. Nomme ma défiance injustice ou faiblesse, v.1388 (Acte 4, scène 5, ISABELLE)
  291. Quoi, vous la croiriez juste, après ce qui se passe ? v.1391 (Acte 4, scène 5, BEATRIX)
  292. Puisqu'il est arrêté, Don Dionis n'est plus. v.1394 (Acte 4, scène 5, ISABELLE)
  293. Son valet qui le suit fait voir le stratagème. v.1395 (Acte 4, scène 5, ISABELLE)
  294. Enfin c'est Don Juan qui t'a gâté l'esprit. v.1401 (Acte 4, scène 5, ISABELLE)
  295. Il n'est rien de plus vrai que ce qu'il nous dit ? v.1402 (Acte 4, scène 5, ISABELLE)
  296. Pourquoi ne croire pas que l'on me rend justice ? v.1408 (Acte 4, scène 5, BEATRIX)
  297. La fausse modestie est des faibles d'esprits ; v.1409 (Acte 4, scène 5, BEATRIX)
  298. Après tout, il est bon de connaître son prix. v.1410 (Acte 4, scène 5, BEATRIX)
  299. Prendre tout, au hasard de ce qui doit rester. v.1422 (Acte 4, scène 5, BEATRIX)
  300. Mais dans mon coeur enfin la chose est arrêtée, v.1424 (Acte 4, scène 5, ISABELLE)
  301. S'il est toujours le même, achèvera l'affaire, v.1428 (Acte 4, scène 5, ISABELLE)
  302. Il n'en est pas besoin, le voici qui s'avance. v.1444 (Acte 4, scène 6, DON-JUAN)
  303. Madame, tout de bon l'autre est-il fait ainsi, v.1446 (Acte 4, scène 7, BEATRIX)
  304. Mais tu doutes en vain, Béatrix, c'est le même. v.1451 (Acte 4, scène 7, ISABELLE)
  305. Madame, on craint toujours quand l'amour est extrême, v.1452 (Acte 4, scène 7, DON-FERNAND)
  306. Du moins, s'il s'en souvient, s'est laissé prévenir. v.1458 (Acte 4, scène 7, DON FERNAND)
  307. Don Fernand est venu dégager sa parole. v.1459 (Acte 4, scène 7, ISABELLE)
  308. C'est pour n'y pas céder une trop juste loi. v.1465 (Acte 4, scène 7, ISABELLE)
  309. Que dites-vous, Madame ? Il est mandé du Roi ? v.1466 (Acte 4, scène 7, DON-FERNAND)
  310. Et la fourbe est pour vous un don si naturel... v.1469 (Acte 4, scène 7, ISABELLE)
  311. M'en accusez encor ! Ce reproche est cruel, v.1470 (Acte 4, scène 7, DON-FERNAND)
  312. Si votre injuste erreur vous est toujours si chère, v.1471 (Acte 4, scène 7, DON FERNAND)
  313. Le trait est si subtil, qu'il faut que je confesse v.1475 (Acte 4, scène 7, ISABELLE)
  314. Qu'on ne peut rien conduire avec plus de justesse, v.1476 (Acte 4, scène 7, ISABELLE)
  315. Qu'est-ce ci ? v.1482 (Acte 4, scène 7, DON-FERNAND)
  316. Vous voir tous deux ensemble est l'unique remède. v.1484 (Acte 4, scène 7, DON-JUAN)
  317. Mais l'obstination d'une Femme à combattre, v.1487 (Acte 4, scène 7, BEATRIX)
  318. Est un petit Démon qui fait le diable à quatre, v.1488 (Acte 4, scène 7, BEATRIX)
  319. Enfin je suis content, le galant est coffré, v.1490 (Acte 4, scène 8, GUZMAN)
  320. Monsieur, votre Figure est un sot mal appris, v.1494 (Acte 4, scène 8, GUZMAN)
  321. Tant sur vous, aux mains près, il est bien copié. v.1505 (Acte 4, scène 8, GUZMAN)
  322. Monsieur, j'en suis estropié; v.1506 (Acte 4, scène 8, GUZMAN)
  323. Monsieur, quand au collet on l'est venu gripper. v.1513 (Acte 4, scène 8, GUZMAN)
  324. Quoi, c'est moi qu'en prison Guzman a vu conduire ? v.1519 (Acte 4, scène 8, DON-FERNAND)
  325. Guzman mérite bien que vous daigniez l'instruire ? v.1520 (Acte 4, scène 8, ISABELLE)
  326. C'est assez, nous nous verrons demain, v.1525 (Acte 4, scène 8, ISABELLE)
  327. Quel est votre dessein ? v.1526 (Acte 4, scène 8, DON-FERNAND)
  328. Elle a tant de soupçon de votre stratagème, v.1531 (Acte 4, scène 9, DON-JUAN)
  329. C'est pour mieux conserver partout le vraisemblable. v.1556 (Acte 4, scène 10, DON-FERNAND)
  330. On s'y doit attacher, mais il est certain cas v.1557 (Acte 4, scène 10, GUZMAN)
  331. Ah ! C'est toi. Que de joie à mon coeur amoureux ! v.1561 (Acte 4, scène 11, DON-FERNAND)
  332. Et l'obstacle du père ? v.1565 (Acte 4, scène 11, DON-FERNAND)
  333. Il est grand, mais enfin v.1565 (Acte 4, scène 11, JACINTE)
  334. Fait le chagrin mortel dont mon coeur est saisi. v.1586 (Acte 5, scène 1, LÉONOR)
  335. Quoi, ce n'est pas de vous qu'il tient tout mon secret ? v.1593 (Acte 5, scène 1, LÉONOR)
  336. Peut-être pour le taire est-il assez discret ; v.1594 (Acte 5, scène 1, ISABELLE)
  337. Afin d'y mettre obstacle, il est venu chez nous. v.1598 (Acte 5, scène 1, LÉONOR)
  338. Mais si son coeur pour vous nourrit des feux constants, v.1601 (Acte 5, scène 1, ISABELLE)
  339. Que le Sort m'est cruel ! v.1607 (Acte 5, scène 1, LÉONOR)
  340. C'est que j'en ai beaucoup de me persuader v.1613 (Acte 5, scène 1, ISABELLE)
  341. Ou s'il ne l'était pas, le rapport est si grand, v.1617 (Acte 5, scène 1, ISABELLE)
  342. En conter en tous lieux n'en est pas un bon signe. v.1623 (Acte 5, scène 1, LÉONOR)
  343. S'il est bien des galants, il serait peu d'Époux. v.1626 (Acte 5, scène 1, BEATRIX)
  344. Et parmi tous nos droits, n'est-ce pas le plus vieux v.1629 (Acte 5, scène 1, BEATRIX)
  345. Il n'est pour un Amant fidélité qui tienne, v.1631 (Acte 5, scène 1, BEATRIX)
  346. La faculté d'ouïr est une belle chose, v.1636 (Acte 5, scène 1, BEATRIX)
  347. Trouvera qu'être sourde est le plus grand des maux. v.1638 (Acte 5, scène 1, BEATRIX)
  348. Il me semble pourtant, que sans trop de mystère v.1647 (Acte 5, scène 1, BEATRIX)
  349. De tout ce que je dis la conséquence est claire. v.1648 (Acte 5, scène 1, BEATRIX)
  350. Il en est toujours un qu'on met hors de la foule. v.1652 (Acte 5, scène 1, BEATRIX)
  351. On préfère, et c'est là ce qui fait un Mari. v.1654 (Acte 5, scène 1, BEATRIX)
  352. C'est ainsi qu'un Amant jamais ne se partage, v.1655 (Acte 5, scène 1, BEATRIX)
  353. Peut protester à cent, et n'adorer que vous. v.1658 (Acte 5, scène 1, BEATRIX)
  354. Dépend de ce qu'il est la preuve indubitable ; v.1660 (Acte 5, scène 1, ISABELLE)
  355. C'est à quoi je m'arrête, et vous devez juger v.1661 (Acte 5, scène 1, ISABELLE)
  356. Le mien de ce qu'il vaut par ses respects instruit... v.1665 (Acte 5, scène 1, ISABELLE)
  357. Et bien ? Ce n'est pas fourbe encor que sa prison ? v.1669 (Acte 5, scène 1, ISABELLE)
  358. Nous avons tous notre heure, et la vôtre est venue, v.1672 (Acte 5, scène 2, GUZMAN)
  359. Monsieur, c'est sans remède, il faut passer le pas. v.1673 (Acte 5, scène 2, GUZMAN)
  360. Vous voir est un bonheur que je n'attendais pas. v.1674 (Acte 5, scène 2, LÉONOR)
  361. C'est avoir promptement dressé votre partie. v.1684 (Acte 5, scène 2, ISABELLE)
  362. Le tout en moins d'une heure, et dans un temps si juste, v.1687 (Acte 5, scène 2, ISABELLE)
  363. Qu'il semble qu'à vos voeux chaque moment s'ajuste ; v.1688 (Acte 5, scène 2, ISABELLE)
  364. S'il n'est quelque peu fourbe, a d'étranges secrets. v.1690 (Acte 5, scène 2, ISABELLE)
  365. L'amour est un grand maître, et tout le favorise. v.1691 (Acte 5, scène 2, DON-FERNAND)
  366. C'est à quoi ma Partie avait su le contraindre ; v.1695 (Acte 5, scène 2, DON-FERNAND)
  367. C'est sous deux divers noms que son coeur se partage. v.1719 (Acte 5, scène 2, LÉONOR)
  368. Enfin de vos talents elle est bien informée. v.1723 (Acte 5, scène 2, ISABELLE)
  369. Elle est du moins trop prompte à vouloir m'accuser. v.1730 (Acte 5, scène 2, DON-FERNAND)
  370. L'autre, dit-on, Madame, est plus haut de deux doigts. v.1738 (Acte 5, scène 2, DON-FERNAND)
  371. Le voilà justement le cul entre deux selles ; v.1752 (Acte 5, scène 2, GUZMAN)
  372. Ce reproche est sensible à ma fidélité ; v.1754 (Acte 5, scène 2, DON-FERNAND)
  373. Le temps de mon amour prouvera la constance, v.1756 (Acte 5, scène 2, DON FERNAND)
  374. C'est que m'ayant trouvé... v.1770 (Acte 5, scène 2, DON-FERNAND)
  375. Et c'est Don Dionis, que ce Maître ? v.1773 (Acte 5, scène 2, ISABELLE)
  376. Il est vrai. v.1773 (Acte 5, scène 2, GUZMAN)
  377. Est-ce lui que tu vois ? v.1774 (Acte 5, scène 2, ISABELLE)
  378. Si c'est lui ? Je ne sais. v.1774 (Acte 5, scène 2, GUZMAN)
  379. Ce que j'ai dit, Madame, est la vérité pure ; v.1776 (Acte 5, scène 2, DON-FERNAND)
  380. Don Dionis sans doute est un autre que moi. v.1777 (Acte 5, scène 2, DON FERNAND)
  381. Quel impudent valet ! Madame, je proteste... v.1795 (Acte 5, scène 2, JACINTE)
  382. Enfin il faut ici jouer de votre reste. v.1796 (Acte 5, scène 2, BEATRIX)
  383. C'est un surcroît sensible à mes tristes ennuis, v.1801 (Acte 5, scène 2, LÉONOR)
  384. Ah ! C'est trop soutenir un lâche stratagème. v.1811 (Acte 5, scène 2, LÉONOR)
  385. Nier obstinément ce que j'ai vu moi-même, v.1812 (Acte 5, scène 2, L?ONOR)
  386. Je n'avouerai jamais ce qui m'est imputé ; v.1818 (Acte 5, scène 2, DON-FERNAND)
  387. Mais pour vous témoigner que ma flamme est sincère, v.1819 (Acte 5, scène 2, DON FERNAND)
  388. Qu'instruit de la naissance, il puisse examiner v.1821 (Acte 5, scène 2, DON FERNAND)
  389. Madame, le bonhomme est dans la galerie, v.1828 (Acte 5, scène 2, JACINTE)
  390. Monsieur, tout est perdu. v.1829 (Acte 5, scène 2, GUZMAN)
  391. Après ce que j'ai fait ce malheur m'est bien dû. v.1830 (Acte 5, scène 2, LÉONOR)
  392. Non, non, la prévoyance est vaine, v.1832 (Acte 5, scène 2, DON-FERNAND)
  393. Mesdames, n'est-il point dans ce mortel danger v.1837 (Acte 5, scène 2, GUZMAN)
  394. Il faut avec éclat justifier ma foi. v.1841 (Acte 5, scène 2, DON-FERNAND)
  395. Dieux ! Qu'est-ce que je vois ? v.1842 (Acte 5, scène 2, DON-FERNAND)
  396. N'est-ce pas Don Juan ? v.1843 (Acte 5, scène 2, DON FERNAND)
  397. L'Inconnue est sa fille ! Ah ! Guzman, quelle gloire ! v.1855 (Acte 5, scène 3, DON-FERNAND)
  398. Si ton bonheur est tel que j'ai lieu de le croire, v.1856 (Acte 5, scène 3, DON-DIEGUE)
  399. Toujours dans son destin veut que je m'intéresse, v.1860 (Acte 5, scène 3, ISABELLE)
  400. S'il est digne du coeur qu'il tâche de toucher. v.1862 (Acte 5, scène 3, ISABELLE)
  401. C'est dont je n'ose encor me souffrir l'espérance, v.1863 (Acte 5, scène 3, DON-FERNAND)
  402. C'est assez, votre jeu concerté v.1873 (Acte 5, scène 3, ISABELLE)
  403. Suffit que je l'estime, et que je ne puis taire v.1879 (Acte 5, scène 3, ISABELLE)
  404. Il ne nous reste plus que Guzman à pourvoir ; v.1882 (Acte 5, scène 3, DON-JUAN)
  405. C'est à lui de choisir entre les deux Suivantes. v.1883 (Acte 5, scène 3, DON JUAN)
  406. Et bien, est-ce fait ? v.1884 (Acte 5, scène 3, BEATRIX)
  407. C'est avant qu'il soit peu d'épouser un Marquis ? v.1902 (Acte 5, scène 3, BEATRIX)
  408. Et si dans ce temps-là ta foi n'est point promise, v.1907 (Acte 5, scène 3, DON-JUAN)
  409. Qu'il ne fût question de venir au rabais. v.1918 (Acte 5, scène 3, BEATRIX)

PYRRHUS, ROI D'ÉPIRE (1661)

  1. Oui, Camille, il est vrai, par ce grand hyménée v.1 (Acte 1, scène 1, ANTIGONE)
  2. Et l'illustre Pyrrhus en me donnant la main v.3 (Acte 1, scène 1, ANTIGONE)
  3. C'est un crime du sort qu'il faut mettre en oubli, v.7 (Acte 1, scène 1, ANTIGONE)
  4. S'il l'osa détrôner, son fils est rétabli, v.8 (Acte 1, scène 1, ANTIGONE)
  5. De Pyrrhus pour régner le droit est si certain, v.19 (Acte 1, scène 1, CAMILLE)
  6. Et si parler pour lui n'est point vous faire injure, v.22 (Acte 1, scène 1, CAMILLE)
  7. L'Amour est-il un Dieu qui n'ose l'en dédire ? v.30 (Acte 1, scène 1, ANTIGONE)
  8. Mais c'est toujours beaucoup pour un coeur magnanime v.33 (Acte 1, scène 1, CAMILLE)
  9. Qu'une haute vertu le prépare à l'estime, v.34 (Acte 1, scène 1, CAMILLE)
  10. Peut-être est-ce beaucoup pour un coeur tout à soi, v.36 (Acte 1, scène 1, ANTIGONE)
  11. Que qui peut balancer est indigne du jour ; v.55 (Acte 1, scène 1, ANTIGONE)
  12. À l'amour d'Hippias s'est laissée engager. v.60 (Acte 1, scène 1, ANTIGONE)
  13. Tant d'ardeur va plus loin que l'estime ordinaire. v.69 (Acte 1, scène 1, ANTIGONE)
  14. C'est lui dont les conseils après tant de refus v.71 (Acte 1, scène 1, CAMILLE)
  15. Déjà de mon hymen la triste pompe éclate, v.77 (Acte 1, scène 2, ANTIGONE)
  16. C'est me traiter sans doute avec tant de rigueur v.79 (Acte 1, scène 2, ANTIGONE)
  17. Mais vous n'ignorez pas ce qu'en ce triste état v.99 (Acte 1, scène 2, ANTIGONE)
  18. Et c'est ce qui m'accable v.101 (Acte 1, scène 2, PYRRHUS)
  19. Le Destin ose seul en démentir l'Amour. v.112 (Acte 1, scène 2, PYRRHUS)
  20. Dieux ! N'avait-il uni mon triste coeur au vôtre v.113 (Acte 1, scène 2, PYRRHUS)
  21. Si ma main est un bien que le Destin vous vole, v.125 (Acte 1, scène 2, ANTIGONE)
  22. Qu'il n'est pas mal aisé de vous en faire aimer, v.128 (Acte 1, scène 2, ANTIGONE)
  23. La soeur peut réparer l'injustice du frère. v.130 (Acte 1, scène 2, ANTIGONE)
  24. Pour moi Déidamie a conçu quelque estime, v.133 (Acte 1, scène 2, PYRRHUS)
  25. C'est elle dont les soins par un ordre assez doux v.135 (Acte 1, scène 2, PYRRHUS)
  26. Et c'est par cette adresse v.137 (Acte 1, scène 2, ANTIGONE)
  27. Ce qu'impute à la soeur votre injuste croyance ; v.142 (Acte 1, scène 2, PYRRHUS)
  28. Au moins, puisqu'à mon feu c'est le seul bien qui reste, v.145 (Acte 1, scène 2, PYRRHUS)
  29. Montrez-moi de l'horreur pour cet hymen funeste. v.146 (Acte 1, scène 2, PYRRHUS)
  30. Est-il temps qu'on promette, et qu'on n'agisse pas ? v.164 (Acte 1, scène 3, PYRRHUS)
  31. Mais je vois trop pour moi qu'il n'est rien de certain v.171 (Acte 1, scène 3, PYRRHUS)
  32. Dans la joie où vous met l'heureux destin d'un frère v.173 (Acte 1, scène 4, NEREE)
  33. Chacun sait qu'Androclide, à vos destins contraire, v.193 (Acte 1, scène 4, NEREE)
  34. Puisque c'est par lui seul que l'accord terminé v.199 (Acte 1, scène 4, NEREE)
  35. Pour estimer ce zèle, apprends à le connaître v.201 (Acte 1, scène 4, DEIDAMIE)
  36. Comme fils d'Androclide est nourri dans l'Épire, v.210 (Acte 1, scène 4, DEIDAMIE)
  37. Est Pyrrhus, est mon frère. v.213 (Acte 1, scène 4, DEIDAMIE)
  38. Juste ciel ! Et Pyrrhus ? v.214 (Acte 1, scène 4, NEREE)
  39. Androclide est son père, v.214 (Acte 1, scène 4, DEIDAMIE)
  40. C'est par là qu'entre nous la guerre a commencé, v.219 (Acte 1, scène 4, DEIDAMIE)
  41. Et c'est à quoi la Reine avait borné ses voeux. v.224 (Acte 1, scène 4, DEIDAMIE)
  42. Ainsi dans leur destin que brouille un tel mélange v.229 (Acte 1, scène 4, NEREE)
  43. D'un billet de la Reine Androclide est chargé, v.232 (Acte 1, scène 4, DEIDAMIE)
  44. Ce jour paraît enfin, et rien n'est plus à taire ; v.245 (Acte 1, scène 4, DEIDAMIE)
  45. Ma soeur, c'est tout de bon qu'enfin le Roi s'explique. v.249 (Acte 1, scène 5, HIPPIAS)
  46. Il est temps de répondre et de vous déclarer. v.255 (Acte 1, scène 5, HIPPIAS)
  47. C'est tout ce que de moi sa flamme a lieu d'attendre, v.261 (Acte 1, scène 5, DEIDAMIE)
  48. L'espoir est en amour toujours prompt à flatter. v.264 (Acte 1, scène 5, HIPPIAS)
  49. Malgré tous vos refus, le Roi s'obstine à croire v.265 (Acte 1, scène 5, HIPPIAS)
  50. Et que sur cet appas son bonheur est certain, v.267 (Acte 1, scène 5, HIPPIAS)
  51. Ma principale gloire est de vous obéir. v.280 (Acte 1, scène 5, HIPPIAS)
  52. L'heur de votre destin fait la douceur du mien, v.284 (Acte 1, scène 5, DEIDAMIE)
  53. Ah, ce n'est pas de quoi je crains d'être accusé. v.292 (Acte 1, scène 5, HIPPIAS)
  54. Qu'en me livrant au Roi je restai sans alarmes, v.298 (Acte 1, scène 5, HIPPIAS)
  55. Ce bonheur est le seul dont mon coeur soit jaloux, v.303 (Acte 1, scène 5, HIPPIAS)
  56. Et si vous moins aimer n'est pas en mon pouvoir, v.311 (Acte 1, scène 5, HIPPIAS)
  57. S'il doit plus espérer, c'est à vous de promettre. v.322 (Acte 1, scène 5, DEIDAMIE)
  58. Son bonheur est mal sûr si j'en dois ordonner. v.324 (Acte 1, scène 5, HIPPIAS)
  59. Vous l'avouerai-je encor ? Telle est mon injustice, v.329 (Acte 1, scène 5, HIPPIAS)
  60. Le sceptre est à ce prix un fardeau qui m'étonne, v.333 (Acte 1, scène 5, HIPPIAS)
  61. C'est par tant de bontés rendre ma gloire extrême ; v.337 (Acte 1, scène 5, DEIDAMIE)
  62. Voudrait par un destin digne même d'un Dieu, v.347 (Acte 1, scène 5, HIPPIAS)
  63. Le destin de Pyrrhus peut enfin éclater. v.351 (Acte 1, scène 6, DEIDAMIE)
  64. Sa modération m'est d'un heureux présage ; v.354 (Acte 1, scène 6, ANDROCLIDE)
  65. De Glaucias encor l'Armée est toute prête, v.357 (Acte 1, scène 6, ANDROCLIDE)
  66. C'est mon fils seul encor qu'il nous faut hasarder. v.364 (Acte 1, scène 6, ANDROCLIDE)
  67. Et je vois à regret que le destin jaloux v.367 (Acte 1, scène 6, ANDROCLIDE)
  68. Mais mon Prince est le seul que ma foi considère, v.370 (Acte 1, scène 6, ANDROCLIDE)
  69. Cette crainte est un mal que je veux m'épargner. v.380 (Acte 1, scène 6, ANDROCLIDE)
  70. C'est mon frère, et j'en prends tout le péril sur moi. v.384 (Acte 1, scène 6, DEIDAMIE)
  71. Que mon orgueil s'en flatte, et qu'il n'est rien pour moi v.391 (Acte 1, scène 6, ANDROCLIDE)
  72. Androclide est un lâche, Androclide est un traître ! v.394 (Acte 1, scène 6, DEIDAMIE)
  73. Ont fait pour lui du Sceptre une juste conquête, v.398 (Acte 1, scène 6, ANDROCLIDE)
  74. Et c'est trahir ses droits que de lui disputer v.399 (Acte 1, scène 6, ANDROCLIDE)
  75. Et ce n'est pas à moi d'en démentir le Sort. v.404 (Acte 1, scène 6, ANDROCLIDE)
  76. C'est donc ce qu'à Pyrrhus... v.405 (Acte 1, scène 6, DEIDAMIE)
  77. Rien n'est honteux pour elle, v.410 (Acte 1, scène 6, ANDROCLIDE)
  78. Ta vertu qu'elle souille en est-elle d'accord ? v.412 (Acte 1, scène 6, DEIDAMIE)
  79. Et c'est pour me charmer, que le voir revêtu v.415 (Acte 1, scène 6, ANDROCLIDE)
  80. Si pour moi vers un fils l'obéissance est dure, v.421 (Acte 1, scène 6, ANDROCLIDE)
  81. Je l'empêcherai bien, ce projet détestable. v.425 (Acte 1, scène 6, DEIDAMIE)
  82. Quoi, lâche, il n'est donc rien qui te puisse toucher ? v.432 (Acte 1, scène 6, DEIDAMIE)
  83. Et que de leur destin le Roi mal assuré... v.439 (Acte 1, scène 6, DEIDAMIE)
  84. Traître, le Ciel est juste, et j'attends tout de lui. v.444 (Acte 1, scène 6, DEIDAMIE)
  85. Leur triste excès sans doute aveugle trop mon âme, v.446 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  86. Elle est bien moins pour moi que pour Déidamie, v.450 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  87. À quoi qu'il se prépare, il est en sa puissance v.453 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  88. Et quand tu crains les maux qu'il est prêt de causer, v.455 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  89. C'est la seule rigueur qu'il en faut accuser. v.456 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  90. Que l'Amour est sensible aux mépris des ingrats, v.459 (Acte 2, scène 1, GELON)
  91. C'est par là seulement qu'il se laisse attendrir, v.463 (Acte 2, scène 1, GELON)
  92. Je n'ai que trop suivi cette injuste maxime, v.466 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  93. Aux traits d'un Ennemi mon destin s'abandonne ; v.473 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  94. Il est temps d'éclater, il est temps qu'elle sache... v.477 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  95. C'est joindre le parricide à l'infidélité. v.480 (Acte 2, scène 1, GELON)
  96. Mais c'est pour mon amour une peine nouvelle v.493 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  97. Ma flamme est sans espoir si son hymen s'achève ; v.498 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  98. C'est à Déidamie à décider son sort v.499 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  99. Ce n'est qu'en m'épousant qu'elle sauve son frère, v.502 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  100. Vous croyez que par lui le destin vous menace, v.506 (Acte 2, scène 1, GELON)
  101. Sa mort plus que l'hymen est l'objet de vos voeux. v.508 (Acte 2, scène 1, GELON)
  102. Ce n'est pas qu'en effet la saine Politique v.513 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  103. C'est moi-même à me perdre aider mes Ennemis. v.516 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  104. Voici Déidamie, et c'est de sa réponse v.533 (Acte 2, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  105. Si cet amour est tel qu'il vient de m'assurer, v.539 (Acte 2, scène 2, DEIDAMIE)
  106. Des mouvements du coeur le temps seul est le maître v.545 (Acte 2, scène 2, DEIDAMIE)
  107. Lorsqu'il s'ouvre à l'Amour c'est lui qui l'y fait naître, v.546 (Acte 2, scène 2, DEIDAMIE)
  108. N'est qu'un Monstre sans forme, et qui meurt en naissant, v.548 (Acte 2, scène 2, DEIDAMIE)
  109. Jusque-là pour Pyrrhus il est bon qu'on diffère, v.554 (Acte 2, scène 2, NEOPTOLEMUS)
  110. C'est un trop faible éclat pour en rien redouter. v.560 (Acte 2, scène 2, NEOPTOLEMUS)
  111. Et du reste, mon coeur n'en doit compte qu'à moi. v.564 (Acte 2, scène 2, NEOPTOLEMUS)
  112. C'est à vous seul à rompre, ou tenir le traité. v.575 (Acte 2, scène 2, NEOPTOLEMUS)
  113. C'est donc là cette foi, cette sincérité ? v.576 (Acte 2, scène 2, DEIDAMIE)
  114. Aussi mon triste espoir n'a plus rien à résoudre, v.589 (Acte 2, scène 2, NEOPTOLEMUS)
  115. N'est pas d'un moindre prix qu'un Sceptre qu'il faut rendre. v.598 (Acte 2, scène 2, DEIDAMIE)
  116. La tyrannie est noble à s'acquérir un coeur. v.600 (Acte 2, scène 2, NEOPTOLEMUS)
  117. C'est ce prix éclatant que je connais au vôtre v.601 (Acte 2, scène 2, NEOPTOLEMUS)
  118. Il ne vous reste plus que ce seul choix à faire, v.605 (Acte 2, scène 2, NEOPTOLEMUS)
  119. Par tout ce que produit une juste fureur, v.615 (Acte 2, scène 2, NEOPTOLEMUS)
  120. À l'hymen que tes feux s'obstinent à presser. v.624 (Acte 2, scène 2, DEIDAMIE)
  121. Ce qui reste d'un sang à qui tu dois hommage, v.626 (Acte 2, scène 2, DEIDAMIE)
  122. Je n'y mets point d'obstacle, et s'il faut te le dire, v.629 (Acte 2, scène 2, DEIDAMIE)
  123. J'atteste tous les Dieux qu'avant la fin du jour v.639 (Acte 2, scène 2, NEOPTOLEMUS)
  124. Il mourra, c'en est fait, l'arrêt est prononcé. v.643 (Acte 2, scène 2, NEOPTOLEMUS)
  125. Mais enfin il est temps que je n'en souffre plus ; v.647 (Acte 2, scène 3, NEOPTOLEMUS)
  126. Il est trop criminel s'il nuit à mon amour. v.660 (Acte 2, scène 3, NEOPTOLEMUS)
  127. C'est lui qui pour Pyrrhus garantit le traité, v.683 (Acte 2, scène 3, DEIDAMIE)
  128. Et puisqu'il en répond tout est en sûreté. v.684 (Acte 2, scène 3, DEIDAMIE)
  129. Telle en est l'équité que les Dieux te secondent, v.694 (Acte 2, scène 4, DEIDAMIE)
  130. Si pour toi vers ce fils l'obéissance est dure, v.697 (Acte 2, scène 4, DEIDAMIE)
  131. N'est pas une vengeance encore sûre pour vous. v.708 (Acte 2, scène 4, ANDROCLIDE)
  132. L'Amour n'est pas un feu qu'aisément l'on éteigne ; v.710 (Acte 2, scène 4, DEIDAMIE)
  133. Dès qu'il sera connu, ma main est toute prête, v.718 (Acte 2, scène 4, DEIDAMIE)
  134. Et c'est ce qui me charme ; après ta trahison, v.719 (Acte 2, scène 4, DEIDAMIE)
  135. Et que le juste Ciel t'ait rendu nécessaire v.721 (Acte 2, scène 4, DEIDAMIE)
  136. Ce triomphe n'est pas si doux que vous le faites, v.726 (Acte 2, scène 4, ANDROCLIDE)
  137. Et son charme à vos maux offre un triste secours, v.727 (Acte 2, scène 4, ANDROCLIDE)
  138. La gloire d'être Reine est tout ce que je veux. v.736 (Acte 2, scène 4, DEIDAMIE)
  139. Il en a les vertus, mais il est fils d'un traître. v.742 (Acte 2, scène 4, DEIDAMIE)
  140. Et telle est à mes yeux la honte qui le suit, v.744 (Acte 2, scène 4, DEIDAMIE)
  141. Madame, on ne peut trop blâmer cette injustice, v.762 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  142. Les plus augustes droits par là sont renversés, v.763 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  143. Quand le crime vous sert, il est beau qu'on l'excuse. v.765 (Acte 2, scène 5, ANTIGONE)
  144. Quoi, de ce qui s'est fait c'est moi que l'on accuse ? v.766 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  145. Pour le sang de Pyrrhus la Couronne est certaine ; v.769 (Acte 2, scène 5, ANTIGONE)
  146. Et comme par sa mort Déidamie est Reine, v.770 (Acte 2, scène 5, ANTIGONE)
  147. Un Sceptre est toujours beau, quelque prix qu'il nous coûte. v.777 (Acte 2, scène 5, ANTIGONE)
  148. Que vous connaissez peu, dans mes tristes ennuis, v.779 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  149. Oui, ce feu dans son coeur n'est que trop allumé, v.791 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  150. Elle adore mon fils, mon fils en est charmé. v.792 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  151. Et c'est ce que la paix lui laissait espérer. v.800 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  152. Hors d'espoir de m'en faire appuyer l'injustice, v.805 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  153. Par lui seul de Pyrrhus la perte est résolue. v.809 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  154. Quand tout saisi d'horreur à ce funeste arrêt, v.811 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  155. C'est peu d'avoir blâmé ce qu'il mettait au jour, v.819 (Acte 2, scène 5, ANTIGONE)
  156. Pour l'arracher aux lois d'un trop injuste Empire, v.825 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  157. Que pour Déidamie il est de tout capable. v.833 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  158. Il faut sauver Pyrrhus, et c'est ce qu'on ne peut. v.835 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  159. Si l'une ose trahir le destin de son frère, v.841 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  160. L'autre contre son maître est en droit de tout faire. v.842 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  161. Mais à mes tristes voeux en secret favorable, v.845 (Acte 2, scène 5, ANDROCLIDE)
  162. C'est vous avoir servi que l'avoir arrêté. v.851 (Acte 3, scène 1, ANTIGONE)
  163. Madame, pardonnez à ma stupidité. v.852 (Acte 3, scène 1, PYRRHUS)
  164. Tout mon rival qu'il est je plains sa destinée, v.854 (Acte 3, scène 1, PYRRHUS)
  165. Quand je vois un grand Prince avec tant d'injustice v.857 (Acte 3, scène 1, PYRRHUS)
  166. Je crois que vous plaignez le destin de Pyrrhus, v.860 (Acte 3, scène 1, ANTIGONE)
  167. Mais c'est pour adoucir assez ce qui vous gêne v.861 (Acte 3, scène 1, ANTIGONE)
  168. J'ai tort de condamner son illustre fierté. v.876 (Acte 3, scène 1, ANTIGONE)
  169. C'est remplir tout l'orgueil qu'on en devait attendre. v.878 (Acte 3, scène 1, ANTIGONE)
  170. Le sang d'un frère est peu pour ne le pas donner. v.879 (Acte 3, scène 1, ANTIGONE)
  171. Est un secret pour nous où la raison s'abîme ; v.882 (Acte 3, scène 1, PYRRHUS)
  172. Si quelque espoir vous reste encor de m'abuser, v.887 (Acte 3, scène 1, ANTIGONE)
  173. C'est elle seulement qu'il vous faut déguiser. v.888 (Acte 3, scène 1, ANTIGONE)
  174. Dites-moi qu'en pressant cette soeur trop injuste v.889 (Acte 3, scène 1, ANTIGONE)
  175. D'oser honteusement trahir un sang auguste, v.890 (Acte 3, scène 1, ANTIGONE)
  176. C'est moins pour l'acquérir que pour perdre un rival ; v.892 (Acte 3, scène 1, ANTIGONE)
  177. Ce que mes soins de vous ont mérité d'estime v.897 (Acte 3, scène 1, PYRRHUS)
  178. Et vous osez aimer, est-ce un orgueil si bas v.899 (Acte 3, scène 1, PYRRHUS)
  179. Qu'il reste compatible avec les attentats ? v.900 (Acte 3, scène 1, PYRRHUS)
  180. Madame, à cet orgueil rendez plus de justice. v.901 (Acte 3, scène 1, PYRRHUS)
  181. Voir son rival heureux est le dernier supplice, v.902 (Acte 3, scène 1, PYRRHUS)
  182. Non que votre courroux n'ait une juste cause, v.937 (Acte 3, scène 2, ANTIGONE)
  183. C'est peut-être en vouloir trop tôt croire l'amour. v.944 (Acte 3, scène 2, NEOPTOLEMUS)
  184. Mais ce n'est pas ce soin dont l'intérêt me presse, v.949 (Acte 3, scène 2, ANTIGONE)
  185. C'est moi, c'est cet appas qui le livre à la mort. v.960 (Acte 3, scène 2, ANTIGONE)
  186. À son premier destin rende les tristes jours. v.964 (Acte 3, scène 2, ANTIGONE)
  187. Au trône, hors du trône il est toujours son Roi. v.984 (Acte 3, scène 2, NEOPTOLEMUS)
  188. Et son coeur au refus a droit de s'obstiner v.991 (Acte 3, scène 2, ANTIGONE)
  189. C'est peut-être par là qu'à vos desseins contraire v.993 (Acte 3, scène 2, ANTIGONE)
  190. Ce secret déclaré, ma peine est terminée, v.997 (Acte 3, scène 2, NEOPTOLEMUS)
  191. C'est moi, Seigneur, c'est moi que la Princesse accuse ; v.1002 (Acte 3, scène 2, PYRRHUS)
  192. Qu'un injuste soupçon lui fait noircir ma foi v.1004 (Acte 3, scène 2, PYRRHUS)
  193. En prenant son parti, Gélon lui fait justice. v.1010 (Acte 3, scène 2, ANTIGONE)
  194. Comme il sait son secret il vous en peut instruire. v.1013 (Acte 3, scène 2, ANTIGONE)
  195. Seigneur, Déidamie enfin vous est connue, v.1017 (Acte 3, scène 2, ANTIGONE)
  196. Du plus ardent amour son âme est prévenue, v.1018 (Acte 3, scène 2, ANTIGONE)
  197. Le vôtre a contre lui cet obstacle à lever, v.1019 (Acte 3, scène 2, ANTIGONE)
  198. Qu'on la fasse venir. Ô Ciel, est-il possible v.1021 (Acte 3, scène 3, NEOPTOLEMUS)
  199. Et si par toi sa main n'est le prix de ma flamme... v.1045 (Acte 3, scène 3, NEOPTOLEMUS)
  200. Et bien, Déidamie est toujours inflexible ? v.1049 (Acte 3, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  201. Seigneur c'est un orgueil qui parait invincible, v.1050 (Acte 3, scène 4, ANDROCLIDE)
  202. C'est assez Androclide, étant ce que vous êtes v.1053 (Acte 3, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  203. Son silence est assez excusable, v.1066 (Acte 3, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  204. D'un secret trop caché si le mien est l'indice, v.1069 (Acte 3, scène 4, ANDROCLIDE)
  205. Avecque mon silence il est temps qu'il finisse, v.1070 (Acte 3, scène 4, ANDROCLIDE)
  206. La Nature est muette où parle mon devoir. v.1072 (Acte 3, scène 4, ANDROCLIDE)
  207. Mais puisque de mon sort tel est le dur caprice v.1077 (Acte 3, scène 4, ANDROCLIDE)
  208. Est peu pour mettre obstacle à ce que je vous dois. v.1080 (Acte 3, scène 4, ANDROCLIDE)
  209. Que pour lui contre vous l'orgueil s'est confirmé, v.1083 (Acte 3, scène 4, ANDROCLIDE)
  210. Ô Dieux ! Est-ce mon père ! v.1086 (Acte 3, scène 4, PYRRHUS)
  211. Est-ce lui que j'entends... v.1087 (Acte 3, scène 4, PYRRHUS)
  212. Sans que mon triste coeur de ta gloire jaloux v.1095 (Acte 3, scène 4, ANDROCLIDE)
  213. C'est mon père qui parle, et je dois l'écouter. v.1108 (Acte 3, scène 4, PYRRHUS)
  214. Mais le Ciel m'est témoin que de quoi qu'on m'accuse, v.1109 (Acte 3, scène 4, PYRRHUS)
  215. Est l'adorable objet dont mon âme est éprise ; v.1114 (Acte 3, scène 4, PYRRHUS)
  216. Qui m'ait jamais contraint à plus que de l'estime, v.1117 (Acte 3, scène 4, PYRRHUS)
  217. Non, non, Seigneur, c'est douter de ma foi. v.1123 (Acte 3, scène 4, ANDROCLIDE)
  218. Et si par son aveu mon crime est confirmé... v.1131 (Acte 3, scène 4, PYRRHUS)
  219. Et c'est par là d'abord que vous pourrez juger v.1135 (Acte 3, scène 4, ANDROCLIDE)
  220. Madame, enfin j'ai su par quelle injuste audace v.1141 (Acte 3, scène 5, NEOPTOLEMUS)
  221. Que rien à son destin ne vous peut attacher. v.1151 (Acte 3, scène 5, ANDROCLIDE)
  222. Mais, Seigneur, si pour lui ma constance timide... v.1153 (Acte 3, scène 5, DEIDAMIE)
  223. Ne les redoublez point, et si mes tristes larmes v.1157 (Acte 3, scène 5, DEIDAMIE)
  224. Ce Prince injustement par mon ordre arrêté. v.1172 (Acte 3, scène 5, NEOPTOLEMUS)
  225. C'est donc votre amour seul qui de mon sort décide, v.1178 (Acte 3, scène 6, PYRRHUS)
  226. Mais enfin de mon feu mon devoir est le maître, v.1186 (Acte 3, scène 6, DEIDAMIE)
  227. Telle est ma destinée. v.1189 (Acte 3, scène 6, DEIDAMIE)
  228. L'ayant tu jusqu'ici, quelle injuste espérance v.1197 (Acte 3, scène 6, PYRRHUS)
  229. Mais c'est votre aveu seul qui me nuit, et vous perd. v.1200 (Acte 3, scène 6, PYRRHUS)
  230. Est-il en mon pouvoir de démentir sa main ? v.1203 (Acte 3, scène 6, DEIDAMIE)
  231. C'est s'étonner en vain. v.1204 (Acte 3, scène 6, DEIDAMIE)
  232. Il vous fait mon Amant ! Ah, c'est trop vous le taire. v.1210 (Acte 3, scène 6, DEIDAMIE)
  233. Est le fils d'Androclide, et vous êtes Pyrrhus, v.1212 (Acte 3, scène 6, DEIDAMIE)
  234. Androclide est son père ? v.1213 (Acte 3, scène 6, PYRRHUS)
  235. C'est là, pour vous remettre où le Ciel vous fit naître, v.1217 (Acte 3, scène 6, DEIDAMIE)
  236. Allons, mon frère, allons malgré son imposture v.1225 (Acte 3, scène 6, DEIDAMIE)
  237. Androclide, ma soeur, est trop à redouter. v.1228 (Acte 3, scène 6, PYRRHUS)
  238. C'est à moi de mourir, à son fils de régner. v.1232 (Acte 3, scène 6, PYRRHUS)
  239. Malgré cet imposteur me peut sauver la vie, v.1234 (Acte 3, scène 6, PYRRHUS)
  240. Mais justifiera-t-elle, après ce qu'il soutient, v.1235 (Acte 3, scène 6, PYRRHUS)
  241. Non, non, il n'est plus temps de l'en vouloir dédire. v.1237 (Acte 3, scène 6, PYRRHUS)
  242. À ne la donner pas votre perte est certaine. v.1249 (Acte 3, scène 6, DEIDAMIE)
  243. Pour suivre mon devoir il n'est rien qui m'étonne. v.1253 (Acte 3, scène 6, DEIDAMIE)
  244. Vivez pour Hippias, c'est moi qui vous l'ordonne ; v.1254 (Acte 3, scène 6, PYRRHUS)
  245. C'est trop, ma soeur, je vais trouver le Roi. v.1259 (Acte 3, scène 6, PYRRHUS)
  246. Non, non, les tristes biens que le sort me redonne v.1269 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  247. Et que ce triste coeur qu'abuse un faux appas v.1279 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  248. Non, ce n'est point par là que je me plains de vous. v.1304 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  249. Mais pour remettre un peu ma constance abattue v.1309 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  250. N'aimez point, s'il se peut ; c'est là ce qui me tue, v.1310 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  251. C'est de là que pour moi d'impétueux transports v.1311 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  252. Pourvu qu'il soit à vous, tout le reste est à lui, v.1332 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  253. Androclide est mon père ? v.1337 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  254. Oui, vous êtes son fils, et son fils est mon frère. v.1338 (Acte 4, scène 1, DEIDAMIE)
  255. Non, il n'est que trop vrai, son fils est votre Amant, v.1340 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  256. J'en viens d'être témoin, et c'est mon désespoir. v.1343 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  257. Vous êtes Hippias, Hippias est mon frère. v.1350 (Acte 4, scène 1, DEIDAMIE)
  258. Du bizarre destin qui fait ce changement v.1351 (Acte 4, scène 1, DEIDAMIE)
  259. De tout ce grand secret Androclide est le maître, v.1353 (Acte 4, scène 1, DEIDAMIE)
  260. C'est lui seul que j'écoute, et ce qu'il m'ose dire, v.1357 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  261. C'est sur moi seulement qu'en doit tomber l'éclat. v.1372 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  262. Pyrrhus est son rival, du moins il l'a su feindre, v.1374 (Acte 4, scène 1, DEIDAMIE)
  263. Est plus croyable en lui qu'il ne peut l'être en vous. v.1376 (Acte 4, scène 1, DEIDAMIE)
  264. L'Amour qui cherche à vaincre un destin effroyable v.1381 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  265. Si le mien par ma mort se doit justifier, v.1383 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  266. Est-ce une gloire, hélas ! qu'il faille m'envier ? v.1384 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  267. Vous ne relâchiez rien de vos justes mépris. v.1387 (Acte 4, scène 1, HIPPIAS)
  268. Le destin a rendu mon malheur invincible, v.1393 (Acte 4, scène 1, DEIDAMIE)
  269. C'est toujours par ma main qu'il les faut racheter. v.1396 (Acte 4, scène 1, DEIDAMIE)
  270. C'est mon frère, et mon coeur n'a point à consulter. v.1408 (Acte 4, scène 1, DEIDAMIE)
  271. C'est trop tenir caché ce qu'il faut que l'on sache. v.1410 (Acte 4, scène 2, HIPPIAS)
  272. Est-il quelque secret... v.1413 (Acte 4, scène 2, ANDROCLIDE)
  273. Il n'est plus temps de taire v.1413 (Acte 4, scène 2, HIPPIAS)
  274. Madame, quel destin me fait changer de fils ? v.1415 (Acte 4, scène 2, ANDROCLIDE)
  275. Toujours d'un Imposteur l'impudence est extrême, v.1418 (Acte 4, scène 2, DEIDAMIE)
  276. Pour mon indigne fils c'est trop vous déclarer v.1420 (Acte 4, scène 2, ANDROCLIDE)
  277. J'ai trahi vos secrets, et c'en est là la peine. v.1422 (Acte 4, scène 2, ANDROCLIDE)
  278. La feinte est pardonnable à qui sait bien aimer, v.1424 (Acte 4, scène 2, ANDROCLIDE)
  279. Pour sauver un Amant il n'est rien qu'on ne tente. v.1425 (Acte 4, scène 2, ANDROCLIDE)
  280. Non, non, de vos projets je vois l'injuste attente, v.1426 (Acte 4, scène 2, HIPPIAS)
  281. Hippias est Pyrrhus, vous n'êtes point son père. v.1429 (Acte 4, scène 2, HIPPIAS)
  282. De son maître à vos yeux s'est déclaré rival, v.1432 (Acte 4, scène 2, ANDROCLIDE)
  283. C'est en moi seulement que le Roi le peut voir. v.1436 (Acte 4, scène 2, HIPPIAS)
  284. Hippias est son frère, et je suis votre fils. v.1443 (Acte 4, scène 2, HIPPIAS)
  285. Je vois ce qu'il faut voir pour lui rendre justice, v.1450 (Acte 4, scène 2, HIPPIAS)
  286. D'Hippias pour vos voeux ne craignez plus l'obstacle, v.1461 (Acte 4, scène 3, ANDROCLIDE)
  287. Hippias est son frère, et mon fils est Pyrrhus, v.1468 (Acte 4, scène 3, ANDROCLIDE)
  288. Quoi, Madame, Hippias n'est point fils d'Androclide, v.1470 (Acte 4, scène 3, NEOPTOLEMUS)
  289. Il devient votre frère, et n'est plus votre Amant ! v.1472 (Acte 4, scène 3, NEOPTOLEMUS)
  290. Mais enfin c'est à toi d'en éclaircir l'abus, v.1483 (Acte 4, scène 3, DEIDAMIE)
  291. Hippias est mon frère, Hippias est Pyrrhus. v.1484 (Acte 4, scène 3, DEIDAMIE)
  292. Je me rends prisonnier, vous vous ferez justice, v.1490 (Acte 4, scène 3, ANDROCLIDE)
  293. Seigneur, le Ciel est juste. v.1497 (Acte 4, scène 3, GELON)
  294. Il veille sur les Rois, prend soin d'un sang auguste, v.1498 (Acte 4, scène 3, GELON)
  295. Il m'est assez connu ; mais quand on me dédaigne, v.1501 (Acte 4, scène 3, NEOPTOLEMUS)
  296. Quoi, c'est peu qu'à mes voeux votre fierté contraire v.1509 (Acte 4, scène 3, NEOPTOLEMUS)
  297. Non, non, c'est un secret qu'il ne faut plus vous taire. v.1513 (Acte 4, scène 3, HIPPIAS)
  298. Hippias est Pyrrhus, je ne suis point son frère, v.1514 (Acte 4, scène 3, HIPPIAS)
  299. Et quand j'aime en effet, c'est sans rien affecter v.1515 (Acte 4, scène 3, HIPPIAS)
  300. L'Amour est mon Oracle, et c'est lui que j'en crois v.1520 (Acte 4, scène 3, HIPPIAS)
  301. Il fallait avec lui concerter l'imposture, v.1526 (Acte 4, scène 3, NEOPTOLEMUS)
  302. Et son feu l'attachant au destin d'Hippias, v.1531 (Acte 4, scène 3, NEOPTOLEMUS)
  303. Et puisqu'il le faut être, il est temps que mon coeur, v.1539 (Acte 4, scène 3, NEOPTOLEMUS)
  304. C'est moi seul, c'est mon sang qu'elle offre à votre haine. v.1549 (Acte 4, scène 3, HIPPIAS)
  305. Hippias est ce frère, ordonne de son sort v.1556 (Acte 4, scène 3, DEIDAMIE)
  306. Je ne puis empêcher qu'une indigne imposture v.1557 (Acte 4, scène 3, DEIDAMIE)
  307. Par son triste destin n'ait de quoi m'étonner, v.1560 (Acte 4, scène 3, DEIDAMIE)
  308. C'en est fait, dans mon coeur l'amour n'a plus de place, v.1566 (Acte 4, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  309. L'ingrate en est indigne ; et sa dure fierté v.1567 (Acte 4, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  310. Qui devait à mon sort unir sa destinée v.1570 (Acte 4, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  311. Et lorsque je connais qu'un autre en est le maître, v.1574 (Acte 4, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  312. C'est peu qu'il l'ait forcée à trahir la Nature, v.1581 (Acte 4, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  313. Sa lâcheté pour lui va jusqu'à l'imposture, v.1582 (Acte 4, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  314. Et prêt à l'ordonner, je vois qu'il est ton fils. v.1588 (Acte 4, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  315. Sans voir qu'il est mon fils punissez son audace, v.1594 (Acte 4, scène 4, ANDROCLIDE)
  316. Par cet illustre effort couronnez votre gloire. v.1597 (Acte 4, scène 4, ANDROCLIDE)
  317. C'est là ce qui me tue. v.1602 (Acte 4, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  318. Mais si c'est pour Pyrrhus paraître moins fidèle, v.1610 (Acte 4, scène 4, GELON)
  319. Va, ne t'en flatte point, sa perte est résolue, v.1613 (Acte 4, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  320. Et mon trône avec lui n'est plus à partager, v.1615 (Acte 4, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  321. C'est sur son Amant seul qu'il faut que votre haine... v.1625 (Acte 4, scène 4, ANDROCLIDE)
  322. Seigneur, Pyrrhus est condamné, v.1635 (Acte 4, scène 4, ANDROCLIDE)
  323. Tu perds temps, l'arrêt en est donné. v.1636 (Acte 4, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  324. Ce n'est pas ton conseil que la mienne doit prendre. v.1638 (Acte 4, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  325. Par ce projet funeste où me réduisez-vous ? v.1640 (Acte 4, scène 4, ANDROCLIDE)
  326. Confessez-le, Madame, il vous est doux d'apprendre v.1641 (Acte 5, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  327. Pour rompre un hyménée à votre amour funeste v.1645 (Acte 5, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  328. L'espoir de ce tumulte est le seul qui vous reste, v.1646 (Acte 5, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  329. Et telle en est l'ardeur qu'avec tous ses appas v.1655 (Acte 5, scène 1, NEOPTOLEMUS)
  330. Je vous l'ai déjà dit, mon souhait est le vôtre. v.1662 (Acte 5, scène 1, DEIDAMIE)
  331. Seigneur, c'est le seul bien que je veuille obtenir, v.1664 (Acte 5, scène 1, DEIDAMIE)
  332. Et c'est par ce Pyrrhus que l'ardeur qui me presse v.1669 (Acte 5, scène 1, DEIDAMIE)
  333. C'est assez que du trône on le fasse jouir. v.1675 (Acte 5, scène 1, DEIDAMIE)
  334. Cette mort me serait un funeste spectacle ; v.1689 (Acte 5, scène 1, DEIDAMIE)
  335. Mais, Seigneur, Androclide y pourra mettre obstacle, v.1690 (Acte 5, scène 1, DEIDAMIE)
  336. Androclide sans doute est chef des Conjurés ? v.1704 (Acte 5, scène 2, DEIDAMIE)
  337. Et bien, en est-ce fait ? v.1712 (Acte 5, scène 3, NEOPTOLEMUS)
  338. Seigneur, c'est de quoi s'étonner ; v.1715 (Acte 5, scène 3, ANTIGONE)
  339. Il vous pourra lui-même instruire de son crime. v.1717 (Acte 5, scène 3, ANTIGONE)
  340. Au moins si d'Hippias Androclide est le père. v.1721 (Acte 5, scène 3, ANTIGONE)
  341. La suite éclaircira si Pyrrhus est mon frère, v.1722 (Acte 5, scène 3, DEIDAMIE)
  342. Ils cédaient au destin qui les eût accablés, v.1732 (Acte 5, scène 3, ANTIGONE)
  343. Frappez, c'est un ingrat qu'une ardeur légitime v.1741 (Acte 5, scène 3, ANTIGONE)
  344. Mais par un rude obstacle il se voit traverser. v.1744 (Acte 5, scène 3, ANTIGONE)
  345. Le moindre de ses coups est une sûre mort ; v.1752 (Acte 5, scène 3, ANTIGONE)
  346. Il a beau s'écrier ; le désordre est si grand v.1755 (Acte 5, scène 3, ANTIGONE)
  347. Au secours d'Androclide Hippias est réduit. v.1760 (Acte 5, scène 3, ANTIGONE)
  348. Madame, espérons tout, le Ciel est adouci. v.1764 (Acte 5, scène 3, DEIDAMIE)
  349. C'est à toi que je dois le jour que je respire ; v.1766 (Acte 5, scène 4, NEOPTOLEMUS)
  350. C'est sous son nom, Seigneur, qu'aimant en téméraire, v.1785 (Acte 5, scène 4, PYRRHUS)
  351. Quelque inégal destin qui condamnait mes feux, v.1787 (Acte 5, scène 4, PYRRHUS)
  352. Et quand d'amour pour moi ce Prince est accusé, v.1795 (Acte 5, scène 4, DEIDAMIE)
  353. Voyez par qui, Seigneur, ce crime est supposé. v.1796 (Acte 5, scène 4, DEIDAMIE)
  354. Est-ce en effet Pyrrhus, est-ce un fils qui l'anime ? v.1802 (Acte 5, scène 4, DEIDAMIE)
  355. Enfin le juste Ciel a trompé ton attente, v.1805 (Acte 5, scène 5, NEOPTOLEMUS)
  356. C'est par là qu'ayant cru par l'hymen de ta fille v.1809 (Acte 5, scène 5, ANDROCLIDE)
  357. Par l'obstacle du Sort mon bras est retenu, v.1823 (Acte 5, scène 5, ANDROCLIDE)
  358. Mais où manque l'effet mon dessein est connu, v.1824 (Acte 5, scène 5, ANDROCLIDE)
  359. C'est un point qui peut-être en tout temps débattu, v.1827 (Acte 5, scène 5, NEOPTOLEMUS)
  360. Est Pyrrhus, est ton maître, et ce lâche est mon fils. v.1832 (Acte 5, scène 5, ANDROCLIDE)
  361. Si Pyrrhus est mon fils, si Pyrrhus est ton maître. v.1846 (Acte 5, scène 5, ANDROCLIDE)
  362. C'est ton fils, tu le veux, je pardonne à ton fils. v.1856 (Acte 5, scène 5, NEOPTOLEMUS)
  363. J'ai rompu sa Prison, il est libre, et peut-être v.1861 (Acte 5, scène 5, ANDROCLIDE)
  364. Je vois que pour Pyrrhus c'est son fils qu'il me rend, v.1871 (Acte 5, scène 5, NEOPTOLEMUS)
  365. Armé d'un nom illustre à qui le trône est dû, v.1875 (Acte 5, scène 5, NEOPTOLEMUS)
  366. Est-il espoir si haut qui lui soit défendu ? v.1876 (Acte 5, scène 5, NEOPTOLEMUS)
  367. Malgré nous de son nom Hippias est le maître, v.1878 (Acte 5, scène 5, NEOPTOLEMUS)
  368. Pour régner sans obstacle il n'a qu'à tout oser. v.1880 (Acte 5, scène 5, NEOPTOLEMUS)
  369. Et si son lâche orgueil n'en n'est point abattu, v.1883 (Acte 5, scène 5, DEIDAMIE)
  370. Est-il d'autre vertu que celle d'y monter ? v.1888 (Acte 5, scène 5, NEOPTOLEMUS)
  371. Seigneur, voilà mon titre, elle dira le reste. v.1917 (Acte 5, scène 6, HIPPIAS)
  372. Cependant prendrez-vous le péril de l'inceste, v.1918 (Acte 5, scène 6, NEOPTOLEMUS)
  373. Mais ce n'est pas, Seigneur, ce qui me met en peine. v.1922 (Acte 5, scène 6, DEIDAMIE)
  374. L'hymen de la Princesse est promis à sa flamme, v.1925 (Acte 5, scène 6, DEIDAMIE)
  375. Et c'est en l'achevant... v.1926 (Acte 5, scène 6, DEIDAMIE)
  376. Nommera cet échange artifice, imposture, v.1934 (Acte 5, scène 6, NEOPTOLEMUS)
  377. Le croira ce qu'il fut, et non pas ce qu'il est. v.1936 (Acte 5, scène 6, NEOPTOLEMUS)
  378. L'échange est vrai, Seigneur, je le sais de la Reine. v.1942 (Acte 5, scène 6, GELON)
  379. Je sais d'elle en secret qu'Hippias est son fils, v.1944 (Acte 5, scène 6, GELON)
  380. Que c'est lui seul qu'au trône appelle sa naissance. v.1945 (Acte 5, scène 6, GELON)
  381. Celui de la Princesse est aussi favorable, v.1969 (Acte 5, scène 6, NEOPTOLEMUS)
  382. C'est le témoin pour nous le plus irréprochable, v.1970 (Acte 5, scène 6, NEOPTOLEMUS)
  383. Que sert de savoir tout sans rien justifier ? v.1972 (Acte 5, scène 6, NEOPTOLEMUS)
  384. Est le fils que le Ciel d'Androclide fit naître, v.1981 (Acte 5, scène 6, NEOPTOLEMUS)
  385. Prince, c'est à vous seul que l'Épire... v.1985 (Acte 5, scène 6, HIPPIAS)
  386. A plus d'attraits pour moi que le plus vaste Empire. v.1988 (Acte 5, scène 6, PYRRHUS)
  387. Ce qu'il ose pour moi me fait voir l'injustice, v.1992 (Acte 5, scène 6, NEOPTOLEMUS)
  388. Seigneur, ce que je gagne est un prix si charmant v.1997 (Acte 5, scène 6, HIPPIAS)
  389. Que le frère est ravi de céder à l'Amant. v.1998 (Acte 5, scène 6, HIPPIAS)
  390. Si tout nous est propice, v.1999 (Acte 5, scène 6, NEOPTOLEMUS)
  391. Au zèle de Gélon il faut rendre justice, v.2000 (Acte 5, scène 6, NEOPTOLEMUS)
  392. C'est à lui qu'on doit tout. v.2001 (Acte 5, scène 6, NEOPTOLEMUS)
  393. C'est assez que ton Roi sache ce qui t'est dû. v.2002 (Acte 5, scène 6, NEOPTOLEMUS)
  394. Quand il faut qu'elle éclate, est toujours pour les Rois. v.2006 (Acte 5, scène 6, NEOPTOLEMUS)

MAXIMIAN (1662)

  1. Ajoute un nouveau lustre à ses autres exploits, v.4 (Acte 1, scène 1, LICINE)
  2. Sans en prendre aucun droit sur le coeur de Constance, v.10 (Acte 1, scène 1, LICINE)
  3. Cette gloire où pour lui je vois que l'on s'obstine, v.13 (Acte 1, scène 1, MAXIMIAN)
  4. Un peu moins de distance entre Sévère et lui. v.16 (Acte 1, scène 1, MAXIMIAN)
  5. Constantin doit à l'un quand vers l'autre il s'acquitte, v.18 (Acte 1, scène 1, MAXIMIAN)
  6. Et quoi qu'ait fait Sévère, il est beau de penser v.19 (Acte 1, scène 1, MAXIMIAN)
  7. Et sans voir que c'est faire un attentat sur vous... v.23 (Acte 1, scène 1, MAXIMIAN)
  8. Qu'il coure vers le Trône où son destin l'entraîne, v.25 (Acte 1, scène 1, LICINE)
  9. De mille attraits divins la Princesse est pourvue, v.33 (Acte 1, scène 1, LICINE)
  10. La grandeur de son rang est peu digne d'envie v.41 (Acte 1, scène 1, LICINE)
  11. Vos conseils peuvent tout contre cette injustice, v.46 (Acte 1, scène 1, LICINE)
  12. Il vous estime trop pour n'y pas déférer. v.48 (Acte 1, scène 1, LICINE)
  13. Depuis que Constantin en épousant ma Fille v.49 (Acte 1, scène 1, MAXIMIAN)
  14. Mais l'éclat des grandeurs qu'il destine à Sévère v.53 (Acte 1, scène 1, MAXIMIAN)
  15. C'est par là qu'ayant su l'amour qui vous engage, v.57 (Acte 1, scène 1, MAXIMIAN)
  16. Dont l'injustice accable un illustre rival ; v.60 (Acte 1, scène 1, MAXIMIAN)
  17. Constantin donne tout à la reconnaissance, v.62 (Acte 1, scène 1, MAXIMIAN)
  18. Il le sait, et pour vous sa colère est à craindre. v.65 (Acte 1, scène 1, MAXIMIAN)
  19. Et si malgré Constance on engage sa foi, v.67 (Acte 1, scène 1, LICINE)
  20. Enfin c'est de vous seul que dépend mon espoir. v.76 (Acte 1, scène 2, LICINE)
  21. Licine est mécontent, et si j'en puis juger, v.79 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  22. Mais comme enfin Sévère est maître de l'armée, v.82 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  23. Où la perte de Fauste abîme son courage, v.86 (Acte 1, scène 3, MARTIAN)
  24. Qu'il n'est plus en état d'écouter son devoir. v.88 (Acte 1, scène 3, MARTIAN)
  25. Aussi pour lui, Seigneur, la disgrâce est cruelle ; v.89 (Acte 1, scène 3, MARTIAN)
  26. Qu'elle est à son retour Femme de Constantin. v.92 (Acte 1, scène 3, MARTIAN)
  27. Montrons-lui qu'en effet c'est son bien qu'on lui vole, v.102 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  28. C'est ce qu'attend Sévère, et puisque l'entreprise v.109 (Acte 1, scène 3, MARTIAN)
  29. N'est qu'un projet mal sûr à moins qu'il l'autorise, v.110 (Acte 1, scène 3, MARTIAN)
  30. Les Conjurés sont prêts, et perdant Constantin, v.115 (Acte 1, scène 3, MARTIAN)
  31. Aspirent chaque jour à changer de destin. v.116 (Acte 1, scène 3, MARTIAN)
  32. Et toujours cette ardeur est également forte ? v.118 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  33. Leur soupçon jusqu'à vous est bien loin de s'étendre, v.122 (Acte 1, scène 3, MARTIAN)
  34. C'est ce qu'à notre Chef on doit laisser résoudre, v.125 (Acte 1, scène 3, MARTIAN)
  35. Et quand sur Constantin on lancera la foudre, v.126 (Acte 1, scène 3, MARTIAN)
  36. Lui mort, la brigue est forte à vous choisir pour Maître. v.129 (Acte 1, scène 3, MARTIAN)
  37. Fauste étant le seul prix qui le puisse attirer, v.135 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  38. Si le crime est connu, que peut-il espérer ? v.136 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  39. Tout mon but est le Trône, et pour y parvenir, v.143 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  40. Ne dis point que l'éclat à ma gloire est contraire, v.145 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  41. Ce scrupule n'est bon qu'à quelque âme vulgaire, v.146 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  42. C'est qu'un indigne exemple ait pu trop sur mon âme, v.150 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  43. C'est sur ce grand projet, c'est sur cette espérance v.157 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  44. Que j'ai de Constantin souhaité l'alliance, v.158 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  45. La Couronne est à moi, cherchons à la reprendre, v.162 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  46. L'hymen où pour Sévère on veut forcer Constance v.165 (Acte 1, scène 3, MARTIAN)
  47. Fais-moi voir, Martian, qu'un autre est en ma place. v.170 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  48. C'est à mes seuls désirs à régler mon pouvoir, v.172 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  49. Mais Constantin le souffre, et pourrait s'en dédire, v.174 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  50. Et c'est pour un grand coeur une trop dure loi, v.175 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  51. Et la plus absolue est pour lui sans appas, v.179 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  52. Et pour qui l'a su faire, il est injurieux v.183 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  53. C'est un affront pour lui d'avoir plus qu'eux à craindre, v.185 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  54. Je ne sais s'il est beau de les craindre toujours. v.188 (Acte 1, scène 3, MAXIMIAN)
  55. Pour fléchir Constantin implore mon appui ? v.192 (Acte 1, scène 4, MAXIMIAN)
  56. Il adore Constance, et l'hymen de Sévère... v.193 (Acte 1, scène 4, MAXIMIAN)
  57. Le coup est assez rude, et Sévère lui-même v.197 (Acte 1, scène 4, MAXIMIAN)
  58. Constantin l'a conclue, et pour la terminer v.203 (Acte 1, scène 4, MAXIMIAN)
  59. Ah, funestes conseils, dont la rigueur extrême v.205 (Acte 1, scène 5, FAUSTE)
  60. Le rang d'Impératrice est un faible secours ? v.212 (Acte 1, scène 5, FLAVIE)
  61. Soupirer et me taire, est-ce ne te rien dire ? v.218 (Acte 1, scène 5, FAUSTE)
  62. Dans l'estime où pour lui je surprenais mon âme, v.221 (Acte 1, scène 5, FAUSTE)
  63. Constantin à me voir trouve un charme pressant, v.235 (Acte 1, scène 5, FAUSTE)
  64. Son pouvoir me condamne à ce triste hyménée. v.238 (Acte 1, scène 5, FAUSTE)
  65. Cependant aujourd'hui Sévère est de retour, v.240 (Acte 1, scène 5, FAUSTE)
  66. Est-ce trop peu pour moi du tourment qui me tue, v.246 (Acte 1, scène 6, FAUSTE)
  67. Madame, pour commettre une telle injustice, v.249 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  68. Elle est digne du choix qui la rend ce qu'elle est, v.251 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  69. La plainte qu'il étouffe en est une cruelle ! v.258 (Acte 1, scène 6, FAUSTE)
  70. Dites que pour un Trône il est beau de changer. v.260 (Acte 1, scène 6, FAUSTE)
  71. Le reproche est bien juste, et j'ai tout mérité. v.264 (Acte 1, scène 6, FAUSTE)
  72. Est-ce vous offenser que vous en trouver digne ? v.266 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  73. Mon coeur ne peut s'offrir cette funeste image v.273 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  74. Et si son triste excès semble vous étonner, v.279 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  75. Non qu'à ses tristes lois on m'ait vue obéir, v.287 (Acte 1, scène 6, FAUSTE)
  76. Et le trouble où je suis est un aveu secret, v.295 (Acte 1, scène 6, FAUSTE)
  77. Triste soulagement dans un mal sans remède ! v.297 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  78. Votre coeur est un bien que mon amour possède, v.298 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  79. La violence est-elle une plus douce loi, v.303 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  80. Et pour me l'arracher en est-il plus à moi ? v.304 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  81. Par tout ce que la haine a de plus obstiné, v.319 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  82. Mais hélas ! En est-il pour qui n'espère rien ? v.332 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  83. Oui, Sévère, il en est, et quoi qu'en apparence v.333 (Acte 1, scène 6, FAUSTE)
  84. C'est ce qu'ils ont dû faire, et quoi qu'ils me proposent v.341 (Acte 1, scène 6, FAUSTE)
  85. Trop, puisqu'il n'est pas tel que vous le voulez croire. v.349 (Acte 1, scène 6, FAUSTE)
  86. C'est à quoi sans effort vous savez vous contraindre ? v.353 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  87. Mais c'est l'acheter trop que de la disputer. v.360 (Acte 1, scène 6, FAUSTE)
  88. Craignez-vous un amour dont le triste entretien v.363 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  89. Constantin eut pour soi l'autorité d'un père, v.365 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  90. Quelque reste d'amour semble vous alarmer, v.367 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  91. Je n'y résiste point, il faut cesser d'aimer, v.368 (Acte 1, scène 6, SEVERE)
  92. Je l'avais bien prévu, que cette résistance v.373 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  93. Venait d'un feu secret qui plaît trop à Constance, v.374 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  94. Sans mon ordre en son coeur ce feu s'est allumé, v.375 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  95. Et si Licine l'aime, il n'est pas moins aimé ; v.376 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  96. Licine est un Sujet grand, illustre, fidèle, v.386 (Acte 2, scène 1, MAXIME)
  97. Que par l'auguste rang qu'on lui fait espérer... v.388 (Acte 2, scène 1, MAXIME)
  98. De mon ingratitude est le honteux effet ? v.392 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  99. Il soupirait pour Fauste, et jamais l'espérance v.397 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  100. N'avait d'un plus beau feu soutenu la constance, v.398 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  101. Fauste cède, mais las ! Son chagrin fait trop voir v.403 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  102. Que son obéissance est due à son devoir. v.404 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  103. La Couronne est trop peu pour lui rendre sa joie. v.406 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  104. Fauste a trop de vertu pour m'en inquiéter, v.412 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  105. Que ce coeur est un bien que ce trouble hasarde, v.414 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  106. Il est bien malaisé qu'il n'en soit moins à moi. v.416 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  107. Et mon coeur que confond ce juste désespoir, v.423 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  108. En faveur de l'amour est jaloux du devoir. v.424 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  109. J'empêche... Mais Constance adresse ici ses pas ; v.432 (Acte 2, scène 1, CONSTANTIN)
  110. Quand la menace est jointe à l'offre qu'on m'en fait. v.452 (Acte 2, scène 2, CONSTANCE)
  111. C'est imposer un joug, et non pas faire grâce, v.454 (Acte 2, scène 2, CONSTANCE)
  112. Bien loin qu'il soit à moi, c'est à lui qu'on me donne, v.458 (Acte 2, scène 2, CONSTANCE)
  113. Si mon coeur est le prix dont je dois l'acheter. v.460 (Acte 2, scène 2, CONSTANCE)
  114. Ce prix est-il si haut que tout couvert de gloire, v.461 (Acte 2, scène 2, CONSTANTIN)
  115. Tout brillant de l'éclat d'une illustre victoire, v.462 (Acte 2, scène 2, CONSTANTIN)
  116. Mais mon coeur est jaloux de son indépendance, v.466 (Acte 2, scène 2, CONSTANCE)
  117. Celles de votre rang à qui la gloire est chère, v.477 (Acte 2, scène 2, CONSTANTIN)
  118. Mais je ne sais pas moins quel injuste attentat v.483 (Acte 2, scène 2, CONSTANCE)
  119. C'est sans aveuglement que j'estime Licine, v.486 (Acte 2, scène 2, CONSTANCE)
  120. Quand votre seul dessein est d'élever Sévère, v.490 (Acte 2, scène 2, CONSTANCE)
  121. Mais ce n'est pas à vous d'en régler les maximes ; v.494 (Acte 2, scène 2, CONSTANTIN)
  122. Et pour ôter tout lieu d'obstacles superflus, v.499 (Acte 2, scène 2, CONSTANTIN)
  123. C'est lui dont l'intérêt trop puissant sur votre âme v.501 (Acte 2, scène 2, CONSTANTIN)
  124. C'est lui qui contre moi vous la fait soutenir, v.503 (Acte 2, scène 2, CONSTANTIN)
  125. Et c'est lui seul aussi que j'en saurai punir. v.504 (Acte 2, scène 2, CONSTANTIN)
  126. Il est en votre choix d'arrêter ma colère ; v.505 (Acte 2, scène 2, CONSTANTIN)
  127. Quand l'amour est un feu que le mérite allume, v.514 (Acte 2, scène 3, CONSTANCE)
  128. C'est un combat affreux dont la triste rigueur v.519 (Acte 2, scène 3, CONSTANCE)
  129. S'il est vrai que Sévère aime l'Impératrice ; v.526 (Acte 2, scène 3, LUCIE)
  130. Et toute la rigueur des Destins irrités v.535 (Acte 2, scène 4, LICINE)
  131. Suffit de leur courroux à rompre l'injustice, v.538 (Acte 2, scène 4, CONSTANCE)
  132. Vous souffrir d'aspirer à toute mon estime, v.542 (Acte 2, scène 4, CONSTANCE)
  133. Faire des voeux pour vous c'est tout ce que je puis. v.552 (Acte 2, scène 4, CONSTANCE)
  134. Mais si c'est peu pour lui, dans ce que je me dois v.555 (Acte 2, scène 4, CONSTANCE)
  135. Peut-être avouerez-vous que c'est beaucoup pour moi. v.556 (Acte 2, scène 4, CONSTANCE)
  136. Oui, c'est beaucoup, Madame, et d'un sort si funeste v.557 (Acte 2, scène 4, LICINE)
  137. Le coup doit m'être doux si cet espoir me reste. v.558 (Acte 2, scène 4, LICINE)
  138. Que sans cesse on oppose obstacles sur obstacles, v.581 (Acte 2, scène 4, LICINE)
  139. L'Amour pour les braver est fertile en miracles, v.582 (Acte 2, scène 4, LICINE)
  140. C'est d'oser expliquer ma contrainte à Sévère, v.586 (Acte 2, scène 4, CONSTANCE)
  141. Plus il est élevé, plus je dois à ma gloire ; v.594 (Acte 2, scène 4, CONSTANCE)
  142. Et c'est aimer bien peu, qu'être sûr d'un secours v.611 (Acte 2, scène 4, LICINE)
  143. À ma triste raison mon âme plus soumise v.617 (Acte 2, scène 4, CONSTANCE)
  144. Puisqu'à tant d'injustice elle peut vous contraindre, v.622 (Acte 2, scène 4, LICINE)
  145. Pour moi, qu'un sang plus bas, et ma triste disgrâce v.625 (Acte 2, scène 4, LICINE)
  146. Il n'est rien que je n'ose avant que je vous cède, v.630 (Acte 2, scène 4, LICINE)
  147. De rendre mon malheur funeste à mon rival. v.632 (Acte 2, scène 4, LICINE)
  148. Il fait plus, et c'est peu que de vous couronner, v.643 (Acte 2, scène 5, CONSTANCE)
  149. Si ma main n'est un prix qu'il me force à donner. v.644 (Acte 2, scène 5, CONSTANCE)
  150. Je vous estime trop pour vouloir vous le taire. v.650 (Acte 2, scène 5, CONSTANCE)
  151. C'est à vous là-dessus à régler vos desseins, v.651 (Acte 2, scène 5, CONSTANCE)
  152. Mon bonheur, mon repos, tout est entre vos mains. v.652 (Acte 2, scène 5, CONSTANCE)
  153. Adieu, c'est trop, Maximian s'avance. v.657 (Acte 2, scène 5, CONSTANCE)
  154. Puisque c'est mon seul bien, souffrez que j'en jouisse. v.674 (Acte 2, scène 6, SEVERE)
  155. Par un hymen illustre on tente en vain ma foi, v.675 (Acte 2, scène 6, SEVERE)
  156. C'est un surcroît de rage à ma douleur extrême, v.677 (Acte 2, scène 6, SEVERE)
  157. À la triste langueur qui les doit terminer. v.680 (Acte 2, scène 6, SEVERE)
  158. On me bannit de Rome, et tel est mon destin, v.691 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  159. Qu'il me faut rechercher l'appui de Constantin. v.692 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  160. Est forcé de céder à son lâche pouvoir. v.700 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  161. C'est trop, Seigneur, c'est trop, tant de bonté m'accable. v.705 (Acte 2, scène 6, SEVERE)
  162. Le Destin a rendu ma perte irréparable ; v.706 (Acte 2, scène 6, SEVERE)
  163. Mais l'intérêt de Fauste étant à préférer, v.707 (Acte 2, scène 6, SEVERE)
  164. Non, il lui fait justice, et pourvu qu'on s'oppose v.709 (Acte 2, scène 6, SEVERE)
  165. La grandeur de courage est un faible remède ; v.718 (Acte 2, scène 6, SEVERE)
  166. Contre un si rude assaut il n'est point de vertu, v.719 (Acte 2, scène 6, SEVERE)
  167. Sous un indigne joug Constantin me fait vivre, v.721 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  168. Et dans ce que m'inspire une juste fureur, v.727 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  169. C'est à toi d'ordonner des jours d'un Empereur. v.728 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  170. Il m'est dur de songer à reprendre l'Empire, v.730 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  171. Le lâche Constantin malgré moi te la vole, v.734 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  172. Sa tyrannie est prête à lui coûter le jour, v.735 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  173. Pour se croire en pouvoir de les justifier. v.740 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  174. Il n'est rien de honteux pour qui s'en peut absoudre, v.742 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  175. Et quoi qu'on puisse oser, c'est aux faibles esprits v.743 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  176. À rougir d'un forfait dont le Trône est le prix. v.744 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  177. Le secret de ta part est tout ce que je veux. v.748 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  178. Me laissant sans obstacle agir dans le Palais, v.751 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  179. Tu peux tout sur l'armée, et c'est assez te dire v.753 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  180. Si pour Fauste à l'amour ton coeur craint d'obéir, v.755 (Acte 2, scène 6, MAXIMIAN)
  181. Que la pitié me force à plaindre Constantin. v.764 (Acte 2, scène 6, SEVERE)
  182. Non, c'est vous abuser que de l'oser prétendre, v.773 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  183. Il n'est rien que de vous je puisse encor entendre, v.774 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  184. Un second entretien est un crime pour moi. v.776 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  185. Je ne viens point surprendre un reste de tendresse v.781 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  186. Et que dans ce grand coeur trop justement charmé v.787 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  187. C'est là ce qu'aujourd'hui l'honneur veut que j'oublie. v.790 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  188. Mais l'Empereur n'est plus si j'y veux consentir. v.796 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  189. Si jusqu'au plus haut point ma disgrâce est montée, v.809 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  190. Et j'aurai l'avantage en ce funeste jour v.811 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  191. D'emporter votre estime en perdant votre amour. v.812 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  192. Parlez, est-ce un effet de l'amour de Licine ? v.818 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  193. Non, Madame, Licine est ferme en son devoir, v.820 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  194. C'est de lui seul qu'on craint obstacle à l'entreprise, v.822 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  195. Il est Chef de la Garde, et peut tout au Palais, v.823 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  196. C'est à vous d'empêcher qu'ils n'en viennent à bout, v.827 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  197. Avec Pompilius Straton la favorise, v.834 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  198. Pour remonter au Trône, et changer de destin, v.839 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  199. Veut perdre Constantin. v.840 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  200. Quoi, c'est lui qui conspire ? v.841 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  201. C'est par Martian seul qu'il a fait entreprendre, v.842 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  202. Sans que les Conjurés, dont il est le soutien, v.843 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  203. L'imposture a songé ce qu'on vous a fait croire. v.846 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  204. Hélas ! Que n'est-il vrai ? v.847 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  205. De tout par Martian je me suis fait instruire. v.850 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  206. C'est sans m'en consulter que vous le deviez faire, v.854 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  207. Sans qu'aux traits du Destin les voulant arracher v.859 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  208. Ainsi mon innocence est partout poursuivie, v.865 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  209. Et de mes tristes maux l'excès monte à tel point v.871 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  210. Est-ce ainsi qu'un grand coeur se plaît à se venger ? v.876 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  211. Continuez, Madame, et par cette injustice v.877 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  212. C'est la source du vôtre, et pour me voir sans peine v.889 (Acte 3, scène 1, SEVERE)
  213. Non, si mes tristes voeux n'osent rien se permettre, v.893 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  214. Ce choix n'est pas un droit qu'ils puissent vous remettre. v.894 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  215. C'est à moi d'essayer si j'aurai le pouvoir v.895 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  216. Et d'un si noir complot par vous toujours instruite, v.901 (Acte 3, scène 1, FAUSTE)
  217. Il me fuit, et pour lui ma vue est un supplice ! v.913 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  218. Et voyant ce qu'elle est, je sais trop mon devoir v.915 (Acte 3, scène 2, SEVERE)
  219. Quelque austère vertu dont la rigueur vous porte v.917 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  220. Il est des Mécontents, vous le poussez à bout, v.923 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  221. Et qui n'espère rien est capable de tout. v.924 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  222. J'en craindrais moins l'effet si l'hymen de Constance v.929 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  223. Lui souffrait d'en calmer la juste violence, v.930 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  224. S'attache obstinément à lui donner sa Soeur. v.932 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  225. C'est engager sa flamme aux derniers attentats v.935 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  226. Du Palais à son gré c'est lui seul qui dispose, v.941 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  227. J'estime l'Empereur, et crains pour sa personne, v.946 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  228. Et la Garde changée est l'unique secours v.947 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  229. C'est ce qu'il faut de lui que vos conseils obtiennent, v.949 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  230. Le trop de confiance est un crime d'État. v.952 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  231. Aussi, comme il n'est rien qu'après vous j'examine, v.957 (Acte 3, scène 2, FAUSTE)
  232. C'est sans aucun éclat que je prétends agir. v.960 (Acte 3, scène 2, FAUSTE)
  233. Mais malgré tous vos soins, si la Garde est la même, v.965 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  234. L'Empereur est toujours dans un péril extrême, v.966 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  235. Licine est trop suspect pour songer à le taire, v.970 (Acte 3, scène 2, MAXIMIAN)
  236. Seigneur ? J'ignore encor quel destin nous menace, v.974 (Acte 3, scène 3, LICINE)
  237. Seul avec Straton on l'a vu s'enfermer. v.984 (Acte 3, scène 3, LICINE)
  238. Il a mandé Maxime, et c'est là qu'on soupçonne v.985 (Acte 3, scène 3, LICINE)
  239. Et le reste sans doute est tout prêt d'éclater. v.988 (Acte 3, scène 3, LICINE)
  240. Elle est telle qu'à peine v.989 (Acte 3, scène 3, MAXIMIAN)
  241. Et si pour Constantin... Mais le voici qui vient. v.992 (Acte 3, scène 3, MAXIMIAN)
  242. Et ma vie immolée est le titre éclatant v.995 (Acte 3, scène 4, CONSTANTIN)
  243. Seigneur est-il possible v.997 (Acte 3, scène 4, MAXIMIAN)
  244. Et de Straton séduit le noble repentir v.1007 (Acte 3, scène 4, CONSTANTIN)
  245. Quoi, Straton ne sait pas qui les fait entreprendre ? v.1013 (Acte 3, scène 4, MAXIMIAN)
  246. D'un complot si hardi ce traître est le soutien. v.1015 (Acte 3, scène 4, CONSTANTIN)
  247. Seigneur, le Ciel est juste, et j'apprends de Maxime v.1021 (Acte 3, scène 5, MARTIAN)
  248. Straton vous a tout dit, et de ma trahison v.1023 (Acte 3, scène 5, MARTIAN)
  249. Ne m'arrachait un nom qui n'est su que de moi. v.1028 (Acte 3, scène 5, MARTIAN)
  250. La mort que je rencontre est le prix de la vôtre, v.1030 (Acte 3, scène 5, MARTIAN)
  251. C'est de donner sa vie à votre sûreté. v.1036 (Acte 3, scène 5, MARTIAN)
  252. Dis tout, traître, il est temps que ta rage s'explique. v.1037 (Acte 3, scène 5, MAXIMIAN)
  253. C'est la vôtre, c'est vous que l'État doit venger. v.1048 (Acte 3, scène 5, MAXIMIAN)
  254. Juste Ciel ! v.1053 (Acte 3, scène 5, FAUSTE)
  255. Dis le reste, et sachons qui conspire. v.1053 (Acte 3, scène 5, CONSTANTIN)
  256. Et Straton me contraint de perdre qui me perd. v.1056 (Acte 3, scène 5, MARTIAN)
  257. Lorsqu'à tant de murmure il s'est abandonné, v.1059 (Acte 3, scène 5, MAXIMIAN)
  258. Ah, Seigneur, contre moi croyez-vous l'imposture ? v.1061 (Acte 3, scène 5, LICINE)
  259. C'est donc là cette foi, pleine, sincère, pure, v.1062 (Acte 3, scène 5, CONSTANTIN)
  260. C'est peu du rang illustre où ma faveur t'élève v.1065 (Acte 3, scène 5, CONSTANTIN)
  261. Si c'est un crime d'aimer un Objet adorable, v.1073 (Acte 3, scène 5, LICINE)
  262. Et comme à mon amour l'espoir est défendu, v.1075 (Acte 3, scène 5, LICINE)
  263. La mort est le seul bien où j'avais prétendu, v.1076 (Acte 3, scène 5, LICINE)
  264. M'en avancer le coup c'est finir mon supplice ; v.1077 (Acte 3, scène 5, LICINE)
  265. Mais à ma gloire au moins rendez quelque justice, v.1078 (Acte 3, scène 5, LICINE)
  266. Mérite qu'il écoute un reste de bonté. v.1092 (Acte 3, scène 5, MAXIMIAN)
  267. L'espoir de le fléchir sur l'hymen de Constance v.1093 (Acte 3, scène 5, MAXIMIAN)
  268. C'est à Martian seul que tu t'es déclaré. v.1096 (Acte 3, scène 5, MAXIMIAN)
  269. Quoi qu'on veuille en juger, mon destin est égal. v.1104 (Acte 3, scène 5, MARTIAN)
  270. On vous rendra justice. v.1109 (Acte 3, scène 5, CONSTANTIN)
  271. D'un si lâche Imposteur redoutez l'artifice, v.1110 (Acte 3, scène 5, LICINE)
  272. C'est trop les écouter. v.1113 (Acte 3, scène 5, CONSTANTIN)
  273. C'est que vous le voyiez d'un oeil indifférent. v.1116 (Acte 3, scène 6, CONSTANTIN)
  274. Seigneur, il m'est bien dur que ma foi soupçonnée v.1121 (Acte 3, scène 6, FAUSTE)
  275. Redouble les malheurs où je suis destinée. v.1122 (Acte 3, scène 6, FAUSTE)
  276. Mon silence, il est vrai, renferme dans mon coeur v.1123 (Acte 3, scène 6, FAUSTE)
  277. Ce que leur triste excès a pour moi de rigueur ; v.1124 (Acte 3, scène 6, FAUSTE)
  278. Depuis le triste jour que mon amour extrême v.1133 (Acte 3, scène 6, CONSTANTIN)
  279. Q'un funeste retour rallume dans votre âme, v.1138 (Acte 3, scène 6, CONSTANTIN)
  280. C'est jusque dans sa source en souiller la splendeur. v.1148 (Acte 3, scène 6, MAXIMIAN)
  281. Je vois mon injustice, et ne puis m'en défendre. v.1154 (Acte 3, scène 6, CONSTANTIN)
  282. Aussi pour m'en punir, ma vie est en danger, v.1155 (Acte 3, scène 6, CONSTANTIN)
  283. Seigneur, à votre choix, faites justice ou grâce, v.1158 (Acte 3, scène 6, CONSTANTIN)
  284. Le soin le plus pressant c'est de changer la garde. v.1162 (Acte 3, scène 6, MAXIMIAN)
  285. Votre Empire est toujours absolu sur mon âme, v.1166 (Acte 3, scène 6, CONSTANTIN)
  286. Que son rapport soit vrai, que ce soit imposture, v.1177 (Acte 4, scène 1, CONSTANCE)
  287. Il est bon d'épargner la gloire de Licine, v.1182 (Acte 4, scène 1, MAXIMIAN)
  288. Constantin y consent ; qu'on punisse, pardonne, v.1185 (Acte 4, scène 1, MAXIMIAN)
  289. À ne rien avouer jusques au bout s'obstine, v.1190 (Acte 4, scène 1, MAXIMIAN)
  290. Ah, Seigneur, ce n'est pas ce que je vous demande, v.1194 (Acte 4, scène 1, CONSTANCE)
  291. Et Licine est d'un rang à ne pouvoir souffrir v.1195 (Acte 4, scène 1, CONSTANCE)
  292. J'ai pour lui de l'estime, et je l'ai fait paraître ; v.1197 (Acte 4, scène 1, CONSTANCE)
  293. Mais l'éclat de sa gloire est ce qui la fit naître, v.1198 (Acte 4, scène 1, CONSTANCE)
  294. C'est un double attentat dont il le faut punir. v.1200 (Acte 4, scène 1, CONSTANCE)
  295. L'attentat m'est suspect, et pour votre intérêt v.1207 (Acte 4, scène 1, CONSTANCE)
  296. Son nom qui n'est connu d'aucun autre complice v.1213 (Acte 4, scène 1, CONSTANCE)
  297. C'est dans les seuls tourments qu'il le faut écouter. v.1216 (Acte 4, scène 1, CONSTANCE)
  298. Il est juste, et dans peu par les plus rudes gênes v.1221 (Acte 4, scène 1, MAXIMIAN)
  299. Mais s'il est innocent, qui peut-on soupçonner ? v.1224 (Acte 4, scène 1, MAXIMIAN)
  300. En vain par cet obstacle à nos desseins ôté, v.1231 (Acte 4, scène 2, MAXIMIAN)
  301. D'un sûr et prompt succès mon espoir s'est flatté ; v.1232 (Acte 4, scène 2, MAXIMIAN)
  302. Pour en rompre l'effet on l'instruisait de tout. v.1236 (Acte 4, scène 2, MAXIMIAN)
  303. D'ailleurs de Constantin le procédé m'étonne ; v.1237 (Acte 4, scène 2, MAXIMIAN)
  304. Il croit qu'avecque vous Fauste toujours d'accord v.1239 (Acte 4, scène 2, MAXIMIAN)
  305. C'est ses seuls avis que sans y rien changer v.1243 (Acte 4, scène 2, MAXIMIAN)
  306. Cet obstacle, Seigneur a droit de vous surprendre, v.1249 (Acte 4, scène 2, SEVERE)
  307. Est peut-être un avis de tout abandonner, v.1264 (Acte 4, scène 2, SEVERE)
  308. Et soumis au destin dont la rigueur me brave, v.1269 (Acte 4, scène 2, MAXIMIAN)
  309. C'est assez qu'une fois je me sois repenti, v.1276 (Acte 4, scène 2, MAXIMIAN)
  310. Ah, Seigneur, que de maux le Destin nous apprête, v.1282 (Acte 4, scène 3, CONSTANTIN)
  311. Fauste me détournait d'entendre les Complices, v.1286 (Acte 4, scène 3, CONSTANTIN)
  312. Et quoi que l'imposture ait oser publier, v.1299 (Acte 4, scène 3, MAXIMIAN)
  313. Le sang dont elle sort la doit justifier. v.1300 (Acte 4, scène 3, MAXIMIAN)
  314. C'est toi de qui l'amour dans son coeur enflammé v.1303 (Acte 4, scène 3, CONSTANTIN)
  315. A versé la fureur dont il est animé. v.1304 (Acte 4, scène 3, CONSTANTIN)
  316. Agissez promptement, tout est perdu pour nous v.1311 (Acte 4, scène 3, MAXIMIAN)
  317. Il le faut avouer, ce coup de foudre est grand, v.1313 (Acte 4, scène 3, MAXIMIAN)
  318. Elle a su se soustraire au rapport des Complices. v.1328 (Acte 4, scène 3, CONSTANTIN)
  319. Et lorsque resté seul j'ai parlé du Billet, v.1330 (Acte 4, scène 3, CONSTANTIN)
  320. J'estime peu la vie, et la main qui conspire v.1339 (Acte 4, scène 3, MAXIMIAN)
  321. Et dans l'accablement de mes tristes ennuis, v.1345 (Acte 4, scène 3, MAXIMIAN)
  322. L'Amour de tous mes voeux s'est rendu le seul Maître, v.1348 (Acte 4, scène 3, CONSTANTIN)
  323. Je ne vis que pour Fauste, et la soif de mon sang v.1349 (Acte 4, scène 3, CONSTANTIN)
  324. Est le prix du beau feu qui l'élève à mon rang. v.1350 (Acte 4, scène 3, CONSTANTIN)
  325. Et vous pouvez souffrir qu'une aveugle injustice v.1351 (Acte 4, scène 3, SEVERE)
  326. De mes tristes malheurs me fasse autant de crimes, v.1360 (Acte 4, scène 3, SEVERE)
  327. Et j'atteste les Dieux... v.1369 (Acte 4, scène 3, SEVERE)
  328. Cesse de t'obstiner, v.1369 (Acte 4, scène 3, MAXIMIAN)
  329. Pour montrer ce qu'elle est, offre ce que vous êtes, v.1376 (Acte 4, scène 3, SEVERE)
  330. Il n'est point de vertu qu'il puisse soutenir. v.1382 (Acte 4, scène 3, CONSTANTIN)
  331. C'est lui, Seigneur, c'est lui dont l'ardeur criminelle v.1387 (Acte 4, scène 3, CONSTANTIN)
  332. Comme c'est le seul crime où j'ai su m'engager, v.1393 (Acte 4, scène 3, SEVERE)
  333. Et c'est de quoi je saurai te punir, v.1398 (Acte 4, scène 3, CONSTANTIN)
  334. Si lorsqu'il vous absout il reste criminel. v.1406 (Acte 4, scène 4, CONSTANTIN)
  335. De notre intelligence est un trop sûr garant, v.1410 (Acte 4, scène 4, FAUSTE)
  336. C'est un crime louable où la vertu consent. v.1414 (Acte 4, scène 4, FAUSTE)
  337. Dans les divers malheurs où le destin m'engage v.1415 (Acte 4, scène 4, FAUSTE)
  338. Il ne m'est pas permis d'en dire davantage. v.1416 (Acte 4, scène 4, FAUSTE)
  339. Et malgré les transports de mon juste courroux v.1433 (Acte 4, scène 4, CONSTANTIN)
  340. Puisque c'est malgré lui qu'il s'est rendu coupable, v.1440 (Acte 4, scène 4, FAUSTE)
  341. Cherchez, cherchez, Madame, à le justifier, v.1442 (Acte 4, scène 4, MAXIMIAN)
  342. De quoi en l'écoutant nous puissions être instruits, v.1453 (Acte 4, scène 4, MAXIMIAN)
  343. Plus de gloire pour moi quand Fauste est criminelle, v.1456 (Acte 4, scène 4, MAXIMIAN)
  344. C'est trop voir l'injustice opprimer l'innocence. v.1460 (Acte 4, scène 4, SEVERE)
  345. C'est dans Maximian qu'il vous le faut chercher, v.1462 (Acte 4, scène 4, SEVERE)
  346. Ah, lâche, c'est donc là cet important secret v.1469 (Acte 4, scène 4, CONSTANTIN)
  347. L'éclat d'une Couronne est une douce amorce, v.1480 (Acte 4, scène 4, SEVERE)
  348. Il m'a dit son secret, et c'est là tout mon crime. v.1484 (Acte 4, scène 4, SEVERE)
  349. C'est à vous là-dessus d'être Juge équitable, v.1495 (Acte 4, scène 4, SEVERE)
  350. Licine est innocent, vous voyez le Coupable, v.1496 (Acte 4, scène 4, SEVERE)
  351. Par le honteux silence où tu t'es obstiné. v.1510 (Acte 4, scène 4, MAXIMIAN)
  352. Je suis seul criminel, Licine est innocent. v.1514 (Acte 4, scène 4, MAXIMIAN)
  353. On tire un juste arrêt de l'aveu des Complices ; v.1516 (Acte 4, scène 4, MAXIMIAN)
  354. Loin de vouloir par eux justifier ma foi, v.1517 (Acte 4, scène 4, MAXIMIAN)
  355. Il est temps qu'elle parle, et qu'aidant l'imposture v.1519 (Acte 4, scène 4, MAXIMIAN)
  356. Et ce n'est rien qu'un père, où l'on sauve un amant. v.1522 (Acte 4, scène 4, MAXIMIAN)
  357. C'est à l'Empereur seul à bien examiner v.1525 (Acte 4, scène 4, FAUSTE)
  358. C'est qu'il m'est lâchement volé votre tendresse, v.1544 (Acte 4, scène 4, CONSTANTIN)
  359. C'est là ce qui vers moi noircit son innocence, v.1547 (Acte 4, scène 4, CONSTANTIN)
  360. C'est le seul attentat dont je me dois vengeance, v.1548 (Acte 4, scène 4, CONSTANTIN)
  361. Le crime est assez grand de s'être fait aimer. v.1550 (Acte 4, scène 4, CONSTANTIN)
  362. Qu'on le tienne en lieu sûr. Dans un sort si funeste, v.1551 (Acte 4, scène 4, CONSTANTIN)
  363. Seigneur, c'est à vous seul de disposer du reste. v.1552 (Acte 4, scène 4, CONSTANTIN)
  364. Si Sévère est puni, je suis assez vengé. v.1554 (Acte 4, scène 4, CONSTANTIN)
  365. Par un juste pouvoir... v.1556 (Acte 4, scène 5, FAUSTE)
  366. C'est par mon ordre seul que Martian conspire, v.1559 (Acte 4, scène 5, MAXIMIAN)
  367. La mort de Constantin me doit rendre l'Empire, v.1560 (Acte 4, scène 5, MAXIMIAN)
  368. Mais il est Empereur aussi bien que mon gendre, v.1568 (Acte 4, scène 5, MAXIMIAN)
  369. S'il n'est point de fureur qu'un nom si doux n'éteigne, v.1571 (Acte 4, scène 5, FAUSTE)
  370. Il est au trône, il règne, v.1572 (Acte 4, scène 5, MAXIMIAN)
  371. Quiconque est au-dessus est coupable vers moi v.1574 (Acte 4, scène 5, MAXIMIAN)
  372. Est-ce un crime pour lui que le droit de régner ? v.1578 (Acte 4, scène 5, FAUSTE)
  373. Je dois un crime illustre à ma lâche vertu. v.1582 (Acte 4, scène 5, MAXIMIAN)
  374. C'est perdre temps, Madame, v.1584 (Acte 4, scène 5, MAXIMIAN)
  375. Et contre la Nature un juste désespoir v.1589 (Acte 4, scène 5, FAUSTE)
  376. Mais enfin de sa peine il est temps qu'on ordonne, v.1599 (Acte 4, scène 5, MAXIMIAN)
  377. Quoi, ma Soeur, c'est par vous que sa prison ouverte... v.1603 (Acte 5, scène 1, CONSTANTIN)
  378. Souvent tout hasarder en est le seul remède, v.1612 (Acte 5, scène 1, CONSTANCE)
  379. Et c'est par là, Seigneur, qu'un mouvement secret v.1613 (Acte 5, scène 1, CONSTANCE)
  380. C'est le secret remords où la raison me jette. v.1624 (Acte 5, scène 1, CONSTANTIN)
  381. Leur rigueur contre Fauste était peu légitime, v.1627 (Acte 5, scène 1, CONSTANTIN)
  382. L'attentat est si noir, qu'avec trop d'injustice v.1631 (Acte 5, scène 1, CONSTANCE)
  383. Voyant que Martian n'est plus entre vos mains. v.1634 (Acte 5, scène 1, CONSTANCE)
  384. Ne l'en pouvant convaincre il est à redouter. v.1638 (Acte 5, scène 1, CONSTANCE)
  385. Pour le faire évader s'est servi de Valère, v.1644 (Acte 5, scène 1, CONSTANTIN)
  386. De ses déguisements le but mystérieux, v.1649 (Acte 5, scène 1, CONSTANTIN)
  387. Mais resté sans secours, et trahi par Valère, v.1652 (Acte 5, scène 1, CONSTANTIN)
  388. Il s'est vu hors d'état de plus dissimuler. v.1654 (Acte 5, scène 1, CONSTANTIN)
  389. C'est de quoi, sur l'espoir d'un obstiné silence, v.1659 (Acte 5, scène 1, CONSTANTIN)
  390. C'est le contraint aveu que m'en a fait Sévère, v.1664 (Acte 5, scène 1, CONSTANTIN)
  391. Si Straton n'eût parlé, ne m'eût rien découvert. v.1666 (Acte 5, scène 1, CONSTANTIN)
  392. Fauste puisse... v.1668 (Acte 5, scène 1, CONSTANTIN)
  393. L'outrage m'est sensible, et pour le réparer, v.1673 (Acte 5, scène 2, CONSTANTIN)
  394. Il n'est rien que de moi l'on est droit d'espérer. v.1674 (Acte 5, scène 2, CONSTANTIN)
  395. Ah, Seigneur, il n'est point de peine assez cruelle v.1675 (Acte 5, scène 2, FAUSTE)
  396. Vous livre sans obstacle à l'infidélité : v.1678 (Acte 5, scène 2, FAUSTE)
  397. C'est lui seul contre vous que vous ayez à craindre. v.1680 (Acte 5, scène 2, FAUSTE)
  398. Partout d'un noir destin vos jours sont menacés, v.1685 (Acte 5, scène 2, FAUSTE)
  399. Et ne rien dire plus c'est vous en dire assez. v.1686 (Acte 5, scène 2, FAUSTE)
  400. Oui, c'est m'en dire assez, et le soin de ma gloire v.1687 (Acte 5, scène 2, CONSTANTIN)
  401. Par sa rébellion il est aisé de voir v.1697 (Acte 5, scène 3, MAXIMIAN)
  402. Le Traître m'est connu, mais ce qui fait ma peine, v.1707 (Acte 5, scène 3, CONSTANTIN)
  403. Et dans ce que de moi Fauste a droit d'obtenir, v.1709 (Acte 5, scène 3, CONSTANTIN)
  404. C'est mal savoir aimer que songer à punir. v.1710 (Acte 5, scène 3, CONSTANTIN)
  405. Et cet amour que Fauste a si peu mérité, v.1713 (Acte 5, scène 3, MAXIMIAN)
  406. Contre vos intérêts est encor écouté ? v.1714 (Acte 5, scène 3, MAXIMIAN)
  407. Si vous vous obstinez à ne la point changer. v.1722 (Acte 5, scène 3, MAXIMIAN)
  408. Justifiera l'avis que j'ai cru vous devoir. v.1730 (Acte 5, scène 3, MAXIMIAN)
  409. Mais après mon silence il m'est bien dur de voir v.1733 (Acte 5, scène 3, FAUSTE)
  410. Il doit être suspect puisqu'il est accusé ; v.1738 (Acte 5, scène 3, CONSTANCE)
  411. D'avoir encor pour lui quelque reste d'estime, v.1740 (Acte 5, scène 3, CONSTANCE)
  412. C'est peu si Martian ne seconde sa fuite, v.1747 (Acte 5, scène 3, MAXIMIAN)
  413. Trouver lieu d'évader c'est trop d'intelligence. v.1752 (Acte 5, scène 3, MAXIMIAN)
  414. C'est pousser le poignard qui vous perce le coeur. v.1758 (Acte 5, scène 3, MAXIMIAN)
  415. C'est par lui que ce Traître est hors de mon pouvoir ? v.1761 (Acte 5, scène 3, CONSTANTIN)
  416. Lui seul l'eût convaincu, lui seul est évadé. v.1766 (Acte 5, scène 3, MAXIMIAN)
  417. Seigneur, le triste état où la perte du sang v.1769 (Acte 5, scène 4, MAXIME)
  418. Quoi, Sévère est blessé ? v.1771 (Acte 5, scène 4, CONSTANTIN)
  419. Mais s'il n'est que mourant le Ciel me favorise. v.1772 (Acte 5, scène 4, MAXIMIAN)
  420. Que pour plaire à l'amour, ton indigne imposture... v.1791 (Acte 5, scène 5, MAXIMIAN)
  421. Ce que je viens de dire est la vérité pure. v.1792 (Acte 5, scène 5, SEVERE)
  422. Dans le funeste état, Seigneur, où je me vois, v.1793 (Acte 5, scène 5, SEVERE)
  423. Les Dieux auparavant veulent rendre justice. v.1796 (Acte 5, scène 5, SEVERE)
  424. Songez que tout mon crime est l'excès de ma flamme, v.1804 (Acte 5, scène 5, SEVERE)
  425. C'en est fait, et déjà... v.1807 (Acte 5, scène 5, SEVERE)
  426. Vous les devez, Madame, à ses tristes malheurs. v.1810 (Acte 5, scène 6, MAXIMIAN)
  427. C'est trop que d'accuser, songez à vous défendre. v.1820 (Acte 5, scène 6, CONSTANTIN)
  428. Sévère est mort, à qui le doit-on imputer ? v.1821 (Acte 5, scène 6, CONSTANTIN)
  429. Pour en craindre l'effet l'imposture est trop claire ; v.1823 (Acte 5, scène 6, MAXIMIAN)
  430. Mais dans sa trahison voyons-nous qu'il s'obstine ? v.1832 (Acte 5, scène 6, CONSTANTIN)
  431. Et c'est un crime encor dont il le faut punir. v.1834 (Acte 5, scène 6, MAXIMIAN)
  432. Ce que sur les Mutins il s'est acquis d'empire v.1835 (Acte 5, scène 6, MAXIMIAN)
  433. Il n'en est pas besoin. v.1846 (Acte 5, scène 7, LICINE)
  434. À ce qu'un imposteur a donné lieu de croire. v.1848 (Acte 5, scène 7, LICINE)
  435. Je reviens, ou mourir ou me justifier. v.1854 (Acte 5, scène 7, LICINE)
  436. Que bravant l'imposture il saurait la confondre. v.1856 (Acte 5, scène 7, CONSTANCE)
  437. Pour justifier Fauste on veut que je conspire, v.1860 (Acte 5, scène 7, MAXIMIAN)
  438. J'y consens, croyez tout, l'indice est trop pressant, v.1861 (Acte 5, scène 7, MAXIMIAN)
  439. J'avais de vous, Seigneur, attendu plus d'estime, v.1867 (Acte 5, scène 7, LICINE)
  440. Et l'imposture en vain l'aura sur moi jeté, v.1869 (Acte 5, scène 7, LICINE)
  441. Si contre Martian Sévère est écouté. v.1870 (Acte 5, scène 7, LICINE)
  442. Tremble, Sévère est mort, on l'impute à ta rage. v.1872 (Acte 5, scène 7, CONSTANTIN)
  443. J'aurais beau repousser un crime détestable, v.1875 (Acte 5, scène 7, LICINE)
  444. Puisque Sévère est mort, on veut me voir coupable, v.1876 (Acte 5, scène 7, LICINE)
  445. Et quoi que l'imposture invente contre moi, v.1877 (Acte 5, scène 7, LICINE)
  446. Sa fuite l'a soustrait aux plus affreux supplices. v.1880 (Acte 5, scène 7, CONSTANTIN)
  447. Je demeure coupable, et c'est moi qui conspire. v.1888 (Acte 5, scène 7, LICINE)
  448. Qu'attends-je de sa fuite, et quel est mon espoir ? v.1889 (Acte 5, scène 7, LICINE)
  449. Pour te justifier c'est peu que l'apparence. v.1891 (Acte 5, scène 7, MAXIMIAN)
  450. Martian n'a rien dit, Martian est sauvé. v.1898 (Acte 5, scène 7, CONSTANTIN)
  451. Est trop peu pour régler ce que vous devez croire ? v.1900 (Acte 5, scène 7, MAXIMIAN)
  452. Et bien, s'il vous le faut, Martian n'est pas loin. v.1902 (Acte 5, scène 7, CONSTANTIN)
  453. Arrête, Constantin, tu m'en as dit assez. v.1910 (Acte 5, scène 7, MAXIMIAN)
  454. Je vois que tu sais tout, et qu'instruit par Valère v.1911 (Acte 5, scène 7, MAXIMIAN)
  455. De mes déguisements tu perces le mystère. v.1912 (Acte 5, scène 7, MAXIMIAN)
  456. À douter si c'est moi qui cherche à te détruire, v.1920 (Acte 5, scène 7, MAXIMIAN)
  457. Et s'il est criminel, songez qu'il est mon père. v.1940 (Acte 5, scène 7, FAUSTE)
  458. Toi, Constantin, jouis de la mort de Sévère. v.1948 (Acte 5, scène 7, CONSTANTIN)
  459. C'est à moi que tu dois le bonheur sans égal v.1949 (Acte 5, scène 7, CONSTANTIN)

DARIUS (1659)

  1. Il croit tout ce qu'on dit une vaine imposture, v.6 (Acte 1, scène 1, AMESTRIS)
  2. N'est pour les Factieux qu'un prétexte nouveau, v.8 (Acte 1, scène 1, AMESTRIS)
  3. Mais pour moi qu'en secret le sang tâche d'instruire, v.9 (Acte 1, scène 1, AMESTRIS)
  4. Et c'est pour l'éviter que mes sens divisés v.11 (Acte 1, scène 1, AMESTRIS)
  5. Ce qui serait resté d'un sang si précieux. v.24 (Acte 1, scène 1, MEGABISE)
  6. Ou si quelque Imposteur cherche à s'en prévaloir, v.27 (Acte 1, scène 1, AMESTRIS)
  7. Imposteur, ou vrai Prince, il le fera périr ; v.32 (Acte 1, scène 1, AMESTRIS)
  8. Mais ce n'est qu'un faux bruit qui le force à renaître, v.46 (Acte 1, scène 1, MEGABISE)
  9. Sachons de ce grand nom quel Imposteur s'empare, v.50 (Acte 1, scène 1, AMESTRIS)
  10. Il n'est point de succès qu'il ne pût espérer v.51 (Acte 1, scène 1, AMESTRIS)
  11. De mille exploits fameux la vaste renommée v.53 (Acte 1, scène 1, AMESTRIS)
  12. S'il est vrai qu'à me plaire un beau feu vous engage, v.57 (Acte 1, scène 1, AMESTRIS)
  13. Il est trop votre Ami pour vous rien déguiser. v.60 (Acte 1, scène 1, AMESTRIS)
  14. Croit trahir ce qu'il est s'il s'élève à demi. v.64 (Acte 1, scène 2, MEGABISE)
  15. De son Fils au berceau suivre la destinée, v.78 (Acte 1, scène 2, BAGOAS)
  16. D'un beau succès pour eux c'est un augure aimable v.81 (Acte 1, scène 2, BAGOAS)
  17. Jugez avec quel zèle ils suivront l'imposture v.89 (Acte 1, scène 2, BAGOAS)
  18. Leur fera croire en vous un Prince qui n'est plus. v.92 (Acte 1, scène 2, BAGOAS)
  19. Par où justifier le nom que je vais prendre. v.98 (Acte 1, scène 2, MEGABISE)
  20. Il est chéri du Peuple, adoré des Soldats, v.104 (Acte 1, scène 2, MEGABISE)
  21. Me croyant Darius à qui ce Trône est dû, v.119 (Acte 1, scène 2, MEGABISE)
  22. C'est le plus sûr moyen ; mais cette violence v.125 (Acte 1, scène 2, BAGOAS)
  23. Du côté d'Amestris vous défend l'espérance, v.126 (Acte 1, scène 2, BAGOAS)
  24. Et vous croiriez en vain que son juste courroux v.127 (Acte 1, scène 2, BAGOAS)
  25. Aux beautés d'Amestris acquirent tous mes voeux, v.136 (Acte 1, scène 2, MEGABISE)
  26. Et c'est par où glissa ce poison dans mon âme. v.138 (Acte 1, scène 2, MEGABISE)
  27. Laisse-le d'un Fantôme embrasser l'imposture, v.146 (Acte 1, scène 3, OCHUS)
  28. Comme ce bruit lui plaît, la suite en est à craindre. v.149 (Acte 1, scène 3, STATIRA)
  29. C'est de quelques Mutins l'imprudente chaleur v.151 (Acte 1, scène 3, OCHUS)
  30. Que par l'abus d'un nom dont la mémoire est chère, v.154 (Acte 1, scène 3, OCHUS)
  31. L'imposture est grossière, et ce Prince n'est plus. v.156 (Acte 1, scène 3, OCHUS)
  32. Ce qui resta d'un sang qui cessait de régner. v.172 (Acte 1, scène 3, OCHUS)
  33. Je sais que tout est faux, mais si de l'artifice v.177 (Acte 1, scène 3, OCHUS)
  34. Il est juste, Seigneur ; d'une si noire audace, v.181 (Acte 1, scène 3, MEGABISE)
  35. C'est par des flots de sang que le crime s'efface, v.182 (Acte 1, scène 3, MEGABISE)
  36. Je sais quel est ton zèle ; agis, cher Mégabise, v.185 (Acte 1, scène 3, OCHUS)
  37. Codoman est toujours le soutien de nos armes, v.194 (Acte 1, scène 3, OCHUS)
  38. Depuis qu'un bon destin aux Persans favorable v.197 (Acte 1, scène 3, OCHUS)
  39. Quand un illustre hymen que mon choix autorise v.209 (Acte 1, scène 3, OCHUS)
  40. Fixe enfin parmi nous son destin incertain. v.212 (Acte 1, scène 3, OCHUS)
  41. Et l'amour de ses droits n'est pas si peu jaloux v.243 (Acte 1, scène 4, STATIRA)
  42. C'est par là qu'en nos coeurs sans soupçon introduit v.247 (Acte 1, scène 4, STATIRA)
  43. En arrache aussitôt une estime innocente, v.250 (Acte 1, scène 4, STATIRA)
  44. On croit qu'elle est toujours ce qu'elle est en naissant, v.252 (Acte 1, scène 4, STATIRA)
  45. Le coeur s'en est déjà si bien laissé charmer, v.255 (Acte 1, scène 4, STATIRA)
  46. Qu'il n'est plus en état de refuser d'aimer. v.256 (Acte 1, scène 4, STATIRA)
  47. Et d'Amestris pour vous intéressant la foi, v.259 (Acte 1, scène 4, BARSINE)
  48. L'aveu du trop d'estime où l'engageait l'amour ? v.272 (Acte 1, scène 4, STATIRA)
  49. C'est ce qui de mon coeur me cacha la faiblesse ; v.273 (Acte 1, scène 4, STATIRA)
  50. De leur rébellion voulut en vain m'instruire, v.278 (Acte 1, scène 4, STATIRA)
  51. Pour surprendre mon coeur n'était qu'une imposture, v.282 (Acte 1, scène 4, STATIRA)
  52. L'hommage d'un Héros dont la gloire est Maîtresse, v.285 (Acte 1, scène 4, BARSINE)
  53. Est digne de l'orgueil d'une grande Princesse, v.286 (Acte 1, scène 4, BARSINE)
  54. Aimer borne sa gloire, aimer est tout son but. v.296 (Acte 1, scène 4, STATIRA)
  55. Faut-il que je l'accable ? Ah rigoureux destin ! v.303 (Acte 1, scène 4, STATIRA)
  56. De quel fâcheux présage est pour moi ce chagrin, v.304 (Acte 1, scène 5, DARIUS)
  57. Si c'est vous qui parlez, ou moi qui vous écoute, v.314 (Acte 1, scène 5, DARIUS)
  58. À quoi que le Destin contre moi se prépare, v.317 (Acte 1, scène 5, DARIUS)
  59. Son coeur se veut soustraire aux voeux d'un Inconnu. v.324 (Acte 1, scène 5, DARIUS)
  60. À la seule vertu j'ai cru rendre justice, v.326 (Acte 1, scène 5, STATIRA)
  61. Lui rien souffrir pour vous au-delà de l'estime, v.330 (Acte 1, scène 5, STATIRA)
  62. C'est pour Cléone seule... v.331 (Acte 1, scène 5, STATIRA)
  63. Hors vous, hors votre amour, il n'en est point pour moi. v.340 (Acte 1, scène 5, DARIUS)
  64. C'est l'unique remède aux maux qu'il nous prépare, v.345 (Acte 1, scène 5, DARIUS)
  65. Jaloux de ce qu'il est, il prend de tout ombrage, v.350 (Acte 1, scène 5, STATIRA)
  66. La moindre ambition est un crime d'État. v.352 (Acte 1, scène 5, STATIRA)
  67. Est-ce qu'un juste orgueil que le sang vous inspire v.369 (Acte 1, scène 5, DARIUS)
  68. Ah ! C'est peu mériter ce que j'ai fait pour vous, v.372 (Acte 1, scène 5, STATIRA)
  69. Et quoi qu'en juge ici votre injustice extrême, v.377 (Acte 1, scène 5, STATIRA)
  70. Vous montrer que je crains, c'est vous dire que j'aime, v.378 (Acte 1, scène 5, STATIRA)
  71. Quoi, le Roi s'obstinant à condamner ma flamme, v.381 (Acte 1, scène 5, DARIUS)
  72. Va, c'est te dire trop que ne répondre pas. v.384 (Acte 1, scène 5, STATIRA)
  73. C'est trop vous déguiser ; si cet hymen vous gêne, v.385 (Acte 2, scène 1, STATIRA)
  74. Lui, mon Amant, Madame ! Ah, c'est un peu trop croire. v.389 (Acte 2, scène 1, AMESTRIS)
  75. J'estime Codoman, et prends part à sa gloire, v.390 (Acte 2, scène 1, AMESTRIS)
  76. Ne mérite de vous qu'un sentiment d'estime, v.394 (Acte 2, scène 1, STATIRA)
  77. Et que quand la vertu justifiait nos voeux, v.399 (Acte 2, scène 1, STATIRA)
  78. La pensée est obscure, et j'ai peine à l'entendre, v.405 (Acte 2, scène 1, STATIRA)
  79. C'est moi seule, c'est moi qu'il en faut accuser. v.412 (Acte 2, scène 1, AMESTRIS)
  80. Ainsi quoi qu'à vos feux le Roi mette d'obstacle v.441 (Acte 2, scène 1, AMESTRIS)
  81. S'il me trompe, du moins j'en aime l'imposture, v.454 (Acte 2, scène 1, STATIRA)
  82. Pour moi, qu'en son destin trop d'ardeur intéresse, v.457 (Acte 2, scène 1, STATIRA)
  83. D'une auguste Princesse a mérité l'aveu. v.460 (Acte 2, scène 2, AMESTRIS)
  84. Justifiera l'espoir où j'ai dû te forcer. v.468 (Acte 2, scène 2, AMESTRIS)
  85. Et qu'un secret instinct me fait croire qu'en toi v.487 (Acte 2, scène 2, AMESTRIS)
  86. Et soit pour Darius, soit pour un Imposteur, v.491 (Acte 2, scène 2, AMESTRIS)
  87. Et si d'un Imposteur la coupable insolence v.497 (Acte 2, scène 2, AMESTRIS)
  88. C'est toujours mettre obstacle au glorieux projet v.499 (Acte 2, scène 2, AMESTRIS)
  89. Vois par là si j'éprouve un destin bien contraire v.501 (Acte 2, scène 2, AMESTRIS)
  90. De tout votre destin obscurément instruite, v.525 (Acte 2, scène 2, AMESTRIS)
  91. Ne passera chez lui que pour un Imposteur. v.532 (Acte 2, scène 2, DARIUS)
  92. Si Tiribase est mort sans m'en laisser de marques, v.534 (Acte 2, scène 2, DARIUS)
  93. Quoi ! Pour justifier l'heur de votre naissance v.537 (Acte 2, scène 2, AMESTRIS)
  94. Un billet de sa main n'est pas votre assurance ? v.538 (Acte 2, scène 2, AMESTRIS)
  95. Il me le réservait à l'instant de sa mort, v.540 (Acte 2, scène 2, DARIUS)
  96. C'est ce qui vous oblige à semer ce grand bruit, v.544 (Acte 2, scène 2, AMESTRIS)
  97. S'offre à contraindre Ochus de vous rendre justice, v.546 (Acte 2, scène 2, AMESTRIS)
  98. Justifier un sort dont on pourrait douter ? v.548 (Acte 2, scène 2, AMESTRIS)
  99. C'est sans doute par là que l'on sait qu'il respire, v.557 (Acte 2, scène 2, DARIUS)
  100. Je suis Amant, et Prince ; il est et Père et Roi. v.560 (Acte 2, scène 2, DARIUS)
  101. Ou Darius n'est plus, ou Codoman doit l'être. v.566 (Acte 2, scène 2, AMESTRIS)
  102. Si j'estime la paix, elle est pour moi sans charmes, v.581 (Acte 2, scène 3, OCHUS)
  103. Approche, Codoman, c'est de toi que j'espère v.585 (Acte 2, scène 3, OCHUS)
  104. L'offre en est téméraire, et l'audace insolente, v.597 (Acte 2, scène 3, DARIUS)
  105. Que c'est à vous d'en faire, et non d'en recevoir. v.600 (Acte 2, scène 3, DARIUS)
  106. C'est d'un trouble intestin la secrète menace, v.602 (Acte 2, scène 3, OCHUS)
  107. À résister ensemble et dedans et dehors. v.604 (Acte 2, scène 3, OCHUS)
  108. Force cette vertu dont l'austère maxime v.613 (Acte 2, scène 3, OCHUS)
  109. D'un pareil sentiment l'injustice m'offense ; v.621 (Acte 2, scène 3, OCHUS)
  110. Croire trop souhaiter, c'est borner ma puissance, v.622 (Acte 2, scène 3, OCHUS)
  111. S'il est rang, dignité, biens, trésors... v.627 (Acte 2, scène 3, OCHUS)
  112. Le coeur de la Princesse est le prix glorieux v.631 (Acte 2, scène 3, DARIUS)
  113. À voir ce que je suis, est indigne de grâce ; v.634 (Acte 2, scène 3, DARIUS)
  114. J'ai la gloire d'offrir une illustre matière, v.638 (Acte 2, scène 3, DARIUS)
  115. Seigneur, si la Princesse est un prix où sans crime v.645 (Acte 2, scène 3, DARIUS)
  116. J'y rentrerai, Seigneur, c'est mon plus doux partage, v.653 (Acte 2, scène 3, DARIUS)
  117. C'est pour laisser de nous une triste mémoire v.657 (Acte 2, scène 3, DARIUS)
  118. Ce sont coups du hasard dont le Destin se joue, v.662 (Acte 2, scène 3, DARIUS)
  119. S'il n'en est convaincu par son propre suffrage. v.666 (Acte 2, scène 3, DARIUS)
  120. Et quelque vaste éclat dont brille un Diadème, v.670 (Acte 2, scène 3, DARIUS)
  121. Pour lui faire estimer ce qu'il ne se doit pas. v.672 (Acte 2, scène 3, DARIUS)
  122. Et puisque de ta mort elle n'est point suivie, v.693 (Acte 2, scène 3, OCHUS)
  123. Ta pitié m'est cruelle à ne me l'ôter pas. v.696 (Acte 2, scène 4, DARIUS)
  124. Non, non, il n'est plus temps de cacher ta naissance ; v.697 (Acte 2, scène 4, DARIUS)
  125. J'adore Statira, c'est son Roi, c'est son Père. v.706 (Acte 2, scène 4, DARIUS)
  126. Tu l'emportes, Amour, et mon coeur est d'accord v.711 (Acte 2, scène 4, DARIUS)
  127. Ah, mon cher Mégabise, est-il quelque disgrâce v.721 (Acte 2, scène 5, DARIUS)
  128. Que ma triste infortune aujourd'hui ne surpasse ? v.722 (Acte 2, scène 5, DARIUS)
  129. J'ai tout su d'Oropaste, il sortait d'avec lui, v.724 (Acte 2, scène 5, MEGABISE)
  130. Qu'en vain pour Statira vous perdez l'espérance, v.742 (Acte 2, scène 5, MEGABISE)
  131. Ochus n'est que son Père, et Darius son Roi. v.744 (Acte 2, scène 5, MEGABISE)
  132. Sous quel Astre fatal son malheur le fit naître, v.746 (Acte 2, scène 5, MEGABISE)
  133. Mais j'atteste les Dieux qu'à taire sa naissance... v.749 (Acte 2, scène 5, DARIUS)
  134. Mais c'est trop voir régner un lâche au lieu de moi, v.763 (Acte 2, scène 5, MEGABISE)
  135. Et si vous secondez une si juste audace, v.769 (Acte 2, scène 5, MEGABISE)
  136. La ligue est bien formée, et d'une même voix v.771 (Acte 2, scène 5, MEGABISE)
  137. C'est l'unique moyen d'acquérir la Princesse, v.774 (Acte 2, scène 5, MEGABISE)
  138. À vos prétentions son espoir est fatal ? v.783 (Acte 2, scène 5, MEGABISE)
  139. Ah, qu'en juger ainsi c'est me connaître mal ! v.784 (Acte 2, scène 5, DARIUS)
  140. Et si dans mes souhaits rien m'est plus précieux v.791 (Acte 2, scène 5, DARIUS)
  141. Mais aimant Statira, j'irrite sa colère v.793 (Acte 2, scène 5, DARIUS)
  142. C'est assez qu'un Ami ne soit pas contre moi. v.799 (Acte 2, scène 5, MEGABISE)
  143. Laissez-moi d'Amestris consulter la prudence. v.810 (Acte 2, scène 5, DARIUS)
  144. Un secret est mal sûr dans les mains d'une Femme, v.814 (Acte 2, scène 5, MEGABISE)
  145. S'en destinait l'empire, et n'a fait que pour soi. v.820 (Acte 3, scène 1, OCHUS)
  146. Seigneur, s'il m'est permis d'excuser son audace, v.821 (Acte 3, scène 1, OROPASTE)
  147. L'amour n'est pas un crime indigne d'un Héros. v.824 (Acte 3, scène 1, OROPASTE)
  148. Le Trône est l'objet seul qui charme ses esprits, v.835 (Acte 3, scène 1, OCHUS)
  149. Et que d'un Imposteur le factieux éclat v.839 (Acte 3, scène 1, OCHUS)
  150. Nous fait craindre de l'autre un funeste attentat. v.840 (Acte 3, scène 1, OCHUS)
  151. Tu vas savoir le reste. v.861 (Acte 3, scène 1, OCHUS)
  152. Enfin de ton grand coeur l'illustre effort éclate ; v.862 (Acte 3, scène 2, OCHUS)
  153. Il s'est permis sans doute un espoir téméraire, v.870 (Acte 3, scène 2, STATIRA)
  154. Je vois de quelle ardeur son âme est embrasée, v.878 (Acte 3, scène 2, OCHUS)
  155. Ah, Seigneur, s'il est vrai... v.905 (Acte 3, scène 2, STATIRA)
  156. C'est donc peu que cédant à ma disgrâce extrême v.917 (Acte 3, scène 3, STATIRA)
  157. Ce coeur, ce triste coeur, s'arrache à ce qu'il aime, v.918 (Acte 3, scène 3, STATIRA)
  158. C'est peu de cet effort, si contraint d'obéir v.919 (Acte 3, scène 3, STATIRA)
  159. Ô rigueur de mon sort, dont l'injuste malice v.921 (Acte 3, scène 3, STATIRA)
  160. Madame, à quelque excès d'injustice et d'outrage v.925 (Acte 3, scène 4, DARIUS)
  161. Que de mon fier destin ait pu monter la rage, v.926 (Acte 3, scène 4, DARIUS)
  162. Oui, telle est sa rigueur, qu'avec le Roi d'accord, v.935 (Acte 3, scène 4, STATIRA)
  163. Si toutefois pour toi ma perte est un malheur v.939 (Acte 3, scène 4, STATIRA)
  164. C'est tout ce qu'il mérite en sa disgrâce extrême, v.945 (Acte 3, scène 4, DARIUS)
  165. J'ai pour toi trop d'estime, et quand ton espoir cesse, v.949 (Acte 3, scène 4, STATIRA)
  166. Plus son malheur est grand, plus son objet l'attache, v.958 (Acte 3, scène 4, DARIUS)
  167. Est-ce peu du destin dont la rigueur m'opprime ? v.965 (Acte 3, scène 4, DARIUS)
  168. Pour la justifier dois-je commettre un crime, v.966 (Acte 3, scène 4, DARIUS)
  169. Non, non, ma destinée est glorieuse et belle, v.969 (Acte 3, scène 4, DARIUS)
  170. Quoi ! Tu serais jaloux qu'une triste victoire v.973 (Acte 3, scène 4, STATIRA)
  171. Il n'est rien plus certain. v.983 (Acte 3, scène 4, STATIRA)
  172. Que la constance est rare, et le pouvoir extrême, v.993 (Acte 3, scène 4, DARIUS)
  173. Pour moi, qui sans qu'ailleurs mon triste sort m'engage, v.997 (Acte 3, scène 4, DARIUS)
  174. Obéir malgré moi n'est pas cesser d'aimer. v.1008 (Acte 3, scène 4, STATIRA)
  175. Dont je sens que déjà l'injustice m'entraîne, v.1018 (Acte 3, scène 4, STATIRA)
  176. Est-ce assez te venger de mon obéissance ? v.1025 (Acte 3, scène 4, STATIRA)
  177. Ah ! Puisqu'il est ainsi, je reprends l'espérance, v.1026 (Acte 3, scène 4, DARIUS)
  178. Qu'on demande mon coeur, et qu'il n'est plus à moi. v.1036 (Acte 3, scène 4, STATIRA)
  179. Enfin de cet hymen votre coeur est d'accord ? v.1043 (Acte 3, scène 5, DARIUS)
  180. Dans ces confusions on ne distingue rien, v.1052 (Acte 3, scène 5, MEGABISE)
  181. C'est par votre vertu qu'aveuglément j'embrasse, v.1061 (Acte 3, scène 5, MEGABISE)
  182. À voir le peu d'espoir qui reste à votre amour, v.1064 (Acte 3, scène 5, MEGABISE)
  183. C'est trop, et mon amour avec vous s'intéresse v.1069 (Acte 3, scène 5, DARIUS)
  184. Pour cet illustre hymen qui lui donne ce droit v.1071 (Acte 3, scène 5, DARIUS)
  185. Il est bas, et peut-être il choque assez ma gloire v.1085 (Acte 3, scène 5, DARIUS)
  186. Mais quoi que ma vertu lui veuille résister, v.1087 (Acte 3, scène 5, DARIUS)
  187. Mais quand l'amour perd tout, il n'est pas raisonnable. v.1094 (Acte 3, scène 5, DARIUS)
  188. Mais tantôt votre amour s'est montré plus crédule. v.1101 (Acte 3, scène 5, MEGABISE)
  189. C'est que ce Darius n'aspirant qu'à régner, v.1103 (Acte 3, scène 5, DARIUS)
  190. Il n'y faut point prétendre, ou le justifier. v.1108 (Acte 3, scène 5, DARIUS)
  191. Je le pourrais sans peine, et suspect d'imposture v.1109 (Acte 3, scène 5, MEGABISE)
  192. Ne vous éclaircir pas, c'est en venger l'affront. v.1112 (Acte 3, scène 5, MEGABISE)
  193. Puisque je vous le dis, c'est à vous de m'en croire v.1122 (Acte 3, scène 5, DARIUS)
  194. Non, non, votre secret est sûr entre mes mains, v.1139 (Acte 3, scène 5, DARIUS)
  195. Tout à l'heure avec moi son âme s'est ouverte, v.1157 (Acte 3, scène 6, BAGOAS)
  196. Et ne s'est déclaré pour vous si hautement v.1159 (Acte 3, scène 6, BAGOAS)
  197. Cent illustres Amis soutiendront mon audace, v.1162 (Acte 3, scène 6, MEGABISE)
  198. Mais je vois Amestris. L'importune surprise ! v.1169 (Acte 3, scène 6, MEGABISE)
  199. Il soumet à ses voeux le destin le plus doux ? v.1171 (Acte 3, scène 7, AMESTRIS)
  200. Mon coeur serait injuste, et de votre heur jaloux, v.1183 (Acte 3, scène 7, MEGABISE)
  201. Mais si des malheureux le Ciel est le soutien, v.1199 (Acte 3, scène 7, AMESTRIS)
  202. La parole des Rois est trop inviolable. v.1201 (Acte 3, scène 7, MEGABISE)
  203. Je le sais, mais enfin le Ciel est équitable. v.1202 (Acte 3, scène 7, AMESTRIS)
  204. Est-ce que cet hymen en combat l'équité ? v.1203 (Acte 3, scène 7, MEGABISE)
  205. Sais-tu qu'il est vivant ? Sais-tu qu'il est ton Maître ? v.1206 (Acte 3, scène 7, AMESTRIS)
  206. Mais plus l'effort est rare où mon malheur t'excite, v.1233 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  207. Si je t'estimais moins, je n'attendrais pas tant. v.1236 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  208. Vois le Roi, parle-lui, romps ce triste Hyménée v.1237 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  209. L'éclat d'un beau triomphe est peu de récompense, v.1242 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  210. Songe que c'est beaucoup que par un tel secours v.1243 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  211. C'est beaucoup, je l'avoue, et la gloire est extrême v.1245 (Acte 4, scène 1, MEGABISE)
  212. Et me fait murmurer d'être trop estimé, v.1251 (Acte 4, scène 1, MEGABISE)
  213. Que me sert en effet une estime si haute, v.1253 (Acte 4, scène 1, MEGABISE)
  214. Que c'est un fier vainqueur, qui jaloux de sa gloire v.1265 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  215. Et du plus doux empire estime peu l'espoir, v.1267 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  216. Apporte à mon bonheur un obstacle invincible, v.1270 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  217. Et sans examiner, si quoi que je t'estime v.1273 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  218. Mon aversion seule est ce qui les anime, v.1274 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  219. La beauté d'Amestris eut des charmes pour toi. v.1276 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  220. Quand un principe aveugle en est le fondement. v.1284 (Acte 4, scène 1, MEGABISE)
  221. Devant avec le temps en forcer l'injustice, v.1286 (Acte 4, scène 1, MEGABISE)
  222. Il n'est pas impossible à qui peut m'estimer v.1287 (Acte 4, scène 1, MEGABISE)
  223. Si c'est haine pour toi, si c'est amour pour lui ; v.1300 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  224. C'est te mettre en état d'être digne de moi. v.1308 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  225. Donne à mes tristes voeux ce noble sacrifice, v.1309 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  226. Convaincs-moi d'être injuste en leur rendant justice, v.1310 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  227. Et fais que ma vertu qui cherche à t'estimer, v.1311 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  228. Est un prix glorieux qu'on ne peut mériter, v.1316 (Acte 4, scène 1, MEGABISE)
  229. Madame, vous savez que c'est cette journée v.1325 (Acte 4, scène 1, MEGABISE)
  230. Enfin ton intérêt est d'être mon Époux, v.1328 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  231. Quoi qu'on fasse pour vous la Couronne est certaine. v.1341 (Acte 4, scène 1, MEGABISE)
  232. Prends cette triste main, prends et jouis d'un sort v.1343 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  233. Mais si le Ciel est juste, il nous doit un exemple v.1345 (Acte 4, scène 1, STATIRA)
  234. Tout est-il prêt enfin ? Venez-vous m'avertir ? v.1348 (Acte 4, scène 2, MEGABISE)
  235. Seigneur, l'ordre est changé. v.1349 (Acte 4, scène 2, OROPASTE)
  236. Enfin c'est de sa part que je vous la demande. v.1354 (Acte 4, scène 2, OROPASTE)
  237. La résistance est vaine où j'ai l'ordre du Roi. v.1356 (Acte 4, scène 2, OROPASTE)
  238. Ta vie est en péril, je ne m'en souviens plus v.1360 (Acte 4, scène 2, STATIRA)
  239. Ô Rigueur d'un destin à nulle autre semblable ! v.1361 (Acte 4, scène 3, MEGABISE)
  240. Achevez, Codoman est sans doute avec lui ? v.1368 (Acte 4, scène 3, MEGABISE)
  241. Et c'est par où je crois, Seigneur, que leur rapport v.1375 (Acte 4, scène 3, OROPASTE)
  242. Ce sort expose un sang dont la source est si pure v.1377 (Acte 4, scène 3, MEGABISE)
  243. Pour m'en faire justice il est là-haut des Dieux... v.1384 (Acte 4, scène 3, MEGABISE)
  244. Le croirai-je, Oropaste, et dois-je enfin me rendre, v.1385 (Acte 4, scène 4, AMESTRIS)
  245. On sait quel est ce Prince, êtes-vous satisfaite ? v.1389 (Acte 4, scène 4, MEGABISE)
  246. Si le Roi lui résiste, il y va de ma gloire v.1393 (Acte 4, scène 4, AMESTRIS)
  247. Au sort de Darius c'est le moins que je dois. v.1395 (Acte 4, scène 4, AMESTRIS)
  248. Quand son mauvais destin vous l'aurait fait connaître. v.1398 (Acte 4, scène 4, MEGABISE)
  249. Il est coupable enfin ayant droit de régner. v.1399 (Acte 4, scène 4, MEGABISE)
  250. C'est le Fils de mon Frère, il le faut épargner. v.1400 (Acte 4, scène 4, AMESTRIS)
  251. Comme l'esprit d'Ochus est plein de violence, v.1401 (Acte 4, scène 4, MEGABISE)
  252. C'est hasarder beaucoup qu'en prendre la défense. v.1402 (Acte 4, scène 4, MEGABISE)
  253. Vous êtes généreuse, et ma joie est extrême v.1405 (Acte 4, scène 4, MEGABISE)
  254. Mon coeur de son destin était si peu jaloux, v.1411 (Acte 4, scène 4, MEGABISE)
  255. Puisqu'à me seconder votre âme est disposée, v.1417 (Acte 4, scène 4, AMESTRIS)
  256. Darius est connu, j'en apprends la nouvelle. v.1422 (Acte 4, scène 5, AMESTRIS)
  257. Seigneur, si l'apparence est seule à consulter, v.1427 (Acte 4, scène 5, AMESTRIS)
  258. Darius est coupable, on n'en saurait douter, v.1428 (Acte 4, scène 5, AMESTRIS)
  259. C'est votre sang, Seigneur, forcez-vous à l'entendre. v.1433 (Acte 4, scène 5, OCHUS)
  260. Les restes précieux du beau sang d'Artaxerse, v.1438 (Acte 4, scène 5, AMESTRIS)
  261. C'est par moi qu'elle parle ; approche, Mégabise, v.1441 (Acte 4, scène 5, AMESTRIS)
  262. Vous pouviez justement solliciter ma grâce. v.1470 (Acte 4, scène 5, OCHUS)
  263. Mon coeur est en désordre, et mes voeux incertains v.1475 (Acte 4, scène 5, AMESTRIS)
  264. Font qu'en un même instant je souhaite, et je crains. v.1476 (Acte 4, scène 5, AMESTRIS)
  265. Si c'est un Imposteur qui cherche à nous surprendre. v.1486 (Acte 4, scène 5, OCHUS)
  266. N'est pas moins criminel que serait Mégabise. v.1490 (Acte 4, scène 5, OCHUS)
  267. Je te justifierais qu'on respectait ta vie, v.1494 (Acte 4, scène 5, MEGABISE)
  268. Connu pour Darius, qu'un faux destin abaisse, v.1497 (Acte 4, scène 5, MEGABISE)
  269. C'est une lâcheté qui ne peut s'excuser. v.1504 (Acte 4, scène 5, MEGABISE)
  270. Je ne connais que trop quelle est ta trahison, v.1507 (Acte 4, scène 5, OCHUS)
  271. Vous fait injustement soupçonner l'innocence, v.1514 (Acte 4, scène 5, AMESTRIS)
  272. Vous appelez malheur un complot détestable ? v.1517 (Acte 4, scène 5, OCHUS)
  273. Par le seul nom qu'il prend il est assez coupable, v.1518 (Acte 4, scène 5, OCHUS)
  274. Par un fatal hymen la Princesse est acquise, v.1526 (Acte 4, scène 6, DARIUS)
  275. C'est à moi de mourir, mais pour mourir content v.1527 (Acte 4, scène 6, DARIUS)
  276. Parjure, c'est ainsi qu'à ton esprit discret v.1535 (Acte 4, scène 6, MEGABISE)
  277. C'est à lui, si je vis, que j'en dois l'avantage. v.1542 (Acte 4, scène 6, OCHUS)
  278. Plus j'en suis convaincu, plus j'en hais l'injustice. v.1549 (Acte 4, scène 6, OCHUS)
  279. Seigneur, s'il est permis de vanter un service, v.1550 (Acte 4, scène 6, DARIUS)
  280. Et c'est t'en repentir que la justifier. v.1560 (Acte 4, scène 6, AMESTRIS)
  281. Vous vous déclarez donc, Madame, et quelque estime... v.1561 (Acte 4, scène 6, MEGABISE)
  282. Mais c'est trop t'écouter. Oropaste, songez, v.1563 (Acte 4, scène 6, OCHUS)
  283. Qu'en avouer le nom c'est courir au trépas ? v.1572 (Acte 4, scène 7, AMESTRIS)
  284. C'est son vrai sentiment peut-être qu'il exprime ; v.1585 (Acte 4, scène 7, AMESTRIS)
  285. Ne pouvant de mon nom justifier la gloire v.1601 (Acte 4, scène 7, DARIUS)
  286. Cherche par l'imposture un bonheur assuré. v.1604 (Acte 4, scène 7, DARIUS)
  287. Quoi qu'il puisse arriver c'est à moi de me taire, v.1606 (Acte 4, scène 7, DARIUS)
  288. Du sort de Darius en ce moment instruit v.1627 (Acte 5, scène 1, STATIRA)
  289. Quoi qu'ordonne le Ciel, que ce Prince est à plaindre, v.1638 (Acte 5, scène 1, DARIUS)
  290. Est le motif secret du trouble où je vous vois ! v.1640 (Acte 5, scène 1, DARIUS)
  291. Que ce doute honteux a pour moi d'injustice ! v.1646 (Acte 5, scène 1, STATIRA)
  292. Et bien, puisque je vois qu'en un sort si funeste v.1649 (Acte 5, scène 1, STATIRA)
  293. Cette triste douceur est tout ce qui vous reste, v.1650 (Acte 5, scène 1, STATIRA)
  294. Étant Fils d'un Monarque il est né pour régner, v.1656 (Acte 5, scène 1, STATIRA)
  295. C'est que ce Peuple en moi veuille choisir sa Reine, v.1658 (Acte 5, scène 1, STATIRA)
  296. C'est jusqu'où le séduit la chaleur qui l'emporte. v.1661 (Acte 5, scène 1, STATIRA)
  297. Et pour ce Darius votre haine est si forte, v.1662 (Acte 5, scène 1, DARIUS)
  298. Que peut-être par là je fais une injustice, v.1666 (Acte 5, scène 1, STATIRA)
  299. Ah, puisqu'en son malheur c'est trop peu que le plaindre, v.1669 (Acte 5, scène 1, DARIUS)
  300. Soyez, montrez-vous juste, et pour dire encor plus, v.1671 (Acte 5, scène 1, DARIUS)
  301. Et c'est de Codoman ce que j'avais dû croire ! v.1674 (Acte 5, scène 1, STATIRA)
  302. Qu'il prend pour sa conduite une injuste maxime ! v.1677 (Acte 5, scène 1, STATIRA)
  303. S'il me porte à l'oubli je l'en dois estimer, v.1679 (Acte 5, scène 1, STATIRA)
  304. Mégabise s'est fait un illustre coupable, v.1690 (Acte 5, scène 1, DARIUS)
  305. Doutant de mon destin vous doutez de ma flamme, v.1694 (Acte 5, scène 1, DARIUS)
  306. C'est d'un Roi malheureux que j'ai reçu le jour ; v.1695 (Acte 5, scène 1, DARIUS)
  307. Le Ciel seul rend d'imposture un Héros incapable, v.1698 (Acte 5, scène 1, STATIRA)
  308. Qu'une ombre de justice à me rendre mon rang, v.1707 (Acte 5, scène 1, DARIUS)
  309. Mais enfin aujourd'hui quelle est votre espérance ? v.1714 (Acte 5, scène 1, STATIRA)
  310. Que vous dirai-je, hélas ! Quand un lâche Imposteur v.1715 (Acte 5, scène 1, DARIUS)
  311. Cependant elle m'est d'autant plus impossible, v.1722 (Acte 5, scène 1, DARIUS)
  312. C'est en vain qu'en ce lâche il reconnaît mon sang, v.1728 (Acte 5, scène 2, OCHUS)
  313. Nous en saura bientôt soumettre les destins. v.1732 (Acte 5, scène 2, OCHUS)
  314. Ah, dis un Imposteur, v.1735 (Acte 5, scène 2, OCHUS)
  315. Ce n'est point Darius, vous l'allez trop connaître. v.1737 (Acte 5, scène 2, OCHUS)
  316. Mais ce Peuple est toujours à craindre en sa fureur v.1739 (Acte 5, scène 2, STATIRA)
  317. Et doutent qu'au besoin il pût justifier v.1759 (Acte 5, scène 2, OCHUS)
  318. Il croit que se nommant il prouve ce qu'il est ; v.1764 (Acte 5, scène 2, AMESTRIS)
  319. Ah, ne m'en parlez point, l'un de l'autre est complice, v.1769 (Acte 5, scène 2, OCHUS)
  320. Ce n'est qu'une imposture, et vous l'allez savoir. v.1772 (Acte 5, scène 2, OCHUS)
  321. Il est juste, et je dois à l'heur de ta naissance v.1777 (Acte 5, scène 3, OCHUS)
  322. Est l'heureux sang qu'en toi je consens d'épargner. v.1784 (Acte 5, scène 3, OCHUS)
  323. C'est là ce qui te donne un coeur si magnanime ? v.1797 (Acte 5, scène 3, OCHUS)
  324. C'est à toi de m'ôter tout soupçon d'imposture, v.1802 (Acte 5, scène 3, OCHUS)
  325. Perdrait en moi le Prince ainsi que l'imposteur. v.1812 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  326. Nous verrons ta constance au milieu des supplices, v.1814 (Acte 5, scène 3, OCHUS)
  327. Et c'est pour voir ta peine et ton péril s'accroître v.1817 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  328. Ils feront vanité d'une belle imposture, v.1826 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  329. Voilà sur quel espoir ma juste prévoyance v.1829 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  330. Je suis un Imposteur, ordonne mon trépas, v.1831 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  331. C'est lui qui doit périr, lui dont le nom rebelle v.1837 (Acte 5, scène 3, OCHUS)
  332. Puisque c'est Darius qui doit cesser de vivre, v.1841 (Acte 5, scène 3, DARIUS)
  333. Si c'est peu pour régner, c'est assez pour mourir, v.1848 (Acte 5, scène 3, DARIUS)
  334. Puisqu'il perd Darius, c'est à moi qu'il est dû. v.1852 (Acte 5, scène 3, DARIUS)
  335. C'est joindre l'impudence à l'amitié trahie. v.1854 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  336. Ta vertu surprendrait dans ce faste emprunté, v.1855 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  337. Montre que sa naissance est tout ce qui le perd. v.1868 (Acte 5, scène 3, DARIUS)
  338. Quoi, tu refuserais de voir son imposture ? v.1870 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  339. Me voler ma naissance, et contester mes droits ? v.1876 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  340. Tout est bien concerté si sa fourbe est soufferte. v.1877 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  341. J'en venais par ma mort justifier l'audace, v.1882 (Acte 5, scène 3, DARIUS)
  342. Et que de mon destin s'étant fait protecteur, v.1891 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  343. Pour le vrai Darius il souffre un Imposteur ? v.1892 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  344. Je sais que Codoman est le vrai Darius ? v.1900 (Acte 5, scène 3, AMESTRIS)
  345. Parlez, feignez, Madame, aidez au stratagème. v.1901 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  346. Seigneur, ce que j'ai dit est la vérité même. v.1902 (Acte 5, scène 3, AMESTRIS)
  347. Depuis deux ans entiers que Tiribase est mort, v.1903 (Acte 5, scène 3, AMESTRIS)
  348. Avant que d'expirer il m'apprit quel mystère v.1905 (Acte 5, scène 3, AMESTRIS)
  349. Que de ce qu'il est né je susse plus que lui ; v.1916 (Acte 5, scène 3, AMESTRIS)
  350. Ce qu'un autre que moi ne peut justifier. v.1920 (Acte 5, scène 3, AMESTRIS)
  351. Et bien, traître, est-ce assez pour ordonner ta peine ? v.1921 (Acte 5, scène 3, OCHUS)
  352. Tiens, vois, méchant ; approche, est-ce son caractère ? v.1925 (Acte 5, scène 3, AMESTRIS)
  353. La Princesse Amestris seule en a connaissance, v.1929 (Acte 5, scène 3, OCHUS)
  354. Et doit de Statira briguer pour lui la main. v.1930 (Acte 5, scène 3, OCHUS)
  355. J'espère en Tiribase, et c'est lui qui me perd. v.1936 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  356. Ah Dieux ! Injustes dieux, dont l'indigne colère v.1937 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  357. Leur secours est certain à qui n'ose en trembler, v.1947 (Acte 5, scène 3, MEGABISE)
  358. Vous, à qui jusqu'ici j'ai fait tant d'injustices, v.1958 (Acte 5, scène 3, OCHUS)
  359. Prévenez-en l'effet, sa vie est en vos mains. v.1964 (Acte 5, scène 3, DARIUS)
  360. Est-ce assez de l'hymen que pressait votre amour ? v.1968 (Acte 5, scène 3, OCHUS)
  361. Est-ce assez que ma Fille en soit la récompense ? v.1969 (Acte 5, scène 3, OCHUS)
  362. C'est assez qu'un grand Roi me souffre l'espérance, v.1970 (Acte 5, scène 3, DARIUS)
  363. Cependant, pour forcer l'imposture au silence, v.1981 (Acte 5, scène 3, OCHUS)
  364. Et du faux et du vrai publiant les destins, v.1983 (Acte 5, scène 3, OCHUS)

PERSÉE ET DÉMÉTRIUS (1662)

  1. C'est redoubler l'aigreur qui l'arme contre moi. v.8 (Acte 1, scène 1, PERSEE)
  2. Est un crime trop grand pour ne m'en punir pas. v.12 (Acte 1, scène 1, PERSEE)
  3. Dans le festin qu'ensuite en triomphe il ordonne, v.17 (Acte 1, scène 1, PERSEE)
  4. Et sûr par mes refus qu'on m'a de tout instruit, v.19 (Acte 1, scène 1, PERSEE)
  5. Pour celui que les Dieux me destinent pour Maître, v.26 (Acte 1, scène 1, DIDAS)
  6. Il n'est plus de milieu s'il faut qu'on se déclare ; v.33 (Acte 1, scène 1, DIDAS)
  7. Le fait obstinément s'attacher à ma perte, v.50 (Acte 1, scène 1, PERSEE)
  8. Pour en rompre le cours, c'est le moins que je puis v.51 (Acte 1, scène 1, PERSEE)
  9. Et de peur que l'ennui dont mon âme est atteinte v.53 (Acte 1, scène 1, PERSEE)
  10. Il est temps après tout qu'une éclatante guerre v.69 (Acte 1, scène 1, DIDAS)
  11. Et leur intelligence est trop à redouter v.75 (Acte 1, scène 1, PERSEE)
  12. C'est à quoi je le porte, et si par mon adresse v.85 (Acte 1, scène 1, DIDAS)
  13. L'obstacle que je crains ne m'arrêtera plus. v.88 (Acte 1, scène 1, DIDAS)
  14. Mais il est ennemi de la Grandeur Romaine, v.98 (Acte 1, scène 2, PERSEE)
  15. Et son faste insolent lui blesse trop les yeux. v.99 (Acte 1, scène 2, PERSEE)
  16. L'occasion est belle, et l'audace des siens v.115 (Acte 1, scène 2, ONOMASTE)
  17. C'est là ce qu'en partant vous leur fîtes promettre, v.125 (Acte 1, scène 2, ONOMASTE)
  18. Ne balançons donc plus une juste entreprise, v.129 (Acte 1, scène 2, PERSEE)
  19. Fait pour l'un et pour l'autre obstacle à mon espoir. v.132 (Acte 1, scène 2, PERSEE)
  20. La Princesse de Thrace en vain m'est destinée, v.133 (Acte 1, scène 2, PERSEE)
  21. De mes tristes soupirs l'hommage dédaigné v.135 (Acte 1, scène 2, PERSEE)
  22. Dérobent à mes voeux cette illustre conquête, v.138 (Acte 1, scène 2, PERSEE)
  23. Ce refus n'est-il pas une marque assurée v.141 (Acte 1, scène 2, ONOMASTE)
  24. Non, Onomaste, non, et c'est ce qui me gêne v.150 (Acte 1, scène 2, PERSEE)
  25. Seigneur, s'il est ainsi, j'imagine un dessein v.163 (Acte 1, scène 2, ONOMASTE)
  26. Pour s'assurer de lui le prétexte est plausible, v.169 (Acte 1, scène 2, ONOMASTE)
  27. Qui dans les vifs transports de son juste courroux v.187 (Acte 1, scène 2, ONOMASTE)
  28. Et d'un feu si constant l'infatigable ardeur v.199 (Acte 1, scène 3, PERSEE)
  29. C'est par son seul aveu qu'on se laisse enflammer v.211 (Acte 1, scène 3, PERSEE)
  30. Et l'on est toujours libre à commencer d'aimer. v.212 (Acte 1, scène 3, PERSEE)
  31. S'il en est ainsi, Seigneur, que vous le voulez croire, v.213 (Acte 1, scène 3, ERIXENE)
  32. Rend ma triste fortune à cet État soumise, v.218 (Acte 1, scène 3, ERIXENE)
  33. Et dans un sort si dur, ce m'est quelque douceur v.219 (Acte 1, scène 3, ERIXENE)
  34. Je sais trop bien juger d'une illustre Princesse, v.230 (Acte 1, scène 3, PERSEE)
  35. De ses vastes désirs l'insatiable ardeur v.235 (Acte 1, scène 3, PERSEE)
  36. C'est ainsi qu'à l'Amour votre coeur s'abandonne, v.241 (Acte 1, scène 3, PERSEE)
  37. Et s'il y faut mon sang, c'est aux esprits mal faits v.247 (Acte 1, scène 3, PERSEE)
  38. Certes, je dois beaucoup à cette haute estime v.249 (Acte 1, scène 3, ERIXENE)
  39. Tout l'éclat de la mienne est trop à mépriser. v.256 (Acte 1, scène 3, ERIXENE)
  40. Je vois ce qu'à mon rang vous faites d'injustice, v.266 (Acte 1, scène 3, PERSEE)
  41. Persée est violent, et dans son désespoir v.271 (Acte 1, scène 4, PHENICE)
  42. La vont rendre funeste à ce que vous aimez. v.276 (Acte 1, scène 4, PHENICE)
  43. Si pour Démétrius c'est montrer peu d'amour, v.279 (Acte 1, scène 4, PHENICE)
  44. La constance n'est pas une vertu de Cour, v.280 (Acte 1, scène 4, PHENICE)
  45. Si dans un rang si haut l'orgueil est condamnable, v.289 (Acte 1, scène 4, PHENICE)
  46. Démétrius, Madame, en est-il incapable, v.290 (Acte 1, scène 4, PHENICE)
  47. Et quand vous estimez les devoirs qu'il vous rend, v.291 (Acte 1, scène 4, PHENICE)
  48. C'est un espoir en lui facile à pénétrer v.295 (Acte 1, scène 4, PHENICE)
  49. C'est par là qu'il prétend le punir aujourd'hui v.299 (Acte 1, scène 4, ERIXENE)
  50. Sa haine dangereuse autant qu'elle est couverte v.301 (Acte 1, scène 4, ERIXENE)
  51. On m'a de tout instruite, et si jusques ici v.303 (Acte 1, scène 4, ERIXENE)
  52. Ah, Prince, il n'est plus temps d'opposer à l'orage v.305 (Acte 1, scène 5, ERIXENE)
  53. L'illustre fermeté d'un généreux courage, v.306 (Acte 1, scène 5, ERIXENE)
  54. Ce n'est qu'en lui cédant qu'on le peut éviter. v.308 (Acte 1, scène 5, ERIXENE)
  55. Le Peuple ici vous aime, et Rome vous estime. v.313 (Acte 1, scène 5, ERIXENE)
  56. Si c'est gloire pour vous ce n'est pas moins un crime, v.314 (Acte 1, scène 5, ERIXENE)
  57. Et ce crime est de ceux dont par la trahison v.315 (Acte 1, scène 5, ERIXENE)
  58. Porte l'indigne ardeur dont son âme est saisie, v.318 (Acte 1, scène 5, DEMETRIUS)
  59. Didas auprès du Roi plus que tous est à craindre, v.333 (Acte 1, scène 5, DEMETRIUS)
  60. Fuyez, Prince, fuyez, la foudre est toute prête, v.337 (Acte 1, scène 5, ERIXENE)
  61. L'asile est sûr pour vous. v.341 (Acte 1, scène 5, ERIXENE)
  62. Ai-je rien à prévoir dont les funestes coups v.343 (Acte 1, scène 5, DEMETRIUS)
  63. Si vous l'avez pu croire, est-ce ainsi que l'on aime ? v.345 (Acte 1, scène 5, DEMETRIUS)
  64. Qui se cherche en aimant n'est pas digne d'aimer. v.348 (Acte 1, scène 5, ERIXENE)
  65. Est-ce aimer comme il faut qu'être si raisonnable ? v.350 (Acte 1, scène 5, DEMETRIUS)
  66. Vous voir est le seul bien qui peut flatter ma flamme, v.353 (Acte 1, scène 5, DEMETRIUS)
  67. Ne vous aveuglez point quand le mal est extrême. v.357 (Acte 1, scène 5, ERIXENE)
  68. Pour agir sans obstacle, il tâche à m'éloigner. v.360 (Acte 1, scène 5, DEMETRIUS)
  69. Il me peut être aisé d'en braver l'injustice. v.374 (Acte 1, scène 5, DEMETRIUS)
  70. C'est de voir, c'est d'ouïr que ma Princesse m'aime, v.378 (Acte 1, scène 5, DEMETRIUS)
  71. Et comme pour ma flamme il n'est point d'autre bien, v.379 (Acte 1, scène 5, DEMETRIUS)
  72. Persée injustement n'ose accuser son frère, v.398 (Acte 2, scène 1, PHILIPPE)
  73. Je sais que vos soupçons condamnent justement v.411 (Acte 2, scène 1, ANTIGONUS)
  74. Mais c'est pousser trop loin la fierté qui le guide v.413 (Acte 2, scène 1, ANTIGONUS)
  75. Il est aimé du Peuple, et peut-être en ces lieux v.415 (Acte 2, scène 1, ANTIGONUS)
  76. C'est trop, c'est trop rougir du joug impérieux v.427 (Acte 2, scène 1, PHILIPPE)
  77. Il est temps de résoudre, et de parler en Maître, v.429 (Acte 2, scène 1, PHILIPPE)
  78. Un Roi qui peut céder n'est point digne de l'être, v.430 (Acte 2, scène 1, PHILIPPE)
  79. Qu'ils entrent, Onomaste, il les faut écouter. v.444 (Acte 2, scène 2, PHILIPPE)
  80. Prenez place tous deux, je vous ferai justice. v.450 (Acte 2, scène 3, PHILIPPE)
  81. Il m'en faut être Juge, et c'est entre mes fils. v.456 (Acte 2, scène 3, PHILIPPE)
  82. Un frère accuse l'autre, et le crime est douteux, v.459 (Acte 2, scène 3, PHILIPPE)
  83. Mais comme il en est peu que le temps n'adoucisse, v.469 (Acte 2, scène 3, PHILIPPE)
  84. J'ai cru qu'au sang enfin vous rendriez justice, v.470 (Acte 2, scène 3, PHILIPPE)
  85. C'est par là que deux Rois avecque tant d'éclat v.475 (Acte 2, scène 3, PHILIPPE)
  86. Tant que vous n'ayez plus d'obstacle qu'elle craigne, v.498 (Acte 2, scène 3, PHILIPPE)
  87. Il n'est droit si sacré que votre orgueil révère, v.501 (Acte 2, scène 3, PHILIPPE)
  88. Le trône est le Dieu seul qui mérite vos voeux. v.504 (Acte 2, scène 3, PHILIPPE)
  89. Ou résoudre la rage, ou forger l'imposture, v.510 (Acte 2, scène 3, PHILIPPE)
  90. Ce n'est pas sans raison qu'un Peuple téméraire v.517 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  91. Mais si dans ce péril la plainte m'est permise, v.529 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  92. C'est lui qui s'opposant à l'espoir qui vous reste v.549 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  93. Me fit fuir un festin qui m'eût été funeste, v.550 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  94. Seigneur, sans mes refus nés d'une juste crainte, v.553 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  95. Détestez maintenant l'ardeur insatiable v.557 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  96. Mais en la détestant daignez vous souvenir v.559 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  97. Contre la trahison c'est le seul que j'espère, v.565 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  98. Ce n'est pas à moi seul qu'il voit qu'on le préfère, v.581 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  99. C'est lui qui dans l'orage où vous étiez compris v.583 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  100. Des armes des Romains c'est lui qui les délivre, v.586 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  101. Vos Peuples, les Romains tout enfin est pour lui. v.588 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  102. Le seul Démétrius est maître de leur foi, v.599 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  103. C'est là, Seigneur, c'est là ce qui s'appelle crime, v.610 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  104. Et j'atteste les Dieux, si j'en prends quelque effroi, v.611 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  105. Négligez ce péril où ma vie est réduite, v.613 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  106. Qu'est-il besoin de crime où leur secours suffit ? v.652 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  107. Est-ce afin que le trône ait plus de quoi me plaire, v.653 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  108. Est-ce afin qu'auprès d'eux ce noir crime commis v.655 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  109. M'ôte ce peu d'estime où la vertu m'a mis ? v.656 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  110. Voyons-le tel qu'il est, où qu'on le fait paraître, v.665 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  111. Nous disputant le prix qu'on destine au Vainqueur. v.668 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  112. Je l'invite au festin, c'est pour l'empoisonner. v.680 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  113. Prince, m'accuser trop, ce n'est pas m'accuser. v.684 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  114. Pourquoi, Démétrius, t'es-tu fait estimer ? v.696 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  115. C'est là, Seigneur, c'est là ce qui blesse Persée, v.702 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  116. De leur protection il n'est rien que j'attende ; v.721 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  117. Qu'ils ne me nuisent point, c'est ce que je demande, v.722 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  118. Et c'est lui que je vois sur de faux attentats v.727 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  119. Sa haine industrieuse a su se préparer. v.732 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  120. C'est un fils qui d'un père implore le secours. v.736 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  121. C'est sur l'avenir seul que je prétends juger. v.748 (Acte 2, scène 3, PHILIPPE)
  122. Vous plaire est le seul bien, Seigneur, où je prétende, v.754 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  123. Et de cette union le charme m'est si doux v.755 (Acte 2, scène 3, DEMETRIUS)
  124. Ne me résistez point ; au Prince, au Peuple, à tous, v.767 (Acte 2, scène 3, PHILIPPE)
  125. Votre gloire sans lui par le crime est flétrie, v.769 (Acte 2, scène 3, PHILIPPE)
  126. Pour lui de cet hymen la contrainte est trop dure, v.774 (Acte 2, scène 3, PERSEE)
  127. Et cet honneur sur toi justement répandu v.783 (Acte 2, scène 4, PHILIPPE)
  128. Assure à tes travaux le prix qu'il leur est dû. v.784 (Acte 2, scène 4, PHILIPPE)
  129. S'il est plus grand que tu n'osais le croire, v.785 (Acte 2, scène 4, PHILIPPE)
  130. Pour le sang d'un Sujet conçoive tant d'estime, v.790 (Acte 2, scène 5, DIDAS)
  131. Mais j'ai lieu d'espérer que de sa haine instruit v.807 (Acte 2, scène 5, DEMETRIUS)
  132. Par estime pour vous ne veut pas voir l'outrage, v.810 (Acte 2, scène 5, DEMETRIUS)
  133. Et respectant les traits dont mon coeur est blessé, v.811 (Acte 2, scène 5, DEMETRIUS)
  134. Il saura qu'à sa gloire il est injurieux v.827 (Acte 2, scène 5, DEMETRIUS)
  135. La majesté du trône à l'orgueil d'un Sujet. v.832 (Acte 2, scène 5, DEMETRIUS)
  136. Ou par vous ou par moi c'est ce qu'il faut qu'il sache, v.834 (Acte 2, scène 5, DEMETRIUS)
  137. Si c'est vous dire trop, accusez-en des voeux v.839 (Acte 2, scène 5, DEMETRIUS)
  138. Malgré tout ce que peut l'injuste appui d'un père, v.849 (Acte 2, scène 5, DEMETRIUS)
  139. C'est à vous d'y penser. v.851 (Acte 2, scène 5, DEMETRIUS)
  140. A vu dans Onomaste un Agent de Persée v.878 (Acte 3, scène 1, ERIXENE)
  141. S'il en eût craint l'affront, c'est par son seul silence v.889 (Acte 3, scène 1, ERIXENE)
  142. Il est, il est, Phénice, auprès de ma Rivale, v.898 (Acte 3, scène 1, ERIXENE)
  143. C'est lui donner, Madame, un peu trop d'avantage, v.902 (Acte 3, scène 1, PHENICE)
  144. Il n'est rien qu'un remords dans un grand coeur n'efface v.910 (Acte 3, scène 1, PHENICE)
  145. Et j'ai lieu d'espérer qu'un plus heureux destin v.935 (Acte 3, scène 2, PHILIPPE)
  146. C'est l'appui qu'aux Romains on lui faisait prêter ; v.940 (Acte 3, scène 2, PHILIPPE)
  147. Ainsi loin qu'il me reste à craindre un fils rebelle... v.945 (Acte 3, scène 2, PHILIPPE)
  148. Et c'est avec plaisir qu'après tant de souhaits, v.947 (Acte 3, scène 2, ERIXENE)
  149. Perdra l'injuste droit de régler ma conquête, v.954 (Acte 3, scène 2, PHILIPPE)
  150. Quoi que du sort jaloux l'injuste violence v.957 (Acte 3, scène 2, ERIXENE)
  151. C'est sur ce noble orgueil que tant de fois pressée, v.961 (Acte 3, scène 2, ERIXENE)
  152. C'est de là que j'ai vu par des motifs contraires v.977 (Acte 3, scène 2, ERIXENE)
  153. Et mon coeur, quand leur haine est prête à s'apaiser, v.979 (Acte 3, scène 2, ERIXENE)
  154. Que Persée est heureux, et qu'après tant d'alarmes v.981 (Acte 3, scène 2, PHILIPPE)
  155. Met un plus sûr obstacle aux malheurs que je crains, v.984 (Acte 3, scène 2, PHILIPPE)
  156. Ma main est toute prête, v.986 (Acte 3, scène 2, ERIXENE)
  157. De Didas contre Rome est pour vous l'alliance, v.990 (Acte 3, scène 2, ERIXENE)
  158. C'est peu qu'au plus haut rang ta fille soit placée, v.1001 (Acte 3, scène 3, PHILIPPE)
  159. Il est beau que Persée épouse la Princesse, v.1006 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  160. Dans le peu que je suis c'est le moins que je dois v.1011 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  161. Non, Seigneur, et c'est là ce qui me rend coupable. v.1017 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  162. Le Prince à vos désirs s'est montré favorable, v.1018 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  163. C'est ce qu'avec respect, pour vous le faire entendre, v.1025 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  164. Et sur un vain soupçon dont son âme est blessée v.1029 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  165. Ma perte désormais est l'objet de ses voeux. v.1032 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  166. Est un crime qu'en moi vous trouviez à punir. v.1036 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  167. Quoi, c'est peu que l'appui de toute ma puissance v.1037 (Acte 3, scène 3, PHILIPPE)
  168. Suffise à réparer l'injustice du Sort ? v.1040 (Acte 3, scène 3, PHILIPPE)
  169. La gloire des grandeurs n'est pas celle où j'aspire, v.1042 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  170. C'est qu'il cherche une voie à s'assurer de moi ; v.1060 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  171. Car enfin ce n'est pas sans raison qu'on soupçonne v.1061 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  172. Ses brigues dont par moi l'effet s'est vu détruit, v.1063 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  173. De l'orgueil de ses voeux ne m'ont que trop instruit. v.1064 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  174. Le péril de l'orage est plus près qu'on ne pense, v.1070 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  175. Qu'est-ce que l'imposture aussitôt ne publie, v.1074 (Acte 3, scène 3, DIDAS)
  176. J'abuse des bontés d'une illustre Princesse, v.1094 (Acte 3, scène 3, PHILIPPE)
  177. Et ce n'est pas ici qu'il faut voir quel secours v.1095 (Acte 3, scène 3, PHILIPPE)
  178. La part que m'y fait prendre une auguste alliance... v.1097 (Acte 3, scène 3, ERIXENE)
  179. Ma parole est donnée, v.1102 (Acte 3, scène 4, ERIXENE)
  180. Je triomphe, Phénice, et ma vengeance est sûre, v.1105 (Acte 3, scène 5, ERIXENE)
  181. Est-ce un bien si commun qu'une pleine vengeance, v.1114 (Acte 3, scène 5, ERIXENE)
  182. C'est hasarder beaucoup, de ne prendre qu'un jour v.1135 (Acte 3, scène 5, PHENICE)
  183. Pour me le faire aimer c'est lui qui m'a trahie, v.1142 (Acte 3, scène 5, ERIXENE)
  184. Et sous un choix funeste accablant mon amour, v.1143 (Acte 3, scène 5, ERIXENE)
  185. Ce grand triomphe est beau, mais craignez le combat, v.1148 (Acte 3, scène 5, PHENICE)
  186. Ah, Madame, est-ce vous qui me le reprochez, v.1156 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  187. Réduit à m'en servir contre un destin jaloux, v.1159 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  188. Ce qui l'est pour le Roi ne peut l'être pour vous. v.1160 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  189. Didas... Ce nom fatal fait trembler ma constance, v.1162 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  190. Et vous vois malgré moi dans ce funeste jour v.1175 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  191. Et qu'une injuste erreur vous aurait fait penser v.1179 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  192. Mais l'air indifférent dont ma perte est conclue v.1181 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  193. Des grandes passions c'est le cours ordinaire, v.1185 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  194. Ne rejetez donc point sur ma fausse inconstance v.1189 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  195. L'inconstance sur eux commence de régner v.1203 (Acte 3, scène 6, ERIXENE)
  196. Puis-je à vos feux naissants rendre plus de justice ? v.1209 (Acte 3, scène 6, ERIXENE)
  197. Si je résiste au Roi, je dois être arrêté, v.1220 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  198. C'est l'avoir servi plus qu'on ne saurait croire v.1221 (Acte 3, scène 6, ERIXENE)
  199. Que de cette injustice avoir sauvé sa gloire, v.1222 (Acte 3, scène 6, ERIXENE)
  200. C'est pour gagner ce temps que d'un Roi, que d'un père v.1229 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  201. L'horreur que dans son âme imprime l'inconstance v.1233 (Acte 3, scène 6, ERIXENE)
  202. Pour me justifier faites parler Didas. v.1240 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  203. Qu'il dise de quel air ma juste impatience v.1241 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  204. Que j'estimasse encor le rebut de Didas. v.1248 (Acte 3, scène 6, ERIXENE)
  205. Et la honte attachée à des voeux inconstants v.1255 (Acte 3, scène 6, ERIXENE)
  206. Mais quand du plus beau feu l'on s'est montré capable, v.1257 (Acte 3, scène 6, ERIXENE)
  207. Qui trahit un moment reste toujours coupable, v.1258 (Acte 3, scène 6, ERIXENE)
  208. Par le plus vif remords n'est jamais racheté. v.1260 (Acte 3, scène 6, ERIXENE)
  209. C'est lui qui pour prétexte offre à votre vengeance v.1265 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  210. L'irréparable affront d'un moment d'inconstance, v.1266 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  211. Et quand ma triste mort a de quoi vous flatter, v.1279 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  212. L'ordre est de ma Princesse, il faut le respecter. v.1280 (Acte 3, scène 6, DEMETRIUS)
  213. Si sur un trône offert votre lâche inconstance v.1281 (Acte 3, scène 6, ERIXENE)
  214. Et si sur le rapport qu'un imposteur a fait v.1291 (Acte 4, scène 1, DEMETRIUS)
  215. Songez qu'à pénétrer l'offense est si facile... v.1293 (Acte 4, scène 1, DEMETRIUS)
  216. C'est faire à l'adoucir un effort inutile ; v.1294 (Acte 4, scène 1, ERIXENE)
  217. Enfin elle vous charme, et dans le coup funeste v.1301 (Acte 4, scène 1, DEMETRIUS)
  218. Qui me doit arracher le seul bien qui me reste, v.1302 (Acte 4, scène 1, DEMETRIUS)
  219. Demain il m'est ôté, demain votre injustice v.1305 (Acte 4, scène 1, DEMETRIUS)
  220. Ah, Madame, est-ce ainsi que vous faites connaître v.1309 (Acte 4, scène 1, DEMETRIUS)
  221. Ce reproche est le seul qui me tienne alarmée, v.1321 (Acte 4, scène 1, ERIXENE)
  222. C'est assez de songer qu'il ait jamais aimé. v.1324 (Acte 4, scène 1, ERIXENE)
  223. De ce qu'en son estime il sent d'inquiétude, v.1334 (Acte 4, scène 1, DEMETRIUS)
  224. De cette guérison le temps seul est le maître, v.1341 (Acte 4, scène 1, DEMETRIUS)
  225. Croyez-en un amant dont les tristes avis, v.1343 (Acte 4, scène 1, DEMETRIUS)
  226. Prince, c'est perdre temps qu'en parler davantage. v.1354 (Acte 4, scène 1, ERIXENE)
  227. Si quelque espoir encor s'obstine à vous flatter, v.1355 (Acte 4, scène 1, ERIXENE)
  228. Voici Persée, oyez s'il vous en doit rester. v.1356 (Acte 4, scène 1, ERIXENE)
  229. Je vous estime trop pour oser présumer v.1359 (Acte 4, scène 2, ERIXENE)
  230. La parole des Grands est toujours un sûr gage, v.1361 (Acte 4, scène 2, ERIXENE)
  231. Ah, ne l'accepter point cette foi qui m'est due, v.1365 (Acte 4, scène 3, DEMETRIUS)
  232. Elle est encor à moi, je ne l'ai point rendue, v.1366 (Acte 4, scène 3, DEMETRIUS)
  233. Est tellement à vous qu'en vain elle en dispose, v.1374 (Acte 4, scène 3, PERSEE)
  234. Comme c'est le seul bien où je veuille aspirer, v.1375 (Acte 4, scène 3, PERSEE)
  235. Le terme est assez court, et sûr, quoi que je tente, v.1377 (Acte 4, scène 3, PERSEE)
  236. La douceur de penser que son coeur est à vous. v.1400 (Acte 4, scène 3, PERSEE)
  237. Il en est tant pour vous, il n'en est plus pour moi. v.1408 (Acte 4, scène 3, DEMETRIUS)
  238. Sûr de n'obtenir rien, s'obstine à demander. v.1420 (Acte 4, scène 3, DEMETRIUS)
  239. Pendant votre triomphe on a vu ma constance v.1421 (Acte 4, scène 3, PERSEE)
  240. Ah, c'est trop m'outrager, v.1427 (Acte 4, scène 3, DEMETRIUS)
  241. Ce Ministre insolent animant votre rage v.1429 (Acte 4, scène 3, DEMETRIUS)
  242. Par sa lâche imposture en achève l'ouvrage. v.1430 (Acte 4, scène 3, DEMETRIUS)
  243. C'est lui dont l'artifice à mon amour fatal v.1431 (Acte 4, scène 3, DEMETRIUS)
  244. Mais je jure les Dieux qu'avant ce coup funeste v.1433 (Acte 4, scène 3, DEMETRIUS)
  245. Voici le Roi, vous lui direz le reste. v.1434 (Acte 4, scène 3, PERSEE)
  246. Est-ce là cette paix ? v.1437 (Acte 4, scène 4, PHILIPPE)
  247. Il ne m'est plus permis de rien craindre de lui. v.1440 (Acte 4, scène 4, PERSEE)
  248. Il est temps qu'elle éclate, et que mon désespoir v.1447 (Acte 4, scène 5, DEMETRIUS)
  249. C'est lui qui m'a perdu, lui qui m'a su contraindre v.1449 (Acte 4, scène 5, DEMETRIUS)
  250. Du Traître que je vois l'outrageante imposture v.1453 (Acte 4, scène 5, DEMETRIUS)
  251. Justifiant ma foi me rendra ma Princesse, v.1458 (Acte 4, scène 5, DEMETRIUS)
  252. Ou de mes tristes jours par lui précipités, v.1459 (Acte 4, scène 5, DEMETRIUS)
  253. Dérobe en vain le vôtre à ma juste colère, v.1462 (Acte 4, scène 5, PHILIPPE)
  254. Il saura l'imposteur... v.1481 (Acte 4, scène 5, DEMETRIUS)
  255. Ah, c'est trop me contraindre, v.1481 (Acte 4, scène 5, PHILIPPE)
  256. Le Prince est votre fils, et ce vif caractère v.1485 (Acte 4, scène 5, DIDAS)
  257. Par sa coupable audace il est trop effacé, v.1488 (Acte 4, scène 5, PHILIPPE)
  258. D'unir un sang auguste au sang le plus abject. v.1492 (Acte 4, scène 5, DEMETRIUS)
  259. C'est faire un attentat qu'on ne peut trop punir. v.1496 (Acte 4, scène 5, DEMETRIUS)
  260. Seigneur, puisque ma mort est tout ce qu'il souhaite v.1521 (Acte 4, scène 6, DIDAS)
  261. C'est un joug dont la guerre a droit de me défendre, v.1541 (Acte 4, scène 6, PHILIPPE)
  262. Pour les en mieux instruire, épiera mes desseins ? v.1544 (Acte 4, scène 6, PHILIPPE)
  263. Dieux, mon mal est tel qu'il n'ait plus de remède ? v.1554 (Acte 4, scène 6, PHILIPPE)
  264. Il en reste un, Seigneur, mais si dur, si fatal, v.1555 (Acte 4, scène 6, DIDAS)
  265. Ah, pour vivre sans Maître il n'est rien que je n'ose. v.1558 (Acte 4, scène 6, PHILIPPE)
  266. C'est trop voir les Romains pousser les Rois à bout, v.1559 (Acte 4, scène 6, PHILIPPE)
  267. Ce noble et juste orgueil n'offre qu'un choix à faire, v.1561 (Acte 4, scène 6, DIDAS)
  268. Et qui craint dans un mal une suite funeste, v.1565 (Acte 4, scène 6, DIDAS)
  269. Purge le mauvais sang qui corrompait le reste. v.1566 (Acte 4, scène 6, DIDAS)
  270. Sitôt qu'il est coupable, il n'est plus que Sujet, v.1568 (Acte 4, scène 6, DIDAS)
  271. Je vous l'avais bien dit, le remède est affreux. v.1571 (Acte 4, scène 6, DIDAS)
  272. Ce n'est plus ton péril que j'aime à repousser, v.1579 (Acte 4, scène 6, PHILIPPE)
  273. C'est l'affront d'obéir que je veux effacer. v.1580 (Acte 4, scène 6, PHILIPPE)
  274. C'en est fait, j'ai ordonné l'arrêt de son trépas, v.1584 (Acte 4, scène 6, PHILIPPE)
  275. Je me rends, il mourra, sa perte est résolue. v.1585 (Acte 4, scène 6, PHILIPPE)
  276. Mais comme votre coeur est moins dur que le sien, v.1587 (Acte 4, scène 6, DIDAS)
  277. C'est à vous à juger s'il peut être permis v.1591 (Acte 4, scène 6, DIDAS)
  278. Je dois au nom de Roi ce triste sacrifice, v.1594 (Acte 4, scène 6, PHILIPPE)
  279. Où l'on manque de Chef la révolte n'est rien. v.1600 (Acte 4, scène 6, DIDAS)
  280. C'est vouloir être Roi, v.1611 (Acte 4, scène 6, DIDAS)
  281. C'est peu pour ta fierté qu'un hommage ordinaire, v.1614 (Acte 4, scène 7, PHILIPPE)
  282. Est-ce en le commettant qu'on venge un parricide ? v.1622 (Acte 4, scène 7, PHILIPPE)
  283. Non, non, c'est trop gémir, bravons la tyrannie. v.1629 (Acte 4, scène 7, PHILIPPE)
  284. Seigneur, l'ordre est donné pour la cérémonie. v.1630 (Acte 4, scène 8, ANTIGONUS)
  285. Qu'il y consente ou non, la guerre est résolue. v.1633 (Acte 4, scène 8, PHILIPPE)
  286. Il est temps qu'elle cède, et que ce fier Sénat v.1635 (Acte 4, scène 8, PHILIPPE)
  287. Perde l'injuste espoir que lui donne un Ingrat. v.1636 (Acte 4, scène 8, PHILIPPE)
  288. Seigneur, est-il croyable ? v.1641 (Acte 4, scène 8, ANTIGONUS)
  289. Ah, ne l'excuse point, il n'est que trop coupable, v.1642 (Acte 4, scène 8, PHILIPPE)
  290. Hélas ! Tout coupable qu'il est, v.1659 (Acte 4, scène 8, PHILIPPE)
  291. C'est moi bien plus que lui que perdra son arrêt. v.1660 (Acte 4, scène 8, PHILIPPE)
  292. Déjà la triste mort à mille morts m'expose, v.1661 (Acte 4, scène 8, PHILIPPE)
  293. Il est juste, Seigneur, et dans un si grand crime v.1665 (Acte 4, scène 8, ANTIGONUS)
  294. Pour en rompre l'effet sa mort est légitime ; v.1666 (Acte 4, scène 8, ANTIGONUS)
  295. Mais pour le prévenir ; n'est-il rien de plus doux ? v.1667 (Acte 4, scène 8, ANTIGONUS)
  296. Au plus funeste éclat c'est porter la vengeance. v.1670 (Acte 4, scène 8, PHILIPPE)
  297. L'instruisant du péril, où sa vie est réduite v.1673 (Acte 4, scène 8, ANTIGONUS)
  298. Comme pour un grand coeur il n'est rien de si rude v.1693 (Acte 5, scène 1, ERIXENE)
  299. Tout ce qui nous en venge est pour nous plein d'appas ; v.1696 (Acte 5, scène 1, ERIXENE)
  300. Ma gloire à l'en punir est trop intéressée, v.1705 (Acte 5, scène 1, ERIXENE)
  301. C'est m'en venger sur moi que le punir ainsi. v.1708 (Acte 5, scène 1, ERIXENE)
  302. Prête d'aller au Temple est-il temps qu'il éclate ? v.1710 (Acte 5, scène 1, PHENICE)
  303. Ah, c'est là que ma raison se perd. v.1712 (Acte 5, scène 1, ERIXENE)
  304. Où se doit achever ce funeste hyménée, v.1714 (Acte 5, scène 1, ERIXENE)
  305. Et d'un si triste sort je l'ai fait consentir v.1743 (Acte 5, scène 2, ANTIGONUS)
  306. C'est ce que j'ai su faire, et par ce stratagème v.1745 (Acte 5, scène 2, ANTIGONUS)
  307. Que Persée en partant avait su les instruire v.1761 (Acte 5, scène 2, ANTIGONUS)
  308. Du Prince injustement accablaient l'innocence. v.1766 (Acte 5, scène 2, ANTIGONUS)
  309. Si ma main pour ses voeux est un espoir si doux... v.1771 (Acte 5, scène 2, ERIXENE)
  310. Il m'est doux que l'Amour par vos mains me la donne. v.1778 (Acte 5, scène 3, PERSEE)
  311. C'est ce que votre hymen va faire aux yeux de tous, v.1779 (Acte 5, scène 3, PERSEE)
  312. Pour son auguste pompe on n'attend plus que vous. v.1780 (Acte 5, scène 3, PERSEE)
  313. Seigneur, l'ordre du Roi m'est ici nécessaire. v.1782 (Acte 5, scène 3, ERIXENE)
  314. C'est par lui que pour vous mon coeur s'est engagé, v.1783 (Acte 5, scène 3, ERIXENE)
  315. Si ce seul changement pour ma flamme est à craindre, v.1785 (Acte 5, scène 3, PERSEE)
  316. Vous faisaient de mon coeur estimer les hommages, v.1798 (Acte 5, scène 3, PERSEE)
  317. D'un coeur que l'on rejette, il est beau qu'une Reine v.1809 (Acte 5, scène 3, PERSEE)
  318. C'est votre seul arrêt que j'ose exécuter ; v.1852 (Acte 5, scène 3, PERSEE)
  319. C'est vous qui malgré moi cherchez à m'y contraindre, v.1853 (Acte 5, scène 3, PERSEE)
  320. C'est vous... v.1854 (Acte 5, scène 3, PERSEE)
  321. Seigneur, apprenez-moi s'il ne m'est plus permis v.1855 (Acte 5, scène 4, PERSEE)
  322. De cet injuste espoir si l'on m'a vu complice, v.1861 (Acte 5, scène 4, PHILIPPE)
  323. Ingrat, le Ciel se plaît à me rendre justice, v.1862 (Acte 5, scène 4, PHILIPPE)
  324. L'hymen qui te l'assure est un faible avantage, v.1865 (Acte 5, scène 4, PHILIPPE)
  325. Veux-tu que l'imposture aujourd'hui découverte v.1893 (Acte 5, scène 4, PHILIPPE)
  326. Et qu'instruits par ta rage, ils viennent déclarer, v.1895 (Acte 5, scène 4, PHILIPPE)
  327. Que l'erreur qui nous flatte aisément nous est chère ! v.1898 (Acte 5, scène 4, PERSEE)
  328. Cédez à ce penchant dont l'indigne imposture v.1901 (Acte 5, scène 4, PERSEE)
  329. C'est par là qu'à ma mort leur trahison aspire. v.1905 (Acte 5, scène 4, PERSEE)
  330. Livrez les Imposteurs aux plus cruelles peines. v.1914 (Acte 5, scène 4, PERSEE)
  331. Loin de les souhaiter dans un destin si rude v.1917 (Acte 5, scène 4, PHILIPPE)
  332. Mais comme je vois trop que rien n'est plus capable v.1921 (Acte 5, scène 4, PHILIPPE)
  333. Pourrait se rendre enfin funeste à tous les deux. v.1924 (Acte 5, scène 4, PHILIPPE)
  334. Et si le triste état où vous me voyez être, v.1934 (Acte 5, scène 4, PHILIPPE)
  335. Ah, c'en est trop, Madame, v.1938 (Acte 5, scène 4, PERSEE)
  336. Et quelque injuste rang que vous lui fassiez prendre, v.1945 (Acte 5, scène 4, PERSEE)
  337. C'est assez que le Ciel m'y réserve mes droits ; v.1947 (Acte 5, scène 4, PERSEE)
  338. Votre orgueil de mon choix s'est pu faire l'arbitre, v.1953 (Acte 5, scène 4, ERIXENE)
  339. Aussi bien ce haut prix qu'on destine à sa flamme, v.1965 (Acte 5, scène 4, PERSEE)
  340. De quel présage, hélas ! est pour moi ce transport ! v.1967 (Acte 5, scène 5, ERIXENE)
  341. Plaignez son triste sort, v.1968 (Acte 5, scène 5, PHENICE)
  342. Démétrius n'est plus. v.1969 (Acte 5, scène 5, PHENICE)
  343. Il est mort ? v.1969 (Acte 5, scène 5, ERIXENE)
  344. Seigneur, il a parlé, Persée est innocent. v.1972 (Acte 5, scène 5, PHENICE)
  345. Malgré vous sa justice entraîne le coupable. v.1974 (Acte 5, scène 5, PERSEE)
  346. C'est un charme secret dont la douceur me flatte, v.1977 (Acte 5, scène 5, PERSEE)
  347. Et c'est assez, Seigneur, que le respect me chasse. v.1982 (Acte 5, scène 5, PERSEE)
  348. Phénice, il est donc vrai que mon fils ne vit plus. v.1984 (Acte 5, scène 6, PHILIPPE)
  349. Du Prince tout sanglant le spectacle funeste v.1989 (Acte 5, scène 6, PHENICE)
  350. Me fait craindre un forfait que mon âme déteste. v.1990 (Acte 5, scène 6, PHENICE)
  351. C'est le moins que je dusse au beau feu qui m'anime v.1997 (Acte 5, scène 6, PHENICE)
  352. Qui n'en est plus aimé n'est plus digne du jour. v.2000 (Acte 5, scène 6, PHENICE)
  353. Quand elle veut ma mort il m'est doux de mourir, v.2012 (Acte 5, scène 6, PHENICE)
  354. Ses regards sur les miens s'arrêtent tristement, v.2015 (Acte 5, scène 6, PHENICE)
  355. Un fils te reste encor ; ose, achève, et ne crains v.2023 (Acte 5, scène 6, PHILIPPE)
  356. C'est lui dont les soupçons pressant ta défiance v.2025 (Acte 5, scène 6, PHILIPPE)
  357. Et cette mort funeste en est l'indigne fruit. v.2028 (Acte 5, scène 6, PHILIPPE)
  358. C'est trop, Seigneur, vous charger de mon crime. v.2034 (Acte 5, scène 6, ERIXENE)
  359. L'accablement stupide où mes sens sont forcés v.2035 (Acte 5, scène 6, ERIXENE)
  360. Sa mort en est l'effet, et quand j'en sens l'atteinte, v.2041 (Acte 5, scène 6, ERIXENE)
  361. Pour le sang d'un Héros c'est trop peu que des pleurs. v.2044 (Acte 5, scène 6, ERIXENE)
  362. La Thrace ne m'est rien ; qu'il périssent tous deux, v.2047 (Acte 5, scène 6, ERIXENE)
  363. Ah, pour une vengeance et si juste et si chère, v.2053 (Acte 5, scène 6, PHILIPPE)
  364. C'est peu du sang du fils, versez celui du père, v.2054 (Acte 5, scène 6, PHILIPPE)
  365. Il est prêt, et déjà le remords... v.2055 (Acte 5, scène 6, PHILIPPE)
  366. Mais c'est peu que d'abord il l'ait pris pour victime. v.2061 (Acte 5, scène 7, ANTIGONUS)
  367. De Persée à hauts cris il déteste le crime, v.2062 (Acte 5, scène 7, ANTIGONUS)
  368. La menace est mêlée à d'insolents discours, v.2063 (Acte 5, scène 7, ANTIGONUS)
  369. C'est elle dont l'ardeur, pour régner sûrement, v.2067 (Acte 5, scène 7, PHILIPPE)
  370. Le Ciel l'a pu souffrir, mais s'il lui rende justice, v.2069 (Acte 5, scène 7, PHILIPPE)
  371. La honte du triomphe à son orgueil est due. v.2073 (Acte 5, scène 7, PHILIPPE)
  372. À ce penser affreux ma constance me laisse. v.2077 (Acte 5, scène 7, PHILIPPE)
  373. Sous mes tristes remords expirer de douleur. v.2080 (Acte 5, scène 7, PHILIPPE)

BRADAMANTE (1695)

  1. Tes soupçons lui font tort, il n'est point infidèle. v.2 (Acte 1, scène 1, BRADAMANTE)
  2. Même ardeur à tous deux nous rend l'âme constante, v.5 (Acte 1, scène 1, BRADAMANTE)
  3. Mais de vos sens séduits c'est trop croire l'erreur, v.11 (Acte 1, scène 1, DORALISE)
  4. Constantin vous offrant l'Empire de la Grèce, v.13 (Acte 1, scène 1, DORALISE)
  5. Ont longtemps combattu vos injustes froideurs. v.16 (Acte 1, scène 1, DORALISE)
  6. Cependant c'est en vain que Léon vient en France, v.17 (Acte 1, scène 1, DORALISE)
  7. Qu'il rend toute la Cour témoin de sa constance, v.18 (Acte 1, scène 1, DORALISE)
  8. Il m'aime, et c'est assez pour me le faire aimer, v.24 (Acte 1, scène 1, BRADAMANTE)
  9. De cette lâcheté mon coeur est incapable. v.37 (Acte 1, scène 1, BRADAMANTE)
  10. Où l'amour est parfait, l'inconstance est blâmable, v.38 (Acte 1, scène 1, DORALISE)
  11. C'est en vain que je cherche à douter de son sort, v.51 (Acte 1, scène 1, BRADAMANTE)
  12. S'il meurt, c'est en Héros qu'il termine ses jours, v.55 (Acte 1, scène 1, DORALISE)
  13. Vous pouvez y périr, Léon est renommé. v.67 (Acte 1, scène 1, DORALISE)
  14. Je le sais, son courage est partout estimé, v.68 (Acte 1, scène 1, BRADAMANTE)
  15. Je combats pour Roger, la victoire m'est sûre, v.70 (Acte 1, scène 1, BRADAMANTE)
  16. Que je me plaigne à vous de vos injustes lois. v.76 (Acte 1, scène 2, LEON)
  17. Plus je sens que mon coeur à moi-même est contraire. v.78 (Acte 1, scène 2, LEON)
  18. Pour lui votre conquête est le plus grand des biens ; v.79 (Acte 1, scène 2, LEON)
  19. Est l'adorable objet dont on le voit épris. v.84 (Acte 1, scène 2, LEON)
  20. À quoi que votre amour pour le rompre s'obstine, v.105 (Acte 1, scène 2, BRADAMANTE)
  21. Ce n'est qu'à mon vainqueur que ma main se destine, v.106 (Acte 1, scène 2, BRADAMANTE)
  22. Le trouble qui vous gêne est indigne de vous. v.108 (Acte 1, scène 2, BRADAMANTE)
  23. Et c'est ne vous donner à vaincre qu'à demi, v.111 (Acte 1, scène 2, BRADAMANTE)
  24. Que leur valeur est rare, et qu'en plus d'un combat v.115 (Acte 1, scène 2, LEON)
  25. Quand le coeur qui se rend n'est fait que pour aimer ? v.120 (Acte 1, scène 2, LEON)
  26. Avec plus de fierté soutiendra ce qu'il est. v.128 (Acte 1, scène 2, BRADAMANTE)
  27. Mon mal s'en est accru ; le trait qui m'a blessé, v.135 (Acte 1, scène 2, LEON)
  28. Dans mon coeur plus avant s'est toujours enfoncé, v.136 (Acte 1, scène 2, LEON)
  29. Et mes tristes devoirs n'ont servi qu'à me rendre v.137 (Acte 1, scène 2, LEON)
  30. Mais quelle est mon erreur, et que puis-je espérer v.139 (Acte 1, scène 2, LEON)
  31. Il est absent, Seigneur, et si quelque souci v.143 (Acte 1, scène 2, BRADAMANTE)
  32. Ah, que n'est-il ici ! v.144 (Acte 1, scène 2, LEON)
  33. Roger est dangereux, sa valeur est extrême, v.149 (Acte 1, scène 2, BRADAMANTE)
  34. La gloire est un grand prix : s'il m'y faut renoncer, v.155 (Acte 1, scène 2, BRADAMANTE)
  35. Ce n'est que par ma mort qu'on m'y pourra forcer. v.156 (Acte 1, scène 2, BRADAMANTE)
  36. C'en est fait, je le vois, plus d'espoir pour ma flamme. v.158 (Acte 1, scène 2, LEON)
  37. Sans m'opposer au bras qu'arme tant d'injustice, v.169 (Acte 1, scène 2, LEON)
  38. Du moins, comme à l'amour ma triste vie est due, v.173 (Acte 1, scène 2, LEON)
  39. C'est par vous et pour vous que je l'aurai perdue, v.174 (Acte 1, scène 2, LEON)
  40. Seigneur, le sang n'est pas ce que mon coeur demande. v.177 (Acte 1, scène 2, BRADAMANTE)
  41. Quelque juste sujet qu'une autre eût de s'en plaindre, v.181 (Acte 1, scène 2, BRADAMANTE)
  42. Avouez-le, Madame, il faut de la constance v.189 (Acte 1, scène 3, MARPHISE)
  43. Est d'un rang que sans peine on ne peut dédaigner. v.192 (Acte 1, scène 3, MARPHISE)
  44. C'est peu que pour Roger j'aie osé de mon père v.205 (Acte 1, scène 3, BRADAMANTE)
  45. Justifier ma flamme, et signaler ma foi, v.208 (Acte 1, scène 3, BRADAMANTE)
  46. Vingt amants, il est vrai, n'ont que pour leur malheur v.211 (Acte 1, scène 3, MARPHISE)
  47. Par ses Ambassadeurs Constantin me l'offrait, v.219 (Acte 1, scène 3, BRADAMANTE)
  48. C'est rendre de l'amour le triomphe incertain. v.228 (Acte 1, scène 3, MARPHISE)
  49. Lui ? Le croire inconstant ? v.244 (Acte 1, scène 3, MARPHISE)
  50. C'en est assez, Madame, v.245 (Acte 1, scène 3, BRADAMANTE)
  51. Et vous saurez bientôt si Roger est aimé. v.248 (Acte 1, scène 3, BRADAMANTE)
  52. Pour de fausses vertus il est un faux éclat. v.252 (Acte 1, scène 4, MARPHISE)
  53. N'est-ce pas faire voir qu'elle immole mon frère ? v.258 (Acte 1, scène 4, MARPHISE)
  54. Quand vous la condamnez, n'est-ce point pour vous-même, v.262 (Acte 1, scène 4, ISMENE)
  55. Et Léon vous est-il assez indifférent... v.263 (Acte 1, scène 4, ISMENE)
  56. Il n'est point d'entreprise où je n'ose venir. v.276 (Acte 1, scène 4, MARPHISE)
  57. Qu'est devenu Roger ? v.281 (Acte 1, scène 5, MARPHISE)
  58. Que mon bonheur est grand de le savoir ici ! v.284 (Acte 1, scène 5, MARPHISE)
  59. Il n'est rien que l'amour ne lui fasse obtenir. v.288 (Acte 1, scène 5, ISMENE)
  60. Il a fallu d'abord lui conter quel destin v.299 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  61. Vous, ami de Léon ? Quelle humeur inconstante... v.305 (Acte 2, scène 1, MARPHISE)
  62. C'est vous, comme rival, qui causez ses ennuis, v.311 (Acte 2, scène 1, MARPHISE)
  63. C'est vous... v.312 (Acte 2, scène 1, MARPHISE)
  64. Il ne connaît en moi qu'un ami qu'il estime, v.314 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  65. Et découvrant un Chef que distinguent ses armes, v.342 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  66. Me mènent en triomphe, et rendent Constantin, v.351 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  67. Lorsqu'il l'attend le moins, maître de mon destin. v.352 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  68. Je réponds fièrement à ces marques d'estime. v.358 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  69. Du Palais, qui m'était pour prison destiné, v.359 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  70. De Constantin son frère elle obtient aisément v.363 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  71. Met ma vie à couvert d'un si funeste arrêt. v.376 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  72. Qu'un bienfait aux grands coeurs est un sensible charme ! v.377 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  73. S'il est jamais au Trône, il m'en donne sa foi, v.379 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  74. L'Empire est moins à lui qu'il ne doit être à moi. v.380 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  75. L'amour en ce combat est juge intéressé. v.396 (Acte 2, scène 1, MARPHISE)
  76. Mais la voir exposée est toujours un malheur. v.400 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  77. Léon est un guerrier, qui fameux, redoutable, v.401 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  78. Constante, généreuse, il faut que je l'adore. v.414 (Acte 2, scène 1, ROGER)
  79. Qu'à l'éclat des grandeurs je veuille résister. v.420 (Acte 2, scène 2, BRADAMANTE)
  80. C'est une soeur sensible aux intérêts d'un frère. v.426 (Acte 2, scène 2, ROGER)
  81. Ce n'est qu'au seul Roger qu'on me verra souffrir v.435 (Acte 2, scène 2, BRADAMANTE)
  82. De mon coeur à lui seul le choix m'a destinée. v.437 (Acte 2, scène 2, BRADAMANTE)
  83. Le Ciel m'en est témoin ; touché de votre peine, v.445 (Acte 2, scène 2, ROGER)
  84. Étaient de l'immoler à vos tristes soupirs ; v.448 (Acte 2, scène 2, ROGER)
  85. Ne marque pas en vous quelque faible inconstance ? v.458 (Acte 2, scène 2, BRADAMANTE)
  86. Et le prix qu'il aura de son injuste flamme, v.469 (Acte 2, scène 2, BRADAMANTE)
  87. Si Léon est vainqueur, v.483 (Acte 2, scène 2, BRADAMANTE)
  88. C'est toujours s'exposer que de prendre les armes. v.490 (Acte 2, scène 2, ROGER)
  89. Qu'il n'est rien que pour vous mon amour ne surmonte, v.494 (Acte 2, scène 2, BRADAMANTE)
  90. Et que pour maintenir contre d'injustes lois v.495 (Acte 2, scène 2, BRADAMANTE)
  91. C'est vous, mon cher Hippalque, Hippalque est en ces lieux ! v.512 (Acte 2, scène 5, LEON)
  92. Que répandra sur vous une illustre victoire. v.514 (Acte 2, scène 5, ROGER)
  93. Pour voir rendre justice à votre hommage offert, v.515 (Acte 2, scène 5, ROGER)
  94. J'apprends qu'en ce grand jour le champ vous est ouvert. v.516 (Acte 2, scène 5, ROGER)
  95. Le prix est grand sans doute, v.518 (Acte 2, scène 5, LEON)
  96. Ah, si vous connaissiez tout ce qu'est Bradamante. v.522 (Acte 2, scène 5, LEON)
  97. Une étroite amitié s'est formée entre nous. v.531 (Acte 2, scène 5, LEON)
  98. Ordonnez ; il n'est rien que pour vous je ne fasse. v.542 (Acte 2, scène 5, ROGER)
  99. Elle est inviolable. v.545 (Acte 2, scène 5, ROGER)
  100. Je vais vous faire voir quelle est ma confiance. v.546 (Acte 2, scène 5, LEON)
  101. De trop d'aveuglement votre estime est suivie. v.554 (Acte 2, scène 5, ROGER)
  102. Non, si vous combattez, mon bonheur est certain. v.576 (Acte 2, scène 5, LEON)
  103. L'excuse est inutile, v.582 (Acte 2, scène 5, LEON)
  104. Contre un homme odieux est capable de faire, v.586 (Acte 2, scène 6, ROGER)
  105. Infortuné Roger, remplis ta destinée, v.594 (Acte 2, scène 6, ROGER)
  106. Ton coeur, ton triste coeur au fer de Bradamante. v.602 (Acte 2, scène 6, ROGER)
  107. Par ton sang répandu, c'est à toi d'expier v.603 (Acte 2, scène 6, ROGER)
  108. C'est pour se réserver à se voir ta conquête, v.606 (Acte 2, scène 6, ROGER)
  109. Le juste désespoir où ma douleur me livre. v.618 (Acte 3, scène 1, BRADAMANTE)
  110. L'éclat s'en est terni sitôt qu'il a vaincu, v.623 (Acte 3, scène 1, BRADAMANTE)
  111. Je plaindrais vos malheurs, et dans ce triste sort v.631 (Acte 3, scène 1, DORALISE)
  112. Ce que tu dis est bon pour les faibles courages, v.642 (Acte 3, scène 1, BRADAMANTE)
  113. À mes coups sans obstacle il se livrait en vain, v.651 (Acte 3, scène 1, BRADAMANTE)
  114. Est-ce ainsi qu'on soutient une noble entreprise ? v.657 (Acte 3, scène 1, BRADAMANTE)
  115. De ce triste combat je ne sais que penser. v.660 (Acte 3, scène 1, BRADAMANTE)
  116. La plainte sera juste, et j'ai tout mérité. v.672 (Acte 3, scène 2, BRADAMANTE)
  117. Ma raison, il est vrai, cède au coup qui m'accable, v.673 (Acte 3, scène 2, ROGER)
  118. Et tel est de mes maux l'abîme épouvantable, v.674 (Acte 3, scène 2, ROGER)
  119. Celui de Bradamante est pur, ardent, sincère ; v.681 (Acte 3, scène 2, ROGER)
  120. Et lorsqu'elle est réduite à souffrir un vainqueur, v.683 (Acte 3, scène 2, ROGER)
  121. La faute est du destin, et non pas de son coeur. v.684 (Acte 3, scène 2, ROGER)
  122. Léon ne s'est longtemps défendu qu'avec peine. v.690 (Acte 3, scène 2, BRADAMANTE)
  123. Mais n'examinons point ce triste événement. v.695 (Acte 3, scène 2, ROGER)
  124. Ce funeste défi qu'autorisa le Roi, v.707 (Acte 3, scène 2, ROGER)
  125. J'ai promis, il est vrai, je ne puis m'en dédire, v.709 (Acte 3, scène 2, BRADAMANTE)
  126. Dans l'état déplorable où le destin m'a mis, v.715 (Acte 3, scène 2, ROGER)
  127. Loin de vous en blâmer, c'est moi qui vous l'ordonne. v.722 (Acte 3, scène 2, BRADAMANTE)
  128. Vivre avec ce qu'on aime est plus que de régner. v.724 (Acte 3, scène 2, BRADAMANTE)
  129. Léon pour vous est-il si redoutable, v.726 (Acte 3, scène 2, BRADAMANTE)
  130. C'est peu que pour Léon tu reviennes sans haine, v.745 (Acte 3, scène 2, BRADAMANTE)
  131. Et quand tout est permis à ta juste colère, v.749 (Acte 3, scène 2, BRADAMANTE)
  132. Juste Ciel ! De ma flamme on peut se défier ? v.751 (Acte 3, scène 2, ROGER)
  133. Et bien, il t'est aisé de te justifier. v.752 (Acte 3, scène 2, BRADAMANTE)
  134. Si ton coeur est constant, ta main doit être prête. v.753 (Acte 3, scène 2, BRADAMANTE)
  135. Non, de mon imprudence ils sont le juste effet, v.759 (Acte 3, scène 2, ROGER)
  136. C'en est trop, tu seras satisfait. v.760 (Acte 3, scène 2, BRADAMANTE)
  137. Léon est mon vainqueur, tu veux que je l'épouse, v.761 (Acte 3, scène 2, BRADAMANTE)
  138. Rien n'est plus incertain que le succès des armes, v.782 (Acte 3, scène 3, ROGER)
  139. De vous son crime est approuvé, v.784 (Acte 3, scène 3, MARPHISE)
  140. Si pendant le combat son bras s'est retenu, v.799 (Acte 3, scène 4, ROGER)
  141. De ce qui l'arrêtait le pouvoir m'est connu. v.800 (Acte 3, scène 4, ROGER)
  142. C'est offenser sa gloire, elle a l'âme constante, v.806 (Acte 3, scène 4, ROGER)
  143. Et paraître forcée à manquer de constance. v.818 (Acte 3, scène 5, MARPHISE)
  144. Quand elle aurait changé, sa faute est excusable. v.821 (Acte 3, scène 5, ISMENE)
  145. Par mille qualités Léon est estimable. v.822 (Acte 3, scène 5, ISMENE)
  146. Le crime est fait, il faut l'empêcher d'en jouir. v.824 (Acte 3, scène 5, MARPHISE)
  147. Jusqu'ici Bradamante avait su résister, v.828 (Acte 3, scène 6, MARPHISE)
  148. Elle vous est soumise, et vous lui commandez. v.831 (Acte 3, scène 6, MARPHISE)
  149. Elle est votre conquête, et se donnant à vous, v.835 (Acte 3, scène 6, MARPHISE)
  150. Mais contre cet hymen ma surprise est extrême v.845 (Acte 3, scène 6, LEON)
  151. J'apprends qu'il est ici. Qu'il se montre, il est beau v.847 (Acte 3, scène 6, LEON)
  152. Comme c'est un rival digne de ma valeur, v.851 (Acte 3, scène 6, LEON)
  153. Saura mieux résister que n'a fait Bradamante, v.858 (Acte 3, scène 6, MARPHISE)
  154. Plus que Marphise encore est à craindre pour vous. v.860 (Acte 3, scène 6, MARPHISE)
  155. Aimant plus que Roger, la victoire m'est sûre. v.862 (Acte 3, scène 6, LEON)
  156. Quelque valeur qu'il ait, c'est ce qu'il connaîtra. v.863 (Acte 3, scène 6, LEON)
  157. C'est assez. v.876 (Acte 3, scène 6, MARPHISE)
  158. Les funestes chagrins, qui me vont dévorer. v.884 (Acte 4, scène 1, ROGER)
  159. Cet injuste dessein blesse notre amitié. v.892 (Acte 4, scène 1, LEON)
  160. S'il n'est point de remède au mal qui vous accable, v.893 (Acte 4, scène 1, LEON)
  161. Du moins quand on est plaint, on est moins misérable, v.894 (Acte 4, scène 1, LEON)
  162. Et puisque je vous dois cette illustre conquête, v.901 (Acte 4, scène 1, LEON)
  163. Quelques maux où vous livre un destin rigoureux, v.903 (Acte 4, scène 1, LEON)
  164. Ce qu'est un malheureux qui n'a plus d'espérance. v.906 (Acte 4, scène 1, ROGER)
  165. Et s'il est vrai qu'encor je vous sois nécessaire, v.926 (Acte 4, scène 1, ROGER)
  166. C'en est assez, Seigneur, nommez cet ennemi. v.936 (Acte 4, scène 1, ROGER)
  167. C'est Roger. v.939 (Acte 4, scène 1, LEON)
  168. Croit pouvoir mettre obstacle au succès de mes feux, v.940 (Acte 4, scène 1, LEON)
  169. À prouver que j'ai fait une injuste conquête. v.942 (Acte 4, scène 1, LEON)
  170. Il n'attaquerait pas ce qui m'est le plus cher, v.959 (Acte 4, scène 1, LÉON)
  171. De mes prétentions soutiendra la justice. v.974 (Acte 4, scène 2, LÉON)
  172. C'est Roger que je vois ? v.976 (Acte 4, scène 2, LÉON)
  173. Les serments les plus forts, l'ardeur la plus constante v.981 (Acte 4, scène 2, MARPHISE)
  174. Ce funeste secret est enfin révélé. v.996 (Acte 4, scène 3, ROGER)
  175. Le crime est grand sans doute, ordonnez-en la peine, v.1001 (Acte 4, scène 3, ROGER)
  176. Pour mériter de vous un reste de pitié. v.1004 (Acte 4, scène 3, ROGER)
  177. De vos déguisements efface l'injustice. v.1006 (Acte 4, scène 3, LÉON)
  178. Et lorsqu'à m'estimer ce bienfait vous convie, v.1010 (Acte 4, scène 3, L?ON)
  179. Quand j'attendais la mort par vous m'est conservée, v.1014 (Acte 4, scène 3, ROGER)
  180. Il est vrai, mais je puis vous apprendre à mon tour, v.1015 (Acte 4, scène 3, ROGER)
  181. Pourquoi vous découvrir quand il n'en est plus temps ? v.1044 (Acte 4, scène 3, LÉON)
  182. Pourquoi vouloir... Ingrat, rendez-moi mon estime, v.1045 (Acte 4, scène 3, L?ON)
  183. Vous me l'avez surprise, et c'est là votre crime. v.1046 (Acte 4, scène 3, L?ON)
  184. Qui peut me croire lâche, injuste, sans pitié, v.1047 (Acte 4, scène 3, L?ON)
  185. Plaignez-vous du Destin quand mon amour éclate, v.1049 (Acte 4, scène 3, ROGER)
  186. Que souffre un malheureux, qui ne l'est que par vous. v.1056 (Acte 4, scène 3, ROGER)
  187. Malgré l'état funeste où mes jours sont réduits, v.1063 (Acte 4, scène 3, ROGER)
  188. De ce triste bonheur si vous êtes jaloux, v.1071 (Acte 4, scène 3, ROGER)
  189. Il s'est pour me servir, armé contre lui-même, v.1082 (Acte 4, scène 3, LÉON)
  190. C'est trop, il m'ose croire et faible et sans courage, v.1085 (Acte 4, scène 3, L?ON)
  191. Si votre espoir détruit est un coup qui vous tue, v.1090 (Acte 4, scène 3, LÉON)
  192. N'est pas pour ton caprice une peine assez dure, v.1094 (Acte 4, scène 4, ROGER)
  193. Et par le plus funeste et surprenant retour v.1099 (Acte 4, scène 4, ROGER)
  194. Quittons ces tristes lieux, v.1103 (Acte 4, scène 5, ROGER)
  195. Non, c'est trop, je n'ai plus à songer qu'à mourir. v.1112 (Acte 4, scène 5, ROGER)
  196. Mais au moins si tu veux qu'en cette juste envie, v.1117 (Acte 5, scène 1, ROGER)
  197. Pour un coeur bien épris la disgrâce est touchante, v.1125 (Acte 5, scène 1, DORALISE)
  198. Fait agir pour ma peine un Astre si contraire, v.1130 (Acte 5, scène 1, ROGER)
  199. Et pour vous dans son coeur s'il m'est permis de lire, v.1146 (Acte 5, scène 1, DORALISE)
  200. Je ne vous en fais point la funeste peinture, v.1157 (Acte 5, scène 2, ROGER)
  201. Dans les maux que vous coûte un destin si contraire, v.1161 (Acte 5, scène 2, LÉON)
  202. Je vous estime assez pour vouloir accepter v.1163 (Acte 5, scène 2, L?ON)
  203. Le défi que pour vous on m'est venu porter. v.1164 (Acte 5, scène 2, L?ON)
  204. J'aime et respecte trop l'illustre Bradamante, v.1174 (Acte 5, scène 2, ROGER)
  205. Mon juste désespoir a d'autres lois à suivre. v.1177 (Acte 5, scène 2, ROGER)
  206. Prince, votre valeur partout s'est fait connaître. v.1181 (Acte 5, scène 3, BRADAMANTE)
  207. Quand on sait que le don n'en est pas volontaire. v.1194 (Acte 5, scène 3, BRADAMANTE)
  208. Je sais qu'il est fâcheux d'étouffer une flamme v.1197 (Acte 5, scène 3, BRADAMANTE)
  209. Vous devant une estime et parfaite et sincère, v.1209 (Acte 5, scène 3, BRADAMANTE)
  210. Je pourrai de l'estime aller jusqu'à l'amour, v.1212 (Acte 5, scène 3, BRADAMANTE)
  211. Je sens bien que mon coeur n'est point digne de vous. v.1216 (Acte 5, scène 3, BRADAMANTE)
  212. Laisse-le s'affranchir d'un reste de faiblesse v.1217 (Acte 5, scène 3, BRADAMANTE)
  213. Remplissons les décrets de notre destinée, v.1222 (Acte 5, scène 3, LÉON)
  214. Mais peut-être il n'est pas d'un généreux vainqueur, v.1227 (Acte 5, scène 3, BRADAMANTE)
  215. Ce vainqueur est Roger, et vous êtes à lui. v.1232 (Acte 5, scène 3, LÉON)
  216. C'est ainsi que Léon se venge d'un rival. v.1244 (Acte 5, scène 3, LÉON)
  217. Il est donc vrai que vous avez fait gloire v.1249 (Acte 5, scène 4, BRADAMANTE)
  218. De chercher pour Léon une injuste victoire ? v.1250 (Acte 5, scène 4, BRADAMANTE)
  219. Sera toujours pour nous un obstacle invincible. v.1278 (Acte 5, scène 4, BRADAMANTE)
  220. Et dans le triste état où mes jours sont réduits, v.1291 (Acte 5, scène 4, BRADAMANTE)
  221. Demeurer à moi-même est tout ce que je puis. v.1292 (Acte 5, scène 4, BRADAMANTE)
  222. Enfin, mon frère, enfin, après tant d'injustice, v.1293 (Acte 5, scène 5, MARPHISE)
  223. Vos malheurs vont cesser, le Ciel vous est propice. v.1294 (Acte 5, scène 5, MARPHISE)
  224. Mais c'est peu qu'à vos voeux il cède Bradamante, v.1297 (Acte 5, scène 5, MARPHISE)
  225. Vous craignez ses refus, cet obstacle est levé. v.1299 (Acte 5, scène 5, MARPHISE)
  226. D'un pareil changement mon père est incapable. v.1302 (Acte 5, scène 5, BRADAMANTE)
  227. C'est parce que Roger obtient une Couronne. v.1306 (Acte 5, scène 5, MARPHISE)
  228. Il n'est rien de si haut où la vertu ne mène. v.1310 (Acte 5, scène 5, MARPHISE)
  229. Quand donc Constantin, par de si prompts effets, v.1311 (Acte 5, scène 5, MARPHISE)
  230. Et s'il est vrai qu'Aimon dans mes voeux me seconde, v.1321 (Acte 5, scène 5, ROGER)

TIMOCRATE (1662)

  1. Il est avec la Reine, v.2 (Acte 1, scène 1, ARCAS)
  2. Jamais une si haute et vaste renommée v.9 (Acte 1, scène 1, NICANDRE)
  3. Et dans toute la Grèce il est fort peu d'États v.11 (Acte 1, scène 1, NICANDRE)
  4. Ce vaillant Cléomène enfin nous est rendu. v.16 (Acte 1, scène 1, NICANDRE)
  5. La justice des Dieux par son retour éclate : v.17 (Acte 1, scène 1, NICANDRE)
  6. Mais l'orgueilleux tyran n'en est pas encor maître, v.22 (Acte 1, scène 1, NICANDRE)
  7. Il semble qu'avec vous le destin s'intéresse, v.26 (Acte 1, scène 1, ARCAS)
  8. Tout ce qu'un bel espoir a d'illustres appas. v.28 (Acte 1, scène 1, ARCAS)
  9. Hélas ! C'est cette guerre à moi seul trop contraire v.33 (Acte 1, scène 1, NICANDRE)
  10. Pour vaincre la rigueur de nos premiers destins, v.35 (Acte 1, scène 1, NICANDRE)
  11. Et comme il est trop vrai que la voir c'est l'aimer, v.39 (Acte 1, scène 1, NICANDRE)
  12. Sais-tu que la Princesse est orgueilleuse et fière ? v.54 (Acte 1, scène 1, NICANDRE)
  13. Depuis plus de six ans c'est d'eux que cet État v.59 (Acte 1, scène 1, ARCAS)
  14. Sous une auguste Reine emprunte son éclat, v.60 (Acte 1, scène 1, ARCAS)
  15. Seigneur, il m'est bien glorieux v.75 (Acte 1, scène 2, CLEOMENE)
  16. Ce crime est effacé par votre heureux retour, v.80 (Acte 1, scène 2, NICANDRE)
  17. Ou, s'il est ordonné que l'on vous en punisse, v.81 (Acte 1, scène 2, NICANDRE)
  18. Il est quelques honneurs où votre coeur aspire v.90 (Acte 1, scène 2, NICANDRE)
  19. Qu'une mort éclatante est le prix que j'y veux. v.96 (Acte 1, scène 2, CLEOMENE)
  20. Vous même avecque vous c'est n'être pas d'accord. v.99 (Acte 1, scène 2, NICANDRE)
  21. Tel est l'injuste effet des caprices du sort. v.100 (Acte 1, scène 2, CLEOMENE)
  22. Il me chassa d'Argos c'est lui qui m'y renvoie, v.102 (Acte 1, scène 2, CLEOMENE)
  23. Seigneur un tel secret m'est de telle importance v.105 (Acte 1, scène 2, CLEOMENE)
  24. Si de ces nouveautés votre esprit est en peine v.133 (Acte 1, scène 2, NICANDRE)
  25. Le Ciel nous envoya l'illustre Cléomène, v.150 (Acte 1, scène 2, NICANDRE)
  26. J'estime votre zèle, v.189 (Acte 1, scène 3, LA REINE)
  27. Leur justice sans nous en saura bien résoudre. v.194 (Acte 1, scène 3, LA REINE)
  28. Nobles et chers appuis d'une illustre couronne v.197 (Acte 1, scène 3, LA REINE)
  29. C'est par ce sentiment que je m'obstine à dire v.209 (Acte 1, scène 3, CRESPHONTE)
  30. C'est au tyran de Crète en montrer peu d'ardeur v.211 (Acte 1, scène 3, CRESPHONTE)
  31. Quel sang vous destinez aux mânes d'un époux. v.216 (Acte 1, scène 3, CRESPHONTE)
  32. Je n'examine point quelle est cette maxime v.217 (Acte 1, scène 3, LEONTIDAS)
  33. Pour le vouloir enfreindre, est un droit trop sacré. v.220 (Acte 1, scène 3, LEONTIDAS)
  34. C'est agir en amant bien moins qu'en souverain. v.224 (Acte 1, scène 3, LEONTIDAS)
  35. Est un ordre absolu que sa fierté nous donne, v.226 (Acte 1, scène 3, LEONTIDAS)
  36. Un tel avis sans doute est glorieux à suivre, v.237 (Acte 1, scène 3, NICANDRE)
  37. L'hymen du Roi de Crète est un noir attentat. v.240 (Acte 1, scène 3, NICANDRE)
  38. Mais ce n'est pas assez d'en rejeter la honte, v.241 (Acte 1, scène 3, NICANDRE)
  39. Cet hymen proposé n'est pas ce qui l'amène, v.246 (Acte 1, scène 3, NICANDRE)
  40. C'est là mon sentiment, et le Ciel me l'inspire v.265 (Acte 1, scène 3, NICANDRE)
  41. C'est à moi de souscrire à tout ce qu'ils conseillent. v.270 (Acte 1, scène 3, CLEOMENE)
  42. Votre coeur m'est connu, parlez en assurance. v.273 (Acte 1, scène 3, LA REINE)
  43. Qu'il est comptable aux Dieux du sang de ses sujets, v.276 (Acte 1, scène 3, CLEOMENE)
  44. Et qu'il n'est point de guerre, encor que légitime, v.277 (Acte 1, scène 3, CLEOMENE)
  45. Et la Reine étouffant un trop juste courroux v.291 (Acte 1, scène 3, CRESPHONTE)
  46. Et nous justifierions nous-même cette mort v.295 (Acte 1, scène 3, CRESPHONTE)
  47. C'est offenser les Dieux dans leur plus noble image. v.306 (Acte 1, scène 3, CLEOMENE)
  48. Pour lever à la paix l'obstacle qui s'oppose, v.309 (Acte 1, scène 3, CLEOMENE)
  49. Et quoi qu'en ait osé publier l'imposture, v.313 (Acte 1, scène 3, CLEOMENE)
  50. Pour s'en justifier, s'il proposa la paix, v.327 (Acte 1, scène 3, CRESPHONTE)
  51. Il borna des désirs dont la trop vaste ardeur v.331 (Acte 1, scène 3, CRESPHONTE)
  52. Mais c'est trop balancer une belle entreprise : v.333 (Acte 1, scène 3, CRESPHONTE)
  53. Éprouvons quel parti le destin favorise, v.334 (Acte 1, scène 3, CRESPHONTE)
  54. Et si ce Timocrate est tant à redouter, v.335 (Acte 1, scène 3, CRESPHONTE)
  55. La Crète, quoi qu'on dise, est coupable vers moi v.343 (Acte 1, scène 3, LA REINE)
  56. Ce n'est pas son hymen, c'est sa mort que je veux. v.348 (Acte 1, scène 3, LA REINE)
  57. Son bras seul l'a soustrait à ma juste vengeance, v.350 (Acte 1, scène 3, LA REINE)
  58. Et j'atteste aujourd'hui les Dieux nos souverains, v.355 (Acte 1, scène 3, LA REINE)
  59. Et livrant Timocrate à mon juste courroux, v.363 (Acte 1, scène 3, LA REINE)
  60. Et si pour un amant il est supplice égal v.379 (Acte 1, scène 4, NICANDRE)
  61. Seigneur, je vous dois tout, mais c'est une faiblesse v.381 (Acte 1, scène 4, CLEOMENE)
  62. Seul d'un illustre hymen peut conserver l'espoir. v.392 (Acte 1, scène 4, NICANDRE)
  63. Mais pourquoi plus longtemps surprendre votre estime ? v.397 (Acte 1, scène 4, CLEOMENE)
  64. Quoi, c'est elle... v.403 (Acte 1, scène 4, NICANDRE)
  65. Certes, si vous aimez, l'exemple est assez rare v.413 (Acte 1, scène 4, NICANDRE)
  66. Et ce feu, tel qu'il soit, s'est un peu démenti v.415 (Acte 1, scène 4, NICANDRE)
  67. Conseiller son hymen, est-ce aimer la princesse ? v.418 (Acte 1, scène 4, NICANDRE)
  68. La princesse, disais-je en ma triste pensée, v.429 (Acte 1, scène 4, CLEOMENE)
  69. Et puisqu'enfin pour moi sa perte est infaillible, v.434 (Acte 1, scène 4, CLEOMENE)
  70. Mais à suivre l'erreur dont votre âme est charmée, v.441 (Acte 1, scène 4, NICANDRE)
  71. Un éternel silence est la punition. v.452 (Acte 1, scène 4, CLEOMENE)
  72. D'un si funeste choix reculera l'effet. v.456 (Acte 1, scène 4, CLEOMENE)
  73. Si c'est là contre lui tout ce qui vous anime, v.469 (Acte 2, scène 1, CLÉONE)
  74. Madame, son malheur est plus grand que son crime, v.470 (Acte 2, scène 1, CL?ONE)
  75. C'est en quoi je croirais avecque moins de peine v.485 (Acte 2, scène 1, CLÉONE)
  76. Ah, c'est là ce qui fait mon plus cruel ennui. v.488 (Acte 2, scène 1, ERIPHILE)
  77. Pourquoi rappelles-tu dans ma triste mémoire, v.489 (Acte 2, scène 1, ERIPHILE)
  78. Ce que, tout vrai qu'il est, je cherche à ne pas croire, v.490 (Acte 2, scène 1, ERIPHILE)
  79. Il sera juste alors, commence à t'étonner. v.496 (Acte 2, scène 1, ERIPHILE)
  80. Et que ce rang illustre, au milieu de ses feux, v.515 (Acte 2, scène 1, ERIPHILE)
  81. N'est-ce pas l'avouer que souffrir d'être aimée ? v.518 (Acte 2, scène 1, ERIPHILE)
  82. Un tel mépris sans doute est un rude supplice, v.549 (Acte 2, scène 1, CLÉONE)
  83. Mais voyez que par là les dieux vous font justice, v.550 (Acte 2, scène 1, CL?ONE)
  84. Doit toute son estime à l'éclat de sa gloire, v.554 (Acte 2, scène 1, CL?ONE)
  85. C'est un grec inconnu qu'un peu de renommée v.557 (Acte 2, scène 1, CL?ONE)
  86. A peint illustre et grand à votre âme charmée, v.558 (Acte 2, scène 1, CL?ONE)
  87. Hélas ! Quand par l'amour la raison est séduite, v.561 (Acte 2, scène 1, ERIPHILE)
  88. D'abord que Cléomène eut surpris mon estime, v.565 (Acte 2, scène 1, ERIPHILE)
  89. Puisqu'il ose m'aimer il est digne de moi, v.568 (Acte 2, scène 1, ERIPHILE)
  90. D'un coeur qui se connaît est un clair témoignage. v.570 (Acte 2, scène 1, ERIPHILE)
  91. C'est ainsi qu'avec lui mon courage abattu v.571 (Acte 2, scène 1, ERIPHILE)
  92. Avouait de mes sens la secrète imposture, v.574 (Acte 2, scène 1, ERIPHILE)
  93. Sa mort seule pour nous est le sceau de la paix. v.584 (Acte 2, scène 2, NICANDRE)
  94. Elle en est le seul but, et quoi que des coeurs bas v.587 (Acte 2, scène 2, NICANDRE)
  95. Au juste désaveu d'un prix qui vous déplaît. v.596 (Acte 2, scène 2, ERIPHILE)
  96. L'espoir de mon hymen n'est qu'un pompeux outrage, v.606 (Acte 2, scène 2, ERIPHILE)
  97. C'est aux courages bas, c'est aux âmes vulgaires v.609 (Acte 2, scène 2, ERIPHILE)
  98. Craignez donc un hymen contraire à votre estime, v.613 (Acte 2, scène 2, ERIPHILE)
  99. Que d'en faire à vos pieds un juste et plein hommage ; v.622 (Acte 2, scène 2, NICANDRE)
  100. C'est ici qu'un regard plus ou moins favorable v.625 (Acte 2, scène 2, NICANDRE)
  101. C'est au trône d'Argos qu'on en veut aujourd'hui ; v.635 (Acte 2, scène 2, ERIPHILE)
  102. Vous peut-elle souffrir cette injuste pensée, v.642 (Acte 2, scène 2, NICANDRE)
  103. Nicandre, c'en est trop, enfin vous me forcez v.651 (Acte 2, scène 2, ERIPHILE)
  104. Pour punir votre orgueil c'est le moins que je puis v.655 (Acte 2, scène 2, ERIPHILE)
  105. Ce coeur né pour le trône est d'un rang bien abject, v.659 (Acte 2, scène 2, ERIPHILE)
  106. S'il n'est qu'un prix sortable aux devoirs d'un sujet. v.660 (Acte 2, scène 2, ERIPHILE)
  107. C'est le nom que je donne à ces exploits célèbres, v.661 (Acte 2, scène 2, ERIPHILE)
  108. Si tôt qu'il s'en souvient n'est qu'un sujet ingrat, v.668 (Acte 2, scène 2, ERIPHILE)
  109. Au moins si mon espoir est si peu légitime, v.673 (Acte 2, scène 2, NICANDRE)
  110. Ce n'est pas qu'après tout je me trouve obligée v.689 (Acte 2, scène 3, ERIPHILE)
  111. N'importe, éloigne-toi : tout parjure qu'il est, v.695 (Acte 2, scène 3, ERIPHILE)
  112. Parlez, si c'est ce qui vous mène, v.701 (Acte 2, scène 4, ERIPHILE)
  113. Est-ce à moi que ce discours s'adresse ? v.705 (Acte 2, scène 4, ERIPHILE)
  114. Et lorsque de ses voeux notre honte est l'objet, v.707 (Acte 2, scène 4, ERIPHILE)
  115. Car j'atteste les Dieux... v.715 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  116. Non, non, c'est perdre temps, v.715 (Acte 2, scène 4, ERIPHILE)
  117. Une excuse de vous n'est pas ce que j'attends, v.716 (Acte 2, scène 4, ERIPHILE)
  118. En effet, c'est fort bien signaler votre foi v.723 (Acte 2, scène 4, ERIPHILE)
  119. Son hymen conseillé d'injustice m'accuse ? v.725 (Acte 2, scène 4, ERIPHILE)
  120. N'est pas montrer une âme aussi lâche qu'ingrate, v.742 (Acte 2, scène 4, ERIPHILE)
  121. Non, non, ma passion est assez noble et pure v.749 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  122. Quand cette belle ardeur dont l'appas m'est si doux, v.751 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  123. C'est par là seulement que ce coeur amoureux v.779 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  124. A cru justifier l'audace de ses feux. v.780 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  125. N'est que le faible effet d'une vertu commune, v.782 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  126. Mais il est inouï peut-être avant ce jour v.787 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  127. C'est à moi que le Ciel en réservait la gloire, v.790 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  128. Ce n'est que te montrer généreux à demi. v.800 (Acte 2, scène 4, ERIPHILE)
  129. Hors l'illustre projet de soupirer pour vous ? v.804 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  130. Souvent la renommée est mal instruite, ou flatte, v.809 (Acte 2, scène 4, ERIPHILE)
  131. Est celle quelquefois qu'on punit aux tyrans, v.812 (Acte 2, scène 4, ERIPHILE)
  132. Et c'est avec raison ce qu'en lui je soupçonne, v.813 (Acte 2, scène 4, ERIPHILE)
  133. Aussi ne croyez pas que mon juste courroux v.815 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  134. Tout mon rival qu'il est, j'ai peine à le haïr, v.828 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  135. Car comme enfin de soi le mérite est aimable, v.829 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  136. Si quelque chose en moi vous paraît estimable, v.830 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  137. Tu me verras constante et fidèle en ma haine v.841 (Acte 2, scène 4, ERIPHILE)
  138. Puisque vous la voulez, sa perte est assurée, v.853 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  139. Que mon amour soumis osant vous destiner, v.859 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  140. S'il est trône, grandeurs, que mon âme souhaite v.865 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  141. Est-ce assez noblement répondre à votre haine ? v.869 (Acte 2, scène 4, CLEOMENE)
  142. À refuser ailleurs ce qui n'est dû qu'à toi. v.872 (Acte 2, scène 4, ERIPHILE)
  143. L'orgueil de Timocrate enfin est confondu, v.921 (Acte 3, scène 2, CLÉONE)
  144. Sans doute est moins défaut qu'adresse de courage. v.927 (Acte 3, scène 2, ERIPHILE)
  145. Quoi, Trasille, Cléone ? Ô dieux, est-il croyable ? v.930 (Acte 3, scène 2, ERIPHILE)
  146. L'amour de Timocrate en est la seule cause v.935 (Acte 3, scène 2, CLÉONE)
  147. Et l'espoir du triomphe est rarement permis v.940 (Acte 3, scène 2, CL?ONE)
  148. De ne pas demander quel en est le vainqueur. v.949 (Acte 3, scène 2, CLÉONE)
  149. Et c'est par sa valeur que Trasille soumis v.956 (Acte 3, scène 2, CLÉONE)
  150. Que loin qu'un juste espoir puisse adoucir nos maux, v.968 (Acte 3, scène 3, LA REINE)
  151. La prise de Trasille est-elle imaginaire, v.971 (Acte 3, scène 3, ERIPHILE)
  152. Non, sa prison est sûre et je crains peu sa fuite, v.974 (Acte 3, scène 3, LA REINE)
  153. Mais d'un combat funeste ignores-tu la suite ? v.975 (Acte 3, scène 3, LA REINE)
  154. La nouvelle en est sue et la joie en est grande, v.987 (Acte 3, scène 3, LA REINE)
  155. Il saute dans son bord ; figure-toi le reste. v.994 (Acte 3, scène 3, LA REINE)
  156. Il s'y donne un combat et sanglant et funeste ; v.995 (Acte 3, scène 3, LA REINE)
  157. Qu'il ne trouve déjà que Cresphonte est sans vie. v.999 (Acte 3, scène 3, LA REINE)
  158. Il est mort ? v.1000 (Acte 3, scène 3, ERIPHILE)
  159. Même sort attendait deux illustres rivaux, v.1001 (Acte 3, scène 3, LA REINE)
  160. Léontidas n'est plus. v.1002 (Acte 3, scène 3, LA REINE)
  161. Et ce fier ennemi triomphe injustement v.1004 (Acte 3, scène 3, LA REINE)
  162. Vois dans un tel destin ce qui nous reste à craindre. v.1006 (Acte 3, scène 3, LA REINE)
  163. Et pour eux et pour nous il est sans doute à plaindre, v.1007 (Acte 3, scène 3, ERIPHILE)
  164. Laissent-ils sans obstacle échapper la victoire ? v.1010 (Acte 3, scène 3, ERIPHILE)
  165. Son péril de mon trouble est la plus juste cause, v.1015 (Acte 3, scène 3, LA REINE)
  166. Cléomène... Mais Dieux, est-ce Arcas que je vois ? v.1017 (Acte 3, scène 3, LA REINE)
  167. Parle, c'est trop tenir mon âme suspendue, v.1022 (Acte 3, scène 4, LA REINE)
  168. Ne me déguise rien, la bataille est perdue ? v.1023 (Acte 3, scène 4, LA REINE)
  169. Oui, Madame, et jamais les destins conjurés v.1024 (Acte 3, scène 4, ARCAS)
  170. C'est la justifier que songer à s'en plaindre, v.1035 (Acte 3, scène 4, LA REINE)
  171. Par cet abaissement souiller la majesté. v.1037 (Acte 3, scène 4, LA REINE)
  172. C'en est un assez grand que de n'en point avoir. v.1041 (Acte 3, scène 4, LA REINE)
  173. Est prisonnier. v.1045 (Acte 3, scène 4, ARCAS)
  174. Est prêt de s'assouvir par le sang de ta Reine. v.1047 (Acte 3, scène 4, LA REINE)
  175. Je destinais le sien comme digne de vous, v.1049 (Acte 3, scène 4, LA REINE)
  176. C'est là dans nos malheurs tout l'espoir qui nous reste. v.1058 (Acte 3, scène 4, LA REINE)
  177. Quel espoir, dont l'effet n'a rien que de funeste ? v.1059 (Acte 3, scène 4, ERIPHILE)
  178. Et bien, mon espoir cède à d'injustes alarmes ? v.1074 (Acte 3, scène 4, LA REINE)
  179. En de pareils malheurs le mien n'est plus qu'aux larmes, v.1075 (Acte 3, scène 4, ERIPHILE)
  180. M'ayant fait prisonnier, c'est lui qui me renvoie. v.1086 (Acte 3, scène 5, NICANDRE)
  181. Et ne l'arracher pas à ce lâche destin v.1092 (Acte 3, scène 5, LA REINE)
  182. Ce coeur qu'il veut corrompre est trop haut pour souscrire v.1126 (Acte 3, scène 5, LA REINE)
  183. Et par une vengeance aussi juste qu'entière v.1142 (Acte 3, scène 5, LA REINE)
  184. N'y laisser voir partout qu'un vaste cimetière. v.1143 (Acte 3, scène 5, LA REINE)
  185. Il est vrai qu'à me voir sa joie a su paraître, v.1151 (Acte 3, scène 6, CLEOMENE)
  186. Mais, Madame, elle est due au surprenant revers v.1152 (Acte 3, scène 6, CLEOMENE)
  187. Les Dieux m'ont exaucée, et ta victime est prête. v.1171 (Acte 3, scène 6, LA REINE)
  188. Cette ambition même est un illustre signe, v.1178 (Acte 3, scène 6, CLEOMENE)
  189. Et qu'il n'est point de Prince à qui l'éclat du sang v.1180 (Acte 3, scène 6, CLEOMENE)
  190. C'est sans doute en donner une preuve certaine, v.1182 (Acte 3, scène 6, NICANDRE)
  191. N'est que l'effet commun des communes vertus, v.1185 (Acte 3, scène 6, CLEOMENE)
  192. Si c'est vaincre en effet, c'est triompher sans gloire. v.1187 (Acte 3, scène 6, CLEOMENE)
  193. Mais, Madame, est-ce lui que nous en devons croire ? v.1194 (Acte 3, scène 6, NICANDRE)
  194. Alors qu'il se dit l'être, est digne d'être crû ; v.1197 (Acte 3, scène 6, CLEOMENE)
  195. D'un doute injurieux c'est mériter l'affront. v.1201 (Acte 3, scène 6, CLEOMENE)
  196. Il est juste, et l'État ne saurait faire un choix, v.1212 (Acte 3, scène 6, LA REINE)
  197. Qui dans leur majesté soutienne mieux ses lois. v.1213 (Acte 3, scène 6, LA REINE)
  198. J'atteste tous les dieux, qu'au temple, aux yeux de tous, v.1216 (Acte 3, scène 6, LA REINE)
  199. Ou s'il vous peut encor rester quelque scrupule, v.1219 (Acte 3, scène 6, LA REINE)
  200. Il est grand, il est rude. v.1222 (Acte 3, scène 7, ARCAS)
  201. Mais c'est trop écouter un amour qui nous flatte, v.1226 (Acte 3, scène 7, NICANDRE)
  202. Songer à d'autres soins est une lâcheté. v.1229 (Acte 3, scène 7, NICANDRE)
  203. Et c'est par les effets que vous pourrez savoir v.1236 (Acte 3, scène 7, ARCAS)
  204. Timocrate à sa fuite est le seule qui s'oppose ? v.1243 (Acte 4, scène 1, NICANDRE)
  205. Je craignais seulement l'obstacle de sa foi, v.1249 (Acte 4, scène 1, ARCAS)
  206. Mais lorsque sa prison par lui nous est ouverte, v.1250 (Acte 4, scène 1, ARCAS)
  207. Voir ce Roi malheureux s'obstiner à sa perte, v.1251 (Acte 4, scène 1, ARCAS)
  208. C'est ce qui me confond, et le dernier effort v.1252 (Acte 4, scène 1, ARCAS)
  209. C'est de son seul vainqueur qu'il la peut recevoir. v.1257 (Acte 4, scène 1, ARCAS)
  210. C'est par où j'ai tâché d'ébranler son courage, v.1262 (Acte 4, scène 1, ARCAS)
  211. Mais d'une haine injuste il veut forcer la rage, v.1263 (Acte 4, scène 1, ARCAS)
  212. Ce n'est donc pas assez qu'une affreuse victoire v.1266 (Acte 4, scène 1, NICANDRE)
  213. Si contre mon amour le destin irrité... v.1304 (Acte 4, scène 1, NICANDRE)
  214. N'a pu si bien cacher ce qu'il est en effet, v.1313 (Acte 4, scène 2, DORIDE)
  215. Qu'en lui le juste ciel n'ait laissé reconnaître v.1314 (Acte 4, scène 2, DORIDE)
  216. Un fourbe, un imposteur aussi lâche que traître. v.1315 (Acte 4, scène 2, DORIDE)
  217. Le prisonnier du fort, n'est pas le Roi de Crète ? v.1327 (Acte 4, scène 2, NICANDRE)
  218. Dont on a convaincu l'imposture à mes yeux. v.1329 (Acte 4, scène 2, DORIDE)
  219. Quoi, dit alors Trasille, un traître, un imposteur, v.1340 (Acte 4, scène 2, DORIDE)
  220. Ariston dans vos fers s'érige en Roi de Crète ? v.1343 (Acte 4, scène 2, DORIDE)
  221. Son fantôme sans doute est assez bien armé, v.1345 (Acte 4, scène 2, DORIDE)
  222. Mais quel_que_soit l'auteur d'un si bas stratagème v.1346 (Acte 4, scène 2, DORIDE)
  223. Sur un aveu si fort dont la preuve est facile, v.1354 (Acte 4, scène 2, DORIDE)
  224. Enfin par une voie illustre et peu commune v.1362 (Acte 4, scène 3, NICANDRE)
  225. C'est le moins qu'elle doive à l'amour d'un héros. v.1372 (Acte 4, scène 3, NICANDRE)
  226. La couronne pourtant est toujours belle à prendre. v.1378 (Acte 4, scène 3, NICANDRE)
  227. De ce que vous valez nous étions trop instruits. v.1380 (Acte 4, scène 3, NICANDRE)
  228. La naissance est l'appui des courages mal nez. v.1385 (Acte 4, scène 3, CLEOMENE)
  229. Vous vous obstinez bien au secret de la vôtre ? v.1386 (Acte 4, scène 3, NICANDRE)
  230. La conduite de l'un n'est pas celle de l'autre, v.1387 (Acte 4, scène 3, CLEOMENE)
  231. Triompher d'un vainqueur est une gloire extrême. v.1398 (Acte 4, scène 3, NICANDRE)
  232. Nous parlerons pour lui si c'est vous obliger. v.1404 (Acte 4, scène 3, NICANDRE)
  233. Mes voeux dans son destin se laissent partager, v.1405 (Acte 4, scène 3, CLEOMENE)
  234. Et c'est de la Princesse ou propice ou cruelle... v.1406 (Acte 4, scène 3, CLEOMENE)
  235. À celui, que les Dieux m'ont destiné pour roi. v.1409 (Acte 4, scène 3, NICANDRE)
  236. Et dois-je appréhender de mon mauvais destin, v.1412 (Acte 4, scène 4, CLEOMENE)
  237. D'où peut-il être né quand la joie est publique ? v.1414 (Acte 4, scène 4, CLEOMENE)
  238. Votre courage est grand, et la prise d'un Roi v.1416 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  239. Admirer un héros ou craindre un imposteur ? v.1421 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  240. Je vous en croirai seul, est-ce une calomnie ? v.1427 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  241. Dépêchez, Cléomène, il est temps de répondre, v.1430 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  242. Tu te tais ; c'en est trop, lâche, pour te confondre, v.1431 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  243. Il ne me soit aisé de me justifier, v.1437 (Acte 4, scène 4, CLEOMENE)
  244. Car il n'est pas si vrai que je suis Cléomène, v.1438 (Acte 4, scène 4, CLEOMENE)
  245. Qu'il l'est que j'ai livré Timocrate à la Reine, v.1439 (Acte 4, scène 4, CLEOMENE)
  246. C'est de vous voir pour lui des sentiments si rudes v.1443 (Acte 4, scène 4, CLEOMENE)
  247. Et cet effort est tel qu'à l'avoir su comprendre v.1458 (Acte 4, scène 4, CLEOMENE)
  248. C'est ce qu'un autre heureux aurait fait comme toi : v.1465 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  249. C'est une lâcheté dont toi seul es capable. v.1467 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  250. Je suis lâche, il est vrai, moi-même je m'accuse, v.1470 (Acte 4, scène 4, CLEOMENE)
  251. C'est lui qui par sa prise a cherché de vous plaire, v.1475 (Acte 4, scène 4, CLEOMENE)
  252. Il est moins prisonnier de guerre que d'amour. v.1477 (Acte 4, scène 4, CLEOMENE)
  253. M'a-t-il dit, sans combat ta victoire est certaine, v.1479 (Acte 4, scène 4, CLEOMENE)
  254. Va, ta louange est froide, et puisque ta faiblesse v.1494 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  255. Sa prudence est toujours égale à sa valeur, v.1501 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  256. Il est illustre et grand, mais il est Roi de Crète, v.1503 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  257. Et pour moi sa naissance est un crime si noir, v.1504 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  258. Que sa mort de mes voeux est le plus doux espoir. v.1505 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  259. De ce Roi malheureux la perte vous est chère, v.1507 (Acte 4, scène 4, CLEOMENE)
  260. Vous l'y verrez, Madame, et ma triste victoire v.1510 (Acte 4, scène 4, CLEOMENE)
  261. Et qu'enfin votre coeur mieux instruit dans sa haine, v.1514 (Acte 4, scène 4, CLEOMENE)
  262. Oui, puisque cet ingrat s'obstine à se trahir, v.1516 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  263. À la juste vengeance où tout l'État s'apprête, v.1519 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  264. C'en est assez, adieu, je vois venir la Reine, v.1522 (Acte 4, scène 4, ERIPHILE)
  265. Et c'est sans doute user d'une mauvaise adresse v.1530 (Acte 4, scène 5, CLEOMENE)
  266. Non, Cléomène, non, la Princesse est à vous, v.1532 (Acte 4, scène 5, LA REINE)
  267. N'est dû qu'au seul vainqueur du Prince Timocrate, v.1539 (Acte 4, scène 5, LA REINE)
  268. Quoi, ce n'est point assez pour vous le faire croire v.1542 (Acte 4, scène 5, CLEOMENE)
  269. D'une entière vertu sont d'illustres garants, v.1545 (Acte 4, scène 5, CLEOMENE)
  270. Et ce serait un monstre horrible en la nature v.1546 (Acte 4, scène 5, CLEOMENE)
  271. De voir la valeur jointe avecque l'imposture. v.1547 (Acte 4, scène 5, CLEOMENE)
  272. C'est à quoi je m'engage. v.1554 (Acte 4, scène 5, CLEOMENE)
  273. Votre entreprise est grande et j'en tremble pour vous. v.1556 (Acte 4, scène 5, LA REINE)
  274. C'est ce que le succès va régler entre nous. v.1557 (Acte 4, scène 5, CLEOMENE)
  275. Nous en éclaircirons le mystère caché. v.1561 (Acte 4, scène 5, CLEOMENE)
  276. Quoi, Madame, on persiste en la même imposture ? v.1563 (Acte 4, scène 6, TRASILLE)
  277. Oui, Trasille, et c'est moi. v.1565 (Acte 4, scène 6, CLEOMENE)
  278. Parlez, il n'est plus temps, Trasille, de vous taire, v.1567 (Acte 4, scène 6, CLEOMENE)
  279. Non, non, il faut parler, la feinte est inutile. v.1571 (Acte 4, scène 6, CLEOMENE)
  280. Le silence, d'un fourbe est l'ordinaire appui, v.1572 (Acte 4, scène 6, LA REINE)
  281. Qui des deux m'a trompée ? Est-ce vous ? Est-ce lui ? v.1573 (Acte 4, scène 6, LA REINE)
  282. Ah c'en est trop enfin, parlez. v.1574 (Acte 4, scène 6, CLEOMENE)
  283. Enfin, Madame, enfin c'est trop dissimuler v.1580 (Acte 4, scène 7, CLEOMENE)
  284. Après tant de contrainte il est temps qu'il éclate, v.1582 (Acte 4, scène 7, CLEOMENE)
  285. Cléomène n'est plus, connaissez Timocrate, v.1583 (Acte 4, scène 7, CLEOMENE)
  286. C'est par mon prisonnier que Nicandre abusé v.1588 (Acte 4, scène 7, CLEOMENE)
  287. Mais le vrai Roi de Crète enfin vous est remis : v.1592 (Acte 4, scène 7, CLEOMENE)
  288. Sa vie est en vos mains, et tout vous est permis. v.1593 (Acte 4, scène 7, CLEOMENE)
  289. Quoi, d'un espoir si doux c'est donc ici la suite ? v.1594 (Acte 4, scène 7, LA REINE)
  290. Fatal accablement d'une illustre famille ! v.1602 (Acte 4, scène 7, LA REINE)
  291. Ou si je suis contrainte à ce funeste effort, v.1604 (Acte 4, scène 7, LA REINE)
  292. Quoi, Madame, est-ce ainsi que votre âme surprise v.1610 (Acte 4, scène 7, TIMOCRATE)
  293. Ils sont justes, Madame, et leur sévérité, v.1632 (Acte 4, scène 7, TIMOCRATE)
  294. Votre haine est forcée à payer mon amour, v.1637 (Acte 4, scène 7, TIMOCRATE)
  295. Vous en aurez demain la funeste douceur. v.1641 (Acte 4, scène 7, LA REINE)
  296. Seigneur, c'est à regret... v.1644 (Acte 4, scène 7, ARCAS)
  297. Oui, Madame, dès hier la nouvelle en est sue, v.1646 (Acte 5, scène 1, CLÉONE)
  298. Qu'à moins d'y faire naître un obstacle plus fort, v.1648 (Acte 5, scène 1, CL?ONE)
  299. Que c'est de ce héros qu'il tient toute sa gloire, v.1651 (Acte 5, scène 1, ERIPHILE)
  300. Quand le respect des Dieux en est le fondement. v.1657 (Acte 5, scène 1, CLÉONE)
  301. Qu'il nous veut investir et par terre et par mer, v.1665 (Acte 5, scène 1, CL?ONE)
  302. Et fait connaître assez quel est son désespoir v.1672 (Acte 5, scène 1, CLÉONE)
  303. Où d'un serment fatal l'expose l'injustice, v.1679 (Acte 5, scène 1, ERIPHILE)
  304. Pour rendre mon amour ministre de la haine, v.1683 (Acte 5, scène 1, ERIPHILE)
  305. Quand il n'est point haï paraît toujours amant, v.1697 (Acte 5, scène 2, NICANDRE)
  306. C'est de son mauvais sort te déclarer complice. v.1715 (Acte 5, scène 2, ERIPHILE)
  307. Ou refuse, ou reçois mon estime à ce prix. v.1717 (Acte 5, scène 2, ERIPHILE)
  308. Le ciel sait à quel point cette estime m'est chère, v.1718 (Acte 5, scène 2, NICANDRE)
  309. Mais, Madame, son sort est aux mains de la Reine, v.1723 (Acte 5, scène 2, NICANDRE)
  310. Ce n'est qu'à sa pitié qu'il vous faut recourir. v.1725 (Acte 5, scène 2, NICANDRE)
  311. Veux-tu que violant un serment trop funeste, v.1726 (Acte 5, scène 2, ERIPHILE)
  312. Elle attire sur nous la colère céleste ? v.1727 (Acte 5, scène 2, ERIPHILE)
  313. Ces murs qu'un triste sort prive de combattants v.1732 (Acte 5, scène 2, ERIPHILE)
  314. Ne sont pas en état de résister longtemps, v.1733 (Acte 5, scène 2, ERIPHILE)
  315. Ma présence l'aigrit, et c'est blesser vos yeux v.1756 (Acte 5, scène 2, NICANDRE)
  316. Mais si de cette aigreur je souffre l'injustice, v.1758 (Acte 5, scène 2, NICANDRE)
  317. Je vois tant d'injustice en tout ce qui se passe, v.1763 (Acte 5, scène 3, CLÉONE)
  318. Que le ciel s'obstinant à croître vos ennuis, v.1764 (Acte 5, scène 3, CL?ONE)
  319. Soupirer et vous plaindre est tout ce que je puis. v.1765 (Acte 5, scène 3, CL?ONE)
  320. Ta plainte bien plutôt est due à Cléomène, v.1766 (Acte 5, scène 3, ERIPHILE)
  321. Dont l'amour... mais, ô Dieux, est-ce lui qu'on amène ? v.1767 (Acte 5, scène 3, ERIPHILE)
  322. L'est-il moins pour un roi que pour un inconnu ? v.1777 (Acte 5, scène 4, TIMOCRATE)
  323. Ah, puisque ma douleur est forcée à paraître, v.1778 (Acte 5, scène 4, ERIPHILE)
  324. Par vous toujours du sort la funeste rigueur v.1780 (Acte 5, scène 4, ERIPHILE)
  325. Princesse, mon destin est trop beau pour m'en plaindre, v.1787 (Acte 5, scène 4, TIMOCRATE)
  326. Hélas ! Dans ce dessein quelle est son injustice ! v.1810 (Acte 5, scène 4, ERIPHILE)
  327. Mais plutôt votre haine est-elle confirmée v.1815 (Acte 5, scène 4, TIMOCRATE)
  328. Comment n'en point douter, quand cet amour s'obstine v.1818 (Acte 5, scène 4, ERIPHILE)
  329. Par un projet funeste à chercher sa ruine, v.1819 (Acte 5, scène 4, ERIPHILE)
  330. Si la cause en est chère, on en plaint les effets. v.1829 (Acte 5, scène 4, TIMOCRATE)
  331. L'on nous attend au temple, où tout est préparé. v.1836 (Acte 5, scène 5, LA REINE)
  332. S'il est de votre amour le plus digne salaire v.1838 (Acte 5, scène 5, LA REINE)
  333. Et plaindre l'un heureux, c'est montrer qu'en effet v.1848 (Acte 5, scène 5, LA REINE)
  334. Allons, Madame, allons, c'est trop le reculer ! v.1852 (Acte 5, scène 5, TIMOCRATE)
  335. Ah, Prince, et c'est à moi que vous croyez parler ? v.1853 (Acte 5, scène 5, ERIPHILE)
  336. Ce n'est donc pas assez du malheur qui m'accable v.1854 (Acte 5, scène 5, ERIPHILE)
  337. Voyez-vous ce qui suit un hymen si funeste ? v.1858 (Acte 5, scène 5, ERIPHILE)
  338. L'honneur m'en est trop cher pour redouter le reste. v.1859 (Acte 5, scène 5, TIMOCRATE)
  339. Et le nom d'ennemi dont il me justifie v.1862 (Acte 5, scène 5, TIMOCRATE)
  340. Et c'est au temple seul qu'avec pleine assurance v.1874 (Acte 5, scène 5, ERIPHILE)
  341. Et le sang que je dois à mes tristes malheurs v.1880 (Acte 5, scène 5, LA REINE)
  342. Est maître de la ville et s'avance au palais. v.1897 (Acte 5, scène 6, ARCAS)
  343. Avec ce qui restait ici de gens de guerre, v.1902 (Acte 5, scène 6, ARCAS)
  344. Et hors de ses vaisseaux il estimait aisé v.1904 (Acte 5, scène 6, ARCAS)
  345. D'abord qu'il a paru la porte s'est ouverte, v.1907 (Acte 5, scène 6, ARCAS)
  346. Ainsi sans résistance ils ont livré la ville. v.1910 (Acte 5, scène 6, ARCAS)
  347. Mais ce qui me confond, c'est d'avoir vu Trasille, v.1911 (Acte 5, scène 6, ARCAS)
  348. Après tant de combats il est temps de se rendre ? v.1915 (Acte 5, scène 7, LA REINE)
  349. Madame, c'est un mal qu'on ne peut déguiser. v.1917 (Acte 5, scène 7, NICANDRE)
  350. Si c'est l'arrêt du ciel il faut qu'il s'exécute, v.1922 (Acte 5, scène 7, LA REINE)
  351. Trasille est mon sujet, et n'entreprendra rien v.1928 (Acte 5, scène 7, TIMOCRATE)
  352. Et si jusques au bout votre devoir s'obstine, v.1930 (Acte 5, scène 7, TIMOCRATE)
  353. Qu'un pareil sentiment est un sensible outrage ? v.1935 (Acte 5, scène 7, LA REINE)
  354. Tout est à vous, Seigneur, v.1937 (Acte 5, scène 8, TRASILE)
  355. Et le Ciel favorable à ma juste prière v.1938 (Acte 5, scène 8, TRASILE)
  356. Argos est sous vos lois, et son peuple soumis, v.1940 (Acte 5, scène 8, TRASILE)
  357. Et c'est mal lui prouver que mes voeux les plus doux v.1944 (Acte 5, scène 8, TIMOCRATE)
  358. Contrainte à redouter la colère céleste, v.1950 (Acte 5, scène 8, LA REINE)
  359. Cet hommage accepté vous deviendrait funeste. v.1951 (Acte 5, scène 8, LA REINE)
  360. Prenez donc ma couronne, elle est votre conquête, v.1954 (Acte 5, scène 8, LA REINE)
  361. Prince, c'est à vous seul qu'en appartient la gloire, v.1963 (Acte 5, scène 8, LA REINE)
  362. Faites moins d'injustice à sa vertu parfaite, v.1970 (Acte 5, scène 8, TRASILE)
  363. Madame, et c'est par lui que le destin trompé, v.1972 (Acte 5, scène 8, TRASILE)
  364. Mes voeux dont le succès découvre la justice, v.1982 (Acte 5, scène 8, LA REINE)
  365. Ce n'est pas qu'en effet je cédasse sans peine v.1990 (Acte 5, scène 8, NICANDRE)
  366. Le vainqueur a parlé, c'est à nous d'obéir. v.2005 (Acte 5, scène 8, ERIPHILE)

LA MORT D'ANNIBAL (1669)

  1. Jusqu'à rendre mon coeur capable d'injustice, v.2 (Acte 1, scène 1, ATTALE)
  2. De suivre le destin et d'un frère, et d'un Roi. v.16 (Acte 1, scène 1, PRUSIAS)
  3. Et c'est là qu'avec joie on m'a vu vous céder v.27 (Acte 1, scène 1, PRUSIAS)
  4. Pergame est tout à vous, et je vous ai rendu v.31 (Acte 1, scène 1, PRUSIAS)
  5. De l'Univers entier vous assure l'estime ; v.34 (Acte 1, scène 1, ATTALE)
  6. Deux Rois pourront tenir son destin affermi, v.51 (Acte 1, scène 1, ATTALE)
  7. Que sans doute il est beau d'embrasser sa fortune, v.54 (Acte 1, scène 1, PRUSIAS)
  8. Ouvrez les yeux, Seigneur, et me faites justice. v.58 (Acte 1, scène 1, PRUSIAS)
  9. Que tout jeune qu'il est... v.78 (Acte 1, scène 1, PRUSIAS)
  10. Et pour moi sans Élise il n'est point de bonheur. v.108 (Acte 1, scène 2, PRUSIAS)
  11. M'apprennent ce que c'est que perdre son appui, v.116 (Acte 1, scène 2, PRUSIAS)
  12. Je dois le ménager ; c'est par là que sans cesse v.117 (Acte 1, scène 2, PRUSIAS)
  13. Et pour éblouir Rome à le perdre obstinée, v.134 (Acte 1, scène 2, PRUSIAS)
  14. Est devenu pour nous une nécessité. v.152 (Acte 1, scène 3, PRUSIAS)
  15. Vous préférez la paix, c'est à moi d'y souscrire ; v.158 (Acte 1, scène 3, NICOMÈDE)
  16. C'est sur quoi je voulais vous parler. v.164 (Acte 1, scène 3, PRUSIAS)
  17. Mais comme les froideurs qu'il est bon que j'affecte, v.169 (Acte 1, scène 3, PRUSIAS)
  18. Il est un moyen de lui faire tout croire. v.174 (Acte 1, scène 3, NICOMÈDE)
  19. Pour la beauté de l'autre il est tout enflammé, v.184 (Acte 1, scène 3, NICOMÈDE)
  20. Il est connu d'Élise, à qui j'ai cru devoir... v.187 (Acte 1, scène 3, NICOMÈDE)
  21. Et quels noeuds votre amour s'est-il jugés permis v.199 (Acte 1, scène 3, PRUSIAS)
  22. Annibal vaut beaucoup, mais ce n'est qu'un seul homme, v.202 (Acte 1, scène 3, PRUSIAS)
  23. C'est elle qui soutient les Trônes qui chancellent, v.205 (Acte 1, scène 3, PRUSIAS)
  24. Il n'est rien que pour eux votre foi ne prévienne. v.217 (Acte 1, scène 3, NICOMÈDE)
  25. Le gendre d'Annibal n'est point à redouter. v.220 (Acte 1, scène 3, NICOM?DE)
  26. Si déjà son pouvoir est si grand sur votre âme, v.233 (Acte 1, scène 3, PRUSIAS)
  27. Cent Rois ont avant vous estimé cette gloire, v.241 (Acte 1, scène 3, PRUSIAS)
  28. Ils vous pressent d'oser, il est beau de les croire, v.242 (Acte 1, scène 3, PRUSIAS)
  29. Et de chercher comme eux par d'illustres desseins v.243 (Acte 1, scène 3, PRUSIAS)
  30. Ma justice n'immole au repos de l'État. v.260 (Acte 1, scène 3, PRUSIAS)
  31. Seigneur, lorsque partout les Destins conjurés v.291 (Acte 1, scène 5, ÉLISE)
  32. À nous voir votre appui, leur trouble est sans égal. v.299 (Acte 1, scène 5, ?LISE)
  33. Du moins est-il le seul qui soupçonnant ma foi v.303 (Acte 1, scène 5, PRUSIAS)
  34. Sur le titre d'Ami chacun me rend justice, v.305 (Acte 1, scène 5, PRUSIAS)
  35. Que parlez-vous d'Amants, Seigneur ? Est-il croyable v.309 (Acte 1, scène 5, ÉLISE)
  36. Et sur mon triste sort fermer assez les yeux, v.311 (Acte 1, scène 5, ?LISE)
  37. Non, non, il faut me fuir ; il n'est revers ni peine v.313 (Acte 1, scène 5, ?LISE)
  38. Livrer sa destinée au malheur qui me suit. v.316 (Acte 1, scène 5, ?LISE)
  39. Aussi mon coeur n'est pas un bien où l'on aspire, v.317 (Acte 1, scène 5, ?LISE)
  40. Madame, expliquez-vous, quel espoir est permis ? v.344 (Acte 1, scène 5, PRUSIAS)
  41. Et c'est la seule dot que j'apporte avec moi. v.368 (Acte 1, scène 5, ÉLISE)
  42. Est tout ce qui me flatte, à ce prix je me rends. v.372 (Acte 1, scène 5, ?LISE)
  43. Que mon fils est aimé, que c'est lui qu'on préfère ? v.374 (Acte 1, scène 6, PRUSIAS)
  44. Ce n'est point un soupçon, j'en vois la certitude. v.377 (Acte 1, scène 6, PRUSIAS)
  45. Et puisque cet obstacle à mes voeux est fatal, v.379 (Acte 1, scène 6, PRUSIAS)
  46. Mon zèle aura paru, c'est de quoi l'éblouir. v.388 (Acte 1, scène 6, PRUSIAS)
  47. Mais d'une et d'autre part votre espérance est vaine. v.393 (Acte 1, scène 6, ARAXE)
  48. Et le Prince est content ? v.404 (Acte 2, scène 1, ÉLISE)
  49. Où l'ordre est absolu, que peut la résistance ? v.405 (Acte 2, scène 1, ALCINE)
  50. C'est assez mais je ne demande rien. v.408 (Acte 2, scène 1, ÉLISE)
  51. Ma curiosité sans doute est indiscrète. v.409 (Acte 2, scène 1, ?LISE)
  52. C'est que mon triste coeur n'en devrait pas avoir. v.412 (Acte 2, scène 1, ÉLISE)
  53. Il est vrai qu'il sait joindre à l'éclat de son rang v.415 (Acte 2, scène 1, ÉLISE)
  54. Moi-même je me sens forcée à l'estimer, v.419 (Acte 2, scène 1, ?LISE)
  55. J'admire sa vertu, mais ce n'est pas l'aimer. v.420 (Acte 2, scène 1, ?LISE)
  56. Avec tant de chaleur louer ce qu'on estime, v.421 (Acte 2, scène 1, ALCINE)
  57. Madame, croyez-moi, c'est l'amour qui s'exprime. v.422 (Acte 2, scène 1, ALCINE)
  58. Le Prince hors d'ici, Prusias n'est point homme v.429 (Acte 2, scène 1, ÉLISE)
  59. À résister longtemps aux poursuites de Rome. v.430 (Acte 2, scène 1, ?LISE)
  60. Je sens que tout à coup mon âme s'est émue ; v.442 (Acte 2, scène 1, ÉLISE)
  61. C'est que Flaminius s'éloignant avec moi v.447 (Acte 2, scène 2, NICOMÈDE)
  62. Ne vous offensez point de ce triste présage, v.457 (Acte 2, scène 2, ÉLISE)
  63. N'est que l'indigne effet d'un mouvement jaloux. v.464 (Acte 2, scène 2, ÉLISE)
  64. Ma vue est le seul bien dont il cherche à jouir, v.467 (Acte 2, scène 2, ?LISE)
  65. Avec la même ardeur qu'elle vous est offerte, v.489 (Acte 2, scène 2, NICOMÈDE)
  66. De nos jaloux destins tel est l'ordre barbare, v.497 (Acte 2, scène 2, NICOMÈDE)
  67. Vous ne restez ici que parce que j'en sors, v.500 (Acte 2, scène 2, NICOM?DE)
  68. Cédons, cédons, Madame, à d'injustes projets. v.503 (Acte 2, scène 2, NICOM?DE)
  69. Donc, j'aiderais moi-même au destin qui vous brave ? v.513 (Acte 2, scène 2, ÉLISE)
  70. Et de nouveau réduite au funeste revers v.519 (Acte 2, scène 2, NICOMÈDE)
  71. J'aille vous arracher à vos destins errants. v.528 (Acte 2, scène 2, NICOM?DE)
  72. Rompez, Seigneur, cet injuste projet, v.535 (Acte 2, scène 3, ÉLISE)
  73. L'heureux fruit des leçons de mon illustre Maître, v.546 (Acte 2, scène 4, NICOMÈDE)
  74. Et que c'est sous lui seul que l'on peut à son choix v.547 (Acte 2, scène 4, NICOM?DE)
  75. Mon coeur vous est connu ; vous savez qu'il n'aspire v.561 (Acte 2, scène 4, ANNIBAL)
  76. Qu'à braver des Romains le fastueux empire, v.562 (Acte 2, scène 4, ANNIBAL)
  77. Et qu'il n'est point d'efforts qu'il ne se soit permis, v.563 (Acte 2, scène 4, ANNIBAL)
  78. Se plaisant à choquer les plus vastes Puissances, v.566 (Acte 2, scène 4, ANNIBAL)
  79. Il épouse ma Fille, et c'en est là le gage. v.589 (Acte 2, scène 4, ANNIBAL)
  80. Vous perdre est un malheur que mérite mon Père ; v.593 (Acte 2, scène 4, NICOMÈDE)
  81. S'est-elle par respect renfermée en mon âme ? v.598 (Acte 2, scène 4, NICOM?DE)
  82. Ai-je pu mériter de perdre votre estime ? v.610 (Acte 2, scène 4, NICOMÈDE)
  83. Détester vos Tyrans, qui les hait plus que moi ? v.616 (Acte 2, scène 4, NICOM?DE)
  84. Ce n'est qu'abaissement dans tout ce que je vois, v.619 (Acte 2, scène 4, ANNIBAL)
  85. Mais pour moi ce mérite est un bien imparfait, v.623 (Acte 2, scène 4, ANNIBAL)
  86. C'est peu qu'en être digne, il faut l'être en effet. v.624 (Acte 2, scène 4, ANNIBAL)
  87. Prompt, hardi ; cependant c'est un Roi qu'il me faut, v.628 (Acte 2, scène 4, ANNIBAL)
  88. Se serve des moments qui me restent à vivre. v.630 (Acte 2, scène 4, ANNIBAL)
  89. C'est à moi de presser la fin de mes ennuis. v.632 (Acte 2, scène 4, ANNIBAL)
  90. J'aime votre personne, et le Ciel m'est témoin v.639 (Acte 2, scène 4, ANNIBAL)
  91. Que mon coeur n'est pas moins enflammé que le vôtre, v.662 (Acte 2, scène 4, NICOMÈDE)
  92. Ah, Prince, c'en est trop, cachez-moi tant de zèle. v.677 (Acte 2, scène 4, ANNIBAL)
  93. Et c'est dans ce dessein qu'il vous livre au Sénat ? v.688 (Acte 2, scène 4, ANNIBAL)
  94. Et bien, Seigneur, enfin me rendrez-vous justice v.693 (Acte 2, scène 5, PRUSIAS)
  95. Vous répond-il assez que mon coeur est à vous ? v.696 (Acte 2, scène 5, PRUSIAS)
  96. Vous restez dans ma Cour, et je vous tiens parole. v.697 (Acte 2, scène 5, PRUSIAS)
  97. Je vois qu'il s'est flatté d'une attente frivole, v.698 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  98. Résister un moment à cette Souveraine, v.701 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  99. C'est se mettre au hasard de mériter sa haine ; v.702 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  100. Et c'est n'en faire point que d'en chercher partout. v.724 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  101. Qu'est devenu l'orgueil que vous m'aviez promis ? v.728 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  102. Est-ce afin de régner avec indépendance v.729 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  103. Jugez par là, Seigneur, si mon zèle est extrême. v.733 (Acte 2, scène 5, PRUSIAS)
  104. Après Eumène mort et son débris funeste, v.741 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  105. Cent mille bras armés vous promettaient le reste, v.742 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  106. Ces projets déguisés dont votre âme est charmée v.773 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  107. L'envoyer au Sénat, c'est lui donner un gage v.777 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  108. C'est vous assujettir à tout ce que de vous v.779 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  109. C'est vouloir, sans que rien le rende nécessaire, v.781 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  110. Enfin, Seigneur, enfin, c'est me lier les mains, v.783 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  111. Et je consentirais à rester à ce prix ? v.787 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  112. Mais aussi trop d'ardeur à ma vengeance est due v.789 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  113. C'est par là que je puis vous tirer du souci. v.792 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  114. C'est me connaître mal. v.799 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  115. Instruit de ses travaux, avez-vous lieu de croire v.801 (Acte 2, scène 5, ANNIBAL)
  116. Voyons Flaminius, l'infortune est égale. v.825 (Acte 2, scène 6, PRUSIAS)
  117. Seigneur, ses ordres seuls règlent ma destinée, v.837 (Acte 3, scène 1, ÉLISE)
  118. Il n'est rien de plus fier que le sang d'Annibal. v.843 (Acte 3, scène 1, ?LISE)
  119. C'est un Roi fier, hautain, dont vous êtes la Reine ; v.870 (Acte 3, scène 1, ATTALE)
  120. Je connais mon devoir, et c'est assez pour vous. v.876 (Acte 3, scène 1, ÉLISE)
  121. Ne font que décider des grandes Destinées, v.878 (Acte 3, scène 1, ?LISE)
  122. Et quand on voit par où bien remplir ce qu'on est, v.879 (Acte 3, scène 1, ?LISE)
  123. Aimer ou n'aimer pas est un faible intérêt. v.880 (Acte 3, scène 1, ?LISE)
  124. C'est le seul intérêt où ma gloire m'engage. v.889 (Acte 3, scène 1, ?LISE)
  125. Ah, que plutôt sur moi le sort le plus funeste... v.893 (Acte 3, scène 1, ATTALE)
  126. J'aperçois Annibal, vous lui direz le reste. v.894 (Acte 3, scène 1, ÉLISE)
  127. Mon coeur vous est offert, venez-vous l'accepter, v.896 (Acte 3, scène 2, ATTALE)
  128. Ce n'est pas un secret que je cherche à vous faire. v.926 (Acte 3, scène 3, ATTALE)
  129. Et de rester toujours par un pouvoir suprême v.933 (Acte 3, scène 3, ANNIBAL)
  130. Maître de son destin, malgré le Destin même. v.934 (Acte 3, scène 3, ANNIBAL)
  131. Le faste m'en plairait, mais j'en craindrais le fruit, v.936 (Acte 3, scène 3, FLAMINIUS)
  132. Leur pratique est en vous ce qu'il faut admirer. v.943 (Acte 3, scène 3, FLAMINIUS)
  133. C'est beaucoup d'Annibal, et même sans armée. v.950 (Acte 3, scène 3, ANNIBAL)
  134. L'honneur d'être mon Gendre est encor quelque chose. v.958 (Acte 3, scène 3, ANNIBAL)
  135. Prenez pour y songer le reste de ce jour, v.964 (Acte 3, scène 3, FLAMINIUS)
  136. Est tout ce qui me peut chasser de Bithynie. v.978 (Acte 3, scène 3, ANNIBAL)
  137. C'est donc ainsi qu'Attale à ses Amis renonce ? v.986 (Acte 3, scène 5, FLAMINIUS)
  138. Je reçois Annibal, mais ce n'est pas un crime, v.990 (Acte 3, scène 5, ATTALE)
  139. Sans chercher mon exemple à vous justifier. v.1000 (Acte 3, scène 5, PRUSIAS)
  140. N'est pas moins fort en moi qu'il pourrait l'être en vous. v.1008 (Acte 3, scène 5, ATTALE)
  141. Pour Élise, il est vrai, l'amour me sollicite, v.1017 (Acte 3, scène 5, ATTALE)
  142. Un dépôt, dont la garde est utile aux Romains. v.1028 (Acte 3, scène 5, ATTALE)
  143. Et sans songer par qui Pergame est sous vos lois v.1035 (Acte 3, scène 5, FLAMINIUS)
  144. C'est donc là le respect que vous portez à Rome ? v.1037 (Acte 3, scène 5, FLAMINIUS)
  145. Ignorez-vous qu'un Roi chez elle n'est qu'un homme, v.1038 (Acte 3, scène 5, FLAMINIUS)
  146. Ce Trône chancelant qu'allait sans résistance v.1041 (Acte 3, scène 5, FLAMINIUS)
  147. La Majesté du rang qu'il est beau qu'il défende, v.1058 (Acte 3, scène 5, ATTALE)
  148. Seigneur, et j'aurai soin que Rome soit instruite v.1073 (Acte 3, scène 6, FLAMINIUS)
  149. Pour l'empêcher d'aimer il n'est rien qui l'étonne. v.1077 (Acte 3, scène 6, FLAMINIUS)
  150. Il est jeune, et l'amour qu'anime la fierté, v.1079 (Acte 3, scène 6, PRUSIAS)
  151. C'est à quoi je prends garde ; v.1082 (Acte 3, scène 6, FLAMINIUS)
  152. C'est par là que d'un feu que suit un peu d'audace v.1089 (Acte 3, scène 6, FLAMINIUS)
  153. C'est à quoi du Sénat l'intérêt m'autorise. v.1098 (Acte 3, scène 6, FLAMINIUS)
  154. Quoi qu'Annibal impute à ses justes rigueurs, v.1115 (Acte 3, scène 6, FLAMINIUS)
  155. Un hymen sans amour est un trop dur supplice. v.1118 (Acte 3, scène 6, FLAMINIUS)
  156. Montrer mon zèle à Rome est ma plus forte joie ; v.1142 (Acte 3, scène 6, PRUSIAS)
  157. Et j'atteste les Dieux qu'en un si grand projet v.1143 (Acte 3, scène 6, PRUSIAS)
  158. Tout mon coeur est pour elle, et n'a point d'autre objet. v.1144 (Acte 3, scène 6, PRUSIAS)
  159. Rome approuve l'ardeur dont votre âme est éprise ; v.1153 (Acte 3, scène 6, FLAMINIUS)
  160. Quand il est fait pour lui, doit passer pour vertu ; v.1164 (Acte 3, scène 6, FLAMINIUS)
  161. Que partout cette gloire est la seule qu'on prise. v.1165 (Acte 3, scène 6, FLAMINIUS)
  162. C'est ne voir guère loin pour un grand Politique. v.1170 (Acte 3, scène 6, FLAMINIUS)
  163. Craignez-vous d'un Vieillard les destins impuissants ? v.1176 (Acte 3, scène 6, PRUSIAS)
  164. Ce n'est qu'à ce prix seul que l'on obtient Élise. v.1189 (Acte 3, scène 6, FLAMINIUS)
  165. Son esprit m'est connu, ne vous y fiez pas, v.1196 (Acte 3, scène 6, FLAMINIUS)
  166. Cette lettre est de lui. v.1219 (Acte 4, scène 1, FLAMINIUS)
  167. Ravit aux Rhodiens cette illustre conquête, v.1238 (Acte 4, scène 1, FLAMINIUS)
  168. C'est ce qu'Attale ignore ? v.1241 (Acte 4, scène 1, PROCULE)
  169. Prusias est trop mol, et son inquiétude v.1249 (Acte 4, scène 1, FLAMINIUS)
  170. Examiné quel choix vous est le plus utile. v.1254 (Acte 4, scène 2, FLAMINIUS)
  171. Pour vous l'hymen d'Élise est un bien plein de charmes, v.1265 (Acte 4, scène 2, FLAMINIUS)
  172. C'est mettre ce dépôt en de fidèles mains. v.1268 (Acte 4, scène 2, FLAMINIUS)
  173. Vous marquer mieux encor jusqu'où va son estime. v.1274 (Acte 4, scène 2, FLAMINIUS)
  174. Seigneur, j'aime la gloire, et c'est assez vous dire. v.1277 (Acte 4, scène 2, ATTALE)
  175. Dans le rang que je tiens c'est peu d'y consentir, v.1279 (Acte 4, scène 2, FLAMINIUS)
  176. Un projet, grand, illustre, et des plus importants, v.1295 (Acte 4, scène 3, ATTALE)
  177. S'il est tel que vos feux permettent qu'on le croie, v.1297 (Acte 4, scène 3, PRUSIAS)
  178. Il est vrai qu'aimant Rome au point que vous l'aimez, v.1299 (Acte 4, scène 3, ATTALE)
  179. Il n'est vers le Sénat aucun refus sans crime. v.1309 (Acte 4, scène 3, ATTALE)
  180. Quand l'amour est pressant, que ne ferait-on pas ? v.1312 (Acte 4, scène 3, ATTALE)
  181. C'est à fuir ce qui plaît qu'on montre son courage. v.1317 (Acte 4, scène 3, PRUSIAS)
  182. Ce genre de prudence est un effet de l'âge, v.1318 (Acte 4, scène 3, ATTALE)
  183. C'est dont pourtant d'abord vous faisiez peu de compte. v.1325 (Acte 4, scène 3, PRUSIAS)
  184. Que votre coeur n'est pas tout ce qu'il veut paraître ? v.1330 (Acte 4, scène 3, ATTALE)
  185. Annibal est trahi ; puisqu'il faut qu'il périsse, v.1365 (Acte 4, scène 4, ARAXE)
  186. Mais c'est flatter mon feu d'un espoir inutile, v.1369 (Acte 4, scène 4, PRUSIAS)
  187. Le remède est facile. v.1370 (Acte 4, scène 4, ARAXE)
  188. C'est beaucoup d'empêcher qu'un Rival soit heureux. v.1376 (Acte 4, scène 4, ARAXE)
  189. C'en est fait, perdons tout dans ce besoin extrême, v.1381 (Acte 4, scène 4, PRUSIAS)
  190. À l'amour d'un Perfide on s'est enfin rendu, v.1387 (Acte 4, scène 5, PRUSIAS)
  191. Flaminius triomphe, Annibal est vendu. v.1388 (Acte 4, scène 5, PRUSIAS)
  192. Cependant cherche Attale, ose, il est important, v.1395 (Acte 4, scène 5, PRUSIAS)
  193. C'est ce qui vous étonne ? v.1401 (Acte 4, scène 6, ÉLISE)
  194. Pour tirer mon aveu la voie est assez bonne, v.1402 (Acte 4, scène 6, ?LISE)
  195. Mais on livre Annibal, et c'est ce qu'on vous cache. v.1405 (Acte 4, scène 6, NICOMÈDE)
  196. Il est le prix de l'aveu qu'on arrache. v.1406 (Acte 4, scène 6, NICOMÈDE)
  197. Cet avis m'est suspect, il part de votre Père, v.1410 (Acte 4, scène 6, ÉLISE)
  198. Ou si l'avis est faux, vous voulez que ma foi v.1415 (Acte 4, scène 6, NICOMÈDE)
  199. Si l'avis n'est pas vrai, je veux que votre flamme v.1417 (Acte 4, scène 6, ÉLISE)
  200. Il est de haïr Rome, et si je puis contre elle v.1429 (Acte 4, scène 6, ?LISE)
  201. Ces sentiments sont grands, illustres magnanimes ; v.1434 (Acte 4, scène 6, NICOMÈDE)
  202. En est-il dont la suite offre à votre disgrâce... v.1441 (Acte 4, scène 6, NICOMÈDE)
  203. Prince, mon coeur est juste, et sait ce qu'il doit faire. v.1453 (Acte 4, scène 6, ÉLISE)
  204. C'est trop voir le Destin confondre mon attente. v.1457 (Acte 4, scène 7, ANNIBAL)
  205. Il est temps de fixer votre fortune errante, v.1458 (Acte 4, scène 7, ANNIBAL)
  206. C'est votre exemple seul, Seigneur, que je veux suivre. v.1466 (Acte 4, scène 7, ÉLISE)
  207. Jusqu'ici votre sort a réglé mon destin, v.1467 (Acte 4, scène 7, ?LISE)
  208. Seigneur ce peut être imposture, v.1478 (Acte 4, scène 7, ÉLISE)
  209. Prusias s'est assez déclaré contre moi. v.1500 (Acte 4, scène 7, ATTALE)
  210. Et fais que Rome enfin, toute fière qu'elle est, v.1511 (Acte 4, scène 7, ATTALE)
  211. Oui, Seigneur, c'est en vain qu'on voudrait me surprendre. v.1513 (Acte 4, scène 7, ANNIBAL)
  212. M'ose faire un destin si peu digne de moi. v.1524 (Acte 4, scène 7, ANNIBAL)
  213. Mais dans ce qu'on publie, il est de la prudence v.1533 (Acte 4, scène 7, ÉLISE)
  214. Dites, dites plutôt que mon espoir est vain, v.1535 (Acte 4, scène 7, ATTALE)
  215. L'art de toucher mon coeur, c'est de servir ma haine, v.1541 (Acte 4, scène 7, ÉLISE)
  216. Ils ont presque investi tout cet appartement. v.1556 (Acte 4, scène 8, ALCINE)
  217. Vous verrez si mon coeur sous Rome est asservi. v.1563 (Acte 4, scène 8, ATTALE)
  218. Et j'atteste les Dieux qu'en ce pressant danger, v.1567 (Acte 4, scène 8, ATTALE)
  219. Le temps nous est trop cher pour le perdre en paroles. v.1570 (Acte 4, scène 8, ANNIBAL)
  220. C'est du sang qu'il nous faut en de pareils malheurs. v.1580 (Acte 4, scène 8, ANNIBAL)
  221. Ce zèle est obligeant, généreux, magnanime. v.1601 (Acte 5, scène 1, ÉLISE)
  222. J'aurais suivi ses pas, et c'est de quoi rougir v.1607 (Acte 5, scène 1, ÉLISE)
  223. D'empêcher une injuste et lâche violence, v.1614 (Acte 5, scène 1, PRUSIAS)
  224. Pour venger Annibal il n'est rien qu'avec vous v.1619 (Acte 5, scène 1, PRUSIAS)
  225. C'est donc là comme un Roi lui doit tenir parole ? v.1622 (Acte 5, scène 1, ÉLISE)
  226. Ah, c'est m'en dire trop ; vous l'avez livré, traître, v.1625 (Acte 5, scène 1, ?LISE)
  227. Voyez si c'est pour eux un exemple pressant. v.1636 (Acte 5, scène 1, PRUSIAS)
  228. Madame, craignons tout ; c'est peu qu'on vous trahisse, v.1637 (Acte 5, scène 2, ATTALE)
  229. Je me le suis ouvert malgré sa résistance, v.1641 (Acte 5, scène 2, ATTALE)
  230. L'assurance est pour moi d'une douceur extrême. v.1654 (Acte 5, scène 2, ÉLISE)
  231. D'un reproche si dur l'injustice m'étonne. v.1665 (Acte 5, scène 2, ATTALE)
  232. J'abandonne, il est vrai, mais quand on m'abandonne, v.1666 (Acte 5, scène 2, ATTALE)
  233. Si c'est pour m'épargnez que je parais ici. v.1668 (Acte 5, scène 2, ATTALE)
  234. Tout mon sang à verser est de l'emploi pour vous. v.1676 (Acte 5, scène 2, ATTALE)
  235. Ah, je vois ce que c'est, bien d'autres le connaissent, v.1697 (Acte 5, scène 2, ÉLISE)
  236. Le destin des Romains n'attendait que sa perte v.1705 (Acte 5, scène 2, ?LISE)
  237. S'il n'est plus d'Annibal, plus de Trônes pour vous. v.1712 (Acte 5, scène 2, ?LISE)
  238. Et bien, Flaminius, ton Ambassade est faite ? v.1713 (Acte 5, scène 3, ÉLISE)
  239. Il s'en justifiera. Pour vous, dont le seul crime v.1725 (Acte 5, scène 3, FLAMINIUS)
  240. Est de croire un peu trop le sang qui vous anime, v.1726 (Acte 5, scène 3, FLAMINIUS)
  241. Elle est juste, et vous offre un traitement plus doux. v.1728 (Acte 5, scène 3, FLAMINIUS)
  242. Votre Maître a parlé, c'est à vous d'obéir ? v.1736 (Acte 5, scène 3, ÉLISE)
  243. Et quand il faut montrer qu'un de vous ne l'est pas, v.1739 (Acte 5, scène 3, ?LISE)
  244. C'est trop, c'est trop souffrir qu'un Perfide se cache. v.1741 (Acte 5, scène 3, ATTALE)
  245. Est-ce par l'amitié que le Sénat me garde v.1749 (Acte 5, scène 3, ATTALE)
  246. Pour un Roi de deux jours c'est parler hautement. v.1760 (Acte 5, scène 3, FLAMINIUS)
  247. La Majesté des Rois toujours brillante et pure v.1761 (Acte 5, scène 3, ATTALE)
  248. Et qui l'est un moment, doit contre ses souhaits v.1763 (Acte 5, scène 3, ATTALE)
  249. Oui, c'est par lui, que le Ciel y rappelle, v.1769 (Acte 5, scène 3, FLAMINIUS)
  250. Et vous saurez de lui le respect qui m'est dû. v.1772 (Acte 5, scène 3, FLAMINIUS)
  251. Seigneur, c'est donc à vous que de ce grand ouvrage v.1781 (Acte 5, scène 4, ÉLISE)
  252. Et grâce à vos bontés, tout l'honneur vous est dû, v.1783 (Acte 5, scène 4, ?LISE)
  253. Parles-tu de mourir ? La menace est légère. v.1794 (Acte 5, scène 4, ÉLISE)
  254. Le Triomphe est honteux, l'infamie en est grande, v.1802 (Acte 5, scène 4, ÉLISE)
  255. L'entreprise est manquée, et je n'en doute pas. v.1816 (Acte 5, scène 5, FLAMINIUS)
  256. Le Prince agit pour vous, son audace est la vôtre. v.1821 (Acte 5, scène 5, FLAMINIUS)
  257. S'il est dans ce qu'il ose armé de mon pouvoir. v.1828 (Acte 5, scène 5, PRUSIAS)
  258. La victoire pour vous n'est pas encore entière, v.1833 (Acte 5, scène 6, FLAMINIUS)
  259. Que sais-tu si le Prince est maître de son bras ? v.1836 (Acte 5, scène 6, ÉLISE)
  260. Mais est-il en état de se faire obéir ? v.1844 (Acte 5, scène 7, ALCINE)
  261. Prusias est le Maître, et comme il se déclare... v.1845 (Acte 5, scène 7, ALCINE)
  262. Ah, Seigneur, c'est donc vous ? v.1849 (Acte 5, scène 8, ÉLISE)
  263. De nos mauvais destins si vous venez à bout, v.1851 (Acte 5, scène 8, ANNIBAL)
  264. Mais ce traître à vos yeux ne s'est pas fait connaître. v.1854 (Acte 5, scène 8, ÉLISE)
  265. L'innocence d'Attale est assez avérée. v.1857 (Acte 5, scène 8, ÉLISE)
  266. Cependant aujourd'hui le crime est de ses droits, v.1867 (Acte 5, scène 8, ANNIBAL)
  267. Seigneur, de Prusias plaignez la destinée. v.1869 (Acte 5, scène 9, ARAXE)
  268. Ô funeste journée ! v.1870 (Acte 5, scène 9, NICOMÈDE)
  269. Pour vous couper passage, il est sorti lui-même, v.1874 (Acte 5, scène 9, ARAXE)
  270. Au milieu des Romains il s'est précipité. v.1880 (Acte 5, scène 9, ARAXE)
  271. C'est là que Prusias armé pour leur défense v.1881 (Acte 5, scène 9, ARAXE)
  272. C'est trop, il ne faut plus que votre amour se cache, v.1893 (Acte 5, scène 9, ANNIBAL)
  273. Le Prince vous mérite, il est enfin sans tache ; v.1894 (Acte 5, scène 9, ANNIBAL)
  274. Après un trop long faste un jour viendra peut-être v.1897 (Acte 5, scène 9, ANNIBAL)
  275. Et tremblant sous le joug qu'ils m'osaient destiner, v.1899 (Acte 5, scène 9, ANNIBAL)
  276. Si d'un jaloux destin elles sont poursuivies, v.1914 (Acte 5, scène 9, ANNIBAL)
  277. C'en est fait, il expire. Ah, Seigneur ! v.1917 (Acte 5, scène 9, ÉLISE)

DON BERTRAN DE CIGARRAL (1709)

  1. Ne vous y trompez point, c'est le jeu du vieux temps, v.7 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  2. C'est un étrange noeud que le noeud de l'Hyménée v.9 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  3. Qu'y puis-je faire enfin ? Sa parole est donnée, v.10 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  4. Au malheur qui m'accable il n'est point de remède. v.13 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  5. Il est si grand Seigneur qu'il n'en remuerait pas ? v.16 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  6. Il n'est, tout bien pesé, que d'être à marier. v.20 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  7. Notre bon temps est fait, adieu, c'est assez ri, v.27 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  8. La plus belle Maîtresse est une laide Femme, v.30 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  9. L'on connaît qu'il n'est point de charmante prison. v.32 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  10. Peu sous ce triste joug ont l'âme bien contente. v.33 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  11. Mais se vendre soi-même est un triste marché, v.39 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  12. L'on ne s'en dédit point quand le mot est lâché, v.40 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  13. Croyez-moi, de l'amour c'est un puissant remède, v.45 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  14. Le vrai plaisir consiste au pouvoir de refus, v.47 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  15. Quand un bien est acquis, dès lors on n'en veut plus, v.48 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  16. En vain à l'estimer sa valeur nous convie, v.49 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  17. C'est celui qu'obtenant l'on peut n'obtenir pas. v.52 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  18. Si celui qu'on vous donne est bizarre, jaloux ? v.55 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  19. Et que de mon destin la tyrannie est telle, v.66 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  20. Il est riche ? v.71 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  21. J'aurai ce bien du moins dans ma triste infortune v.89 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  22. C'est le premier objet qui vient frapper ma vue. v.94 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  23. En effet, c'est une Ombre attachée à mes pas. v.95 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  24. Il est vrai. v.99 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  25. Vous ne me feriez point confidence du reste ? v.101 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  26. Ne te souviens-il plus de l'accident funeste v.102 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  27. Et qu'un mauvais destin vous pensa bien cher vendre v.109 (Acte 1, scène 1, JACINTE)
  28. Qui vous est destiné pour époux aujourd'hui, v.120 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  29. Il n'est pas mon époux pour être son Parent. v.124 (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  30. L'ordre est ainsi donné, Madame, il n'oserait. v.127 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  31. Il est plus difficile à ferrer qu'une mule. v.129 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  32. Apprends-nous quel il est. v.131 (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  33. C'est un galant du temps, v.131 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  34. S'est enfin résolu de se mettre en ménage. v.134 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  35. Voyez si le style en est doux. v.136 (Acte 1, scène 2, JACINTE)
  36. J'ai six mille et quarante deux ducats de rente, et Don Alvar, mon cousin et prétendu beau-frère, est mon héritier si je n'ai point d'enfants. (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  37. Venez donc dès aujourd'hui à l'Hostellerie d'Yllescas, où je vous attends pour traiter de l'un, et pour l'autre, nous y aviserons à loisir ; mais souvenez-vous que je suis dans une hostellerie, et qu'il y fait fort cher vivre en cette saison. (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  38. C'est pourquoi ne perdez point de temps, partez promptement, et mettez un masque avant que mon cousin vous aille trouver de ma part, car le soin de votre honneur commence déjà à me regarder, et vous ne devez point vous laisser voir que je ne le juge à propos. (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  39. Ce Valet est d'humeur à nous en bien conter. v.140 (Acte 1, scène 2, JACINTE)
  40. Pour en avoir beaucoup il n'en est pas moins chiche, v.146 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  41. Qu'il n'est point de douceur qu'en l'espoir d'être Veuve, v.150 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  42. C'est un terme assez long pour faire pénitence. v.153 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  43. Sa mine est équivoque. v.157 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  44. N'en est pas fort commune, v.161 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  45. Gaie ou triste, selon les changements de Lune, v.162 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  46. Car il est attaqué de tant et tant de maux, v.164 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  47. Pour fluxions sans cesse il est cautérisé, v.168 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  48. Obstiné plus qu'un Diable, et mutin plus que deux, v.172 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  49. Au reste fort dévot, à l'intention près. v.180 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  50. Il fait garder chez lui si souvent l'abstinence v.181 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  51. Ce métier est mal propre à guérir ses folies, v.186 (Acte 1, scène 2, JACINTE)
  52. Le style en est si haut qu'ils n'y comprennent rien. v.191 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  53. Et sa démangeaison de les produire est telle, v.194 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  54. Et qui est Don Alvar ? v.204 (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  55. Que n'est-ce là celui qu'on vous destine, v.206 (Acte 1, scène 2, JACINTE)
  56. Il est gueux comme un rat. v.212 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  57. Si l'esprit n'est content, le bien est peu de chose. v.213 (Acte 1, scène 2, ISABELLE)
  58. On doit de ce talent estimer l'avantage. v.221 (Acte 1, scène 2, JACINTE)
  59. Le compliment en est rare et nouveau. v.232 (Acte 1, scène 4, ISABELLE)
  60. Puisqu'il branle la tête il n'est pas satisfait. v.239 (Acte 1, scène 4, JACINTE)
  61. La plus fâcheuse humeur est aisée à gagner. v.244 (Acte 1, scène 4, DON-GARCIE)
  62. Mais ce n'est qu'un vilain, un avare. v.245 (Acte 1, scène 4, ISABELLE)
  63. C'est par là que l'éclat vient dans une famille ; v.246 (Acte 1, scène 4, DON-GARCIE)
  64. L'épargne est nécessaire à qui veut s'agrandir. v.247 (Acte 1, scène 4, DON GARCIE)
  65. Il est capricieux. v.248 (Acte 1, scène 4, ISABELLE)
  66. Il est opiniâtre, et commande à la baguette. . v.249 (Acte 1, scène 4, ISABELLE)
  67. C'est bien vouloir ma perte et haïr mon repos v.255 (Acte 1, scène 4, ISABELLE)
  68. Cache cette tristesse, et ne témoigne pas... v.267 (Acte 1, scène 4, DON-GARCIE)
  69. Il est inexorable, et je n'y gagne rien. v.271 (Acte 1, scène 5, ISABELLE)
  70. Ô Ciel, que vois-je ! Hélas, Jacinte, c'est lui-même. v.277 (Acte 1, scène 6, ISABELLE)
  71. C'est lui, cet Inconnu que j'aime. v.278 (Acte 1, scène 6, ISABELLE)
  72. Enfin par ses désirs mon pouvoir est réglé. v.280 (Acte 1, scène 6, DON-ALVAR)
  73. Sa volonté le borne, et ma charge est expresse, v.281 (Acte 1, scène 6, DON ALVAR)
  74. Les célestes attraits dont vous êtes pourvue, v.290 (Acte 1, scène 6, DON-ALVAR)
  75. Et malgré le respect où mon âme est forcée, v.293 (Acte 1, scène 6, DON ALVAR)
  76. Que la civilité n'est pas toute à Madrid. v.296 (Acte 1, scène 6, ISABELLE)
  77. C'est le dernier effet de la galanterie ; v.298 (Acte 1, scène 6, ISABELLE)
  78. C'est trop continuer d'inutiles discours, v.304 (Acte 1, scène 6, DON-GARCIE)
  79. Il n'est pas nécessaire v.305 (Acte 1, scène 6, DON-ALVAR)
  80. En effet, Yllescas est bien loin de Madrid ! v.315 (Acte 1, scène 6, DON-GARCIE)
  81. Par devant Alonse Ruiz et Domingo Sanchez, Notaire Royaux à Tolède, s'est comparu Don Bertran de Cigarral, lequel de son bon gré, et sans aucune contrainte, a reconnu et confessé avoir reçu de Don Garcie de Contreras une sienne fille, avec ses taches bonnes ou mauvaises, se soumettant d'en faire au plutôt son épouse légitime, et de la lui rendre telle et aussi entière toutefois et quantes qu'elle lui pourra être demandée pour nullité de fait. (Acte 1, scène 6, DON-GARCIE)
  82. Mais de grâce, entre nous, qu'est-ce qu'il en soupçonne ? v.321 (Acte 1, scène 6, DON-GARCIE)
  83. Mais j'ai beau l'en blâmer, c'est sa façon d'agir. v.324 (Acte 1, scène 6, DON-ALVAR)
  84. Elle est assez étrange. v.325 (Acte 1, scène 6, ISABELLE)
  85. Hélas ! Quelle espérance à mon âme est permise ? v.330 (Acte 1, scène 6, ISABELLE)
  86. Ô lieu pour moi funeste ! Hélas, Mendoce, hélas ! v.332 (Acte 2, scène 1, DON FELIX)
  87. C'est peu que d'exhaler sa douleur en soupirs. v.336 (Acte 2, scène 1, DON FELIX)
  88. Et sans dire le mal dont votre âme est atteinte, v.345 (Acte 2, scène 1, MENDOCE)
  89. Quel est le sujet ? Tirez-moi de souci. v.347 (Acte 2, scène 1, MENDOCE)
  90. Que comme sa rigueur mon amour est extrême. v.350 (Acte 2, scène 1, DON FELIX)
  91. C'est un mal qui commence, et finit en un jour v.352 (Acte 2, scène 1, MENDOCE)
  92. Pour en guérir sitôt la cause en est trop belle. v.353 (Acte 2, scène 1, DON FELIX)
  93. Puisque tout est d'accord, que pouvez-vous prétendre ? v.365 (Acte 2, scène 1, MENDOCE)
  94. L'espoir est si charmant qu'on ne s'en peut défendre. v.366 (Acte 2, scène 1, DON FELIX)
  95. Malgré de mon destin l'impitoyable loi v.367 (Acte 2, scène 1, DON FELIX)
  96. Il est brutal, bizarre, et peut-être à le voir, v.371 (Acte 2, scène 1, DON FELIX)
  97. Dont l'âpre austérité la force en dépit d'elle v.373 (Acte 2, scène 1, DON FELIX)
  98. Feindre d'en être aimé n'est pas faire un grand crime, v.386 (Acte 2, scène 1, DON FELIX)
  99. Me cédera l'objet dont mon coeur est charmé, v.388 (Acte 2, scène 1, DON FELIX)
  100. C'est là ce Don Bertran. v.393 (Acte 2, scène 2, DON FELIX)
  101. C'est bien pour votre nez. v.399 (Acte 2, scène 2, DON-BERTRAN)
  102. Don Alvar n'est pas encor trop sage, v.401 (Acte 2, scène 2, DON-BERTRAN)
  103. On m'a dit qu'elle est belle à regarder de près. v.412 (Acte 2, scène 2, DON-BERTRAN)
  104. Est-elle encore loin ? v.419 (Acte 2, scène 3, DON-BERTRAN)
  105. Aussi c'est une aimable et bonne créature, v.421 (Acte 2, scène 3, GUZMAN)
  106. De ses yeux rayonnants l'éclat est sans pareil ; v.423 (Acte 2, scène 3, GUZMAN)
  107. C'est bien ici le temps de faire tant de frais, v.432 (Acte 2, scène 3, DON-BERTRAN)
  108. Il peut s'en retourner si c'est ce qui l'amène. v.433 (Acte 2, scène 3, DON BERTRAN)
  109. Est-il supplice égal à l'excès de ma peine ? v.434 (Acte 2, scène 3, DON FELIX)
  110. Est-il rien de plus laid ? v.436 (Acte 2, scène 4, ISABELLE)
  111. C'est elle assurément, v.440 (Acte 2, scène 4, JACINTE)
  112. C'est cette blonde soeur de Don Alvar éprise. v.441 (Acte 2, scène 4, JACINTE)
  113. C'est une affaire faite, v.445 (Acte 2, scène 4, DON-GARCIE)
  114. Car la fragilité du sexe est assez grande. v.454 (Acte 2, scène 4, DON-BERTRAN)
  115. C'est fort bien avisé que vous faire masquer. v.456 (Acte 2, scène 4, DON BERTRAN)
  116. Contre la modestie elle craint de pécher. v.460 (Acte 2, scène 4, DON-GARCIE)
  117. Parler bien à propos est fort rare aujourd'hui. v.463 (Acte 2, scène 4, DON-GARCIE)
  118. Il est vrai, par soi-même on juge mal d'autrui. v.464 (Acte 2, scène 4, DON-BERTRAN)
  119. C'est donc qu'elle n'a pas en main la répartie ? v.465 (Acte 2, scène 4, DON BERTRAN)
  120. Je vous ai déjà dit que c'est par modestie. v.466 (Acte 2, scène 4, DON-GARCIE)
  121. Le silence est l'effet de l'admiration, v.468 (Acte 2, scène 4, ISABELLE)
  122. Les compliments civils dont votre lettre est pleine v.473 (Acte 2, scène 4, ISABELLE)
  123. Plus matoise que vous n'est pas trop innocente, v.478 (Acte 2, scène 4, DON-BERTRAN)
  124. Faites-la démasquer, mon Frère, il en est temps. v.484 (Acte 2, scène 4, LÉONOR)
  125. Oui, ça, voyons un peu qu'elle est votre figure, v.485 (Acte 2, scène 4, DON-BERTRAN)
  126. C'est à moi d'obéir puisque vous l'ordonnez. v.487 (Acte 2, scène 4, ISABELLE)
  127. À la voir seulement que mon âme est ravie ! v.489 (Acte 2, scène 4, DON FELIX)
  128. C'est celle que j'adore, et qui me doit la vie. v.490 (Acte 2, scène 4, DON-ALVAR)
  129. Ce qu'elle a de beauté pour le moins est sans fard. v.495 (Acte 2, scène 4, DON-GARCIE)
  130. Est-elle laide ? Et bien, le croyez-vous encore ? v.501 (Acte 2, scène 4, DON-BERTRAN)
  131. Elle est incomparable, et digne qu'on l'adore. v.502 (Acte 2, scène 4, DON-ALVAR)
  132. Don Alvar est flatteur. v.503 (Acte 2, scène 4, ISABELLE)
  133. Votre entretien est tel que je n'ose y prétendre ; v.510 (Acte 2, scène 4, ISABELLE)
  134. Vous l'avez bien instruite, elle a l'esprit joli ; v.512 (Acte 2, scène 4, DON-BERTRAN)
  135. Mon Cousin, contez-lui quelque histoire amoureuse, v.514 (Acte 2, scène 4, DON BERTRAN)
  136. Elle reste obstinée à lui cacher son nom. v.560 (Acte 2, scène 4, DON-ALVAR)
  137. Une raison secrète est toute son excuse, v.562 (Acte 2, scène 4, DON ALVAR)
  138. Se découvrir à lui c'est se mettre en danger, v.563 (Acte 2, scène 4, DON ALVAR)
  139. Quel est ce cher Objet qu'il a su secourir. v.576 (Acte 2, scène 4, DON ALVAR)
  140. Mais sa seule espérance est dans le désespoir, v.587 (Acte 2, scène 4, DON ALVAR)
  141. Puisqu'elle s'abandonne à son triste devoir. v.588 (Acte 2, scène 4, DON ALVAR)
  142. Au récit du malheur dont le destin l'accable. v.589 (Acte 2, scène 4, DON ALVAR)
  143. En ce triste rencontre est le plus malheureux. v.592 (Acte 2, scène 4, ISABELLE)
  144. C'est un fidèle agent qui parle nuit et jour, v.595 (Acte 2, scène 4, ISABELLE)
  145. Tant il est difficile, après un tel bonheur, v.599 (Acte 2, scène 4, ISABELLE)
  146. De donner son estime, et de garder son coeur. v.600 (Acte 2, scène 4, ISABELLE)
  147. De cette Dame ainsi le malheur est extrême, v.601 (Acte 2, scène 4, ISABELLE)
  148. C'est ne l'être pas peu qu'être réduits à feindre. v.610 (Acte 2, scène 4, ISABELLE)
  149. Vous m'aviez demandé quelque histoire amoureuse. v.625 (Acte 2, scène 4, DON-ALVAR)
  150. Vous êtes un causeur, elle est une causeuse. v.626 (Acte 2, scène 4, DON-BERTRAN)
  151. La station m'en semble et moins chère et meilleure. v.633 (Acte 2, scène 4, DON BERTRAN)
  152. Qui ne le sera point restera pour les gages. v.637 (Acte 2, scène 4, DON-BERTRAN)
  153. Il n'en est pas besoin, v.640 (Acte 2, scène 4, DON-BERTRAN)
  154. Il m'estimait beaucoup. v.646 (Acte 2, scène 4, DON FELIX)
  155. De pareils estafiers le quart d'une douzaine v.653 (Acte 2, scène 5, DON-BERTRAN)
  156. Où Diable celui-ci s'est-il venu fourrer ? v.655 (Acte 2, scène 5, DON BERTRAN)
  157. Il s'est bien adressé pour rencontrer sa dupe ; v.657 (Acte 2, scène 5, DON BERTRAN)
  158. Ce n'est rien, ce n'est qu'un peu de gale. v.662 (Acte 2, scène 5, DON-BERTRAN)
  159. Mais elle est à l'épreuve, et comme héréditaire ; v.666 (Acte 2, scène 5, DON BERTRAN)
  160. C'est un droit de famille où chacun a sa part ; v.671 (Acte 2, scène 5, DON BERTRAN)
  161. Mais tantôt à vous voir j'ai resté tout confus, v.679 (Acte 2, scène 6, GUZMAN)
  162. Est la source des maux que je souffre en aimant : v.684 (Acte 2, scène 6, DON-ALVAR)
  163. Et j'en viens d'en conter la pitoyable histoire. v.686 (Acte 2, scène 6, DON ALVAR)
  164. Elle vous est, je pense, assez indifférente ? v.694 (Acte 2, scène 6, GUZMAN)
  165. Je le sais, qu'est-ce encor, qu'avez-vous ? v.703 (Acte 2, scène 6, GUZMAN)
  166. Il ne s'est point ici rencontré sans dessein, v.707 (Acte 2, scène 6, DON-ALVAR)
  167. Il a gagné son coeur, il s'en est rendu maître. v.710 (Acte 2, scène 6, DON ALVAR)
  168. Guzman, s'il est ainsi, ma flamme a peu d'espoir. v.711 (Acte 2, scène 6, DON ALVAR)
  169. Il n'est pas malaisé, Monsieur, de le savoir. v.712 (Acte 2, scène 6, GUZMAN)
  170. Il est parti soudain, désespéré, jaloux ; v.724 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  171. Il a beau protester qu'il est prêt de mourir, v.727 (Acte 3, scène 1, GUZMAN)
  172. Sa présence à ma flamme est toujours importune. v.730 (Acte 3, scène 1, DON-ALVAR)
  173. Mais nous ne savons point en quelle chambre qu'il est, v.756 (Acte 3, scène 2, JACINTE)
  174. Ô destin trop contraire ! v.757 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  175. Mais que dis-je ? Il est fait, et ce serait un crime v.765 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  176. De payer tant d'amour par une simple estime. v.766 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  177. Ne craignez rien, c'est Don Alvar, Madame. v.770 (Acte 3, scène 2, DON-ALVAR)
  178. Qu'un destin trop cruel poursuit obstinément, v.772 (Acte 3, scène 2, DON-ALVAR)
  179. Enfin, Madame, il n'est plus temps de feindre, v.777 (Acte 3, scène 2, DON-ALVAR)
  180. Mon amour est trop pur pour le vouloir contraindre ; v.778 (Acte 3, scène 2, DON ALVAR)
  181. Ô fortune obstinée à traverser ma joie ! v.785 (Acte 3, scène 2, DON ALVAR)
  182. Ce n'est qu'aux malheureux que la plainte sied bien. v.788 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  183. Mais je découvre trop dans ce triste revers v.799 (Acte 3, scène 2, ISABELLE)
  184. Et que peut Léonor, puisqu'un juste mépris v.811 (Acte 3, scène 2, DON-ALVAR)
  185. Mon amour est extrême. v.813 (Acte 3, scène 2, DON-ALVAR)
  186. L'heure est bien indécente. v.821 (Acte 3, scène 3, GUZMAN)
  187. Mon amour est pour elle une nécessité, v.832 (Acte 3, scène 3, DON FELIX)
  188. Sais-tu quelle est sa chambre ? En as-tu pris souci ? v.835 (Acte 3, scène 3, DON FELIX)
  189. Non, c'est ici sans doute. v.837 (Acte 3, scène 3, MENDOCE)
  190. Qui frappe à cette porte ? Est-ce vous ? v.840 (Acte 3, scène 4, LÉONOR)
  191. Oui, c'est moi, v.840 (Acte 3, scène 4, DON FELIX)
  192. Il est vrai qu'il s'oppose au bonheur de mes jours, v.851 (Acte 3, scène 4, LÉONOR)
  193. Mais pour moi contre lui n'est-il point de secours ? v.852 (Acte 3, scène 4, L?ONOR)
  194. Oui, Madame, il en est, et sans que je m'explique, v.853 (Acte 3, scène 4, DON FELIX)
  195. Qui va là ? Qu'est-ce ? v.856 (Acte 3, scène 4, DON-BERTRAN)
  196. J'eusse pu si près d'eux rester en sentinelle ! v.862 (Acte 3, scène 4, GUZMAN)
  197. Oui, vite, il en est temps. v.864 (Acte 3, scène 5, GUZMAN)
  198. Rentrez encore un coup, le Diable est en campagne. v.866 (Acte 3, scène 5, GUZMAN)
  199. Parle, qui que tu sois, ou bien je t'estropie. v.873 (Acte 3, scène 6, DON-BERTRAN)
  200. C'est Guzman, vous m'avez fait blémir. v.875 (Acte 3, scène 6, GUZMAN)
  201. Le lieu n'est pas mal propre. v.877 (Acte 3, scène 6, DON-BERTRAN)
  202. Le ciel est étoilé, vous l'y pouvez connaître. v.882 (Acte 3, scène 6, GUZMAN)
  203. Et la chose n'est pas trop difficile à croire, v.890 (Acte 3, scène 6, GUZMAN)
  204. Vous l'aurez ouï seul, c'est d'où venait ce bruit. v.895 (Acte 3, scène 6, GUZMAN)
  205. Soit qu'elle veille ou dorme, elle est fort patiente, v.902 (Acte 3, scène 6, GUZMAN)
  206. Qu'en pourrait-elle dire ? Elle est presque ma femme. v.905 (Acte 3, scène 6, DON-BERTRAN)
  207. Elle pourrait s'en plaindre avec juste raison ; v.907 (Acte 3, scène 6, GUZMAN)
  208. La prière est hardie, v.909 (Acte 3, scène 6, GUZMAN)
  209. Elle est bien pathétique, en sentiments fort tendre. v.917 (Acte 3, scène 6, DON-BERTRAN)
  210. C'est pour être joué cinquante jours de suite. v.922 (Acte 3, scène 6, GUZMAN)
  211. Au sujet il est fort congruant, v.924 (Acte 3, scène 6, DON-BERTRAN)
  212. Deux vers à chacun d'eux, c'en est déjà six cents. v.932 (Acte 3, scène 6, GUZMAN)
  213. Le théâtre est rempli d'assez de personnages. v.934 (Acte 3, scène 6, GUZMAN)
  214. Mais qu'est-ce ci ? Je vois ce qui me déplaît fort. v.940 (Acte 3, scène 6, DON-BERTRAN)
  215. Vous m'estimez donc fou, Madame la Mignonne, v.957 (Acte 3, scène 7, DON-BERTRAN)
  216. Et la lumière est éteinte, ô le fat ! v.964 (Acte 3, scène 7, DON-BERTRAN)
  217. C'est moi qui vais rallumer la chandelle. v.970 (Acte 3, scène 7, GUZMAN)
  218. Que vous m'étreignez fort ! C'est Guzman, lâchez-moi. v.971 (Acte 3, scène 7, GUZMAN)
  219. La lumière paraît, je verrai si c'est toi. v.972 (Acte 3, scène 7, DON-BERTRAN)
  220. C'est donc vous ? v.975 (Acte 3, scène 8, DON-BERTRAN)
  221. Il est pris, et mieux pris qu'un renard. v.975 (Acte 3, scène 8, GUZMAN)
  222. C'est donc pour mon honneur ? v.981 (Acte 3, scène 8, DON-BERTRAN)
  223. Ne m'apprendrez-vous point quel est tout ce mystère ? v.993 (Acte 3, scène 9, LÉONOR)
  224. Ou qu'il venait encor lui conter quelque histoire. v.998 (Acte 3, scène 9, DON-BERTRAN)
  225. Ce mal est venu tout à coup. v.1003 (Acte 3, scène 9, DON-BERTRAN)
  226. Il est de grande force, et de sa pâmoison v.1007 (Acte 3, scène 9, DON-BERTRAN)
  227. Que vois-je ? Juste Ciel ! v.1021 (Acte 3, scène 11, ISABELLE)
  228. C'est donc là ce beau feu dont tu t'osais vanter ? v.1027 (Acte 3, scène 11, ISABELLE)
  229. C'est là ce digne amour dont tu m'osais flatter ? v.1028 (Acte 3, scène 11, ISABELLE)
  230. J'obéis pour te plaire à mon cruel destin, v.1032 (Acte 3, scène 11, ISABELLE)
  231. Quel malheur est le mien ? v.1043 (Acte 3, scène 11, DON-ALVAR)
  232. Il faut te déclarer, imposteur, il faut dire v.1049 (Acte 3, scène 11, LÉONOR)
  233. Est-ce à moi, dis, parjure ? v.1056 (Acte 3, scène 11, LÉONOR)
  234. Infidèle, est-ce à moi ? v.1056 (Acte 3, scène 11, ISABELLE)
  235. Pourquoi m'as-tu juré pour t'en justifier... v.1063 (Acte 3, scène 11, LÉONOR)
  236. Quoi, que s'est-il passé ? Ma fille... v.1087 (Acte 4, scène 1, DON-GARCIE)
  237. Nous avons tout loisir, et le jour est à nous. v.1088 (Acte 4, scène 1, DON-BERTRAN)
  238. La question est grande ! v.1093 (Acte 4, scène 1, DON-GARCIE)
  239. Est de parler longtemps. v.1096 (Acte 4, scène 1, DON-BERTRAN)
  240. Ma façon de traiter est pourtant assez ronde, v.1105 (Acte 4, scène 1, DON-BERTRAN)
  241. Aussi des bons, dit-on, Don Bertran est la crème, v.1109 (Acte 4, scène 1, DON BERTRAN)
  242. Il n'est dans le pays personne qui ne l'aime, v.1110 (Acte 4, scène 1, DON BERTRAN)
  243. Cent fois m'est avenu sans me rompre os ni veine, v.1117 (Acte 4, scène 1, DON BERTRAN)
  244. Ce qui de mon adresse est marque très certaine, v.1118 (Acte 4, scène 1, DON BERTRAN)
  245. Et que si le Théâtre était estropié v.1131 (Acte 4, scène 1, DON BERTRAN)
  246. L'esprit fort et constant, sans me mettre en cervelle v.1141 (Acte 4, scène 1, DON BERTRAN)
  247. Je fais nargue au babil, et qui plus est, ma foi, v.1143 (Acte 4, scène 1, DON BERTRAN)
  248. Le port majestueux, le visage assez doux, v.1147 (Acte 4, scène 1, DON BERTRAN)
  249. Je me loue en effet, mais il est à propos, v.1151 (Acte 4, scène 1, DON BERTRAN)
  250. Et surtout, qui n'est pas chose fort dégoûtante, v.1157 (Acte 4, scène 1, DON BERTRAN)
  251. Et si ce n'est pas là me vendre à bon marché ; v.1164 (Acte 4, scène 1, DON BERTRAN)
  252. Bien loin de m'obéir elle s'en est moquée, v.1174 (Acte 4, scène 1, DON-BERTRAN)
  253. C'est que vous ayez fait sans besoin le voyage, v.1178 (Acte 4, scène 1, DON BERTRAN)
  254. Elle est presque toujours sur le raisonnement, v.1187 (Acte 4, scène 1, DON BERTRAN)
  255. Non pas, mais toutefois c'est chose assez infâme v.1201 (Acte 4, scène 1, DON-BERTRAN)
  256. Nourriture de cour n'est point du tout mon fait, v.1208 (Acte 4, scène 1, DON BERTRAN)
  257. Criez, jurez, pester, si vous le trouvez bon. v.1220 (Acte 4, scène 1, DON-BERTRAN)
  258. Et si je porte un fer, ce n'est que par parade. v.1226 (Acte 4, scène 1, DON-BERTRAN)
  259. Mais tant s'estomaquer n'est pas fort nécessaire. v.1230 (Acte 4, scène 1, DON-BERTRAN)
  260. Votre demande est juste, et j'y dois consentir. v.1251 (Acte 4, scène 1, DON-GARCIE)
  261. Est-ce fait ? v.1254 (Acte 4, scène 2, GUZMAN)
  262. Quoi, tout n'est pas rompu ? v.1255 (Acte 4, scène 2, GUZMAN)
  263. Ce Diable de Beau-père est trop opiniâtre. v.1257 (Acte 4, scène 2, DON-BERTRAN)
  264. Ce n'est pas d'aujourd'hui qu'il cherche à s'en défaire, v.1262 (Acte 4, scène 2, GUZMAN)
  265. Mais le monde à Madrid est plus futé qu'ici. v.1263 (Acte 4, scène 2, GUZMAN)
  266. Ce n'est donc qu'en de certains moments. v.1271 (Acte 4, scène 2, DON-BERTRAN)
  267. C'est un vieillard colère, et jusqu'à dégainer. v.1288 (Acte 4, scène 2, DON-BERTRAN)
  268. Il est déjà parti, v.1296 (Acte 4, scène 2, GUZMAN)
  269. La vision est laide, et blesse fort la vue. v.1298 (Acte 4, scène 2, GUZMAN)
  270. Ce Don Félix est un méchant garçon, v.1303 (Acte 4, scène 2, GUZMAN)
  271. Et veut faire avec vous le coup d'estramaçon, v.1304 (Acte 4, scène 2, GUZMAN)
  272. C'est un Lancier bien rude à qui s'ose y jouer. v.1307 (Acte 4, scène 2, GUZMAN)
  273. Certes avecque vous la courtoisie est grande, v.1318 (Acte 4, scène 3, DON FELIX)
  274. Il est vrai, je veux bien l'avouer entre nous. v.1324 (Acte 4, scène 3, DON-BERTRAN)
  275. Ce n'est pas là... v.1342 (Acte 4, scène 3, DON FELIX)
  276. Malgré ma résistance a captivé mon coeur, v.1352 (Acte 4, scène 3, DON FELIX)
  277. C'est bien s'être aveuglé v.1355 (Acte 4, scène 3, DON-BERTRAN)
  278. Avec moi cette nuit elle s'est déclarée, v.1365 (Acte 4, scène 3, DON FELIX)
  279. De ma constance enfin se trouve être le prix. v.1368 (Acte 4, scène 3, DON FELIX)
  280. Cette nuit seulement elle a changé de style ? v.1370 (Acte 4, scène 3, DON-BERTRAN)
  281. Et n'est-ce pas assez ? v.1371 (Acte 4, scène 3, DON FELIX)
  282. Mais passons outre ; enfin quelle est votre requête ? v.1374 (Acte 4, scène 3, DON-BERTRAN)
  283. L'heure de déloger, mon Frère, est-elle prise ? v.1386 (Acte 4, scène 4, LÉONOR)
  284. Le Cocher est tout prêt, et l'on attend que vous. v.1387 (Acte 4, scène 4, L?ONOR)
  285. Vous, vite, et sans plus de mystère. v.1390 (Acte 4, scène 4, DON-BERTRAN)
  286. Don Félix vous en conte, il est de vous chéri, v.1391 (Acte 4, scène 4, DON BERTRAN)
  287. La pièce est drôle. v.1406 (Acte 4, scène 4, GUZMAN)
  288. C'est un brave cousin, v.1420 (Acte 4, scène 4, DON-BERTRAN)
  289. Car dans sa chambre enfin Don Alvar n'est entré... v.1423 (Acte 4, scène 4, LÉONOR)
  290. Je sais si c'est par ruse, ou de force, ou de gré, v.1424 (Acte 4, scène 4, DON-BERTRAN)
  291. Elle est bien affilée. v.1427 (Acte 4, scène 4, DON-BERTRAN)
  292. C'en est trop, allez voir là dehors si j'y suis. v.1432 (Acte 4, scène 4, DON-BERTRAN)
  293. C'est un fou personnage. v.1433 (Acte 4, scène 4, JACINTE)
  294. Cherchez fortune ailleurs, l'affaire en est vuidée. v.1442 (Acte 4, scène 5, DON-BERTRAN)
  295. C'est bien là pour lui faire épanouir la rate. v.1453 (Acte 4, scène 5, GUSMAN)
  296. Ah, c'est trop s'exposer aux mépris d'une Ingrate, v.1454 (Acte 4, scène 5, DON FELIX)
  297. Quittons ces tristes lieux, et ne balançons plus. v.1455 (Acte 4, scène 5, DON FELIX)
  298. À bien et justement raisonner là-dessus, v.1456 (Acte 4, scène 6, DON-BERTRAN)
  299. Son mérite, il est vrai, peut beaucoup sur mon âme, v.1462 (Acte 4, scène 6, ISABELLE)
  300. Il n'est pas malaisé. v.1474 (Acte 4, scène 6, ISABELLE)
  301. Si la chose est possible, v.1474 (Acte 4, scène 6, DON-BERTRAN)
  302. C'est donc par toi qu'il sait... v.1482 (Acte 4, scène 7, JACINTE)
  303. Ce Beau-père obstiné le tient bien en cervelle ? v.1497 (Acte 5, scène 1, DON-ALVAR)
  304. Que contre son étoile il peste d'importance. v.1502 (Acte 5, scène 1, GUZMAN)
  305. Et c'est ! v.1504 (Acte 5, scène 1, DON-ALVAR)
  306. Est le prix du beau feu dont je ressens l'ardeur. v.1516 (Acte 5, scène 1, DON-ALVAR)
  307. Vous l'avez détrompée, et votre paix est faite ? v.1517 (Acte 5, scène 1, GUZMAN)
  308. C'est en quoi Don Bertran me surprend davantage, v.1522 (Acte 5, scène 1, GUZMAN)
  309. Sachant que c'est par moi qu'il se voir encor Père. v.1542 (Acte 5, scène 2, DON-ALVAR)
  310. On s'y presse, on s'y tue, et c'est à qui l'aura. v.1548 (Acte 5, scène 3, GUZMAN)
  311. Le faisait s'obstiner ; et son Valet sans moi v.1555 (Acte 5, scène 3, JACINTE)
  312. Elle est à mon avis plus à plaindre que tous v.1567 (Acte 5, scène 3, JACINTE)
  313. C'est contre le chagrin un souverain remède. v.1573 (Acte 5, scène 4, GUZMAN)
  314. Si l'on rit, c'est du feu dont l'ardeur me possède. v.1574 (Acte 5, scène 4, LÉONOR)
  315. L'ingrat s'est voulu rendre à l'assignation, v.1587 (Acte 5, scène 4, LÉONOR)
  316. Il dit qu'il n'en est rien. v.1591 (Acte 5, scène 4, L?ONOR)
  317. C'est fort mal fait à lui. v.1591 (Acte 5, scène 4, GUZMAN)
  318. Mais vous parler de nuit n'est point un vilain cas. v.1595 (Acte 5, scène 4, GUZMAN)
  319. Et vais l'abandonner à son mauvais destin. v.1604 (Acte 5, scène 5, DON FELIX)
  320. Ce n'est qu'à Don Alvar que vous cédez la place, v.1606 (Acte 5, scène 5, LÉONOR)
  321. Don Bertran, Don Alvar, tout m'est indifférent, v.1608 (Acte 5, scène 5, DON FELIX)
  322. Qu'elle est en liberté de se choisir un Maître. v.1610 (Acte 5, scène 5, DON FELIX)
  323. C'est par le mépris seul qu'on venge le mépris. v.1611 (Acte 5, scène 5, DON FELIX)
  324. De ses feux Isabelle est le plus cher objet, v.1616 (Acte 5, scène 5, LÉONOR)
  325. Sa flamme cette nuit pour vous s'est fait paraître ? v.1621 (Acte 5, scène 5, DON FELIX)
  326. C'est ce qui me confond, il le veut méconnaître. v.1622 (Acte 5, scène 5, LÉONOR)
  327. Oui, c'est moi v.1631 (Acte 5, scène 5, DON FELIX)
  328. Pour vous soustraire au joug d'un pouvoir tyrannique v.1634 (Acte 5, scène 5, DON FELIX)
  329. Et faire réussir de plus justes desseins ; v.1636 (Acte 5, scène 5, DON FELIX)
  330. C'est à tort... v.1643 (Acte 5, scène 6, LÉONOR)
  331. Prenez, je vous la livre, elle est et belle et droite, v.1649 (Acte 5, scène 6, DON-BERTRAN)
  332. C'est comme il vous la faut, vous serez bien conjoints. v.1651 (Acte 5, scène 6, DON BERTRAN)
  333. Mais encor, parmi vous, de grâce, est-ce la mode v.1653 (Acte 5, scène 6, DON FELIX)
  334. C'est sa faute et la vôtre, et qui la fait, la boit. v.1656 (Acte 5, scène 6, DON-BERTRAN)
  335. Je m'en vais préparer le festin de la noce, v.1662 (Acte 5, scène 7, DON FELIX)
  336. Mais je l'estropierai. v.1668 (Acte 5, scène 7, DON-BERTRAN)
  337. Elle est toute rouillée, et je crois que sans vous v.1671 (Acte 5, scène 7, DON-BERTRAN)
  338. Elle est passée enfin ? v.1674 (Acte 5, scène 8, GUZMAN)
  339. Ma foi, c'est son affaire, v.1674 (Acte 5, scène 8, DON-BERTRAN)
  340. Je ne m'en mêle plus, c'est un point de chicane, v.1677 (Acte 5, scène 8, DON-BERTRAN)
  341. Si c'est trop peu jurer, que le Diable m'emporte, v.1690 (Acte 5, scène 9, DON-BERTRAN)
  342. C'est tout dire, on doit croire un homme à son serment. v.1691 (Acte 5, scène 9, DON BERTRAN)
  343. Don Félix est parti qui vous faisait ombrage, v.1693 (Acte 5, scène 9, DON-GARCIE)
  344. Rien ne vous peut choquer, ma fille est belle et sage, v.1694 (Acte 5, scène 9, DON GARCIE)
  345. Puisque pour vous ma fille est un parti sortable, v.1701 (Acte 5, scène 9, DON-GARCIE)
  346. Cette sotte raison n'est point ici de mise. v.1706 (Acte 5, scène 9, DON-GARCIE)
  347. Est-ce dans la nouvelle, ou dans la pleine Lune ? v.1714 (Acte 5, scène 9, DON-BERTRAN)
  348. Oyez, mais par ma foi, c'est méchanceté pure, v.1729 (Acte 5, scène 10, DON-BERTRAN)
  349. Pensez-vous m'échapper avec ce stratagème ? v.1734 (Acte 5, scène 10, DON-GARCIE)
  350. C'est stratagème encor ? v.1737 (Acte 5, scène 10, DON-BERTRAN)
  351. Explique ce mystère. v.1737 (Acte 5, scène 10, DON-GARCIE)
  352. D'un accident si triste et difficile à croire. v.1741 (Acte 5, scène 10, ISABELLE)
  353. Sachez que Don Alvar vous conta hier l'histoire. v.1742 (Acte 5, scène 10, ISABELLE)
  354. C'est une vérité que je ne puis nier, v.1743 (Acte 5, scène 10, ISABELLE)
  355. Et c'est pour lui qu'il faut désormais que je vive. v.1746 (Acte 5, scène 10, ISABELLE)
  356. De tout ce qu'elle dit apprenez qu'il n'est rien. v.1748 (Acte 5, scène 10, LÉONOR)
  357. Cette obligation n'est en effet qu'un conte v.1749 (Acte 5, scène 10, L?ONOR)
  358. Aussi bien il est temps de vous faire connaître v.1753 (Acte 5, scène 10, LÉONOR)
  359. Que Don Alvar vous fourbe, et que ce n'est qu'un traître, v.1754 (Acte 5, scène 10, L?ONOR)
  360. Est-il vrai ? Dites-moi, v.1755 (Acte 5, scène 10, DON-BERTRAN)
  361. Vous n'avez subsisté que par le cousinage, v.1774 (Acte 5, scène 11, DON-BERTRAN)
  362. Ce reproche est honteux. v.1777 (Acte 5, scène 11, DON-ALVAR)
  363. Car du reste, néant, elle n'a pas un sou. v.1779 (Acte 5, scène 11, DON-BERTRAN)
  364. Est-il un plus grand fou ? v.1780 (Acte 5, scène 11, ISABELLE)
  365. C'est par où je prétends me venger de tous deux. v.1783 (Acte 5, scène 11, DON-BERTRAN)
  366. Quel Diable de rien c'est, que deux riens mis ensemble. v.1786 (Acte 5, scène 11, DON BERTRAN)
  367. Et qu'on est mal vêtu d'un drap de Patience v.1793 (Acte 5, scène 11, DON BERTRAN)
  368. Doublé de Foi partout, et garni de Constance. v.1794 (Acte 5, scène 11, DON BERTRAN)
  369. Où je parle, où je suis, c'est à vous de vous taire. v.1797 (Acte 5, scène 11, DON-BERTRAN)
  370. Allez, n'en doutez point, c'est un coup sûr pour vous. v.1803 (Acte 5, scène 11, DON BERTRAN)
  371. Qu'y trouvez-vous à dire ? Il est beau, doux, bénin, v.1807 (Acte 5, scène 12, DON-BERTRAN)
  372. Cette qualité seule est assez noble et haute ; v.1809 (Acte 5, scène 12, DON BERTRAN)
  373. Il est vrai qu'il est gueux, mais ce n'est pas ma faute, v.1810 (Acte 5, scène 12, DON BERTRAN)
  374. Il n'est pas maintenant question de cela. v.1812 (Acte 5, scène 12, DON-GARCIE)
  375. Oui, mais je n'en veux plus puisqu'elle n'est pas sage, v.1814 (Acte 5, scène 12, DON-BERTRAN)
  376. Quoi, cela n'est pas vrai ? v.1821 (Acte 5, scène 12, DON-BERTRAN)
  377. Non, c'est pure folie v.1821 (Acte 5, scène 12, DON-ALVAR)
  378. Cet obstiné Vieillard n'entend point raillerie. v.1829 (Acte 5, scène 12, GUZMAN)
  379. L'offre est avantageuse ? v.1833 (Acte 5, scène 12, DON-ALVAR)
  380. C'est être trop longtemps à consulter ensemble, v.1834 (Acte 5, scène 12, DON-GARCIE)
  381. Et je trouve après tout qu'il est fort à propos v.1843 (Acte 5, scène 12, DON-BERTRAN)
  382. Déjà la Confrérie est assez belle et grande, v.1845 (Acte 5, scène 12, DON BERTRAN)
  383. Je suis vieux, elle est jeune, et n'a pas l'esprit droit, v.1847 (Acte 5, scène 12, DON BERTRAN)
  384. C'est trop délibérer. v.1851 (Acte 5, scène 12, DON-GARCIE)
  385. Puisque aussi bien pour nous c'est un mal nécessaire, v.1853 (Acte 5, scène 12, DON-BERTRAN)
  386. Sa folie est trop grande, et se fait trop paraître, v.1862 (Acte 5, scène 12, DON-ALVAR)
  387. Cet ordre à mon amour est une douce loi, v.1868 (Acte 5, scène 12, DON-ALVAR)
  388. Pour ne pas l'approuver j'ai pour vous trop d'estime, v.1870 (Acte 5, scène 12, DON-GARCIE)
  389. Je crois de cet Hymen qu'elle est peu réjouie. v.1873 (Acte 5, scène 12, DON-BERTRAN)
  390. Je pense bien plutôt qu'elle s'est évanouie, v.1874 (Acte 5, scène 12, GUZMAN)
  391. Allons voir ce que c'est. v.1877 (Acte 5, scène 12, DON-GARCIE)
  392. Peut-être que ma Soeur est prête à rendre l'âme, v.1878 (Acte 5, scène 12, DON-BERTRAN)

LE FESTIN DE PIERRE (1677)

  1. Quoi qu'en dise Aristote, et sa docte Cabale, v.1 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  2. Le Tabac est divin, il n'est rien qui l'égale. v.2 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  3. Mais c'est peu qu'à donner instruisant la jeunesse, v.9 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  4. C'est dans la médecine un remède nouveau ; v.11 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  5. Et qui vit sans tabac n'est pas digne de vivre. v.14 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  6. Le soin de le chercher est obligeant sans doute, v.21 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  7. C'est aimer fortement, mais tout voyage coûte, v.22 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  8. Il est trop jeune encor, il n'oserait. v.36 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  9. La raison en est belle. v.38 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  10. Sa qualité ! C'est là ce qui l'arrêterait. v.39 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  11. Rien pour lui n'est trop chaud ni trop froid. v.40 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  12. Tu ne sais pas encor quel homme est Don Juan. v.44 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  13. S'il est ce que tu dis, le moyen de connaître, v.45 (Acte 1, scène 1, GUSMAN)
  14. De protestations des plus passionnées, v.49 (Acte 1, scène 1, GUSMAN)
  15. Ce n'est pas que je sache avec pleine assurance, v.57 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  16. Qu'il n'est devoirs si saints dont il ne s'ose rire ; v.62 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  17. Que c'est un endurci dans la fange plongé, v.63 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  18. Et parce qu'il est jeune, il croit qu'il est en âge, v.69 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  19. Il est ce qu'on appelle un Pourceau d'Épicure. v.74 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  20. C'est peu pour bon contrat qu'il en ait fait la femme, v.77 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  21. C'est un piège qu'il tend partout à chaque belle ; v.81 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  22. Tu serais convaincu que ce n'est pas en vain v.87 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  23. Et je ne doute point, comme il est sans retour, v.91 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  24. Un grand Seigneur méchant est une étrange affaire. v.98 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  25. C'est qu'il faut avec lui faire souvent l'idole, v.102 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  26. Louer ce qu'on déteste, et de peur du bâton, v.103 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  27. C'est lui. Prends garde au moins... v.106 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  28. C'est à toi là-dessus de te taire ; autrement... v.108 (Acte 1, scène 1, SGANARELLE)
  29. Il est un peu surpris de ce que sans rien dire v.113 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  30. Rien du tout, ce n'est point mon affaire. v.116 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  31. Ma foi, tu crois juste, et mon coeur v.119 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  32. C'est le plus grand coureur qui jamais ait été. v.124 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  33. Tout est de votre goût, brune ou blonde, n'importe. v.125 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  34. Sans doute ; il est aisé de voir v.127 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  35. Mais si, comme on n'est pas bon juge dans sa cause, v.129 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  36. Et me laisse sans yeux pour le reste du monde ? v.138 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  37. Va crois-moi, la constance était bonne jadis, v.143 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  38. Le vrai plaisir d'aimer est dans le changement. v.164 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  39. Il consiste à pouvoir, par d'empressés hommages, v.165 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  40. À l'amour satisfait tout son charme est ôté, v.175 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  41. De mes vastes désirs le vol précipité v.183 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  42. Le fat ! Et quelle vie est-ce donc que je mène ? v.202 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  43. Est-il rien de plus doux ? Rien qui soit plus capable... v.205 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  44. Il est vrai, je conçois cela fort agréable ; v.206 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  45. Et c'est, si sans péché j'en avais le pouvoir, v.207 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  46. Mais sans aucun respect pour les plus saints mystères... v.209 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  47. Oh, ce n'est pas à vous que j'en fais, Dieu m'en garde, v.214 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  48. Et quand vous faites mal, comme c'est l'ordinaire, v.217 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  49. Bon cela ; mais il est certains Impertinents, v.219 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  50. Les plus justes motifs des plus sages scrupules, v.222 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  51. C'est bien à vous (Je parle au maître que j'ai dit) v.232 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  52. Une perruque blonde, être propre, ajusté, v.236 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  53. Ce n'est pas vous au moins que tout ceci regarde.) v.238 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  54. Ça voyons. De quoi serait-il question ? v.244 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  55. À ce qui me peut faire un destin tout charmant. v.252 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  56. Est une fiancée aimable, jeune, belle, v.254 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  57. Par l'heureux, à qui sont destinés tant d'appas. v.256 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  58. C'est au dernier remède enfin que j'ai recours. v.272 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  59. C'est là le prendre comme il faut. v.279 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  60. L'amour n'est pas un grand défaut. v.280 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  61. Sottise ; il n'est rien tel que de se satisfaire. v.281 (Acte 1, scène 2, SGANARELLE)
  62. Voici l'heure à peu près où ceux... Mais qu'est ceci ? v.283 (Acte 1, scène 2, DON JUAN)
  63. À vous justifier toujours trop favorable, v.301 (Acte 1, scène 3, ELVIRE)
  64. Approchez, et voyons ce mystère éclairci. v.320 (Acte 1, scène 3, ELVIRE)
  65. Quoi, tous deux interdits ! Est-ce là pour confondre... v.321 (Acte 1, scène 3, ELVIRE)
  66. Comme les conquérants, Alexandre, est la cause v.326 (Acte 1, scène 3, SGANARELLE)
  67. Vous plaît-il, Don Juan, m'éclaircir ce mystère ? v.330 (Acte 1, scène 3, ELVIRE)
  68. Demeurer interdit, c'est mal faire valoir v.335 (Acte 1, scène 3, ELVIRE)
  69. Vous rend ce qu'est un corps séparé de son âme ? v.350 (Acte 1, scène 3, ELVIRE)
  70. Et que loin de vos yeux, ma juste impatience v.357 (Acte 1, scène 3, DON JUAN)
  71. M'a fait appréhender la céleste colère. v.374 (Acte 1, scène 3, DON JUAN)
  72. Je le connais enfin lorsqu'il n'en est plus temps. v.388 (Acte 1, scène 3, ELVIRE)
  73. Se peut-il qu'il résiste, et que rien ne l'étonne ! v.393 (Acte 1, scène 3, SGANARELLE)
  74. En ouïr davantage est une lâcheté, v.396 (Acte 1, scène 3, ELVIRE)
  75. Et si tu ne crains point sa justice blessée, v.405 (Acte 1, scène 3, ELVIRE)
  76. Il est temps d'achever l'amoureuse entreprise, v.409 (Acte 1, scène 4, DON JUAN)
  77. Qui me livre l'objet dont mon âme est éprise. v.410 (Acte 1, scène 4, DON JUAN)
  78. Le détestable ! À quel maître maudit v.411 (Acte 1, scène 4, SGANARELLE)
  79. C'est donc l'vent d'a matin... v.418 (Acte 2, scène 1, CHARLOTTE)
  80. Comme en n'y pensant pas le hasard est venu. v.420 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  81. Qui les vît de tout loin, car c'est moi, com'i dit l'autre, v.422 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  82. J'étas embarrassé ; s'n'était point stratagème, v.433 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  83. "Eh, Gros-Jean, ç'ai-je fait, stan pendant que je somme v.437 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  84. Je n'ai point la vu' trouble, et s'n'est point jeu pou rire, v.442 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  85. C'est là des z'hommes. Point, s'm'a-t-i fait s'n'en est pas, v.443 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  86. C'est des Hommes, vois-tu, qui nageont vars ici. v.447 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  87. Quatre pièce tapée, et le restant en double, v.453 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  88. Et pis il en est v'nu deux autres de leu bande, v.474 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  89. Mathurine est venue à voir leu biaux z'habits ; v.476 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  90. Vla tout com'ça s'est fait pour te l'dire en un mot. v.479 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  91. C'est le Maître, v.481 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  92. Stan pendant, si je n'eume été là, palsanguenne v.485 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  93. Tout gros Monsieu qui l'est, il n'en fut revenu. v.487 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  94. Et cheu toi, dis Piarrot, est-il encor tout nu ? v.488 (Acte 2, scène 1, CHARLOTTE)
  95. En deglieu d'haut-de-chausse, il ant sartaine histoire v.501 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  96. Et bian, dis qu'esque c'est ? v.512 (Acte 2, scène 1, CHARLOTTE)
  97. Quemment ? Qu'est-qu'iglia don ? v.516 (Acte 2, scène 1, CHARLOTTE)
  98. Tastigué, tu dois être ma Femme. v.518 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  99. Ah, ah, n'est-ce que ça. v.519 (Acte 2, scène 1, CHARLOTTE)
  100. Non, s'n'est qu'ça, stanpendant c'est bian assez, vien ça. v.520 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  101. Si j'te la dis toujou, c'est toi qu'en est la cause, v.522 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  102. Et tout ça, contre un mur c'est me cougné la tête. v.534 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  103. J'n'y gagne rien. Vois-tu ? Ça n'est ni biau ni bon, v.535 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  104. Oui, tu m'aimes, mais c'est d'une belle dégaine. v.538 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  105. Non, ça s'voit quand il est, et toujou z'aux parsonnes, v.542 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  106. Quand c'est tout d'bon qu'en aime, en leu fait en passant v.543 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  107. Tant al n'est assotée, et dès qu'a l'voit passer, v.547 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  108. Jarny vla s'q'c'est qu'aimer, mais margué l'en me barse v.554 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  109. C'est me n'imeur, Piarrot ; que veux-tu ? v.562 (Acte 2, scène 1, CHARLOTTE)
  110. Tastigué, s'tu m'aimais, m'dirais-tu ça ? v.567 (Acte 2, scène 1, PIERROT)
  111. M'viens-tu tarabuster toujou l'esprit ? v.568 (Acte 2, scène 1, CHARLOTTE)
  112. Est-ce là su Monsieu ? v.574 (Acte 2, scène 1, CHARLOTTE)
  113. Qui l'eût été nayé ! Qui l'est genty ! v.575 (Acte 2, scène 1, CHARLOTTE)
  114. Il n'y faut plus penser, c'en est fait, Sganarelle. v.577 (Acte 2, scène 2, DON JUAN)
  115. Si par là de mon feu l'espérance est frivole, v.581 (Acte 2, scène 2, DON JUAN)
  116. Et c'est une conquête assez pleine d'appas, v.583 (Acte 2, scène 2, DON JUAN)
  117. Qu'est-ce ? v.597 (Acte 2, scène 2, SGANARELLE)
  118. Sous cet habit rustique, un chef-d'oeuvre des Cieux ? v.604 (Acte 2, scène 2, DON JUAN)
  119. Il n'est point un plus joli visage. v.605 (Acte 2, scène 2, DON JUAN)
  120. Qu'elle est belle, et qu'au coeur sa vue est dangereuse ! v.609 (Acte 2, scène 2, DON JUAN)
  121. Que sa taille est mignonne ! v.613 (Acte 2, scène 2, DON JUAN)
  122. Qu'ils sont beaux ! Et vos dents ? Il n'est rien si parfait. v.616 (Acte 2, scène 2, DON JUAN)
  123. Et je ne sais si c'est pour vous railler de moi. v.619 (Acte 2, scène 2, CHARLOTTE)
  124. Fi, Monsieur, al est noire v.622 (Acte 2, scène 2, CHARLOTTE)
  125. C'est trop d'honneur pour moi, j'n'os'rais vous refuser. v.624 (Acte 2, scène 2, CHARLOTTE)
  126. Il se nomme Piarrot ; c'est ma Tante Phlipote v.629 (Acte 2, scène 2, CHARLOTTE)
  127. Pour rompre cet injuste et honteux mariage ; v.634 (Acte 2, scène 2, DON JUAN)
  128. Cet amour est bien prompt, je l'avouerai ; mais quoi ? v.639 (Acte 2, scène 2, DON JUAN)
  129. S'il n'est rien de plus vrai. v.643 (Acte 2, scène 2, DON JUAN)
  130. Entendu dire à ceux qui savont bien s'que c'est, v.647 (Acte 2, scène 2, CHARLOTTE)
  131. Qu'i n'est point de Monsieus qui ne soient toujou prêt v.648 (Acte 2, scène 2, CHARLOTTE)
  132. Ce n'est qu'en tout honneur que je vous veux aimer. v.660 (Acte 2, scène 2, DON JUAN)
  133. J'vous dis qu'où vous tegniais, et qu'i n'est pas besoin v.687 (Acte 2, scène 3, PIERROT)
  134. Parsqu'il est Monsieur, i s'en viendra, je crois, v.692 (Acte 2, scène 3, PIERROT)
  135. Ventrigué, tastigué, voyé z'un peu la chance, v.697 (Acte 2, scène 3, PIERROT)
  136. De v-nir battre les gens. S'n'est pas la récompense v.698 (Acte 2, scène 3, PIERROT)
  137. J'vous devions laissez boire, i l'est bien employé. v.700 (Acte 2, scène 3, PIERROT)
  138. S'n'est pas s'que tu penses, dea. v.705 (Acte 2, scène 3, CHARLOTTE)
  139. C'est donc com'ça q'tu fais ? Si j'en eusse eu queuq'doute, v.714 (Acte 2, scène 3, PIERROT)
  140. Vous voyez bien qu'il est obstiné comme quatre. v.722 (Acte 2, scène 3, SGANARELLE)
  141. Peste, soit du maroufle. v.725 (Acte 2, scène 3, SGANARELLE)
  142. C'est qu'elle m'aime ; et moi, comme je suis sincère, v.734 (Acte 2, scène 5, DON JUAN)
  143. Mathurine, est-il bien v.740 (Acte 2, scène 5, CHARLOTTE)
  144. C'est moi qu'i veut putôt. v.748 (Acte 2, scène 5, MATURINE)
  145. C'est moi qu'il épous'ra. Voyé le bel esprit. v.752 (Acte 2, scène 5, MATURINE)
  146. Si j'n'avons pas raison le vla qu'est pour le dire, v.754 (Acte 2, scène 5, CHARLOTTE)
  147. Oui, puisqu'i sait sqien est, v.755 (Acte 2, scène 5, MATURINE)
  148. Gageons qu'c'est moi qu'il aime, v.757 (Acte 2, scène 5, MATURINE)
  149. Comment ? Est-ce pour vous moquer ? v.759 (Acte 2, scène 5, DON JUAN)
  150. Ce que pour l'étonner l'autre s'obstine à feindre ; v.766 (Acte 2, scène 5, DON JUAN)
  151. C'est par eux que je songe à vous mettre d'accord, v.771 (Acte 2, scène 5, DON JUAN)
  152. Il n'est charmes si vifs que n'effacent les vôtres. v.777 (Acte 2, scène 5, DON JUAN)
  153. C'est moi qui l'y plaît mieux, au moins. v.781 (Acte 2, scène 6, CHARLOTTE)
  154. Songez à vos oisons, c'est le plus assuré. v.787 (Acte 2, scène 6, SGANARELLE)
  155. D'où vient que Sganarelle est ici demeuré ? v.788 (Acte 2, scène 7, DON JUAN)
  156. Mon Maître n'est qu'un fourbe, et tout ce qu'il débite, v.789 (Acte 2, scène 7, SGANARELLE)
  157. Cela n'est pas vrai ; si l'on vient vous le dire, v.793 (Acte 2, scène 7, SGANARELLE)
  158. Que mon maître n'est fourbe en aucune action, v.795 (Acte 2, scène 7, SGANARELLE)
  159. Le monde est si plein, Monsieur, de médisants, v.799 (Acte 2, scène 7, SGANARELLE)
  160. Oui, mon maître est un homme d'honneur ; v.804 (Acte 2, scène 7, SGANARELLE)
  161. Qu'est-ce ? v.809 (Acte 2, scène 8, DON JUAN)
  162. C'est à moi qui promet, Charlotte. v.815 (Acte 2, scène 9, MATURINE)
  163. Oh ! C'est à moi. v.815 (Acte 2, scène 9, CHARLOTTE)
  164. Il faut céder, la force est une étrange loi. v.816 (Acte 2, scène 10, DON JUAN)
  165. Viens, pour ne risquer rien usons de stratagème, v.817 (Acte 2, scène 10, DON JUAN)
  166. N'est-on pas glorieux de mourir pour son maître ? v.822 (Acte 2, scène 10, DON JUAN)
  167. Mais, Monsieur, savez-vous quel en est le pouvoir ? v.836 (Acte 3, scène 1, SGANARELLE)
  168. Il n'est point parmi nous d'erreur plus grande. v.867 (Acte 3, scène 1, DON JUAN)
  169. La peste soit le fou. v.870 (Acte 3, scène 1, DON JUAN)
  170. Tu raisonnes fort juste. v.887 (Acte 3, scène 1, DON JUAN)
  171. Il est vrai, cet habit v.887 (Acte 3, scène 1, SGANARELLE)
  172. Mais sur le reste, là, que le coeur se déploie. v.893 (Acte 3, scène 1, SGANARELLE)
  173. C'est fort bien dit. L'Enfer ? v.896 (Acte 3, scène 1, SGANARELLE)
  174. Il n'est pas nécessaire, v.897 (Acte 3, scène 1, SGANARELLE)
  175. De vous expliquer mieux, votre réponse est claire. v.898 (Acte 3, scène 1, SGANARELLE)
  176. Ce Ciel planté là-haut, est-ce que tout cela v.911 (Acte 3, scène 1, SGANARELLE)
  177. S'est bâti de soi-même ? Et vous, seriez-vous là, v.912 (Acte 3, scène 1, SGANARELLE)
  178. Vous vous taisez exprès, et c'est belle malice. v.921 (Acte 3, scène 1, SGANARELLE)
  179. Mon raisonnement est, Monsieur, quoi qu'il en soit, v.923 (Acte 3, scène 1, SGANARELLE)
  180. Que l'Homme est admirable en tout, et qu'on y voit v.924 (Acte 3, scène 1, SGANARELLE)
  181. N'est-il pas merveilleux que je sois ici, moi, v.927 (Acte 3, scène 1, SGANARELLE)
  182. Et ne me mêle point d'ajuster les ressorts v.931 (Acte 3, scène 1, SGANARELLE)
  183. C'est comme il vous les faut. v.944 (Acte 3, scène 2, SGANARELLE)
  184. C'est pour faire un remède, elle en prend très souvent. v.947 (Acte 3, scène 2, LÉONOR)
  185. Monsieur est médecin. v.949 (Acte 3, scène 2, DON JUAN)
  186. Où son mal lui tient-il ? Est-ce à la rate ? Au foie ? v.950 (Acte 3, scène 2, SGANARELLE)
  187. Qu'elle est propre à causer une flamme amoureuse ? v.953 (Acte 3, scène 2, DON JUAN)
  188. Ah quel meurtre ! Et d'où vient ? Est-ce que vous avez v.955 (Acte 3, scène 2, DON JUAN)
  189. C'est cela qui vous tient ? v.958 (Acte 3, scène 2, DON JUAN)
  190. Voyons. Le cas n'est point douteux. v.964 (Acte 3, scène 2, SGANARELLE)
  191. Et quel mal est-ce là que vous nommez ? v.967 (Acte 3, scène 2, LÉONOR)
  192. Mal terrible, astringent, vaporeux. v.969 (Acte 3, scène 2, SGANARELLE)
  193. Ce n'est point à demi que Monsieur fait les choses. v.985 (Acte 3, scène 2, SGANARELLE)
  194. C'est un acte inhumain, dont je me sens coupable, v.989 (Acte 3, scène 2, DON JUAN)
  195. Il est fort charitable. v.990 (Acte 3, scène 2, SGANARELLE)
  196. C'est une bagatelle, v.993 (Acte 3, scène 2, SGANARELLE)
  197. Va si loin, qu'il est prêt, pour faire trêve aux coups v.995 (Acte 3, scène 2, SGANARELLE)
  198. Ah, qu'il n'en fasse rien ; elle est si dégoûtante... v.997 (Acte 3, scène 2, LÉONOR)
  199. Non, ce qui fait l'hymen n'est point de notre choix ; v.1000 (Acte 3, scène 2, DON JUAN)
  200. Quand une chose est faite, elle n'est pas à faire. v.1013 (Acte 3, scène 2, SGANARELLE)
  201. Et je renonce au reste. v.1020 (Acte 3, scène 2, DON JUAN)
  202. Il est de bonne foi. v.1020 (Acte 3, scène 2, SGANARELLE)
  203. C'est avoir de l'esprit. v.1024 (Acte 3, scène 2, DON JUAN)
  204. Vous avecque moi, c'est suivre votre époux. v.1028 (Acte 3, scène 2, DON JUAN)
  205. Est-ce scrupule à faire après la foi promise ? v.1029 (Acte 3, scène 2, DON JUAN)
  206. Est-ce faire du mal, quand c'est à bonne fin ? v.1039 (Acte 3, scène 3, LÉONOR)
  207. Et je lui demandais si pour guérir votre Asthme, v.1041 (Acte 3, scène 3, L?ONOR)
  208. Que votre Asthme vous tînt du haut jusques au bas, v.1051 (Acte 3, scène 3, SGANARELLE)
  209. Je parle hardiment, mais ma parole est sûre. v.1054 (Acte 3, scène 3, SGANARELLE)
  210. Demandez à Monsieur. Outre l'asthme, il avait v.1055 (Acte 3, scène 3, SGANARELLE)
  211. Que s'il n'avait jamais eu tache d'Asthmatique. v.1062 (Acte 3, scène 3, SGANARELLE)
  212. Son teint est frais sans doute, et d'un vif éclatant. v.1063 (Acte 3, scène 3, THERESE)
  213. Ça, voyons votre pouls. Il est intermittent ; v.1064 (Acte 3, scène 3, SGANARELLE)
  214. Votre langue. Elle n'est pas tant sotte. v.1066 (Acte 3, scène 3, SGANARELLE)
  215. En dessous, levez-là. L'Asthme y paraît marqué. v.1067 (Acte 3, scène 3, SGANARELLE)
  216. Où la force de l'asthme est le plus départie. v.1070 (Acte 3, scène 3, SGANARELLE)
  217. Comme l'obstruction se fait de ce côté, v.1071 (Acte 3, scène 3, SGANARELLE)
  218. Car selon que d'abord la chaleur restringente v.1073 (Acte 3, scène 3, SGANARELLE)
  219. A pu se ramasser, la partie est souffrante, v.1074 (Acte 3, scène 3, SGANARELLE)
  220. Or est-il que le chaud ne vient jamais du froid. v.1076 (Acte 3, scène 3, SGANARELLE)
  221. Et du reste du jour ne parlez à personne. v.1085 (Acte 3, scène 3, SGANARELLE)
  222. La rencontre est plaisante. v.1090 (Acte 3, scène 4, DON JUAN)
  223. Sa nièce est fort aimable, et doit ici se rendre v.1097 (Acte 3, scène 4, DON JUAN)
  224. Le plus sûr cependant est de m'aller cacher. v.1115 (Acte 3, scène 4, SGANARELLE)
  225. Ce n'est plus un secret, v.1136 (Acte 3, scène 5, DON-CARLOS)
  226. Depuis quatre ou cinq jours s'est laissée enlever. v.1140 (Acte 3, scène 5, DON CARLOS)
  227. Un Don Juan Giron, est l'auteur de l'injure, v.1141 (Acte 3, scène 5, DON CARLOS)
  228. N'en dites point de mal, il est de mes amis. v.1148 (Acte 3, scène 5, DON JUAN)
  229. Je sais ce que se doit un si juste courroux, v.1152 (Acte 3, scène 5, DON JUAN)
  230. C'est sans avoir servi jamais à le cacher. v.1156 (Acte 3, scène 5, DON JUAN)
  231. Il est homme de coeur, v.1159 (Acte 3, scène 5, DON JUAN)
  232. Vous répondre de lui, c'est vous en dire assez. v.1163 (Acte 3, scène 5, DON JUAN)
  233. Cette assurance est douce à des cours offensés. v.1164 (Acte 3, scène 5, DON-CARLOS)
  234. Et c'est dont je soupire. v.1169 (Acte 3, scène 5, DON-CARLOS)
  235. Par où donc... Mais ô Ciel, que ma surprise est grande ! v.1174 (Acte 3, scène 6, ALONSE)
  236. L'avantage du nombre est peu pour m'y contraindre. v.1178 (Acte 3, scène 6, DON JUAN)
  237. Jugez par là du reste, et si de mon offense, v.1185 (Acte 3, scène 6, DON-CARLOS)
  238. Il en est de sanglants, il en est de plus doux. v.1195 (Acte 3, scène 6, DON CARLOS)
  239. Tout à l'heure. Ah, c'est vous. v.1203 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  240. Cet habit est, je crois, de vertu purgative ; v.1206 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  241. Le porter, c'est autant qu'avoir pris... v.1207 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  242. Qu'en rendant un peu plus de justice à sa soeur... v.1215 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  243. Ma passion dans mon coeur est usée en mon coeur, v.1216 (Acte 3, scène 7, DON JUAN)
  244. Qu'avec l'engagement il est incompatible. v.1218 (Acte 3, scène 7, DON JUAN)
  245. Mais c'est toujours mourir. v.1227 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  246. Bon, et c'est le tombeau v.1228 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  247. C'est pour faire la paix que je cherche à le voir, v.1235 (Acte 3, scène 7, DON JUAN)
  248. Et s'il est galant homme, il doit nous recevoir. v.1236 (Acte 3, scène 7, DON JUAN)
  249. Ah ! Que ce marbre est beau ! Ne lui déplaise, v.1237 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  250. Il s'est là, pour un Mort, logé fort à son aise. v.1238 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  251. Voyez-vous sa Statue, et comme il tient sa main ? v.1243 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  252. C'est pour nous obliger, je pense, à la retraite, v.1246 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  253. La prière est nouvelle. v.1250 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  254. Qu'est-ce ? Qu'as-tu ? Dis donc. v.1258 (Acte 3, scène 7, DON JUAN)
  255. La Statue... v.1259 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  256. La Statue... v.1260 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  257. Je parle, et je vous dis, monsieur, que la Statue... v.1261 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  258. Vers moi s'est abattue. v.1262 (Acte 3, scène 7, SGANARELLE)
  259. Un faux rapport des yeux n'est pas chose nouvelle, v.1274 (Acte 4, scène 1, DON JUAN)
  260. La vue en est troublée, et je tiens ridicule... v.1277 (Acte 4, scène 1, DON JUAN)
  261. Il n'est rien de plus vrai que ce signe de tête, v.1282 (Acte 4, scène 1, SGANARELLE)
  262. Vous vous expliquez net, c'est là ce qui me plaît. v.1291 (Acte 4, scène 1, SGANARELLE)
  263. D'autres ont des détours qu'on ne sait ce que c'est ; v.1292 (Acte 4, scène 1, SGANARELLE)
  264. Vous dites tout, rien n'est si facile à comprendre. v.1294 (Acte 4, scène 1, SGANARELLE)
  265. C'est Monsieur votre père. v.1297 (Acte 4, scène 2, LA VIOLETTE)
  266. Quand sur ce qu'il connaît qui nous est nécessaire, v.1309 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  267. Ce qui nous est donné souvent pour nous punir ! v.1312 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  268. Et ce fils que j'obtiens est le fléau rigoureux v.1315 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  269. Ah fils ! Indigne fils ! Quelle est votre bassesse, v.1325 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  270. De ce sang que l'Histoire en mille endroits renomme ! v.1329 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  271. Si ce titre ne peut vous être contesté, v.1331 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  272. Et qu'il ait rien en vous qui puisse être estimable, v.1333 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  273. La naissance n'est rien où la vertu n'est pas. v.1336 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  274. C'est un engagement dont rien ne nous dispense, v.1341 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  275. Ainsi de ce Héros que nos Histoires louent, v.1345 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  276. Et que ce qu'ils ont fait et d'illustre et de grand, v.1347 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  277. Et c'est comme un Flambeau qui devant vous porté, v.1351 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  278. Enfin si la Noblesse est un précieux titre, v.1353 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  279. Qu'il n'est point de grands noms qui sans elle obscurcis... v.1355 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  280. Ma remontrance est vaine, et tu n'en fais que rire. v.1358 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  281. C'est trop ; si jusqu'ici dans mon coeur malgré moi, v.1359 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  282. Je l'étouffe ; aussi bien il est temps que j'efface v.1361 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  283. Je prévienne du Ciel les justes châtiments. v.1364 (Acte 4, scène 2, DON LOUIS)
  284. Les beaux enseignements ! C'est bien ce qu'il doit suivre v.1381 (Acte 4, scène 3, SGANARELLE)
  285. Votre marchand est là, Monsieur. v.1385 (Acte 4, scène 4, LA VIOLETTE)
  286. Peste, un créancier assomme. v.1386 (Acte 4, scène 4, SGANARELLE)
  287. Vraiment oui, c'est un home à croire bien facile. v.1390 (Acte 4, scène 4, LA VIOLETTE)
  288. Je trouve qu'il est mal de se faire celer. v.1396 (Acte 4, scène 4, DON JUAN)
  289. Leurs visites ayant une fort juste cause, v.1397 (Acte 4, scène 4, DON JUAN)
  290. Bonjour, Monsieur Dimanche. Eh, que ce m'est de joie v.1401 (Acte 4, scène 5, DON JUAN)
  291. Mais ce n'est pas pour vous que cet ordre se donne, v.1406 (Acte 4, scène 5, DON JUAN)
  292. Cela n'est rien. v.1411 (Acte 4, scène 5, MONSIEUR DIMANCHE)
  293. C'est pour vous obéir. Sans le besoin extrême... v.1429 (Acte 4, scène 5, MONSIEUR DIMANCHE)
  294. C'est une brave femme. v.1437 (Acte 4, scène 5, DON JUAN)
  295. Elle est votre servante. v.1437 (Acte 4, scène 5, MONSIEUR DIMANCHE)
  296. C'est l'enfant gâté, Monsieur, de la maison. v.1440 (Acte 4, scène 5, MONSIEUR DIMANCHE)
  297. Rien n'est si joli. v.1441 (Acte 4, scène 5, DON JUAN)
  298. Et le petit Colin, est-il encor de même ? v.1442 (Acte 4, scène 5, DON JUAN)
  299. Oui, Monsieur, on en est tout étourdi tout le jour, v.1444 (Acte 4, scène 5, MONSIEUR DIMANCHE)
  300. Et Brusquet, est-ce à son ordinaire ? v.1445 (Acte 4, scène 5, DON JUAN)
  301. C'est pis que ce n'était, nous n'en saurions chévir ; v.1448 (Acte 4, scène 5, MONSIEUR DIMANCHE)
  302. Il n'est rien qu'avec joie en tout temps je ne fisse. v.1458 (Acte 4, scène 5, DON JUAN)
  303. C'est trop d'honneur pour moi ; mais, Monsieur, s'il vous plaît, v.1459 (Acte 4, scène 5, MONSIEUR DIMANCHE)
  304. Ah ! C'est trop de moitié. v.1467 (Acte 4, scène 5, MONSIEUR DIMANCHE)
  305. La résistance est vaine ; v.1469 (Acte 4, scène 5, DON JUAN)
  306. Embrassez-moi donc. C'est d'une amitié pure, v.1477 (Acte 4, scène 5, DON JUAN)
  307. Il n'est rien qu'au besoin je ne fisse pour vous. v.1480 (Acte 4, scène 5, DON JUAN)
  308. De civilités il est vrai qu'il m'accable, v.1482 (Acte 4, scène 5, MONSIEUR DIMANCHE)
  309. Est-ce aux Gens comme vous à payer ce qu'ils doivent ? v.1502 (Acte 4, scène 6, SGANARELLE)
  310. Dans l'ennui dont mon âme est atteinte, v.1505 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  311. On m'a tout éclairci, c'est un mal sans remède, v.1510 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  312. Le crime est pour vous seul, puisque enfin éclaircie, v.1521 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  313. Non qu'un juste remords l'étouffe dans mon âme, v.1525 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  314. Jusques à n'y laisser aucun reste de flamme ; v.1526 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  315. Mais ce reste n'est plus qu'un amour épuré. v.1527 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  316. C'est un feu dont pour vous mon coeur est éclairé, v.1528 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  317. Ton coeur est attendri. v.1532 (Acte 4, scène 6, DON JUAN)
  318. C'est ce parfait amour qui m'engage à vous dire v.1533 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  319. Sa clémence a fait place à son juste courroux ; v.1540 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  320. Qu'il est encor en vous, par un prompt repentir v.1543 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  321. Et que pour éviter un malheur si funeste, v.1545 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  322. Ce jour, ce jour peut-être est le seul qui vous reste. v.1546 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  323. Ma retraite est conclue, et c'est là que sans cesse v.1549 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  324. Heureuse si je puis par son austérité v.1551 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  325. Tout le prix que j'en veux, c'est de vous voir songer v.1571 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  326. Voyez que tout est périssable. v.1573 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  327. C'est à ce but qu'il faut que tous vos désirs tendent, v.1577 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  328. Songez à vous, c'est tout ce que j'avais à dire. v.1582 (Acte 4, scène 6, ELVIRE)
  329. Que mon coeur s'est encor presque senti pour elle ? v.1590 (Acte 4, scène 7, DON JUAN)
  330. Ma foi, n'en riez point, rien n'est si nécessaire v.1597 (Acte 4, scène 7, SGANARELLE)
  331. C'est ce que je veux faire. v.1598 (Acte 4, scène 7, DON JUAN)
  332. Quelle enflure est-ce là ? Parle, dis, qu'as-tu ? v.1604 (Acte 4, scène 7, DON JUAN)
  333. Attends, montre. Sa joue est toute contrefaite, v.1605 (Acte 4, scène 7, DON JUAN)
  334. C'est une fluxion ; qu'on cherche une Lancette. v.1606 (Acte 4, scène 7, DON JUAN)
  335. Qu'on perce, il est mûr. Ah, Coquin que vous êtes, v.1609 (Acte 4, scène 7, DON JUAN)
  336. Tâtez-moi de cela, la sauce est excellente. v.1622 (Acte 4, scène 7, SGANARELLE)
  337. Tout doux, petit compère, il n'en est pas besoin, v.1624 (Acte 4, scène 7, SGANARELLE)
  338. C'est bien dit. v.1629 (Acte 4, scène 7, SGANARELLE)
  339. C'est le... v.1635 (Acte 4, scène 7, SGANARELLE)
  340. Avancez, il est là, c'est lui qui vous demande. v.1637 (Acte 4, scène 7, SGANARELLE)
  341. Quoi, d'un rien ton courage est sitôt abattu ? v.1639 (Acte 4, scène 7, DON JUAN)
  342. Je ne bois jamais quand il est si matin. v.1648 (Acte 4, scène 8, SGANARELLE)
  343. C'en est assez, je suis content de ton repas. v.1651 (Acte 4, scène 8, LA STATUE)
  344. Je veux voir comme on est régalé chez les morts. v.1663 (Acte 4, scène 8, DON JUAN)
  345. Nous est de ses bontés un témoignage insigne. v.1674 (Acte 5, scène 1, DON JUAN)
  346. Le Ciel, dont la clémence est pour moi sans seconde, v.1677 (Acte 5, scène 1, DON JUAN)
  347. Et je vois, par l'effet dont sa grâce est suivie, v.1681 (Acte 5, scène 1, DON JUAN)
  348. M'apprend à ses bontés quel sacrifice est dû. v.1692 (Acte 5, scène 1, DON JUAN)
  349. C'est à quoi tous mes voeux aujourd'hui sont portés, v.1703 (Acte 5, scène 1, DON JUAN)
  350. C'est là que retiré, loin du monde et du bruit, v.1723 (Acte 5, scène 1, DON JUAN)
  351. Dans ce détachement qui m'est si nécessaire, v.1726 (Acte 5, scène 1, DON JUAN)
  352. C'est que pour mes plaisirs je me suis fait prêter v.1727 (Acte 5, scène 1, DON JUAN)
  353. Faute de rendre, il est des Gens qui me maudissent, v.1729 (Acte 5, scène 1, DON JUAN)
  354. Adieu, prenez courage, et si vous persistez, v.1739 (Acte 5, scène 1, DON LOUIS)
  355. Qu'est-ce ? v.1741 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  356. C'est de joie v.1741 (Acte 5, scène 2, SGANARELLE)
  357. Ah, quel plaisir ce m'est de vous voir converti ! v.1744 (Acte 5, scène 2, SGANARELLE)
  358. L'Hermitage est-il loin où vous voulez aller ? v.1748 (Acte 5, scène 2, SGANARELLE)
  359. La peste le benêt avec son ermitage ! v.1750 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  360. Pourquoi ? Frère Pacôme est un homme de bien, v.1751 (Acte 5, scène 2, SGANARELLE)
  361. Comment ? Vous ne... Monsieur, c'est... où donc allons-nous ? v.1755 (Acte 5, scène 2, SGANARELLE)
  362. Voici l'heure, et j'y vais, c'est là mon ermitage. v.1757 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  363. Elle est jolie, oui ? v.1759 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  364. C'est où du Commandeur on a mis la Statue ; v.1766 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  365. Oh ma foi, la Statue ira se promener. v.1772 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  366. Mais voir une Statue et mouvante et parlante, v.1774 (Acte 5, scène 2, SGANARELLE)
  367. N'est-ce pas... v.1775 (Acte 5, scène 2, SGANARELLE)
  368. Il est vrai, c'est quelque chose ; en vain v.1775 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  369. C'est un pur stratagème, un ressort nécessaire, v.1781 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  370. Il est des gens de bien et vraiment vertueux. v.1791 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  371. Parmi ces gens de bien il est mille hypocrites, v.1794 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  372. Il n'est rien si commode. v.1797 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  373. Vois-tu ? L'hypocrisie est un vice à la mode, v.1798 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  374. Et quand de ses couleurs un vice est revêtu, v.1799 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  375. Sur tout ce qu'à jouer il est de personnages. v.1801 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  376. C'est un Art grimacier, dont les détours flatteurs v.1803 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  377. Cachent sous un beau voile un amas d'Imposteurs. v.1804 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  378. On a beau découvrir que ce n'est que faux zèle, v.1805 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  379. L'imposture est reçue, on ne peut rien contre elle, v.1806 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  380. C'est alors qu'on est sûr de ne succomber pas. v.1815 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  381. Leur appui leur est sûr, ils ont vu grimacer. v.1820 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  382. Ah ! Combien j'en connais qui par ce stratagème, v.1821 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  383. Sont pour tout rajuster d'un merveilleux secours v.1832 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  384. C'est sous un tel abri qu'assurant mes affaires, v.1833 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  385. C'est là le vrai moyen d'oser impunément v.1843 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  386. Ne croirai que moi seul digne d'être estimé. v.1848 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  387. C'est ainsi que l'on peut, dans le siècle où nous sommes, v.1861 (Acte 5, scène 2, DON JUAN)
  388. Qu'entends-je ? C'en est fait, Monsieur, et je le quitte, v.1865 (Acte 5, scène 2, SGANARELLE)
  389. Un oiseau sur la branche est proprement l'exemple v.1873 (Acte 5, scène 2, SGANARELLE)
  390. La branche est attachée à l'arbre, qui produit, v.1875 (Acte 5, scène 2, SGANARELLE)
  391. Selon qu'il est planté, de bon ou mauvais fruit. v.1876 (Acte 5, scène 2, SGANARELLE)
  392. Le Fruit, s'il est mauvais, nuit plus qu'il ne profite ; v.1877 (Acte 5, scène 2, SGANARELLE)
  393. La mort est une loi d'un usage important. v.1879 (Acte 5, scène 2, SGANARELLE)
  394. Oh point, mais n'est-ce pas v.1888 (Acte 5, scène 3, LÉONOR)
  395. Il a pris cet habit, mais c'est par stratagème, v.1890 (Acte 5, scène 3, DON JUAN)
  396. Elle s'est mise au lit. v.1898 (Acte 5, scène 3, LÉONOR)
  397. La chaleur est fort bonne v.1898 (Acte 5, scène 3, SGANARELLE)
  398. C'est ma Nourrice. Ah ! Si vous saviez, elle m'aime... v.1901 (Acte 5, scène 3, LÉONOR)
  399. Vous avez fort bien fait, et ma joie est extrême, v.1902 (Acte 5, scène 3, DON JUAN)
  400. C'est à mes yeux la plus aimable fille... v.1909 (Acte 5, scène 3, DON JUAN)
  401. Quand son père mourut, il avait des Pistoles v.1917 (Acte 5, scène 3, PASCALE)
  402. Ce m'est beaucoup d'honneur. v.1920 (Acte 5, scène 3, LÉONOR)
  403. C'est un fourbe. v.1922 (Acte 5, scène 3, SGANARELLE)
  404. C'est le plus grand trompeur... v.1928 (Acte 5, scène 3, SGANARELLE)
  405. Il n'en est pas besoin. v.1932 (Acte 5, scène 3, DON JUAN)
  406. C'est comme si... v.1937 (Acte 5, scène 3, DON JUAN)
  407. Quelque amitié qu'elle est m'est fait paraître, v.1938 (Acte 5, scène 3, LÉONOR)
  408. Si chez elle il n'est pas nécessaire d'aller, v.1939 (Acte 5, scène 3, L?ONOR)
  409. Moins on a de Témoins, plus la chose est bien faite. v.1942 (Acte 5, scène 3, DON JUAN)
  410. Ce n'est point par là qu'il faut aller. v.1948 (Acte 5, scène 3, PASCALE)
  411. Ah ! Qu'est-ce que je vois ? v.1951 (Acte 5, scène 4, LÉONOR)
  412. Tu résistes en vain. v.1954 (Acte 5, scène 4, LA STATUE)
  413. C'en est fait. v.1955 (Acte 5, scène 4, SGANARELLE)
  414. Madame la Statue, ayez pitié de nous. v.1956 (Acte 5, scène 4, SGANARELLE)
  415. L'Arrêt en est donné ; tu touches au moment v.1959 (Acte 5, scène 4, LA STATUE)
  416. Je ne sais ce que c'est que trembler. v.1962 (Acte 5, scène 4, DON JUAN)
  417. Détestable ! v.1962 (Acte 5, scène 4, SGANARELLE)
  418. Le Ciel se lasse ; prends, voilà ce qui t'est dû. v.1968 (Acte 5, scène 4, LA STATUE)
  419. Je brûle, et c'est trop tard que mon âme interdite... v.1969 (Acte 5, scène 4, DON JUAN)
  420. Il est englouti, je cours me rendre ermite ; v.1970 (Acte 5, scène 4, SGANARELLE)
  421. L'exemple est étonnant pour tous les Scélérats ; v.1971 (Acte 5, scène 4, SGANARELLE)

CAMMA, REINE DE GALATIE (1661)

  1. Il n'est rien au dessus du rang où tu me vois, v.7 (Acte 1, scène 1, SINORIX)
  2. Depuis six mois je règne, et règne sans obstacles ; v.13 (Acte 1, scène 1, SINORIX)
  3. C'est vous plaire, Seigneur, à croître votre peine, v.17 (Acte 1, scène 1, PHAEDIME)
  4. Elle est veuve d'un roi qui vous donnait sa fille, v.22 (Acte 1, scène 1, PHAEDIME)
  5. L'affront est grand, Seigneur, et quoi que dans sa haine v.29 (Acte 1, scène 1, PHAEDIME)
  6. De la fille d'un roi qui la fit ce qu'elle est. v.32 (Acte 1, scène 1, PHAEDIME)
  7. Ôtez-lui cet obstacle, et vous verrez soudain v.35 (Acte 1, scène 1, PHAEDIME)
  8. Et revoir quel excès d'injustice et d'horreur v.39 (Acte 1, scène 1, SINORIX)
  9. J'en ai par le poison tranché la destinée. v.46 (Acte 1, scène 1, SINORIX)
  10. C'est peu de Sinatus à ma rage immolé, v.47 (Acte 1, scène 1, SINORIX)
  11. Si mon devoir ailleurs n'est encor violé. v.48 (Acte 1, scène 1, SINORIX)
  12. Et pour forcer les maux dont mon coeur est atteint, v.51 (Acte 1, scène 1, SINORIX)
  13. Son exil est un ordre où je me vois contraint. v.52 (Acte 1, scène 1, SINORIX)
  14. Il n'en est point, Seigneur, que le trône n'efface, v.58 (Acte 1, scène 1, PHAEDIME)
  15. Un vif et dur remords n'en est jamais banni, v.71 (Acte 1, scène 1, SINORIX)
  16. Et coupable un moment on est toujours puni. v.72 (Acte 1, scène 1, SINORIX)
  17. C'est beaucoup que du moins cette mort qui vous gêne v.73 (Acte 1, scène 1, PHAEDIME)
  18. Et qu'à Sostrate seul l'ayant su confier, v.75 (Acte 1, scène 1, PHAEDIME)
  19. Vous n'ayez point vers elle à vous justifier ; v.76 (Acte 1, scène 1, PHAEDIME)
  20. Mais comme enfin, Seigneur, Sostrate a de l'adresse, v.77 (Acte 1, scène 1, PHAEDIME)
  21. C'est un bien aujourd'hui qu'à tout autre il préfère, v.86 (Acte 1, scène 1, SINORIX)
  22. Sostrate est généreux, et jamais un vrai zèle v.93 (Acte 1, scène 1, PHAEDIME)
  23. Et prétendre à son coeur, c'est presser son courroux v.99 (Acte 1, scène 1, PHAEDIME)
  24. Contre moi de Sostrate il n'est rien qu'elle obtienne, v.101 (Acte 1, scène 1, SINORIX)
  25. Sa vertu m'est connue, et ce que je lui dois v.103 (Acte 1, scène 1, SINORIX)
  26. Ah, si ce n'est qu'au prix d'une si chère vue, v.117 (Acte 1, scène 2, SINORIX)
  27. Et puisque pour mes voeux il n'est rien de si doux, v.119 (Acte 1, scène 2, SINORIX)
  28. Sinatus me fit Reine, et quoi qu'un coup funeste v.133 (Acte 1, scène 2, CAMMA)
  29. Ait réduit mon destin au seul nom qui m'en reste, v.134 (Acte 1, scène 2, CAMMA)
  30. Et pour des droits honteux quittant un bien constant, v.147 (Acte 1, scène 2, CAMMA)
  31. Et de Reine aujourd'hui le nom qui vous est dû, v.151 (Acte 1, scène 2, SINORIX)
  32. Pour éblouir mes sens c'est une faible amorce v.157 (Acte 1, scène 2, CAMMA)
  33. Le crime est noir et lâche, il fait horreur à tous, v.163 (Acte 1, scène 2, SINORIX)
  34. Mais causé par l'amour est-il crime pour vous ? v.164 (Acte 1, scène 2, SINORIX)
  35. Et lorsqu'à cet excès monte votre injustice, v.169 (Acte 1, scène 2, CAMMA)
  36. Possédez justement ce que vous usurpez. v.180 (Acte 1, scène 2, CAMMA)
  37. Ne vit qu'elle après vous digne de son estime, v.186 (Acte 1, scène 2, SINORIX)
  38. Et pour ce triste hymen, mal instruit de mon feu, v.187 (Acte 1, scène 2, SINORIX)
  39. Je parus inconstant afin de ne pas l'être, v.194 (Acte 1, scène 2, SINORIX)
  40. Non, non, c'est présumer en moi trop de faiblesse, v.198 (Acte 1, scène 2, CAMMA)
  41. Il est mort, et sa fille en ce malheur extrême, v.201 (Acte 1, scène 2, CAMMA)
  42. Mais ce n'est point par moi qu'elle en aura l'affront. v.204 (Acte 1, scène 2, CAMMA)
  43. La source de son sang à mon coeur est trop chère, v.206 (Acte 1, scène 2, CAMMA)
  44. J'aime une Reine auguste, et cette ardeur est telle v.213 (Acte 1, scène 2, SINORIX)
  45. Dedans son désespoir, est capable de tout. v.216 (Acte 1, scène 2, SINORIX)
  46. Mais mon coeur est à vous quand il pourra trembler. v.220 (Acte 1, scène 2, CAMMA)
  47. Et lui devant l'éclat d'un trop juste courroux, v.227 (Acte 1, scène 2, SINORIX)
  48. Ô vengeance, est-ce ainsi que tu sers mon devoir ? v.232 (Acte 1, scène 1, CAMMA)
  49. Pour en jouir, Madame, il est temps qu'elle éclate, v.234 (Acte 1, scène 1, PHÉNICE)
  50. Sinorix menaçant, rien n'est à négliger. v.235 (Acte 1, scène 1, PH?NICE)
  51. De ce triste accident l'infortuné présage v.245 (Acte 1, scène 1, CAMMA)
  52. Et m'annonça dès lors les funestes malheurs v.247 (Acte 1, scène 1, CAMMA)
  53. La seule ardeur du trône est ce qui vous enflamme, v.254 (Acte 1, scène 1, PHÉNICE)
  54. Il n'est pas temps encor que je la désabuse, v.258 (Acte 1, scène 1, CAMMA)
  55. Mais Sostrate l'aimant, peut-être que par elle v.261 (Acte 1, scène 1, PHÉNICE)
  56. Sostrate pouvant tout, on ne peut rien sans lui, v.264 (Acte 1, scène 1, PH?NICE)
  57. Tu connais mal Sostrate, v.266 (Acte 1, scène 1, CAMMA)
  58. Phénice, n'est ce pas t'avouer ma faiblesse, v.282 (Acte 1, scène 1, CAMMA)
  59. Et que ce triste coeur de vengeance animé, v.283 (Acte 1, scène 1, CAMMA)
  60. Et me vantant Sostrate, il force mon ennui v.291 (Acte 1, scène 1, CAMMA)
  61. C'est par là que flatté d'une douce espérance v.293 (Acte 1, scène 1, CAMMA)
  62. Mon coeur s'est fait enfin le prix de ma vengeance, v.294 (Acte 1, scène 1, CAMMA)
  63. Cependant, et c'est-là ce que je me reproche, v.297 (Acte 1, scène 1, CAMMA)
  64. Toujours sur quelque obstacle aspire à différer ; v.300 (Acte 1, scène 1, CAMMA)
  65. D'un doute trop cruel votre esprit est atteint. v.323 (Acte 1, scène 4, CAMMA)
  66. Mais souvent le dehors n'est qu'une adroite feinte, v.325 (Acte 1, scène 4, HESIONE)
  67. Qui résiste le plus aimé à céder contrainte, v.326 (Acte 1, scène 4, HESIONE)
  68. Fait subsister l'espoir au milieu des mépris. v.328 (Acte 1, scène 4, HESIONE)
  69. Je veux bien l'avouer, Sostrate en est la cause, v.330 (Acte 1, scène 4, HESIONE)
  70. Et c'est à quoi sans doute il tâche à vous porter ? v.335 (Acte 1, scène 4, HESIONE)
  71. Il est bon quelquefois de se forcer à feindre. v.342 (Acte 1, scène 4, CAMMA)
  72. C'est pour une grande âme un sentiment trop bas. v.343 (Acte 1, scène 4, HESIONE)
  73. Je n'ai pas mérité d'en savoir le mystère. v.345 (Acte 1, scène 4, HESIONE)
  74. Je vous laisse Sostrate, avec qui consulter v.351 (Acte 1, scène 4, CAMMA)
  75. Viens, Sostrate, il est temps que je t'ouvre mon âme v.353 (Acte 1, scène 5, HESIONE)
  76. Elle me connaÏt mal de s'obstiner à feindre, v.374 (Acte 1, scène 5, HESIONE)
  77. Il est juste, Madame, et l'ardeur de vous plaire v.377 (Acte 1, scène 5, SOSTRATE)
  78. Va, c'est un peu trop tôt renoncer à l'espoir ; v.380 (Acte 1, scène 5, HESIONE)
  79. C'est à toi de chercher à m'en rendre capable, v.385 (Acte 1, scène 5, HESIONE)
  80. Mon estime déjà t'est assez favorable, v.386 (Acte 1, scène 5, HESIONE)
  81. Peut-être un seul obstacle à ton bonheur s'oppose. v.390 (Acte 1, scène 5, HESIONE)
  82. Plein d'une passion et si juste et si forte, v.393 (Acte 1, scène 5, HESIONE)
  83. N'est-ce tout le péril d'un ordre qui me tue ! v.406 (Acte 1, scène 5, SOSTRATE)
  84. Je vous le dis encor, c'est à vous de résoudre. v.409 (Acte 2, scène 1, SINORIX)
  85. Il est en votre choix de repousser la foudre, v.410 (Acte 2, scène 1, SINORIX)
  86. Si vous n'y renoncez en faveur de Sostrate, v.414 (Acte 2, scène 1, SINORIX)
  87. Certes, jusques ici l'exemple est assez rare v.417 (Acte 2, scène 1, HESIONE)
  88. Que contre l'injustice un Tyran se déclare. v.418 (Acte 2, scène 1, HESIONE)
  89. J'en fais une, il est vrai, si Sostrate confus v.419 (Acte 2, scène 1, HESIONE)
  90. La veux-tu condamner quand c'est toi qui la causes v.422 (Acte 2, scène 1, HESIONE)
  91. Sans qu'à peine il m'en coûte un sentiment d'estime, v.426 (Acte 2, scène 1, HESIONE)
  92. Mais ce charme brillant dont mon coeur est surpris, v.427 (Acte 2, scène 1, HESIONE)
  93. Au lieu de lui prester cette pitié frivole, v.429 (Acte 2, scène 1, HESIONE)
  94. Et c'est un peu trop loin en pousser la rigueur v.455 (Acte 2, scène 1, SINORIX)
  95. Mais quelque juste ardeur dont le trône m'anime, v.461 (Acte 2, scène 1, HESIONE)
  96. Mais quelque triste fin qu'il faille que j'en craigne, v.477 (Acte 2, scène 1, SINORIX)
  97. Et si toujours Sostrate est par vous outragé, v.483 (Acte 2, scène 1, SINORIX)
  98. Lui défend d'accepter la foi qui m'est donnée, v.490 (Acte 2, scène 1, HESIONE)
  99. Ose presser l'effet d'une juste menace, v.502 (Acte 2, scène 1, SINORIX)
  100. L'arrêt en est donné. v.505 (Acte 2, scène 1, SINORIX)
  101. C'est par là que les Dieux ont résolu ta chute, v.506 (Acte 2, scène 1, HESIONE)
  102. De tout ce que je souffre elle est la seule cause, v.530 (Acte 2, scène 2, SINORIX)
  103. Avec mon injustice éteindre mon amour ; v.532 (Acte 2, scène 2, SINORIX)
  104. Et qu'il n'est point de maux où je n'ose m'offrir v.535 (Acte 2, scène 2, SINORIX)
  105. Et bien ? As-tu, Sostrate, entretenu la Reine ? v.537 (Acte 2, scène 3, SINORIX)
  106. S'obstine-t-elle encor au refus de mon coeur ? v.540 (Acte 2, scène 3, SINORIX)
  107. En vain de son orgueil il croit vaincre l'obstacle. v.542 (Acte 2, scène 3, SOSTRATE)
  108. Comme elle s'est tantôt expliquée avec vous, v.543 (Acte 2, scène 3, SOSTRATE)
  109. C'est assez qu'elle-même elle ait voulu vous dire v.545 (Acte 2, scène 3, SOSTRATE)
  110. Votre pouvoir est grand, mais pour forcer sa foi, v.547 (Acte 2, scène 3, SOSTRATE)
  111. Oui, Sostrate, elle peut me dédaigner sans craindre v.549 (Acte 2, scène 3, SINORIX)
  112. Par ce triste spectacle en goûter mieux le fruit ? v.568 (Acte 2, scène 4, SINORIX)
  113. Vous appelez amour ce qui n'est que fureur. v.572 (Acte 2, scène 4, CAMMA)
  114. Suivez un mouvement qu'il vous est doux de croire, v.577 (Acte 2, scène 4, CAMMA)
  115. Ce dessein de vengeance est l'effet d'un beau zèle, v.585 (Acte 2, scène 4, SINORIX)
  116. Est le moins qu'il prescrive à mon ressentiment, v.592 (Acte 2, scène 4, SINORIX)
  117. C'est un mal qu'à vous seule il faudra qu'on impute, v.594 (Acte 2, scène 4, SINORIX)
  118. C'est lui seul de ses droits qu'il choisit pour arbitre, v.606 (Acte 2, scène 4, CAMMA)
  119. Dans les cruels mépris qui troublent ma constance v.609 (Acte 2, scène 4, SINORIX)
  120. S'il ne gagne le coeur, n'estime point la main ; v.612 (Acte 2, scène 4, SINORIX)
  121. Mais ne m'opposez point pour obstacle invincible v.613 (Acte 2, scène 4, SINORIX)
  122. Si ce divers penchant est un droit qu'il nous laisse, v.617 (Acte 2, scène 4, CAMMA)
  123. Me contraindre à l'aimer ! Et votre erreur est telle... v.621 (Acte 2, scène 4, SINORIX)
  124. J'en atteste les Dieux, et je veux que leur haine v.637 (Acte 2, scène 4, SINORIX)
  125. Ce sont les seuls partis qui vous restent à prendre, v.645 (Acte 2, scène 4, SINORIX)
  126. Si c'est être tyran que d'en user ainsi. v.648 (Acte 2, scène 4, SINORIX)
  127. Vous, Sostrate, attendez les ordres de la Reine, v.650 (Acte 2, scène 4, SINORIX)
  128. Ton silence, Sostrate, a droit de me confondre, v.653 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  129. Sinorix a parlé, c'est à toi de répondre, v.654 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  130. Si mon coeur est pour toi d'un prix assez insigne, v.657 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  131. Mais aussi, c'est un bien qui doit peu te flatter v.659 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  132. Madame, il est aisé par mon désordre extrême v.665 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  133. Sans qui tout m'est fatal, sans qui tout ne m'est rien ; v.668 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  134. Quand j'en vois les moyens je demeure stupide, v.670 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  135. Si j'aime Sinorix, il n'est point de bienfaits v.675 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  136. Je puis ce que je veux, c'est mon Roi, c'est mon maître, v.678 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  137. Oui, tu l'es, puisqu'enfin c'est en servant ma haine v.681 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  138. Que tu peux égaler le destin d'une Reine, v.682 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  139. Et trouver dans l'éclat d'un illustre projet v.683 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  140. Que qui perd un tyran est au dessus d'un Roi ? v.688 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  141. J'ai promis, il est vrai, c'est ce qui fait ma peine, v.693 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  142. Aujourd'hui seulement qu'un faible stratagème v.709 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  143. Apprends que l'effacer est un pénible ouvrage, v.718 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  144. Par un effort illustre et digne d'une Reine, v.733 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  145. Il vous reste du moins la douceur de haïr. v.744 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  146. Qui peut le dédaigner en est assez vengé ; v.748 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  147. Sur quelle juste attente adoucir mon martyre, v.750 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  148. C'est languir, ou plutôt c'est mourir à toute heure, v.754 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  149. Avouera que de tous c'est-là le plus affreux. v.756 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  150. C'est vous offrir assez pour les jours de mon maître, v.758 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  151. N'est-ce pas devenir complice de sa mort ? v.768 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  152. Non, non, le crime est sûr et l'injure certaine, v.770 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  153. Sur ce funeste avis cent marques évidentes v.773 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  154. M'en donnèrent dés lors des preuves trop constantes, v.774 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  155. J'en sais trop, et ton zèle en vain le justifie. v.777 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  156. Et contre Sinorix c'est un faible garant v.779 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  157. Va, si l'indice est faible, ose pour sa défense v.781 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  158. Que s'il n'est point coupable, il est digne de moi. v.784 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  159. Ah, c'est pousser trop loin un effort magnanime, v.785 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  160. Vous lui rendrez justice à le croire sans crime, v.786 (Acte 2, scène 5, SOSTRATE)
  161. Il me suffit ; puisque c'est te déplaire v.789 (Acte 2, scène 5, CAMMA)
  162. Elle m'a confirmé le rapport de Sostrate, v.798 (Acte 3, scène 1, SINORIX)
  163. Tout espoir est permis à mon coeur amoureux ; v.799 (Acte 3, scène 1, SINORIX)
  164. D'un scrupule de gloire il est embarrassé. v.804 (Acte 3, scène 1, SINORIX)
  165. Doit l'obliger encor à quelque résistance, v.806 (Acte 3, scène 1, SINORIX)
  166. C'est ce qu'à mon amour elle vient d'opposer. v.807 (Acte 3, scène 1, SINORIX)
  167. Se veut en vain soustraire à l'horreur qui l'agite. v.814 (Acte 3, scène 1, SINORIX)
  168. Il est temps d'expier ta criminelle flamme ; v.829 (Acte 3, scène 1, SINORIX)
  169. Là j'ai beau repousser cette funeste image, v.837 (Acte 3, scène 1, SINORIX)
  170. Quoi, Sostrate, Seigneur, serait si peu discret ? v.852 (Acte 3, scène 1, PHAEDIME)
  171. Comme j'aime Sostrate à l'égal de moi-même v.853 (Acte 3, scène 1, SINORIX)
  172. Je sais bien que pour moi sa tendresse est extrême, v.854 (Acte 3, scène 1, SINORIX)
  173. Il est bien malaisé, quoi que d'abord on feigne, v.861 (Acte 3, scène 1, SINORIX)
  174. Est-ce ainsi que j'ai cru vous trouver exorables, v.866 (Acte 3, scène 2, SINORIX)
  175. Quels que soient mes désirs, l'issue en est fatale, v.870 (Acte 3, scène 2, SINORIX)
  176. Ainsi le triste excès de ce confus martyre v.881 (Acte 3, scène 2, SINORIX)
  177. Ah, qu'il est malaisé qu'une âme généreuse v.885 (Acte 3, scène 2, SINORIX)
  178. Et qu'aux coeurs dont le zèle à la gloire est offert, v.887 (Acte 3, scène 2, SINORIX)
  179. Est-ce un avis du Ciel qui cherche à m'annoncer v.891 (Acte 3, scène 2, SINORIX)
  180. Il est juste, et d'un Roi quand j'ai fait ma victime, v.893 (Acte 3, scène 2, SINORIX)
  181. L'occasion est belle, il est seul, avançons. v.896 (Acte 3, scène 3, CAMMA)
  182. Justes Dieux, un poignard ! On en veut à mes jours, v.899 (Acte 3, scène 3, SINORIX)
  183. Il n'est dans son forfait coupable qu'à demi, v.904 (Acte 3, scène 3, SINORIX)
  184. C'est peu que dans mon sang cette fureur s'éteigne, v.909 (Acte 3, scène 3, SINORIX)
  185. Et dans le même instant, d'un effort différent v.915 (Acte 3, scène 3, SINORIX)
  186. Le fidèle Sostrate a plus de part que moi. v.924 (Acte 3, scène 3, CAMMA)
  187. Et bien, parle, Sostrate, et me tire de peine. v.925 (Acte 3, scène 3, SINORIX)
  188. Non, Seigneur, c'est en vain que je voudrais me taire, v.929 (Acte 3, scène 3, SOSTRATE)
  189. Sachant ce qui m'est dû, vous devez prononcer. v.932 (Acte 3, scène 3, SOSTRATE)
  190. Mais pour avoir prétexte à t'en justifier, v.935 (Acte 3, scène 3, SINORIX)
  191. Fussent restés secrets entre mon coeur et moi ; v.948 (Acte 3, scène 3, SINORIX)
  192. Mais c'est peu qu'à ma perte un lâche espoir t'anime, v.949 (Acte 3, scène 3, SINORIX)
  193. Ingrat, de mes bienfaits est-ce la récompense ? v.953 (Acte 3, scène 3, SINORIX)
  194. Ce coeur juste pour lui devient ingrat pour vous. v.976 (Acte 3, scène 3, SINORIX)
  195. Sans vous je n'étais plus, sans vous, triste victime, v.977 (Acte 3, scène 3, SINORIX)
  196. Et dans ce grand secours, c'est peu le mériter v.979 (Acte 3, scène 3, SINORIX)
  197. Ah, c'est trop me confondre. v.981 (Acte 3, scène 3, CAMMA)
  198. Tombe enfin malgré moi dans la stupidité. v.984 (Acte 3, scène 3, CAMMA)
  199. Ce que Sostrate a fait m'est la plus rude offense, v.985 (Acte 3, scène 3, CAMMA)
  200. Quoi ? Garder le silence est ta plus sûre adresse v.1025 (Acte 3, scène 3, SINORIX)
  201. J'atteste tous les Dieux, et je veux que leur foudre v.1033 (Acte 3, scène 3, SOSTRATE)
  202. C'est moi seul dont le sang doit laver votre injure. v.1037 (Acte 3, scène 3, SOSTRATE)
  203. C'est pour moi que son bras dans son indigne sang v.1047 (Acte 3, scène 4, HESIONE)
  204. Et d'un illustre effort le généreux éclat v.1051 (Acte 3, scène 4, HESIONE)
  205. De Sostrate ou de moi t'abandonne les jours ; v.1056 (Acte 3, scène 4, HESIONE)
  206. Ose, et de mon destin prenant droit de résoudre, v.1057 (Acte 3, scène 4, HESIONE)
  207. L'assurance du trône à vos voeux est offerte, v.1074 (Acte 3, scène 4, SINORIX)
  208. Une si juste ardeur suivra toujours ma haine, v.1077 (Acte 3, scène 4, HESIONE)
  209. Et ne poursuivre plus d'un effort si constant v.1079 (Acte 3, scène 4, HESIONE)
  210. C'est avouer le vol qu'un traître en a su faire, v.1086 (Acte 3, scène 4, HESIONE)
  211. Sans me justifier, quoique vous veuilliez croire, v.1089 (Acte 3, scène 4, CAMMA)
  212. Cependant dans son sort Sostrate étant à plaindre, v.1093 (Acte 3, scène 4, CAMMA)
  213. Et quand vous l'offensez, c'est à moi de venger v.1099 (Acte 3, scène 5, SINORIX)
  214. Si je veux consentir à me faire justice, v.1102 (Acte 3, scène 5, SINORIX)
  215. Éclate, ordonne, agis, c'est ce que je demande, v.1106 (Acte 3, scène 5, HESIONE)
  216. Du destin qui me perd la fatale rigueur v.1111 (Acte 3, scène 5, HESIONE)
  217. Quand du sort de la Reine il s'est rendu l'arbitre, v.1118 (Acte 3, scène 5, SINORIX)
  218. Je les éprouve donc plus lâches que Sostrate. v.1126 (Acte 3, scène 5, HESIONE)
  219. C'est lui seul dont le zèle à mes désirs se rend, v.1127 (Acte 3, scène 5, HESIONE)
  220. Je m'explique, il est prêt, j'ordonne, il entreprend, v.1128 (Acte 3, scène 5, HESIONE)
  221. Madame, qui vous porte à vous faire injustice, v.1130 (Acte 3, scène 5, SOSTRATE)
  222. J'entreprends, il est vrai, mais ce n'est pas pour vous, v.1132 (Acte 3, scène 5, SOSTRATE)
  223. Je t'ai sollicité, c'est ton bras qui conspire, v.1134 (Acte 3, scène 5, HESIONE)
  224. Non, non, c'est m'offenser, Sostrate, v.1137 (Acte 3, scène 5, HESIONE)
  225. Où le péril est beau m'empêcher d'y courir, v.1139 (Acte 3, scène 5, HESIONE)
  226. C'est m'arracher la part que j'en puis acquérir. v.1140 (Acte 3, scène 5, HESIONE)
  227. Sostrate doit périr, tout le veut, tout m'en presse, v.1149 (Acte 3, scène 5, SINORIX)
  228. Et sa grâce pour vous est un effet certain v.1151 (Acte 3, scène 5, SINORIX)
  229. Non, Seigneur, ordonnez la peine qui m'est due ; v.1153 (Acte 3, scène 5, SOSTRATE)
  230. Le détour est adroit, et me mettrait en peine v.1161 (Acte 3, scène 5, HESIONE)
  231. Alors cette douceur à ses voeux est offerte, v.1181 (Acte 3, scène 5, HESIONE)
  232. Mais dans une heure enfin si votre main n'est prête, v.1189 (Acte 3, scène 5, SINORIX)
  233. La foudre l'est déjà pour lancer sur sa tête, v.1190 (Acte 3, scène 5, SINORIX)
  234. L'arrêt en est donné ! Que me dis-tu, Phénice ? v.1193 (Acte 4, scène 1, CAMMA)
  235. Qu'on dresse l'appareil d'un funeste supplice, v.1194 (Acte 4, scène 1, PHÉNICE)
  236. Et que c'est par sa mort qu'un tyran inhumain v.1195 (Acte 4, scène 1, PH?NICE)
  237. Enfin l'effet est prêt de suivre la menace. v.1198 (Acte 4, scène 1, PHÉNICE)
  238. Et le rang qu'en son coeur Sostrate a su tenir v.1203 (Acte 4, scène 1, PH?NICE)
  239. Phénice, il est donc temps que ma vengeance cède, v.1205 (Acte 4, scène 1, CAMMA)
  240. Épargner à Sostrate une mort volontaire, v.1210 (Acte 4, scène 1, CAMMA)
  241. Lui ferait pour Sostrate écouter l'amitié. v.1220 (Acte 4, scène 1, CAMMA)
  242. C'est à moi, puisqu'enfin je l'en vois incapable, v.1221 (Acte 4, scène 1, CAMMA)
  243. Et des Dieux pour le reste attendre le secours. v.1224 (Acte 4, scène 1, CAMMA)
  244. Vous l'allez irriter sans secourir Sostrate. v.1226 (Acte 4, scène 1, PHÉNICE)
  245. À Sostrate cent fois a demandé sa tête ; v.1238 (Acte 4, scène 1, CAMMA)
  246. Qu'il le laisse douter entre Sostrate et moi ? v.1244 (Acte 4, scène 1, CAMMA)
  247. Songez à Sinatus, jetez l'oeil sur Sostrate, v.1246 (Acte 4, scène 1, PHÉNICE)
  248. La cause en est trop juste où le crime est extrême, v.1257 (Acte 4, scène 2, CAMMA)
  249. Mais souvent il est beau de se vaincre soi-même, v.1258 (Acte 4, scène 2, CAMMA)
  250. Madame, c'est à quoi j'avais su me contraindre, v.1261 (Acte 4, scène 2, SINORIX)
  251. À Sostrate déjà j'ôtais tout lieu de craindre, v.1262 (Acte 4, scène 2, SINORIX)
  252. Qu'il faut qu'un châtiment aussi juste que prompt v.1267 (Acte 4, scène 2, SINORIX)
  253. Nous arrache le coeur quand la main nous est chère, v.1274 (Acte 4, scène 2, SINORIX)
  254. Si j'ai chéri Sostrate, après son parricide v.1277 (Acte 4, scène 2, SINORIX)
  255. Non que s'il s'agissait encor de votre teste v.1285 (Acte 4, scène 2, CAMMA)
  256. Mais songez que c'est moi qui vous en sollicite, v.1294 (Acte 4, scène 2, CAMMA)
  257. S'ils sont ardents pour moi, c'est mal le témoigner. v.1296 (Acte 4, scène 2, CAMMA)
  258. S'ils sont ardents pour vous ? Qu'on amène Sostrate. v.1297 (Acte 4, scène 2, SINORIX)
  259. C'est là ce grand pouvoir que votre amour me donne ? v.1318 (Acte 4, scène 2, CAMMA)
  260. C'est blesser cet amour, j'en suis au désespoir, v.1320 (Acte 4, scène 2, SINORIX)
  261. Dans ce juste refus ma gloire s'intéresse, v.1322 (Acte 4, scène 2, SINORIX)
  262. Il faut, si le coupable échappe à ma justice, v.1325 (Acte 4, scène 2, SINORIX)
  263. Elle est entre ses mains, tu peux l'obtenir d'elle. v.1333 (Acte 4, scène 3, SINORIX)
  264. Est-ce me la donner qu'abuser de mon zèle, v.1334 (Acte 4, scène 3, CAMMA)
  265. Mon destin est trop beau pour en être inquiète, v.1338 (Acte 4, scène 3, SOSTRATE)
  266. C'est en ternir l'éclat que de me secourir, v.1339 (Acte 4, scène 3, SOSTRATE)
  267. Quoi, traître, jusqu'au bout obstiné dans ta rage v.1341 (Acte 4, scène 3, SINORIX)
  268. Ta grâce t'est offerte, il est vrai ; mais apprends v.1343 (Acte 4, scène 3, SINORIX)
  269. Que c'est contre mes voeux que pour toi je me rends ; v.1344 (Acte 4, scène 3, SINORIX)
  270. Souffrez à mon amour cette juste victoire ; v.1354 (Acte 4, scène 3, SINORIX)
  271. Je sais que résister lorsque vous commandez v.1355 (Acte 4, scène 3, SINORIX)
  272. C'est trahir le respect que vous en attendez, v.1356 (Acte 4, scène 3, SINORIX)
  273. À son lâche destin daignez l'abandonner ; v.1360 (Acte 4, scène 3, SINORIX)
  274. Mais enfin c'est en vain que l'amour m'y convie, v.1365 (Acte 4, scène 3, SINORIX)
  275. Et vous pouvez choisir, si ce prix est trop haut, v.1367 (Acte 4, scène 3, SINORIX)
  276. C'est de quoi j'attendrai la réponse certaine. v.1369 (Acte 4, scène 3, SINORIX)
  277. Ah, Sostrate, Sostrate, à quoi me réduis-tu ? v.1376 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  278. Avouer mon destin de l'heur qu'il me prépare, v.1378 (Acte 4, scène 4, SOSTRATE)
  279. Tu dois être content si ton erreur t'est chère, v.1381 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  280. Ah, puisqu'il est ainsi, que je meurs satisfait ! v.1384 (Acte 4, scène 4, SOSTRATE)
  281. C'est par la seule peur de te mal secourir. v.1388 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  282. Et quand je te la dois c'est à moi de trouver v.1395 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  283. Ta vie est en danger, et pour te secourir v.1407 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  284. À mon lâche tyran joigne ma destinée, v.1410 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  285. Ne me condamne point, c'est toi qui m'y contrains, v.1412 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  286. C'est toi qui t'opposant à ma noble colère v.1413 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  287. Ce n'est qu'accablement, qu'horreur de toutes parts, v.1416 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  288. Où d'un triste devoir déplorable victime v.1417 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  289. Je connais, je déteste, et couronne le crime, v.1418 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  290. Il n'y faut plus penser, c'est toi qui l'as voulu. v.1420 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  291. En l'état où je suis ma mort est assurée, v.1429 (Acte 4, scène 4, SOSTRATE)
  292. Ou d'un arrêt funeste, ou de mon désespoir. v.1432 (Acte 4, scène 4, SOSTRATE)
  293. Pour une seule mort c'est me livrer à mille ; v.1434 (Acte 4, scène 4, SOSTRATE)
  294. C'est changer la douceur du sort le plus heureux v.1435 (Acte 4, scène 4, SOSTRATE)
  295. Le dessein que je prends t'est un rude supplice, v.1445 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  296. Je le sais, mais toi-même en loueras la justice, v.1446 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  297. Devant tout aux motifs de ta noble imposture, v.1453 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  298. Quelle justice, hélas, votre haine autorise ? v.1461 (Acte 4, scène 4, SOSTRATE)
  299. J'ai rompu, je l'avoue, une triste entreprise, v.1462 (Acte 4, scène 4, SOSTRATE)
  300. Mais ce crime est-il tel que bien examiné v.1463 (Acte 4, scène 4, SOSTRATE)
  301. La mort que je demande en est-elle un trop doux ? v.1468 (Acte 4, scène 4, SOSTRATE)
  302. Tu vois que le service est au dessous du prix. v.1472 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  303. C'est une illustre mort que ton amour affronte, v.1473 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  304. Sostrate, encor un coup, à quoi me réduis-tu ? v.1480 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  305. Mais vous même obstinée à me perdre, à vous nuire, v.1481 (Acte 4, scène 4, SOSTRATE)
  306. Pour te sauver le jour l'effort est résolu, v.1487 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  307. Je te l'ai déjà dit, c'est toi qui l'as voulu. v.1488 (Acte 4, scène 4, CAMMA)
  308. Votre âme à la vengeance enfin s'est arrachée, v.1490 (Acte 4, scène 4, SOSTRATE)
  309. Étouffer par empire un si juste devoir ; v.1492 (Acte 4, scène 4, SOSTRATE)
  310. Madame, je le sais, je vous fais injustice, v.1502 (Acte 4, scène 4, SOSTRATE)
  311. Trop injuste pour vous, trop aveugle pour moi, v.1511 (Acte 4, scène 5, SOSTRATE)
  312. On m'apprend à quel prix il t'est permis de vivre, v.1513 (Acte 4, scène 5, HESIONE)
  313. Le zèle est généreux, et j'ai bien à rougir v.1515 (Acte 4, scène 5, HESIONE)
  314. Comme de son éclat tout mon coeur est surpris, v.1523 (Acte 4, scène 5, HESIONE)
  315. On veut perdre Sostrate, et quand je l'abandonne, v.1525 (Acte 4, scène 5, HESIONE)
  316. Pour l'arracher au sort dont il est combattu, v.1527 (Acte 4, scène 5, HESIONE)
  317. C'est l'effet d'une rare et sublime vertu. v.1528 (Acte 4, scène 5, HESIONE)
  318. Chacun dans ses malheurs est juge de la sienne, v.1529 (Acte 4, scène 5, CAMMA)
  319. Puisqu'il empêche seul un injuste supplice, v.1533 (Acte 4, scène 5, CAMMA)
  320. Puisqu'il sauve Sostrate... v.1534 (Acte 4, scène 5, CAMMA)
  321. Empêchez l'injustice où se porte la Reine. v.1537 (Acte 4, scène 5, SOSTRATE)
  322. Non, non, Sostrate, non, ton espérance est vaine, v.1538 (Acte 4, scène 5, HESIONE)
  323. Quels qu'en soient les degrés, il est beau d'y monter. v.1540 (Acte 4, scène 5, HESIONE)
  324. C'est par là qu'on s'assure une illustre mémoire. v.1541 (Acte 4, scène 5, HESIONE)
  325. Il est divers chemins qui mènent à la gloire. v.1542 (Acte 4, scène 5, CAMMA)
  326. Nommez-en les motifs injustice, bassesse, v.1546 (Acte 4, scène 5, CAMMA)
  327. Va, c'est trop, quitte ce désespoir, v.1551 (Acte 4, scène 6, HESIONE)
  328. Sostrate, ton amour a bien fait son devoir. v.1552 (Acte 4, scène 6, HESIONE)
  329. Et quand le Ciel s'obstine à me pousser à bout, v.1559 (Acte 4, scène 6, SOSTRATE)
  330. Madame, c'est à moi de répondre de tout. v.1560 (Acte 4, scène 6, SOSTRATE)
  331. C'est par là que les Dieux peut-être ont résolu v.1563 (Acte 4, scène 6, HESIONE)
  332. Tout le peuple en secret plaignant ma destinée v.1565 (Acte 4, scène 6, HESIONE)
  333. S'il voit qu'elle partage un trône qui m'est dû. v.1568 (Acte 4, scène 6, HESIONE)
  334. Quoi, d'un si dur revers ma disgrâce est suivie, v.1577 (Acte 5, scène 1, SOSTRATE)
  335. Seigneur, vous plaignez-vous quand cet illustre effort v.1579 (Acte 5, scène 1, SOSIME)
  336. Ce qui suit, quoi que juste, étonnant vos désirs v.1583 (Acte 5, scène 1, SOSIME)
  337. C'est à votre amour seul qui s'offre à redouter. v.1587 (Acte 5, scène 1, SOSIME)
  338. C'est pour la couronner que me manquant de foi v.1591 (Acte 5, scène 1, SOSIME)
  339. Quoi, c'en est déjà fait ? Ah destins ennemis ! v.1603 (Acte 5, scène 1, SOSTRATE)
  340. La Reine est mariée, et les Dieux l'ont permis. v.1604 (Acte 5, scène 1, SOSTRATE)
  341. C'est pour moi qu'à l'hymen son coeur violenté... v.1607 (Acte 5, scène 1, SOSTRATE)
  342. Prend de sa main le vase, et l'imite à l'instant. v.1620 (Acte 5, scène 1, SOSIME)
  343. Et c'est-là qu'aussitôt s'étant donnez la foi v.1623 (Acte 5, scène 1, SOSIME)
  344. Il est doux d'obliger quand on gagne un Empire. v.1629 (Acte 5, scène 1, SOSIME)
  345. Ah, Sosime, c'est trop, souffre que je respire, v.1630 (Acte 5, scène 1, SOSTRATE)
  346. Et ne t'obstine point à me désespérer. v.1632 (Acte 5, scène 1, SOSTRATE)
  347. Non, non, cette pensée est lâche et criminelle, v.1637 (Acte 5, scène 1, SOSTRATE)
  348. C'est moi qui l'ai contrainte à ce funeste effort, v.1639 (Acte 5, scène 1, SOSTRATE)
  349. Mais elle est mariée, et je ne suis pas mort. v.1640 (Acte 5, scène 1, SOSTRATE)
  350. C'est ici, mes douleurs, que j'implore votre aide, v.1641 (Acte 5, scène 1, SOSTRATE)
  351. La Reine est mariée, et pour finir mes jours v.1643 (Acte 5, scène 1, SOSTRATE)
  352. Mon désespoir n'attend que ce triste secours. v.1644 (Acte 5, scène 1, SOSTRATE)
  353. C'est en te dédaignant que je te veux punir. v.1656 (Acte 5, scène 2, SINORIX)
  354. Seigneur, puisqu'à ce point ma peine vous est chère, v.1657 (Acte 5, scène 2, SOSTRATE)
  355. Il n'est point de moment où par quelque artifice v.1661 (Acte 5, scène 2, SOSTRATE)
  356. Tout me nuit, tout me perd, tout me devient funeste. v.1665 (Acte 5, scène 2, SOSTRATE)
  357. Quoi, de tant de fierté c'est-là ce qui te reste, v.1666 (Acte 5, scène 2, SINORIX)
  358. Je connais mes forfaits à mes tristes disgrâces, v.1674 (Acte 5, scène 2, SOSTRATE)
  359. Ah, pour ce dur supplice il n'est point de forfait, v.1691 (Acte 5, scène 2, SOSTRATE)
  360. C'est m'avoir trop puni que ne l'avoir pas fait, v.1692 (Acte 5, scène 2, SOSTRATE)
  361. C'est donc là d'où partaient les refus de la Reine ? v.1698 (Acte 5, scène 2, SINORIX)
  362. Avait poussé Sostrate à résoudre ma perte ? v.1714 (Acte 5, scène 3, SINORIX)
  363. Il est d'autres secrets dont tu peux être en doute, v.1718 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  364. Dont il est juste enfin que je te fasse part. v.1720 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  365. Et mon triste devoir toujours inquiété v.1731 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  366. Qu'un fatal accident trancha sa destinée, v.1738 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  367. Il n'est pas temps encore de montrer ta surprise, v.1746 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  368. S'il t'est avantageux de la faire éclater, v.1747 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  369. Et le Ciel m'est témoin si dans ce triste coeur v.1759 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  370. Cependant de mon sort telle est la perfidie, v.1761 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  371. C'est-là ce qu'un perfide ose vous faire croire ? v.1774 (Acte 5, scène 3, SINORIX)
  372. C'est le connaître mal ; pour un maître infidèle v.1777 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  373. C'est là son déplaisir qu'avec impatience v.1781 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  374. Du coup qui me perdait a rompu l'injustice ! v.1786 (Acte 5, scène 3, SINORIX)
  375. D'imputer un secours que tu dois à Sostrate. v.1790 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  376. C'est lui pour t'en sauver qui m'arrête la main, v.1792 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  377. C'est à toi là-dessus à te bien consulter. v.1799 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  378. C'est t'expliquer assez les projets de ma haine. v.1809 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  379. Et la vie à mes voeux n'est pas un bien si doux v.1811 (Acte 5, scène 3, SINORIX)
  380. Commençait à remplir leur plus vaste étendue, v.1814 (Acte 5, scène 3, SINORIX)
  381. S'il aime, s'il s'obstine à croire l'imposture, v.1817 (Acte 5, scène 3, SINORIX)
  382. Il est prêt, et par lui tout mon sang répandu v.1819 (Acte 5, scène 3, SINORIX)
  383. Non, mieux que toi je sais ce qui t'est dû. v.1820 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  384. C'est te rendre ta gloire, et non pas te punir. v.1824 (Acte 5, scène 3, CAMMA)
  385. Si le trône t'est dû, cherche à n'en point descendre. v.1845 (Acte 5, scène 4, CAMMA)
  386. J'appelle ici sans peur la justice des Dieux ; v.1848 (Acte 5, scène 4, SINORIX)
  387. Et dans ce grand péril Sostrate m'abandonne ? v.1854 (Acte 5, scène 5, CAMMA)
  388. Le Destin veut ma mort, il la presse, et j'y cours, v.1856 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  389. C'est m'exposer encor à devenir coupable ; v.1858 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  390. De mes tristes regards l'indiscrète langueur v.1859 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  391. Ôtez en le pouvoir à mon juste courroux, v.1863 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  392. Que l'on m'approche un siège. Il n'est plus temps, Sostrate, v.1865 (Acte 5, scène 5, CAMMA)
  393. Le sort de Sinorix n'est pas un sort trop doux. v.1871 (Acte 5, scène 5, CAMMA)
  394. Madame, il est haï, mais il est votre époux. v.1872 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  395. Ainsi, Madame, ainsi sa victoire est certaine, v.1881 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  396. De ce triste devoir la rigueur me l'arrache, v.1890 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  397. C'en est fait, je le perds, et toutefois, hélas ! v.1891 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  398. Le crime n'est pas grand de n'être point coupable, v.1894 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  399. Puisqu'il vous met au trône, il est plein de justice, v.1898 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  400. Le prix en est léger s'il ne faut que ma mort. v.1900 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  401. Elle est, elle est trop due à ce feu téméraire v.1901 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  402. C'est à vous de régner, c'est à moi de mourir. v.1904 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  403. Heureux, s'il m'est permis, pour tromper mes malheurs, v.1907 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  404. De vous dire en mourant, c'est pour vous que je meurs. v.1908 (Acte 5, scène 5, SOSTRATE)
  405. Tout t'est permis, Sostrate, et tu vois mon silence v.1909 (Acte 5, scène 5, CAMMA)
  406. Peut-être l'heure est proche où tu seras content. v.1912 (Acte 5, scène 5, CAMMA)
  407. Non, Seigneur, apprenez la triste destinée. v.1918 (Acte 5, scène 6, SOSIME)
  408. Malgré ta foi reçue, obstinée en sa haine, v.1922 (Acte 5, scène 6, SOSIME)
  409. Il agit sur le corps si sa cause est dans l'âme, v.1925 (Acte 5, scène 6, SOSIME)
  410. C'est lors que succombant au tourment qui le presse v.1929 (Acte 5, scène 6, SOSIME)
  411. Voici l'instant fatal qui doit borner mes jours, v.1932 (Acte 5, scène 6, SOSIME)
  412. À cet ordre éternel c'est en vain qu'on s'oppose, v.1933 (Acte 5, scène 6, SOSIME)
  413. Enfin, Sostrate, enfin, grâce à mon hyménée, v.1949 (Acte 5, scène 6, CAMMA)
  414. Voici pour mes désirs une illustre journée, v.1950 (Acte 5, scène 6, CAMMA)
  415. Ma vengeance est remplie, et je meurs sans regret. v.1951 (Acte 5, scène 6, CAMMA)
  416. Tu me fais injustice, v.1958 (Acte 5, scène 6, CAMMA)
  417. Il n'est point en mon choix de vivre ou de mourir. v.1968 (Acte 5, scène 6, CAMMA)
  418. C'est à moi d'effacer une tâche si noire, v.1969 (Acte 5, scène 6, CAMMA)

DON CÉSAR D'AVALOS (1661)

  1. Peut-être est-il fâcheux qu'après douze ans d'absence v.5 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  2. Si Don Lope est ici, pourquoi ne vient-il pas ? v.15 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  3. Sa femme était son crime, elle est morte, il s'efface. v.26 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  4. Qu'est-ce donc ? Vous voilà tout je ne sais comment ? v.32 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  5. C'est au bien seulement que mon père prend garde. v.34 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  6. Qu'il me trompera fort, s'il est riche en esprit. v.40 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  7. C'est un prétexte honnête v.41 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  8. Quoique riche, n'est point du nombre de ces sots. v.44 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  9. La preuve par Enrique en est assez facile. v.45 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  10. Ainsi que Don César Enrique est de Séville, v.46 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  11. Est d'autant moins suspect, qu'il est son Ennemi. v.48 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  12. Peut-être est-ce par là qu'il tâche de lui nuire. v.49 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  13. Rien n'est plus dangereux que de préoccuper. v.51 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  14. La chose est pour mon compte. v.57 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  15. Eh, puisque c'est la mode, v.57 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  16. Ne songez qu'aux écus, c'est là le plus commode. v.58 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  17. Est-il si difficile ? v.61 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  18. Un de ces obstinés dont rien ne vient à bout ? v.63 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  19. Moi, qu'y pourrai-je avoir ? Est-ce que l'on me voit... v.67 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  20. C'est ma cousine. v.72 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  21. Elle est une tête à l'évent ; v.72 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  22. C'est bon signe. Enfin donc vous aimez ? v.79 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  23. Quelqu'un est épris de vos jeunes appas ! v.80 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  24. Est bien fait ? v.83 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  25. Galant, spirituel, mais je ne sais qui c'est. v.84 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  26. Sa poursuite obstinée allant à l'insolence, v.93 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  27. Le reste au lendemain, à même heure, au lieu même, v.105 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  28. D'un amour sans égal, d'une entière constance. v.110 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  29. Mon coeur contre sa flamme a peine à s'obstiner, v.111 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  30. Qu'au moindre mot d'amour la Jeunesse est crédule ! v.113 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  31. Votre fortune est faite avec lui ? v.116 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  32. Il est fort riche. v.118 (Acte 1, scène 1, ISABELLE)
  33. Bon, c'est la richesse même ; v.118 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  34. Pour noble, on l'est d'abord qu'on fait le fier-à-bras. v.120 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  35. Avec lui l'abondance est pour vous un coup sûr ; v.124 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  36. C'est là qu'il faut donner ; le reste, bagatelle. v.125 (Acte 1, scène 1, BEATRIX)
  37. Don César ton époux est ici d'hier au soir. v.127 (Acte 1, scène 2, DON-FERNAND)
  38. Il est à quatre pas, qui brûle de vous voir, v.128 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  39. C'est un esprit... Qu'il parle, on n'a plus qu'à se taire ; v.134 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  40. C'est beaucoup que d'avoir le don de l'entretien. v.136 (Acte 1, scène 2, DON-FERNAND)
  41. C'est l'humeur la plus drôle... v.138 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  42. S'il est votre gendre, v.138 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  43. Comment, s'il est mon gendre; est-ce que... v.140 (Acte 1, scène 2, DON-FERNAND)
  44. Pour attraper les gens, il est de fines mouches. v.145 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  45. Mais enfin à cela le remède est aisé. v.147 (Acte 1, scène 2, DON-FERNAND)
  46. C'est assez bien le prendre. v.149 (Acte 1, scène 2, GUZMAN)
  47. Le parti, ma fille, est important. v.156 (Acte 1, scène 3, DON-FERNAND)
  48. Il est unique, et c'est un Crésus que son père. v.162 (Acte 1, scène 3, DON-FERNAND)
  49. L'or est d'une couleur qui réjouit les yeux ; v.164 (Acte 1, scène 3, ISABELLE)
  50. Il est riche, peut-il n'être pas honnête homme ? v.166 (Acte 1, scène 3, BEATRIX)
  51. Béatrix a raison, l'argent est le bon mot, v.167 (Acte 1, scène 3, DON-FERNAND)
  52. C'est là qu'a commencé sa première fortune. v.173 (Acte 1, scène 3, DON FERNAND)
  53. Elle s'est augmentée, et quoique rarement v.175 (Acte 1, scène 3, DON FERNAND)
  54. C'est de quoi m'étonner, mais cela passera. v.195 (Acte 1, scène 4, DON-PASCAL)
  55. Et bientôt pour vous faire une juste harangue, v.197 (Acte 1, scène 4, DON PASCAL)
  56. Qu'il est sot, Béatrix ! v.204 (Acte 1, scène 4, ISABELLE)
  57. S'il l'est déjà, tant mieux. v.204 (Acte 1, scène 4, BEATRIX)
  58. C'est pour vous au besoin de la peine épargnée. v.205 (Acte 1, scène 4, BEATRIX)
  59. Elle n'est nullement de mon goût. v.207 (Acte 1, scène 4, DON-PASCAL)
  60. Le mot est-il de Cour ? M'encélibater ! Peste. v.217 (Acte 1, scène 4, DON-PASCAL)
  61. Qu'il est long ! v.218 (Acte 1, scène 4, DON PASCAL)
  62. Les plus fins auraient par vous leur reste... v.218 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  63. J'aime le style haut. Enfin à la bonne heure v.221 (Acte 1, scène 4, DON-PASCAL)
  64. Vous riez. Elle en est plus aimable, ou je meure. v.222 (Acte 1, scène 4, DON PASCAL)
  65. Elle est le vrai portrait de sa défunte mère. v.225 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  66. Il est bien tourmenté des gouttes ? v.227 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  67. Il aime à rire, est-ce là tant de quoi ? v.232 (Acte 1, scène 4, BEATRIX)
  68. C'est un fils qui m'est d'autant plus cher, qu'il est unique. (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  69. Comme mon fils n'est jamais sorti de Séville, ne vous étonnez point si vous ne le trouvez pas fait à l'usage de la Cour. (Acte 1, scène 4, DON FERNAND)
  70. Il vous parlera d'une affaire fâcheuse qui est de la dernière importance pour lui. (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  71. C'est pour vous en tout temps une sûre ressource. v.237 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  72. Trop d'honneur ; le Beau-père est un Homme obligeant, v.239 (Acte 1, scène 4, DON-PASCAL)
  73. Quelle est donc cette affaire où je puis vous servir ? v.243 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  74. C'est qu'un jour... Voyez-vous, l'honneur qu'on veut ravir, v.244 (Acte 1, scène 4, DON-PASCAL)
  75. Il est des gens hargneux, qui sur les moindres cas... v.247 (Acte 1, scène 4, DON-PASCAL)
  76. Je vous promet au reste un superbe Carrosse, v.254 (Acte 1, scène 4, DON-PASCAL)
  77. Qu'elle est belle ! v.266 (Acte 1, scène 4, DON-PASCAL)
  78. Follette. Pardonnez, le style est familier ; v.267 (Acte 1, scène 4, DON-PASCAL)
  79. Semer dix mille écus c'est une bagatelle. v.274 (Acte 1, scène 4, DON-PASCAL)
  80. De tout en arrivant je me suis fait instruire. v.282 (Acte 1, scène 4, DON-PASCAL)
  81. Non, mon gendre, il est bon que vous restiez ici ; v.292 (Acte 1, scène 4, DON-FERNAND)
  82. Volontiers, c'est le mieux d'être produit par vous. v.295 (Acte 1, scène 4, DON-PASCAL)
  83. Le plus grand des malheurs, c'est celui d'être gueuse. v.302 (Acte 1, scène 4, BEATRIX)
  84. Beau-père, est d'une humeur grandement telle quelle. v.306 (Acte 1, scène 5, DON-PASCAL)
  85. Le bien, vous le savez, est un puissant appas, v.308 (Acte 1, scène 5, DON PASCAL)
  86. C'est par pure amitié... v.310 (Acte 1, scène 5, DON PASCAL)
  87. Je crois n'avoir besoin que de cinq cents Pistoles. v.321 (Acte 1, scène 5, DON-PASCAL)
  88. C'est l'ornement du Sexe, il aime ce qui brille. v.326 (Acte 1, scène 5, DON-PASCAL)
  89. N'arrive point sitôt, demain, c'est tout de bon, v.332 (Acte 1, scène 6, GUZMAN)
  90. La rencontre est heureuse. v.333 (Acte 1, scène 6, DON-PASCAL)
  91. Va c'est si rarement que je viens à Madrid, v.347 (Acte 1, scène 6, DON-PASCAL)
  92. C'est par là que je plais, on me cherche partout. v.355 (Acte 1, scène 6, DON-PASCAL)
  93. Ma recherche n'est pas tout à fait inutile. v.373 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  94. J'apprends que Don Pascal est natif de la ville, v.374 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  95. Aucun n'a découvert ce qu'il est devenu. v.376 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  96. L'aurais-je pu connaître ? Elle est toute semblable. v.382 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  97. Je sais qu'elle est unique en cette Hôtellerie, v.393 (Acte 2, scène 1, DON-CESAR)
  98. Ma joie est d'obliger, et j'entends qu'on me prie. v.394 (Acte 2, scène 1, DON CESAR)
  99. Mais puisqu'il n'est parti que longtemps après nous... v.399 (Acte 2, scène 1, DON-CESAR)
  100. Eh, Monsieur, il est tant de ces adroits filous, v.400 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  101. Celui-ci, m'a-t-on dit, est des plus rusés, v.403 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  102. Il a mangé son fait, et comme il ne subsiste v.405 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  103. Que par le don qu'il a de n'être pas fort triste, v.406 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  104. Il est vrai qu'il est peu de méprises semblables. v.413 (Acte 2, scène 1, DON-CESAR)
  105. C'est assez mal débuter. v.416 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  106. Vous n'allez point chez lui ? La méthode est nouvelle. v.418 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  107. La douceur est assez bien trouvée. v.422 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  108. Avant que je l'avoue, il est bon que mon père v.429 (Acte 2, scène 1, DON-CESAR)
  109. Mais Enrique est ici qui peut vous reconnaître. v.433 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  110. L'estime est entre nous plus forte que la haine. v.437 (Acte 2, scène 1, DON-CESAR)
  111. Un Homme qui de près m'est venu regarder, v.439 (Acte 2, scène 1, DON CESAR)
  112. Ah, Carlin, qu'il en est quelquefois d'agréables ? v.445 (Acte 2, scène 1, DON-CESAR)
  113. C'est... Imagine-toi la plus rare beauté. v.448 (Acte 2, scène 1, DON-CESAR)
  114. Et quelle est cette belle ? v.449 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  115. Elle y répond d'un air attirant, mais modeste. v.461 (Acte 2, scène 1, DON-CESAR)
  116. La nuit au lendemain fait remettre le reste. v.462 (Acte 2, scène 1, DON CESAR)
  117. C'est assez, laissez-moi, Monsieur la déterrer. v.467 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  118. C'est une modestie à surprendre, un visage v.477 (Acte 2, scène 1, DON-CESAR)
  119. Ah d'accord. Elle est sage, v.478 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  120. C'est la même pudeur, mais quel qu'en soit l'appas, v.479 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  121. Il est ici, Monsieur, de terribles sucrées. v.481 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  122. Mais on vous rit de loin. N'est-ce pas sa suivante ? v.493 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  123. C'est à vous qu'on en veut. Comment on vous lorgne ! v.496 (Acte 2, scène 1, CARLIN)
  124. Monsieur, quoi, c'est donc vous que le Ciel nous renvoie ? v.497 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  125. Peste, on vous court partout. v.498 (Acte 2, scène 2, CARLIN)
  126. Elle est folle, Carlin. v.501 (Acte 2, scène 2, DON-CESAR)
  127. L'aventure est gaillarde. v.509 (Acte 2, scène 2, CARLIN)
  128. Il n'est donc pas Don Lope. v.517 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  129. Tout est bien comme il est, n'importe. v.521 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  130. Le bonhomme est sans fiel, il vous pardonne tout. v.523 (Acte 2, scène 2, BEATRIX)
  131. C'est de quoi vous cacher, si par quelque pratique v.529 (Acte 2, scène 3, CARLIN)
  132. Par où justifier que je serais Don Lope ? v.534 (Acte 2, scène 3, DON-CESAR)
  133. Pour moi, j'ai cru d'abord, comme ici c'est la mode, v.537 (Acte 2, scène 3, CARLIN)
  134. C'est ainsi, m'a-t-on dit, lorsque les gens s'y fient, v.541 (Acte 2, scène 3, CARLIN)
  135. Quel est ce bon vieillard ? v.545 (Acte 2, scène 3, DON-CESAR)
  136. Il est vrai, j'eus pour vous, v.555 (Acte 2, scène 4, DON-FERNAND)
  137. Vous aimez, en aimant l'argent est nécessaire, v.562 (Acte 2, scène 4, CARLIN)
  138. La chose est sûre, il est votre fils, on le nomme... v.577 (Acte 2, scène 4, CARLIN)
  139. Oui, justement. Monsieur est honnête homme. v.578 (Acte 2, scène 4, CARLIN)
  140. Il m'a trompé peut-être, et sa femme est vivante. v.582 (Acte 2, scène 4, DON-FERNAND)
  141. Il en est demeuré tout perclus de mémoire. v.590 (Acte 2, scène 4, CARLIN)
  142. S'il répond, vous diriez qu'il est tombé des nues, v.594 (Acte 2, scène 4, CARLIN)
  143. À quoi l'homme est sujet ! v.595 (Acte 2, scène 4, DON-FERNAND)
  144. C'est votre fils tout fait. v.596 (Acte 2, scène 4, CARLIN)
  145. Le moment est venu. v.603 (Acte 2, scène 5, DON-FERNAND)
  146. C'est celui dont tantôt nous parlions. v.605 (Acte 2, scène 5, ISABELLE)
  147. Carlin, c'est la Beauté que je t'ai dit que j'aime. v.606 (Acte 2, scène 5, DON-CESAR)
  148. Que le destin m'est doux ! v.607 (Acte 2, scène 5, DON CESAR)
  149. Que le sort m'est cruel ! v.607 (Acte 2, scène 5, ISABELLE)
  150. Tant le trouble stupide où vous m'avez surpris v.619 (Acte 2, scène 5, DON-PASCAL)
  151. Surtout, Monsieur, la sueur vous est bonne, v.634 (Acte 2, scène 5, CARLIN)
  152. Monsieur, il est bon Maître, et l'on n'en trouve guère. v.637 (Acte 2, scène 5, CARLIN)
  153. J'aurais tort, si j'osais me plaindre du Destin. v.640 (Acte 2, scène 5, DON-FERNAND)
  154. Par lettres la partie est peut-être liée. v.645 (Acte 2, scène 5, DON-FERNAND)
  155. Quoi, mon père, ma soeur est-elle mariée ? v.646 (Acte 2, scène 5, DON-CESAR)
  156. Une fille à s'aimer n'est toujours que trop prête. v.649 (Acte 2, scène 5, DON-FERNAND)
  157. Que direz-vous de moi ? Ma honte en est extrême. v.653 (Acte 2, scène 5, ISABELLE)
  158. Qu'est-ce ? v.655 (Acte 2, scène 6, BEATRIX)
  159. Ce que c'est que d'avoir de la conduite ! v.677 (Acte 2, scène 6, CARLIN)
  160. C'est le tout. v.678 (Acte 2, scène 6, BEATRIX)
  161. C'est par là que tout jeune il s'était décrié. v.679 (Acte 2, scène 6, CARLIN)
  162. Il pesta, fulmina, lui défendit sa vue, v.685 (Acte 2, scène 6, BEATRIX)
  163. Mais ayant eu sur l'heure avis du stratagème, v.689 (Acte 2, scène 6, BEATRIX)
  164. Qu'il s'était à Goa par un peu d'industrie, v.697 (Acte 2, scène 6, BEATRIX)
  165. Il est vrai, mais bien prise. v.709 (Acte 2, scène 6, CARLIN)
  166. L'air fait tout, c'est par l'air que la taille est de mise. v.710 (Acte 2, scène 6, CARLIN)
  167. Son procès est tout fait, qu'on l'attrape aujourd'hui, v.716 (Acte 2, scène 6, CARLIN)
  168. Tel qu'il l'avait, est bien sujet à caution. v.719 (Acte 2, scène 6, CARLIN)
  169. Mon coeur est tout à toi, sotte. v.724 (Acte 2, scène 6, CARLIN)
  170. À qui tout ce que j'ai de fortune est acquis. v.732 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  171. Il est riche au-delà de tout ce qu'on en croit. v.739 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  172. Si j'osais proposer un Ami que j'estime, v.741 (Acte 3, scène 1, DON-CESAR)
  173. Cela va loin. De taille il est fait comme moi, v.744 (Acte 3, scène 1, DON CESAR)
  174. Mais si le mariage est souvent sans douceur, v.751 (Acte 3, scène 1, DON-CESAR)
  175. Le désordre est à craindre où l'époux ne peut plaire. v.753 (Acte 3, scène 1, DON CESAR)
  176. Si mon gendre n'est pas tout à fait sérieux, v.755 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  177. C'est sur quoi je voulais vous parler en secret. v.759 (Acte 3, scène 1, DON FERNAND)
  178. C'est là ce que mon coeur du vôtre s'est promis. v.767 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  179. Quoi, ce qui dans Goa depuis peu s'est passé, v.779 (Acte 3, scène 1, DON-FERNAND)
  180. C'est autant d'effacé. v.780 (Acte 3, scène 1, DON-CESAR)
  181. Qu'en est-il ? v.791 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  182. Qu'est-il devenu ? v.799 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  183. Oh, s'il est pris, je pense v.801 (Acte 3, scène 2, CARLIN)
  184. L'accident est fâcheux ; quand à sa seule adresse v.805 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  185. Il vous sera resté quelques effets ? v.807 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  186. Vous verrez apporter dans quelques jours... La peste ! v.809 (Acte 3, scène 2, CARLIN)
  187. En matière d'Enfants vous l'entendez de reste. v.810 (Acte 3, scène 2, CARLIN)
  188. Il est vrai, qu'à moins qu'on ne soit bête, v.813 (Acte 3, scène 2, CARLIN)
  189. Et fais de votre aveu dépendre mon destin. v.823 (Acte 3, scène 2, DON-CESAR)
  190. On trouve Elvire aimable, elle est fort riche. v.824 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  191. Vous contenter, vous plaire, est tout ce qui m'importe. v.825 (Acte 3, scène 2, DON-CESAR)
  192. Mais il faudra prouver que votre femme est morte. v.826 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  193. N'en apportez-vous pas quelque attestation ? v.827 (Acte 3, scène 2, DON FERNAND)
  194. Franchement, c'est dommage. v.832 (Acte 3, scène 2, CARLIN)
  195. Elle est dans le tombeau, v.832 (Acte 3, scène 2, DON-CESAR)
  196. Depuis deux ans la pleurer c'est sa gloire. v.833 (Acte 3, scène 2, CARLIN)
  197. Ah, Monsieur, une femme est un mal d'embarras v.835 (Acte 3, scène 2, CARLIN)
  198. Il n'est oubli qui tienne, il faut que l'on y songe. v.837 (Acte 3, scène 2, CARLIN)
  199. Mon père, c'en est fait. v.839 (Acte 3, scène 2, DON-CESAR)
  200. D'un tendre souvenir c'est le dernier effet ; v.840 (Acte 3, scène 2, DON CESAR)
  201. C'est assez. v.844 (Acte 3, scène 2, DON-FERNAND)
  202. Ma foi, la pièce est drôle. v.845 (Acte 3, scène 3, CARLIN)
  203. Si je ne suis trompé, Monsieur, l'Auberge est bonne. v.850 (Acte 3, scène 3, CARLIN)
  204. Il est vrai que sans elle v.853 (Acte 3, scène 3, DON-CESAR)
  205. J'eusse eu peine à me rendre. Ah ! Carlin, qu'elle est belle ! v.854 (Acte 3, scène 3, DON CESAR)
  206. Consiste à voir des Gens que je devrais connaître. v.862 (Acte 3, scène 3, DON-CESAR)
  207. C'est dont sans peine on ne vient pas à bout. v.863 (Acte 3, scène 3, DON CESAR)
  208. La mémoire malade est un remède à tout. v.864 (Acte 3, scène 3, CARLIN)
  209. Ainsi je parle instruit ; mais Béatrix est bonne. v.869 (Acte 3, scène 3, CARLIN)
  210. La ressemblance est telle entre nous, que peut-être v.877 (Acte 3, scène 3, DON-CESAR)
  211. Ce point est nécessaire. v.881 (Acte 3, scène 3, DON-CESAR)
  212. Oui, ma soeur, il est vrai, je vous avais connue. v.893 (Acte 3, scène 4, DON-CESAR)
  213. C'est par là que d'abord avecque tant de zèle, v.897 (Acte 3, scène 4, DON CESAR)
  214. Cependant la surprise est assez à blâmer. v.915 (Acte 3, scène 4, ISABELLE)
  215. C'est par là que dans l'âme un beau feu se consomme, v.933 (Acte 3, scène 4, ISABELLE)
  216. Un frère qui se cache est fait comme un autre Homme, v.934 (Acte 3, scène 4, ISABELLE)
  217. C'est... J'en dis trop, pourquoi m'en osez-vous presser ? v.948 (Acte 3, scène 4, ISABELLE)
  218. Il veut sans résister que je donne ma main. v.951 (Acte 3, scène 4, ISABELLE)
  219. Il est... v.960 (Acte 3, scène 4, DON-CESAR)
  220. Non, il est trait pour trait, v.968 (Acte 3, scène 4, ISABELLE)
  221. Mais Don César n'est point si sot qu'elle vous dit. v.971 (Acte 3, scène 4, BEATRIX)
  222. C'est la sottise même. v.976 (Acte 3, scène 4, ISABELLE)
  223. Que de son propre père il est la géniture. v.986 (Acte 3, scène 5, DON-PASCAL)
  224. Estime assez ma soeur pour s'en faire l'époux, v.996 (Acte 3, scène 5, DON-CESAR)
  225. C'est pour... v.998 (Acte 3, scène 5, DON CESAR)
  226. Peste, les indiens ne sont point des badauds, v.1000 (Acte 3, scène 5, DON-PASCAL)
  227. Le portrait est-il faux ? v.1002 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  228. Je veux presser la noce, afin qu'en festoyant v.1003 (Acte 3, scène 5, DON-PASCAL)
  229. C'est de quoi je me pique. v.1009 (Acte 3, scène 5, DON-CESAR)
  230. Votre soeur Isabelle est un peu lunatique. v.1010 (Acte 3, scène 5, DON-PASCAL)
  231. Isabelle ! Vois-tu qu'il est de mon destin v.1011 (Acte 3, scène 5, DON-CESAR)
  232. Qu'elle est charmante ! v.1013 (Acte 3, scène 5, DON-CESAR)
  233. Car sur ce triste hymen me parler d'obéir, v.1015 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  234. L'appuyer contre moi, c'est plus que me haïr. v.1016 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  235. Que si c'est sur vos biens que votre amour se fie, v.1022 (Acte 3, scène 5, ISABELLE)
  236. Le reste de ses jours on vous confine un frère. v.1046 (Acte 3, scène 5, DON-PASCAL)
  237. C'est donc avec chagrin que vous me revoyez, v.1047 (Acte 3, scène 5, DON-CESAR)
  238. Votre hymen est conclu, mon père le souhaite, v.1058 (Acte 3, scène 5, DON-CESAR)
  239. Au reste, vous saurez que j'ai vu Don Alonse. v.1070 (Acte 3, scène 6, DON-CESAR)
  240. Mon père est homme... Allez, je lui ferai savoir v.1079 (Acte 3, scène 6, DON-PASCAL)
  241. C'est pour y chercher un Don Pascal Giron. v.1087 (Acte 3, scène 6, DON-CESAR)
  242. C'est un extravagant, un fat. v.1095 (Acte 3, scène 6, DON-CESAR)
  243. Reste à vous découvrir... v.1098 (Acte 3, scène 7, CARLIN)
  244. Qu'avec nos Obstinés mon affaire soit faite. v.1102 (Acte 3, scène 7, DON-CESAR)
  245. Qu'il est doux de me voir mépriser pour moi-même ! v.1110 (Acte 3, scène 7, DON-CESAR)
  246. Telle qu'on me la mande, est d'un Homme de coeur ; v.1120 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  247. Mais c'est toujours un Mort, et tout Mort embarrasse. v.1121 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  248. Si l'affaire est tombée en accommodement ; v.1123 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  249. Au moins à voir le jour dont ma Lettre est datée, v.1125 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  250. C'est de beaucoup trop tard qu'elle m'est apportée. v.1126 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  251. Et que s'il est chez vous, comme on n'en peut douter, v.1131 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  252. Mais la division n'empêche point l'estime, v.1133 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  253. Cette mort qu'il m'a tue est sans doute l'affaire v.1137 (Acte 4, scène 1, DON-FERNAND)
  254. Mais, Enrique, avec moi c'est peu de commencer. v.1140 (Acte 4, scène 1, DON FERNAND)
  255. Ordonnez, je suis prêt, et tout vous est permis. v.1144 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  256. Mais comme Don César est plus fier qu'il me semble, v.1145 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  257. Il s'est trop fait connaître en arrivant chez vous ; v.1151 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  258. La nouvelle en est sue, il a force jaloux, v.1152 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  259. On l'épie, et pour lui la prison est à craindre. v.1153 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  260. Au reste, de Goa mon fils est de retour. v.1155 (Acte 4, scène 1, DON-FERNAND)
  261. Don Lope est à Madrid ? v.1156 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  262. Je vous le mènerai, c'est à quoi je m'engage. v.1161 (Acte 4, scène 1, DON-FERNAND)
  263. Et le bon sens toujours n'est pas de la partie. v.1170 (Acte 4, scène 1, DON-FERNAND)
  264. J'ignore ce qu'il est ; mais quand je suis parti, v.1175 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  265. Il est brusque, et de tout en Souverain décide. v.1178 (Acte 4, scène 1, DON-FERNAND)
  266. Il ne sait ce que c'est que pousser des soupirs. v.1180 (Acte 4, scène 1, DON FERNAND)
  267. Il est riche, et partout peut choisir une femme. v.1181 (Acte 4, scène 1, DON FERNAND)
  268. Il est civil, honnête, et dans ce que j'en sais... v.1183 (Acte 4, scène 1, ENRIQUE)
  269. C'est lui-même, il est vrai. v.1184 (Acte 4, scène 2, ENRIQUE)
  270. C'est à quoi nul de nous n'eût voulu s'opposer. v.1191 (Acte 4, scène 3, DON-PASCAL)
  271. Il est prudent et sage ; v.1193 (Acte 4, scène 3, DON-FERNAND)
  272. Rien ; il m'a tout conté, c'est une bagatelle. v.1197 (Acte 4, scène 3, DON-FERNAND)
  273. Enrique soit, Enrique est pour moi peu de chose. v.1201 (Acte 4, scène 3, DON-PASCAL)
  274. Vos différends n'ont pas une assez juste cause. v.1202 (Acte 4, scène 3, DON-FERNAND)
  275. Vous avez comme lui le timbre estropié, v.1204 (Acte 4, scène 3, DON-PASCAL)
  276. Et dans ce même instant que vous êtes venu, v.1211 (Acte 4, scène 3, DON-FERNAND)
  277. D'Avalos. Il est né dans Séville, v.1213 (Acte 4, scène 3, DON-FERNAND)
  278. Enrique veut la Paix, c'est trop vous en défendre. v.1218 (Acte 4, scène 3, DON-FERNAND)
  279. Il ne mérite point ce reste de colère. v.1225 (Acte 4, scène 3, DON-FERNAND)
  280. Il a montré pour vous une estime sincère, v.1226 (Acte 4, scène 3, DON FERNAND)
  281. Et pour vous arrêter on est au guet. v.1243 (Acte 4, scène 3, DON-FERNAND)
  282. À quoi bon vous cacher, quand la chose est publique ? v.1245 (Acte 4, scène 3, DON-FERNAND)
  283. Je ne sais ce que c'est. v.1248 (Acte 4, scène 3, DON-PASCAL)
  284. C'est d'elle assurément que m'écrit votre père, v.1250 (Acte 4, scène 3, DON-FERNAND)
  285. Ce détail est de lui plus séant que de moi ; v.1260 (Acte 4, scène 3, DON-PASCAL)
  286. Puisqu'il a commencé, qu'il vous dise le reste. v.1261 (Acte 4, scène 3, DON PASCAL)
  287. Sur les cas de bravoure on doit être modeste, v.1262 (Acte 4, scène 3, DON-FERNAND)
  288. C'est un Mort bien complet, qu'un Mort de ma façon. v.1267 (Acte 4, scène 3, DON-PASCAL)
  289. Cela n'est rien, ma fille, et malgré les Jaloux... v.1275 (Acte 4, scène 4, DON-FERNAND)
  290. Quand un homme est tué, ce n'est rien, dites-vous ? v.1276 (Acte 4, scène 4, ISABELLE)
  291. Parlez, j'estramaçonne, et je vous en défais. v.1280 (Acte 4, scène 4, DON-PASCAL)
  292. Il est donc fort honnête, v.1301 (Acte 4, scène 5, DON-FERNAND)
  293. Le bien pour l'hyménée est un motif pressant ; v.1308 (Acte 4, scène 5, ISABELLE)
  294. S'il n'est accompagné de quelque autre avantage ? v.1310 (Acte 4, scène 5, ISABELLE)
  295. C'est, si votre Morale en devient la Maîtresse, v.1317 (Acte 4, scène 5, DON-FERNAND)
  296. Est-ce vous Béatrix, qui l'instruisez si bien ? v.1324 (Acte 4, scène 5, DON-FERNAND)
  297. Il ne tient pas à moi qu'elle n'est le bon pli. v.1327 (Acte 4, scène 5, BEATRIX)
  298. C'est le bien que j'en dis qui fait notre querelle ; v.1329 (Acte 4, scène 5, BEATRIX)
  299. C'est autant de pendu. v.1332 (Acte 4, scène 6, BEATRIX)
  300. Apprends-nous quelle est cette tristesse. v.1334 (Acte 4, scène 6, DON-FERNAND)
  301. C'est à mon grand... Bonjour, ma pauvre Béatrix. v.1336 (Acte 4, scène 6, SGANARELLE)
  302. Est-ce là la petite Babette ; v.1337 (Acte 4, scène 6, SGANARELLE)
  303. Est-ce qu'il t'en souvient ? v.1340 (Acte 4, scène 6, BEATRIX)
  304. Il est mort ? v.1344 (Acte 4, scène 6, DON-FERNAND)
  305. Où donc est arrivé ce funeste accident ? v.1347 (Acte 4, scène 6, DON-FERNAND)
  306. En cinq jours. Il m'est dû la moitié de mes gages. v.1349 (Acte 4, scène 6, SGANARELLE)
  307. Donc, tu voles ton Maître, et soutiens qu'il est mort ? v.1352 (Acte 4, scène 6, DON-FERNAND)
  308. C'est le valet du fils. v.1358 (Acte 4, scène 7, CARLIN)
  309. Tout droit à la potence, il est juste qu'il meure. v.1369 (Acte 4, scène 7, DON-FERNAND)
  310. C'est à quoi dès longtemps tu dois t'être attendu. v.1371 (Acte 4, scène 7, CARLIN)
  311. L'imposture eût trouvé tout crédit parmi nous. v.1380 (Acte 4, scène 8, ISABELLE)
  312. Ma soeur, on se console, et la perte est légère. v.1382 (Acte 4, scène 8, DON-CESAR)
  313. Où de vos sentiments m'expose l'injustice. v.1386 (Acte 4, scène 8, ISABELLE)
  314. Don César n'est rien moins que ce qu'il vous paraît. ? v.1392 (Acte 4, scène 8, DON-CESAR)
  315. Que le vrai Don César n'est point connu de vous, v.1400 (Acte 4, scène 8, DON-CESAR)
  316. Mais quand cet Imposteur joue un faux Personnage, v.1410 (Acte 4, scène 8, ISABELLE)
  317. Vous le verrez ; du moins on l'estime à Séville. v.1413 (Acte 4, scène 8, DON-CESAR)
  318. Et si depuis l'instant que nous nous sommes vus, v.1415 (Acte 4, scène 8, DON CESAR)
  319. Mais l'amitié séduit sitôt qu'elle est extrême. v.1417 (Acte 4, scène 8, DON CESAR)
  320. Est-ce qui l'un pour l'autre à l'envi nous engage. v.1422 (Acte 4, scène 8, DON-CESAR)
  321. Comment le refuser, s'il est fait comme vous ? v.1424 (Acte 4, scène 8, ISABELLE)
  322. Le temps éclaircira cet embrouillé mystère. v.1429 (Acte 4, scène 8, DON-CESAR)
  323. Afin qu'instruit du piège, il puisse en l'évitant v.1431 (Acte 4, scène 8, ISABELLE)
  324. Que s'il est tel que vous l'avez peint... v.1435 (Acte 4, scène 8, ISABELLE)
  325. Pour épouser ma fille il sait qu'il est venu, v.1440 (Acte 5, scène 1, DON-FERNAND)
  326. La Partie est contente, et qu'on a fait l'accord. v.1452 (Acte 5, scène 1, DON-FERNAND)
  327. L'accord est fait ? Tant mieux. J'attends de Don Alonse v.1453 (Acte 5, scène 1, DON-CESAR)
  328. La chose est difficile. v.1461 (Acte 5, scène 1, DON-FERNAND)
  329. Que pour l'autre à charger l'avis est venu tard. v.1468 (Acte 5, scène 1, DON-CESAR)
  330. Monsieur, c'est l'air natal. v.1472 (Acte 5, scène 1, CARLIN)
  331. Tout le reste ira bien. v.1479 (Acte 5, scène 1, CARLIN)
  332. Devrait m'avoir conté la chose comme elle est. v.1484 (Acte 5, scène 1, DON-FERNAND)
  333. Pourquoi d'un Imposteur appuyer l'entreprise ? v.1485 (Acte 5, scène 1, DON FERNAND)
  334. J'entends quelqu'un qui monte, et peut-être est-ce lui. v.1488 (Acte 5, scène 1, DON-FERNAND)
  335. Lui parlant seul à seul, pénétrer le mystère v.1490 (Acte 5, scène 1, DON FERNAND)
  336. À croire un Imposteur il m'a vu trop facile. v.1493 (Acte 5, scène 1, DON-FERNAND)
  337. Rien ne m'est plus connu. v.1503 (Acte 5, scène 2, ENRIQUE)
  338. C'est Don César ? v.1504 (Acte 5, scène 2, DON-FERNAND)
  339. Ma surprise est extrême. v.1506 (Acte 5, scène 2, ENRIQUE)
  340. Pourquoi ces questions ? v.1507 (Acte 5, scène 2, ENRIQUE)
  341. Que c'est un imposteur, en croirez-vous mon fils ? v.1508 (Acte 5, scène 2, DON-FERNAND)
  342. Qu'à mon bien sous ce nom un Imposteur aspire, v.1510 (Acte 5, scène 2, DON-FERNAND)
  343. Qu'il n'est point Don César. v.1511 (Acte 5, scène 2, DON FERNAND)
  344. C'est qu'il le connaît mal. v.1511 (Acte 5, scène 2, ENRIQUE)
  345. J'appuierais contre vous un lâche stratagème ? v.1513 (Acte 5, scène 2, ENRIQUE)
  346. Je l'ai vu, croyez-moi, c'est Don César lui-même v.1514 (Acte 5, scène 2, ENRIQUE)
  347. Cette Lettre est pour vous, on vient de l'apporter. v.1516 (Acte 5, scène 3, BEATRIX)
  348. La Lettre est de Cadix, je connais l'écriture, v.1518 (Acte 5, scène 3, DON-FERNAND)
  349. C'est Gomes qui m'écrit. Me pardonnerez-vous... v.1519 (Acte 5, scène 3, DON FERNAND)
  350. Je ne me suis point hâté de vous écrire les funestes nouvelles que Sganarelle vous a portées. Je ne doute point que vous n'en n'ayez été fort surpris. (Acte 5, scène 3, DON-FERNAND)
  351. Il n'est rien qu'on n'ait fait pour le sauver. (Acte 5, scène 3, DON FERNAND)
  352. L'avis est surprenant. Qu'est-ce qu'il vous en semble ? v.1521 (Acte 5, scène 3, ENRIQUE)
  353. Votre fils est-il mort et vivant tout ensemble. v.1522 (Acte 5, scène 3, ENRIQUE)
  354. Le fait est positif. v.1527 (Acte 5, scène 3, ENRIQUE)
  355. C'est de quoi, m'occuper. v.1527 (Acte 5, scène 3, DON-FERNAND)
  356. Qu'appuyant un faux nom j'ai part au stratagème, v.1529 (Acte 5, scène 3, ENRIQUE)
  357. Dites, serait-il point quelque Imposteur lui-même. v.1530 (Acte 5, scène 3, ENRIQUE)
  358. Je trouve du mystère en tout ce qui se passe, v.1534 (Acte 5, scène 3, DON-FERNAND)
  359. Plus de froideur, Enrique est prêt d'y renoncer. v.1539 (Acte 5, scène 4, DON-FERNAND)
  360. Cependant c'est lui seul qui gagne en ce marché. v.1544 (Acte 5, scène 4, DON-PASCAL)
  361. Vous l'en pressez en vain, c'est une fine bête. v.1550 (Acte 5, scène 4, DON-PASCAL)
  362. C'est un jeu qui vous plaît, d'accord, songeons à rire. v.1554 (Acte 5, scène 4, ENRIQUE)
  363. Comme il est sans rancune ? Allons donc, touchez là. v.1556 (Acte 5, scène 4, DON-PASCAL)
  364. C'est donc là votre gendre ? v.1558 (Acte 5, scène 4, ENRIQUE)
  365. Et bien qu'est-ce ? v.1560 (Acte 5, scène 4, DON-FERNAND)
  366. Je ne dis mot. Un père est maître en sa famille, v.1561 (Acte 5, scène 4, ENRIQUE)
  367. Est-ce qu'ailleurs je pourrais trouver pis ? v.1567 (Acte 5, scène 4, DON-PASCAL)
  368. La franchise est nouvelle. v.1574 (Acte 5, scène 5, ENRIQUE)
  369. Quel est ce digne gendre, et par quel changement v.1575 (Acte 5, scène 5, ENRIQUE)
  370. Je manque à Don César ? C'est lui qui sort. v.1577 (Acte 5, scène 5, DON-FERNAND)
  371. C'est Don César ? v.1579 (Acte 5, scène 5, ENRIQUE)
  372. Ah, si c'est lui, j'ai tort. v.1579 (Acte 5, scène 5, ENRIQUE)
  373. Est celui qui tantôt s'est montré ! v.1587 (Acte 5, scène 5, ENRIQUE)
  374. Il n'est entré céans aucun autre que lui. v.1588 (Acte 5, scène 5, DON-FERNAND)
  375. Et c'est lui que j'ai vu ! v.1589 (Acte 5, scène 5, ENRIQUE)
  376. De près la différence à vos yeux est notable ; v.1594 (Acte 5, scène 5, DON-FERNAND)
  377. C'est à moi de parler, soyez présente à tout. v.1599 (Acte 5, scène 6, DON-CESAR)
  378. Et bien ? Prétendez-vous contester davantage ? v.1602 (Acte 5, scène 6, ENRIQUE)
  379. Lui ? C'est mon fils. v.1603 (Acte 5, scène 6, DON-FERNAND)
  380. Du retour de Goa j'ignore le mystère ; v.1605 (Acte 5, scène 6, ENRIQUE)
  381. Mais pour lui, j'en suis sûr, Don Alonse est son père. v.1606 (Acte 5, scène 6, ENRIQUE)
  382. C'est Don César. v.1608 (Acte 5, scène 6, ENRIQUE)
  383. Il est temps de rompre le silence. v.1610 (Acte 5, scène 6, DON-CESAR)
  384. Justes Dieux ! v.1611 (Acte 5, scène 6, DON-FERNAND)
  385. Monsieur, il est de ma façon. v.1620 (Acte 5, scène 6, CARLIN)
  386. C'est un soulagement à ma douleur bien doux ; v.1627 (Acte 5, scène 6, DON-FERNAND)
  387. Qui se dit Don César, quel est-il. v.1629 (Acte 5, scène 6, DON FERNAND)
  388. Si vous doutez encor, je puis justifier... v.1635 (Acte 5, scène 6, DON-CESAR)
  389. Et bien ? Pour vous, Madame, est-ce quelque douceur v.1643 (Acte 5, scène 6, DON-CESAR)
  390. Non, c'est lui que je vois. v.1660 (Acte 5, scène 7, ENRIQUE)
  391. Si c'est lui ? v.1661 (Acte 5, scène 7, DON-PASCAL)
  392. Il n'est question ici que de trois mots. v.1668 (Acte 5, scène 7, DON-PASCAL)
  393. Ma fille, à Don César votre main est promise, v.1670 (Acte 5, scène 7, DON-FERNAND)
  394. Sa main m'est donnée en dépôt, v.1676 (Acte 5, scène 7, DON-CESAR)
  395. Tant que j'aie avec vous éclairci le mystère v.1677 (Acte 5, scène 7, DON CESAR)
  396. C'est un fourbe achevé, qui, quoi qu'il se déguise... v.1681 (Acte 5, scène 7, DON-CESAR)
  397. Et mes cinq cent pistoles ? v.1694 (Acte 5, scène 7, DON-FERNAND)
  398. Prenons ce qu'il rendra sans contestation. v.1703 (Acte 5, scène 7, DON-CESAR)
  399. Pour le reste, Monsieur, je suis sa caution. v.1704 (Acte 5, scène 7, DON CESAR)
  400. Avec cinq cents écus Béatrix est à toi. v.1708 (Acte 5, scène 7, DON-CESAR)
  401. Qu'est-ce ? Cinq cents écus. v.1710 (Acte 5, scène 7, CARLIN)
  402. C'est le moyen de plaire, v.1710 (Acte 5, scène 7, BEATRIX)

BÉRÉNICE (1709)

  1. Cette même vertu qui la fait estimer v.7 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  2. Qu'en lui mon amitié lui destine un époux. v.12 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  3. C'est par là que de l'un son âme détachée v.17 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  4. En voit tout le mérite, et n'en est point touchée ; v.18 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  5. Permettre à son estime un sentiment plus doux. v.20 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  6. Si ce doux sentiment s'arrêtait à l'estime, v.21 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  7. Et c'est par sa valeur qu'Antaléon détruit, v.27 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  8. De l'effroi de sa perte est le pressant effet. v.32 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  9. Mais c'est trop s'oublier qu'en cet amas de gloire v.33 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  10. Je sais bien que le trône où le Ciel le destine v.37 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  11. Et qu'épris de la gloire il la fait consister v.43 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  12. Est le degré du trône où tu la fais monter ? v.48 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  13. C'est trahir ce qu'ils sont que de vivre pour eux ; v.56 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  14. Dans un juste Monarque, est ou faiblesse, ou crime. v.58 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  15. Mais sous quelque Astre enfin qu'elle puisse être née, v.61 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  16. Laissons au gré des Dieux aller sa destinée. v.62 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  17. Ce n'est pas que mon coeur, qu'un secret instinct presse, v.77 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  18. À cette passion bien loin de mettre obstacle, v.81 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  19. Que s'il n'est pas né Prince il est digne de l'être, v.86 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  20. En faveur de ton sang je lui fais injustice, v.90 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  21. Que ce fatal hymen est l'arrêt de sa perte, v.94 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  22. C'est apprendre aux Sujets à mal servir leur Roi. v.96 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  23. Que qui se croit au trône en est encore bien loin. v.100 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  24. Que d'un pouvoir injuste il souffre la contrainte ; v.106 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  25. Mais si ta fille enfin plus juste en son espoir v.107 (Acte 1, scène 2, LE ROI)
  26. En vain un beau destin s'efforce à m'élever, v.119 (Acte 1, scène 2, BÉRÉNICE)
  27. L'amour d'Anaxaris en est la seule cause, v.122 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  28. Soit pour trop estimer le prince de Lydie, v.142 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  29. C'est assez rarement qu'on la voit sans mépris v.143 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  30. Et son estime en vain flatterait son désir, v.147 (Acte 1, scène 2, BÉRÉNICE)
  31. D'une funeste guerre à peine dégagée v.153 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  32. La Phrygie en secret est encor partagée. v.154 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  33. Il est des mécontents qui déjà jusqu'au Roi v.155 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  34. S'il ne le destinait à l'hymen de sa soeur. v.164 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  35. Ne saurait résister au pouvoir de deux Rois ; v.168 (Acte 1, scène 2, BÉRÉNICE)
  36. C'est que votre vertu s'accommode à la mienne, v.174 (Acte 1, scène 2, B?R?NICE)
  37. Je m'obstine au refus d'écouter d'autres voeux. v.176 (Acte 1, scène 2, B?R?NICE)
  38. C'est par votre ordre seul qu'une secrète flamme v.177 (Acte 1, scène 2, B?R?NICE)
  39. Par ce fatal arrêt d'un destin trop contraire v.181 (Acte 1, scène 2, B?R?NICE)
  40. C'est le moins qu'il lui doit que de la couronner. v.192 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  41. Quoi qu'il puisse arriver le trône est ton partage. v.194 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  42. Le Prince est généreux ; continue, espère, aime ; v.197 (Acte 1, scène 2, ARAXE)
  43. Ah, Clitie, il est père, v.201 (Acte 1, scène 3, BÉRÉNICE)
  44. Sans doute il n'est plus rien qu'il voulut épargner v.207 (Acte 1, scène 3, CLITIE)
  45. Notre âme en est émue, et goûte un doux poison v.223 (Acte 1, scène 3, BÉRÉNICE)
  46. Dans l'appas d'une estime où consent la raison. v.224 (Acte 1, scène 3, B?R?NICE)
  47. On ne croit qu'obéir ; en effet c'est aimer, v.228 (Acte 1, scène 3, B?R?NICE)
  48. Il est toujours amour quand il est sans murmure. v.230 (Acte 1, scène 3, B?R?NICE)
  49. C'est mal juger de moi que m'en croire capable. v.234 (Acte 1, scène 3, BÉRÉNICE)
  50. S'il eût dû son estime au trône plus qu'à soi. v.236 (Acte 1, scène 3, B?R?NICE)
  51. Ce n'est pas qu'en effet l'autorité d'un père v.237 (Acte 1, scène 3, B?R?NICE)
  52. Cherchait à s'applaudir de cet illustre hommage, v.242 (Acte 1, scène 3, B?R?NICE)
  53. Il est bien malaisé... Mais la Princesse vient. v.248 (Acte 1, scène 3, CLITIE)
  54. Vous le témoignez mal par l'injuste mépris v.259 (Acte 1, scène 4, PHILOCLÉE)
  55. Mais le Ciel de nos coeurs s'est réservé l'empire, v.262 (Acte 1, scène 4, BÉRÉNICE)
  56. S'il nous permet l'estime, il nous défend l'amour. v.264 (Acte 1, scène 4, B?R?NICE)
  57. En effet, c'est un ordre où vous cédez sans peine v.265 (Acte 1, scène 4, PHILOCLÉE)
  58. Que rien n'est impossible à qui sait bien aimer. v.268 (Acte 1, scène 4, PHILOCL?E)
  59. C'est de vous voir un jour au trône de Lydie ; v.270 (Acte 1, scène 4, PHILOCL?E)
  60. Mais quoi que Philoxène ose vous protester, v.271 (Acte 1, scène 4, PHILOCL?E)
  61. Étant amant et Prince, il est à redouter, v.272 (Acte 1, scène 4, PHILOCL?E)
  62. Les Princes peuvent tout, mais c'est blesser les Dieux v.275 (Acte 1, scène 4, BÉRÉNICE)
  63. Au bonheur qui la suit est un trésor ouvert ; v.280 (Acte 1, scène 4, B?R?NICE)
  64. C'est un gage mal sûr que celui de sa foi. v.288 (Acte 1, scène 4, PHILOCLÉE)
  65. Moi, dans le rang illustre où le Ciel m'a fait naître v.293 (Acte 1, scène 4, PHILOCLÉE)
  66. N'est que l'indigne effet d'un mouvement jaloux ? v.304 (Acte 1, scène 4, PHILOCL?E)
  67. Ah, Seigneur, il est temps qu'une rude victoire v.309 (Acte 1, scène 5, BÉRÉNICE)
  68. Mais puisqu'il est contraire à ce que je vous dois v.319 (Acte 1, scène 5, B?R?NICE)
  69. Le respect veut encor que je me justifie, v.334 (Acte 1, scène 5, BÉRÉNICE)
  70. Le savoir, vous le dire, est-ce manquer d'amour ? v.336 (Acte 1, scène 5, B?R?NICE)
  71. Oui, c'est manquer d'amour, et s'il est quelque obstacle v.337 (Acte 1, scène 5, PHILOXÈNE)
  72. Que m'ôter votre amour c'est m'arracher la vie, v.354 (Acte 1, scène 5, PHILOXÈNE)
  73. Il l'estime, il l'écoute, et comme à sa prudence v.365 (Acte 1, scène 5, PHILOXÈNE)
  74. Et si par politique il s'obstine au refus, v.375 (Acte 1, scène 5, PHILOX?NE)
  75. Son exemple est pour moi, je ne balance plus. v.376 (Acte 1, scène 5, PHILOX?NE)
  76. Cette injuste prison, cet exil rigoureux, v.391 (Acte 1, scène 5, BÉRÉNICE)
  77. Non, son destin en vain semble régler le nôtre, v.393 (Acte 1, scène 5, B?R?NICE)
  78. Mon amour est trop pur pour abuser du vôtre, v.394 (Acte 1, scène 5, B?R?NICE)
  79. Prince, adieu ; ce soupir est toute ma réponse, v.414 (Acte 1, scène 5, BÉRÉNICE)
  80. Il est temps qu'un beau feu jusqu'ici renfermé v.419 (Acte 2, scène 1, BÉRÉNICE)
  81. Et qu'il n'y veuille voir qu'un rebelle obstiné v.431 (Acte 2, scène 1, BÉRÉNICE)
  82. Qui porte ailleurs un coeur qu'il m'avait destiné ; v.432 (Acte 2, scène 1, B?R?NICE)
  83. Je sais trop ce qu'il est pour me persuader v.443 (Acte 2, scène 1, ANAXARIS)
  84. Et c'est pour l'obtenir que sans plus balancer, v.447 (Acte 2, scène 1, ANAXARIS)
  85. À cette confidence il s'est voulu forcer. v.448 (Acte 2, scène 1, ANAXARIS)
  86. Forcez donc Philoclée à vous faire justice ; v.453 (Acte 2, scène 1, BÉRÉNICE)
  87. Nos malheurs sont finis, le calme est dans ces lieux, v.456 (Acte 2, scène 1, B?R?NICE)
  88. Ou s'il en reste encor quelque parti contraire, v.457 (Acte 2, scène 1, B?R?NICE)
  89. Et dans l'âpre remords d'un juste repentir, v.459 (Acte 2, scène 1, B?R?NICE)
  90. On n'a jamais donné de plus justes soupirs. v.468 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  91. C'est là ma peine, Iphite. v.473 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  92. Oui, puisque c'est un sort affreux à concevoir v.475 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  93. Apprends, Iphite, apprends, qu'où l'amour est extrême, v.485 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  94. C'est l'expliquer assez que nommer ce qu'on aime. v.486 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  95. Et par un vif transport, dont il n'est plus le maître, v.489 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  96. Combien ma passion rend mon destin à plaindre ; v.494 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  97. Car à se taire enfin l'amour est peu gêné v.495 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  98. Au moins est-ce un appas à sa peine secrète v.497 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  99. Mais quand d'un fier destin la fatale ordonnance v.501 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  100. Il n'est point pour l'amour de plus rude supplice, v.505 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  101. Et c'est ce que je souffre en aimant Bérénice. v.506 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  102. La contrainte est fâcheuse, et le Prince vous doit v.507 (Acte 2, scène 2, IPHITE)
  103. C'est le cruel effet d'une autre passion, v.515 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  104. Ce Monstre qu'en désirs on ne peut épuiser, v.519 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  105. À l'orgueil le plus vaste aurait de quoi suffire ; v.522 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  106. Au destin de sa tête il ne faut que les Dieux. v.524 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  107. Si mon destin est haut, songe qu'il peut s'accroître, v.525 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  108. C'est là mon désespoir, v.527 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  109. Sans ambition même elle m'est nécessaire. v.530 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  110. Lorsque si près du trône on s'est pu rencontrer, v.531 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  111. La chute est infaillible à qui n'y peut entrer. v.532 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  112. C'est un sentier étroit dont le penchant qui glisse v.533 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  113. Le mérite est bien fort qui s'y peut soutenir ; v.536 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  114. Car la faveur enfin n'est, à la bien résoudre, v.537 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  115. De mon secret espoir il est d'intelligence, v.546 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  116. N'est que pour satisfaire un Roi son Allié. v.548 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  117. Mais l'offre n'est qu'adresse, et quoi que l'on eût fait, v.551 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  118. C'est à vous dans ce choix, Seigneur, à vous connaître. v.553 (Acte 2, scène 2, IPHITE)
  119. Il est temps que je parle, et tu pourrais me nuire. v.562 (Acte 2, scène 2, ANAXARIS)
  120. Rien de ses Envoyés n'est venu jusqu'à moi, v.567 (Acte 2, scène 3, ANAXARIS)
  121. Bérénice à vos voeux sans obstacle est acquise. v.574 (Acte 2, scène 3, PHILOCLÉE)
  122. C'est me connaître mal que de le présumer. v.575 (Acte 2, scène 3, ANAXARIS)
  123. Est-ce que vous croyez qu'il soit honteux d'aimer ? v.576 (Acte 2, scène 3, PHILOCLÉE)
  124. Mais telle est de mon sort la dure tyrannie, v.581 (Acte 2, scène 3, ANAXARIS)
  125. Il s'est voulu venger sur son propre pays, v.596 (Acte 2, scène 3, PHILOCLÉE)
  126. Cette gloire peut-être en est un digne prix, v.600 (Acte 2, scène 3, PHILOCL?E)
  127. L'amour n'est point amour s'il n'est que volontaire, v.626 (Acte 2, scène 3, ANAXARIS)
  128. Une douce contrainte est son plus cher appas, v.627 (Acte 2, scène 3, ANAXARIS)
  129. Je ne puis déguiser que c'est avec surprise v.629 (Acte 2, scène 3, PHILOCLÉE)
  130. Un trop juste respect me défend le murmure ; v.634 (Acte 2, scène 3, ANAXARIS)
  131. À qui le mien confus doit toute son estime ; v.642 (Acte 2, scène 3, PHILOCLÉE)
  132. Bérénice m'est chère, et je sais mon devoir. v.644 (Acte 2, scène 3, PHILOCL?E)
  133. Plaignez l'ingrat destin du Prince Philoxène. v.646 (Acte 2, scène 4, HESIONE)
  134. Quoi, qu'est-il arrivé ? v.647 (Acte 2, scène 4, PHILOCLÉE)
  135. Oui, ma soeur, de son sort l'injuste perfidie v.661 (Acte 2, scène 5, LE ROI)
  136. Destine Alcidamas au trône de Lydie ; v.662 (Acte 2, scène 5, LE ROI)
  137. Mais ce triste revers, quoi que peu mérité, v.663 (Acte 2, scène 5, LE ROI)
  138. Juste Ciel ! v.669 (Acte 2, scène 5, PHILOCLÉE)
  139. Il n'est pas fils du Roi ? v.673 (Acte 2, scène 5, PHILOCLÉE)
  140. Mais le Roi de sa fourbe a su trouver l'histoire. v.674 (Acte 2, scène 5, LE ROI)
  141. Quand du défit du trône un coeur est combattu, v.683 (Acte 2, scène 5, LE ROI)
  142. Pendant ce triste exil lui fit pleurer la mort, v.688 (Acte 2, scène 5, LE ROI)
  143. Et sa voix s'abaissant en ce moment funeste ; v.705 (Acte 2, scène 5, LE ROI)
  144. De Cléophis, dit-elle, on peut savoir le reste. v.706 (Acte 2, scène 5, LE ROI)
  145. Soudain à ce rapport, saisi d'un juste effroi, v.711 (Acte 2, scène 5, LE ROI)
  146. Sa fuite l'a soustrait au courroux de son Roi. v.712 (Acte 2, scène 5, LE ROI)
  147. Et que de son malheur, s'il est sans imposture, v.717 (Acte 2, scène 5, LE ROI)
  148. Ces nobles sentiments sont d'illustres témoins, v.719 (Acte 2, scène 5, PHILOCLÉE)
  149. S'en est fait voir émue, et non pas accablée, v.726 (Acte 2, scène 5, LE ROI)
  150. Si je plains son malheur, j'admire sa constance. v.729 (Acte 2, scène 5, PHILOCLÉE)
  151. Seigneur, le Ciel est juste, et je dois sans murmure v.733 (Acte 2, scène 6, PHILOXÈNE)
  152. Abandonner un rang que m'acquit l'imposture ; v.734 (Acte 2, scène 6, PHILOX?NE)
  153. N'ont jamais honoré le triste Philoxène, v.738 (Acte 2, scène 6, PHILOX?NE)
  154. J'aiderais au destin à triompher de moi ? v.752 (Acte 2, scène 6, PHILOXÈNE)
  155. N'est qu'une faible injure où je n'ai point de part. v.756 (Acte 2, scène 6, PHILOX?NE)
  156. Comme ce n'est l'effet que d'un bonheur insigne, v.761 (Acte 2, scène 6, PHILOX?NE)
  157. La chute en est sans tâche à qui n'en est point digne, v.762 (Acte 2, scène 6, PHILOX?NE)
  158. Fut d'un illustre sang le précieux partage, v.770 (Acte 2, scène 6, PHILOX?NE)
  159. C'est beaucoup d'avoir su la posséder au point v.771 (Acte 2, scène 6, PHILOX?NE)
  160. Au moins ai-je ce bien qu'il m'est permis de croire. v.773 (Acte 2, scène 6, PHILOX?NE)
  161. Et songez que ce n'est que d'un coeur abattu v.783 (Acte 2, scène 6, PHILOXÈNE)
  162. Seigneur, si mon espoir fait l'obstacle du sien, v.791 (Acte 2, scène 6, ANAXARIS)
  163. Quand le sort vous trahit, le Ciel vous est propice. v.793 (Acte 2, scène 6, LE ROI)
  164. S'il vous est encor cher, je veux sans plus attendre v.797 (Acte 2, scène 6, LE ROI)
  165. Ah, c'est plus que je n'ose prétendre, v.798 (Acte 2, scène 6, PHILOCLÉE)
  166. S'il est vrai que l'amour n'ait laissé voir en moi v.807 (Acte 2, scène 6, PHILOCL?E)
  167. Mais pour combler ma joie, il est juste, ma soeur, v.811 (Acte 2, scène 7, LE ROI)
  168. L'aveugle instinct d'une ardeur peu commune v.817 (Acte 2, scène 7, LE ROI)
  169. Est encor au-dessus de ma reconnaissance. v.822 (Acte 2, scène 7, LE ROI)
  170. Ma soeur m'estime trop pour balancer son choix. v.824 (Acte 2, scène 7, LE ROI)
  171. Est-ce ainsi qu'en m'aimant vous m'avez dû connaître ? v.833 (Acte 3, scène 1, BÉRÉNICE)
  172. Mon trouble est assez grand sans chercher à l'accroître, v.834 (Acte 3, scène 1, PHILOXÈNE)
  173. Et ce reproche injuste accable un malheureux v.835 (Acte 3, scène 1, PHILOX?NE)
  174. Est-ce trop peu répondre à ce que je vous dois v.843 (Acte 3, scène 1, PHILOX?NE)
  175. En vous offrant un Sceptre il vous fait injustice, v.849 (Acte 3, scène 1, BÉRÉNICE)
  176. Et de ce vain éclat le fastueux dehors v.855 (Acte 3, scène 1, B?R?NICE)
  177. Ne lui semble en secret justifier ses voeux. v.860 (Acte 3, scène 1, B?R?NICE)
  178. C'est lui seul que j'aimai, c'est encor lui que j'aime. v.865 (Acte 3, scène 1, B?R?NICE)
  179. Si malgré sa disgrâce il est toujours lui-même, v.866 (Acte 3, scène 1, B?R?NICE)
  180. Que lorsque son destin le rend à Cléophis v.871 (Acte 3, scène 1, PHILOXÈNE)
  181. Est-ce à quoi Philoxène oserait consentir ? v.879 (Acte 3, scène 1, BÉRÉNICE)
  182. Tout le faste des Rois ne peut rien étaler v.883 (Acte 3, scène 1, PHILOXÈNE)
  183. C'est aussi par lui seul que l'ardeur qui vous presse v.885 (Acte 3, scène 1, BÉRÉNICE)
  184. Votre amour jusqu'ici s'est fait assez connaître, v.894 (Acte 3, scène 1, PHILOXÈNE)
  185. Est-ce trop de chercher à vous l'ouïr redire, v.906 (Acte 3, scène 1, PHILOX?NE)
  186. Et voir céder par là dans ce funeste jour, v.907 (Acte 3, scène 1, PHILOX?NE)
  187. Et songez que c'est faire un outrage à ma foi ; v.911 (Acte 3, scène 1, BÉRÉNICE)
  188. C'est de voir que par lui tout mon amour éclate, v.914 (Acte 3, scène 1, B?R?NICE)
  189. Le Destin prenne soin de le justifier. v.916 (Acte 3, scène 1, B?R?NICE)
  190. Et par tant de bontés dont je reste confus, v.923 (Acte 3, scène 1, PHILOXÈNE)
  191. Et qu'il est convaincu par un charme si doux, v.927 (Acte 3, scène 1, PHILOX?NE)
  192. Pour vous faire justice, elle soutient ma foi. v.932 (Acte 3, scène 1, PHILOX?NE)
  193. C'est ne vous rien donner qui ne vous appartienne ; v.934 (Acte 3, scène 1, BÉRÉNICE)
  194. Ah, c'est un peu trop loin pousser la défiance. v.945 (Acte 3, scène 1, BÉRÉNICE)
  195. Et l'obstacle d'un père à vos yeux exposé v.951 (Acte 3, scène 1, B?R?NICE)
  196. N'en est qu'un prompt effet que l'amour a causé. v.952 (Acte 3, scène 1, B?R?NICE)
  197. Il est mieux sans témoins que votre flamme agisse. v.957 (Acte 3, scène 1, BÉRÉNICE)
  198. En craint-elle un obstacle à ces doux entretiens v.959 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  199. De l'injuste soupçon d'un lâche repentir. v.964 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  200. Mon amour est timide, et craint d'en trop attendre. v.965 (Acte 3, scène 2, PHILOXÈNE)
  201. Ce zèle est toujours ferme, et peut tout entreprendre. v.966 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  202. Il n'en est point, Seigneur, qui le pût ébranler. v.968 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  203. Mais si d'un noir destin l'implacable rigueur v.971 (Acte 3, scène 2, PHILOXÈNE)
  204. Les Dieux étant pour vous, il n'est rien qui m'étonne. v.974 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  205. Il est tel, qu'on n'eût osé prévoir v.979 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  206. Qu'à vos voeux sa justice en pût souffrir l'espoir. v.980 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  207. Ce discours est obscur, faites qu'il s'éclaircisse. v.981 (Acte 3, scène 2, PHILOXÈNE)
  208. Le bruit qui le fait vivre est un bruit imposteur, v.993 (Acte 3, scène 2, PHILOXÈNE)
  209. Araxe en est témoin, ce fidèle Sujet, v.995 (Acte 3, scène 2, PHILOX?NE)
  210. Qui vous l'est d'autant plus, qu'il feint d'être infidèle, v.996 (Acte 3, scène 2, PHILOX?NE)
  211. Par lui l'État saura qu'il s'est fait son appui, v.1009 (Acte 3, scène 2, PHILOX?NE)
  212. Que ma fille est la vôtre, et son nom Bérénice." v.1010 (Acte 3, scène 2, PHILOX?NE)
  213. Que le Ciel vous prépare un destin assez doux, v.1012 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  214. Et qu'ôtant tout obstacle à l'amour qui vous presse, v.1013 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  215. Il montre en Bérénice une illustre Princesse. v.1014 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  216. Est-ce que votre amour ne souffre qu'avec peine, v.1017 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  217. Que sa fille est la vôtre, et son nom, Bérénice ! v.1021 (Acte 3, scène 2, PHILOXÈNE)
  218. Lui pût servir d'obstacle à d'injustes desseins, v.1044 (Acte 3, scène 2, PHILOXÈNE)
  219. Mais je ne comprends point par quel secret mystère v.1049 (Acte 3, scène 2, PHILOX?NE)
  220. Par ce billet, Seigneur, Vous avez su le reste, v.1081 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  221. Notre échange suivi d'un malheur trop funeste, v.1082 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  222. Par vous seul aujourd'hui nous soumet son destin. v.1096 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  223. Pour couronner ma fille, eût admis l'imposture ? v.1110 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  224. Quand d'un juste remords Antaléon touché, v.1112 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  225. Allez de Bérénice éclaircir le destin. v.1116 (Acte 3, scène 2, PHILOXÈNE)
  226. Elle est digne du trône où ce revers l'appelle ; v.1117 (Acte 3, scène 2, PHILOX?NE)
  227. C'est trop lui dérober... v.1119 (Acte 3, scène 2, PHILOX?NE)
  228. Au contraire, Madame, il m'est trop favorable, v.1125 (Acte 3, scène 2, PHILOXÈNE)
  229. Il surpasse mes voeux, et c'est ce qui m'accable. v.1126 (Acte 3, scène 2, PHILOX?NE)
  230. Ah, Madame, épargnez l'illustre Philoxène. v.1130 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  231. Répond à son grand coeur du destin qui l'outrage. v.1134 (Acte 3, scène 2, ARAXE)
  232. Que c'est sans s'abaisser qu'il quitte une Couronne ; v.1137 (Acte 3, scène 2, PHILOCLÉE)
  233. Mais il est peu d'Amis que sa chute n'étonne, v.1138 (Acte 3, scène 2, PHILOCL?E)
  234. C'est le malheur des Rois qu'un faux zèle éblouit, v.1148 (Acte 3, scène 2, PHILOXÈNE)
  235. S'il voit plus ce qu'il est que ce qu'il devrait être ? v.1154 (Acte 3, scène 2, PHILOXÈNE)
  236. Dès qu'il le place au trône, il prend soin de l'instruire. v.1158 (Acte 3, scène 2, PHILOCLÉE)
  237. Que si vous éprouviez le destin le plus doux. v.1168 (Acte 3, scène 2, PHILOCLÉE)
  238. Le Roi pour votre amour craignait sa résistance, v.1169 (Acte 3, scène 2, PHILOCL?E)
  239. Il n'est rien plus certain, v.1175 (Acte 3, scène 4, PHILOXÈNE)
  240. Mais l'intérêt du Roi presse un juste dessein. v.1176 (Acte 3, scène 4, PHILOX?NE)
  241. De pouvoir réparer l'injustice des Dieux. v.1184 (Acte 3, scène 4, ARAXE)
  242. C'est par ce billet seul qu'on la peut reconnaître. v.1185 (Acte 3, scène 4, ARAXE)
  243. Vous êtes digne d'elle, et sans trop d'injustice... v.1189 (Acte 3, scène 4, ARAXE)
  244. Ah, c'est blesser ma gloire autant que Bérénice. v.1190 (Acte 3, scène 4, PHILOXÈNE)
  245. Et les Grands indignés d'un trop injuste choix, v.1195 (Acte 3, scène 4, PHILOX?NE)
  246. C'est ce que la Phrygie aurait peine à connaître. v.1198 (Acte 3, scène 4, PHILOXÈNE)
  247. Quoi qu'elle ose pour vous, quelle est votre espérance ? v.1202 (Acte 3, scène 4, ARAXE)
  248. La douceur d'un destin qu'à tort vous m'enviez, v.1203 (Acte 3, scène 4, PHILOXÈNE)
  249. C'est trop vous en défendre. v.1205 (Acte 3, scène 4, PHILOXÈNE)
  250. Et mon coeur, que par là mon destin abusait, v.1223 (Acte 4, scène 1, BÉRÉNICE)
  251. Enfin vingt ans passés en troubles intestins v.1227 (Acte 4, scène 1, LE ROI)
  252. Nous ouvrent une voie à de meilleurs destins ; v.1228 (Acte 4, scène 1, LE ROI)
  253. Araxe, c'est à toi que la gloire en est due, v.1230 (Acte 4, scène 1, LE ROI)
  254. Puisque Reine déjà, cette lâche imposture, v.1241 (Acte 4, scène 1, ARAXE)
  255. La justice du Ciel autrement en ordonne ; v.1246 (Acte 4, scène 1, LE ROI)
  256. S'il est né dans le trône, aspirer à ton choix, v.1272 (Acte 4, scène 1, LE ROI)
  257. C'est plonger l'État dans un nouvel orage, v.1274 (Acte 4, scène 1, LE ROI)
  258. Dans ce grand changement son malheur est à plaindre ; v.1277 (Acte 4, scène 1, ARAXE)
  259. Mais ce n'est pas de lui que l'orage est à craindre. v.1278 (Acte 4, scène 1, ARAXE)
  260. Il est trop généreux pour entreprendre rien, v.1284 (Acte 4, scène 1, LE ROI)
  261. Et si l'ambition est ce qui l'inquiète, v.1285 (Acte 4, scène 1, LE ROI)
  262. Par l'hymen de ma soeur elle est trop satisfaite. v.1286 (Acte 4, scène 1, LE ROI)
  263. Il est bien élevé, mais le trône est plus haut. v.1288 (Acte 4, scène 1, ARAXE)
  264. Le zèle qui l'anime est plus pur qu'on ne pense ; v.1297 (Acte 4, scène 1, LE ROI)
  265. Ce genre de respect, Seigneur, est bien douteux. v.1304 (Acte 4, scène 1, ARAXE)
  266. Ce n'est pas que je veuille imputer à sa flamme v.1309 (Acte 4, scène 1, ARAXE)
  267. Qu'un lâche ambitieux est indigne de moi. v.1316 (Acte 4, scène 1, ARAXE)
  268. Mais c'est trop différer à te faire connaître, v.1321 (Acte 4, scène 1, LE ROI)
  269. Viens, Araxe ; il est bon dans un succès pareil, v.1323 (Acte 4, scène 1, LE ROI)
  270. Elle a trop de vertu pour n'y pas résister. v.1328 (Acte 4, scène 1, LE ROI)
  271. Est un bien que vos voeux n'eussent osé prétendre. v.1334 (Acte 4, scène 2, CLITIE)
  272. Il est vrai que par là votre amour est trahi. v.1335 (Acte 4, scène 2, CLITIE)
  273. Que n'est-il vrai, Clitie, et que n'ose ma flamme v.1337 (Acte 4, scène 2, BÉRÉNICE)
  274. Elle est faible, elle tremble au nom de Philoxène. v.1342 (Acte 4, scène 2, B?R?NICE)
  275. Et de mes voeux confus la triste inquiétude v.1345 (Acte 4, scène 2, B?R?NICE)
  276. Quoi que le Ciel s'efforce à troubler ma constance, v.1349 (Acte 4, scène 3, PHILOXÈNE)
  277. L'une et l'autre peut-être est digne d'un amant. v.1356 (Acte 4, scène 3, PHILOX?NE)
  278. Ce n'est donc pas assez de l'ennui qui me presse, v.1361 (Acte 4, scène 3, BÉRÉNICE)
  279. Et bien, pour vous souffrir ce funeste avantage, v.1365 (Acte 4, scène 3, B?R?NICE)
  280. Il est mal informé de tout ce que vous êtes, v.1370 (Acte 4, scène 3, PHILOXÈNE)
  281. Et vengerez sur lui par un juste courroux v.1379 (Acte 4, scène 3, PHILOX?NE)
  282. Que qui se vainc soi-même est digne de régner. v.1384 (Acte 4, scène 3, PHILOXÈNE)
  283. La pourrais-tu souffrir cette injuste victoire, v.1386 (Acte 4, scène 3, BÉRÉNICE)
  284. Si pour y renoncer ta force est assez grande, v.1393 (Acte 4, scène 3, BÉRÉNICE)
  285. Et te voyant du Ciel injustement trahi, v.1395 (Acte 4, scène 3, B?R?NICE)
  286. Mais enfin je sais trop qu'après ce triste jour v.1399 (Acte 4, scène 3, PHILOXÈNE)
  287. C'est un crime pour moi de garder votre amour. v.1400 (Acte 4, scène 3, PHILOX?NE)
  288. Le Destin a pour toi la dernière rigueur, v.1407 (Acte 4, scène 3, BÉRÉNICE)
  289. Mais ce n'est pas assez pour retirer ton coeur, v.1408 (Acte 4, scène 3, B?R?NICE)
  290. Ah, Madame, c'est trop ; ma douleur est forcée v.1421 (Acte 4, scène 3, PHILOXÈNE)
  291. Hélas ! À quels malheurs ma fortune est en butte ! v.1429 (Acte 4, scène 3, PHILOX?NE)
  292. Choisit l'instant fatal qu'il me force à descendre ; v.1434 (Acte 4, scène 3, PHILOX?NE)
  293. Et tel est le destin qui nous perd l'un et l'autre, v.1445 (Acte 4, scène 3, PHILOXÈNE)
  294. Que mon plus grand bonheur est de troubler le vôtre. v.1446 (Acte 4, scène 3, PHILOX?NE)
  295. Borner là ton espoir c'est peu pour Bérénice, v.1450 (Acte 4, scène 3, BÉRÉNICE)
  296. C'est peut-être beaucoup pour la fille d'un Roi. v.1452 (Acte 4, scène 3, B?R?NICE)
  297. Ô constance ! Ô vertu qui plus elle redouble... v.1453 (Acte 4, scène 3, PHILOXÈNE)
  298. Mon abord est suivi d'une étrange disgrâce, v.1457 (Acte 4, scène 4, ANAXARIS)
  299. Avant que de vous voir son destin était pris. v.1459 (Acte 4, scène 4, PHILOXÈNE)
  300. Philoclée y répond avec assez d'estime, v.1473 (Acte 4, scène 4, ANAXARIS)
  301. Le choix lui semble juste, et l'espoir légitime ; v.1474 (Acte 4, scène 4, ANAXARIS)
  302. Vous, à qui de mon coeur le secret est connu, v.1479 (Acte 4, scène 4, ANAXARIS)
  303. Chassez du sien l'abus dont il est prévenu. v.1480 (Acte 4, scène 4, ANAXARIS)
  304. Et qu'à mes yeux enfin d'elle seule estimable, v.1485 (Acte 4, scène 4, ANAXARIS)
  305. L'usage en est fâcheux. v.1489 (Acte 4, scène 4, PHILOXÈNE)
  306. La gloire en est plus grande. v.1489 (Acte 4, scène 4, ANAXARIS)
  307. Est-ce que la Princesse a pris plaisir à feindre, v.1494 (Acte 4, scène 4, ANAXARIS)
  308. Qu'elle est fille du Roi. Vous changez de couleur ! v.1499 (Acte 4, scène 4, PHILOXÈNE)
  309. Philoclée est sans doute à plaindre en son malheur, v.1500 (Acte 4, scène 4, PHILOX?NE)
  310. Ah Dieux, injustes Dieux ! v.1504 (Acte 4, scène 4, ANAXARIS)
  311. Semble de ma disgrâce accuser le destin. v.1512 (Acte 4, scène 5, PHILOCLÉE)
  312. Quoi, Madame, il est vrai que son lâche caprice v.1513 (Acte 4, scène 5, ANAXARIS)
  313. C'est par l'ordre du Roi qu'Araxe m'a fait voir v.1515 (Acte 4, scène 5, PHILOCLÉE)
  314. Et c'est être suspect que vouloir trop aimer. v.1528 (Acte 4, scène 5, PHILOCLÉE)
  315. Juste ciel ! Je verrai dans mon amour extrême, v.1529 (Acte 4, scène 5, ANAXARIS)
  316. La maxime est injuste et la tache trop noire. v.1538 (Acte 4, scène 5, ANAXARIS)
  317. S'il est vrai que pour moi ton amour s'intéresse, v.1545 (Acte 4, scène 5, PHILOCLÉE)
  318. Et que d'un fier destin l'implacable courroux, v.1551 (Acte 4, scène 5, PHILOCL?E)
  319. Mais je l'estime assez pour forcer mon devoir v.1555 (Acte 4, scène 5, PHILOCLÉE)
  320. C'est ce qui me console en perdant la Couronne, v.1561 (Acte 4, scène 5, PHILOCL?E)
  321. Qu'il faut qu'à ce qu'elle est ton âme s'abandonne, v.1562 (Acte 4, scène 5, PHILOCL?E)
  322. C'est à toi de juger si, quoi que soeur de Roi, v.1567 (Acte 4, scène 5, PHILOCL?E)
  323. C'est être criminel qu'appréhender de l'être. v.1582 (Acte 4, scène 6, ANAXARIS)
  324. C'est lui seul qui la rend injuste ou légitime ; v.1589 (Acte 4, scène 6, ANAXARIS)
  325. Heureux, elle est vertu, malheureux, elle est crime, v.1590 (Acte 4, scène 6, ANAXARIS)
  326. Tous les crimes sont beaux qu'on peut justifier. v.1592 (Acte 4, scène 6, ANAXARIS)
  327. Mais s'il n'est nécessaire à quoi bon en commettre ? v.1593 (Acte 4, scène 6, IPHITE)
  328. Si le Roi les refuse, ils vous feront justice, v.1598 (Acte 4, scène 6, IPHITE)
  329. Pour forcer cet obstacle, et vous en assurer. v.1600 (Acte 4, scène 6, IPHITE)
  330. En vain tu veux douter qu'on puisse avec justice, v.1605 (Acte 5, scène 1, BÉRÉNICE)
  331. C'est au trône par là que son orgueil aspire ; v.1609 (Acte 5, scène 1, B?R?NICE)
  332. Son ordre seul sans doute en fait les impostures. v.1621 (Acte 5, scène 1, B?R?NICE)
  333. C'est pousser un peu loin de simples conjectures, v.1622 (Acte 5, scène 1, CLITIE)
  334. C'est par cette raison qu'il m'est le plus suspect. v.1636 (Acte 5, scène 1, BÉRÉNICE)
  335. Cependant tout est calme, et l'orage cessé, v.1647 (Acte 5, scène 2, ANAXARIS)
  336. Mais des raisons d'État font que chacun s'obstine. v.1657 (Acte 5, scène 2, ANAXARIS)
  337. Cet effort est l'effet d'une vertu sublime. v.1661 (Acte 5, scène 2, BÉRÉNICE)
  338. Il semble assez payé puisqu'il a votre estime ; v.1662 (Acte 5, scène 2, ANAXARIS)
  339. Mais c'est peu que pour vous il paraisse entrepris, v.1663 (Acte 5, scène 2, ANAXARIS)
  340. Instruisez votre coeur de ce que j'ai su faire, v.1674 (Acte 5, scène 2, ANAXARIS)
  341. Voyez à quoi pour vous le mien s'est pu forcer. v.1676 (Acte 5, scène 2, ANAXARIS)
  342. Et quoi qu'il vous surprenne, est-ce un crime à mon feu v.1695 (Acte 5, scène 2, ANAXARIS)
  343. De ne voir plus d'obstacle, et d'espérer un peu ? v.1696 (Acte 5, scène 2, ANAXARIS)
  344. Certes l'exemple est rare, et le respect extrême, v.1706 (Acte 5, scène 2, BÉRÉNICE)
  345. Tu le cherches en moi quand il n'est plus en elle. v.1710 (Acte 5, scène 2, B?R?NICE)
  346. Quand son amour est pur jamais ne se dément. v.1712 (Acte 5, scène 2, B?R?NICE)
  347. Et pour charmer ses maux, c'est assez d'espérer v.1715 (Acte 5, scène 2, B?R?NICE)
  348. Et plus juste pour toi qu'on n'eût pu présumer, v.1719 (Acte 5, scène 2, BÉRÉNICE)
  349. Ah, ce n'est qu'à vos pieds... v.1721 (Acte 5, scène 2, ANAXARIS)
  350. Sous l'effort du silence il est beau que je meure, v.1730 (Acte 5, scène 2, BÉRÉNICE)
  351. Est-ce par ton orgueil dont je hais la maxime ? v.1745 (Acte 5, scène 2, BÉRÉNICE)
  352. Est-ce par ton amour dont je connais le crime ? v.1746 (Acte 5, scène 2, B?R?NICE)
  353. Est-ce enfin par les noms que tu prends hautement v.1747 (Acte 5, scène 2, B?R?NICE)
  354. Ah, Madame, c'est trop... v.1753 (Acte 5, scène 2, ANAXARIS)
  355. Oui c'est trop te contraindre, v.1753 (Acte 5, scène 2, BÉRÉNICE)
  356. S'il t'estimait assez pour rien craindre de toi. v.1760 (Acte 5, scène 2, B?R?NICE)
  357. C'est à vous maintenant d'agir dans le Palais, v.1763 (Acte 5, scène 3, IPHITE)
  358. Tout le Peuple est pour vous, tous vos Amis sont prêts ; v.1764 (Acte 5, scène 3, IPHITE)
  359. L'intérêt de l'État par d'injustes alarmes v.1785 (Acte 5, scène 6, LE ROI)
  360. Que la soeur de son Roi n'est plus digne de lui. v.1808 (Acte 5, scène 6, PHILOCLÉE)
  361. Bérénice enlevée ! Ah, juste ciel ! v.1815 (Acte 5, scène 7, LE ROI)
  362. Et c'est ? v.1817 (Acte 5, scène 7, PHILOCLÉE)
  363. C'est de voir qu'en effet le Peuple l'autorise, v.1822 (Acte 5, scène 7, CLITIE)
  364. Seule, et sans rien prévoir d'un si cruel destin, v.1823 (Acte 5, scène 7, CLITIE)
  365. Quoi, d'un crime si noir tout le Peuple est complice ? v.1829 (Acte 5, scène 7, LE ROI)
  366. Ce qu'il eût pu trouver d'obstacle à ses projets. v.1832 (Acte 5, scène 7, LE ROI)
  367. Elle est libre, Seigneur, et Philoxène enfin v.1843 (Acte 5, scène 8, ARAXE)
  368. D'une insolente audace affranchit son destin. v.1844 (Acte 5, scène 8, ARAXE)
  369. La Justice du Ciel par là se fait connaître, v.1846 (Acte 5, scène 8, LE ROI)
  370. Cette reconnaissance est trop pour Philoxène. v.1869 (Acte 5, scène 9, PHILOXÈNE)
  371. À qui combat pour vous la victoire est certaine, v.1870 (Acte 5, scène 9, PHILOX?NE)
  372. Son hymen résolu marquait la haute estime... v.1873 (Acte 5, scène 9, PHILOX?NE)
  373. Après son attentat sa mort est légitime, v.1874 (Acte 5, scène 9, LE ROI)
  374. Je n'estimais en lui que le choix de mon Roi. v.1880 (Acte 5, scène 9, PHILOCLÉE)
  375. Ma faveur fit sa gloire, et la mienne est parfaite v.1885 (Acte 5, scène 9, LE ROI)
  376. Ô Dieux, c'est Cléophis ! v.1897 (Acte 5, scène 10, LE ROI)
  377. Justifiait assez ce que j'osai pour lui. v.1900 (Acte 5, scène 10, CLEOPHIS)
  378. C'est un fils à vos pieds qui parle pour son père. v.1902 (Acte 5, scène 10, PHILOXÈNE)
  379. J'abuserais d'un nom qui ne m'est point permis. v.1903 (Acte 5, scène 10, CLEOPHIS)
  380. Quoi, ce n'est qu'un faux bruit qu'a fait courir l'envie, v.1905 (Acte 5, scène 10, LE ROI)
  381. Et toujours Philoxène est Prince de Lydie ? v.1906 (Acte 5, scène 10, LE ROI)
  382. Du Prince et de mon fils trancha la destinée, v.1910 (Acte 5, scène 10, CLEOPHIS)
  383. N'est en effet, Seigneur, ni son fils, ni le mien. v.1912 (Acte 5, scène 10, CLEOPHIS)
  384. C'est de quoi je n'ai point connaissance. v.1913 (Acte 5, scène 10, CLEOPHIS)
  385. Dieux, quel Astre fatal éclaira ma naissance, v.1914 (Acte 5, scène 10, PHILOXÈNE)
  386. Si sans m'en éclaircir le funeste embarras, v.1915 (Acte 5, scène 10, PHILOX?NE)
  387. L'injuste emportement du feu Roi de Lydie, v.1918 (Acte 5, scène 10, CLEOPHIS)
  388. Si l'on ne l'eût soustrait, en eût perdu le fruit. v.1920 (Acte 5, scène 10, CLEOPHIS)
  389. Et c'est par où l'on croit que n'étant point au Roi, v.1927 (Acte 5, scène 10, CLEOPHIS)
  390. Puisque j'avais un fils, Philoxène est à moi. v.1928 (Acte 5, scène 10, CLEOPHIS)
  391. Je maudis le destin de prolonger mes jours, v.1935 (Acte 5, scène 10, CLEOPHIS)
  392. Si de leurs volontés les Dieux voulant m'instruire, v.1937 (Acte 5, scène 10, CLEOPHIS)
  393. Tout paraît digne en lui d'une illustre naissance, v.1945 (Acte 5, scène 10, CLEOPHIS)
  394. D'ailleurs, son équipage est riche et curieux. v.1947 (Acte 5, scène 10, CLEOPHIS)
  395. C'est Atis, c'est mon Prince, il n'en faut point douter. v.1955 (Acte 5, scène 10, ARAXE)
  396. Quand résistant à ceux qui s'y voulaient jeter, v.1960 (Acte 5, scène 10, ARAXE)
  397. Dans l'instant qu'à mes yeux notre Vaisseau se brise, v.1961 (Acte 5, scène 10, ARAXE)
  398. Là, du destin d'Atis n'ayant pu rien apprendre, v.1965 (Acte 5, scène 10, ARAXE)
  399. Ah, qu'est-ce que je vois ? v.1967 (Acte 5, scène 10, ARAXE)
  400. Et n'est-ce point encore un nouveau jeu du sort ? v.1972 (Acte 5, scène 10, PHILOXÈNE)
  401. L'injuste Usurpateur du trône de mon Roi ! v.1976 (Acte 5, scène 10, LE ROI)
  402. M'aurait vu vous remettre au rang qui vous est dû. v.1980 (Acte 5, scène 10, LE ROI)
  403. Je n'y résiste point, régnez, le Ciel l'ordonne. v.1981 (Acte 5, scène 10, LE ROI)
  404. La Phrygie aujourd'hui fait de trop justes lois, v.1983 (Acte 5, scène 10, PHILOXÈNE)
  405. Respectant leurs décrets, j'adore leur justice. v.1985 (Acte 5, scène 10, PHILOX?NE)
  406. C'est à vous à régler ce qu'il faut que j'espère, v.1994 (Acte 5, scène 10, PHILOXÈNE)
  407. Mon bonheur est trop grand pour ne pas l'achever. v.2000 (Acte 5, scène 10, PHILOXÈNE)
  408. Consentez-y, Madame, et d'un illustre hommage v.2001 (Acte 5, scène 10, PHILOX?NE)

CIRCÉ (1677)

  1. Je sais bien que LOUIS est un Roi glorieux, v.8 (Prologue, scène 1, MARS)
  2. A tracé la brillante histoire v.16 (Prologue, scène 1, MARS)
  3. C'est là que les plus grands Courages, v.18 (Prologue, scène 1, MARS)
  4. D'un si honteux mépris c'est trop souffrir l'audace. v.27 (Prologue, scène 1, MARS)
  5. De cet auguste Roi fait briller le mérite, v.36 (Prologue, scène 1, LA-FORTUNE)
  6. Il me ravit mes droits, et ce n'est plus qu'en lui v.41 (Prologue, scène 1, LA FORTUNE)
  7. Car c'est en vain que le nom de déesse v.45 (Prologue, scène 1, LA FORTUNE)
  8. Chaque instant de sa vie est un nouveau miracle. v.70 (Prologue, scène 2, LA-RENOMMEE)
  9. À ce qu'il entreprend rien ne peut mettre obstacle ; v.73 (Prologue, scène 2, LA RENOMMEE)
  10. Et donner du lustre à sa gloire. v.77 (Prologue, scène 2, LA RENOMMEE)
  11. C'est de voir que quand je publie v.101 (Prologue, scène 2, LA-RENOMMEE)
  12. Mais c'est peu que forcer de superbes murailles. v.116 (Prologue, scène 2, LA RENOMMEE)
  13. Et lorsque je les dis, m'estime-t-on sincère ? v.123 (Prologue, scène 2, LA RENOMMEE)
  14. Qu'il est bon qu'une fois vous en soyez punie ; v.125 (Prologue, scène 2, L-AMOUR)
  15. Mais par LOUIS quand ma gloire est ternie, v.126 (Prologue, scène 2, L AMOUR)
  16. Mais c'est par lui qu'il s'en rend maître, v.135 (Prologue, scène 2, L-AMOUR)
  17. Et ce n'est pas mon compte, à moi v.136 (Prologue, scène 2, L AMOUR)
  18. Et c'est à quoi l'Amour prend garde ? v.145 (Prologue, scène 2, MARS)
  19. Et m'est une peine cruelle, v.150 (Prologue, scène 2, L-AMOUR)
  20. C'est que lorsque avec une Belle v.151 (Prologue, scène 2, L AMOUR)
  21. C'est un Enfant qui parle, ils ne m'écoutent pas, v.170 (Prologue, scène 2, L-AMOUR)
  22. Auprès de leur Auguste Maître, v.172 (Prologue, scène 2, L AMOUR)
  23. Ainsi la Guerre est un malheur v.175 (Prologue, scène 2, L AMOUR)
  24. Qui me rend inutile, et c'est de quoi j'enrage. v.176 (Prologue, scène 2, L AMOUR)
  25. Il mérite encor plus, et n'est point comme vous v.189 (Prologue, scène 3, L-AMOUR)
  26. C'est pour mieux maintenir de légitimes droits, v.192 (Prologue, scène 3, L AMOUR)
  27. Rendez-lui donc justice, et dans tous ses combats v.195 (Prologue, scène 3, L AMOUR)
  28. Elle est d'un Sexe à voir avec quelque tristesse v.203 (Prologue, scène 3, L AMOUR)
  29. Mais qu'elle se fasse justice. v.205 (Prologue, scène 3, L AMOUR)
  30. On oubliera son inconstance, v.213 (Prologue, scène 3, L AMOUR)
  31. Et c'est ce qu'on n'a jamais fait. v.216 (Prologue, scène 3, L AMOUR)
  32. Le travail est pénible à remplir votre emploi ; v.218 (Prologue, scène 3, L AMOUR)
  33. Demeurez sans pouvoir, est un destin bien rude, v.239 (Prologue, scène 3, L AMOUR)
  34. Il est le plus grand des Mortels, v.258 (Prologue, scène 4, LA COMEDIE)
  35. Dont brille l'Auguste LOUIS. v.269 (Prologue, scène 4, LA COMEDIE, LA MUSIQUE)
  36. Ne firent parler l'Histoire. v.275 (Prologue, scène 4, TOUS ENSEMBLE)
  37. Ne firent parler l'Histoire. v.290 (Prologue, scène 4, TOUS ENSEMBLE)
  38. Vous vous obstinez à le taire. v.299 (Acte 2, scène 1, PALEMON)
  39. Vous passez pour un Prince illustre et glorieux, v.300 (Acte 2, scène 1, PALEMON)
  40. Et c'est choisir d'assez nobles Aïeux, v.302 (Acte 2, scène 1, PALEMON)
  41. S'est acquis un renom qui fait bruit en tous lieux ; v.305 (Acte 2, scène 1, PALEMON)
  42. Le Destin vous a donné place, v.308 (Acte 2, scène 1, PALEMON)
  43. Et prenez de Glaucus la fière majesté. v.311 (Acte 2, scène 1, PALEMON)
  44. Quand on est bien touché, l'âme trop délicate, v.316 (Acte 2, scène 1, GLAUCUS)
  45. Sans qu'elle sût que c'est un Dieu qui l'aime. v.330 (Acte 2, scène 1, GLAUCUS)
  46. Soupirez donc toujours, la matière est bien ample, v.344 (Acte 2, scène 1, PALEMON)
  47. Quand un rival en est le fondement. v.345 (Acte 2, scène 1, PALEMON)
  48. Pour ce Prince Thébain son coeur est enflammé. v.347 (Acte 2, scène 1, PALEMON)
  49. Oui, je sais qu'il en est aimé, v.348 (Acte 2, scène 1, GLAUCUS)
  50. Et c'est la cause de ma perte. v.349 (Acte 2, scène 1, GLAUCUS)
  51. La chose entre elle et moi s'est ainsi concertée, v.366 (Acte 2, scène 1, GLAUCUS)
  52. Ce n'est pas qu'il soit sûr qu'elle veuille se rendre. v.371 (Acte 2, scène 1, GLAUCUS)
  53. Il est d'orgueilleuses Beautés v.372 (Acte 2, scène 1, GLAUCUS)
  54. L'Être Divin sans doute est un grand bien, v.384 (Acte 2, scène 1, PALEMON)
  55. Le privilège en est commode ; v.385 (Acte 2, scène 1, PALEMON)
  56. C'est l'arrêt du Sort ; nous ne sommes v.388 (Acte 2, scène 1, GLAUCUS)
  57. Il est bon après tout qu'une telle impuissance, v.399 (Acte 2, scène 1, GLAUCUS)
  58. De ne trouver aucune résistance v.404 (Acte 2, scène 1, GLAUCUS)
  59. Avec qui par respect elle s'est arrêtée. v.419 (Acte 2, scène 2, CELIE)
  60. Et c'est vous ravaler trop bas, v.430 (Acte 2, scène 2, MELISSE)
  61. Contre l'Amour Mélisse est toujours animée, v.433 (Acte 2, scène 2, CELIE)
  62. Il est vrai que jamais je n'eus l'âme enflammée ; v.435 (Acte 2, scène 2, MELISSE)
  63. Mélisse, il faut que j'aime, et le Destin l'ordonne ; v.439 (Acte 2, scène 2, GLAUCUS)
  64. Air, taille, mine, port, tout est brillant en vous ; v.445 (Acte 2, scène 2, CELIE)
  65. Est quelquefois la plus prête à se rendre. v.457 (Acte 2, scène 2, CELIE)
  66. Célie est sans façon, et je l'aime par là. v.458 (Acte 2, scène 2, PALEMON)
  67. Quoi, toujours Mélicerte est aimé de Silla, v.460 (Acte 2, scène 2, GLAUCUS)
  68. La constance est sans doute un peu hors de saison. v.467 (Acte 2, scène 2, GLAUCUS)
  69. Voilà ce que c'est qu'une Femme. v.468 (Acte 2, scène 2, CELIE)
  70. S'est une fois emparé de son âme, v.470 (Acte 2, scène 2, CELIE)
  71. De toutes les couleurs qui repoussent l'estime. v.475 (Acte 2, scène 2, CELIE)
  72. Je vous l'ai déjà dit, j'estime votre flamme, v.488 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  73. Sa fuite est-elle à pardonner ? v.493 (Acte 2, scène 3, GLAUCUS)
  74. Et vous voulez vous obstiner v.495 (Acte 2, scène 3, GLAUCUS)
  75. Qu'il en soit digne, ou non, tout est égal pour vous. v.497 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  76. Je dois toujours l'aimer, s'il m'est toujours fidèle ; v.498 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  77. Et si de son départ la cause est criminelle, v.499 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  78. Où pour venger ma gloire un juste orgueil m'appelle, v.501 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  79. Mais dès qu'on est trompé, l'épreuve doit suffire, v.508 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  80. Il est juste qu'un Dieu sur un Mortel l'emporte ; v.527 (Acte 2, scène 3, GLAUCUS)
  81. Ainsi tout Dieu qu'il est, si Glaucus écouté v.539 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  82. C'est à force d'aimer que l'on se rend aimable, v.545 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  83. Que d'un amour solide et stable v.547 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  84. C'est mal juger des Dieux, qu'avoir ce sentiment. v.550 (Acte 2, scène 3, GLAUCUS)
  85. Leur flamme est sitôt amortie, v.551 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  86. Si c'est gloire qu'un Dieu, quand on l'a pour Époux, v.556 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  87. N'est pas meilleur Mari qu'un autre. v.559 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  88. Il est vrai, je soupire, et ce n'est que par lui v.562 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  89. Qu'aux soupirs mon âme est ouverte. v.563 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  90. Il s'est éloigné sans me voir, v.564 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  91. À le faire chercher mon soin est inutile, v.566 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  92. Son incertaine destinée v.568 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  93. Il est un sûr moyen d'éclaircir le mystère v.573 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  94. Tout espoir désormais à ma flamme est ôté, v.578 (Acte 2, scène 3, GLAUCUS)
  95. Par un respect qui m'est contraire. v.580 (Acte 2, scène 3, GLAUCUS)
  96. Il n'est rien que je n'ose faire. v.583 (Acte 2, scène 3, GLAUCUS)
  97. C'est pour l'amour un assez doux appas, v.584 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  98. C'est vous qui le voulez contraindre v.587 (Acte 2, scène 3, GLAUCUS)
  99. Et vous estime assez pour vouloir ignorer v.593 (Acte 2, scène 3, SILLA)
  100. Tout de bon, Célie, est-il bien v.598 (Acte 2, scène 4, PALEMON)
  101. Silla se pique trop d'avoir le coeur constant v.600 (Acte 2, scène 4, CELIE)
  102. Est celui qui toujours peut le plus sur leurs âmes. v.616 (Acte 2, scène 4, PALEMON)
  103. Est un secret qu'elle aime à nous cacher. v.637 (Acte 2, scène 5, FLORISE)
  104. C'est de tous les Amants le déplorable sort. v.643 (Acte 2, scène 5, DORINE)
  105. Dont elle est prodigue d'abord, v.645 (Acte 2, scène 5, DORINE)
  106. C'est une terrible aventure. v.650 (Acte 2, scène 5, ASTÉRIE)
  107. C'est bien du temps perdu que celui qui s'emploie v.666 (Acte 2, scène 5, DORINE)
  108. Ma Soeur, c'est vainement v.668 (Acte 2, scène 5, ASTÉRIE)
  109. Car enfin votre coeur est fait comme le nôtre ; v.672 (Acte 2, scène 5, AST?RIE)
  110. Circé n'est qu'à dix pas de nous, v.680 (Acte 2, scène 5, ASTÉRIE)
  111. C'est de n'être point cruelles. v.686 (Acte 2, scène 6, SECOND-SATYRE)
  112. Encor est-ce pour nous une assez bonne affaire. v.688 (Acte 2, scène 6, ASTÉRIE)
  113. Il est bon de savoir comment. v.692 (Acte 2, scène 6, ASTÉRIE)
  114. C'est bien notre affaire à tous trois. v.695 (Acte 2, scène 6, TROISIEME-SATYRE)
  115. Ne te hâte point tant, c'est celle v.698 (Acte 2, scène 6, SECOND-SATYRE)
  116. C'est un arrêt donné sans retour. v.702 (Acte 2, scène 6, PREMIER-SATYRE)
  117. Mais qu'il approche, il est d'une odeur fine v.709 (Acte 2, scène 6, TROISIEME-SATYRE)
  118. C'est pousser trop loin la querelle, v.711 (Acte 2, scène 6, ASTÉRIE)
  119. Qu'est-ce ? Et bien ? N'ai-je pas une voix qui résonne ? v.727 (Acte 2, scène 6, PREMIER-SATYRE)
  120. Pour cesser de l'estimer, v.729 (Acte 2, scène 6, SECOND-SATYRE)
  121. Disait d'une triste voix, v.733 (Acte 2, scène 6, SECOND SATYRE)
  122. Ma voix ? Est-il rien de si doux ? v.746 (Acte 2, scène 6, SECOND SATYRE)
  123. Ce n'est encor là rien, apprêtez vos oreilles. v.748 (Acte 2, scène 6, TROISIEME-SATYRE)
  124. Le pas est un peu hasardeux. v.759 (Acte 2, scène 7, TROISIEME-SATYRE)
  125. C'est Circé qui paraît, que chacun de vous tremble. v.766 (Acte 2, scène 8, CIRCÉ)
  126. C'en est trop. Vous, Esprits invisibles, v.771 (Acte 2, scène 8, CIRCÉ)
  127. C'est là pour nous tirer d'affaires v.777 (Acte 2, scène 8, ASTÉRIE)
  128. Ce qui rendra pour vous mon estime éternelle. v.796 (Acte 2, scène 9, CIRCÉ)
  129. Et pour vous le Destin... v.801 (Acte 2, scène 9, CIRC?)
  130. Le Destin m'a comblé d'honneurs jusqu'à ce jour, v.802 (Acte 2, scène 9, GLAUCUS)
  131. Et le rang que je tiens dans une illustre Cour v.803 (Acte 2, scène 9, GLAUCUS)
  132. Mais une Nymphe ingrate autant qu'elle est aimable, v.806 (Acte 2, scène 9, GLAUCUS)
  133. Ne peut souffrir mes voeux, les rejette, et c'est là v.809 (Acte 2, scène 9, GLAUCUS)
  134. Ce nom ne m'est pas inconnu, v.813 (Acte 2, scène 9, CIRCÉ)
  135. Il n'en est point de plus cruelle. v.820 (Acte 2, scène 9, GLAUCUS)
  136. Mais est-il honteux de souffrir, v.822 (Acte 2, scène 9, GLAUCUS)
  137. Lorsque la cause en est si belle ? v.823 (Acte 2, scène 9, GLAUCUS)
  138. Est-il quelques périls dont l'amour s'intimide, v.842 (Acte 2, scène 9, GLAUCUS)
  139. Quand il est fort comme le mien ? v.843 (Acte 2, scène 9, GLAUCUS)
  140. C'est me chasser un peu mal à propos. v.848 (Acte 3, scène 1, PALEMON)
  141. La joie est toujours de saison. v.857 (Acte 3, scène 1, PALEMON)
  142. Badin, tant qu'il est nécessaire, v.859 (Acte 3, scène 1, PALEMON)
  143. Quand dans le Char il s'est placé, v.867 (Acte 3, scène 1, PALEMON)
  144. Je n'étais qu'à vingt pas, et venais pour l'instruire v.868 (Acte 3, scène 1, PALEMON)
  145. Du départ de l'Objet dont son coeur est blessé. v.869 (Acte 3, scène 1, PALEMON)
  146. Comme mon Maître est du sang de Borée, v.874 (Acte 3, scène 1, PALEMON)
  147. Il est d'autres appas qui toucheront son coeur. v.880 (Acte 3, scène 1, ASTÉRIE)
  148. Ce n'est pas avec nous qu'il doit faire le fier. v.884 (Acte 3, scène 1, DORINE)
  149. C'est bien aux Maris à gronder, v.914 (Acte 3, scène 2, ASTÉRIE)
  150. Dont la beauté n'est pas bonne marchande. v.934 (Acte 3, scène 2, ASTÉRIE)
  151. S'il m'est permis de ne rien taire, v.954 (Acte 3, scène 3, DORINE)
  152. C'est un charme. v.960 (Acte 3, scène 3, DORINE)
  153. Que le Prince m'ait vue, et ne m'est point aimée. v.969 (Acte 3, scène 3, CIRCÉ)
  154. Silla seule en est estimée ; v.971 (Acte 3, scène 3, CIRC?)
  155. C'est Silla qui l'arrache à son âme charmée. v.973 (Acte 3, scène 3, CIRC?)
  156. Le nom de ce qu'il aime est tout ce que j'entends ; v.977 (Acte 3, scène 3, CIRC?)
  157. C'est une indispensable loi v.993 (Acte 3, scène 3, CIRCÉ)
  158. Dont il n'est rien qui le dégage. v.994 (Acte 3, scène 3, CIRC?)
  159. Et c'est de là que vient cet éclat redoutable v.997 (Acte 3, scène 3, CIRC?)
  160. Pourquoi, quand par le temps l'amour est abattu, v.1010 (Acte 3, scène 3, CIRCÉ)
  161. Opposer la constance au dégoût qui l'accable, v.1011 (Acte 3, scène 3, CIRC?)
  162. C'est assez pour permettre à l'amour de cesser. v.1020 (Acte 3, scène 3, CIRC?)
  163. Ainsi se piquer de constance, v.1021 (Acte 3, scène 3, DORINE)
  164. N'est pas une vertu propre à nos jeunes ans ? v.1022 (Acte 3, scène 3, DORINE)
  165. De ces feux tendres et constants v.1024 (Acte 3, scène 3, CIRCÉ)
  166. Tout plaisir ne l'est plus, s'il dure trop longtemps. v.1027 (Acte 3, scène 3, CIRC?)
  167. C'est seulement lorsqu'il commence. v.1030 (Acte 3, scène 3, CIRC?)
  168. Il est malaisé... Mais, Madame, v.1032 (Acte 3, scène 3, DORINE)
  169. Est un dur supplice à l'amour ! v.1039 (Acte 3, scène 4, MELICERTE)
  170. Laissez-m'en la douceur, elle m'est nécessaire v.1047 (Acte 3, scène 4, CIRCÉ)
  171. L'orage est prêt à s'élever ; v.1050 (Acte 3, scène 4, MELICERTE)
  172. Un rival plus estimé ; v.1071 (Acte 3, scène 4, CIRCÉ)
  173. S'il est vrai que malgré l'outrage v.1078 (Acte 3, scène 4, CIRCÉ)
  174. Mais c'est un feu facile à rallumer v.1092 (Acte 3, scène 4, CIRCÉ)
  175. Silla vaut ce retour ; elle est jeune, elle est belle, v.1095 (Acte 3, scène 4, CIRCÉ)
  176. Rien n'est capable ailleurs d'attirer mes souhaits ; v.1100 (Acte 3, scène 4, MELICERTE)
  177. C'est trop ; en attendant des réponses plus claires, v.1105 (Acte 3, scène 4, CIRCÉ)
  178. Ce n'est pas le moyen d'avancer ses affaires, v.1108 (Acte 3, scène 4, CIRC?)
  179. Que de s'obstiner avec moi. v.1109 (Acte 3, scène 4, CIRC?)
  180. On est à moins inconsolable. v.1115 (Acte 3, scène 5, DORINE)
  181. Le Prince en me voyant, ne m'a pas estimée v.1126 (Acte 3, scène 5, CIRCÉ)
  182. Est en amour quelque chose de doux, v.1140 (Acte 3, scène 5, DORINE)
  183. L'illustre Fille du Soleil v.1155 (Acte 3, scène 6, GLAUCUS)
  184. Quel qu'il soit, s'il est en ma puissance, v.1163 (Acte 3, scène 6, CIRCÉ)
  185. Quel bonheur est le mien ? v.1166 (Acte 3, scène 6, GLAUCUS)
  186. C'est dans votre Palais que mon coeur satisfait v.1168 (Acte 3, scène 6, GLAUCUS)
  187. C'est de faire qu'on aime avecque violence, v.1185 (Acte 3, scène 6, GLAUCUS)
  188. Si vous êtes pour moi, ma flamme est sans alarmes. v.1203 (Acte 3, scène 6, GLAUCUS)
  189. Approchez, Astérie, v.1205 (Acte 3, scène 7, CIRCÉ)
  190. Est-on prêt à chanter ? v.1206 (Acte 3, scène 7, CIRC?)
  191. Vous me direz le reste une autre fois. v.1208 (Acte 3, scène 7, CIRCÉ)
  192. Est-il des plaisirs sans tendresses ? v.1217 (Acte 3, scène 7, TIRCIS)
  193. Est-il de l'Amour sans chagrin ? v.1218 (Acte 3, scène 7, SILVIE)
  194. C'est une erreur ; dans le bel âge, v.1221 (Acte 3, scène 7, TIRCIS)
  195. Je la perds, c'en est fait. v.1234 (Acte 3, scène 7, SILVIE)
  196. Ce n'est pas de quoi je soupire. v.1235 (Acte 3, scène 7, SILVIE)
  197. Lorsque cette union en est la récompense. v.1246 (Acte 3, scène 7, GLAUCUS)
  198. Ne pût de vous être estimé ? v.1260 (Acte 3, scène 7, CIRCÉ)
  199. Il est mille Beautés, qui pour vous rendre heureux, v.1262 (Acte 3, scène 7, CIRC?)
  200. Est-il rien de plus rigoureux ? v.1265 (Acte 3, scène 7, GLAUCUS)
  201. J'en dis trop, mais Circé n'est pas accoutumée v.1285 (Acte 3, scène 7, CIRCÉ)
  202. C'est vouloir voir ma haine à punir animée, v.1289 (Acte 3, scène 7, CIRC?)
  203. Il faut d'une vengeance aussi juste que prompte, v.1294 (Acte 3, scène 7, CIRC?)
  204. La menace, Madame, est pour se faire aimer v.1302 (Acte 3, scène 7, GLAUCUS)
  205. Mettront peut-être obstacle au pouvoir de votre Art. v.1320 (Acte 3, scène 7, GLAUCUS)
  206. Ah, c'en est trop, il faut punir cette arrogance, v.1323 (Acte 3, scène 7, CIRCÉ)
  207. Fiers Ministres de ma vengeance, v.1324 (Acte 3, scène 7, CIRC?)
  208. Avancez, il est temps, et je vous le permets. v.1325 (Acte 3, scène 7, CIRC?)
  209. Et moi, qui sais confondre une injuste puissance, v.1326 (Acte 3, scène 7, GLAUCUS)
  210. Non, non, animez-vous, immobiles Statues. v.1334 (Acte 3, scène 7, CIRCÉ)
  211. Est-ce une illusion, et suis-je encor Circé ? v.1346 (Acte 3, scène 8, CIRCÉ)
  212. Par un pouvoir plus fort cet Art est renversé, v.1348 (Acte 3, scène 8, CIRC?)
  213. C'en est fait, contre lui je vais mettre en usage v.1361 (Acte 3, scène 8, CIRCÉ)
  214. Moi, me contraindre, moi ? Non, non, belle Astérie, v.1368 (Acte 4, scène 1, MELICERTE)
  215. Il n'en est guère d'incurables, v.1397 (Acte 4, scène 1, ASTÉRIE)
  216. C'est lui qui de Circé me dérobe le coeur. v.1409 (Acte 4, scène 1, MELICERTE)
  217. Bizarre destinée ! À l'ardeur de ses voeux v.1414 (Acte 4, scène 1, MELICERTE)
  218. Il vient malgré lui mettre obstacle à mes feux. v.1417 (Acte 4, scène 1, MELICERTE)
  219. Il est insensible pour elle, v.1420 (Acte 4, scène 1, ASTÉRIE)
  220. C'est de quoi vous en consoler. v.1421 (Acte 4, scène 1, AST?RIE)
  221. Circé m'en a paru triste, toute abattue, v.1428 (Acte 4, scène 1, ASTÉRIE)
  222. L'espérance m'est interdite. v.1434 (Acte 4, scène 1, MELICERTE)
  223. Dans les vives douleurs où mon âme est en proie, v.1449 (Acte 4, scène 1, MELICERTE)
  224. C'est mon penchant qui se déploie. v.1453 (Acte 4, scène 1, ASTÉRIE)
  225. Elle est encor capable, v.1457 (Acte 4, scène 1, ASTÉRIE)
  226. Pour moi Circé est aimable ; v.1461 (Acte 4, scène 1, MELICERTE)
  227. S'il est sujet aux belles passions, v.1475 (Acte 4, scène 2, ASTÉRIE)
  228. Un autre objet s'en est rendu vainqueur, v.1480 (Acte 4, scène 2, PALEMON)
  229. Ce n'est pas qu'il ne fût à souhaiter pour moi v.1482 (Acte 4, scène 2, PALEMON)
  230. Franchement, je ne sais quelle Étoile est la nôtre. v.1487 (Acte 4, scène 2, ASTÉRIE)
  231. Un pareil sacrifice est une sûre voie. v.1498 (Acte 4, scène 2, PALEMON)
  232. Circé n'est pas d'humeur à souffrir qu'on l'outrage ; v.1500 (Acte 4, scène 2, ASTÉRIE)
  233. C'est seulement depuis un mois, v.1505 (Acte 4, scène 2, ASTÉRIE)
  234. Que d'Homme il est ce que tu vois ; v.1506 (Acte 4, scène 2, AST?RIE)
  235. Même destinée à deux Pages v.1519 (Acte 4, scène 2, AST?RIE)
  236. La récompense est fort honnête. v.1528 (Acte 4, scène 2, PALEMON)
  237. S'il est vrai que de vous ma volonté dispose. v.1545 (Acte 4, scène 2, ASTÉRIE)
  238. Mais il est temps que tu me laisses. v.1554 (Acte 4, scène 2, ASTÉRIE)
  239. Circé vient, le reste à demain. v.1555 (Acte 4, scène 2, AST?RIE)
  240. C'est toujours de Silla que son coeur est épris. v.1559 (Acte 4, scène 3, ASTÉRIE)
  241. Après mille serments d'une entière constance, v.1563 (Acte 4, scène 3, ASTÉRIE)
  242. Est le déplorable succès v.1565 (Acte 4, scène 3, AST?RIE)
  243. Un Charme par un autre aisément est détruit ; v.1567 (Acte 4, scène 3, CIRCÉ)
  244. Il est tout occupé de la juste colère, v.1581 (Acte 4, scène 4, DORINE)
  245. Est toujours sensible à l'outrage. v.1592 (Acte 4, scène 4, CIRCÉ)
  246. N'est-il pas de ma honte une trop forte preuve ? v.1607 (Acte 4, scène 4, CIRCÉ)
  247. Silla toujours pour lui n'est-elle pas la même ? v.1609 (Acte 4, scène 4, CIRC?)
  248. N'est-elle pas toujours l'objet de son amour ? v.1610 (Acte 4, scène 4, CIRC?)
  249. Ah, c'est trop en souffrir ; dans ma fureur extrême v.1611 (Acte 4, scène 4, CIRC?)
  250. Il est des poisons dont la force v.1617 (Acte 4, scène 4, CIRC?)
  251. S'il est vrai que toujours le Prince dédaigné v.1625 (Acte 4, scène 5, CIRCÉ)
  252. Je sais quel est votre pouvoir, v.1632 (Acte 4, scène 6, SILLA)
  253. On s'est à l'excuser si bien accoutumé, v.1639 (Acte 4, scène 6, SILLA)
  254. C'est assez, je connais quelle est sa destinée. v.1650 (Acte 4, scène 6, CIRCÉ)
  255. Oui, c'est de là que naît le trouble qui m'agite. v.1652 (Acte 4, scène 6, SILLA)
  256. S'il s'est vu malgré lui forcé de me quitter, v.1653 (Acte 4, scène 6, SILLA)
  257. Je vous réponds de sa constance. v.1665 (Acte 4, scène 6, CIRCÉ)
  258. Mais il n'est rien que je n'immole v.1669 (Acte 4, scène 6, SILLA)
  259. Et s'il espère encor, c'est un espoir frivole. v.1671 (Acte 4, scène 6, SILLA)
  260. Quelle est votre témérité, v.1682 (Acte 4, scène 7, CIRCÉ)
  261. Est-il en mon pouvoir de ne la plus aimer ? v.1697 (Acte 4, scène 7, GLAUCUS)
  262. Votre Art devait forcer l'obstacle injurieux v.1700 (Acte 4, scène 7, GLAUCUS)
  263. Vous pouvez tout encor, mon coeur n'est point ingrat, v.1705 (Acte 4, scène 7, GLAUCUS)
  264. Pour rompre un injuste attentat. v.1707 (Acte 4, scène 7, GLAUCUS)
  265. Je me suis engagée à lui faire justice, v.1714 (Acte 4, scène 7, CIRCÉ)
  266. Elle est en est plus à craindre, et peut-être il suffit v.1722 (Acte 4, scène 7, CIRC?)
  267. C'est l'effet de votre présence. v.1755 (Acte 4, scène 7, GLAUCUS)
  268. Quoi, la Terre, le Ciel, tout est sourd à mes cris ; v.1756 (Acte 4, scène 7, CIRCÉ)
  269. Avec éclat le Destin m'ait fait naître, v.1761 (Acte 4, scène 7, CIRC?)
  270. Et je dissiperai... Mais qu'est-ce que je vois ? v.1775 (Acte 4, scène 7, GLAUCUS)
  271. Je vous en donne avis, c'est à vous d'y songer. v.1788 (Acte 4, scène 7, DORINE)
  272. Sa retraite n'est point un effet de ses Charmes. v.1791 (Acte 4, scène 8, GLAUCUS)
  273. Si par l'air à sa suite un chemin s'est ouvert, v.1792 (Acte 4, scène 8, GLAUCUS)
  274. C'est un Dieu contre moi qui lui prête des armes, v.1793 (Acte 4, scène 8, GLAUCUS)
  275. Vous dont ici la voix m'est un charmant secours v.1804 (Acte 4, scène 8, GLAUCUS)
  276. C'est toi qui nous fait vivre heureux, v.1807 (Acte 4, scène 8, GLAUCUS)
  277. Est-il de beaux jours dans la vie ? v.1811 (Acte 4, scène 8, GLAUCUS)
  278. Que l'air s'est couvert de nuages, v.1821 (Acte 4, scène 10, GLAUCUS)
  279. C'est tout ce que je puis pour remplir tes souhaits. v.1836 (Acte 4, scène 10, VENUS)
  280. C'en est assez, Déesse, et je ne dois rien craindre, v.1837 (Acte 4, scène 10, GLAUCUS)
  281. C'est courir longtemps sans rien prendre, v.1848 (Acte 4, scène 10, PALEMON)
  282. Te rencontrer ici ! Ma surprise est extrême. v.1850 (Acte 5, scène 1, ASTÉRIE)
  283. Mais toi, quel est le sujet qui t'attire v.1857 (Acte 5, scène 1, PALEMON)
  284. Il est jeune, bien fait, et ce serait dommage, v.1871 (Acte 5, scène 1, ASTÉRIE)
  285. Que veux-tu ? C'est un Éventé v.1876 (Acte 5, scène 1, PALEMON)
  286. Pour retrouver Silla dont il est la conquête, v.1878 (Acte 5, scène 1, PALEMON)
  287. C'est un malheur pour moi, mais j'aurais grand regret, v.1886 (Acte 5, scène 1, ASTÉRIE)
  288. Si la discrétion aux ans est attachée, v.1887 (Acte 5, scène 1, AST?RIE)
  289. L'automne est douce à qui s'empresse v.1891 (Acte 5, scène 1, ASTÉRIE)
  290. C'est bien fait, le Printemps est la belle saison. v.1895 (Acte 5, scène 1, PALEMON)
  291. Ah ! Combien il en est dont les désirs partagent v.1901 (Acte 5, scène 1, ASTÉRIE)
  292. Confus, triste, inquiet, je sens que tout me gêne, v.1919 (Acte 5, scène 2, MELICERTE)
  293. Parlez, belle Astérie, et s'il vous est possible, v.1923 (Acte 5, scène 2, MELICERTE)
  294. La jalousie est un mal bien terrible ; v.1925 (Acte 5, scène 2, ASTÉRIE)
  295. Et Circé n'est pas insensible. v.1927 (Acte 5, scène 2, AST?RIE)
  296. Il est vrai. Qui l'eût cru, que pour finir ma peine, v.1945 (Acte 5, scène 2, MELICERTE)
  297. Et la nouvelle est-elle bien certaine ? v.1948 (Acte 5, scène 2, MELICERTE)
  298. L'a-t-on vue arriver ? Est-elle avec Circé, v.1949 (Acte 5, scène 2, MELICERTE)
  299. Le Portrait de Silla n'est donc pas effacé. v.1951 (Acte 5, scène 2, ASTÉRIE)
  300. Non, toujours son image à mes yeux s'est offerte. v.1952 (Acte 5, scène 2, MELICERTE)
  301. S'est inutilement passé ! v.1954 (Acte 5, scène 2, MELICERTE)
  302. C'est ce que par vous-même elle pourra savoir ; v.1957 (Acte 5, scène 2, ASTÉRIE)
  303. Déjà sur vous est-elle sans pouvoir ? v.1959 (Acte 5, scène 2, AST?RIE)
  304. Du seul soupçon ma gloire est offensée. v.1963 (Acte 5, scène 2, MELICERTE)
  305. Enfin il est venu, mais suis-je encor moi-même ? v.1978 (Acte 5, scène 2, MELICERTE)
  306. Elle est dans le Palais, et je m'arrête ici ? v.1979 (Acte 5, scène 2, MELICERTE)
  307. Dans un Bois ? C'est pousser la franchise à l'extrême. v.1981 (Acte 5, scène 3, FLORISE)
  308. Comme à suivre mon coeur ma bouche est toujours prête, v.1990 (Acte 5, scène 3, ASTÉRIE)
  309. J'avouerai sans façon, qu'il n'est rien selon moi v.1991 (Acte 5, scène 3, AST?RIE)
  310. C'est se tirer avec adresse v.2004 (Acte 5, scène 3, FLORISE)
  311. C'est le moyen de marcher droit. v.2008 (Acte 5, scène 3, ASTÉRIE)
  312. Car comme moi qui n'en fais point mystère, v.2015 (Acte 5, scène 3, AST?RIE)
  313. Avec un Mortel, c'est hasard v.2024 (Acte 5, scène 3, ASTÉRIE)
  314. Mais pour un Demi-Dieu, c'est une affaire à part. v.2026 (Acte 5, scène 3, AST?RIE)
  315. Mais rien n'est si trompeur quelquefois que la mine. v.2031 (Acte 5, scène 3, ASTÉRIE)
  316. La vôtre ne l'est point ; et vous voir une fois, v.2032 (Acte 5, scène 3, FLORISE)
  317. C'est assez pour juger qu'au talent de Coquette... v.2033 (Acte 5, scène 3, FLORISE)
  318. Mais Circé qui par l'air du palais s'est soustraite, v.2034 (Acte 5, scène 3, FLORISE)
  319. Quel est son dessein ? v.2036 (Acte 5, scène 3, FLORISE)
  320. Pour confondre un injuste espoir ? v.2045 (Acte 5, scène 4, SILLA)
  321. Que par la juste impatience v.2053 (Acte 5, scène 4, SILLA)
  322. Mon intérêt est joint au vôtre. v.2056 (Acte 5, scène 4, CIRCÉ)
  323. Quoi que pense l'Amour, quand la joie est extrême, v.2063 (Acte 5, scène 4, SILLA)
  324. C'est là que le Prince de Thrace v.2075 (Acte 5, scène 4, CIRCÉ)
  325. Et pour fuir son rival, il n'est lieu si sauvage v.2088 (Acte 5, scène 4, SILLA)
  326. Continuez, de grâce ; il est doux d'écouter, v.2093 (Acte 5, scène 4, CIRCÉ)
  327. C'est quand on soupire, v.2101 (Acte 5, scène 4, CIRC?)
  328. Que l'amour est doux. v.2102 (Acte 5, scène 4, CIRC?)
  329. C'est lorsque la victoire v.2113 (Acte 5, scène 4, CIRC?)
  330. Il n'est rien de si doux que de changer sans cesse, v.2115 (Acte 5, scène 4, LE-FAUNE)
  331. L'Amour pour les coeurs inconstants v.2116 (Acte 5, scène 4, LE FAUNE)
  332. Toujours plaisirs nouveaux, et jamais de tristesse. v.2118 (Acte 5, scène 4, LE FAUNE)
  333. Il n'est rien de si doux que de chanter sans cesse. v.2119 (Acte 5, scène 4, LE FAUNE)
  334. L'inconstance détruit les douceurs de l'Amour ; v.2120 (Acte 5, scène 4, LA-DRYADE)
  335. Pour estimer un bien, il faut qu'il soit durable. v.2121 (Acte 5, scène 4, LA DRYADE)
  336. L'Amour qui dure trop, est un mal véritable ; v.2122 (Acte 5, scène 4, LE-FAUNE)
  337. Il n'est rien de si doux que de chanter sans cesse. v.2125 (Acte 5, scène 4, LE-FAUNE)
  338. Il n'est rien de si doux qu'une longue tendresse. v.2127 (Acte 5, scène 4, LA-DRYADE)
  339. Il n'est rien de si doux que de chanter sans cesse. v.2130 (Acte 5, scène 4, FAUNE, DRYADE)
  340. Il n'est rien de si doux qu'une longue tendresse. v.2131 (Acte 5, scène 4, FAUNE, DRYADE)
  341. C'en est assez pour cette fois, v.2134 (Acte 5, scène 4, CIRCÉ)
  342. Il n'est que trop certain. Vénus prend contre vous v.2138 (Acte 5, scène 5, DORINE)
  343. Vous pouvez tout pour moi dans un destin si rude. v.2151 (Acte 5, scène 5, SILLA)
  344. Thèbes où Mélicerte est aussi craint qu'aimé, v.2155 (Acte 5, scène 5, CIRCÉ)
  345. J'ai l'avantage au moins... Mais qu'est-ce que je vois ? v.2172 (Acte 5, scène 5, CIRCÉ)
  346. L'obstacle me surprend, qui l'aurait pu prévoir ? v.2174 (Acte 5, scène 5, DORINE)
  347. C'en est fait, les Amours l'enlèvent à mes yeux. v.2182 (Acte 5, scène 5, CIRCÉ)
  348. L'horreur de son destin réponde à ma fierté. v.2189 (Acte 5, scène 5, CIRC?)
  349. Je m'abandonne à mes justes fureurs. v.2201 (Acte 5, scène 5, CIRCÉ)
  350. C'est Circé qui le veut. v.2208 (Acte 5, scène 5, CIRC?)
  351. C'est assez ; pour punir un lâche qui m'outrage, v.2215 (Acte 5, scène 5, CIRCÉ)
  352. Allez, c'est... Qu'à nommer un Amant fait de peine, v.2221 (Acte 5, scène 5, CIRC?)
  353. Et le coeur d'un mortel m'osera résister ? v.2227 (Acte 5, scène 5, CIRC?)
  354. C'est le Prince de Thrace v.2229 (Acte 5, scène 5, CIRC?)
  355. Qui s'est noirci vers moi de mille trahisons. v.2230 (Acte 5, scène 5, CIRC?)
  356. L'Amour est étouffé, croyez-en mon courroux. v.2236 (Acte 5, scène 5, CIRC?)
  357. Vous me plaignez ? Ah c'est trop m'outrager. v.2244 (Acte 5, scène 5, CIRC?)
  358. Je le vois, c'est lui-même, il le faut écouter. v.2254 (Acte 5, scène 5, CIRCÉ)
  359. Cesse ton injuste reproche, v.2255 (Acte 5, scène 6, Le-SOLEIL)
  360. N(est point sujet à m'en faire raison. v.2258 (Acte 5, scène 6, Le SOLEIL)
  361. C'est un Dieu, c'est Glaucus, qui du Prince de Thrace v.2259 (Acte 5, scène 6, Le SOLEIL)
  362. Dont l'Amour est suivi quand il est sans espoir. v.2264 (Acte 5, scène 6, Le SOLEIL)
  363. Glaucus est Dieu, je le confesse ; v.2269 (Acte 5, scène 7, CIRCÉ)
  364. C'est là surtout ce qui m'outrage. v.2274 (Acte 5, scène 7, CIRC?)
  365. Qu'était-il qu'un Pêcheur, avant que le Destin v.2280 (Acte 5, scène 7, CIRC?)
  366. Il veut que ma constance éternise ma gloire, v.2297 (Acte 5, scène 8, GLAUCUS)
  367. À ma flamme l'ont destinée, v.2301 (Acte 5, scène 8, GLAUCUS)
  368. Silla n'est plus en ma puissance. v.2303 (Acte 5, scène 8, CIRCÉ)
  369. Il n'est rien qu'aussitôt je n'eusse voulu faire, v.2309 (Acte 5, scène 8, CIRC?)
  370. Quand c'est un Dieu qui l'a causé. v.2320 (Acte 5, scène 8, CIRCÉ)
  371. Vous savez quelles lois le Destin nous impose. v.2321 (Acte 5, scène 8, GLAUCUS)
  372. C'est sans nous consulter qu'il dispose de nous, v.2322 (Acte 5, scène 8, GLAUCUS)
  373. Le vif excès de joie où leur âme est ouverte. v.2333 (Acte 5, scène 9, PALEMON)
  374. C'est ainsi qu'en suivant un transport amoureux, v.2339 (Acte 5, scène 9, CIRCÉ)
  375. Pour me venger du faux mystère v.2343 (Acte 5, scène 9, CIRC?)
  376. J'aurais sujet dans ma juste colère v.2345 (Acte 5, scène 9, CIRC?)
  377. Un violent courroux n'est point si tôt calmé, v.2362 (Acte 5, scène 10, DORINE)
  378. Elle s'est fait aimer, et je ne l'ai pu faire. v.2378 (Acte 5, scène 10, CIRCÉ)
  379. N'est-ce pas un crime envers moi v.2379 (Acte 5, scène 10, CIRC?)
  380. Viens, c'est trop écouter. v.2381 (Acte 5, scène 10, CIRCÉ)
  381. Est un torrent dont le ravage v.2383 (Acte 5, scène 10, CIRC?)
  382. Où donc est le Prince de Thrace ? v.2385 (Acte 6, scène 1, SILLA)
  383. Mais peut-on être juste, et voir d'un oeil égal v.2406 (Acte 6, scène 1, SILLA)
  384. La différence est-elle si petite, v.2409 (Acte 6, scène 1, SILLA)
  385. Ce rival n'est que trop digne qu'on le préfère ; v.2413 (Acte 6, scène 1, SILLA)
  386. Une noble fierté fait briller ce qu'il est, v.2414 (Acte 6, scène 1, SILLA)
  387. Et sur son front est peint le caractère... v.2415 (Acte 6, scène 1, SILLA)
  388. C'est tout en amour que de plaire. v.2417 (Acte 6, scène 1, ASTÉRIE)
  389. Mon coeur pour lui s'est fait connaître, v.2419 (Acte 6, scène 1, SILLA)
  390. Il ne s'est pas encor tout à fait déclaré, v.2424 (Acte 6, scène 1, SILLA)
  391. Du bonheur qui m'est préparé, v.2426 (Acte 6, scène 1, SILLA)
  392. Un plus haut rang par lui m'est assuré, v.2427 (Acte 6, scène 1, SILLA)
  393. Il est vrai ; v.2429 (Acte 6, scène 1, FLORISE)
  394. C'est que des Amours il dispose. v.2431 (Acte 6, scène 1, FLORISE)
  395. Il m'aime, c'est assez ; après cet avantage v.2440 (Acte 6, scène 1, SILLA)
  396. Reposez-vous sur moi ; je saurai le mystère, v.2442 (Acte 6, scène 1, ASTÉRIE)
  397. S'il est du mystère à savoir. v.2443 (Acte 6, scène 1, AST?RIE)
  398. C'est venir troubler votre joie. v.2451 (Acte 6, scène 2, MELICERTE)
  399. De mon fidèle amour est-ce la récompense ? v.2455 (Acte 6, scène 2, MELICERTE)
  400. Si pour vous un autrefois mon coeur s'est déclaré, v.2461 (Acte 6, scène 2, SILLA)
  401. Quand malgré les Amours dont l'injuste puissance v.2472 (Acte 6, scène 2, MELICERTE)
  402. Vous m'assuriez tantôt d'une entière constance, v.2474 (Acte 6, scène 2, MELICERTE)
  403. Ce rival qui vous est si cher v.2475 (Acte 6, scène 2, MELICERTE)
  404. C'est ainsi qu'il en faut user. v.2491 (Acte 6, scène 2, SILLA)
  405. Et, rien n'est tant à nous que notre complaisance. v.2493 (Acte 6, scène 2, SILLA)
  406. Le charme est grand, je le confesse, v.2505 (Acte 6, scène 2, SILLA)
  407. Et c'est trop vous faire souffrir. v.2509 (Acte 6, scène 2, SILLA)
  408. J'approfondirai mon Destin, v.2514 (Acte 6, scène 3, MELICERTE)
  409. Il trouve que pour lui Silla n'est plus la même, v.2518 (Acte 6, scène 3, FLORISE)
  410. Quand on ne sent plus rien, s'obstiner fortement v.2529 (Acte 6, scène 3, ASTÉRIE)
  411. C'est bien dit, la constance est d'une âme grossière v.2532 (Acte 6, scène 3, PALEMON)
  412. Mais Circé, qu'est-ce ? A-t-elle emporté le dessus, v.2534 (Acte 6, scène 3, PALEMON)
  413. Rien n'est si dangereux qu'une jeune Sorcière v.2537 (Acte 6, scène 3, PALEMON)
  414. L'entreprise en est meurtrière ; v.2539 (Acte 6, scène 3, PALEMON)
  415. D'un suprême pouvoir qui nous est inconnu. v.2542 (Acte 6, scène 3, FLORISE)
  416. Depuis qu'en ce Palais votre Maître est venu, v.2543 (Acte 6, scène 3, FLORISE)
  417. Circé de ce qu'elle est n'a plus que l'apparence, v.2544 (Acte 6, scène 3, FLORISE)
  418. C'est le plus grand Magicien v.2550 (Acte 6, scène 3, PALEMON)
  419. Je t'en dirais toute l'histoire v.2554 (Acte 6, scène 3, PALEMON)
  420. Ma Compagne est toujours en humeur d'écouter, v.2565 (Acte 6, scène 3, FLORISE)
  421. Est-ce que vous craignez d'avoir l'âme si tendre, v.2567 (Acte 6, scène 3, ASTÉRIE)
  422. Que vous ne puissiez résister v.2568 (Acte 6, scène 3, AST?RIE)
  423. Mais c'est vous faire tort... v.2569 (Acte 6, scène 3, FLORISE)
  424. Si j'étais ce qu'il est, je serais de son goût. v.2570 (Acte 6, scène 3, ASTÉRIE)
  425. Une Prude adoucie est un friand ragoût, v.2572 (Acte 6, scène 3, AST?RIE)
  426. La question est délicate, v.2577 (Acte 6, scène 3, PALEMON)
  427. Et c'est plus que vuider une affaire d'État. v.2578 (Acte 6, scène 3, PALEMON)
  428. Juge par là de ce qu'il est. v.2589 (Acte 6, scène 3, PALEMON)
  429. C'est l'effet d'un pouvoir qui n'est point limité. v.2594 (Acte 6, scène 3, ASTÉRIE)
  430. Ah, ma Soeur, savez-vous quelle est notre surprise ? v.2595 (Acte 6, scène 4, ASTÉRIE)
  431. C'est Glaucus, à qui dans sa Cour v.2600 (Acte 6, scène 4, DORINE)
  432. Vous en a-t-on appris la funeste disgrâce. v.2603 (Acte 6, scène 4, DORINE)
  433. Quoi, qu'est-il arrivé ? v.2604 (Acte 6, scène 4, FLORISE)
  434. Mélicerte s'est avancé. v.2612 (Acte 6, scène 4, DORINE)
  435. Il devient Arbre au même instant. v.2623 (Acte 6, scène 4, DORINE)
  436. Ce n'est plus cette Nymphe aimable v.2641 (Acte 6, scène 4, DORINE)
  437. Des Monstres par ce Charme attachés à son corps ; v.2643 (Acte 6, scène 4, DORINE)
  438. Elle s'en désespère, et sa disgrâce est telle, v.2646 (Acte 6, scène 4, DORINE)
  439. C'est emporter la plus haute victoire. v.2657 (Acte 6, scène 5, DORINE)
  440. Que vous ne plaignez pas son malheureux destin ? v.2659 (Acte 6, scène 5, DORINE)
  441. Mon coeur est plus à lui qu'il n'a jamais été. v.2669 (Acte 6, scène 5, CIRCÉ)
  442. Plus d'espoir que mon destin ne change, v.2673 (Acte 6, scène 5, CIRC?)
  443. C'est ce cacher si bien le tourment qui m'accable v.2677 (Acte 6, scène 5, CIRC?)
  444. Voyons de quoi sa douleur est capable. v.2680 (Acte 6, scène 5, CIRC?)
  445. Hélas ! C'est donc ainsi que l'orage est calmé ? v.2685 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  446. Je le suis, il est vrai, mai c'est pour mon supplice. v.2690 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  447. C'est pour la voir par de tendres soupirs v.2691 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  448. Où de votre rigueur l'expose l'injustice. v.2693 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  449. Devenir ce qu'elle est, quoique sans rien souffrir, v.2694 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  450. C'est plus mille fois que mourir. v.2696 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  451. Jugez si ma peine est extrême. v.2697 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  452. C'est faire tort à la Divinité ; v.2701 (Acte 6, scène 6, CIRCÉ)
  453. Pour changer son destin, vous rendra tout facile v.2711 (Acte 6, scène 6, CIRC?)
  454. Mais le Destin vous rend maîtresse de vos Charmes, v.2718 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  455. Quand ce n'est qu'un Mortel qu'attaque leur pouvoir, v.2719 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  456. Il n'est plus qu'à vous émouvoir, v.2723 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  457. Et que c'est un Dieu qui vous prie. v.2729 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  458. Il n'est rien qu'on ne doive aux Dieux, v.2730 (Acte 6, scène 6, CIRCÉ)
  459. C'est un plaisir que rien n'égale. v.2745 (Acte 6, scène 6, CIRC?)
  460. Aurez-vous toujours l'injustice v.2755 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  461. De m'imputer ce qu'a fait le Destin ? v.2756 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  462. C'est de cet Ascendant la fatale puissance v.2763 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  463. Obéir au Destin qui m'en fait une loi, v.2765 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  464. Est-ce avoir oublié ce que votre naissance v.2766 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  465. Songez que ce n'est point un crime volontaire, v.2770 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  466. J'estime trop une si belle flamme, v.2775 (Acte 6, scène 6, CIRCÉ)
  467. Pour vouloir mettre obstacle à vos félicités. v.2776 (Acte 6, scène 6, CIRC?)
  468. Mon Art vous en est responsable, v.2779 (Acte 6, scène 6, CIRC?)
  469. Le Soleil est d'accord de tout ce qui se passe, v.2786 (Acte 6, scène 6, GLAUCUS)
  470. Des fureurs de Circé Silla s'est fait raison, v.2795 (Acte 6, scène 7, PALEMON)
  471. Elle n'est plus. v.2796 (Acte 6, scène 7, PALEMON)
  472. Silla n'est plus ! v.2796 (Acte 6, scène 7, GLAUCUS)
  473. Sans me vouloir entendre, elle s'est retirée v.2798 (Acte 6, scène 7, PALEMON)
  474. Et finissant les maux où sa vie est en butte, v.2807 (Acte 6, scène 7, PALEMON)
  475. Et c'est là qu'à jamais de cet événement v.2838 (Acte 6, scène 9, NEPTUNE)
  476. Cependant si le Ciel qui lit dans le Destin, v.2841 (Acte 6, scène 9, NEPTUNE)
  477. Qui rendra justice à ma foi. v.2848 (Acte 6, scène 9, GLAUCUS)
  478. Le Destin pour Silla permet tout à Neptune, v.2849 (Acte 6, scène 10, JUPITER)
  479. Qu'elle vive ; la voir est l'unique douceur v.2861 (Acte 6, scène 10, GLAUCUS)
  480. C'est assez, va, prends place auprès de Galatée, v.2870 (Acte 6, scène 11, NEPTUNE)
  481. Honorez du Destin les Décrets Souverains. v.2877 (Acte 6, scène 11, NEPTUNE)
  482. Il n'est point de plaisir véritable, v.2896 (Acte 6, scène 11, SYLVAIN, DRYADE)
  483. On a beau dans le bien le plus stable v.2898 (Acte 6, scène 11, SYLVAIN, DRYADE)
  484. Il n'est point de Plaisir véritable, v.2900 (Acte 6, scène 11, SYLVAIN, DRYADE)
  485. Il n'est point de Plaisir véritable, v.2904 (Acte 6, scène 11, SYLVAIN, DRYADE)
  486. Plus on veut résister à ses charmes, v.2908 (Acte 6, scène 11, SYLVAIN, DRYADE)
  487. S'ils sont grands, le remède en est doux. v.2913 (Acte 6, scène 11, SYLVAIN, DRYADE)

STILICON (1664)

  1. Plus dans son arrogance elle s'est applaudie, v.10 (Acte 1, scène 1, THERMANTIE)
  2. Jugez mieux d'un mépris dont le sort est complice, v.13 (Acte 1, scène 1, EUCHERIUS)
  3. Il détruit mon espoir, mais il lui rend justice. v.14 (Acte 1, scène 1, EUCHERIUS)
  4. Sa gloire est attachée à ses justes refus. v.20 (Acte 1, scène 1, EUCHERIUS)
  5. La faute en est au ciel qui m'en fit naître digne, v.22 (Acte 1, scène 1, EUCHERIUS)
  6. Non, non, mon frère, non, c'est trop faire l'esclave, v.29 (Acte 1, scène 1, THERMANTIE)
  7. Il est temps de braver la fierté qui vous brave, v.30 (Acte 1, scène 1, THERMANTIE)
  8. Votre destin du sien peut-il mieux s'approcher ? v.35 (Acte 1, scène 1, THERMANTIE)
  9. Le fils de Stilicon la ferait peu descendre, v.37 (Acte 1, scène 1, THERMANTIE)
  10. Après que l'empereur s'est fait deux fois son gendre, v.38 (Acte 1, scène 1, THERMANTIE)
  11. C'est par le seul oubli qu'on peut rompre ses chaînes ; v.46 (Acte 1, scène 1, EUCHERIUS)
  12. Un coeur n'est pas long-temps le maître de ses voeux. v.48 (Acte 1, scène 1, EUCHERIUS)
  13. D'une aimable imposture il aime la surprise, v.54 (Acte 1, scène 1, EUCHERIUS)
  14. C'est par là qu'à soi-même il se rend infidèle, v.57 (Acte 1, scène 1, EUCHERIUS)
  15. Placidie est pour moi le seul objet aimable, v.81 (Acte 1, scène 1, EUCHERIUS)
  16. Mais d'un effort illustre on voit l'amour capable, v.82 (Acte 1, scène 1, EUCHERIUS)
  17. Mon exemple est pour elle une honteuse loi. v.104 (Acte 1, scène 2, HONORIUS)
  18. Non, Seigneur, mon amour avait trop d'injustice, v.117 (Acte 1, scène 2, EUCHERIUS)
  19. Après tant de combats dont les tristes alarmes v.121 (Acte 1, scène 2, EUCHERIUS)
  20. Laisse à mon amitié le soin de ton destin. v.136 (Acte 1, scène 2, HONORIUS)
  21. Ta voix dans ce dessein n'est pas à consulter. v.139 (Acte 1, scène 2, HONORIUS)
  22. Du mépris qui nous brave est la secrète cause, v.142 (Acte 1, scène 3, HONORIUS)
  23. Puisqu'il n'est point de prix trop haut pour leurs services, v.149 (Acte 1, scène 3, HONORIUS)
  24. Le coeur de la princesse est altier en un point, v.155 (Acte 1, scène 3, THERMANTIE)
  25. Ce remède est trop dur pour vous en oser croire, v.161 (Acte 1, scène 3, HONORIUS)
  26. Et comme en le bravant c'est moi que vous bravez, v.183 (Acte 1, scène 4, HONORIUS)
  27. Et que le rang auguste où je me vois monté v.191 (Acte 1, scène 4, HONORIUS)
  28. Mais, Seigneur, s'il est vrai que l'amour et la haine v.197 (Acte 1, scène 4, PLACIDIE)
  29. Votre coeur fait le crime, elle preste l'excuse ; v.222 (Acte 1, scène 4, HONORIUS)
  30. L'ordre du souverain est toujours glorieux. v.228 (Acte 1, scène 4, HONORIUS)
  31. Stilicon que toujours ont craint nos ennemis, v.231 (Acte 1, scène 4, HONORIUS)
  32. Est-ce pour mériter vos indignes refus ? v.235 (Acte 1, scène 4, HONORIUS)
  33. J'estime Stilicon, j'estime Eucherius, v.236 (Acte 1, scène 4, PLACIDIE)
  34. J'estime en tous les deux la vertu qu'on m'oppose, v.237 (Acte 1, scène 4, PLACIDIE)
  35. Mais j'estime encore plus le sang de Théodose, v.238 (Acte 1, scène 4, PLACIDIE)
  36. Est de ma lâcheté le secret désaveu ? v.244 (Acte 1, scène 4, HONORIUS)
  37. Et d'un auguste hymen le différent appui, v.251 (Acte 1, scène 4, PLACIDIE)
  38. Lui vaudra la douceur de s'en faire justice, v.258 (Acte 1, scène 4, HONORIUS)
  39. Tant qu'il la prend d'un autre, est-il digne de moi ? v.264 (Acte 1, scène 4, PLACIDIE)
  40. Superbe, enfin craignez que ma juste colère... v.269 (Acte 1, scène 4, HONORIUS)
  41. Et si je l'en veux croire, un juste et prompt accord v.283 (Acte 1, scène 4, HONORIUS)
  42. Votre âme à cet appas s'est toute abandonnée, v.286 (Acte 1, scène 4, HONORIUS)
  43. Quel en est le sujet ? v.304 (Acte 1, scène 5, STILICON)
  44. Et c'est son déplaisir qu'une illustre fierté v.307 (Acte 1, scène 5, PLACIDIE)
  45. De cent nobles travaux ce grand titre est le prix, v.323 (Acte 1, scène 5, STILICON)
  46. Tout est illustre en lui. v.324 (Acte 1, scène 5, STILICON)
  47. Mais il est votre fils, v.324 (Acte 1, scène 5, PLACIDIE)
  48. Et si j'ose estimer ce qu'il mérite d'être, v.325 (Acte 1, scène 5, PLACIDIE)
  49. Ce qu'il est né, Madame... v.327 (Acte 1, scène 5, STILICON)
  50. Je craindrais que mon coeur plein d'un juste courroux v.335 (Acte 1, scène 5, PLACIDIE)
  51. Et pour l'y voir assis pressant un juste effort, v.347 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  52. Pour venger votre outrage il n'est rien que je n'ose, v.350 (Acte 1, scène 6, MUTIAN)
  53. Ce qu'est Honorius, ce que par lui vous êtes, v.354 (Acte 1, scène 6, MUTIAN)
  54. À ses premiers transports tout mon coeur s'est rendu. v.368 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  55. Je n'ai vu que d'un fils l'indigne destinée, v.370 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  56. Son rang de ce qu'il est d'un seul degré diffère, v.378 (Acte 1, scène 6, MUTIAN)
  57. Encore un pas peut-être, et le trône est au bout. v.379 (Acte 1, scène 6, MUTIAN)
  58. Un degré l'en sépare ; et ce degré c'est tout. v.380 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  59. La grandeur la plus vaste est toujours imparfaite v.381 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  60. Cependant si tu veux blâmer mon injustice, v.385 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  61. Songe qu'Honorius lui-même en est complice, v.386 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  62. Et que par la rigueur d'un destin peu commun, v.387 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  63. La généreuse ardeur d'une illustre amitié v.391 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  64. C'est me la refuser que ne me l'offrir pas. v.396 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  65. D'un astre dominant l'indispensable empire v.401 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  66. Et que s'il peut l'apprendre, il n'est rien qu'il ne fasse v.409 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  67. Pour l'en justifier sans noircir son estime, v.417 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  68. Plus l'attentat est noir, plus son indignité v.431 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  69. C'est à ses passions asservir la nature ; v.434 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  70. La chose est résolue, et tout prêt d'éclater, v.439 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  71. Rien ne peut mettre obstacle au dessein que j'en fais, v.443 (Acte 1, scène 6, STILICON)
  72. C'est en prendre pour lui qu'il ne mérite pas. v.468 (Acte 2, scène 1, LUCILE)
  73. C'est aimer lâchement qu'avoir tant de vertu. v.480 (Acte 2, scène 1, PLACIDIE)
  74. D'estimer un sujet indigne d'y prétendre. v.498 (Acte 2, scène 1, PLACIDIE)
  75. L'estime bien souvent va plus loin qu'on ne croit. v.508 (Acte 2, scène 1, PLACIDIE)
  76. De rendre cette estime un peu moins favorable. v.510 (Acte 2, scène 1, PLACIDIE)
  77. Avant qu'il se déclare, est sûr de triompher. v.516 (Acte 2, scène 1, PLACIDIE)
  78. De l'erreur de mes sens mon coeur s'est fait complice, v.522 (Acte 2, scène 1, PLACIDIE)
  79. Et n'a pu résister à ces charmes flatteurs v.523 (Acte 2, scène 1, PLACIDIE)
  80. Qu'étalent à l'envi de si doux imposteurs ; v.524 (Acte 2, scène 1, PLACIDIE)
  81. Dans un si vaste orgueil pousse ma destinée, v.530 (Acte 2, scène 1, PLACIDIE)
  82. Et qu'un pareil refus balançant son destin, v.539 (Acte 2, scène 1, PLACIDIE)
  83. Les soins qu'eut Stilicon d'élever son enfance v.545 (Acte 2, scène 1, PLACIDIE)
  84. Et ce n'est qu'à ce prix qu'osant me déclarer v.547 (Acte 2, scène 1, PLACIDIE)
  85. Mais de mes sentiments c'est assez mal juger v.555 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  86. C'est donc ce qui manquait à ma disgrâce extrême v.561 (Acte 2, scène 2, EUCHERIUS)
  87. Que quand ce triste coeur s'immole à ce que j'aime, v.562 (Acte 2, scène 2, EUCHERIUS)
  88. Persistez à mes voeux d'être toujours contraire, v.565 (Acte 2, scène 2, EUCHERIUS)
  89. Ou d'un hymen funeste, ou de votre courroux. v.568 (Acte 2, scène 2, EUCHERIUS)
  90. Et que son injustice aime à se déguiser v.575 (Acte 2, scène 2, EUCHERIUS)
  91. Mais comme les mépris dont ma flamme est suivie v.581 (Acte 2, scène 2, EUCHERIUS)
  92. Sur quelle étrange erreur cette plainte est formée ! v.585 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  93. Et toute mon estime est le moins que je dois v.587 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  94. C'est démentir l'ardeur que j'ai su vous jurer ? v.592 (Acte 2, scène 2, EUCHERIUS)
  95. Qu'à sa triste disgrâce il survive un moment ; v.600 (Acte 2, scène 2, EUCHERIUS)
  96. Et de ton désespoir suivant l'injuste loi, v.607 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  97. Tu prends droit de donner ce qui n'est pas à toi. v.608 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  98. Un trône n'est pas tant qu'il me doive coûter v.611 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  99. Brigue pour moi le rang dont ma naissance est digne, v.614 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  100. D'élever mon destin à l'empire du monde, v.618 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  101. Et que son juste orgueil ne porte mes regards v.619 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  102. Il est des rois pour moi quand je voudrais choisir. v.624 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  103. Je sais qu'il n'en est point à qui l'amour n'ordonne v.625 (Acte 2, scène 2, EUCHERIUS)
  104. C'est sans m'être flatté de rien faire pour vous. v.628 (Acte 2, scène 2, EUCHERIUS)
  105. Vous en donnez l'arrêt, c'est à moi de le suivre ; v.633 (Acte 2, scène 2, EUCHERIUS)
  106. Est le plus sûr moyen de me priver du jour. v.636 (Acte 2, scène 2, EUCHERIUS)
  107. Est le plus digne prix qu'un beau feu doive attendre. v.646 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  108. Le mien de cette gloire est pleinement charmé ; v.647 (Acte 2, scène 2, EUCHERIUS)
  109. Mais comme d'injustice il la rend incapable, v.653 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  110. Il faut examiner ce qu'on a d'estimable, v.654 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  111. Mais c'est toujours beaucoup à qui n'y peut prétendre, v.661 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  112. Reprocher qu'un défaut dont il n'est pas garant. v.664 (Acte 2, scène 2, PLACIDIE)
  113. Me jette le chagrin dont votre âme est atteinte ? v.670 (Acte 2, scène 3, EUCHERIUS)
  114. Et pour fuir ce péril, c'est par l'impératrice v.685 (Acte 2, scène 3, HONORIUS)
  115. Ce dangereux esprit m'est suspect d'artifice, v.697 (Acte 2, scène 3, EUCHERIUS)
  116. Ah, c'est pousser trop loin un scrupule odieux. v.712 (Acte 2, scène 3, HONORIUS)
  117. Et pour te faire voir quelle est ma confiance, v.714 (Acte 2, scène 3, HONORIUS)
  118. C'est de toi seulement que je le veux savoir. v.716 (Acte 2, scène 3, HONORIUS)
  119. Puisqu'il est dangereux qu'au palais il me voit, v.718 (Acte 2, scène 3, HONORIUS)
  120. Seigneur, mais s'il s'obstine à taire le coupable ? v.722 (Acte 2, scène 3, EUCHERIUS)
  121. Formaient d'injustes voeux que vous leur épargnez, v.732 (Acte 2, scène 4, MARCELLIN)
  122. Mais je vois Stilicon, laisse-nous seuls ici. v.740 (Acte 2, scène 4, HONORIUS)
  123. On nous hait, Stilicon, et tes sages avis v.743 (Acte 2, scène 5, HONORIUS)
  124. On en veut à mes jours, Stilicon, on conspire. v.750 (Acte 2, scène 5, HONORIUS)
  125. Qui l'eust jamais pensé, v.751 (Acte 2, scène 5, HONORIUS)
  126. L'apparence qu'un prince et si grand et si juste, v.761 (Acte 2, scène 5, STILICON)
  127. Que bien moins que son rang sa vertu rend auguste, v.762 (Acte 2, scène 5, STILICON)
  128. Et ne vous laissez pas la triste liberté v.771 (Acte 2, scène 5, STILICON)
  129. C'est lui dont je reçois l'avis de l'entreprise, v.778 (Acte 2, scène 5, HONORIUS)
  130. C'est ce que son billet ne m'a point fait savoir. v.783 (Acte 2, scène 5, HONORIUS)
  131. L'ordre est donné, demeure, on me va tout apprendre. v.786 (Acte 2, scène 5, HONORIUS)
  132. Si devant toi son crime est prêt d'être éclairci. v.788 (Acte 2, scène 5, HONORIUS)
  133. Mais quel est ce désordre où ton coeur s'abandonne ? v.789 (Acte 2, scène 5, HONORIUS)
  134. Enfin tout m'est suspect où je vois tout à craindre, v.802 (Acte 2, scène 5, STILICON)
  135. Vos jours sont précieux, le péril est extrême, v.805 (Acte 2, scène 5, STILICON)
  136. Que l'entreprise éclate aussitôt qu'elle est sue, v.809 (Acte 2, scène 5, HONORIUS)
  137. Ta vue est un secours qui m'en ôte l'effroi, v.811 (Acte 2, scène 5, HONORIUS)
  138. Parle, et devant ton père éclairci mon destin. v.816 (Acte 2, scène 6, HONORIUS)
  139. Il suffit que je sache un complot si funeste, v.825 (Acte 2, scène 6, EUCHERIUS)
  140. Et ce n'est qu'à vous seul qu'il peut dire le reste. v.826 (Acte 2, scène 6, EUCHERIUS)
  141. Ce que par son aveu je crois justifier, v.831 (Acte 2, scène 6, EUCHERIUS)
  142. C'est à vous seulement qu'il le doit confier, v.832 (Acte 2, scène 6, EUCHERIUS)
  143. Dans le bois du jardin il est allé l'attendre. v.838 (Acte 2, scène 6, EUCHERIUS)
  144. Mon fils trop imprudent s'est rendu le complice, v.842 (Acte 2, scène 6, STILICON)
  145. La plus faible imprudence est un crime d'état. v.852 (Acte 2, scène 6, STILICON)
  146. C'est hasarder ensemble et vos jours et l'empire. v.853 (Acte 2, scène 6, STILICON)
  147. Et qu'auteur d'un complot dont il te voit instruit, v.875 (Acte 3, scène 1, HONORIUS)
  148. Puis qu'un destin égal était à redouter v.879 (Acte 3, scène 1, HONORIUS)
  149. Tu m'en as épargné la triste certitude. v.885 (Acte 3, scène 1, HONORIUS)
  150. La crainte à mon esprit en est toujours bien rude, v.886 (Acte 3, scène 1, EUCHERIUS)
  151. Et pour rester sans trouble en de tels attentats, v.887 (Acte 3, scène 1, EUCHERIUS)
  152. C'est dans la trahison un péril ordinaire ; v.889 (Acte 3, scène 1, HONORIUS)
  153. Seigneur, et Mutian s'est chargé de le prendre v.893 (Acte 3, scène 2, STILICON)
  154. Où nous le forcerons, quel qu'en soit le mystère, v.897 (Acte 3, scène 2, STILICON)
  155. Là tout saisi d'horreur d'une triste rencontre, v.925 (Acte 3, scène 3, MUTIAN)
  156. Zénon est mort ? Ha ciel ! v.929 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  157. Un reste de vigueur semble se ramasser, v.932 (Acte 3, scène 3, MUTIAN)
  158. Hâte sa destinée, et trompe mon souhait ; v.936 (Acte 3, scène 3, MUTIAN)
  159. Sans en avoir rien su, plaignaient son triste sort. v.940 (Acte 3, scène 3, MUTIAN)
  160. Le mien est plus à plaindre, et dans cette disgrâce v.941 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  161. Les funestes soupçons où mon coeur s'embarrasse v.942 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  162. Il ne l'arrête point, et lors qu'il est mandé, v.947 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  163. Hélas ! Comme à le voir c'est toi seul que j'emploie, v.949 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  164. Te rend-il ton secret quand le mien est perdu ? v.952 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  165. Et mon malheur est tel, que mon sort le plus doux v.959 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  166. Est d'avoir quelque lieu de douter entre vous. v.960 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  167. Ce que je dois à l'un est par l'autre détruit. v.964 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  168. Mais si dans mon malheur l'un me reste fidèle, v.966 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  169. Mon coeur est sur ce choix contraint de balancer ; v.967 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  170. Dût l'erreur où je suis me devenir funeste, v.973 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  171. Laisse-m'en la douceur, c'est tout ce qui me reste. v.974 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  172. Et je n'ai point à craindre un destin plus contraire v.977 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  173. Qu'être réduit à perdre une teste si chère ; v.978 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  174. De tous ses coups pour moi c'est là le plus affreux. v.979 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  175. Pardonnez si mon trouble est si tard dissipé, v.984 (Acte 3, scène 3, STILICON)
  176. Je le nierais en vain, le crime est avéré, v.987 (Acte 3, scène 3, STILICON)
  177. Si le coupable l'est, le crime ne l'est pas. v.992 (Acte 3, scène 3, STILICON)
  178. D'une ou d'autre façon ma mort est nécessaire, v.997 (Acte 3, scène 3, STILICON)
  179. C'est moi qui dans son coeur lui donnant la naissance, v.1001 (Acte 3, scène 3, STILICON)
  180. Enraciné l'instinct, et coulé dans son sang v.1003 (Acte 3, scène 3, STILICON)
  181. De ce sang malheureux la source est corrompue, v.1006 (Acte 3, scène 3, STILICON)
  182. C'est que de mes forfaits le temps n'est pas venu. v.1008 (Acte 3, scène 3, STILICON)
  183. Et cédant au destin qui nous entraîne tous, v.1011 (Acte 3, scène 3, STILICON)
  184. Qui s'est dans mon jeune âge empêché d'entreprendre, v.1021 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  185. Et plus à ces clartés je tâche à résister, v.1023 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  186. Je vois... te le dirai-je, et ma juste colère... v.1025 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  187. Mais cette triste mort dont j'attends le secours, v.1031 (Acte 3, scène 3, STILICON)
  188. La princesse obstinée à dédaigner sa flamme v.1045 (Acte 3, scène 3, STILICON)
  189. C'est vers ce rendez-vous l'un à l'autre donné v.1059 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  190. L'impératrice en vain de se taire est capable, v.1073 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  191. Que dans le plus beau sort souvent la chute est prompte ! v.1097 (Acte 3, scène 3, STILICON)
  192. Quoi, ton malheur, perfide, est toute ton excuse ? v.1105 (Acte 3, scène 3, STILICON)
  193. À leurs justes soupçons que pourrais-je opposer ? v.1107 (Acte 3, scène 3, EUCHERIUS)
  194. Ne peut être innocent s'ils l'estiment coupable. v.1110 (Acte 3, scène 3, EUCHERIUS)
  195. Ne te défendre point, c'est redoubler ton crime. v.1114 (Acte 3, scène 3, HONORIUS)
  196. Si le destin s'obstine à me calomnier. v.1120 (Acte 3, scène 3, EUCHERIUS)
  197. Et stupide et muet en des soupçons si bas, v.1127 (Acte 3, scène 3, EUCHERIUS)
  198. N'est pas... v.1140 (Acte 3, scène 3, EUCHERIUS)
  199. Et pour Eucherius ce droit est si puissant, v.1159 (Acte 3, scène 4, PLACIDIE)
  200. L'éclat d'un sang illustre est son plus cher appas, v.1163 (Acte 3, scène 4, PLACIDIE)
  201. Et c'est d'Eucherius connaître mal la foi, v.1167 (Acte 3, scène 4, PLACIDIE)
  202. C'est qu'en m'avertissant, s'il fait rien éclater, v.1183 (Acte 3, scène 4, HONORIUS)
  203. Il aime, il cherche à plaire, et c'en est là le fruit. v.1188 (Acte 3, scène 4, HONORIUS)
  204. Et bien, jusques au bout poussez votre injustice, v.1189 (Acte 3, scène 4, PLACIDIE)
  205. Mais contre mon devoir la nature est sans droits. v.1200 (Acte 3, scène 4, STILICON)
  206. Preste à répondre à tout, on m'y peut observer. v.1215 (Acte 3, scène 4, PLACIDIE)
  207. Va, si de sa fureur quelque chose est à craindre, v.1217 (Acte 3, scène 4, HONORIUS)
  208. Je demande la mort par justice ou par grâce, v.1222 (Acte 3, scène 4, STILICON)
  209. C'est perdre trop de temps au péril où je suis. v.1231 (Acte 3, scène 4, HONORIUS)
  210. Eucherius au trône, et Stilicon heureux. v.1236 (Acte 3, scène 4, STILICON)
  211. Le crime est éclairci ! Que me dis-tu, Lucile ? v.1237 (Acte 4, scène 1, PLACIDIE)
  212. Que du moins le coupable à connaître est facile, v.1238 (Acte 4, scène 1, LUCILE)
  213. Et qu'il se cache en vain, lors qu'un heureux destin v.1239 (Acte 4, scène 1, LUCILE)
  214. Felix ! Quoi, cette mort est l'effet de sa rage ? v.1241 (Acte 4, scène 1, PLACIDIE)
  215. Entend, et c'est Felix qui m'ose assassiner. v.1244 (Acte 4, scène 1, LUCILE)
  216. Lui que d'Eucherius le triste sort accable, v.1249 (Acte 4, scène 1, LUCILE)
  217. Et mandant Stilicon, lui veut persuader v.1251 (Acte 4, scène 1, LUCILE)
  218. Mais loin que Stilicon à cet ordre obéisse, v.1253 (Acte 4, scène 1, LUCILE)
  219. Si son fils est coupable, il consent qu'il périsse, v.1254 (Acte 4, scène 1, LUCILE)
  220. C'est lui-même aussitôt qui le fait arrêter. v.1256 (Acte 4, scène 1, LUCILE)
  221. À voir un malheureux que le destin opprime, v.1265 (Acte 4, scène 1, PLACIDIE)
  222. On laisse agir pour lui tout ce qu'on eut d'estime, v.1266 (Acte 4, scène 1, PLACIDIE)
  223. C'est par ce sentiment qui semblait m'y forcer, v.1275 (Acte 4, scène 1, PLACIDIE)
  224. Ce coeur s'est attendri, mais quoi qu'il en soupire, v.1281 (Acte 4, scène 1, PLACIDIE)
  225. Il n'est guère en état de vous la faire craindre. v.1286 (Acte 4, scène 1, LUCILE)
  226. La conjecture est forte, et l'indice pressant ; v.1287 (Acte 4, scène 1, LUCILE)
  227. Mais il est innocent, v.1288 (Acte 4, scène 1, PLACIDIE)
  228. Est sûre d'être aimée alors qu'elle ose aimer. v.1304 (Acte 4, scène 1, PLACIDIE)
  229. Ce droit d'un sang illustre est le vif caractère ; v.1305 (Acte 4, scène 1, LUCILE)
  230. Mais absoudre le fils, c'est condamner le père. v.1306 (Acte 4, scène 1, LUCILE)
  231. Croirez-vous Stilicon capable d'attenter ? v.1307 (Acte 4, scène 1, LUCILE)
  232. Immole Eucherius à son triste devoir. v.1312 (Acte 4, scène 1, PLACIDIE)
  233. Voici par qui savoir qui des deux est à plaindre. v.1317 (Acte 4, scène 1, LUCILE)
  234. La perfidie enfin n'est-elle plus à craindre ? v.1318 (Acte 4, scène 2, PLACIDIE)
  235. Felix s'est obstiné longtemps à ne rien dire. v.1322 (Acte 4, scène 2, MARCELLIN)
  236. S'il n'eût vu Stilicon par les plus rudes gênes v.1329 (Acte 4, scène 2, MARCELLIN)
  237. Oui, Madame, et détestant son crime v.1333 (Acte 4, scène 2, MARCELLIN)
  238. C'est son bras en secret dont il s'était servi. v.1340 (Acte 4, scène 2, MARCELLIN)
  239. C'est un lâche aposté pour le calomnier. v.1344 (Acte 4, scène 2, MARCELLIN)
  240. On verra l'imposture, on saura les complices. v.1346 (Acte 4, scène 2, MARCELLIN)
  241. C'est par là que Felix le convainc du forfait, v.1347 (Acte 4, scène 2, MARCELLIN)
  242. Quoi qu'on voit à l'envi l'imposture et l'envie v.1361 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  243. Qui n'en peut être aimé n'est point digne de vivre, v.1366 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  244. Et c'est dans mon malheur le seul bien que j'attends. v.1372 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  245. Qu'entreprenait pour moi votre illustre courage, v.1374 (Acte 4, scène 3, PLACIDIE)
  246. Ah, madame ! Il est vrai ; je commence à connaître v.1377 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  247. Cette injustice en vous est un crime pour moi. v.1380 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  248. De ma triste vertu les preuves imparfaites v.1381 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  249. Mais enfin mon seul crime est que vous l'osez croire, v.1386 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  250. Va, je hais les dédains qui t'en cachaient l'estime, v.1389 (Acte 4, scène 3, PLACIDIE)
  251. Tout superbe qu'il est, tu l'as rendu sensible, v.1398 (Acte 4, scène 3, PLACIDIE)
  252. Et son plus vaste orgueil n'a pu le garantir v.1399 (Acte 4, scène 3, PLACIDIE)
  253. C'est là ce crime, ingrat, où t'aida ma faiblesse ; v.1401 (Acte 4, scène 3, PLACIDIE)
  254. Tu m'as injustement dérobé ma tendresse, v.1402 (Acte 4, scène 3, PLACIDIE)
  255. L'aveu m'en est honteux, mais j'ai cet avantage v.1413 (Acte 4, scène 3, PLACIDIE)
  256. Qu'au moins ton sang est prêt d'en réparer l'outrage, v.1414 (Acte 4, scène 3, PLACIDIE)
  257. De mon destin trop tôt je m'étais défié, v.1419 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  258. L'amour parle pour moi, je suis justifié. v.1420 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  259. Avec tant de fureur l'imposture m'accable, v.1421 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  260. Si mes soins ont touché l'illustre Placidie, v.1426 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  261. Indigne de sa main, ma mort est nécessaire, v.1429 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  262. Hélas ! Si cette gloire est la seule où j'aspire, v.1437 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  263. Oppose à mon espoir un obstacle invincible, v.1446 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  264. Et par un juste effet de ce que je me dois, v.1455 (Acte 4, scène 3, PLACIDIE)
  265. Et si ce lâche crime à tort t'est imputé, v.1459 (Acte 4, scène 3, PLACIDIE)
  266. Ainsi sans pénétrer un complot détestable, v.1461 (Acte 4, scène 3, PLACIDIE)
  267. D'un si sensible outrage il est si peu d'accord... v.1471 (Acte 4, scène 3, PLACIDIE)
  268. C'est ne la perdre pas que de vous l'immoler. v.1476 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  269. Mais mon sort est d'aimer si vous me laissez vivre, v.1478 (Acte 4, scène 3, EUCHERIUS)
  270. Et si mes sentiments étonnent ta constance, v.1482 (Acte 4, scène 3, PLACIDIE)
  271. Songe que c'est beaucoup qu'un coeur comme le mien v.1483 (Acte 4, scène 3, PLACIDIE)
  272. Mais m'en justifier serait vous faire outrage, v.1494 (Acte 4, scène 4, PLACIDIE)
  273. Et sans expliquer mieux quel est mon intérêt, v.1495 (Acte 4, scène 4, PLACIDIE)
  274. Seigneur, pour mes pareils que l'imposture accable, v.1501 (Acte 4, scène 5, EUCHERIUS)
  275. C'est être criminel que d'être crû coupable, v.1502 (Acte 4, scène 5, EUCHERIUS)
  276. Mais ce crime est le seul dont j'ai la honte à craindre, v.1506 (Acte 4, scène 5, EUCHERIUS)
  277. C'est d'avoir mis mon maître en doute de ma foi. v.1508 (Acte 4, scène 5, EUCHERIUS)
  278. Pour percer les motifs d'une telle injustice v.1513 (Acte 4, scène 5, HONORIUS)
  279. Si pour toi l'attentat est toujours plein d'appas, v.1523 (Acte 4, scène 5, HONORIUS)
  280. Ne la refuse point, elle est en ton pouvoir. v.1527 (Acte 4, scène 5, HONORIUS)
  281. Qui n'est point criminel ne la peut recevoir. v.1528 (Acte 4, scène 5, EUCHERIUS)
  282. Le temps de l'imposteur fera voir l'artifice. v.1530 (Acte 4, scène 5, EUCHERIUS)
  283. Vont être en t'accusant imposteurs comme lui ? v.1532 (Acte 4, scène 5, HONORIUS)
  284. Lucilian, Rufus, Albin, Straton, Térence, v.1534 (Acte 4, scène 5, HONORIUS)
  285. Tous ces lâches enfin de tes crimes instruits, v.1535 (Acte 4, scène 5, HONORIUS)
  286. Si l'on te rend justice il faut qu'on les récuse ? v.1537 (Acte 4, scène 5, HONORIUS)
  287. Ton malheur est de voir ta rage découverte ; v.1541 (Acte 4, scène 5, HONORIUS)
  288. Mais renonce à ma grâce, et t'obstine à ta perte. v.1542 (Acte 4, scène 5, HONORIUS)
  289. À ton lâche destin il faut t'abandonner. v.1544 (Acte 4, scène 5, HONORIUS)
  290. Est ensemble et la peine et la marque d'un traître. v.1546 (Acte 4, scène 5, HONORIUS)
  291. Et c'est toi seul, ingrat, qui n'y peux consentir. v.1548 (Acte 4, scène 5, HONORIUS)
  292. Mais c'est un criminel à qui le sang me lie, v.1554 (Acte 4, scène 6, THERMANTIE)
  293. Et quand il est en butte au revers le plus haut, v.1559 (Acte 4, scène 6, THERMANTIE)
  294. La sienne vous est due, et pour la racheter v.1563 (Acte 4, scène 6, THERMANTIE)
  295. Tandis qu'on me verra dans un destin moins doux v.1567 (Acte 4, scène 6, THERMANTIE)
  296. Accusé, convaincu, c'est toujours imposture, v.1574 (Acte 4, scène 6, HONORIUS)
  297. Je n'entreprendrai point de le justifier ; v.1576 (Acte 4, scène 6, THERMANTIE)
  298. S'il n'a point conspiré, rend l'imposture vaine, v.1578 (Acte 4, scène 6, THERMANTIE)
  299. Et s'il est criminel, un long et dur remords v.1579 (Acte 4, scène 6, THERMANTIE)
  300. Si son crime est bien grand, ma tendresse est plus forte, v.1582 (Acte 4, scène 6, HONORIUS)
  301. Ton juge est corrompu, ta prison t'est ouverte, v.1586 (Acte 4, scène 6, HONORIUS)
  302. Tu t'obstines encor à trahir ma bonté ! v.1600 (Acte 4, scène 6, HONORIUS)
  303. Viens m'aider, Stilicon, à forcer un coupable v.1601 (Acte 4, scène 7, HONORIUS)
  304. Et de ces tristes lieux l'éloignant malgré lui, v.1607 (Acte 4, scène 7, HONORIUS)
  305. D'un arrêt trop funeste épargne-moi l'ennui. v.1608 (Acte 4, scène 7, HONORIUS)
  306. C'est mon fils, il est vrai, mais un crime si noir v.1611 (Acte 4, scène