Occurences de l'expression

Fi

dans LE PRIX DE L'ARQUEBUSE de DANCOURT, Florent Carton dit (1717)

Options de recherche : partie de mot et  insensible à la casse

n  Personnage  Vers ou phrase Localisation
1NANETTE Je ne te connais plus?; toi qui es la fille du pays la plus enjou?e, la plus gaillarde, la plus mi?vre?: te voil? tout je ne sais comment. Acte 1, sc. 1, NANETTE, phrase 3
2NANETTE Et depuis que ton p?re est devenu riche, et qu?il s?est fait Pr?v?t de la Ville, de simple Sergent qu?il ?tait, depuis qu?il regorge de richesses, et que l?on dit qu?il a trouv? un tr?sor, il semble que cela te chagrine, et ta chance ne te tourne point ? profit. Acte 1, sc. 1, NANETTE, phrase 4
3NANETTE Ne serait-ce point que tu aurais quelque amoureux, mais bien amoureux, dont tu n?aurais ?t? d?abord gu?res amoureuse, et puis apr?s un peu davantage, et puis ensuite autant qu?il fallait, et puis un peu trop sur la fin?? Acte 1, sc. 1, NANETTE, phrase 4
4NANETTE Mets-moi ? l??preuve, parle, apprends-moi le sujet de tes peines?; c?est un amant sans doute?; et je sais par exp?rience que la plupart des filles de notre ?ge n?ont gu?re d?autres inqui?tudes. Acte 1, sc. 1, NANETTE, phrase 3
5SOPHIE Il dit que quelque part om il e?t ?t?, il n?avait jamais vu de fille qui en e?t autant que moi. Acte 1, sc. 1, SOPHIE, phrase 2
6MONSIEUR MARTIN O? allez-vous, ma fille?? Acte 1, sc. 2, MONSIEUR MARTIN, phrase 1
7GROS JEAN Tout chacun m?aimait, c??tait ? qui m?aurait, les filles me couriont?; tout le monde m?estimait?; je crois, morgoi, si j?y fus demeur?, qu?? la parfin je serais devenu le G?n?ral des Troupes de ce petit Royaume-l?. Acte 1, sc. 3, GROS JEAN, phrase 3
8NICOLAS Les petites gens, la Robe, la Finance?; et quand ils avont bon esprit, ils sont morgu?, queuquefois les gouvarneurs des gouverneurs m?me. Acte 1, sc. 3, NICOLAS, phrase 3
9GROS JEAN Comme sti qui aura le prix doit ?pouser une fille du lieu, je n?avons enr?l? que des gar?ons et des hommes veufs, voyez-vous?? Acte 1, sc. 3, GROS JEAN, phrase 1
10NICOLAS J?ai une fille, moi?? Acte 1, sc. 3, NICOLAS, phrase 1
11MONSIEUR MARTIN Oui, mais j?ai une ni?ce et une fille aussi, moi. Acte 1, sc. 3, MONSIEUR MARTIN, phrase 1
12MONSIEUR MARTIN Au bout du compte, cela ne d?pend ni du hasard, ni de nous?; ce sera le plus adroit qui emportera le prix, et qui choisira la fille. Acte 1, sc. 3, MONSIEUR MARTIN, phrase 1
13NICOLAS Ma fille a des amoureux qui sont bian adroits. Acte 1, sc. 3, NICOLAS, phrase 1
14GROS JEAN H? morgu?, rel?chez seulement un peu des v?tres?: vous ?tes riche, votre soeur, votre ni?ce et votre fille n?ont pas besoin de ?a. Acte 1, sc. 3, GROS JEAN, phrase 2
15MADEMOISELLE GIRAUT Je n?ai eu moi, que ma part de notre patrimoine, qui n?est rien, mais la nature m?en d?dommage par tant d?endroits, la figure, la beaut?, les gr?ces, l?esprit, l?enjouement, la vivacit?, la politesse, le savoir-vivre, talents tr?s peu d?accord ensemble, et d?un consentement tr?s unanime, r?unis tous en ma personne. Acte 1, sc. 5, MADEMOISELLE GIRAUT, phrase 3
16MADEMOISELLE GIRAUT Le songe est fini, et la suite est certaine. Acte 1, sc. 5, MADEMOISELLE GIRAUT, phrase 2
17MONSIEUR MARTIN Que diantre, ma soeur, finissez donc. Acte 1, sc. 5, MONSIEUR MARTIN, phrase 1
18MONSIEUR PRUNEAU Qu?il y a de jolies filles en ce pays-ci?! Acte 1, sc. 7, MONSIEUR PRUNEAU, phrase 1
19MONSIEUR PRUNEAU Vous ?tes un enfant bien dru, Mademoiselle?; les filles de chez nous ne sont ni si jolies, ni si pr?coces?; et si nous pouvions avoir de votre race en notre pays? Acte 1, sc. 7, MONSIEUR PRUNEAU, phrase 2
20SOPHIE Ma ch?re Tante, j?ai besoin de vos bons offices aupr?s de mon p?re. Acte 1, sc. 8, SOPHIE, phrase 1
21DORANTE Je puis donc avec confiance lui d?clarer les sentiments que j?ai pour vous, et lui demander en gr?ce? Acte 1, sc. 9, DORANTE, phrase 1
22MADEMOISELLE GIRAUT Quelle figure?! Acte 1, sc. 9, MADEMOISELLE GIRAUT, phrase 2
23MONSIEUR PRUNEAU Cette jeune fille est encore plus jolie que l?autre, c?est ? celle-l? qu?il faut viser?: je suis toujours, moi pour les plus jolies. Acte 1, sc. 9, MONSIEUR PRUNEAU, phrase 1
24SOPHIE Oh ?? ma tante, point de trahison, vous avez de la confiance en moi, j?en ai en vous. Acte 1, sc. 9, SOPHIE, phrase 1
25SOPHIE Voil? une belle occasion, une f?te tumultueuse, il ne faut pas qu?elle finisse sans que nous nous mations l?une et l?autre. Acte 1, sc. 9, SOPHIE, phrase 2
26SOPHIE Je veux ?tre comme ma m?re, moi, ce sont les miennes, et les filles doivent tenir des m?res, n?est-il pas vrai?? Acte 1, sc. 9, SOPHIE, phrase 2
27MADEMOISELLE GIRAUT Cela ne re?oit pas de difficult?. Acte 1, sc. 9, MADEMOISELLE GIRAUT, phrase 1
28NANETTE Bonjour, mon petit cousin, car vous le serez bient?t, si vous ne l??tes d?j?, et ma cousine m?a fait confidence? Acte 1, sc. 10, NANETTE, phrase 1
29MONSIEUR PRUNEAU Les filles du pays sont jolies, mais elles se marient bien facilement. Acte 1, sc. 10, MONSIEUR PRUNEAU, phrase 1
30MADEMOISELLE GIRAUT H? bien soit, je vous le donnerai, cela est fini. Acte 1, sc. 10, MADEMOISELLE GIRAUT, phrase 1
31MONSIEUR MARTIN Vous, ma ni?ce et ma fille, deux impertinentes que je renfermerai dans un Couvent, pas plus tard que demain. Acte 1, sc. 11, MONSIEUR MARTIN, phrase 4
32MONSIEUR MARTIN Et vous, Messieurs les inconnus, tant pr?sents, qu?absents, vous ?tes des suborneurs de filles, et comme tels, je suis en droit de vous faire arr?ter comme Pr?v?t, moi. Acte 1, sc. 11, MONSIEUR MARTIN, phrase 5
33MADEMOISELLE GIRAUT Les mesures ne sont pas difficiles. Acte 1, sc. 12, MADEMOISELLE GIRAUT, phrase 1
34MADEMOISELLE GIRAUT Soyez-moi fid?le, Monsieur Pruneau, nous voyagerons?; je veux aller ? Tours. Acte 1, sc. 12, MADEMOISELLE GIRAUT, phrase 3
35NANETTE On n?est jamais Proph?te en son pays, j?irai ? Amiens, moi, et je vais retrouver mon Chevalier Picard, afin d?arranger toutes choses pour le voyage. Acte 1, sc. 12, NANETTE, phrase 1
36BRACASSAK On t?en a fait de rudes, et les aigrefins de nos R?giments, et les aigrefines de nos garnisons, tiennent d?assez bonnes ?coles pour vous autres enfants de Paris. Acte 1, sc. 14, BRACASSAK, phrase 1
37BRACASSAK Je suis modeste, mais si tu avais voulu m?en croire, j?en aurais profit? davantage?; et il t?en aurait moins co?t?. Acte 1, sc. 14, BRACASSAK, phrase 2
38BRACASSAK Le droit et la justice r?gle nos projets, la prudence les m?ne ? leurs fins?; et la force avec la valeur en soutiennent l?ex?cution. Acte 1, sc. 14, BRACASSAK, phrase 3
39BRACASSAK Je plaide mes collat?raux, pour r?unir leurs Fiefs ? mon domaine, et tu me vois ? la poursuite d?un certain Pr?v?t ? qui je veux faire ?pouser une soeur unique, dont il a eu l?insolence de devenir amoureux, en venant recueillir la succession d?un certain sien fr?re, qui m?ritait d??tre du Pays, car il faisait bien ses affaires. Acte 1, sc. 14, BRACASSAK, phrase 2
40DORANTE C?est la fille du Pr?v?t dont je suis amoureux. Acte 1, sc. 14, DORANTE, phrase 2
41BRACASSAK Par le mariage de ma soeur avec le Pr?v?t, elle va devenir ma ni?ce, demande-la moi?; je te l?accorde, un mariage de plus ou de moins ne doit pas faire de difficult?. Acte 1, sc. 14, BRACASSAK, phrase 1
42MADEMOISELLE BRACASSAK Par le secours de ma bonne ?toile, et par l?activit? d?un fr?re, je retrouve un l?che, un perfide, un ingrat, qui, sur un faux expos? d?amour, s?est rendu ma?tre de ma tendresse. Acte 1, sc. 15, MADEMOISELLE BRACASSAK, phrase 3
43DORANTE L?int?r?t que je prends ? Mademoiselle votre fille, ne me permettrait pas de souffrir qu?on vous f?t insulte, vous n?avez rien ? craindre o? je suis. Acte 1, sc. 15, DORANTE, phrase 1
44DORANTE Mais il faut examiner vos raisons de part et d?autre, que Monsieur et Mademoiselle justifient de leurs pr?tentions, que vous exposiez les raisons que vous avez pour vous en d?fendre, et si vous vous en remettez ? mon jugement, soyez s?r que vous n?aurez pas lieu de vous en plaindre. Acte 1, sc. 15, DORANTE, phrase 2
45MONSIEUR MARTIN Le Juge me para?t pour le moins, aussi fripon que ma partie?; mais il n?importe, il faut filer doux, pour me tirer d?ici?; je suis presque seul au milieu de la ville, et tout le monde est rassembl? dans les avenues o? se tire le Prix, ne nous piquons point ici de faire le brave mal-?-propos, quand je serai tant?t ? la t?te de ma Mar?chauss?e, je leur ferai bien voir que je ne les crains gu?re. Acte 1, sc. 15, MONSIEUR MARTIN, phrase 1
46MADEMOISELLE BRACASSAK Voil? le tour de coquin, la perfidie la plus outr?e?: mon sc?l?rat, mon tra?tre reparut au bout de quinze jours?; sous le nom d?un fr?re qui venait recueillir sa succession?; je le pleurais mort, et je ne fus jamais plus surprise que de le trouver dans les rues, qui portait le deuil de lui-m?me, et qui ne fit pas semblant de me conna?tre. Acte 1, sc. 15, MADEMOISELLE BRACASSAK, phrase 2
47DORANTE Et si Monsieur le Pr?v?t justifie qu?effectivement il avait un fr?re? Acte 1, sc. 15, DORANTE, phrase 2
48GROS JEAN Sti qui visera le mieux gagnera mille pistoles, et une fille ? choisir dans le Bourg, telle qu?il lui plaira, pour en faire sa femme. Acte 1, sc. 16, GROS JEAN, phrase 3
49GROS JEAN Pour avoir dix mille francs et une fille, c?est bailler les choses pour rian. Acte 1, sc. 16, GROS JEAN, phrase 1
50GROS JEAN Vous me baillez un louis d?or de plus?; mais je ne regarde pas apr?s vous?: je ne sis pas d?fiant. Acte 1, sc. 17, GROS JEAN, phrase 1
51GROS JEAN Pargu? vous n??tes pas mal avis?, vous n??chayez pas mal, c?est une des meilleures, afin que vous le sachiais. Acte 1, sc. 17, GROS JEAN, phrase 1
52MADEMOISELLE BRACASSAK Mais ce sont mes int?r?ts et les v?tres qui me font agir, et je ne veux devenir votre belle-m?re, qu?afin de l?emp?cher de vous en donner une, dont vous ne seriez peut-?tre pas si contente que je me dispose ? vous la rendre. Acte 1, sc. 18, MADEMOISELLE BRACASSAK, phrase 2
53BARBALOU Je suis Picard afin que vous le sachiez?: j?ai la t?te chaude, et il ne fait pas bon me marcher sur le pied, je vous en avertis, et ce Monsieur le Pr?v?t-l? pourrait bien? Acte 1, sc. 19, BARBALOU, phrase 4
54DORANTE Parlez-en avec consid?ration, monsieur, Voil? Mademoiselle sa fille. Acte 1, sc. 19, DORANTE, phrase 1
55BARBALOU Mademoiselle sa fille?? Acte 1, sc. 19, BARBALOU, phrase 1
56BARBALOU J?ai du respect pour le sexe, j?aime les filles, mais pour les p?res, je m?en goberge, je veux une fois en ma vie apprendre ? vivre ? un Pr?v?t. Acte 1, sc. 19, BARBALOU, phrase 2
57BARBALOU Voil? qui est fini, point de dispute. Acte 1, sc. 19, BARBALOU, phrase 2
58BARBALOU Vous m?avouerez qu?il est bien d?sagr?able ? un honn?te Gentilhomme, Neveu d?un Procureur du Roi, fils d?un Maire de Ville, de donner son argent, soixante bonnes livres pour tirer un prix consid?rable, mille pistoles et une fille, et de n??tre averti de rien, d??tre regard? comme un z?ro, et de se voir passer la plume par le bec. Acte 1, sc. 19, BARBALOU, phrase 3
59BARBALOU Ne vous en moquez point, le prix est en fille, et en argent, je m?en suis d?j? assur? une bonne moiti?. Acte 1, sc. 19, BARBALOU, phrase 1
60DORANTE Les fils de Maires ne sont pas des b?tes. Acte 1, sc. 19, DORANTE, phrase 1
61BARBALOU Parbleu, si vous ?tes la fille du Pr?v?t, c?est votre cousine, ? vous. Acte 1, sc. 19, BARBALOU, phrase 4
62MADEMOISELLE BRACASSAK Toutes les filles de ce pays-ci se marient, Elles se saisissent de l?occasion?; elles ont lu l?Histoire, la f?te est bien imagin?e, ce sera l?enl?vement des Romains par les Sabines. Acte 1, sc. 20, MADEMOISELLE BRACASSAK, phrase 1
63DORANTE Mais enfin donc tout est fini?? Acte 1, sc. 21, DORANTE, phrase 1
64BRACASSAK Je ne communique volontiers, je fais faveur ? qui le m?rite?; et nous avons toujours eu des descendants de p?re en fils, tant m?les que femelles, du coeur, de la valeur, de l?esprit, et de l?honneur ? donner lib?ralement ? nos amis. Acte 1, sc. 22, BRACASSAK, phrase 1
65BRACASSAK Oh ??, Monsieur le Pr?v?t, vous conviendrait-il de finir avec nous, et d?y prendre part?? Acte 1, sc. 22, BRACASSAK, phrase 2
66BRACASSAK Examinons ? pr?sent mes droits, et nous en servons?; le prix est de dix mille francs, et d?une fille, n?est-ce pas?? Acte 1, sc. 22, BRACASSAK, phrase 2
67BRACASSAK ? moi, l?argent, ? toi la fille, tu n?es pas le plus mal partag?. Acte 1, sc. 22, BRACASSAK, phrase 2
68MONSIEUR MARTIN Ma fille est ? vous, cela est trop honn?te. Acte 1, sc. 22, MONSIEUR MARTIN, phrase 1
69 BRACASSAK Aimables fillettes Acte 1, sc. 22, v. 28
70 BRACASSAK V?nus et son fils, Acte 1, sc. 22, v. 37
71 BRACASSAK Nous en profitons tous, Acte 1, sc. 22, v. 70

 

Nombre d'occurences de l'expression : Fi
par acte et par personnage

LE PRIX DE L'ARQUEBUSE (1717)
DANCOURT, Florent Carton dit
 Acte 1 Total
NANETTE66
SOPHIE55
MONSIEUR MARTIN88
GROS JEAN07
NICOLAS33
MADEMOISELLE GIRAUT77
MONSIEUR PRUNEAU44
DORANTE88
BRACASSAK1212
MADEMOISELLE BRACASSAK44
BARBALOU77
 Total7171

Graphique

 Locuteurs10 12 14 16 18 20 
 NANETTE6 
 SOPHIE5 
 MONSIEUR MARTIN8 
 GROS-JEAN7 
 NICOLAS3 
 MADEMOISELLE GIRAUT7 
 MONSIEUR PRUNEAU4 
 DORANTE8 
 BRACASSAK12 
 MADEMOISELLE BRACASSAK4 
 BARBALOU7 

Légende

 Acte 1 

 Lexique d'un texte

 Edition

 Lexique du texte

 Trouver tout chez l'auteur

 Long. mots par acte

 Long. mots par perso.