Occurences de l'expression : St

dans LE GEÔLIER DE SOI-MÊME de CORNEILLE, Thomas (1655)

Options de recherche : partie de mot et  insensible à la casse

n?  Personnage  Vers ou phrase Localisation
1 FEDERIC C'est assez que par eux oubliant sa naissance Acte 1, sc. 1, v. 5
2 OCTAVE Mais craignez du Destin les revers éclatants, Acte 1, sc. 1, v. 15
3 FEDERIC Le sort en est jeté, c'est perdre temps, Octave. Acte 1, sc. 1, v. 22
4 FEDERIC À quoi le Destin contre nous puisse oser ; Acte 1, sc. 1, v. 32
5 FEDERIC Mais s'il faut y périr, il est juste à mon tour Acte 1, sc. 1, v. 43
6 OCTAVE Quel est votre dessein ? Acte 1, sc. 1, v. 45
7 FLORE Oui, Madame, il est vrai que votre solitude Acte 1, sc. 2, v. 57
8 FLORE Ma gloire est de vous voir, et de vous obéir, Acte 1, sc. 2, v. 59
9 ISABELLE Je sais qu'il est fâcheux à celles de notre âge Acte 1, sc. 2, v. 65
10 ISABELLE Et dans quel triste sort nous jettent quelquefois Acte 1, sc. 2, v. 71
11 FLORE Il est vrai que l'humeur du Prince de Salerne... Acte 1, sc. 2, v. 77
12 ISABELLE Dis que son sens aveugle est ce qui le gouverne, Acte 1, sc. 2, v. 78
13 ISABELLE Et que par un destin à mes voeux trop contraire, Acte 1, sc. 2, v. 81
14 ISABELLE Ce n'est pas que cent fois il n'ait avec éclat Acte 1, sc. 2, v. 83
15 ISABELLE On l'estime, et le Roi crut toujours inutile Acte 1, sc. 2, v. 85
16 ISABELLE C'est par lui que son Sceptre en ses mains affermi Acte 1, sc. 2, v. 87
17 FLORE À son trouble inquiet ce calme est préférable ; Acte 1, sc. 2, v. 97
18 FLORE Et vous deviez forcer votre juste courroux Acte 1, sc. 2, v. 103
19 ISABELLE L'indignité soufferte est un puisant obstacle Acte 1, sc. 2, v. 105
20 FEDERIC Chercher quelque secours n'est pas une faiblesse. Acte 1, sc. 3, v. 126
21 ISABELLE De quel fâcheux destin vous ressentez les coups ? Acte 1, sc. 3, v. 132
22 FEDERIC Hélas ! Faut-il ici que ma triste mémoire Acte 1, sc. 3, v. 133
23 FEDERIC L'inestimable prix d'un bien que je n'ai plus ? Acte 1, sc. 3, v. 136
24 FEDERIC Que leur possession, qu'un bon Astre me donne, Acte 1, sc. 3, v. 145
25 FEDERIC À mon heureux destin je remets ma conduite, Acte 1, sc. 3, v. 154
26 FEDERIC J'éprouve du Destin les ordinaires lois, Acte 1, sc. 3, v. 164
27 FEDERIC Et si ma résistance eût animé leur rage, Acte 1, sc. 3, v. 170
28 ISABELLE Où la défaite est sûre, et la mort infaillible, Acte 1, sc. 3, v. 173
29 ISABELLE Le courage est blâmable autant qu'il est nuisible ; Acte 1, sc. 3, v. 174
30 ISABELLE Et c'est d'où la vertu tire le plus d'éclat : Acte 1, sc. 3, v. 176
31 ISABELLE Par mes ordres donnés, mettre obstacle à leur fuite ; Acte 1, sc. 3, v. 182
32 FEDERIC Cette offre est un doux charme à ma peine secrète, Acte 1, sc. 3, v. 186
33 FEDERIC Et je ne puis assez estimer un séjour Acte 1, sc. 3, v. 187
34 ALFONSE Madame, c'en est fait. Acte 1, sc. 4, v. 193
35 ISABELLE Quelle est cette tristesse ? Acte 1, sc. 4, v. 193
36 ISABELLE S'est-il trahi lui-même, et souffrant un Vainqueur, Acte 1, sc. 4, v. 195
37 ALFONSE S'ils ont gardé leur poste, ou s'ils l'ont su changer. Acte 1, sc. 4, v. 212
38 ALFONSE Son cheval est blessé, lui presque sans défense, Acte 1, sc. 4, v. 218
39 ALFONSE Quand ce lâche destin qui l'avait épargné, Acte 1, sc. 4, v. 219
40 ISABELLE Ô Dieux, mon Frère est mort ! Acte 1, sc. 4, v. 221
41 ISABELLE C'est en vain qu'on me le voudrait taire. Acte 1, sc. 4, v. 222
42 ISABELLE L'Assassin est-il pris ? Sait-on quel est le Traître ? Acte 1, sc. 4, v. 225
43 ISABELLE Voyez que du Destin l'implacable courroux Acte 1, sc. 4, v. 231
44 FEDERIC Mon visage aussi bien n'est connu de personne, Acte 1, sc. 4, v. 238
45 FEDERIC Et souvent c'est l'effet des caprices du Sort, Acte 1, sc. 4, v. 239
46 JODELET Et j'apostrophe en vain ces Nymphes bocagères, Acte 1, sc. 5, v. 242
47 JODELET Car mon âme d'amour est toute constipée, Acte 1, sc. 5, v. 250
48 PASCAL C'est bien jasé ; tu vas, si tu ne fais retraite, Acte 1, sc. 5, v. 257
49 JODELET Gaïette est mon pays, et chacun m'y connaît... Acte 1, sc. 5, v. 259
50 PASCAL Ton nom est Jodelet, ton emploi ta folie. Acte 1, sc. 5, v. 262
51 PASCAL Si l'effet suit la cause, il est à présumer Acte 1, sc. 5, v. 271
52 PASCAL C'est donc enchantement que d'avoir en ce bois Acte 1, sc. 5, v. 283
53 JODELET Oui, c'est enchantement, et de plus, bon augure Acte 1, sc. 5, v. 285
54 PASCAL L'aventure fera le destin des Filous ; Acte 1, sc. 5, v. 287
55 JODELET Quitte-moi si tu veux, la menace est petite ; Acte 1, sc. 5, v. 290
56 JODELET C'est faire sagement ; après tout, il peut être Acte 1, sc. 5, v. 297
57 JODELET Que dirais-je ? Ma foi, c'est un triste avantage Acte 1, sc. 5, v. 301
58 JODELET Songeons aux questions que l'on me pourrait faire. Acte 1, sc. 5, v. 305
59 JODELET Votre équipage est beau. Je le sais bien, Compère. Acte 1, sc. 5, v. 306
60 JODELET Quel en est l'Ouvrier ? Il vient de Moscovie. Acte 1, sc. 5, v. 309
61 JODELET Aux plus questionnants je puis faire la nique. Acte 1, sc. 5, v. 314
62 JODELET Ils sont trois ; c'en est fait, je vais être leur proie, Acte 1, sc. 5, v. 317
63 ENRIQUE Cette heureuse rencontre en est un sûr témoin Acte 1, sc. 6, v. 319
64 UN SOLDAT C'est rendre à tout l'État un signalé service ; Acte 1, sc. 6, v. 326
65 UN SOLDAT Le vainqueur de Rodolphe est à craindre pour nous. Acte 1, sc. 6, v. 331
66 JODELET Mais st. Acte 1, sc. 7, v. 337
67 ENRIQUE Amis, il faut découvrir ce mystère, Acte 1, sc. 7, v. 337
68 ENRIQUE Quelqu'un ici se cache, et s'obstine à se taire. Acte 1, sc. 7, v. 338
69 ENRIQUE Usons de stratagème. Acte 1, sc. 7, v. 345
70 ENRIQUE Il n'en faut point douter, en effet, c'est lui-même ; Acte 1, sc. 7, v. 346
71 JODELET Qui ne rengainera, sa mort est toute prête. Acte 1, sc. 7, v. 350
72 ENRIQUE Allons, c'est trop, allons. Acte 1, sc. 7, v. 366
73 JULIE C'est prendre trop de part au malheur d'Isabelle, Acte 2, sc. 1, v. 370
74 JULIE Dans un plus noir chagrin votre âme s'est plongée, Acte 2, sc. 1, v. 374
75 JULIE La perte est différente, et dans un sort contraire Acte 2, sc. 1, v. 377
76 LAURE Et que tu connais peu quelle est la différence Acte 2, sc. 1, v. 381
77 LAURE Elle pleure sa mort, mais ce n'est que pour pleurer, Acte 2, sc. 1, v. 392
78 LAURE Mon mal est si caché qu'on ne le connaît pas. Acte 2, sc. 1, v. 400
79 LAURE Ah ! C'est là mon tourment, arrête, car enfin Acte 2, sc. 1, v. 407
80 LAURE C'est lui qui fait ma peine ; en mot je l'adore. Acte 2, sc. 1, v. 410
81 LAURE (A dit ce triste Prince avec mille soupirs.) Acte 2, sc. 1, v. 424
82 LAURE Que dirai-je enfin ? Depuis ce triste jour Acte 2, sc. 1, v. 439
83 LAURE Le reste tu le sais. Rodolphe ambitieux Acte 2, sc. 1, v. 443
84 LAURE S'est vu par Fédéric, trop jaloux de ma gloire, Acte 2, sc. 1, v. 445
85 LAURE Hélas ! Où me réduit ce funeste revers ! Acte 2, sc. 1, v. 447
86 LAURE S'il est pris, il est mort, et s'il fuit, je le perds ; Acte 2, sc. 1, v. 448
87 JULIE De quoi justifier la plus vive douleur. Acte 2, sc. 1, v. 452
88 JULIE L'un et l'autre destin vous donne lieu de craindre, Acte 2, sc. 1, v. 453
89 JULIE À vos tristes soupirs permettre peu d'éclat, Acte 2, sc. 1, v. 455
90 LAURE S'il pouvait arrêter l'injustice du Sort ! Acte 2, sc. 2, v. 472
91 LE ROI C'est à quoi d'autant plus moi-même je m'anime, Acte 2, sc. 2, v. 477
92 LE ROI Que l'État est privé de son plus ferme appui ? Acte 2, sc. 2, v. 484
93 LAURE Juste Ciel ! C'est Octave. Acte 2, sc. 2, v. 491
94 LAURE Quel trouble à son aspect s'est saisi de mon coeur ! Acte 2, sc. 3, v. 492
95 LE ROI Ta sûreté consiste à ne rien déguiser. Acte 2, sc. 3, v. 496
96 LE ROI Parle, quel est ce Traître ennemi de sa gloire Acte 2, sc. 3, v. 497
97 OCTAVE Votre courroux est juste et ma mort légitime, Acte 2, sc. 3, v. 502
98 OCTAVE Quand de mon mauvais sort la fatale injustice Acte 2, sc. 3, v. 505
99 LE ROI « À l'Infant de Sicile ! » Ô Ciel, est-il possible ! Acte 2, sc. 3, v. 517
100 LAURE Enfin, cher Fédéric, ta perte est infaillible. Acte 2, sc. 3, v. 518
101 LE ROI Pour Rodolphe tué c'est peu que je soupire, Acte 2, sc. 3, v. 526
102 LE ROI Fédéric n'est l'auteur des peines que je sens. Acte 2, sc. 3, v. 528
103 LE ROI Il n'est point de malheur sans tache d'infamie Acte 2, sc. 3, v. 529
104 LE ROI Ce n'est que dans le sang que je la dois laver. Acte 2, sc. 3, v. 532
105 OCTAVE Est un crime du Sort, et non de sa vertu. Acte 2, sc. 3, v. 540
106 LE ROI Mais dans mon Ennemi c'est un pur attentat ; Acte 2, sc. 3, v. 543
107 LE ROI Et si le juste Ciel entre mes mains le livre, Acte 2, sc. 3, v. 545
108 LE ROI Je sais trop quels conseils il m'est permis de suivre. Acte 2, sc. 3, v. 546
109 LAURE Et j'atteste du Ciel la grandeur souveraine Acte 2, sc. 3, v. 549
110 LAURE Cet obstacle sensible aux désirs d'une Amante. Acte 2, sc. 3, v. 557
111 ENRIQUE L'Assassin de Rodolphe est en votre pouvoir. Acte 2, sc. 4, v. 559
112 ENRIQUE Est contraint de céder enfin au stratagème, Acte 2, sc. 4, v. 570
113 LE ROI Oui, c'est lui dont le bras Acte 2, sc. 4, v. 575
114 LE ROI S'est noirci du plus grand de tous les attentats. Acte 2, sc. 4, v. 576
115 ENRIQUE Qu'usant d'un stratagème à combattre le nôtre, Acte 2, sc. 4, v. 581
116 ENRIQUE Il veut obstinément qu'on l'ait pris pour un autre, Acte 2, sc. 4, v. 582
117 LE ROI S'il croit nous abuser, son espérance est vaine. Acte 2, sc. 4, v. 585
118 LAURE Voir l'auteur de sa mort est un nouveau tourment. Acte 2, sc. 4, v. 588
119 JODELET Oui, ce lieu pour mon gîte est assez agréable, Acte 2, sc. 5, v. 589
120 JODELET La charge est lourde. Acte 2, sc. 5, v. 601
121 LE ROI La peur d'un juste arrêt vous doit toucher trop peu Acte 2, sc. 5, v. 603
122 LE ROI La feinte est inutile, Acte 2, sc. 5, v. 609
123 LE ROI Vous nommer Fédéric, c'est vous en dire assez ; Acte 2, sc. 5, v. 612
124 LE ROI À cet illustre nom cessez de faire injure. Acte 2, sc. 5, v. 613
125 OCTAVE À l'erreur qui les trompe ajoutons l'imposture. Acte 2, sc. 5, v. 614
126 OCTAVE Mais puisque la Fortune, à vous suivre obstinée, Acte 2, sc. 5, v. 617
127 OCTAVE A trahi le secret de votre destinée, Acte 2, sc. 5, v. 618
128 JODELET Et bien, Octave soit, Octave n'est qu'un sot. Acte 2, sc. 5, v. 624
129 OCTAVE Fédéric est vaillant, mais... Acte 2, sc. 5, v. 625
130 LE ROI Ah ! C'en est trop, enfin Acte 2, sc. 5, v. 627
131 LE ROI Il faut l'abandonner à son lâche destin. Acte 2, sc. 5, v. 628
132 LE ROI C'est le Roi qui vous parle. Acte 2, sc. 5, v. 633
133 JODELET Je sais qu'être Marquis est de ma compétence, Acte 2, sc. 5, v. 646
134 JODELET Et bien, rien n'est gâté, Acte 2, sc. 5, v. 647
135 LE ROI C'est de quoi vous irez avertir Isabelle : Acte 2, sc. 5, v. 653
136 JODELET Mais pourquoi m'obstiner à ne me point connaître ? Acte 2, sc. 6, v. 666
137 JODELET On est plus grand Seigneur quelquefois qu'on ne pense, Acte 2, sc. 6, v. 669
138 JODELET Je le suis, il n'est rien de plus vrai, Acte 2, sc. 6, v. 671
139 JODELET C'est par votre suffrage, et je m'en souviendrai. Acte 2, sc. 6, v. 672
140 ENRIQUE C'est vouloir notre perte avec peu de raison. Acte 2, sc. 6, v. 675
141 JODELET Si c'est là mon plaisir, qu'y trouvez-vous à dire ? Acte 2, sc. 6, v. 677
142 JODELET Quand on meurt pour le Prince, on est mis dans l'Histoire. Acte 2, sc. 6, v. 681
143 JODELET Mais me connais-tu bien, et n'est-ce point adresse ? Acte 2, sc. 6, v. 685
144 JODELET Bon, c'est s'humilier. Acte 2, sc. 6, v. 696
145 JODELET Mon nom est ? Acte 2, sc. 6, v. 697
146 JODELET Ce que c'est que d'avoir la mémoire labile ! Acte 2, sc. 6, v. 698
147 JODELET Qu'il soit Roi tout de bon, ou bien par stratagème, Acte 2, sc. 6, v. 702
148 JODELET C'est là son ordre exprès. Acte 2, sc. 6, v. 705
149 JODELET Quand c'est pour mon profit, j'ai la mémoire bonne, Acte 2, sc. 6, v. 706
150 JODELET Je prétends festiner du matin jusqu'au soir. Acte 2, sc. 6, v. 707
151 ISABELLE Je m'oblige moi-même, en vous rendant justice. Acte 3, sc. 1, v. 718
152 FEDERIC Mon mérite est si faible, et mon bonheur si grand, Acte 3, sc. 1, v. 723
153 FEDERIC Qu'avec juste raison son excès me surprend : Acte 3, sc. 1, v. 724
154 ISABELLE La faveur est légère, et ma gloire s'offense Acte 3, sc. 1, v. 733
155 ISABELLE La vertu, quand elle est et solide et parfaite, Acte 3, sc. 1, v. 737
156 ISABELLE Elle-même est le prix qui la rend satisfaite, Acte 3, sc. 1, v. 738
157 FEDERIC Puisque c'est vous déplaire, et quoi que l'on fasse, Acte 3, sc. 1, v. 741
158 FEDERIC C'est trahir vos bienfaits, que vous en rendre grâce, Acte 3, sc. 1, v. 742
159 FEDERIC Est d'exposer pour vous et mon sang et ma vie, Acte 3, sc. 1, v. 746
160 FEDERIC Je m'abandonne entier à ma stupidité, Acte 3, sc. 1, v. 747
161 ISABELLE C'est mal prendre mon sens, et ne me pas connaître ; Acte 3, sc. 1, v. 749
162 ISABELLE Je m'estimerais lâche autant qu'on le peut être ; Acte 3, sc. 1, v. 750
163 ISABELLE Mais il est pour cela des sentiments d'estime ; Acte 3, sc. 1, v. 762
164 ISABELLE Quel est votre pays, quelle est votre naissance. Acte 3, sc. 1, v. 769
165 FEDERIC Mon nom est Léonard ; et mon pays, Florence. Acte 3, sc. 1, v. 770
166 FEDERIC Forceront son estime à suivre votre choix. Acte 3, sc. 1, v. 784
167 ENRIQUE C'est Fédéric, Madame. Acte 3, sc. 2, v. 793
168 FEDERIC Ô trop funeste asile ! Acte 3, sc. 2, v. 793
169 FEDERIC D'un oeil ferme et constant regardons la tempête ; Acte 3, sc. 2, v. 798
170 ENRIQUE Madame, de ce Fort quel est le Gouverneur ? Acte 3, sc. 2, v. 804
171 ENRIQUE C'est aller un peu vite, et je ne puis comprendre Acte 3, sc. 2, v. 813
172 ENRIQUE Le Ciel m'a réservé la gloire inestimable Acte 3, sc. 2, v. 817
173 ENRIQUE Un stratagème adroit m'ait assuré sa prise. Acte 3, sc. 2, v. 822
174 ISABELLE Quoi, Fédéric est pris ! Acte 3, sc. 2, v. 823
175 ENRIQUE C'est là que tour armé nous l'avons pu surprendre ! Acte 3, sc. 2, v. 825
176 ENRIQUE C'en est le Gouverneur que cet ordre regarde. Acte 3, sc. 2, v. 830
177 ISABELLE C'est à quoi, Léonard, il faut vous préparer. Acte 3, sc. 2, v. 831
178 FEDERIC Que garder Fédéric c'est me garder moi-même ; Acte 3, sc. 2, v. 838
179 ISABELLE C'est assez, Léonard. Acte 3, sc. 2, v. 843
180 JODELET Place, place, c'est moi, c'est un Grand qui s'approche. Acte 3, sc. 3, v. 846
181 ISABELLE De mes tristes malheurs fais une raillerie ; Acte 3, sc. 3, v. 858
182 JODELET Quand un coeur est Lion, j'ai l'âme Léoparde, Acte 3, sc. 3, v. 866
183 JODELET Oui, je le suis, la preuve en est facile. Acte 3, sc. 3, v. 878
184 JODELET Sachez que votre langue est une malapprise, Acte 3, sc. 3, v. 882
185 JODELET N'est-il pas vrai de plus, qu'un jour le Roi mon Père... Acte 3, sc. 3, v. 885
186 JODELET Dites, n'est-il pas vrai ? Acte 3, sc. 3, v. 886
187 ISABELLE Que le sort m'est contraire ! Acte 3, sc. 3, v. 886
188 ISABELLE Mais c'est trop en souffrir, c'est trop gêner mes yeux Acte 3, sc. 3, v. 887
189 ISABELLE Gouverneur, c'est à vous que je remets sa garde. Acte 3, sc. 3, v. 890
190 JODELET Le vin est-il fort bon dans cette hôtellerie ? Acte 3, sc. 3, v. 898
191 FEDERIC C'est votre appartement. Acte 3, sc. 3, v. 903
192 JODELET Il est donc à propos. Acte 3, sc. 3, v. 903
193 JODELET Je suis las de porter ces instruments ce guerre. Acte 3, sc. 3, v. 906
194 OCTAVE Est-ce une illusion, Acte 3, sc. 4, v. 907
195 OCTAVE Il s'est persuadé d'être ce qu'il n'est pas. Acte 3, sc. 4, v. 924
196 OCTAVE Et cédant tout à coup à sa juste douleur, Acte 3, sc. 4, v. 935
197 FEDERIC C'est elle-même. Acte 3, sc. 4, v. 941
198 FEDERIC Enfin, Madame, est-il possible, Acte 3, sc. 5, v. 941
199 LAURE Et faut-il s'étonner si mon coeur s'est rendu ? Acte 3, sc. 5, v. 951
200 FEDERIC Ah, souffrez que du Sort j'adore l'injustice Acte 3, sc. 5, v. 953
201 FEDERIC C'est d'un charmant espoir m'envier l'avantage, Acte 3, sc. 5, v. 958
202 FEDERIC C'est voir avec regret que j'ose me flatter Acte 3, sc. 5, v. 959
203 FEDERIC L'amour de ma Princesse est un trésor insigne Acte 3, sc. 5, v. 961
204 FEDERIC C'est en mourant pour vous qu'il le faut témoigner. Acte 3, sc. 5, v. 964
205 LAURE Je prends votre destin pour la règle du mien ; Acte 3, sc. 5, v. 971
206 LAURE N'est pas d'en recevoir, mais d'en donner l'exemple. Acte 3, sc. 5, v. 978
207 FEDERIC Je croirais faire outrage à des feux si constants Acte 3, sc. 5, v. 979
208 FEDERIC Qu'un autre est pris pour moi Acte 3, sc. 5, v. 983
209 LAURE Nous ne saurions d'Octave estimer trop le zèle, Acte 3, sc. 5, v. 1002
210 LAURE Comme j'ignore encor quelle est votre fortune... Acte 3, sc. 5, v. 1005
211 FEDERIC La rencontre sans doute en est fort peu commune ; Acte 3, sc. 5, v. 1006
212 JODELET Votre Office est vacant, Gouverneur, je vous casse. Acte 3, sc. 6, v. 1014
213 JODELET Dont le coeur n'est couvert que d'une peau bien mince, Acte 3, sc. 6, v. 1018
214 JODELET C'est un coeur pantelant que vous ferez saigner. Acte 3, sc. 6, v. 1020
215 JODELET Que qui saigne du coeur est déjà bien malade. Acte 3, sc. 6, v. 1022
216 LAURE Prince, et cette constance au milieu de l'orage, Acte 3, sc. 6, v. 1025
217 LAURE De ce que vous valez est un clair témoignage. Acte 3, sc. 6, v. 1026
218 LAURE Aussi ce qui de vous s'est ici répandu Acte 3, sc. 6, v. 1027
219 LAURE N'a pu me dispenser de ce qui vous est dû. Acte 3, sc. 6, v. 1028
220 JODELET Mais ce n'est pas à moi de m'en glorifier. Acte 3, sc. 6, v. 1032
221 JODELET L'histoire en parlera ; puis telles vanteries Acte 3, sc. 6, v. 1033
222 LAURE Prince, et qu'envers le Roi c'est me noircir d'un crime, Acte 3, sc. 6, v. 1045
223 LAURE Qu'oser à son insu vous marquer mon estime. Acte 3, sc. 6, v. 1046
224 JODELET Et plaira, qui plus est. Acte 3, sc. 7, v. 1052
225 FEDERIC C'est dans le champ d'honneur, c'est par une victoire Acte 3, sc. 7, v. 1073
226 JODELET Ah, puisqu'il est bien mort, c'est moi qui l'ai tué ; Acte 3, sc. 7, v. 1076
227 JODELET J'y fais réflexion, oui, c'est moi, d'ordinaire Acte 3, sc. 7, v. 1077
228 FEDERIC Elle est digne de vous, Acte 3, sc. 7, v. 1087
229 FEDERIC Vous m'honorez, Seigneur, par cet illustre emploi. Acte 3, sc. 7, v. 1091
230 ISABELLE Ce port majestueux, cet air et noble et grand Acte 4, sc. 1, v. 1095
231 ISABELLE N'avait point mérité sa basse destinée, Acte 4, sc. 1, v. 1102
232 ISABELLE Peut-on à la vertu refuser son estime ? Acte 4, sc. 1, v. 1109
233 FLORE Non, ce n'est que lui rendre un tribut légitime, Acte 4, sc. 1, v. 1110
234 FLORE Quelquefois de l'estime on va jusqu'à l'amour. Acte 4, sc. 1, v. 1112
235 FLORE C'est sous cette couleur que surprenant une âme, Acte 4, sc. 1, v. 1113
236 FLORE Mais c'est aimer un peu que d'estimer beaucoup. Acte 4, sc. 1, v. 1116
237 ISABELLE C'est de me conserver ma douce inquiétude. Acte 4, sc. 1, v. 1126
238 ISABELLE Flore, si c'est aimer, je le confesse, j'aime. Acte 4, sc. 1, v. 1130
239 ISABELLE À quoi puis-je songer, si telle est ma misère, Acte 4, sc. 1, v. 1133
240 FLORE C'est de vous voir aimer avec abaissement. Acte 4, sc. 1, v. 1140
241 ISABELLE Elle m'est inconnue, et basse en apparence, Acte 4, sc. 1, v. 1142
242 ISABELLE L'oblige parmi nous à cacher ce qu'il est ? Acte 4, sc. 1, v. 1144
243 FLORE L'ennemi n'est pas loin, le péril fait éclat, Acte 4, sc. 1, v. 1159
244 LAURE Il est vrai que le Roi témoigne en apparence Acte 4, sc. 2, v. 1165
245 LAURE Qu'il n'est rien que ses feux ne puissent espérer ; Acte 4, sc. 2, v. 1168
246 LAURE Mais comme avecque moi son âme s'est ouverte Acte 4, sc. 2, v. 1169
247 LAURE Ce favorable aveu n'est qu'un piège à sa perte, Acte 4, sc. 2, v. 1170
248 LAURE Ce traitement est rude. Acte 4, sc. 2, v. 1173
249 LAURE Mais c'est pour le connaître avecque certitude, Acte 4, sc. 2, v. 1174
250 LAURE Car comme Fédéric s'est obstiné d'abord Acte 4, sc. 2, v. 1175
251 LAURE Il est toujours en doute, il craint d'être abusé, Acte 4, sc. 2, v. 1179
252 LAURE C'est sous ce faux appas qu'il cache son courroux. Acte 4, sc. 2, v. 1183
253 LAURE Celle de voir trahir un illustre Vainqueur. Acte 4, sc. 2, v. 1192
254 ISABELLE Dois-je être lâche Soeur s'il fut injuste Frère ? Acte 4, sc. 2, v. 1198
255 LAURE Le Prince Fédéric illustre et glorieux, Acte 4, sc. 2, v. 1204
256 LAURE Mon estime pour lui n'a point été trompée. Acte 4, sc. 2, v. 1206
257 ISABELLE N'était qu'aux yeux de tous il s'est fait trop paraître Acte 4, sc. 2, v. 1213
258 LAURE L'Amour qui les conduit, pour peu qu'il soit constant, Acte 4, sc. 2, v. 1219
259 LAURE C'est alors, que sans honte une âme s'autorise Acte 4, sc. 2, v. 1221
260 LAURE Voit le mérite en trouble, et n'est point assuré. Acte 4, sc. 2, v. 1224
261 LAURE N'est qu'un faux Fédéric caché sous un nuage ; Acte 4, sc. 2, v. 1226
262 LAURE C'est le vrai Fédéric que l'amour me fait voir. Acte 4, sc. 2, v. 1228
263 ISABELLE Mais sans examiner un mystère si haut, Acte 4, sc. 2, v. 1231
264 ISABELLE Disons que ce qui plaît, est toujours sans défaut, Acte 4, sc. 2, v. 1232
265 ISABELLE Condamne la révolte où s'obstine mon coeur, Acte 4, sc. 2, v. 1236
266 ISABELLE Ce qui n'est point amour le pourra devenir. Acte 4, sc. 2, v. 1240
267 ISABELLE Ce nouveau Gouverneur, c'est lui qui m'a su plaire. Acte 4, sc. 2, v. 1253
268 LAURE Espérer son aveu, c'est un abus extrême. Acte 4, sc. 2, v. 1261
269 LAURE Mais ce n'est toutefois qu'en subissant la loi Acte 4, sc. 3, v. 1275
270 FEDERIC Qu'elle fît seule obstacle au succès de ma flamme ! Acte 4, sc. 3, v. 1278
271 FEDERIC C'est par là que le Ciel traverse mes desseins. Acte 4, sc. 3, v. 1283
272 FEDERIC Ce soupçon dans son âme est tout ce que je crains ; Acte 4, sc. 3, v. 1284
273 LAURE Et sans vous découvrir, quittez ces tristes lieux. Acte 4, sc. 3, v. 1288
274 FEDERIC Éloignement funeste, Acte 4, sc. 3, v. 1289
275 FEDERIC Qui détruirait soudain tout l'espoir qui me reste ! Acte 4, sc. 3, v. 1290
276 FEDERIC Après mon Ambassade il est sans défiance, Acte 4, sc. 3, v. 1297
277 JODELET Si près du sacré joug c'est bien la moindre chose. Acte 4, sc. 4, v. 1313
278 LAURE Et puisqu'il m'est permis d'en faire ici l'aveu. Acte 4, sc. 4, v. 1315
279 JODELET D'avance, je vous loue. Il est vrai que souvent Acte 4, sc. 4, v. 1331
280 JODELET La récompense est creuse, et non pas si solide Acte 4, sc. 4, v. 1333
281 FEDERIC Braver d'un fier destin les plus rudes menaces, Acte 4, sc. 4, v. 1341
282 FEDERIC C'est dont il fait sa gloire, et par où son ardeur Acte 4, sc. 4, v. 1343
283 FEDERIC Cherche une illustre voie à toucher votre coeur. Acte 4, sc. 4, v. 1344
284 JODELET Il est vrai. Acte 4, sc. 4, v. 1345
285 LAURE Et l'assurer ici qu'il n'est point de danger Acte 4, sc. 4, v. 1347
286 JODELET C'est assez, vous m'enchantez l'oreille. Acte 4, sc. 4, v. 1349
287 JODELET C'est ce que j'eusse dit, si mon âme extatique Acte 4, sc. 4, v. 1353
288 JODELET Sachez que c'est à vous à tenir le tacet. Acte 4, sc. 4, v. 1355
289 FEDERIC C'est pour vous que je parle. Acte 4, sc. 4, v. 1361
290 JODELET Il n'est pas nécessaire ? Acte 4, sc. 4, v. 1361
291 JODELET Arrêtez, c'est trop Fédériqué. Acte 4, sc. 4, v. 1364
292 JODELET Elle est sotte, elle est grue, elle a l'esprit bourru, Acte 4, sc. 4, v. 1371
293 JODELET Est-ce que je m'abaisse en contant des fleurettes ? Acte 4, sc. 4, v. 1381
294 FEDERIC Sans doute, et c'est à vous à montrer qui vous êtes, Acte 4, sc. 4, v. 1382
295 JODELET Faites pour moi l'amour, je n'y résiste pas, Acte 4, sc. 4, v. 1384
296 JODELET S'entend pour le parler, car pour fuir tout conteste, Acte 4, sc. 4, v. 1385
297 JODELET Dès lors ma gravité fait arrêt sur le reste. Acte 4, sc. 4, v. 1386
298 FEDERIC Je vous aime, et c'est tout ce que je vous puis dire. Acte 4, sc. 4, v. 1390
299 FEDERIC C'est par là qu'un beau feu se fait mieux remarquer, Acte 4, sc. 4, v. 1395
300 JODELET S'il est vrai, comme il l'est, qu'il soit de ma grandeur Acte 4, sc. 4, v. 1399
301 ENRIQUE Prince, c'est trop enfin, il n'est plus temps de feindre, Acte 4, sc. 5, v. 1421
302 ENRIQUE C'est ce qu'avec vous le Roi veut consulter ; Acte 4, sc. 5, v. 1424
303 ENRIQUE L'ennemi par surprise est entré dans Gaïette, Acte 4, sc. 5, v. 1426
304 ENRIQUE Il s'en est rendu Maître, et déjà plein d'effroi Acte 4, sc. 5, v. 1427
305 JODELET L'ennemi, quel qu'il soit, n'est qu'un sot malhabile. Acte 4, sc. 5, v. 1433
306 FEDERIC Si du courroux du Roi votre âme est alarmée, Acte 4, sc. 5, v. 1453
307 OCTAVE Si je n'avais levé tout obstacle à la paix. Acte 5, sc. 1, v. 1464
308 OCTAVE C'est ce qu'attend le roi ; mais je me persuade Acte 5, sc. 1, v. 1469
309 OCTAVE Vous servir est un bien qu'il craint de partager ; Acte 5, sc. 1, v. 1472
310 OCTAVE Est un puissant obstacle à d'injustes desseins. Acte 5, sc. 1, v. 1476
311 OCTAVE À dire vrai, Seigneur, c'est ce qui m'embarrasse. Acte 5, sc. 1, v. 1478
312 FEDERIC Donc il ignore encor quel heureux stratagème Acte 5, sc. 1, v. 1481
313 FEDERIC Se flatte de l'espoir du bien qui m'est promis. Acte 5, sc. 1, v. 1488
314 OCTAVE C'est ce que vous devez au Prince votre Frère. Acte 5, sc. 1, v. 1494
315 ISABELLE Si le Prince est adroit, l'Infant est généreux. Acte 5, sc. 2, v. 1500
316 ISABELLE Et voilà que j'apprends le reste du secret. Acte 5, sc. 2, v. 1504
317 FEDERIC Un peu de défiance est-elle condamnable ? Acte 5, sc. 2, v. 1521
318 FEDERIC Il est en mon pouvoir de lui prêter secours ; Acte 5, sc. 2, v. 1528
319 ISABELLE C'est par de grands effets qu'un grand coeur se fait voir. Acte 5, sc. 2, v. 1531
320 FEDERIC Si le trait qui vous blesse est parti de sa main. Acte 5, sc. 2, v. 1535
321 FEDERIC C'est un déguisement qui fait sa sûreté, Acte 5, sc. 2, v. 1540
322 FEDERIC N'y mettez point d'obstacle, et cessez aujourd'hui Acte 5, sc. 2, v. 1543
323 ISABELLE Mais quand j'ose étouffer un si juste courroux, Acte 5, sc. 2, v. 1547
324 ISABELLE Prince, daignez songer que ce n'est que pour vous. Acte 5, sc. 2, v. 1548
325 LE ROI Avec vous aujourd'hui la douleur m'est commune Acte 5, sc. 3, v. 1554
326 LE ROI Mais si sa triste mort me pousse à la vengeance, Acte 5, sc. 3, v. 1557
327 LE ROI Non, je n'accepte point la paix qui m'est offerte ; Acte 5, sc. 3, v. 1565
328 LE ROI Et l'hymen qui vous porte à cet illustre rang, Acte 5, sc. 3, v. 1571
329 ISABELLE Assez et trop longtemps une funeste guerre Acte 5, sc. 3, v. 1577
330 ISABELLE Il est temps que la paix étouffant vos discords Acte 5, sc. 3, v. 1579
331 ISABELLE L'infant seul est celui que je puis écouter. Acte 5, sc. 3, v. 1592
332 LE ROI Un obstacle imprévu s'oppose à mes desseins, Acte 5, sc. 3, v. 1600
333 LE ROI Forme un secret obstacle à mon dernier espoir. Acte 5, sc. 4, v. 1608
334 LE ROI C'est l'Infant de Sicile, et c'est par ses pratiques Acte 5, sc. 4, v. 1609
335 LE ROI Que les malheurs publics sont joints aux domestiques. Acte 5, sc. 4, v. 1610
336 LE ROI Il n'en faut point douter, mais apprend ce qui reste : Acte 5, sc. 4, v. 1613
337 LE ROI Pour fuir une alliance à mon bonheur funeste, Acte 5, sc. 4, v. 1614
338 LE ROI Désavouer son rang est toujours lâcheté, Acte 5, sc. 4, v. 1636
339 EDOUARD Sire, mon ordre est su de votre Majesté. Acte 5, sc. 5, v. 1640
340 LE ROI Si l'Infant de Sicile en est l'Ambassadeur. Acte 5, sc. 5, v. 1644
341 EDOUARD La gloire d'être Prince à mon coeur est trop chère, Acte 5, sc. 5, v. 1649
342 LE ROI Ô d'un coeur vraiment haut illustres sentiments ! Acte 5, sc. 5, v. 1651
343 EDOUARD C'est le rendre assez grand qu'oublier son outrage, Acte 5, sc. 5, v. 1654
344 EDOUARD Ne se pas souvenir d'une injuste prison. Acte 5, sc. 5, v. 1656
345 LE ROI Quelque juste soupçon que sa feinte me laisse, Acte 5, sc. 5, v. 1658
346 LE ROI On le voit parmi nous en tenir tout le lustre ; Acte 5, sc. 5, v. 1669
347 LE ROI Fédéric, ce seul nom est ce qu'il a d'illustre, Acte 5, sc. 5, v. 1670
348 EDOUARD Ou la haute vertu n'est point ici connue, Acte 5, sc. 5, v. 1673
349 EDOUARD Sire, ou de passion votre âme est prévenue. Acte 5, sc. 5, v. 1674
350 LE ROI Comme de la vertu le pouvoir est extrême, Acte 5, sc. 5, v. 1677
351 LE ROI Je lui rendrais justice en mon Ennemi même, Acte 5, sc. 5, v. 1678
352 LE ROI Et laissé sans obstacle emporter la balance Acte 5, sc. 5, v. 1685
353 LE ROI À l'indigne frayeur de ma juste vengeance. Acte 5, sc. 5, v. 1686
354 EDOUARD Si son coeur jusques-là s'est osé démentir, Acte 5, sc. 5, v. 1687
355 EDOUARD Si sa vie est un bien qu'à l'honneur il préfère, Acte 5, sc. 5, v. 1689
356 EDOUARD Et l'heur de la Sicile est trop grand sous nos lois, Acte 5, sc. 5, v. 1691
357 LE ROI Aussi lorsque j'ai vu qu'un honteux stratagème... Acte 5, sc. 5, v. 1693
358 EDOUARD Il est vrai, c'est lui-même. Acte 5, sc. 5, v. 1694
359 JODELET Et ce nez aquilin est mon Frère l'Infant ? Acte 5, sc. 5, v. 1696
360 EDOUARD La conduite est nouvelle. Acte 5, sc. 5, v. 1701
361 JODELET Il n'est donc pas encor écrit sur vos tablettes, Acte 5, sc. 6, v. 1726
362 JODELET Qui méconnaît son frère est digne du carcan, Acte 5, sc. 6, v. 1732
363 JODELET Oui dea, c'est moi qui suis le fils du Roi mon père, Acte 5, sc. 6, v. 1734
364 JODELET Le moindre châtiment c'est être nasardé. Acte 5, sc. 7, v. 1748
365 JODELET N'en déplaise aux baillants, n'est qu'un vrai rien qui vaille, Acte 5, sc. 7, v. 1750
366 EDOUARD Est-ce pour me jouer... Acte 5, sc. 7, v. 1752
367 LE ROI Car j'atteste le Ciel que si dans ce haut rang Acte 5, sc. 7, v. 1759
368 LE ROI Je verrais avec joie une illustre alliance Acte 5, sc. 7, v. 1761
369 LE ROI N'est-ce pas Fédéric ? Acte 5, sc. 7, v. 1766
370 LE ROI Juste Ciel ! Acte 5, sc. 7, v. 1779
371 FEDERIC Sire, c'est trop enfin, pour une âme bien née, Acte 5, sc. 8, v. 1781
372 FEDERIC Aux yeux d'un si grand Roi cacher ma destinée. Acte 5, sc. 8, v. 1782
373 JODELET Tout ceci pour mon règne est de mauvais augure. Acte 5, sc. 8, v. 1790
374 FEDERIC Que la mort de Rodolphe y semble résister, Acte 5, sc. 8, v. 1792
375 FEDERIC J'adore la Princesse, et c'est là mon excuse. Acte 5, sc. 8, v. 1794
376 FEDERIC Mais après que le Ciel s'est déclaré pour moi, Acte 5, sc. 8, v. 1800
377 FEDERIC Si vous me refusez cette illustre conquête, Acte 5, sc. 8, v. 1801
378 FEDERIC Ah ! Sire, c'est beaucoup ; mais l'ardeur qui me presse Acte 5, sc. 8, v. 1809
379 JODELET C'est un habit d'emprunt que le hasard me prête. Acte 5, sc. 8, v. 1818
380 FEDERIC En effet, c'est celui qu'au sortir du Tournoi, Acte 5, sc. 8, v. 1819
381 JODELET Ma foi, c'est sans malice, Acte 5, sc. 8, v. 1822
382 JODELET Car, et chacun le sait, combien j'ai contesté Acte 5, sc. 8, v. 1823
383 FEDERIC Prince, et que c'est par vous... Acte 5, sc. 8, v. 1833
384 EDOUARD Pour un faible service est trop de récompense. Acte 5, sc. 8, v. 1834
385 FEDERIC Cependant j'ai besoin de me justifier, Acte 5, sc. 8, v. 1840
386 LE ROI Elle n'est pas indigne de vos voeux. Acte 5, sc. 8, v. 1843
387 EDOUARD Mais c'est à la Sicile à disposer de moi. Acte 5, sc. 8, v. 1847

 

Nombre d'occurences de l'expression : St
par acte et par personnage

LE GEÔLIER DE SOI-MÊME (1655)
CORNEILLE, Thomas
 Acte 1 Acte 2 Acte 3 Acte 4 Acte 5 Total
FEDERIC15025141771
OCTAVE2730618
FLORE5006011
ISABELLE1901515857
ALFONSE400004
JODELET141918161077
PASCAL500005
ENRIQUE6574022
UN SOLDAT100001
UN SOLDAT100001
JULIE060006
LAURE0181122051
LE ROI010001227
LE ROI010001222
SANCHE000000
EDOUARD00001414
UN GARDE000000
 Total7278797781387

Graphique

 Locuteurs16 24 32 40 48 56 64 72 80 
 FEDERIC15251417 
 OCTAVE2736 
 FLORE56 
 ISABELLE1915158 
 ALFONSE4 
 JODELET1419181610 
 PASCAL5 
 ENRIQUE6574 
 UN-SOLDAT1 
 UN SOLDAT1 
 JULIE6 
 LAURE181122 
 LE-ROI1314 
 LE ROI1012 
 SANCHE 
 EDOUARD14 
 UN-GARDE 

Légende

 Acte 1  Acte 2  Acte 3  Acte 4  Acte 5 

 Lexique d'un texte

 Edition

 Lexique du texte