Occurences de l'expression : Fi

dans LES AGIOTEURS de DANCOURT, Florent Carton dit (1710)

Options de recherche : partie de mot et  insensible à la casse

n?  Personnage  Vers ou phrase Localisation
1LUCAS Palsangué, couseine, c?est une terrible ville que ce Paris, queu peine on a d?y trouver une fille. Acte 1, sc. 1, LUCAS, phrase 1
2LUCAS Oui, toute la première, et c?est tout exprès pour toi que j?y viens afin que tu le saches. Acte 1, sc. 1, LUCAS, phrase 1
3LUCAS Et moi itou, Claudeine : mais il faut que tout finisse, je sommes ses héritiers, si tu veux je partagerons, ou si tu veux je ne partagerons pas. Acte 1, sc. 1, LUCAS, phrase 1
4CLAUDINE On dit que ce n?est pas par l?esprit que les filles faisont fortune dans ce Paris : mais les hommes? Acte 1, sc. 1, CLAUDINE, phrase 2
5CLAUDINE Monsieur Trapolin n?était qu?un Paysan comme toi il y a cinq ou six ans, quand son Parrain le fit venir à Paris : mais il sait écrire, lui, aussi est-il devenu si riche. Acte 1, sc. 1, CLAUDINE, phrase 1
6LUCAS J?ai été quatre ans charretier d?un laboureur, ça est pargué bian plus difficile que de mener un carrosse ; il faut prendre garde à ce qu?on fait, aller droit en besogne : mais un carrosse, ce n?est pas de même. Acte 1, sc. 2, LUCAS, phrase 2
7SUZON J?ai à te parler Claudine, j?ai confiance en toi : mène ton cousin dans la cuisine, et le fais déjeuner ; tu viendras me retrouver ici? Acte 1, sc. 2, SUZON, phrase 2
8MADAME SARA Je suis ravie de vous voir raisonnable, et que vous rendiez enfin justice à la persévérance de Monsieur Zacharie, notre bon ami. Acte 1, sc. 3, MADAME SARA, phrase 3
9SUZON Il y a si longtemps que vous me persécutez l?un et l?autre pour me faire prendre un engagement, qu?il faudra bien à la fin s?y déterminer. Acte 1, sc. 3, SUZON, phrase 1
10DURILLON Les plus jeunes filles sont les plus alertes. Acte 1, sc. 6, DURILLON, phrase 2
11SUZON Il y a quelque temps que je suis ma maîtresse, je n?ai pas tardé un moment à en profiter. Acte 1, sc. 6, SUZON, phrase 2
12SUZON Allez donc les finir, afin d?en être quitte, et ne parlez encore à personne de la petite confidence que je vous ai faite. Acte 1, sc. 6, SUZON, phrase 1
13ZACHARIE Et il y a le tiers de profit pour le moins. Acte 1, sc. 7, ZACHARIE, phrase 2
14SUZON Le tiers de profit ? Acte 1, sc. 7, SUZON, phrase 1
15ZACHARIE J?entre un moment, j?ai à parler à mon filleul pour notre arrangement d?aujourd?hui. Acte 1, sc. 7, ZACHARIE, phrase 1
16ZACHARIE À qui en avez-vous, mon filleul, vous me paraissez bien ému. Acte 1, sc. 8, ZACHARIE, phrase 1
17TRAPOLIN J?achevais de donner des instructions à cet ignorant de Monsieur Craquinet, qui n?entend non plus le fin des affaires? Acte 1, sc. 8, TRAPOLIN, phrase 1
18TRAPOLIN Eh, fi, fi, fi cela crie vengeance. Acte 1, sc. 8, TRAPOLIN, phrase 2
19ZACHARIE C?est un imbécile que Monsieur Craquinet, et qui ne sait pas profiter de l?occasion ; il faut être plus ferme. Acte 1, sc. 8, ZACHARIE, phrase 2
20ZACHARIE Il faut finir, une fois. Acte 1, sc. 8, ZACHARIE, phrase 3
21TRAPOLIN Il faut finir, il faut finir : vous ne me dites rien de nouveau, je sais bien cela : mais si Madame Sara est prête à finir, elle, je ne fais que de commencer, moi. Acte 1, sc. 8, TRAPOLIN, phrase 1
22TRAPOLIN Trouvez-vous que nous devions finir ensemble ? Acte 1, sc. 8, TRAPOLIN, phrase 2
23TRAPOLIN Je ne l?ai quitté que pour devenir son associé : je n?ai jamais eu d?autre profit avec lui, que la moitié de sa mauvaise réputation ; et déshonoré pour déshonoré, il vaut mieux l?être pour son compte, que pour celui de son parrain. Acte 2, sc. 1, TRAPOLIN, phrase 1
24DUBOIS Il est difficile d?avoir l?un sans l?autre. Acte 2, sc. 1, DUBOIS, phrase 1
25DURILLON Fi, c?est un brutal, je m?aperçus bien que ses vilaines manières vous scandalisaient, cela me donna de l?estime pour vous, de ne vous point voir rire comme les autres. Acte 2, sc. 3, DURILLON, phrase 2
26TRAPOLIN Oh pour cela oui, avec une fierté? Acte 2, sc. 3, TRAPOLIN, phrase 1
27TRAPOLIN Puisque vous avez tant de discrétion, on peut vous confier les affaires secrètes. Acte 2, sc. 3, TRAPOLIN, phrase 1
28DURILLON Ce profit est fort, Monsieur Trapolin, en trois mois mille écus, sur vingt-deux mille livres. Acte 2, sc. 4, DURILLON, phrase 1
29TRAPOLIN Il faut bien faire quelque chose pour ses amis ; et puis je vous dirai que j?ai ici en nantissement toute leur vaisselle d?argent, les meilleurs effets de leur magasin, dont ils n?ont point de reconnaissance ; je leur prête mon papier sous le nom d?un autre, afin d?être en droit d?avoir mes sûretés. Acte 2, sc. 4, TRAPOLIN, phrase 1
30DURILLON Quelle magnificence ! Acte 2, sc. 5, DURILLON, phrase 3
31TRAPOLIN On s?en serait moqué dans le vôtre, comme on faisait de la défunte : mais dans le Faubourg comme dans le Marais, les rangs sont si heureusement confondus, que l?on y fait telle figure que l?on veut, sans appréhender la médisance. Acte 2, sc. 5, TRAPOLIN, phrase 2
32DURILLON Il est vrai qu?il se défit de sa Charge un peu malgré lui : mais il était si plein d?honneur, qu?il en mourut de chagrin six semaines après son mariage. Acte 2, sc. 5, DURILLON, phrase 2
33TRAPOLIN Les filles précoces sont sujettes à porter des fruits de même espèce quelquefois. Acte 2, sc. 5, TRAPOLIN, phrase 2
34URBINE Finissez donc, j?entends raillerie : mais vous devenez trop impertinent au moins. Acte 2, sc. 5, URBINE, phrase 2
35TRAPOLIN Vous avez raison : mais qu?est-ce que je fais là-dedans, moi, l?office d?ami. Acte 2, sc. 5, TRAPOLIN, phrase 1
36URBINE On fera tout ce que vous voudrez, Monsieur Trapolin, nous avons une confiance en vous qui ne peut s?exprimer. Acte 2, sc. 5, URBINE, phrase 1
37CRAQUINET Je vous rapporte votre billet de vingt-cinq livres, les deux associés n?ont fait nulle difficulté de le signer. Acte 2, sc. 7, CRAQUINET, phrase 1
38TRAPOLIN Puisqu?ils ont si peu à durer, pourquoi n?en pas profiter ? Acte 2, sc. 7, TRAPOLIN, phrase 2
39TRAPOLIN Voilà douze mille francs de papier que vous lui prêterez, après quelques difficulté pourtant, car il faut faire valoir la chose. Acte 2, sc. 7, TRAPOLIN, phrase 1
40TRAPOLIN Si on fait la moindre difficulté, allez trouver mon huissier, dites-lui qu?il date le protêt d?hier, et qu?il donne assignation à deux heures de relevée. Acte 2, sc. 7, TRAPOLIN, phrase 2
41TRAPOLIN Votre beau-père scrupuleux sur le profit ! Acte 2, sc. 8, TRAPOLIN, phrase 1
42CANGRÈNE Quand on a des difficultés, on ne saurait mieux faire que de consulter les maîtres de l?art. Acte 2, sc. 8, CANGRÈNE, phrase 1
43TRAPOLIN Cela est clair et net, cela ne souffre point de difficulté. Acte 2, sc. 8, TRAPOLIN, phrase 1
44TRAPOLIN Fi, fi, le contrat était chez vous, la rente a couru entre vos mains, vous en avez eu la peine, il faut que le profit vous demeure ; il n?y a pas un de nos confrères qui fît la chose autrement. Acte 2, sc. 8, TRAPOLIN, phrase 2
45DARGENTAC Comme jé suis avancé dans la mienne, et que vous marchez à pas de Géant dans la vôtre, c?est ce qui fait que je parle ici confidemment devant vous autres. Acte 2, sc. 9, DARGENTAC, phrase 5
46DARGENTAC J?ai quarante mille livres à payer pour le compte de la maison que jé gouverne, s?entend ; le paiement se devait faire en argent comptant, tout entier : mais j?ai eu l?esprit de composer ; et sous divers prétextes j?ai tant reculé, fatigué, véxé lé créancier depuis quinze mois, qu?il sé contente aujourd?hui de recevoir moitié papier, moitié d?espèces, c?est un profit clair, comme vous voyez. Acte 2, sc. 9, DARGENTAC, phrase 2
47DARGENTAC Il faut suivre l?intention des gens une fois, la mienne est dé tirer du profit de mon argent. Acte 2, sc. 9, DARGENTAC, phrase 1
48TRAPOLIN Voilà quatre cents pistoles dont je vous fais profit. Acte 2, sc. 9, TRAPOLIN, phrase 2
49DARGENTAC Oui : mais je mets le profit sur le pied de huit, moitié pour vous, moitié pour moi, encore faudrait-il quelque chose à Monsieur pour son droit de présence. Acte 2, sc. 9, DARGENTAC, phrase 1
50DURILLON Il règne une certaine droiture parmi ces Messieurs, le profit se partage d?une régularité? Acte 2, sc. 9, DURILLON, phrase 2
51TRAPOLIN On ne vous contraint point, vous êtes le maître ; mais je vous connais, Monsieur, ce sont Messieurs de Trouffignac dont vous faites les affaires. Acte 2, sc. 9, TRAPOLIN, phrase 1
52DARGENTAC Allons, vingt de papier, quinze d?espèces, et motus aux Trouffignac surtout ; le secret vous importera comme à moi, cé n?est pas la seule occasion que nous avons dé commercer ensemble. Acte 2, sc. 9, DARGENTAC, phrase 3
53DARGENTAC Et tous trois ensemble, lé verre à la main, nous ratifierons l?échange. Acte 2, sc. 9, DARGENTAC, phrase 1
54TRAPOLIN Si Monsieur Dargentac me manque de parole, les Trouffignacs entendront parler de lui, je lui en donne bien la mienne. Acte 2, sc. 10, TRAPOLIN, phrase 1
55TRAPOLIN Ma foi, Madame, je n?en ai point, et toutes les mines du Pérou ne pourraient suffire aux pertes que vous faites. Acte 2, sc. 13, TRAPOLIN, phrase 1
56LA BARONNE Tu changeras à la fin, oui, tu changeras, il faut bien que tu changes, car tu es changeante. Acte 2, sc. 13, LA BARONNE, phrase 3
57TRAPOLIN Hé bien, Madame, je n?ai point d?effets : mais j?en emprunterai, je passerai demain chez vous, et je tâcherai de finir votre affaire. Acte 2, sc. 13, TRAPOLIN, phrase 1
58SUZON Dans la vue de m?engager à l?épouser, il m?a confié le produit secret des friponneries qu?il a faites à ses associés, sur celles qu?ils font ensemble au public ; cela est en or dans une cassette que je me charge de vous remettre. Acte 3, sc. 1, SUZON, phrase 2
59TRAPOLIN Je vous en défie. Acte 3, sc. 4, TRAPOLIN, phrase 1
60MADAME MALPROFIT Cela n?est qu?ébauché, Monsieur Trapolin, cela n?est qu?ébauché, et Monsieur Malprofit est un homme si fort borné, si fort borné, qu?il est incapable de rien conduire à la dernière perfection. Acte 3, sc. 6, MADAME MALPROFIT, phrase 1
61MADAME MALPROFIT J?en suis pour deux mille livres, qu?il faut que je paie aujourd?hui, pour éviter que Monsieur Malprofit en entende parler. Acte 3, sc. 6, MADAME MALPROFIT, phrase 1
62TRAPOLIN Laissez-moi faire, Madame, je connais votre Marchand de Dentelles, je m?accommoderai avec lui ; je paierai les Porcelaines, et nous compterons du reste : je vous ferai du profit, je vous en réponds. Acte 3, sc. 6, TRAPOLIN, phrase 1
63MADAME MALPROFIT Je m?en fie bien à vous, vous avez de l?honneur et de la probité. Acte 3, sc. 6, MADAME MALPROFIT, phrase 1
64TRAPOLIN Voilà ce qu?on appelle une femme de confiance ; je me ferais un scrupule de manquer à cela. Acte 3, sc. 7, TRAPOLIN, phrase 1
65TRAPOLIN Il est prêt à manquer, ses affaires pressent ; il n?a fourni que du fil, il sera trop heureux d?être payé en papier, et autant de profit pour la Caisse. Acte 3, sc. 7, TRAPOLIN, phrase 3
66DAUDINET Bonjour, Messieurs ; je vous rencontre, à la fin, Monsieur Durillon ; c?est là Monsieur Trapolin, n?est-ce pas ? Acte 3, sc. 9, DAUDINET, phrase 1
67DAUDINET Vous prenez les devants pour disposer les choses, afin que je n?aie qu?à signer et prendre de l?argent ; car j?entends que ces deux choses-là, moi, dans toutes les affaires de la vie, et je ne vois pas, quand on est ce que je suis, qu?il faille en savoir davantage. Acte 3, sc. 9, DAUDINET, phrase 2
68DURILLON Non, assurément, Monsieur le Marquis Daudinet est le fils d?un riche Financier ; il a encore père et mère, et on lui tient la bride un peu trop serrée, et il a dessein de prendre le mors aux dents, pour galoper un peu sans contrainte dans les terres de la belle galanterie. Acte 3, sc. 9, DURILLON, phrase 1
69DURILLON Et vous êtes un fort drôle de fils, vous, à ce qu?il me semble. Acte 3, sc. 9, DURILLON, phrase 1
70DAUDINET Mais il n?a pas de fonds, je lui dois déjà plus de deux mille écus, dont je n?ai touché que deux cents pistoles, et si il a à moi pour plus de dix mille francs de bagues et de tabatières, que j?avais prises à crédit : il ne me donne que cent francs à cent francs ; il me fait languir, cela ne me fait, ni profit, ni honneur : je suis las de tout cela, et Monsieur Durillon m?a dit que nous ferions ensemble tout d?un coup quelque bonne affaire, que je n?aurai à songer qu?à me divertir pendant deux ou trois mois ; tant que l?argent durera, je ne vous importunerai point. Acte 3, sc. 9, DAUDINET, phrase 2
71DAUDINET Fi donc, vous moquez-vous : vous me prêtez votre maison sans reconnaissance, et je prendrais un billet de vous de mille écus ? Acte 3, sc. 9, DAUDINET, phrase 2
72LE FIACRE Il y a là-bas un Monsieu qui s?appelle Monsieu Touffignac, qui m?a dit de vous dire qu?il avait un mot à vous dire. Acte 3, sc. 13, LE FIACRE, phrase 2
73DARGENTAC Monsieur dé Touffignac ? Acte 3, sc. 13, DARGENTAC, phrase 1
74DARGENTAC Diantre soit fait de l?homme dé mé venir, relancer jusqu?ici ; les Touffignac sont incommodes. Acte 3, sc. 13, DARGENTAC, phrase 1
75DUBOIS Ma foi je ne sais, Monsieur Dargentac et le Fiacre m?ont étourdi, je songeais à toute autre chose, je vous l?avoue ; recommençons pour plus de sûreté. Acte 3, sc. 14, DUBOIS, phrase 1
76TRAPOLIN Qu?est-ce que cela signifie ? Acte 3, sc. 14, TRAPOLIN, phrase 3
77DUBOIS Ma foi cela ne signifie rien de bon ; vous êtes trompé, si je ne me trompe, et le Gascon n?est pas si dupe. Acte 3, sc. 14, DUBOIS, phrase 1
78LE FIACRE Ma foi je vous défie de le rattraper : mais il dit que vous ne vous impatientiez pas ; qu?il ne va qu?ici près jusqu?à Gennes seulement, et qu?il reviendra le plutôt qu?il pourra pour achever vos comptes. Acte 3, sc. 15, LE FIACRE, phrase 2
79DUBOIS Ce n?est pourtant point un vrai Gascon que ce drôle-ci, et le Fiacre dit qu?il est de Paris ; je crois par ma foi que les bords de la Seine produisent quelquefois d?aussi mauvais plants que ceux de la Garonne. Acte 3, sc. 18, DUBOIS, phrase 2
80DUBOIS Cet excédent de profit ne devrait-il pas être pour le Commis ? Acte 3, sc. 20, DUBOIS, phrase 3
81TRAPOLIN Je n?en puis plus, j?en mourrai, mon voleur n?est point le véritable Argentac, c?est le fils d?un Cabaretier, qui depuis quinze jours s?est fait Dragon. Acte 3, sc. 21, TRAPOLIN, phrase 2
82TRAPOLIN Deux mille francs de papier, c?est moitié de profit, cela n?est pas mauvais. Acte 3, sc. 21, TRAPOLIN, phrase 1
83MADAME SARA Mais vraiment, c?est de l?écriture de votre filleul, Monsieur Zacharie. Acte 3, sc. 24, MADAME SARA, phrase 1
84ZACHARIE Fi, donc ; il nous ferait cette perfidie ? Acte 3, sc. 24, ZACHARIE, phrase 2
85LUCAS Lisez, lisez plus loin, Monsieu, la somme se trouvera à la fin, peut-être. Acte 3, sc. 24, LUCAS, phrase 1
86ZACHARIE Et vous n?avez pas tort ; je ne voudrais pas changer contre lui ni de tempérament, ni de figure, moi. Acte 3, sc. 24, ZACHARIE, phrase 1
87MADAME SARA Volontiers, Monsieur ; mais faisons rendre compte à votre coquin de filleul, et qu?il rentre dans le néant, d?où nous l?avons tiré. Acte 3, sc. 27, MADAME SARA, phrase 1

 

Nombre d'occurences de l'expression : Fi
par acte et par personnage

LES AGIOTEURS (1710)
DANCOURT, Florent Carton dit
 Acte 1 Acte 2 Acte 3 Total
LUCAS4015
CLAUDINE2002
SUZON5016
MADAME SARA1023
DURILLON1528
ZACHARIE5027
TRAPOLIN418729
GUILLAUME0000
DUBOIS0145
LE LAQUAIS0000
URBINE0202
CRAQUINET0101
CANGRÈNE0101
DARGENTAC0628
LA BARONNE0101
CLITANDRE0000
MADAME MALPROFIT0033
DAUDINET0044
UN LAQUAIS0000
LE FIACRE0022
CHICANENVILLE0000
JASMIN0000
 Total22353087

Graphique

 Locuteurs12 15 18 21 24 27 30 
 LUCAS41 
 CLAUDINE2 
 SUZON51 
 MADAME SARA12 
 DURILLON152 
 ZACHARIE52 
 TRAPOLIN4187 
 GUILLAUME 
 DUBOIS14 
 LE LAQUAIS 
 URBINE2 
 CRAQUINET1 
 CANGRÈNE1 
 DARGENTAC62 
 LA BARONNE1 
 CLITANDRE 
 MADAME MALPROFIT3 
 DAUDINET4 
 UN LAQUAIS 
 LE FIACRE2 
 CHICANENVILLE 
 JASMIN 

Légende

 Acte 1  Acte 2  Acte 3 

 Lexique d'un texte

 Edition

 Lexique du texte