SUR L'ASPAR DE FONTENELLE, Jean RACINE

M. DC. LXXXII.

Par Jean Racine

À PARIS, Chez Denis Thierry, 1682.


Publié par Paul Fièvre © Théâtre classique - Version du texte du 06/03/2015 à 22:25:00.



Sur L'Aspar de Fonte...

L'Origine des sifflets.

Ces jours passés chez un vieil histrion,

Grand Chroniqueur, s'émut en question

Quand à Paris commença la méthode

De ces sifflets qui sont tant à la mode.

5   "Ce fut, dit l'un, aux pièces de Boyer."

Gens pour Pradon voulurent parier,

"Non, dit l'acteur, je sais tout l'histoire,

Que par degrés je vais vous débrouiller :

Boyer apprit au parterre à bailler

10   Quand à Pradon, si j'ai bonne mémoire,

Pommes sur lui volèrent largement;

Or, quand sifflet prirent commencement,

C'est, j'y jouais, j'en suis témoin fidèle

C'est à l'Aspar du sieur de Fontennelle.

 


 Répliques par acte

 Caractères par acte

 Répliques par scène

 Vers par acte

 Vers par scène

 Vocabulaire du texte

 Primo-locuteur

 Didascalies