FARCE NOUVELLE TRES BONNE ET FORT JOYEUSE

À TROIS PERSONNAGES D'UN PARDONNEUR

D'UN TRIACLEUR ET D'UNE TAVERNIÈRE


Publié par Paul Fièvre © Théâtre classique - Version du texte du 29/12/2016 à 19:50:58.


C'est à savoir

LE TRIACLEUR.

LE PARDONNEUR.

LA TAVERNIÈRE.

Nota : Tiré de "Ancien théâtre français ou Collection des ouvrages dramatiques les plus remarquables depuis les mystères jusqu'à Corneille" par M. VIOLLET LE DUC, Paris, 1854, Tome II. pp 50-63.


LE PARDONNEUR commence.

Saintes paroles pacifiques

Soient entre vous résidents

Par vertu de saintes reliques

Qui reposent ici dedans.

5   Messieurs, il y a longtemps

Que ne visitai ce pays ;

Mais, s'il plaît à Dieu, je prétends

De vous faire tous éjouis.  [ 1 Éjouir (s') : Se livrer à la joie. [L]]

J'apporte ici de[s] ouïes

10   De Saint Couillebault confesseur

Et de Sainte Velue, sa soeur,

Dont il appert de grands miracles.

Je vous vueil compter les obstacles

Et les miracles qu'ils ont fait.

15   Au pays d'Afrique tout à fait

Cestuy monsieur Saint Couillebault,

Délivra je le vous afferme

Une juive étant à l'assaut

D'enfant et n'était à terme.

20   Item après [ouez] que fit

Sainte Velue, prudente et sage

À une autre j'en suis tout sûr,

Elle rendit sou pucelage,

Et si avait grand passage

25   De membres, je le vous assure.

Elle mit hors de servage,

Par bien, en moins de demi-heure.

Maintenant faut que labeure  [ 2 Labeurer : travailer, trimer.]

À nommer les paroissiens

30   Et les confrères anciens

Qui furent de leur confrérie.

Il nomme.

Jehan Pigault, Bietrix Barbarie,

Colin Mulet et Jelian Bigace,

Jenin Gringecte, Jehan La Gace,

35   Tassin Pigard, Perrin Bicorne,

Jehan Sousseron, Jehanne La Sorne,

Martin Marteaulx, Regnault Frasie,

Pierre Sourys et sa maignie.

Or vous orrez sa confrérie,  [ 3 Orrez : du verbe ouïr, entendre, écouter.]

40   Seigneur, de vos anciens pères ;

Vous orrez vos oncles, vos frères

Vos parents, vos cousins germains.

Prenez congé à jointes mains,

Et venez gagner les pardons.

45   Apportez flèches et lardons,

Jambons, échinées, côtelettes,

Fusées, nappes, touaillons,  [ 4 Touaillon : Serviette, torchon. [DMF]]

Chausses, robes, chapeaux, cornettes.

Cuidez-vous qne ce soient sornettes

50   Des pardons de Saint Couillebault ?

Nenni dea, veez en ci lettres

Et les grands pardons généraux ;

Regardez, veez en ci les seaux

Impétrez par Mélusine

55   Au grand château de généraux

En la grand terre sarrasine.

Voire, et le Turc m'en raisine  [ 5 Raisiner : saigner]

Son droit touchant sa seigneurie.

LE TRIACLEUR.

Vierge Marie, Vierge Marie,  [ 6 Triacleur : Terme vieilli. Vendeur de thériaque ; charlatan, saltimbanque. [L]]

60   Croit-on en ta cabusion ?  [ 7 Cabusion : Fait de tromper. [DMF]]

Adoncq il monstre une anguille au lieu d'une couleuvre, et dit

Arrière, arrière, arrière, mesgnie !

Sa, Margot, sa, se musequin,  [ 8 Musequin : Jeune homme ou jeune femme à la mode. [DMF]]

Saluez cette compagnie.

LE PARDONNEUR.

Et voilà belle moquerie.

65   Le fait-on par dérision ?

Je n'ai point à pris qu'on crie

Devant ma prédication.

J'ai ci la tête Saint-Pion

Et les noms de tous les confrères ;

70   Je crois qui furent vos grands pères.

Attendez, je les nommerai

Jehan Beaufort, Tassin le Brun,

Jehan Fort-en-gueule.

LE TRIACLEUR.

Ça, messeigneurs,

J'ai ci des oingnements plusieurs,  [ 9 Oignement : probablement huile. verbe oindre, sub. onguent.]

75   Touchant...

LE PARDONNEUR.

  Quel folâtre est-ce là ?

Faites taire ce fol.

LE TRIACLEUR.

Paix là !

C'est trop prêcher ; faites le taire.

LE PARDONNEUR.

Jehan Huart, Colin forte here,

Pierre boit bien, Guillot tout néant.

LE TRIACLEUR.

80   Seigneurs, voici d'un gringatoire

Un très bon morcel et friant.  [ 10 Morcel : morceau.]

LE PARDONNEUR.

Et par bieu, tu es bien truand ;

Dusses-tu pas avoir grand honte ?

Vela, on ne fait plus de compte

85   Des bons saints ni de leurs miracles.

Menteurs et approuveurs

Ont le bruit.

LE TRIACLEUR.

Tais-toi.

LE PARDONNEUR.

Mais toi-mêmes.

LE TRIACLEUR.

J'ai des oignemens de Bresmes

Que j'ai pris sur le prêtre Jehan.

LE PARDONNEUR.

90   Ha qu'il soit entré en mal an

Qui le croira. Quel lanternier.  [ 11 Lanternier : celui qui est chargé des lanternes publiques. Fig. et familièrement. Homme irrésolu, indéterminé en toutes choses. [L]]

LE TRIACLEUR.

Laisse-moi faire mon métier.

Suis-je pas en ville jurée ?

Si suis, ou le diable t'emporte.

95   J'avais ma santé recouverte

Avant qu'aller à cette porte

Car il n'y a poison si forte,

Soit régal ou arsenic,

Avant que vous eussiez dit pic

100   Vous seriez guéri très tôt sain.

Et, fussiez-vous mord[u] d'un aspic,

Par bieu, il n'est rien plus certain.

LE PARDONNEUR.

Mes amis, pour le peuple humain,

Pour vous garder de grand essoyne,  [ 12 Essoyne : peine, fatigue, souci.]

105   Je vous ai apporté le groin

Du pourceau monsieur Saint Antoine.

LE TRIACLEUR.

Messeigneurs, voici l'oeuf d'un moine

Qui fut pondu en Barbarie,

Qui est plein quand la lune est pleine,

110   Et tari quand elle est tarie.

Encore ai-je de droguerie

Beaucoup, que je vous montrerai.

LE PARDONNEUR.

Il ment, le ribaud, croyez lai,  [ 13 Ribaud : Homme de mauvaise vie, pillard, débauché. [DMF]]

Sangbieu, ce n'est que joncherie  [ 14 Joncherie : Tromperie, plaisanterie trompeuse. [DMF]]

115   Tout partout y a tromperie,

Fors a gens de notre métier.

LE TRIACLEUR.

Cuidez-vous qu'il est fort ouvrier ?  [ 15 Cuider : vieux mot qui signifiait autrefois « penser ». [F]]

Il cuide faire les gens bêtes.

LE PARDONNEUR.

Je vous vueil montrer la crête

120   Du coq qui chanta chez Pilate ;  [ 16 Pilate : Ponce Pilate, préfet romain qui aurait fait condamner Jésus de Nazareth. Dans l'évangile de Jean [18-27], Jésus est amené à Pila après le chant du coq.]

Et la moitié d'une latte

De la grand arche de Noé.

LE TRIACLEUR.

Je viens du mont qui est gelé,

Mi j'ai cueilli cette racine.

LE PARDONNEUR.

125   Ce n'est que merde de géline.  [ 17 Géline : poule.]

Le croyez-vous ? Le ribaud ment.

LE TRIACLEUR.

Seigneurs, voici de l'oignement

Qui croit emprès la Sainte Terre.  [ 18 Emprès : prép. près de.]

LE PARDONNEUR.

La forte fièvre serre

130   Qui en ment ; sang bieu, c'est bouillie.

LE TRIACLEUR.

Il a menti. Dieu le maudi[ss]e,

Si ce n'est vraie médecine

Que j'ai pris au Mont de Turgine,

En la montagne d'Arcana.

LE PARDONNEUR.

135   Ha, par le ventrebieu non a.

Coquelicoq.

LE TRIACLEUR.

Tenez, quel prêtre!

Par la chair bien, on le dut mettre

En bonne prison. Comme(nt) il jure

Mais est-ce pas bien grand injure

140   À un prêtre d'ainsi jurer ?

LE PARDONNEUR.

Comment ne sais-tu endurer

Et attendre que j'aie fait

Ma collation ? En effet,

Si tu ne te tais, j'en appelle.

145   Regardez, Seigneurs, voici l'aile

D'un des séraphins d'emprès Dieu.

Ne cuidez pas que ce soit jeu

Voilà là, afin qu'on la voie.

LE TRIACLEUR.

Sang bieu, c'est la plume d'une oie

150   Qu'il a mangée à son dîner.

Ha ! que tu sais bien affiner

Et abuser les bonnes gens.

LE PARDONNEUR.

Et, par la vertu bieu, tu mens

Coquelicoq, alleluia.

LE TRIACLEUR.

155   Tenez, est-ce juré cela ?

Je pense que oui pour un coup.

Je porte des drogues beaucoup.

J'ai ci, en mes deux petits caques

De la tête de Cerberus,  [ 19 Cerbère est le chien à trois têtes qui garde les Enfers dans la Mythologie grecque.]

160   Que je conquis le jour de Pâques

Es parties d(e l)'infernal palus.  [ 20 Palus : terres humides, marais.]

LE PARDONNEUR.

Benedicite, dominus.

Tu mens bien à bon escient.

LE TRIACLEUR.

Et j'ai ci tout pareillement

165   De la barbe de Proserpine,

Et si ai ci d'une racine

De quoi on joue d'arquemie,  [ 21 Arquemie : alchimie ?]

Et l'ai prise, je vous affie,  [ 22 Affier : Asurer, promettre, jurer.]

En la racine jusqu'au fonds,

170   Et m'y portèrent mes griffons,

Qui sont tous duis à cella faire.

LE PARDONNEUR.

Et très doux Jésus, roi de gloire,

Et que tu mens terriblement.

LE TRIACLEUR.

J'ai [i]ci tout pareillement

175   Du premier fruit d'une châtaigne,

Que j'ai prise en un mouvement

Au fonds de la grand mer d'Espagne.

LE PARDONNEUR.

Écoutez, cuidez-vous qui plaigne

A bien mentir ? Corps bleu, nenni.

180   Que plut à Dieu qui fut ennui

À la grand rivière de Seine,

Attaché d'une bonne chêne,

Au moins tant que j'eusse prêché.

J'ai ci, seigneurs, d'un couvre-chef

185   De Notre-Dame-de-Laval.  [ 23 Il existe deux églises de ce nom l'une en Aveyron l'autre dans les Pyrénées Atlantiques et une chapelle dans le Loire.]

LE TRIACLEUR.

Voici du pied de Hannibal  [ 24 Hannibal Barca, célèbre général carthaginois des guerres puniques du IIIème avant J.C.]

Et de la tête et des cuisses.

LE PARDONNEUR.

Il ne m'en chaut, non que tu disses.

Tu mens de tout ce que tu dis.

LE TRIACLEUR.

190   J'ai ci des murs de paradis

Un petit caillou vé le là.

LE PARDONNEUR.

As-tu [donc] monté jusques là ?

Il est à la plus haute notte.

LE TRIACLEUR.

J'y fus porté en une hotte

195   Le jour du vendredi aourez

LE PARDONNEUR.

Or ça, messieurs, écoutez

Je vous veux compter un miracle.

LE TRIACLEUR.

Ça qui veut avoir du triacle ?  [ 25 Triacle : animal fabuleux.]

J'en ai ici du medragan,

200   J'ai l'oreille d'un pélican,

Et les pieds de quatre phénix,

Et les ai pris dedans les niez

Près [de] la montagne d'Artos.

LE PARDONNEUR.

Je vous vueil ci montrer les os

205   De la tête de Bigourdin  [ 26 Bigourdin : bigourdan, Qui appartient au Bigorre, région du sud de la France.]

L'un est de monsieur Saint Boudin,

Voici l'autre de Sainte Fente.

LE TRIACLEUR.

J'apporte du pays de Tarente

La dent (de) Geoffroy à la grand dent,

210   Qui va tout le monde mordant.

Pour Dieu, reculez-vous arrière.

Je la pris à une foudrière,  [ 27 Foudrier(e) : Ouvrier qui fait les tonneaux ou foudres à renfermer les produits alcooliques. [L]]

En la vallée de Golgotas.

J'ai ci encore un grand tas

215   De coque-grues d'outre-mer.

J'ai du chevron qui porte l'air

Et du pied qui porte la lune.

LE PARDONNEUR.

Par la mort bieu, c'est d'une prune

D'un prunier de quelque jardin.

LE TRIACLEUR.

220   Voici du bois du tabourin  [ 28 Tabourin : tambour de petite taille.]

De quoi David joue devant Dieu.

LE PARDONNEUR.

Il a menti, par le sang bieu,

Car David jouait de la harpe.

LE TRIACLEUR.

Par la mort bieu, si je te happe,

225   Je t'enverrai prêcher ailleurs.

SCÈNE II.

LA TAVERNIÈRE.

Dea, il ne vient plus nuls buveurs

Je perds toute ma chalandise.  [ 29 Chalandise : Affluence de chalands, vogue.]

Tous ces triacleurs de Venise

Et ses pardonneurs d'Amiens,

230   Qui cueillent d'église en église,

Soulaient tous venir céans.

LE TRIACLEUR.

Messieurs,j'ai beaucoup de biens,

Dieu merci, de beaux et de bons.

Seigneurs, voici un des crampons

235   De l'huis qui soutient tout le monde,

Et voici une pierre ronde,

Que jamais aveugle ne vit ;

C'est la pierre de quoi David

Tua Goliath le géant.

LE PARDONNEUR.

240   Je me tiens ici pour néant.

J'y perds mon sens et [ma] mémoire.

LE TRIACLEUR.

Que veux-tu donc ? Irons-nous boire ?

Je te prie, allons-y, beau sire.

Nous ne faisons qu'entrenuire,  [ 30 Entrenuire : Se nuire réciproquement l'un à l'autre. [L]]

245   Se nous ne faisons quelque accord.

Tu sais, par ton même record,

Que deux coquins ne valent rien

À un huis.

LE PARDONNEUR.

Tu dis très bien.

Il nous faut aller gourmander ;  [ 31 Gourmander : Fig. Réprimander avec dureté ou vivacité, par extension du sens de ronger comme un gourmand qu'a ce verbe. ]

250   A quelqu'un nous fault demander

Où est le bon vin d'Orléans.

LA TAVERNIÈRE.

C'est céans, seigneurs, c'est céans ;

Venez, entrez, j'ai de bon vin.

LE TRIACLEUR.

Aussi l'entends-je en latin.

255   Tenez, gardez-moi ce coffret.

LA TAVERNIÈRE.

Messieurs, dites, s'il vous plaît,

De quoi vous mêlez-vous tous deux ?

LE PARDONNEUR.

De quoi ? Nous sommes pardonneur,

Dame, à votre commandement.

260   Au moins moi véritablement;

Mais cestui ci est triacleur.

LE TRIACLEUR.

Par Saint Jehan, je me tiens

Si sûr, mon mari était ici,

Certes, il serait bien marri

265   Si très bien ne vous festoyait

Car aussi certes il soûlait

Se mêler du même métier.

LE TRIACLEUR.

Comme quoi ?

LA TAVERNIÈRE.

Il était ouvrier

Excellent d'arracher les dents.

LE PARDONNEUR.

270   Sang bieu, il étoit de nos gens.

LA TAVERNIÈRE.

Ha c'était mon ; j'en suis bien aise.

Or, messieurs, ne vous déplaise,

Faites [donc] tous deux bonne chére

Vous ne demourrez pas derrière  [ 32 Demourrer : rester, s'arrêter, retarder, retenir.]

275   Par ma foi jusques à un écu.

LE PARDONNEUR.

Je crois que nous avons vécu

Céans, dame, à vos dépens.

Il y a choses ici dedans

Qui est, certes, un grand trésor ;

280   Il vaut plus d'un million d'or;

S'il vous plaît, vous le garderez.

LA TAVERNIÈRE.

Et qu'est-ce ?

LE PARDONNEUR.

Vous le saurez

C'est, ainsi comme je l'entends,

Le béguin d'un des Innocents.

285   Gardez-le nous bien à point ;

Mais ne le développez point.

LA TAVERNIÈRE.

Comment est-il si précieux ?

LE TRIACLEUR.

Oui dea.

LA TAVERNIÈRE.

J'aimerais mieux

Mourir que le développer.

LE PARDONNEUR.

290   Or irons-nous après souper

Nous en allons ; adieu, pou fille.

LA TAVERNIÈRE.

Adieu, seigneurs, qui vous conduise.

LE TRIACLEUR.

Et benoîte soit tromperie ;  [ 33 Benoît : Par ironie, qui affecte une dévotion doucereuse. [L] ]

Le corps bieu elle en a pour une.

LA TAVERNIÈRE.

295   Et n'est-il manière aucune

Que je puisse voir qu'est ceci ?

Par bieu, j'en suis à grand souci

Que ferai-je ? Y regarderai-je ?

Oui, nenni lequel ferai-je

300   Et si ferai par mon serment.

Mais je prie premièrement

A Dieu que point ne me punisse.

Et, mon Dieu, que je suis nice

Frêle et de propre nature,

305   Si je regarde d'aventure

Ce qu'il y a ici dedans,

Pardonnez-moi car je prétends

N'y faire aucune violence.

Or ça, il faut que je m'avance

310   De voir cette noble relique.

Vierge Marie, et qu'est-ce sique ?

Se sont brayes, par ma conscience,

De quelqu'un mon Dieu, patience ;

Vierge Marie, qu'ils sont bréneuses  [ 34 Bréneux : Sali de bran, de matière fécale. [L]]

315   Que de finesses cauteleuses  [ 35 Cauteleux : Qui a de la cautèle. Précaution mêlée de défiance et de ruse.]

Se font aujourd'hui par le monde !

Je prie à Dieu qui les confonde.

Je le dirai à mon mari ;

Je m'y en vois adieu, vous dis,

320   Et prenez en gré, je vous prie,

Adieu, toute la compagnie.

 


Notes

[1] Éjouir (s') : Se livrer à la joie. [L]

[2] Labeurer : travailer, trimer.

[3] Orrez : du verbe ouïr, entendre, écouter.

[4] Touaillon : Serviette, torchon. [DMF]

[5] Raisiner : saigner

[6] Triacleur : Terme vieilli. Vendeur de thériaque ; charlatan, saltimbanque. [L]

[7] Cabusion : Fait de tromper. [DMF]

[8] Musequin : Jeune homme ou jeune femme à la mode. [DMF]

[9] Oignement : probablement huile. verbe oindre, sub. onguent.

[10] Morcel : morceau.

[11] Lanternier : celui qui est chargé des lanternes publiques. Fig. et familièrement. Homme irrésolu, indéterminé en toutes choses. [L]

[12] Essoyne : peine, fatigue, souci.

[13] Ribaud : Homme de mauvaise vie, pillard, débauché. [DMF]

[14] Joncherie : Tromperie, plaisanterie trompeuse. [DMF]

[15] Cuider : vieux mot qui signifiait autrefois « penser ». [F]

[16] Pilate : Ponce Pilate, préfet romain qui aurait fait condamner Jésus de Nazareth. Dans l'évangile de Jean [18-27], Jésus est amené à Pila après le chant du coq.

[17] Géline : poule.

[18] Emprès : prép. près de.

[19] Cerbère est le chien à trois têtes qui garde les Enfers dans la Mythologie grecque.

[20] Palus : terres humides, marais.

[21] Arquemie : alchimie ?

[22] Affier : Asurer, promettre, jurer.

[23] Il existe deux églises de ce nom l'une en Aveyron l'autre dans les Pyrénées Atlantiques et une chapelle dans le Loire.

[24] Hannibal Barca, célèbre général carthaginois des guerres puniques du IIIème avant J.C.

[25] Triacle : animal fabuleux.

[26] Bigourdin : bigourdan, Qui appartient au Bigorre, région du sud de la France.

[27] Foudrier(e) : Ouvrier qui fait les tonneaux ou foudres à renfermer les produits alcooliques. [L]

[28] Tabourin : tambour de petite taille.

[29] Chalandise : Affluence de chalands, vogue.

[30] Entrenuire : Se nuire réciproquement l'un à l'autre. [L]

[31] Gourmander : Fig. Réprimander avec dureté ou vivacité, par extension du sens de ronger comme un gourmand qu'a ce verbe.

[32] Demourrer : rester, s'arrêter, retarder, retenir.

[33] Benoît : Par ironie, qui affecte une dévotion doucereuse. [L]

[34] Bréneux : Sali de bran, de matière fécale. [L]

[35] Cauteleux : Qui a de la cautèle. Précaution mêlée de défiance et de ruse.

 Version PDF 

 Version TXT 

 Répliques par acte

 Caractères par acte

 Répliques par scène

 Vers par acte

 Vers par scène

 Vocabulaire du texte

 Primo-locuteur

 Didascalies