Didascalies

ANDROMÈDE

CORNEILLE, Pierre (1651)

Libellé Type Acte Scène Source Personnage
La scène est en Éthiopie, dans la ville capitale du royaume de Céphée, proche de la mer. location Entête (Initiale) didascalie (sans objet)
DÉCORATION DU PROLOGUE. L'ouverture du théâtre présente de front aux yeux des spectateurs une montagne, dont les sommets inégaux, s'élevant les uns sur les autres, portent le faîte jusque dans les nues. Le pied de cette montagne est percé à jour par une grotte profonde qui laisse voir la mer en éloignement. Les deux côtés du théâtre sont occupés par une forêt d'arbres touffus et entrelacés les uns dans les autres. Sur un des sommets de la montagne paraît Melpomène, le muse de la tragédie, et à l'opposite dans le ciel, on voit le soleil s'avancer dans un char tout lumineux, tiré par les quatre chevaux qu'Ovide lui donne. decor Prologue (entête) didascalie (sans objet)
Mélpomène vole dans le char du soleil, et y ayant pris place auprès de lui, ils unissent leurs voix, et chantent cet air à la louange du roi. Le dernier vers de chaque couplet est répété par le choeur de la musique. fly/sing Prologue Scène 1 didascalie SOLEIL
MELPOMÈNE ET LE SOLEIL. together Prologue Scène 1 locuteur MELPOMÈNE, SOLEIL
Le Soleil part avec rapidité, et enlève Melpomène avec lui dans son char pour aller publier ensemble la même chose au reste de l'univers. exit/explicit Prologue Scène 1 didascalie SOLEIL
DÉCORATION du PREMIER ACTE. Cette grande masse de montagnes et ces rochers élevés les uns sur les autres qui la composaient, ayant disparu e un moment par un merveilleux artifice, laissent voir en leur place la ville capitale du royaume de Céphée, ou plutôt la place publique de cette ville. Les deux côtés et le fond de théâtre sont des palais magnifiques, tous différents de structure, mais qui gardent admirablement l'égalité et les justesses de la perspective. Après que les dieux ont eu loisir de se satisfaire à considérer leur beauté, la rein Cassiope paraît comme passant par cette place pour aller au temple : elle est conduite par Persée, encore inconnu, mais qui passe pour un cavalier de grand mérite qu'elle entretient des malheurs publics, attendant que le roi la rejoigne pour aller à ce temple de compagnie. decor Acte 1 (entête) didascalie (sans objet)
Le ciel s'ouvre durant cette conversation du roi avec Phinée, et fait voir dans un profond éloignement l'étoile de Vénus qui sert de machine pour apporter cette déesse jusqu'au milieu du théâtre. Elle s'avance lentement sans que l'oeil puisse découvrir à quoi elle est suspendue, et cependant le peuple a loisir de lui adresser ses voeux par cet hymne que chantent les musiciens. decor/sing Acte 1 Scène 2 didascalie entête
DÉCORATION DU SECOND ACTE. Cette place publique s'évanouit en un instant pour faire place à un jardin délicieux, et ces grands palais sont changés en autant de vases de marbre blanc, qui portent alternativement, les uns des statues d'où sortent autant de jets d'eau, les autres des myrtes, des jasmins et d'autres arbres de cette nature. De chaque côté se détache un rang d'orangers dans de pareils vases, qui viennent former un admirable berceau jusqu'au milieu du théâtre, et le séparent ainsi en trois allées, que l'artifice ingénieux de la perspective fait paraître longue de plus de mille pas. C'est là qu'on voit Andromède que ces nymphes qui cueillent des fleurs, et en composent une guirlande dont cette princesse veut couronner Phinée, pour le récompenser, par cette galanterie, de la bonne nouvelle qu'il lui vient d'apporter. decor Acte 2 (entête) didascalie (sans objet)
UN PAGE, chantant sans être vu. sing Acte 2 Scène 1 locuteur PAGE
Cet air chanté, le page de Phinée et cette nymphe font un dialogue en musique, dont chaque couplet à pour refrain l'oracle que Vénus a prononcé au premier acte en faveur de ces deux amants, chanté par les deux voies unies, et répété par le choeur entier de la musique. music Acte 2 Scène 2 didascalie entête
LIRIOPE, chante. sing Acte 2 Scène 2 locuteur LIRIOPE
PAGE et LIRIOPE. together Acte 2 Scène 2 locuteur PAGE_LIRIOPE
PAGE et LIRIOPE. together Acte 2 Scène 2 locuteur PAGE, LIRIOPE
Ici le tonnerre commence à rouler avec un si grand bruit, et accompagné d'éclairs redoublés avec tant de promptitude, que cette feinte donne de l'épouvante aussi bien que de l'admiration, tant elle approche du naturel. On voit cependant descendre Éole avec huit vents, dont quatre sont à ses deux côtés, en sorte toutefois que les deux plus éloignés sont comme volants en l'air tout conte ce même nuage. Les quatre autres paraissent deux à deux au milieu de l'air sur les ailes du théâtre, deux à la main gauche et deux à la main droite : ce qui n'empêche pas Phinée de continuer ses blasphèmes. decor/action Acte 2 Scène 4 didascalie PHINEE
Ce commandement d'Éole produit un spectacle étrange et merveilleux tout ensemble. Les deux vents qui étaient à ses côtés suspendus en l'air s'envolent, l'un à gauche et l'autre à droite ; deux autres remontent avec lui dans le ciel sur le même nuage qui le vient d'apporter ; deux autres, qui étaient à sa main gauche sur les ailes du théâtre, s'avancent au milieu de l'air, où ayant fait un tour, ainsi que de deux tourbillons, ils passent au côté droit du théâtre, d'où les deux derniers fondent sur Andromède et l'ayant saisie chacun par un bras, ils l'enlèvent de l'autre côté jusque dans les nues. decor/action/exit Acte 2 Scène 5 didascalie entête
ÉOLE, au milieu de l'air. location Acte 2 Scène 5 locuteur EOLE
DÉCORATION DU TROISIÈME. Il se fait ici une si étrange métamorphose qu'il semble qu'avant que de sortir de ce jardin Persée ait découvert cette monstrueuse tête de Méduse qu'il porte partout sous son bouclier. Les myrtes et les jasmins qui le composaient sont devenus des rochers affreux dont les masses inégalement escarpées et bossues suivent si parfaitement le caprice de la nature, qu'il semble qu'elle ait plus contribué que l'art à les placer ainsi des deux côtés du théâtre : c'est en quoi l'artifice de l'ouvrier est merveilleux, et se fait voir d'autant plus qu'il prend soin de se cacher. Les vagues s'emparent de toute la scène, à la réserve de cinq ou six pieds qu'ils laissent pour leur servir de rivage ; elles sont dans une agitation continuelle, et composent comme un golfe enfermé entre ces deux rangs de falaises ; on en voit l'embouchure se dégorger dans la pleine mer, qui paraît si vaste et d'une si grande étendue qu'on jurerait que les vaisseaux qui flottent près de l'horizon, dont le vue est bornée, sont éloignés de plus de six lieues de ceux qui les considèrent. Il n'y a personne qui ne juge que cet horrible spectacle et le funeste appareil de l'injustice des Dieux et du supplice d'Andromède ; aussi la voit-on au haut des nues, d'où les deux vents qui l'ont enlevée l'apportent avec impétuosité et l'attachement au pied d'un de ces rochers. decor Acte 3 (entête) didascalie (sans objet)
On voit ici Persée descendre du haut des nues. entrance/down Acte 3 Scène 2 didascalie entête
ANDROMÈDE, voyant venir le monstre de loin. watch Acte 3 Scène 2 locuteur ANDROMÈDE
Les vents obéissent aussitôt à ce commandement de Persée, et on les voit en un moment détacher cette princesse, et la reporter par-dessus les flots jusqu'aux lieux d'où ils avaient apportée au commencement de cet acte. En même temps Persée revole en haut sur son cheval ailé ; et, après avoir fait un caracol admirable au milieu de l'air, il tire du même côté qu'on a vu disparaître la Princesse : tandis qu'il vole, tout le rivage retentit de cris de joie et de chants de victoire. narration Acte 3 Scène 3 didascalie entête
TIMANTE, montrant Persée à Cassiope, et l'empêchant de se jeter à la mer. show Acte 3 Scène 3 locuteur TIMANTE
PERSÉE, en l'air, sur le Pégase. location/ride Acte 3 Scène 3 locuteur PERSÉE
PERSÉE, à Andromède. toward Acte 3 Scène 3 locuteur PERSÉE
CHOEUR de musique, cependant que Persée combat le monstre. sing/fight Acte 3 Scène 3 locuteur LE CHOEUR
UNE VOIX, seule. alone Acte 3 Scène 3 locuteur VOIX
LE CHOEUR, répète. repeat Acte 3 Scène 3 locuteur LE CHOEUR
TIMANTE, à la reine. toward Acte 3 Scène 3 locuteur TIMANTE
PERSÉE, ayant tué le monstre. kill Acte 3 Scène 3 locuteur PERSÉE
CASSIOPE, voyant Persée revoler en haut après sa victoire. fly Acte 3 Scène 3 locuteur CASSIOPE
Il fond au milieu de la mer. exit Acte 3 Scène 5 didascalie entête
Les Néréides se plongent aussi dans le mer. exit Acte 3 Scène 5 didascalie entête
NEPTUNE, dans son char formé d'une grande conque de nacre, et tiré par deux chevaux marins. entrance/ride Acte 3 Scène 5 locuteur NEPTUNE
Décoration du quatrième acte. Les vagues fondent sous le théâtre, et ces hideuses masses de pierre dont elles battaient le pied font place à la magnificence d'un palais royal. On ne le voit pas tout entier, on n'en oit que le vestibule, ou plutôt la grande salle, qui doivent servir aux noces de Persée et d'Andromède. Deux rangs de colonnes de chaque côté, l'un de rondes, et l'autre de carrées, en font les ornements : elles sont enrichies de statues de marbre blanc d'une grandeur naturelle, et leurs bases, corniches, amortissements, étalent tout ce que peut la justesse de l'architecture. Le frontispice suit le même ordre, et par trois portes dont il est percé, il fait voir trois allées de cyprès où l'oeil s'enfonce à perte de vue. decor Acte 4 (entête) didascalie (sans objet)
Junon se fait voir dans un char superbe, tiré par deux paons, et si bien enrichi, qu'il paraît digne de l'orgueil de la déesse qui s'y fait porter. Elle se promène au milieu de l'air, dont nos poètes lui attribuent l'empire, et y fait plusieurs tours, tantôt à droite et tantôt à gauche, cependant qu'elle assure Phinée de sa protection. narration Acte 4 Scène 4 didascalie entête
LE CHOEUR, chante. sing Acte 4 Scène 6 locuteur LE CHOEUR
DÉCORATION DU CINQUIÈME ACTE. L'architecture ne s'est pas épuisé en la structure de ce palais royal. Le temple qui lui succède a tan davantage sur lui, qu'il fait mépriser ce qu'on admirait : aussi est-il juste que la demeure des Dieux l'emporte sur celle des hommes, et l'art du sieur Torrelli est ici d'autant plus merveilleux qu'il fait paraître une grande diversité en ces deux décorations, quoiqu'elles soient presque le même chose. On voit encore en celle-ci deux rangs de colonnes comme en l'autre, mais d'un ordre si différent, qu'on n'y remarque aucun rapport. Celles-ci sort du porphyre, et tous les accompagnements qui les soutiennent et qui les finissent, de bronze ciselé, dont la gravure représente quantité de dieux et de déesses. La réflexion des lumières sur ce bronze en fait sortir un jour tout extraordinaire. Un grand et superbe dôme couvre le milieu de ce temple magnifique, l'artifice de l'ouvrier jette une galerie toute brillante d'or et d'azur. Le dessous de cette galerie laisse voir le dedans du temple par trois portes d'argent ouvragées à jour : on y verrait Céphée sacrifiant à Jupiter pour le mariage de sa fille, n'était que l'attention que les spectateurs prêteraient à ce sacrifice les détournerait de celle qu'ils doivent à ce qui se passe dans le parvis que représente le théâtre. decor/narration Acte 5 (entête) didascalie (sans objet)
CÉPHÉE, à Persée. toward Acte 5 Scène 6 locuteur CEPHEE
Les portes se ferment comme ils veulent entrer. decor Acte 5 Scène 6 didascalie CEPHEE
Mercure revole en haut après avoir parlé. fly Acte 5 Scène 7 didascalie entête
Tandis qu'on chante, Jupiter descend du ciel dans un trône tout éclatant d'or et de lumières, enfermé dans un nuage qui l'environne. À ses deux côtés, deux autres nuages apportent jusqu'à terre Junon et Neptune, apaisés par les sacrifices des amants ; ils se déploient en rond autour de celui de Jupiter, et, occupant toute la face du théâtre, ils font le plus agréable spectacle de toute cette représentation. entrance/decor Acte 5 Scène 7 didascalie entête
MERCURE, au milieu de l'air. location Acte 5 Scène 7 locuteur MERCURE
Sitôt que Junon a dit ces vers, elle fait prendre place au Roi et à Persée auprès d'elle. Neptune fait le même honneur à la reine et la princesse Andromède ; et tous ensemble remontent dans le ciel qui les attend, cependant que le peuple, pour acclamation publique, chante ces vers qui viennent d'être prononcés par Jupiter. action/exit/sing Acte 5 Scène 8 didascalie entête
JUPITER, dans son trône au milieu de l'air. location Acte 5 Scène 8 locuteur JUPITER
JUNON, à Persée. toward Acte 5 Scène 8 locuteur JUNON
NEPTUNE, à Cassiope. toward Acte 5 Scène 8 locuteur NEPTUNE

 Version PDF 

 Version TXT 

 Edition

 Répliques par acte

 Caractères par acte

 Présence par scène

 Caractères par acte

 Taille des scènes

 Répliques par scène

 Vers par acte

 Vers par scène

 Primo-locuteur

 

 Vocabulaire du texte

 Long. mots par acte

 Long. mots par perso.

 

 Didascalies

Licence Creative Commons